La mare aux mots
Parcourir le tag

Alice Jeunesse

Albums sur l’imaginaire et folles aventures au cinéma

Par 24 avril 2018 Cinéma et DVD, Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose trois albums dans lesquels l’imaginaire tient un grand rôle et deux films que je vous conseille.

Le Jardin invisible
Texte de Valérie Picard, illustré par Marianne Ferrer
Belin Jeunesse
13,50 €, 166×215 mm, 64 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Le Snurtch
Texte de Sean Ferell (traducteur·trice non crédité·e), illustré par Charles Santoso
Alice Jeunesse dans la collection Histoires comme ça
12,90 €, 237×242 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2017.
Avec le soleil
de Susumu Shingu (traducteur·trice non crédité·e)
Gallimard Jeunesse dans la collection Gallimard Jeunesse Giboulées
14 €, 302×205 mm, 44 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Mika & Sebastian : l’aventure de la poire géante
de Philip Einstein Lipski, Jorgen Lerdam et Amalie Naesby Fick
Peau d’âme, sur les traces du film de Jacques Demy
de Pierre Oscar Lévy

You Might Also Like

Vivre ensemble

Par 2 février 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose des albums où l’on parle de vivre avec les autres, de les accepter même s’ils ne sont pas comme nous.

Le yéti et l’oiseau
de Nadia Shireen (traducteur·trice non crédité·e)
Nathan dans la collection Album Nathan
11,50 €, 221×272 mm, 32 pages, imprimé en France, chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Ville bleue ville jaune
Texte de Ljerka Rebrović, illustré par Ivana Pipal
Alice Jeunesse dans la collection Histoires comme ça
12,90 €, 225×313 mm, 42 pages, imprimé en Italie, 2017.
La maison des amis
Texte de Patricia Hegarty (traduit par Samuel Loussouarn), illustré par Greg Abbott
Larousse
13,50 €, 268×239 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Dans le square
Texte de Catherine Metzmeyer, illustré par Laurent Simon
L’élan Vert
13,90 €, 240×306 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2017.

You Might Also Like

Simples, mais efficaces !

Par 22 janvier 2018 Livres Jeunesse

C’est un talent de faire passer des choses avec peu de mots et des dessins à portée des petits. Aujourd’hui, c’est ce genre d’albums que je vous propose.

Le cadeau
de Laure Monloubou
Amaterra dans la série P’tit Gars
9,50€, 155×217 mm, 30 pages, imprimé en UE, 2018.
Timoto n’est pas un tigre et Timoto sait déjà bientôt nager
de Rémi Courgeon
Nathan dans la série Timoto
6,95 € chacun, 168×239 mm, 28 pages chacun, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2018.
Wa-Wa l’oie, Wa-Wa sauvage, Wa-Wa à la plage et Wa-Wa et la maison hantée
de Laura Wall (traducteur·trice non crédité·e)
Alice Jeunesse dans la série Wa-Wa
9,90 € chacun, 165×165 mm, 48 pages chacun, imprimé en Turquie, 2017.
Trop grand, trop petit et Mon amie Cannelle
de Nathalie Dieterlé
L’élan Vert dans la série Petit Loup
10,20 € chacun, 217×218 mm, 20 pages chacun, imprimé en Chine, 2018.

You Might Also Like

Des doudous

Par 17 novembre 2017 Livres Jeunesse

On les appelle objets transitionnels ou doudous, aujourd’hui des livres qui mettent en scène des ours en peluche, un lapin de velours, un koala et toute sorte d’autres doudous. Et chez vous, c’est quoi le doudou ?

Le lapin de velours
Texte de Margery Williams (traduit par Rose-Marie Vassallo), illustré par Sarah Massini
Père Castor
16,50 €, 240×265 mm, 64 pages, lieu d’impression non indiqué, 2017.
L’ours et la poupée
Texte d’Hubert Ben Kemoun, illustré par Sejung Kim
Père Castor
13,50 €, 240×300 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Je n’aime pas koala
Texte de Sean Ferrell (traducteur·trice non crédité·e), illustré par Charles Santoso
Alice Jeunesse dans la collection Histoires comme ça
12,90 €, 237×242 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Balthazar a perdu son ours Pépin
Texte de Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Balthazar
12,94 €, 240×270 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Tous les doudous et le mien !
Textes de Bénédicte Rivière, illustré par Élise Garcette
Larousse
11,50 €, 205×245 mm, 32 pages, imprimé en Espagne chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Séparations [article en libre accès]

Par 17 août 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux albums sur le divorce. L’un comme l’autre aborde le sujet de manière originale et intelligente. Dans le premier, la vie dans deux maisons différentes est illustrée par un système de rabats et, dans le second, l’orage qui précède la séparation laisse place à la paix…

Quand les parents décident de divorcer, la famille se divise tout à coup dans deux maisons. Une semaine chez maman, une semaine chez papa, des jouets chez maman, des jouets chez papa… Deux lieux de vie différents ! On décore ses deux chambres, on fait des activités avec chacun des parents et la vie suit tranquillement son cours.
Cet album est réellement utile parce qu’il en existe malheureusement trop peu sur la garde alternée, surtout pour les très jeunes lecteurs et lectrices. Tout est fait ici de manière intelligente et ludique. Les rabats permettent d’observer comment se passe la vie chez maman, puis chez papa et/ou inversement. L’album pourrait presque servir de guide rassurant aux enfants de parents divorcés, pour leur montrer que la vie va suivre son cours normalement et que le fait d’habiter dans deux lieux différents ne doit surtout pas les inquiéter. Bon, on passera sur les quelques clichés sexistes, la mère vit dans la maison avec une porte rose et fait un gâteau pour l’anniversaire (le père emmène l’enfant au bowling, lui). Mais au moins, l’album a le mérite d’exister et compte tenu de la rareté des livres sur ce thème et pour ce lectorat, cela reste tout de même très positif.
Un bon outil pour présenter et aborder la question de la garde alternée pour les tout-petits.

À la maison, c’est comme un début d’orage. Papa commence à gronder, maman à pleurer et depuis sa chambre, le jeune enfant entend tout et se sent triste. Au début, on ne lui explique rien, mais il voit bien que l’ambiance à la maison se détériore dangereusement. Au fil des années, l’orage finit par carrément exploser. C’est d’abord l’incompréhension totale. Pourquoi est-ce qu’il faut partir de la maison ? Pourquoi est-ce que la vie, c’est désormais papa OU maman plutôt que papa ET maman ? Mais le temps passe et, chacun de leur côté, les parents ont chassé les nuages. Dans les deux maisons, la météo est revenue au beau fixe. Finalement, cette grosse tempête a remis les choses en ordre et tout le monde est bien plus heureux comme ça, chacun dans sa maison.
Cette histoire est réellement touchante. Le ton est très juste, dénué de pathos. C’est un bel album, aussi bien dans les illustrations que dans le texte. Ici, le thème tourne plutôt autour de la dégradation des rapports entre les parents et sur la façon dont le divorce a permis à tout le monde de retrouver une vie paisible et agréable. Dans cet album, le divorce est abordé comme un retour à l’équilibre, ce que je trouve très intéressant. L’autre bon point très positif, c’est que les personnages sont vraiment peu genrés. Déjà, il est très compliqué de savoir si le personnage principal est un petit garçon ou une petite fille et du côté des parents, le papa pleure, la maman hurle et inversement.
À lire d’urgence, à mettre dans toutes les bibliothèques et dans toutes les écoles.

Retrouvez les autres albums que nous avons chroniqués sur le thème du divorce ici !

Chez papa et maman, mes deux maisons
de Melanie Walsh
Gallimard Jeunesse
13,50 €, 255 x 275 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2015.
La Séparation
de Pascale Francotte
Alice Jeunesse dans la collection Histoires comme ça
11,40 €, 240 x 170 mm, 40 pages, imprimé à Malte, 2014.

You Might Also Like