La mare aux mots
Parcourir le tag

Amitié

Loups et cochons !

Par 4 avril 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, mettons à l’honneur des loups et des cochons comme on en voit peu !

Le loup à la bonne odeur de chocolatLes loups ont une odeur forte. Une odeur de forêt et d’animal. Mais ce n’est pas le cas de Loulou, qui sent le chocolat. Tout le monde se moque de lui, il est désespéré. Alors, pour ressembler à tout le monde, il décide de se rouler dans une flaque, dans la boue des cochons, dans l’essence du tracteur. Ah ça, pour sentir mauvais, il sent mauvais ! Mais il n’est pas heureux pour autant…
Vouloir changer pour plaire n’est pas nécessairement source de bonheur et d’épanouissement personnel : c’est ce que nous enseigne Loulou, dans cette histoire pleine d’humour et de tendresse. Paule Battault nous propose un texte drôle et rythmé et les illustrations de Maud Legrand sont très belles, colorées et vivantes.
Le loup à la bonne odeur de chocolat est un album au message fort pour apprendre à s’accepter et à ne pas lutter contre sa nature !

Les trois petits championsLes trois petits cochons sont de vrais champions. Ensemble, ils ont tout gagné ! Des concours de tricot, le concours de cochons pendus, le tournoi de Wimblechon, le Tour de Ferme 2014… Une vraie équipe de choc, soudée et imbattable. Un jour, ils reçoivent la visite du vieux loup qui aimerait beaucoup voyager. Il a besoin pour cela d’un accompagnateur. Lequel des trois saura se distinguer et pourra partir bronzer sous les cocotiers avec leur vieil ami ? Excellente question…
Un album où cochons et loup sont amis, ce n’est pas si fréquent. Et c’est bien agréable : pas de méchants dans cette histoire ! Un peu de rivalité, beaucoup d’amitié et d’entraide, mais aucune mièvrerie ! Coralie Saudo nous propose une aventure vraiment drôle, avec des dialogues façon bande dessinée bien pensés et des illustrations fourmillant de détails humoristiques, mêlant dessin, collages et photos.
C’est drôle, très original et l’on retrouve un beau message d’amitié et de solidarité.
Vous pouvez consulter quelques pages de cet album sur le site des éditions Balivernes.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Maud Legrand (La girafe en maillot de bain) et Coralie Saudo (Viiite !, Mon monde de 1 à 1000 et bien plus encore…, À l’école des poussins !, Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chômage, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme). Retrouvez également notre interview de Coralie Saudo.

Le loup à la bonne odeur de chocolat
Texte de Paule Battault, illustré par Maud Legrand
L’élan vert
12,70 €, 236 x 297 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2015.
Les trois petits champions
de Coralie Saudo
Balivernes dans la collection Calembredaines
13 €, 240 x 240 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2015.

À part ça ?

Peregrine Church a décidé de rendre les jours pluvieux plus gais ! Il a peint au sol des dessins qui se révèlent au contact de l’eau. Étonnant !

Marianne

You Might Also Like

Original ce cadeau !

Par 30 mars 2015 Livres Jeunesse

Une chaise ou un tabouret en cadeau c’est plutôt original ! Deux albums sortis à un mois d’écart mettent en scène cette situation de façon très différente.

Pablo Et La ChaiseAujourd’hui, c’est l’anniversaire de Pablo. Les journaux n’en parlent pas, ils parlent de l’arrivée de l’automne. Alors que l’anniversaire de Pablo c’est bien plus important. Comme cadeau, il a reçu… une chaise ! Une chaise ? Oui oui, une chaise… Faut dire que Pablo est du genre remuant et une chaise, ça lui permettra peut-être de se poser un peu. Sauf que c’était bien mal connaître Pablo ! Et au lieu de le faire s’asseoir, la chaise va devenir un accessoire d’équilibriste. Au lieu de se poser, Pablo va faire le tour du monde.
Pablo & la chaise est un magnifique album de Delphine Perret, auteure et illustratrice dont j’aime énormément le trait de crayon. On parle ici de ne pas changer la nature des gens, de rester qui l’on est. Pablo est du genre remuant et ce n’est pas parce qu’on lui offre une chaise qu’il se posera, il va détourner l’objet de son but premier. On parle donc aussi des artistes qui détournent les objets, d’inventivité, de voir au-delà. Les illustrations sont magnifiques et, comme d’habitude chez Les fourmis rouges, le travail d’impression particulièrement soigné.
Un superbe album tendre et poétique pour ne pas oublier qu’il faut rester soi-même.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

bob & marley le cadeauAujourd’hui, ce n’est pas l’anniversaire de Bob. Marley a quand même un cadeau pour lui. Après tout, les cadeaux, c’est quand on veut. Bob ouvre le paquet et découvre… un tabouret ! Un tabouret ? C’est une blague ? Non non d’après Marley c’est le cadeau rêvé des petits. Bob est un peu dégoûté et n’en veut pas trop de ce cadeau. Marley a beau lui montrer toutes les utilités de l’objet, rien n’y fait ! Jusqu’à ce que…
Beaucoup d’humour et énormément de tendresse dans cette première aventure de Bob & Marley, nouvelle série signée Frédéric Marais et Thierry Dedieu. Un grand (pas toujours aussi fort qu’il le pense) qui protège un petit (bien plus malin qu’on ne croit). Ils sont peut-être amis, frères ou père et fils, peu importe, ces deux-là sont vraiment complices. On parle donc ici de complicité et d’amitié, de l’utilité des choses qui nous semblaient inutiles.
De l’humour et beaucoup de tendresse.

bob & marley les ricochetDans quelques jours (le 2 avril) sort une nouvelle aventure de Bob & Marley, Les ricochets. Cette fois-ci, Marley apprend à Bob à faire des ricochets, et ça tombe bien parce qu’il est champion du monde des ricochets, Marley ! Enfin… faut juste trouver l’eau parfaite pour que ça réussisse ! Un nouvel opus encore plus drôle que le précédent… Vivement la suite !

Les mêmes vu par Enfantipages et Clarabel.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Delphine Perret (Bigoudi, Pedro Crocodile et George Alligator, Chevalier et Princesses avec gigot, Il était mille fois, Moi, le loup et la cabane et Moi, le loup et les vacances avec pépé), Dedieu (L’étrange zoo de Lavardens, Histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie, Le samouraï et les 3 mouches, Une fraise en hiver, Turandot, Poisson Chat, Un mur sur une poule, J’ai adopté un crocodile, Dragons de poussière et Le maître des estampes) et Frédéric Marais (Histoire singulière du portrait en pied du gouverneur militaire de Mandchourie et La Science du caca). Retrouvez également notre interview de Delphine Perret et de Thierry Dedieu.

Pablo & la chaise
de Delphine Perret
Les fourmis rouges
14€, 210×270 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2015.
Bob & Marley, le cadeau
de Marais et Dedieu
Seuil Jeunesse
7,50 €, 186×188 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Bob & Marley, les ricochets
de Marais et Dedieu
Seuil Jeunesse
7,50 €, 186×188 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.


À part ça ?

Gérard Dhôtel vient de nous quitter, Lucie Cauwe lui rend hommage.

Gabriel

You Might Also Like

Tendres rebelles

Par 12 mars 2015 Livres Jeunesse

perdus au muséeLa classe de Mlle Simone est en sortie. Au programme, le musée du coin ! Tout le monde porte une belle casquette rouge, pour être facilement identifié. La maîtresse rappelle encore et encore les règles élémentaires de bonne tenue et de sécurité, et la visite commence. Justin et Noémie sont ensemble dans le bus et dans le rang. Ils se serrent la main très fort et admirent les tableaux… Et soudain, c’est le drame ! Ils sont toujours ensemble, mais autour d’eux, plus de copains, plus de maîtresse ! Ils sont clairement perdus. Ensemble, ils n’ont peur de rien, et ne s’inquiètent pas plus que ça… Ils prennent même quelques libertés !
À deux, on ne risque rien (ou presque) et l’on est plus fort ! Il suffit d’avoir un bon ami, quelqu’un sur qui compter, et le poids que l’on a sur le cœur dans certaines situations angoissantes (en l’occurrence, se perdre dans un musée…) s’allège ! C’est ce que nous rappelle Laure Monloubou avec Perdus au musée !. À la fois dans le texte et dans les illustrations, elle réussit toujours aussi bien à mêler situations du quotidien et message plus profond !
C’est drôle, tendre, jamais mièvre et ça fait du bien !

sauvageSauvage vit dans les bois depuis toujours. Tous les animaux ont pris soin de son éducation et elle est totalement épanouie. Un jour, elle rencontre des animaux inconnus, qui lui ressemblent vaguement physiquement et qui l’emmènent vivre chez eux. C’est du grand n’importe quoi ! Ils se coiffent, ils parlent une drôle de langue, ils mangent avec des couverts… Décidément, avec eux, elle ne se sent pas du tout à l’aise ! Sa place est dans la forêt, un point c’est tout !
Ces grands yeux et cette coiffure fleurie sur la couverture m’ont immédiatement attirée, intriguée. Et j’ai bien fait de m’aventurer dans cette histoire, qui nous rappelle qu’il est aussi important d’écouter son cœur pour s’épanouir que de respecter la vie sauvage ! Avec Sauvage, Emily Hughes nous propose de belles illustrations fouillées, expressives et colorées et un texte simple qui va droit au but !
Un album pour revenir à l’essentiel !
Le même vu par Le cabas de Za, La littérature jeunesse de Judith et Sophie et Le tiroir à histoires.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Laure Monloubou (Maman arrive…, Jacinthe, Mais pourquoi ? et Danse, Prosper, danse !). Nous l’avons également interviewée.

Perdus au musée !
de Laure Monloubou
Kaléidoscope
12,80 €, 186 x 287 mm, 34 pages, imprimé en Italie, 2015.
Sauvage
de Emily Hughes
Autrement Jeunesse
12,50 €, 275 x 238 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2014.

À part ça ?

Vadim Trunov a photographié des écureuils en train de jouer !

Marianne

You Might Also Like

Solitudes

Par 9 mars 2015 Livres Jeunesse

Le Noël de MargueriteMarguerite Godin ne sort plus beaucoup de chez elle. Elle ne reçoit plus trop non plus, ça la fatigue trop. Et même si c’est Noël, elle se réjouit ne pas être dérangée dans son quotidien. Son mari, ses amies, tout le monde est mort autour d’elle. Il ne lui reste que ses enfants. Mais Marguerite les rassure, c’est mieux pour elle si elle reste seule. Et puis sortir est si dangereux ! Marguerite pourrait glisser et se blesser, attraper des maladies ou tomber sur des voyous. Alors ce soir, veille de Noël, Marguerite a préparé un petit plateau repas spécial Noël, elle a repéré de bons programmes télé, elle sait qu’elle va passer une bonne soirée. Mais soudain, on frappe à la porte…
Le Noël de Marguerite est un album somptueux. Les illustrations de Pascal Blanchet sont superbes, la maquette de l’ouvrage elle-même est magnifique et même le papier est beau ! On nous parle donc ici de la solitude, parfois choisie, des personnes âgées et des surprises de la vie. On parle aussi de la peur. Peur de sortir, peur des autres, peur du changement, peur de la mort. Même si le héros principal est une personne âgée, les enfants pourront projeter leurs propres peurs. L’album se passe à Noël, mais ce n’est pas un album sur Noël, Noël n’est qu’un détail ici. Le texte, assez long, est plutôt pour les jeunes lecteurs.
Un magnifique album sur la solitude et sur les surprises que nous offre la vie.
À noter : cet album a reçu le prix de la Foire de Bologne en 2014.
Des extraits sur le site de l’éditeur et le même vu par Le cabas de Za.

Deux amisTom est nouveau dans sa ville. Il n’y connaît personne, il s’ennuie un peu. Avant Tom vivait à la campagne, ses champs lui manquent. Mais un jour Tom rencontre un chien. Un chien seul, comme lui. Le chien s’appelle Bémol, c’est écrit sur sa médaille. Il est bien à quelqu’un, Tom le sait, mais en attendant il est heureux, il a un ami.
Une belle histoire d’amitié, Deux amis de Claire Freeman et Kate Hindley. L’histoire, jamais mièvre, de la rencontre entre un enfant qui se sent seul et un chien perdu. Tom, qui n’est pas égoïste, sait que Bémol manque à quelqu’un et va aider son compagnon à retrouver sa véritable maison… même si ça lui ferait de la peine de le perdre (rassurez-vous, la fin ne sera pas triste).
Un grand album tendre et drôle, avec de belles illustrations, pour se rappeler quel bonheur c’est d’avoir des amis.
Le même vu par Parfums de livres, Le tiroir à histoires et Les lectures de Liyah.

Le Noël de Marguerite
Texte d’India Desjardins, illustré par Pascal Blanchet
La Pastèque
16,40 €, 230×300 mm, 68 pages, imprimé en Asie, 2014.
Deux amis
Texte de Claire Freedman (traduit par Virginie Cantin), illustré par Kate Hindley
Milan
11,90 €, 266×266 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

L’amour n’a pas de genre, de race, d’âge, de handicap, de religion…

Gabriel

You Might Also Like

Une pointe d’envie ou de jalousie

Par 24 février 2015 Livres Jeunesse

les copains de la collineBen et Théo sont les meilleurs amis du monde. Ils passent leur temps à jouer ensemble dans des boîtes en carton et à s’inventer de folles histoires. Sam les observe et aimerait beaucoup les rejoindre. Un jour, il ose. Alors que Théo l’accueille à bras ouverts, Ben a plus de mal à lui faire une place… Il a peur de perdre son ami de toujours… Et pourtant, s’il savait à quel point ils pourraient s’amuser tous les trois !
Les copains de la colline est une très belle histoire racontée avec délicatesse par Linda Sarah et joliment mise en images par Benji Davies. On a l’habitude des albums traitant de l’amitié, mais là, le sujet est abordé sous un autre angle : il est parfois difficile d’accepter de changer l’ordre établi, de partager son amitié, ses jeux et ses secrets.
Original, sensible, et coloré, cet album est une réussite !

le magicien et la funambuleNino est magicien dans un cirque. Son numéro est le plus attendu, le plus applaudi, le plus renommé. Mais la lassitude le guette, il a perdu l’envie. Jusqu’au jour où Lucile, une funambule, fait son entrée dans la troupe. Nino est à la fois admiratif et un peu envieux de l’aura qu’elle dégage… Il l’observe timidement, de loin. Puis, un soir, le contact s’établit, bien malgré eux…
J’ai été impressionnée par les belles illustrations de cette histoire. Elsa Oriol utilise la peinture. Les couleurs, les expressions des personnages, les mouvements des artistes : tout est magnifiquement rendu. Quant à l’histoire, pleine d’émotion et de délicatesse, elle nous plonge dans les coulisses du cirque.
Le magicien et la funambule est une belle histoire pour rêver et s’émouvoir !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Elsa Oriol (Cendrillon et Le pipi de Barnabé).

Les copains de la colline
Texte de Linda Sarah (traduit par Mim), illustré par Benji Davies
Milan
11,90 €, 285 x 250 mm, 30 pages, lieu d’impression non précisé, 2014.
Le magicien et la funambule
d’Elsa Oriol
Kaléidoscope
13 €, 252 x 316 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

georges popLe nouveau Georges est sorti ! C’est le numéro Pop et je vous promets que ça va swinguer ! L’histoire du Moon Walk, Panpi et Gorri qui se déhanchent dans un festival de musique, un juke-box en papier à fabriquer, l’interview d’une animatrice radio (Valli de France Inter), le vocabulaire de la danse en anglais, des explications pour fabriquer un bouteillophone, il y a tout ça et bien plus encore dans ce numéro très musical ! C’est gai, coloré, festif, et toujours aussi original !
Magazine Georges, numéro Pop, 9,90 €, éditions Grains de Sel.

Marianne

 

You Might Also Like

Copy Protected by Chetans WP-Copyprotect.