Dis, tu peux lui demander… ? (4/8)

Cet été, vous pourrez lire, tous les mercredis, une question d’enfant et la réponse d’auteurs, illustrateur-trice-s, éditeur-trice-s… Les enfants ont été nombreux à nous envoyer des questions, nous en avons choisi huit. Après les questions de Tristan, Daphné et Rose les semaines passées, aujourd’hui une autre question de Tristan, 6 ans, futur illustrateur, qui m’a proposé de demander aux auteurs : « Est-ce que les auteurs et les illustrateurs vont dans des librairies ou des bibliothèques pour voir les enfants regarder leurs livres ? ». Marion Billet, Sébastien Mourrain, Éric Veillé, Alexandra Pichard et Romuald ont accepté de lui répondre, vous découvrirez, en même temps que lui leurs réponses. Mon secret rit tout le tempsChacune des questions retenues fait en plus gagner un ouvrage à l’enfant qui l’a posée. Cette question permet donc à Tristan d’avoir la chance de recevoir, grâce aux éditions Kilowatt, l’album de Séverine Vidal et Vanessa Hié, Mon secret rit tout le temps, une très belle histoire sur l’amitié transgénérationnelle. Un très bel album que nous avions chroniqué ici.


« Est-ce que les auteurs et les illustrateurs vont dans des librairies ou des bibliothèques pour voir les enfants regarder leurs livres ? » (Tristan, 6 ans)

Marion Billet :
Cher Tristan, effectivement, j’aime beaucoup me balader en librairie. C’est toujours une belle surprise quand je vois un enfant choisir et lire un de mes livres. C’est la plus chouette des récompenses et cela me motive encore plus pour de futures créations !

Autocollants BilletMarion Billet est auteur et illustratrice. Elle vient de sortir une série d’autocollants chez Lito sur le thème des contes, des Qui suis-je sur les animaux chez Lito également et Le tour du monde des tout-petits chez Gallimard Jeunesse. Retrouvez l’interview que nous avions réalisée d’elle ici.
Le site de Marion Billet : http://marionbillet.free.fr.

Sébastien Mourrain :
Bonjour Tristan,
Les auteurs et illustrateurs rencontrent parfois les enfants dans les écoles et les médiathèques. Le but est de leur expliquer notre métier et de leur faire partager notre passion. Leur montrer aussi d’une manière générale que tout est possible si on y croit et que l’on travaille très dur pour y arriver. En tant qu’illustrateur, je ne lis pas mes albums aux enfants, mais je leur montre comment j’ai réalisé les dessins.
Sinon, tout ça pour te dire que j’ai rarement vu des enfants lire mes albums devant moi à part mes deux enfants. J’avoue que ça m’intéresserait de voir la réaction des enfants en train de lire mes albums.
Souvent, je vois des dessins d’enfants réalisés à partir de mes dessins et ça, c’est super !
Voilà la réponse à ta question Tristan.

MoustachatSébastien Mourrain est illustrateur. Récemment, il a illustré un texte de Géraldine Elschner, Moustachat, sorti chez L’élan vert et un texte de Delphine Perret, Bigoudi, sorti chez Les fourmis rouges.
Vous pouvez retrouver Sébastien Mourrain sur son site : http://sebastienmourrain.blogspot.fr.

Éric Veillé :
C’est très difficile pour moi de tomber sur un enfant en train de lire un des livres que j’ai écrits, ou alors il faudrait que je reste des heures dans la bibliothèque ou dans la librairie pour attendre qu’un enfant s’approche de mon livre… Mais un jour, dans un salon du livre jeunesse, alors que j’arrivais sur le stand de mon éditeur pour une signature, j’ai vu un enfant qui était plongé dans mon livre Tout sur le grand méchant loup. Je me suis arrêté et je l’ai observé pour voir s’il souriait. Il n’a pas trop souri, mais il l’a lu jusqu’au bout !

Les secrets de l'écoleÉric Veillé est auteur et illustrateur. Il vient de sortir Tout sur le grand méchant loup chez Actes Sud Junior (que nous avons chroniqué ici) et il sortira à la rentrée Ma vie en pyjama (illustré par Pauline Martin) chez l’école des loisirs et Les secrets de l’école, où vont les maîtresses après le coucher du soleil ? et Mon imagier après la tempête, tous deux chez Actes Sud Junior.
Retrouvez notre interview d’Éric Veillé ici.

Alexandra Pichard:
Cher Tristan,
C’est une excellente question ! Quand un de mes livres sort en librairie, je mets mon imper’ et mes lunettes noires, et, incognito, je vais me cacher derrière une pile d’albums. De là, je vous observe, toi et tes parents : allez-vous ouvrir mon livre ? Mais il y a tellement de livres dans la librairie qu’il se peut que j’attende longtemps, très longtemps… Alors, pour m’occuper, j’en attrape un au hasard, et je le feuillette en mangeant des cacahuètes !

Puisque c'est comme ça, je m'en vais !Alexandra Pichard est auteur et illustratrice. Elle a sorti il y a peu Puisque c’est comme ça, je m’en vais ! (texte de Mim) aux éditions Magnard et Cher Bill (album dont elle est auteur et illustratrice) et Les soquettes blanches (texte de Vincent Cuvellier) chez Gallimard Jeunesse Giboulées.
Retrouvez Alexandra Pichard sur son site : http://alexandrapichard.com.

Romuald :
Bonjour Tristan,
Vu le nombre de librairies et de bibliothèques, tout leur temps y passerait et ils n’avanceraient pas beaucoup dans la réalisation de leurs prochains livres !
Je pense donc que rares sont les auteurs et illustrateurs qui vont observer les lecteurs sur place.
Mais nous avons d’autres moyens de savoir ce que les enfants pensent de nos livres.
Parfois, ils nous envoient une lettre (avec des dessins !) en y écrivant leurs impressions. D’autres fois, nous verrons un article dans un journal ou sur un blog.
Mais pour moi, le meilleur moment reste celui des festivals du livre où nous sommes invités à dédicacer, car il est toujours agréable de rencontrer nos lecteurs et de recueillir leurs impressions sur notre travail.

Les Pyjamasques et Magistère la sorcièreRomuald est l’auteur/illustrateur de la célèbre série Les Pyjamasques chez Gallimard Jeunesse Giboulées dont le dernier, Les Pyjamasques et Magistère la sorcière, est sorti en début d’année.
Retrouvez Romuald sur le site de Gallimard : http://www.gallimard-jeunesse.fr/Auteur/Romuald.

Une paire de pères

Deux histoires de famille, touchantes et émouvantes…

les jours noisetteSon père est sculpteur de nuages, inventeur de gros mots, mais aussi et surtout roi des fantômes… Et son eau de toilette sent la noisette… Il l’aime, mais d’un amour contradictoire, qui se transforme parfois en colère. Les jours noisette sont des jours à part, des jours entre parenthèses… Mais je ne vous dirai pas pourquoi. Emmanuel Bourdier arrive à garder le suspense jusqu’à la dernière page, avec un texte très fort, sensible et poétique et les illustrations de Zaü, dans un camaïeu de gris illustre avec beaucoup de puissance cette très belle histoire sur une relation père-fils particulière, sans oublier la place de la mère ! Un coup de cœur !
Vous pouvez feuilleter cet album sur le site des éditions Utopique.

un papa pour titouBrigitte élève seule son poussin Titou. Lui ne s’en plaint pas et est heureux avec sa maman. Mais elle aimerait trouver un compagnon, et un père pour Titou ! Louis l’asticot, Bouclette, Tom le cheval, Monsieur Oisanis le hibou, aucun ne convient ! Trouvera-t-elle son bonheur ?
On suit avec plaisir ce tendre duo dans cette quête d’amour. Mais avec Un papa pour Titou ?, Natacha de Bradké nous fait sourire également, toujours avec des mots tendres : Brigitte et Titou forment un duo plein de force. Les illustrations de Luciana Monaji sont très jolies, délicates et colorées, et complètent parfaitement cette jolie histoire dans laquelle se reconnaîtront sans doute bien des familles… Toutefois, on peut trouver que cette idée de besoin absolu d’un père et d’une mère présents au quotidien pour être heureux est un peu réductrice ! Il y a beaucoup d’autres manières de vivre la famille, c’est certain !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Zaü (Moi, Stevenson, l’aventure de ma vie) et Natacha de Bradké (Viens danser !).

Les jours noisette
Texte d’Emmanuel Bourdier, illustré par Zaü
Utopique dans la collection Bisous de famille
15,50 €, 220 x 320 mm, 40 pages, imprimé en France, 2014
Un papa pour Titou ?
Texte de Natacha de Bradké, illustré par Luciana Monaji
L’école des loisirs
12,20 €, 213 x 270 mm, 28 pages, imprimé en France, 2014

A part ça ?

Bovey Lee découpe finement du papier ! Moi qui peine à découper droit avec des ciseaux, je ne peux être qu’admirative…

Marianne

Trois albums parfaits pour la valise

Vous n’êtes peut-être pas encore partis en vacances cet été et ça approche. Vous le savez, c’est toujours un souci le moment où il faut choisir les livres qu’on prend avec nous. Les albums c’est lourd, il n’en faut pas trop… Heureusement, certains éditeurs ressortent des albums en format poche et ceux-là on peut en prendre beaucoup (et ils ne sont pas très chers). Il y a peu, je vous ai parlé de deux albums d’Alice Brière-Haquet à glisser dans sa valise, voici une autre sélection d’albums souples (qui ne sont pas signés par Alice Brière-Haquet, après tout il y a d’autres auteurs).

Saviez-vousLe Chat Bonheur qu’au Japon, une légende raconte qu’une grue apporta un trésor à son maître ? Echigoya pensait donc qu’en étant toujours bon avec son chat, le jour où il serait ruiné celui-ci lui apporterait de l’argent. Aussi, il dilapidait la fortune dont il avait hérité et ne travaillait plus. Le jour où il fut ruiné, son chat lui apporta vraiment une pièce d’or, mais il ne se passa pas ce qu’Echigoya pensait…
Le chat bonheur est un magnifique conte, tant par le texte que par les illustrations. Une belle histoire au temps du Japon féodal. On y apprend qu’on n’a rien sans rien, que tout demande sacrifice, mais on y parle aussi d’amitié.
Un album pour les jeunes lecteurs (le texte est assez long et pas si simple), amoureux de belles histoires.

SachaJe hais les vacances et Jacqueline sont très en colère lorsqu’ils se réveillent après une petite sieste dans la voiture qui les mène sur le lieu de leurs vacances. Profitant de leur sommeil, leurs parents ont abandonné leur chien sur la route. Ça ne va pas se passer comme ça, les enfants vont tout faire pour tenter de retrouver leur compagnon.
Je hais les vacances ! (phrase que répète sans arrêt Sacha) est un album sous forme de BD, vraiment très drôle. On y évoque donc l’abandon des animaux… mais aussi l’humour (piquant) de certains parents !
Une petite BD estivale vraiment amusante.

BeaucoupAchile et la riviere plus poétique, onirique, Achile et la rivière dont le texte est signé par Olivier Adam et les illustrations par Ilya Green. L’histoire d’un petit garçon qui vit dans une famille qui ne connaît pas le calme, l’un joue de la trompette, pendant que d’autres se battent, le père écoute du rock à fond, et il y a les animaux, les appareils allumés… Alors Achile fuit près de la rivière où il rencontre une grenouille aux cheveux longs qui parle.
Achile et la rivière c’est un très joli album, doux et poétique, sur l’imagination des enfants, la rêverie. L’histoire d’un petit garçon qui fuit la réalité en allant dans des mondes imaginaires.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Qu Lan (Le rossignol et l’empereur de Chine), Mathis (Du bruit sous le lit), Olivier Adam (Ni vu ni connu) et Ilya Green (Bulle et Bob au jardin, Nos beaux doudous, Bulle et Bob à l’école, Mon arbre, Marre du rose, Bulle et Bob préparent Noël, Les plus belles berceuses jazz, Bulle et Bob à la plage, Peter Pan et Wendy, Bulle et Bob dans la cuisine et Le masque).

Le chat bonheur
de Qu Lan
Père Castor dans la collection Les p’tits albums Père Castor
5,50 €, 170×210 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014 (première édition : 2011).
Je hais les vacances
de Mathis
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×191 mm, 48 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition : 2006).
Achile et la rivière
Texte d’Olivier Adam, illustré par Ilya Green
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×190 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition : 2011).

À part ça ?

On avait adoré Dalaka et Yemaya il y a quelques temps (lire ici), la même équipe cherche des souscripteurs pour sortir Nola, un disque sur le Nouvelle Orléans. Plus d’informations ici.

Gabriel

Voyage en France

Les vacances c’est quand même l’occasion de voyager, non ? Alors je vous propose de partir de chez moi, à Paris, de visiter le reste de la France et de finir à La Réunion. Ça vous dit ? C’est parti !

DansParis Grand livre des régions la collection Le grand livre des régions de chez Père Castor, voilà que sort Paris ! On va apprendre un peu l’histoire de la capitale de la France puis c’est parti pour la visite ! Notre-Dame de Paris, Beaubourg, la Seine, la tour Eiffel… On va également rencontrer de célèbres Parisiens comme Édith Piaf, Pierre et Marie Curie, Charles Perrault ou Molière. On ira aussi visiter les parcs et jardins, on fera la connaissance des pigeons, on cuisinera les spécialités (le croque-monsieur et le flan parisien), on chantera la chanson de Gavroche puis on s’enfuira, visiter les alentours.
Ouvrage vraiment complet (en plus des infos, des recettes… il y a même une histoire à lire), Paris et ses contes, ses visites, ses recettes… est idéal pour mieux connaître la capitale. Les petits Parisiens vont adorer retrouver les endroits qu’ils connaissent, les provinciaux qui sont venus parfois visiter la ville vont quant à eux aimer se remémorer les lieux qu’ils ont vus et en savoir plus sur les monuments.
Un très bon documentaire sur la plus belle ville du monde.

SortiLa France chez Nathan, dans la collection Questions ? Réponses ! La France va nous permettre d’en savoir plus sur notre pays. Où se situe-t-il, où sont les forêts et les lieux de baignades, où habite le président des Français, qui est le maire, depuis quand paye-t-on en euros, qui sait parler breton ou basque…
De réponses courtes, adaptées aux plus jeunes, le livre n’est jamais rébarbatif. Seul bémol, on a l’impression que les illustrations datent des années 80…
Un Question ? Réponse ! sur la France pour apprendre plein d’infos sur le pays où l’on habite.

AllezLa réunion des enfants on quitte la métropole, on prend l’avion et nous voilà à La Réunion !
Grâce à Océan éditions, on va visiter cette petite île ensoleillée. Car ici ce sont plus de 200 balades et activités de sport et de loisir qui sont proposées. On va donc en profiter pour découvrir la faune et la flore, observer les étoiles, faire des sports de glisse et du vélo, visiter les parcs de loisirs et de jeux et les usines sucrières… bref, La Réunion n’aura plus de secret pour vous.
Bien plus qu’un guide de voyage, La Réunion des enfants est un magnifique album à l’édition soignée, joliment illustré. Le genre de livre qu’on lit avec grand plaisir.
Vous n’aviez pas encore trouvé où partir cet été ? Voilà un livre qui va vous donner envie de découvrir l’Île de la Réunion avec vos enfants.

Quelques pas de plus…
On avait déjà voyagé avec des documentaires ici, ou encore .

Paris et ses contes, ses visites, ses recettes…
Texte de Violaine Troffigué, illustré par Thomas Baas
Père Castor dans la collection Le grand livre des régions
13 €, 240×300 mm, 48 pages, imprimé en France, 2014.
La France
Textes de Jean-Michel Billioud, illustrés par Michael Welply
Nathan dans la collection Questions ? Réponses !
6,80 €, 220×290 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
La Réunion des enfants
Textes de Fabienne Jonca, illustrés par Marion Pradier
Océan éditions dans la collection Océan jeunesse
15 €, 210×225 mm, 52 pages, imprimé en Malaisie, 2014.

À part ça ?

C’est une de nos lectrices qui nous a écrit pour nous en parler, Radio Pomme d’api est une super radio pour enfants. Musique classique, chansons bien connues ou extraits de très bon CD (de chez Didier Jeunesse notamment)… on ne s’ennuie pas à l’écoute de Radio Pomme d’api ! Aucun blabla, une très bonne programmation… On adore ! pour l’écouter c’est ici : http://www.radiopommedapi.com.

Gabriel

Cartonnés et animés !

Souvent, quand on pense album animé avec tirettes et volets, on pense fragilité ! Ce n’est pas le cas des deux albums du jour, tout en carton, et adaptés aux plus petites mains !

bonnes vacances Lou !On commence avec Lou, qui part en vacances avec ses parents, et Mouf, son petit singe en peluche, bien évidemment. On découvre ainsi le bonheur  de faire sa valise, de chanter dans la voiture, de manger des fruits avec les doigts, de se rincer à l’eau de la fontaine, de dormir sur le dos de papa, ou dans l’herbe, sur une couverture,…
Toutes les joies simples des vacances des plus jeunes, sont racontées avec tendresse par Jeanne Ashbé, non seulement grâce aux mots, bien choisis et adaptés, mais aussi aux illustrations tout en douceur, qui prennent vie sous les doigts des enfants ! Volets, encoches pour placer les petits doigts et faire avancer les escargots, l’araignée ou la souris, morceau de tissu pour essuyer la bouche de Lou, c’est assez magique, et à mon avis réellement solide ! En plus, le livre est livré dans une petite pochette en plastique qui renferme également un livret de jeu, Les jeux de Mouf, pour retrouver les héros, coller des gommettes repositionnables, dessiner au pochoir, compléter les dessins avec un feutre sur des pages effaçables… De quoi prolonger le plaisir, et occuper les petites mains, notamment dans les transports !
Alors Bonnes vacances, Lou !

3 petits cochonsToujours aussi solide, et toujours aussi animé, Les trois petits cochons paru dans la collection Anim’contes des éditions Tourbillon, est également une réussite !
En quelques pages, et de manière vivante, Anne-Sophie Baumann raconte la célèbre histoire des trois frères en quête d’indépendance ! Avec un système de tirettes et de volets, facilement manipulables par les plus petits grâce à de petites encoches pour placer les doigts, les illustrations de Christian Guibbaud prennent vie : on salue les cochons, on les voit s’éloigner et cheminer, on construit avec eux leurs habitations, on ouvre la gueule du loup affamé, on souffle avec lui sur les maisons, et on le voit même se brûler les fesses et s’enfuir sous nos yeux !
C’est vraiment réussi, moderne, coloré et bien pensé et le conte prend un sérieux coup de jeune (il n’y a qu’à voir l’ampoule qui pend au plafond de la maison de briques, clin d’œil parmi d’autres…) !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Jeanne Ashbé (Faut tout ranger, Pas de loup, Yola, Et après, il y aura…, et Et dedans, il y a…), et Christian Guibbaud (Des bisous pour tous les goûts et Trois souhaits pour une souris).

Bonnes vacances, Lou !
de Jeanne Ashbé
Pastel dans la collection Lou et Mouf
17,80 €, 200 x 200 mm, 16 pages, imprimé en Malaisie, 2014
Les trois petits cochons
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Christian Guibbaud
Tourbillon dans la collection Anim’Contes
13,99 €, 201 x 210 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014

A part ça ?

1984London présente un court-métrage, Dream Life of Paper, avec des animaux en origamis qui prennent vie !

Marianne