La mare aux mots
Parcourir le tag

Amopix

La chronique numérique : Histoires multilingues

Par 14 juin 2015 Livres numériques, Numérique

Nombreuses sont les histoires numériques que l’on peut lire ou écouter dans différentes langues, mais peu sont multilingues et pensées pour faire découvrir une autre langue que le français. En voici quelques-unes.

Ilma n'est pas maladeLa collection P’tit Bili de Zoom Éditions réunit des petites histoires bilingues qui font découvrir les langues étrangères utilisées au quotidien. Une partie de ses titres est aujourd’hui adaptée en numérique.
Ilma n’est pas malade : Aujourd’hui pour Ilma, c’est le jour de la visite médicale à l’école, et elle n’est pas très rassurée, c’est le moins qu’on puisse dire. Elle a beau inventer des excuses, la maîtresse ne tombe pas dans le panneau : Ilma va devoir aller voir le docteur. Il ne lui reste plus qu’une solution : trouver une bonne cachette.
Pipite a disparu : Pierre déménage. Tout est prêt, les cartons sont faits, le camion attend pour partir dans la nouvelle maison de Pierre. Il y aura même un jardin ! Mais que se passe-t-il ?Pipite a disparu Pipite, le chat, a disparu. Pierre le cherche partout : il reste introuvable. Ne vous inquiétez pas, l’histoire finit bien…
Anne dans la ville : Anne va visiter le musée des Beaux-Arts avec sa grand-mère. Ensemble, elles traversent la ville et passent par le marché pour acheter un petit goûter. Le musée émerveille Anne, Anne dans la villemais il est tellement grand qu’elle en sort épuisée. Direction le parc pour faire une pause. Dès qu’elle voit l’aire de jeux, la fatigue est oubliée, Anne se précipite sur les toboggans, les tourniquets et les balançoires. C’est l’heure de retourner voir grand-mère. Mais où est-elle ? Elle a disparu. Heureusement un gardien va aider Anne à retrouver sa mamie.
Chacune des histoires est disponible en plusieurs langues : français, anglais, allemand, espagnol, italien et luxembourgeois. Elles ont chacune leur Ilma n'est pas maladethématique : l’école, la maison et la ville ; et sont divisées en trois parties, l’histoire en elle-même, un glossaire et des « activités » centrées sur un apprentissage de vocabulaire. Sur la page d’accueil, deux petits drapeaux nous permettent de choisir les deux langues dans lesquelles l’histoire va nous être contée. À chaque page, il suffira ainsi de cliquer sur l’un des deux drapeaux pour lire et entendre le texte dans les deux langues sélectionnées. Anne dans la villeLe glossaire est une liste de vocabulaire : tous les mots de l’histoire apparaissent, par ordre alphabétique, dans les deux langues. On entend leur prononciation en cliquant dessus. Enfin, les activités, qui  sont construites sur le principe similaire : on doit retrouver des éléments, dont le nom est énoncé dans les deux langues, dans une image. Dans Ilma, pour l’activité « La salle de classe », on doit ainsi reconnaître le coin dessin, le coin bibliothèque, le coin peinture, etc. ; dans Anne, ce sont les différents moyens de transport (bus, tramway, métro, moto…) qu’il faut retrouver, et dans Pipite les pièces de la maison.
Joliment illustrées, ces trois histoires peuvent être un bon support pour un apprentissage des mots du quotidien dans les langues proposées. Il faut quand même souligner que la sobriété est de mise ici : les images ne sont pas animées et peu interactives, et il n’y a pas de bruitage sonore. La prononciation est en revanche très claire. C’est parfait pour enrichir son vocabulaire, même si l’aspect ludique qu’offre la tablette est peu exploité.

Mimi1Avec Mimi et Léo, on fait la connaissance de deux super copains, Léo le renard et Mimi la souris. Ils passent tout leur temps à jouer ensemble dans la forêt. Aujourd’hui, ils ont décidé de jouer à cache-cache. Mimi se cache derrière un arbre, mais surgit un gros chat noir qui a l’air de vouloir s’attaquer à la petite souris. Léo se précipite pour aider son amie. En faisant tournoyer sa queue, il se transforme… en hélicoptère…
Ici aussi, trois sections pour cette appli : l’histoire, des jeux et un lexique. Il s’agit d’une histoire animée, que l’on peut lire et écouter en quatre langues, français, alsacien, allemand et Mimi et Léoanglais. Les quatre drapeaux sont présents sur toutes les pages, et l’on peut donc écouter le texte dans chacune des langues. L’appli comprend quatre jeux : un jeu avec les chiffres dans lequel on doit compter les animaux, un jeu avec les couleurs où l’on colorie les animaux dans les couleurs demandées, un jeu avec les animaux où il faut retrouver la queue de chaque animal, et un jeu dans la nature dans lequel on clique sur un élément de l’image pour entendre son nom dans toutes les langues de l’appli. Le lexique se présente sous forme de cartes qui présentent un dessin et le nom de l’objet représenté.Mimi et Léo
Mimi et Léo est une appli mise au point par l’Office de la langue et la culture d’Alsace. C’est vraiment joli, le graphisme est très doux et la musique accompagne l’histoire discrètement et de manière très agréable. C’est un peu court, mais l’appli propose une amusante découverte des langues.

Ilma n’est pas malade
Texte de Calouan, illustrations de Ninie
Zoom Éditions dans la collection P’tit Bili
Prix constaté : 3,99 € (Apple).
Pipite a disparu
Texte de Calouan, illustrations de Clémence Ihizçaga
Zoom Éditions dans la collection P’tit Bili
Prix constaté : 3,99 € (Apple).
Anne dans la ville
Texte et illustrations de Claudine Furlano
Zoom Éditions dans la collection P’tit Bili
Prix constaté : 3,99 € (Apple).
Mimi et Léo
Texte et illustrations de Sandrine Thommen
Amopix / Office de la langue et de la culture d’Alsace
Prix constaté :  gratuit (Apple et Android).

À part ça ?

HergéAu Musée en Herbe, à Paris, a lieu en ce moment, et jusqu’au 31 août, une chouette expo sur Tintin, Le Musée imaginaire de Tintin. Se côtoient dessins et planches originales d’Hergé, vignettes agrandies des albums de Tintin et œuvres d’art et objets ethnologiques originaux. Des visites guidées pour les enfants sont organisées, dans lesquelles ils partent à la recherche du trésor de Rackham le Rouge.

Erica

You Might Also Like