Vous aimez être le héros ?

Un livre dont vous êtes le héros… Ces quelques mots me ramènent des années en arrière ! Peu après l’enfance, j’avais perdu le goût de la lecture, moi qui avais tant lu pourtant. Ces livres ludiques avaient remis la machine en marche ! Trente ans que cette collection existe, et de nouveaux tomes sont sortis (certains ont été réédités).

Le Sang des ZombiesLorsque vous vous réveillez, vous êtes enchaîné dans une cave. Vous, le brillant étudiant, vous ne savez pas ce que vous faites là, les poignets blessés par les bracelets de fer qui vous empêchent de partir, la faim au ventre et un homme qui vient régulièrement vous nourrir sans oublier de vous frapper en partant. Avec beaucoup de chance et des choix judicieux, vous vous en sortirez peut-être… sauf que pour ça il faudra affronter une armée de zombies et un homme devenu totalement fou.
Dans les livres dont vous êtes le héros, le principe est simple, vous avez un nombre de points de vie (appelés ici endurance) qu’il vous faut garder pour ne pas mourir. Chaque fin de chapitre vous dit à quel chapitre vous devez aller, voire vous propose des choix. Vous accumulez aussi des objets qui vous seront peut-être utiles. Ainsi un couteau trouvé en 115 vous permettra de survivre et d’avancer dans l’aventure en 86, un choix non judicieux (vous jeter sur une mitraillette plutôt que fuir alors qu’on vous tire dessus) pourra vous être fatal et votre aventure se terminera là. Une sorte de jeu vidéo littéraire.
Bien que j’avoue avoir un peu passé l’âge (je me suis lassé assez vite), j’ai trouvé ça toujours aussi bien fait, prenant et je me suis souvenu avec quelle passion je dévorais ces livres.
Le sang des zombies est un inédit qui vient de sortir.

D’autresLe maître des tempêtes inédits sont sortis, comme par exemple Le Maître des tempêtes. Ici, ce ne sont pas des zombies, monstres ou autres créatures bien connues que vous allez devoir combattre, mais un ennemi que vous ne connaissiez pas… la nature elle-même ! En effet, le royaume de Femphry voit la nature se déchaîner : ouragans, blizzards, inondations… arriverez-vous à battre le Maître des Tempêtes ?

La nuit du Loup-GarouAutre inédit, La nuit du Loup-Garou. Ici, rien qu’au titre vous savez qui vous allez rencontrer ! Quelle idée aussi d’aller vous aventurer au royaume de Lupravia… Alors que vous avez été mordu, vous êtes devenu vous-même un loup-garou. Arriverez-vous à retrouver votre forme humaine ? Là aussi il vous faudra de la chance et faire les bons choix !

OnDans l'enfer de la jungle peut noter aussi la réédition de nombreux titres dont les Loup Solitaire, une série bien connue des Livres dont vous êtes le héros. Ici, vous êtes le dernier Maître Kaï du Sommerlund, vous devrez choisir avec quelles armes combattre. Cette série est justement celle qui m’a le plus marqué.

Une série dont les couv’ ont un peu vieilli, d’après moi, mais dont les textes n’ont pas pris une ride. Même si c’est parfois gore, même si ça fait un peu peur, on adore se projeter dans ces aventures dont on est le héros.

Le sang des zombies
de Ian Livingtone (traduit par C. Degolf)
Gallimard Jeunessedans la collection Un livre dont vous êtes le héros
13,50 €, 140×205 mm, 368 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Le Maître des Tempêtes
de Steve Jackson et Ian Livingtone (traduit par C. Degolf)
Gallimard Jeunesse dans la collection Un livre dont vous êtes le héros
14,50 €, 140×205 mm, 400 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La nuit du Loup-Garou
de Steve Jackson et Ian Livingtone (traduit par C. Degolf)
Gallimard Jeunesse dans la collection Un livre dont vous êtes le héros
15,50 €, 140×205 mm, 464 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Dans l’Enfer de la Jungle
Texte de Joe Dever (traduit par Pascale Jusforgues)
Gallimard Jeunesse dans la collection Un livre dont vous êtes le héros
6,90 €, 124×178 mm, 266 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2013.

À part ça ?

Un livre dont vous êtes le héros arrive aussi sur tablette ! Vous pouvez retrouver La forêt de la Malédiction et Le Manoir de l’Enfer sur Android et AppStore !

Gabriel

Les jeunes lecteurs mènent l’enquête

Une sélection de petites enquêtes pour les jeunes lecteurs.

Les tip top et les plans secretsIl y a les enfants, Théo, Inès et Pétronille (appelés les TIP) et le chat Top. Ils vivent dans l’hôtel où leur père est cuisinier.
Aujourd’hui, un grand savant arrive dans l’hôtel, les enfants sont pressés de le rencontrer, mais grâce à Top ils aperçoivent quelque chose de louche… Un homme espionne le savant et au moment de partir il glisse même un papier sous le banc où il était assis… Les Tip-Top vont mener l’enquête !
Voilà typiquement le genre de héros que j’aimais quand j’étais enfant. Des sœurs et frères débrouillards, indépendants, intrépides qui aiment mener des enquêtes, décoder des messages secrets, démasquer des bandits !
C’est à Christine Palluy que l’on doit ce petit roman destiné aux 6-7 ans d’après l’éditeur, auteur que l’on aime beaucoup ici !
Pour les jeunes lecteurs fans d’enquêtes !

SortiQui a enlevé odilon dans la même collection que le précédent, Qui a enlevé Odilon ?. On y retrouve les Tip-Top ! Ici, il est question d’un perroquet qui a disparu. Les trois enfants vont devoir faire preuve d’intelligence et de malice pour retrouver le volatile. Ils seront aidés par Top, leur fidèle chat… qui devra faire attention de ne pas être accusé d’avoir mangé l’oiseau !
Une autre très bonne aventure, Les mystères du Grand-Hôtel est vraiment une super série à suivre de près !

IgorIgor petit vampire, Vladimir, Molaire et Mimi-Sanguine sont devant la télé pour regarder leur émission préférée Les monstres ont un effroyable talent quand tout à coup, pendant la pause publicitaire, ils aperçoivent le Père Noël… sauf qu’ils ne le reconnaissent pas du tout ! Quel est ce gorille vert, poilu, aux grandes oreilles pointues qui se fait passer pour lui ? Les jeunes vampires décident de mener l’enquête et pour ça de partir dans le village du Père Noël.
Beaucoup d’humour dans ce petit roman de Yann Walker illustré par Henri Fellner et sorti dans la collection Folio Cadet. Ici, on nous indique que c’est à lire tout seul pour les jeunes apprentis lecteurs niveau 2, et il y a des chances qu’ils apprécient cette lecture !
Qui est donc ce monstre qui se fait passer pour le Père Noël et qu’a-t-il fait du vrai ? Heureusement, les petits vampires sont là !

KikekoaOn Est De Vrais Espions et Ornicar ont décidé d’être de vrais espions ! Pour l’occasion, ils se rebaptisent même Kike 007 et Orni 008 et les voilà qui ligotent Kidodou pour lui faire avouer qui est son chef… Quand tout à coup ils entendent des bribes de conversation de leurs parents qu’ils trouvent assez louches. Voilà une enquête pour eux !
Ici aussi, c’est un petit roman première lecture (pour les élèves de CP d’après l’éditeur). Il peut se lire à deux voix, l’adulte lit le texte et les enfants le dialogue. Un joli moyen de partager la lecture, de laisser l’enfant participer. L’histoire et les dessins sont pleins d’humour, ça devrait plaire à beaucoup d’enfants !

SortiNage Petit Phoque dans la même collection et sur le même principe de lecture à deux voix, Les animaux de Lou, Nage petit phoque ! deMymi Doinet et Mélanie Allag nous raconte comment Lou et ses camarades vont tout faire pour sauver un phoque englué dans une marée noire lors d’une sortie de classe.
Un charmant petit roman avec un côté écolo pas désagréable et les jolies illustrations de Mélanie Allag.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Christine Palluy (Histoires d’aventurières, Princesses d’Afrique, Princesses de la cour de Versailles aux palais de Vienne et Princesses de tous les pays), Yann Walcker (Pépito super-héros et Coccinelle ouvre ses ailes), Henri Fellner (La rentrée des animaux et La mode), Arnaud Alméras (Calamity Mamie à l’hôpital et Les bêtises magiques de Lucie Caboche ), et Mélanie Allag (Mon parc d’attractionsAliens mode d’emploi, Défends-toi !, Dis-moi pourquoi ? L’écologie des petits). Retrouvez aussi notre interview de Christine Palluy.

Les Tip-Top et les plans secrets
Texte de Christine Palluy, illustré par Cyrielle
Hatier Jeunesse dans la collection Les mystères du Grand Hôtel
4,99 €, 143×190 mm, 47 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Qui a enlevé Odilon ?
Texte de Christine Palluy, illustré par Cyrielle
Hatier Jeunesse dans la collection Les mystères du Grand Hôtel
4,99 €, 143×190 mm, 47 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Igor petit vampire, opération Père Noël
Texte de Yann Walcker, illustré par Henri Fellner
Gallimard Jeunesse dans la collection Folio Cadet
4,90 €, 140×190 mm, 31 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Kikekoa et Ornicar, On est de vrais espions !
Texte d’Arnaud Alméras, illustré par Zelda Zonk
Nathan dans la collection Premières lectures
5,60 €, 147×192 mm, 29 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Les animaux de Lou, Nage, Petit Phoque !
Texte de Mymi Doinet, illustré par Mélanie Allag
Nathan dans la collection Premières lectures
5,60 €, 147×192 mm, 31 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.

À part ça ?

Un aperçu du prochain Antoine Guilloppé.. Vivement !

Gabriel

Dis, tu peux lui demander… ? (4/8)

Cet été, vous pourrez lire, tous les mercredis, une question d’enfant et la réponse d’auteurs, illustrateur-trice-s, éditeur-trice-s… Les enfants ont été nombreux à nous envoyer des questions, nous en avons choisi huit. Après les questions de Tristan, Daphné et Rose les semaines passées, aujourd’hui une autre question de Tristan, 6 ans, futur illustrateur, qui m’a proposé de demander aux auteurs : « Est-ce que les auteurs et les illustrateurs vont dans des librairies ou des bibliothèques pour voir les enfants regarder leurs livres ? ». Marion Billet, Sébastien Mourrain, Éric Veillé, Alexandra Pichard et Romuald ont accepté de lui répondre, vous découvrirez, en même temps que lui leurs réponses. Mon secret rit tout le tempsChacune des questions retenues fait en plus gagner un ouvrage à l’enfant qui l’a posée. Cette question permet donc à Tristan d’avoir la chance de recevoir, grâce aux éditions Kilowatt, l’album de Séverine Vidal et Vanessa Hié, Mon secret rit tout le temps, une très belle histoire sur l’amitié transgénérationnelle. Un très bel album que nous avions chroniqué ici.


« Est-ce que les auteurs et les illustrateurs vont dans des librairies ou des bibliothèques pour voir les enfants regarder leurs livres ? » (Tristan, 6 ans)

Marion Billet :
Cher Tristan, effectivement, j’aime beaucoup me balader en librairie. C’est toujours une belle surprise quand je vois un enfant choisir et lire un de mes livres. C’est la plus chouette des récompenses et cela me motive encore plus pour de futures créations !

Autocollants BilletMarion Billet est auteur et illustratrice. Elle vient de sortir une série d’autocollants chez Lito sur le thème des contes, des Qui suis-je sur les animaux chez Lito également et Le tour du monde des tout-petits chez Gallimard Jeunesse. Retrouvez l’interview que nous avions réalisée d’elle ici.
Le site de Marion Billet : http://marionbillet.free.fr.

Sébastien Mourrain :
Bonjour Tristan,
Les auteurs et illustrateurs rencontrent parfois les enfants dans les écoles et les médiathèques. Le but est de leur expliquer notre métier et de leur faire partager notre passion. Leur montrer aussi d’une manière générale que tout est possible si on y croit et que l’on travaille très dur pour y arriver. En tant qu’illustrateur, je ne lis pas mes albums aux enfants, mais je leur montre comment j’ai réalisé les dessins.
Sinon, tout ça pour te dire que j’ai rarement vu des enfants lire mes albums devant moi à part mes deux enfants. J’avoue que ça m’intéresserait de voir la réaction des enfants en train de lire mes albums.
Souvent, je vois des dessins d’enfants réalisés à partir de mes dessins et ça, c’est super !
Voilà la réponse à ta question Tristan.

MoustachatSébastien Mourrain est illustrateur. Récemment, il a illustré un texte de Géraldine Elschner, Moustachat, sorti chez L’élan vert et un texte de Delphine Perret, Bigoudi, sorti chez Les fourmis rouges.
Vous pouvez retrouver Sébastien Mourrain sur son site : http://sebastienmourrain.blogspot.fr.

Éric Veillé :
C’est très difficile pour moi de tomber sur un enfant en train de lire un des livres que j’ai écrits, ou alors il faudrait que je reste des heures dans la bibliothèque ou dans la librairie pour attendre qu’un enfant s’approche de mon livre… Mais un jour, dans un salon du livre jeunesse, alors que j’arrivais sur le stand de mon éditeur pour une signature, j’ai vu un enfant qui était plongé dans mon livre Tout sur le grand méchant loup. Je me suis arrêté et je l’ai observé pour voir s’il souriait. Il n’a pas trop souri, mais il l’a lu jusqu’au bout !

Les secrets de l'écoleÉric Veillé est auteur et illustrateur. Il vient de sortir Tout sur le grand méchant loup chez Actes Sud Junior (que nous avons chroniqué ici) et il sortira à la rentrée Ma vie en pyjama (illustré par Pauline Martin) chez l’école des loisirs et Les secrets de l’école, où vont les maîtresses après le coucher du soleil ? et Mon imagier après la tempête, tous deux chez Actes Sud Junior.
Retrouvez notre interview d’Éric Veillé ici.

Alexandra Pichard:
Cher Tristan,
C’est une excellente question ! Quand un de mes livres sort en librairie, je mets mon imper’ et mes lunettes noires, et, incognito, je vais me cacher derrière une pile d’albums. De là, je vous observe, toi et tes parents : allez-vous ouvrir mon livre ? Mais il y a tellement de livres dans la librairie qu’il se peut que j’attende longtemps, très longtemps… Alors, pour m’occuper, j’en attrape un au hasard, et je le feuillette en mangeant des cacahuètes !

Puisque c'est comme ça, je m'en vais !Alexandra Pichard est auteur et illustratrice. Elle a sorti il y a peu Puisque c’est comme ça, je m’en vais ! (texte de Mim) aux éditions Magnard et Cher Bill (album dont elle est auteur et illustratrice) et Les soquettes blanches (texte de Vincent Cuvellier) chez Gallimard Jeunesse Giboulées.
Retrouvez Alexandra Pichard sur son site : http://alexandrapichard.com.

Romuald :
Bonjour Tristan,
Vu le nombre de librairies et de bibliothèques, tout leur temps y passerait et ils n’avanceraient pas beaucoup dans la réalisation de leurs prochains livres !
Je pense donc que rares sont les auteurs et illustrateurs qui vont observer les lecteurs sur place.
Mais nous avons d’autres moyens de savoir ce que les enfants pensent de nos livres.
Parfois, ils nous envoient une lettre (avec des dessins !) en y écrivant leurs impressions. D’autres fois, nous verrons un article dans un journal ou sur un blog.
Mais pour moi, le meilleur moment reste celui des festivals du livre où nous sommes invités à dédicacer, car il est toujours agréable de rencontrer nos lecteurs et de recueillir leurs impressions sur notre travail.

Les Pyjamasques et Magistère la sorcièreRomuald est l’auteur/illustrateur de la célèbre série Les Pyjamasques chez Gallimard Jeunesse Giboulées dont le dernier, Les Pyjamasques et Magistère la sorcière, est sorti en début d’année.
Retrouvez Romuald sur le site de Gallimard : http://www.gallimard-jeunesse.fr/Auteur/Romuald.

Une paire de pères

Deux histoires de famille, touchantes et émouvantes…

les jours noisetteSon père est sculpteur de nuages, inventeur de gros mots, mais aussi et surtout roi des fantômes… Et son eau de toilette sent la noisette… Il l’aime, mais d’un amour contradictoire, qui se transforme parfois en colère. Les jours noisette sont des jours à part, des jours entre parenthèses… Mais je ne vous dirai pas pourquoi. Emmanuel Bourdier arrive à garder le suspense jusqu’à la dernière page, avec un texte très fort, sensible et poétique et les illustrations de Zaü, dans un camaïeu de gris illustre avec beaucoup de puissance cette très belle histoire sur une relation père-fils particulière, sans oublier la place de la mère ! Un coup de cœur !
Vous pouvez feuilleter cet album sur le site des éditions Utopique.

un papa pour titouBrigitte élève seule son poussin Titou. Lui ne s’en plaint pas et est heureux avec sa maman. Mais elle aimerait trouver un compagnon, et un père pour Titou ! Louis l’asticot, Bouclette, Tom le cheval, Monsieur Oisanis le hibou, aucun ne convient ! Trouvera-t-elle son bonheur ?
On suit avec plaisir ce tendre duo dans cette quête d’amour. Mais avec Un papa pour Titou ?, Natacha de Bradké nous fait sourire également, toujours avec des mots tendres : Brigitte et Titou forment un duo plein de force. Les illustrations de Luciana Monaji sont très jolies, délicates et colorées, et complètent parfaitement cette jolie histoire dans laquelle se reconnaîtront sans doute bien des familles… Toutefois, on peut trouver que cette idée de besoin absolu d’un père et d’une mère présents au quotidien pour être heureux est un peu réductrice ! Il y a beaucoup d’autres manières de vivre la famille, c’est certain !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Zaü (Moi, Stevenson, l’aventure de ma vie) et Natacha de Bradké (Viens danser !).

Les jours noisette
Texte d’Emmanuel Bourdier, illustré par Zaü
Utopique dans la collection Bisous de famille
15,50 €, 220 x 320 mm, 40 pages, imprimé en France, 2014
Un papa pour Titou ?
Texte de Natacha de Bradké, illustré par Luciana Monaji
L’école des loisirs
12,20 €, 213 x 270 mm, 28 pages, imprimé en France, 2014

A part ça ?

Bovey Lee découpe finement du papier ! Moi qui peine à découper droit avec des ciseaux, je ne peux être qu’admirative…

Marianne

Trois albums parfaits pour la valise

Vous n’êtes peut-être pas encore partis en vacances cet été et ça approche. Vous le savez, c’est toujours un souci le moment où il faut choisir les livres qu’on prend avec nous. Les albums c’est lourd, il n’en faut pas trop… Heureusement, certains éditeurs ressortent des albums en format poche et ceux-là on peut en prendre beaucoup (et ils ne sont pas très chers). Il y a peu, je vous ai parlé de deux albums d’Alice Brière-Haquet à glisser dans sa valise, voici une autre sélection d’albums souples (qui ne sont pas signés par Alice Brière-Haquet, après tout il y a d’autres auteurs).

Saviez-vousLe Chat Bonheur qu’au Japon, une légende raconte qu’une grue apporta un trésor à son maître ? Echigoya pensait donc qu’en étant toujours bon avec son chat, le jour où il serait ruiné celui-ci lui apporterait de l’argent. Aussi, il dilapidait la fortune dont il avait hérité et ne travaillait plus. Le jour où il fut ruiné, son chat lui apporta vraiment une pièce d’or, mais il ne se passa pas ce qu’Echigoya pensait…
Le chat bonheur est un magnifique conte, tant par le texte que par les illustrations. Une belle histoire au temps du Japon féodal. On y apprend qu’on n’a rien sans rien, que tout demande sacrifice, mais on y parle aussi d’amitié.
Un album pour les jeunes lecteurs (le texte est assez long et pas si simple), amoureux de belles histoires.

SachaJe hais les vacances et Jacqueline sont très en colère lorsqu’ils se réveillent après une petite sieste dans la voiture qui les mène sur le lieu de leurs vacances. Profitant de leur sommeil, leurs parents ont abandonné leur chien sur la route. Ça ne va pas se passer comme ça, les enfants vont tout faire pour tenter de retrouver leur compagnon.
Je hais les vacances ! (phrase que répète sans arrêt Sacha) est un album sous forme de BD, vraiment très drôle. On y évoque donc l’abandon des animaux… mais aussi l’humour (piquant) de certains parents !
Une petite BD estivale vraiment amusante.

BeaucoupAchile et la riviere plus poétique, onirique, Achile et la rivière dont le texte est signé par Olivier Adam et les illustrations par Ilya Green. L’histoire d’un petit garçon qui vit dans une famille qui ne connaît pas le calme, l’un joue de la trompette, pendant que d’autres se battent, le père écoute du rock à fond, et il y a les animaux, les appareils allumés… Alors Achile fuit près de la rivière où il rencontre une grenouille aux cheveux longs qui parle.
Achile et la rivière c’est un très joli album, doux et poétique, sur l’imagination des enfants, la rêverie. L’histoire d’un petit garçon qui fuit la réalité en allant dans des mondes imaginaires.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Qu Lan (Le rossignol et l’empereur de Chine), Mathis (Du bruit sous le lit), Olivier Adam (Ni vu ni connu) et Ilya Green (Bulle et Bob au jardin, Nos beaux doudous, Bulle et Bob à l’école, Mon arbre, Marre du rose, Bulle et Bob préparent Noël, Les plus belles berceuses jazz, Bulle et Bob à la plage, Peter Pan et Wendy, Bulle et Bob dans la cuisine et Le masque).

Le chat bonheur
de Qu Lan
Père Castor dans la collection Les p’tits albums Père Castor
5,50 €, 170×210 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014 (première édition : 2011).
Je hais les vacances
de Mathis
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×191 mm, 48 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition : 2006).
Achile et la rivière
Texte d’Olivier Adam, illustré par Ilya Green
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×190 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition : 2011).

À part ça ?

On avait adoré Dalaka et Yemaya il y a quelques temps (lire ici), la même équipe cherche des souscripteurs pour sortir Nola, un disque sur le Nouvelle Orléans. Plus d’informations ici.

Gabriel