La mare aux mots
Parcourir tous les billets de

Marianne - La mare aux mots

Trois romans magiques et fantastiques !

Par 20 août 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on quitte le monde réel pour celui des contes, des légendes et des univers parallèles.

l'école des mauvais méchantsChez les méchants, avoir un enfant trop gentil est un réel problème ! Un tel problème qu’il faut les envoyer dans une école de redressement pour qu’ils apprennent à être de véritables méchants. C’est l’école des mauvais méchants. Rune Drexler est le fils du directeur. Loup Junior est le fils du célèbre grand méchant loup et a été envoyé là parce qu’il a sauvé héroïquement un enfant de la noyade. Jezebel est la fille du comte Dracula et malheureusement elle préfère le chocolat au sang humain. Tous trois font leur rentrée dans l’école et vont devoir kidnapper un bébé, enlever une princesse, s’emparer d’un royaume… Ils ont du pain sur la planche et ne sont pas au bout de leurs surprises ! Difficile de faire le mal quand on a bon fond…
Avec L’école des mauvais méchants, Stéphanie S. Sanders nous propose une aventure pleine d’humour. Les personnages sont bien campés, le ton décalé et les références aux contes connus des jeunes lecteur-trice-s nombreuses. Original, rythmé et bien mené ce roman est le premier d’une série prometteuse !
Le même vu par Butiner de livres en livres et Les lectures de Kik.

la malédiction grimmElizabeth Drew a un peu de mal à s’intégrer au lycée. Nouvel environnement, nouvelles têtes, nouvelle belle-mère… Heureusement qu’elle rencontre également des professeurs intéressants. L’un d’entre eux lui propose de postuler pour un emploi de bibliothécaire. Une bibliothèque sans livres, mais avec des objets. Une section renferme les objets des contes de Grimm : bottes de sept lieues, miroir de Blanche-Neige… Et ces objets sont magiques ! Bientôt, il se passe de drôles de choses dans la bibliothèque et Elizabeth va devoir mener l’enquête !
Mêler les contes classiques intemporels et une histoire bien ancrée dans le XXIe siècle, tel est le défi de La Malédiction Grimm, un roman prenant et envoûtant de Polly Shulman. L’histoire est bien menée est les personnages particulièrement bien dépeints. Ils ont du caractère, de l’humour et du répondant et l’on ne s’ennuie pas ! Suspense, amitié, adolescence et amour des livres se combinent pour donner naissance à un roman qui ne manque pas de piquant !
Le même vu par Butiner de livres en livres et Maman Baobab.

gardiens des cités perduesSophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle a une mémoire photographique impressionnante et surtout, elle entend penser les autres comme s’ils parlaient à voix haute. C’est tout de même difficile à vivre et l’adolescente n’est pas des plus à l’aise. Un jour, alors qu’elle est en sortie scolaire dans un musée avec sa classe, un garçon l’aborde et sa vie bascule. Elle apprend qu’elle n’est pas humaine, mais qu’elle appartient à une communauté fantastique et mystérieuse.
Dense et fouillé, Gardiens des cités perdues nous plonge dans une aventure fantastique complexe et mystérieuse. J’ai été moins attirée par l’univers de ce roman mais je dois reconnaître que l’histoire est bien ficelée. On s’attache rapidement à Sophie, cette jeune fille au destin incroyable. Je me suis parfois un peu perdue mais de manière générale, j’ai réussi à pénétrer dans cet univers fantastique ! Une histoire qui fourmille de détails et de rebondissements pour s’évader très loin du quotidien !

L’école des mauvais méchants
de Stéphanie S. Sanders (traduit par Lilas Nord)
Nathan
12,90 €, 140 x 210 mm, 252 pages, imprimé en France, 2014.
La malédiction Grimm
de Polly Shulman (traduit par Karine Suhard-Guié)
Bayard Jeunesse
15,90 €, 137 x 200 mm, 510 pages, imprimé en Espagne, 2014.
Gardiens des cités perdues
de Shannon Messenger (traduit par Mathilde Bouhon)
Lumen
15 €, 142 x 226 mm, 517 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Pauline Giraud et Maxence Henry construisent des châteaux et des paysages en papier !

Marianne

 

You Might Also Like

Tout savoir sur les chantiers et les véhicules !

Par 14 août 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux documentaires hors du commun !

les grands chantiers animésNos immeubles, les tunnels que nous empruntons en voiture, en train ou en métro, mais aussi les parcs d’attractions, les autoroutes, les ponts et les avions, les chantiers autour de nous sont nombreux. Certains par leur ampleur ou leur complexité sont particulièrement impressionnants. Anne-Sophie Baumann et Didier Balicevic nous proposent une immersion au cœur de ces constructions imposantes et complexes pour tout comprendre de l’intérieur. Comme pour Engins et machines animés, les dessins sont extrêmement fouillés, fourmillent de détails et le très grand format de l’album permet de tous les apprécier. Les informations, simples et claires sont disséminées sur chaque double page pour coller au plus près des dessins. À la fois ludique, instructif et interactif grâce aux nombreux volets et tirettes, cet album documentaire hors-norme est de nouveau une réussite !
Retrouvez des visuels de ce livre sur le site de l’éditeur.

camion de pompiers et véhicules d'urgenceComment est équipé un camion de pompiers ? Comment se déroule un sauvetage en hélicoptère ? Quelle est la vitesse d’une voiture de la police ? De quelle manière les bombardiers d’eau font-ils face aux incendies de forêt ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans Camion de pompiers et véhicules d’urgence, un album documentaire qui présente sur chaque double page un véhicule, ses principales caractéristiques. Chris Oxlade donne de petites informations simples et claires disséminées autour d’une grande illustration réaliste et fidèle de chaque engin, réalisée avec finesse par Gareth Llewhellin. Et surtout, à la fin de l’ouvrage, on trouve de quoi construire un camion de pompiers en carton de 30 cm de long en assemblant des pièces prédécoupées, ainsi que deux planches d’autocollants métallisés sur le thème des véhicules d’urgence.
Un album qui encore une fois, allie l’utile à l’agréable !
Le même vu par Maman Baobab

Quelques pas de plus
Retrouvez d’autres documentaires sur notre
tableau Pinterest.

Les grands chantiers animés
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Didier Balicevic
Tourbillon
19,99 €, 255 x 336 mm, 20 pages, lieu d’impression non précisé, 2014.
Camion de pompiers et véhicules d’urgence
Texte de Chris Oxlade, illustré par Gareth Llewhellin
Gallimard Jeunesse
14,99 €, 286 x 192 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Chaque année, National Geographic organise un concours de photographies ! Les clichés gagnants de l’édition 2015 ont été révélés.

Marianne

You Might Also Like

Quand on s’aventure dans la nature…

Par 6 août 2015 Livres Jeunesse

louveLouve était une louve rousse qui vivait au fond de la forêt. Amie des renards, elle en prenait soin avec tendresse. Ils partageaient ses repas, dansaient tous ensemble, la vie s’écoulait sereinement. Mais Louve était en réalité frappée d’une étrange malédiction : lorsqu’elle était émue, ses cheveux prenaient feu. Une seule solution : le ruisseau d’eau gelée pour calmer cet embrasement et anesthésier son cœur… Mais quelle tristesse ! Alors, lorsqu’elle fit la rencontre d’un homme-loup qui avec douceur réussit à dompter les flammes pour la sauver du maléfice, sa vie changea à tout jamais ! À eux les bavardages autour d’une tasse de thé de feuilles d’automne séchées, les crêpes sucrées, les balades en forêt…
Quel bel album ! Louve est une histoire sensible et délicate sur les émotions qui parfois nous submergent et nous envahissent. Fanny Ducassé nous plonge au cœur de la forêt, dans un monde onirique, notamment grâce à de superbes illustrations sombres et lumineuses à la fois (je vous assure que c’est possible!). Il me semble d’ailleurs qu’un si petit format ne leur rend pas tellement justice. Le texte est tendre et sensible, avec de petites touches d’humour et de jolis mots à lire et entendre ! Une magnifique histoire sur la sensibilité et les émotions, en pleine nature !
Le même vu par La soupe de l’espace, Le tiroir à histoires, Clarabel, Un petit bout de bib, Des livres, etc..
Des extraits sur le site de l’auteur et sur le site de l’éditeur.

la couleur du ventLou aime regarder pousser l’herbe.  C’est même son activité favorite. Un jour, absorbé dans son observation de la nature, il se pose de grandes questions très philosophiques. Pourquoi l’herbe pousse ?  D’où viennent les oiseaux ? Et l’eau de pluie ? Il quitte alors son village pour aller trouver des réponses. Il interroge les animaux, la forêt, la mer, la montagne, la ville… Mais tout cela reste obscur. Et si la solution était sous ses yeux ?
Conte philosophique et initiatique La couleur du vent est un album plein de poésie pour s’interroger sur le monde qui nous entoure et constater que parfois, les questions que se posent les enfants n’ont pas de réponse précise et évidente. Nastassja Imiolek signe un texte délicat accompagné de magnifiques illustrations, qui donne envie de prendre le temps, d’observer la nature, et de profiter de l’instant présent.
Des extraits sur le site de l’auteur.
Le même vu par Maman Baobab.

Le petit et les arbres poussaientEt si le Petit Poucet dissuadait ses parents de les emmener, lui et ses frères, se balader en forêt ? Après tout, les arbres qui y vivent sont peut-être dangereux. Certains croquent tout ce qui passe devant eux, d’autres se livrent à de dangereux combats de boxe, d’autres encore sont bien trop bruyants, trop tristes, trop sérieux… Non vraiment, ce ne serait pas raisonnable de partir en forêt ! Loïc Clément nous propose une version revisitée et pleine d’humour du conte classique du Petit Poucet. Le petit et les arbres poussaient est une histoire pleine d’humour ! Poucet est rusé, plein d’imagination et bien décidé à repousser le moment où lui et ses frères seront abandonnés au cœur de la forêt..! Les illustrations d’Églantine Ceulemans replacent le conte dans le monde d’aujourd’hui, avec des détails contemporains et humoristiques.
Un album pour sourire et se souvenir que la nature est vivante !
Des extraits sur le site de l’illustratrice et sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Fanny Ducassé (De la tarte au citron, du thé et des étoiles), Loïc Clément (Le temps des mitaines) et Églantine Ceulemans (Le loup et ses sept chevreaux).

Louve
de Fanny Ducassé
Thierry Magnier
13,90 €, 195 x 195 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2014.
La couleur du vent
de Natassja Imiolek
Le baron perché
16 €, 218 x 220 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
Le petit et les arbres poussaient
Texte de Loïc Clément, illustré par Églantine Ceulemans
11 €, 167 x 207 mm, 27 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

Vous aimez les illusions d’optique ? Savez-vous qu’un concours pour élire la plus impressionnante a lieu chaque année !

Marianne

You Might Also Like

Romans d’amitié

Par 30 juillet 2015 Livres Jeunesse

zoé et jujuZoé et Juju sont voisines. Elles se sont rencontrées le jour où Zoé a emménagé dans le quartier. Très différentes l’une de l’autre, elles ont d’abord pensé qu’elles auraient du mal à se lier d’amitié ! Juju, surtout était très réticente. Cette nouvelle voisine allait empiéter sur ses plates-bandes, son territoire. Jamais elles ne pourraient s’entendre, ce n’était pas possible ! Et pourtant, lorsque Juju doit se cacher dans le quartier parce qu’elle a fait une farce à sa grande sœur,  heureusement que Zoé est là  pour voler à son secours !  Une course-poursuite effrénée dans les jardins du quartier scelle le début de leur amitié ! S’en suivront bien d’autres moments de complicité et de franche rigolade ! Les deux fillettes deviennent rapidement inséparables et les voisins n’ont qu’à bien se tenir !

zoé et juju chassent le fantôme de l'écoleEt quand un fantôme rôde dans les toilettes de l’école, c’est nécessairement une affaire pour elles ! Tout le monde en parle et s’inquiète, la rumeur enfle… Il faut dire que ce n’est quand même pas très commun et plutôt source d’angoisse pour tout le monde… Mais les deux fillettes n’ont pas froid aux yeux et sont bien résolues à résoudre le mystère… Elles élaborent un plan d’action, se servent d’un livre de magie et concoctent une potion miraculeuse : les deux comparses ont du pain sur la planche ! Il faut faire quelque chose ! Mais que c’est excitant une telle aventure ! Elles s’en donnent à cœur joie, prennent des risques, rient beaucoup et c’est contagieux. On rit de leurs folles idées, de leur complicité et de leur espièglerie !

zoé et juju battent un record du mondeÉvidemment, quand la maîtresse prête un livre sur les records du monde à Juju, c’est une nouvelle occasion de se lancer un défi ! Et Zoé est nécessairement de la partie puisque l’une ne va pas sans l’autre ! Les deux amies sont admiratives de tous ces champions qui ont relevé des défis tous plus incroyables les uns que les autres ! Alors que tous les élèves de la classe cherchent à établir un nouveau record, le duo de choc met la barre très haut : leur record sera le plus impressionnant et le plus réussi, c’est certain ! Et elles vont tout mettre en œuvre pour y parvenir !

Série de romans pour des jeunes lecteurs qui lisent déjà seuls mais apprécient de retrouver de courts chapitres et quelques illustrations pour soutenir le récit, Zoé et Juju est une collection pétillante et dynamique qui ne manque pas d’humour ! Annie Barrows a créé un sacré duo, plein d’entrain et de malice. Les illustrations de Sophie Blackall, en noir et blanc s’invitent dans les pages pour animer la lecture !
Action, aventure, humour et multiples rebondissements sont au menu de ces romans !
Les mêmes vus par Sous le feuillage et À l’ombre du saule.

Ma meilleure amie a une meilleure amieMimi et Nat sont inséparables. Elles se sont rencontrées à la rentrée et ont juré de ne jamais se quitter. Elles partagent, elles échangent, elles rient… Un jour, Nat, malade, s’absente de l’école. À son retour, elle apprend qu’Angèle a dormi chez Mimi…
L’amitié, la tristesse, la déception, la jalousie… Que de sentiments dans ce roman ! À travers son histoire, Nat parle du tourbillon d’émotions dans lequel on est parfois plongé, à tout âge. Fourmillant de tendres détails, Ma meilleure amie a une meilleure amie est une histoire de vie qui s’ancre dans le quotidien des jeunes lecteurs. Dominique Souton sait retranscrire des moments apparemment simples, pourtant importants aux yeux des enfants. Les illustrations de Pascal Lemaître sont discrètes mais parsèment le roman, pour pimenter la lecture. C’est tendre, émouvant et c’est peut-être l’occasion d’essayer de comprendre ce qu’il se passe parfois dans la tête ou le cœur, quand tout est un peu compliqué !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Sophie Blackall (
Les 9 vies de Philibert Salmeck et Dis, tu dors ?).

Zoé + Juju
Texte d’Annie Barrows (traduit par Pierre Varrod), illustré par Sophie Blackall
Tourbillon dans la collection Zoé + Juju.
6,90 €, 140 x 185 mm, 113 pages, lieu d’impression non precisé, 2014.
Zoé+ Juju chassent le fantôme de l’école
Texte d’Annie Barrows (traduit par Pierre Varrod), illustré par Sophie Blackall
Tourbillon dans la collection Zoé + Juju.
6,90 €, 140 x 185 mm, 125 pages, lieu d’impression non precisé, 2014.
Zoé + Juju battent un record du monde
Texte d’Annie Barrows (traduit par Pierre Varrod), illustré par Sophie Blackall
Tourbillon dans la collection Zoé + Juju.
6,90 €, 140 x 185 mm, 114 pages, lieu d’impression non precisé, 2014.
Ma meilleure amie a une meilleure amie
Texte de Dominique Souton, illustré par Pascal Lemaître
L’école des loisirs dans la collection Mouche
9,50 €, 125 x 190 mm, 109 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Je suis comme je suis est un petit film pour aborder la notion du respect des différences !

Marianne

You Might Also Like

Vocabulaire en images

Par 10 juillet 2015 Livres Jeunesse

Je vous l’ai sans doute déjà dit, mais j’aime particulièrement les imagiers et autres livres d’images. Et pas seulement parce que je m’en sers beaucoup dans le cadre de mon travail. Je crois que je les collectionne aussi pour mon propre plaisir ! En voici trois !

animaliumAu musée, tout a un nom, tout est étiqueté ! Et particulièrement au Museum d’histoire naturelle où chaque espèce est identifiée et nommée avec précision.
Et quand ce musée se retrouve transposé sur papier, on en prend plein les yeux ! Animaux marins, oiseaux, reptiles, invertébrés, Animalium est une véritable galerie qui nous présente des dizaines d’espèces différentes, illustrées avec énormément de précision et de finesse par Katie Scott. Jenny Broom complète ce magnifique et gigantesque album de multiples informations précises sur la faune de notre belle planète. Voici un livre que l’on consulte en famille, que l’on regarde pour le plaisir des yeux ou pour chercher une information précise ! Un coup de cœur !
Le même vu par Le cabas de Za.

mille premiers motsMille mots ! Rien que ça ! Les mots du corps, les mots de la ferme, de la cuisine, de la salle de bains ou de la rue, les mots du docteur, les mots des aliments,… Tout a un nom pardi !
Les mille premiers mots est un grand imagier qui propose, autour d’une grande scène fourmillant de détails pour chaque double-page de retrouver une multitude d’images. Tout le quotidien y passe : les lieux, les pièces de la maison, les verbes, les nombres, le temps qui passe, la famille,… Sur chaque double-page, on retrouve un petit canard jaune que l’on s’amuse à débusquer. Et l’on pointe, on commente, on nomme, on recherche, on rit des facéties des personnages, on s’invente des histoires. Et mine de rien, le jeune lecteur fait des liens avec tout ce qu’il voit autour de lui !
Un bel imagier qui existe également en version espagnole, italienne, allemande, anglaise et arabe pour découvrir les mots dans toutes les langues !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

le grand imagierL’école, les pièces de la maison, le supermarché, le jardin… Il s’en passe des choses autour de nous ! Dans Le grand imagier, on trouve quelques personnages à retrouver en action dans différents lieux, et à chaque fois, plusieurs pages sur tout le vocabulaire lié à cet endroit. En tout, on y trouve plus de 800 mots ! Les illustrations sont très fouillées, colorées et réalistes, proches du quotidien des jeunes lecteurs pour constituer un bel imagier foisonnant de détails. Avec un tel objet, à spirales et à la couverture matelassée, on dénomme, on met un nom sur des objets communs et on range chaque chose à sa place.
Un très beau support de langage, de découverte et d’apprentissage, adapté à un large public tant les illustrations sont réalistes !

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres chroniques d’
imagiers pleins de surprises ou décalés.

Animalium
Texte de Katie Scott (traduit par Emmanuel Gros), illustré par Jenny Broom
Autrement
25 €, 277  x377 mm, 107 pages, imprimé en Chine, 2014.
Les mille premiers mots
de Heather Amery et Stephen Cartwright
Usborne
10 €, 230 x 305 mm, 63 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le grand imagier
Texte de Geneviève de la Bretesche, illustré par Collectif.
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes premières découvertes
15 €, 215 x 255 mm, 108 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Du 17 au 31 Juillet, aura lieu Lire en short, la grande fête du livre pour la jeunesse partout en France ! Où que vous soyez cet été, vous trouverez une animation ! Suivez le guide !

Marianne

You Might Also Like