La mare aux mots
Parcourir tous les billets de

Marie - La mare aux mots

Des sirènes et des voisins

Par 18 août 2015 Livres Jeunesse

La sirèneVous avez vu La Petite Sirène de Disney et vous pensez tout savoir sur les sirènes ? Attention, vos croyances risquent d’en prendre un coup ! Après les licornes, Sibylline et Marie Voyelle s’attaquent à l’image idéalisée que l’on a de ces créatures fantastiques. Avez-vous déjà pensé par exemple que les sirènes ne peuvent pas faire de danse classique ? Ben oui, essayez un peu de faire le grand écart avec une seule jambe ! Et que tous les poissons tombent amoureux d’elles juste à les entendre chanter ? Et qu’elles ne peuvent pas avoir de poisson rouge ? Et enfin (le pire selon moi), qu’elles ne peuvent pas faire de blagues de pet ? Eh oui, comment voulez-vous, quand on n’a pas d’anus se doit d’être délicates et élégantes ? Alors que, bon, on est d’accord, il n’y a rien de plus drôle que les blagues de pet… surtout pour les enfants !
Ce petit album amusant fera à coup sûr beaucoup rire les plus jeunes (et pas que sur les histoires de prout). Construit dans la même veine que le premier (mais vous pourrez tout à fait comprendre l’histoire sans avoir lu l’autre), il présente le texte à gauche, illustré avec humour sur la page de droite. J’aime beaucoup les situations loufoques et décalées imaginées par Sibylline, les jolies illustrations colorées de Marie Voyelle, et le tuto à la fin pour dessiner les sirènes.
Un seul petit bémol selon moi : l’album commence en affirmant que les sirènes sont à moitié fille, à moitié poisson. Euh… pardon ? Et le père d’Ariel alors ? Heureusement qu’il n’y a pas de livres sous l’océan, sinon, bonjour l’affront pour le roi Triton !
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Rue des voisinsDans la rue des Voisins, il y a quatre maisons. Dans la maison rouge, Mr Stan fait des équations. Dans la maison jaune, Mme Muguette remplit des coupons et gagne des cadeaux à gogo. Dans la maison bleue, Mr Tristan collectionne les chants d’oiseaux. Dans la maison orange, Mme Garance rêve de voyage en buvant du chocolat d’Afrique.
Mais aucun des quatre voisins ne se connaît, car personne ne sort jamais de chez lui. Mais quand un salon de thé ouvre dans la rue des Voisins, tout le monde ose enfin mettre le nez dehors et s’ouvrir aux autres !
Voilà un bel ouvrage sur le petit confort que l’on peut ressentir à rester chez soi, sans se préoccuper des autres. Un confort facile qui semble nous convenir, mais qui apparaît bien futile et dérisoire quand on ose regarder plus loin que le bout de son nez. C’est un beau message pour les enfants et les parents, porté par de belles illustrations très poétiques, pleines de détails cachés.
Un joli album plein d’optimisme qui donne envie de sortir de chez soi !
Des extraits sur le site de l’illustratrice.
Le même vu par Enfantipages.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Sibylline (C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La licorne), de Marie Voyelle (C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La licorne) et d’Aurélie Desfour (Des colos mystères avec des codes).

C’est pas toujours pratique d’être une créature fantastique – La sirène
Texte de Sibylline, illustré par Marie Voyelle
Des ronds dans l’O
10 €, 180×180 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2015.
Rue des Voisins
Texte d’Aurélie Desfour, illustré par Coline Citron
Les P’tits Bérets, dans la collection La tête sur l’oreiller
12,90 €, 207×211 mm, 28 pages, imprimé en France, 2015.

Marie

You Might Also Like

Instruisons-nous !

Par 28 juillet 2015 Livres Jeunesse

Qui sont nos ancêtres ?Depuis qu’on est tout petits, on nous rabâche une chose : l’homme descend du singe. Mais en réalité, c’est un petit peu plus compliqué ! Pour nous expliquer tout cela, Anne Alter pose différentes questions auxquelles elle avance ensuite prudemment des pistes de réponses : quelles sont les différences entre le singe et l’homme ? Comment nos ancêtres sont-ils descendus de leurs arbres ? Quand se sont-ils mis debout ? Comment ont-ils commencé à communiquer par la parole ? Comment s’est développée l’intelligence humaine, si différente de celle des animaux ?… À la fin de chaque chapitre, Brigitte Senut, paléontologue spécialiste des grands singes africains, résume avec sa plume de scientifique ce qui vient d’être dit, et tente de déchiffrer pour nous les secrets de nos origines.
Voilà un documentaire qui bouscule un certain nombre d’éléments qu’on a pu nous présenter comme des faits avérés. La partie sur les hommes et les femmes préhistoriques, sur les rôles de chacun, m’a particulièrement interpellée, car elle remet en question l’image de l’homme préhistorique fort, qui allait chasser pendant que la femme préhistorique restait près du foyer et s’occupait des enfants. Les illustrations de Caroline Hüe animent avec humour les textes très clairement rédigés et donc faciles à comprendre.
Un doc plein d’infos intéressantes autant pour les enfants que pour les adultes, qui montre aussi qu’on a encore plein de choses à découvrir et à apprendre sur nos ancêtres et nos origines !

Chiens et ChatsÀ quoi pensent les chiens et les chats ? Pourquoi les chiens aboient et remuent la queue ? Pourquoi sentent-ils le pipi et le caca des autres chiens ? Pourquoi les chats dorment-ils autant ? Pourquoi et comment ronronnent-ils ? Aiment-ils qu’on les caresse ? À quoi servent les moustaches d’un chat ? Autant de questions que pose cet album documentaire très intéressant, qui décortique avec humour et intelligence les particularités, les habitudes et les travers de deux animaux de compagnie préférés des Hommes.
L’ouvrage Chiens & Chats sous la loupe des scientifiques se divise en 2 parties, d’abord les questions sur les chiens, puis les questions sur les chats. Sur la page de gauche, un texte détaillé, s’appuyant sur diverses études scientifiques, explore une thématique : l’odorat du chien, les besoins du chat, l’intelligence de ces deux animaux, etc. Sur la page de droite, une illustration pleine page donne vie au texte avec humour. Tout cela donne un très beau livre, à la fois scientifique et artistique. L’ouvrage aborde parfois des sujets qui me semblent peu traités dans les documentaires jeunesse, comme la « fabrication » d’espèces ou la sexualité des chats et des chiens (attention, l’auteur utilise les mots « pénis », « sperme », « masturbation », « vagin », préparez-vous aux questions embarrassantes), de façon complètement naturelle et décomplexée.
Un album documentaire original et plein de finesse sur nos amis les bêtes !

Terriens MalinsOn le sait, la Terre est en danger, et au vu des informations fournies au début de l’ouvrage, aller vivre sur une autre planète semble peu faisable. Alors pourquoi ne pas plutôt tenter de sauver la Terre ? Pour cela, neuf missions spéciales : faire naître et protéger la vie ; transformer des mochedingue en joli-rigolo ; faire circuler les objets chéris ; se débrouiller sans potion magique… Pour chaque mission, tout un tas d’infos sur l’environnement, les animaux, l’eau, les déchets, le recyclage, l’électricité, et pour rendre tout ça ludique et vivant, des jeux, des idées déco, des ateliers et des expériences.
Nos enfants sont l’avenir de notre planète : il est indispensable et urgent de les sensibiliser à l’écologie. Et comment le faire plus intelligemment qu’en en faisant une aventure, avec des infos à leur portée, avec des dessins rigolos, avec des expériences simples et ludiques, avec des jeux rigolos ? C’est exactement ce que propose cet ouvrage ! Le mise en page est très dynamique : il y a pas mal de textes, mais il y a aussi énormément d’encadrés, de photos et d’illustrations, de sorte qu’on tourne les pages presque inconsciemment, et voilà qu’on intègre tout un tas d’infos et de connaissances sans même s’en rendre compte !
L’écologie n’a jamais été aussi facile et accessible !

Poitou-Charentes - Le grand livre des régionsConnaissez-vous le baudet du Poitou, le broyé, le farci poitevin ou encore la légende de la fée Mélusine ? Découvrez tout cela, et toutes les spécificités de la région Poitou-Charentes : ses grandes villes (Royan, la Rochelle, Poitiers…), ses îles (Oléron, Ré, Aix…), ses oiseaux et ses poissons, ses spécialités culinaires (le melon, le vin, le fromage de chèvre…), ses célébrités (Aliénor d’Aquitaine, François Mitterrand, Joël Robuchon…), ses monuments (la cathédrale d’Angoulême, l’abbaye de Celles-sur-Belle, le château de Crazannes…).
Vous ne le savez peut-être pas, mais je viens de Poitiers (enfin, en vrai, je viens de Picardie, mais j’ai vécu plus longtemps dans la Vienne, donc on peut dire que je viens de Poitiers). Du coup, j’ai forcément été attirée par ce titre consacré au Poitou-Charentes : pour les enfants, il n’y en a pas tellement ! Même s’il est plus tourné vers le littoral et la Charente-Maritime que sur la totalité de la région, ce documentaire est une mine d’informations pour tous ceux qui souhaitent découvrir cette magnifique région (en toute impartialité) ! Chaque double page est consacrée à une thématique et les textes sont très bien illustrés par les crayons de Thibaut Rassat : la lecture est très agréable.
Un documentaire qui donne envie d’enfourcher son vélo et de partir en vacances en famille !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages d’Anna Alter (La reproduction, ce que nous ne savons pas encore et L’univers, ce qu’on ne sait pas encore), de Caroline Hüe (Qui veut la peau du Yéti ?, Au secours ! Un monstre gluant, Les tyrannosaures et C’est quoi dans ton ventre ?), Sébastien Mourrain (Bigoudi, L’homme à la peau d’ours et Émile, le petit fifre), de Delphine Grinberg (Les Tyrannosaures et 60 nouvelles expériences faciles et amusantes) et de Vincent Bergier (Maxi Quizz Junior).

Qui sont nos ancêtres ?
Textes d’Anna Alter et Brigitte Senut, illustrés par Caroline Hüe
Éditions Le Pommier, dans la collection Sur les épaules des savants
13,90€, 210×250 mm, 47 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Chiens & Chats sous la loupe des scientifiques
Texte d’Antonio Fischetti, illustré par Sébastien Mourrain
Actes Sud Junior / Cité des sciences et de l’industrie
14,90€, 256×327 mm, 60 pages, imprimé au Portugal, 2015.
Terriens Malins
Texte de Delphine Grinberg, illustré par Vincent Bergier
Éditions Le Pommier
15,90€, 170×240 mm, 141 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Le Poitou-Charentes et ses contes, ses visites, ses recettes…
Texte de Violaine Troffigué, illustré par Thibaut Rassat
Père Castor, dans la collection Le grand livre des régions
13€, 247×308 mm, 48 pages, imprimé en France, 2015.

À part ça ?

L’ouvrage Chiens & Chats sous la loupe des scientifiques a été édité en partenariat avec la Cité des Sciences et de l’Industrie, qui, jusqu’au 28 février 2016, propose d’aller plus loin avec l’exposition Chiens & Chats. Au programme, un parcours sensoriel et interactif avec des jeux et des simulations qui plairont à toute la famille. Toutes les infos ici.

Marie

You Might Also Like

Changez d’air !

Par 21 juillet 2015 Livres Jeunesse

Le grand livre des petits trésorsTatsuo et sa mamie partent en balade : sur le bord de la rivière, en ville, en forêt, à la campagne, au parc, à la plage. Chaque lieu est l’occasion pour Tatsuo de recueillir de petits trésors qu’il met dans son sac, et qui diffèrent d’une sortie à l’autre. Les galets succèdent aux pétales de magnolia, qui succèdent aux plumes de perdrix, qui succèdent aux graines d’asclépiade, qui succèdent aux coquillages. C’est fou tous les trésors que l’on peut trouver, avec les yeux d’un enfant !
Cet album-imagier-livre d’activité sensibilise avec intelligence à la diversité des paysages et des lieux. Au début de chaque balade, une illustration pleine page nous montre Tatsuo et sa grand-mère dans le décor en question, avec un petit dialogue. Sur la page suivante, on retrouve tous les petits objets que Tatsuo a trouvés, avec leur nom. Puis, c’est au lecteur de relier le trésor (par exemple une bille) avec sa provenance (le sac de billes). Cet imagier sélectif rappelle aussi subtilement que, malheureusement, dans la Nature, on ne trouve pas que des éléments naturels : sur le bord de la rivière, on trouve ainsi une vieille capsule de bouteille, ou une boîte d’allumettes vide dans la ville. Cela peut également donner lieu à un autre jeu avec vos enfants : trouver dans les trésors de Tatsuo ce qui ne devrait pas y être si les Hommes étaient un peu plus propres et respectueux. Attention toutefois, si vos enfants ont tendance à ramasser, et surtout à garder, absolument TOUT ce qu’ils trouvent sur leur chemin, ce bel album ne pourra que les inciter à continuer leur collection de trésors !
Une jolie balade intergénérationnelle qui parlera à beaucoup d’enfants, et de parents !
Le même vu par Un livre dans ma valise et par Délivrer des Livres.

TangapicoSur le fleuve Tangapico vogue le fier bateau à vapeur Christo Valdès. À son bord, tout le monde profite du voyage… sauf Marcus, 9 ans, qui aurait préféré rester avec sa maman sur la terre ferme, plutôt que de rejoindre son père dans la jungle. D’autant qu’à chaque escale du bateau, il est contraint d’échanger une de ses affaires contre les cadeaux des habitants : son mp3, sa console de jeux et même ses chaussures y passent. Vraiment, ce voyage est le pire des voyages qui puissent exister !
Quand on regarde les magnifiques illustrations d’Alexandra Huard, qu’on aimerait prendre la place de Marcus et embarquer pour ce voyage dans la jungle. S’il ne veut pas y aller, on prend sa place avec plaisir ! Mais bientôt, ce petit garçon qui était si agaçant au départ, accroché à son confort et à ses affaires, découvre que ce que l’on possède est bien peu de choses face à la beauté de la Nature et de l’aventure…
Une belle leçon sur la futilité de notre société de consommation.
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

Que fais-tu, Sissi ?Assise sur son banc, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants jouent à la marelle, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants se lancent une petite balle de sable, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants font de la balançoire, pique-niquent ou achètent des friandises, Sissi ne bouge pas. « Pourquoi ? » s’interrogent les autres enfants. Est-elle malade ? Est-elle fâchée ? Est-elle triste ?… Personne ne sait. Mais tiens, voilà qu’elle bouge enfin.
Les enfants ont parfois du mal à se figurer qu’il existe dans le monde d’autres enfants qui vivent dans d’autres pays, avec d’autres jeux, d’autres occupations. Se déroulant dans un seul et même parc, en un après-midi, l’album énumère les activités des enfants chinois : le jianzi, le sac de sable, la libellule de bambou… À la fin de l’ouvrage, un petit lexique explique ces jeux et ces coutumes. Les illustrations, pleines de détails, reprennent sur chaque double les mêmes enfants : l’occasion de chercher avec les petits les personnages d’une page à l’autre.
Une belle façon de s’ouvrir sur le monde, avec fraîcheur et délicatesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Un livre dans ma valise.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Aki (Livre-tapis d’activités Paris, Pas de cochon pendu sous le marronnier, Jeux de cartes et Mon cahier de bien-être), de Didier Lévy (Comment devenir prince charmant en 10 leçons) et d’Alexandra Huard (Dessus dessous la villeLe vieux Cric CracLa petite sirène et Rikimini). Retrouvez aussi notre interview d’Alexandra Huard.

Le grand livre des petits trésors
Texte de Nadine Robert, illustré par Aki
Gallimard Jeunesse
14,90€, 245×320 mm, 33 pages, imprimé en Europe, 2015.
Tangapico
Texte de Didier Lévy, illustré par Alexandra Huard
Sarbacane 
15,50€, 242×324 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Que fais-tu, Sissi ?
Texte de Mao Xiao (traduit par Chun-Liang Yeh), illustré par Chun-Miao Li et Yan-Hong Zhang
HongFeidans la collection Vent d’Asie
13,90€, 242×235 mm, 32 pages, imprimé en République tchèque, 2015.

Marie

You Might Also Like

Les animaux sont nos amis

Par 13 juillet 2015 Livres Jeunesse

La Princesse et le PoneyDans le pays des guerriers, la princesse Pomme de pin ne rêve que d’une chose pour son anniversaire : un beau et grand cheval, qui lui permettra de gagner toutes les batailles ! Mais comme à chaque fois, ses parents tombent un peu à côté et à la place, lui offre un poney grassouillet, plus adapté à la taille de la petite princesse. Un poney grassouillet, qui pète et qui louche, vraiment ? Voilà un cadeau qui ne fait pas vraiment rêver la princesse Pomme de pin. Il ne risque pas de faire des étincelles à la grande bataille, celui-là ! À moins que…
Que ça fait plaisir de lire un album avec une princesse aussi éloignée de tous les stéréotypes du genre ! Ça n’est pas le sujet de l’ouvrage, mais justement, on ne peut que se réjouir de trouver une histoire où les guerriers se frottent aux guerrières (en tout bien tout honneur bien sûr), où les princesses se battent à coup de lance-boulettes de papier et où tout le monde a un côté câlin qui veut s’exprimer.
Un album aux illustrations vintage, plein d’humour et garanti sans clichés !
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par La Soupe de l’espace et Chez Gaëlle la libraire.

Nicolette et AlphonseL’arrivée d’un petit chien dans une maison est toujours un grand événement pour un enfant, mais qu’en est-il pour le chien ? Tout juste adopté par Nicolette et sa famille, Alphonse explore sa nouvelle maison, fait pipi sur la moquette pour montrer aux humains qu’il est d’accord pour prendre la tête de la meute, apprécie le goût sucré des joues de sa jeune maîtresse, court après les odeurs du parc dans lequel il promène son humaine. C’est décidé, celle-ci, il la garde !
On aimerait tous savoir ce qu’il se passe dans la tête des animaux. Pétronille tente un décryptage en donnant la parole d’une part à Nicolette, petite fille tout excitée d’avoir enfin un chiot, d’autre part à Alphonse, le fameux chiot qui voit les choses bien différemment ! Cela donne lieu à des situations cocasses très amusantes. Les illustrations d’Isabelle Maroger, tout en étant assez simples (traits au crayon, couleurs uniquement sur les personnages), sont très dynamiques et très jolies.
Parfait si vous avez un petit animal à la maison dont vous aimeriez connaître les pensées !
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

Tout la-hautAu-dessus de la banquise, passent de drôles de créatures, rondes et colorées. Voilà qui intrigue les ours ! Décidés à découvrir qui sont ces bêtes volantes, ils mettent au point divers stratagèmes et finissent par en attraper une, qui vient se poser doucement sur la glace. À l’intérieur ? Un petit homme, qui parcourt le monde à bord de sa montgolfière, et qui invite les ours à en faire autant…
Quelle douceur émane de cet album ! Les illustrations sont très délicates, le texte très poétique, et l’on voudrait partir en voyage avec ces ours qui n’ont peur de rien, et surtout pas de ce qu’ils ne connaissent pas. C’est beau !
Un très bel album tout en nuances et en textures, qui met au cœur de son récit la curiosité, la ténacité, l’entraide et la soif de découverte.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un ouvrage d’Isabelle Maroger (En avant les filles !).

La Princesse et le Poney
de Kate Beaton (traduit par Cécile Guais)
Cambourakis
14€, 285×235 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Nicolette et Alphonse
Texte de Pétronille, illustré par Isabelle Maroger
Fleur de Villedans la collection Tricycle
13,50€, 195×235 mm, 28 pages, imprimé en République tchèque, 2015.
Tout là-haut
Texte de Morgane de Cadier, illustré par Florian Pigé
HongFei
15,50€, 207×316 mm, 30 pages, imprimé en République tchèque, 2015.

À part ça ?

Pendant que vos enfants bavent devant les magnifiques illustrations de ces albums, vous ne savez comment vous occuper ? La collection Mots Intimes, lancée récemment par les éditions LeRobert et le site Deslettres, est la solution idéale : ces recueils de lettres d’auteurs et d’artistes célèbres peuvent se lire de manière complètement décousue, dès qu’on a 2 ou 3 minutes devant nous. Lettres d’amour ou de rupture, faites votre choix !

Marie

You Might Also Like

Ouvrez grand les yeux !

Par 6 juillet 2015 Livres Jeunesse

Tant et tant de chosesVoilà une Mini Souris bien curieuse ! Elle veut tout savoir et pose plein de questions : connais-tu les couleurs ? Connais-tu les chiffres ? Connais-tu les fruits ? Connais-tu les saisons ? Connais-tu les animaux de la ferme ? Connais-tu les transports ?… Sous chaque question, une illustration pleine page avec le nom des couleurs, des chiffres, des fruits, des saisons, des animaux de la ferme, des transports, etc. Tout ça pour découvrir à la fin, que votre enfant en sait, des choses ! Tant et tant de choses !
Un imagier de plus de 80 pages, c’est pas banal. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est complet, tout y passe ! Et c’est ça qui le rend si génial ! Il est tellement beau, avec son papier mat, son style graphique, ses illustrations et ses teintes vintage, qu’on en voudrait encore et encore !
Un ouvrage beau et intelligent pour faire découvrir le monde aux tout-petits !
Le même vu par Chez Clarabel.

La MégalopoleDans la mégalopole, c’est l’effervescence : on reçoit un visiteur venu d’une autre galaxie ! Avec sa tête bleue et son bocal pour respirer, il ne ressemble pas aux autres habitants de la mégalopole. Et pourtant, il est reçu à bras ouverts : par le maire et ses conseillers, par la cantatrice qui chante en son honneur, par les artificiers qui déclenchent leurs fusées multicolores pour lui, par les animaux du zoo qui se laissent caresser… mais surtout par la belle sirène qui se laisse embrasser !
Le sous-titre de cet ouvrage dit tout : La Mégalopole, c’est « une histoire à lire à la verticale », c’est-à-dire qu’on ne tourne pas les pages, mais on les déplie, et quand tout est déplié, s’étale sous nos yeux une magnifique vue de la mégalopole de plus de 3 mètres (attention, dans les appartements parisiens, ça peut poser problème) ! L’histoire est assez amusante, mais surtout, les illustrations sont superbes. Le nombre de personnages, d’animaux, d’escaliers, de détails est impressionnant : on y passerait des heures, et l’on ne s’en lasserait même pas !
Un livre-objet vraiment très réussi !
Des extraits sur le site de l’auteure et sur le site de l’éditeur.
Le même vu par La Soupe de l’espace.

Dans un jardinDans un jardin, il y a des oiseaux qui chantent, des enfants qui grimpent aux arbres, des balançoires délaissées, des gens qui pique-niquent, des potagers, des fleurs colorées et des animaux par milliers ! Que la vie semble paisible dans ce jardin !
Cet album cartonné et grand format est une véritable invitation à la rêverie. Les textes poétiques sur la nature, les oiseaux, le temps qui passe, sont portés par de très jolies illustrations qui n’en finissent pas de nous dévoiler leurs secrets : il y a toujours un détail qu’on avait manqué. Sans compter que l’album est agrémenté d’une quarantaine de petits volets à soulever, derrière lesquels se cachent des animaux et des personnages parfois insolites, comme Mickey, Tintin et Milou, Tic et Tac. Le dessin est si foisonnant qu’il faut même chercher ces volets bien dissimulés : une vraie chasse au trésor !
Un album grand format plein de surprises !

Tant et tant de choses
d’Anna Kövecses (traduit par Else)
Seuil Jeunesse
15,90€, 205×285 mm, 82 pages, imprimé en Chine, 2015.
La Mégalopole
de Cléa Dieudonné
L’Agrume
16€, 387×235 mm, imprimé en Chine, 2015.
Dans un jardin
d’Atak (traduit par Isabelle Enderlein)
Éditions Thierry Magnier
25€, 296×360 mm, 36 pages, imprimé en Malaisie, 2015.

À part ça ?

Le samedi 20 juin, pour sa 7e édition, le salon Saint-Maur en poche a remis son prix jeunesse à La sorcière verte fait des bêtises, de Viviane Delong-Verdier et Anne Malher, aux éditions Petite Fripouille. Retrouvez tout le palmarès sur le site de Livres Hebdo.

Marie

You Might Also Like

Secured By miniOrange