La mare aux mots
Parcourir le tag

Amour

Des romans sacrément intelligents

Par 4 septembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui au programme, deux excellents romans ! Le premier nous embarque de l’autre côté de la Manche pour une intrigue politico-romantique renversante et le second nous présente une fillette au caractère bien trempé qui va vivre une amitié inattendue. C’est parti !

Brexit romance
de Clémentine Beauvais
Sarbacane
17 €, 138×215 mm, 446 pages, imprimé en Bulgarie, 2018.
Mon chien, Dieu et les Pokétrucs
Texte de Myren Duval, illustré par Charles Dutertre
Le Rouergue
8,50 €, 140×190 mm, 64 pages, imprimé en France chez un imprimeur écoresponsable, 2018.

You Might Also Like

Tout en douceur

Par 2 août 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, un peu de douceur ! Le premier livre est un imagier plein de tendresse, et le second nous embarque sur la banquise, pour se rafraichir un peu pendant la canicule !

Caché-Trouvé
d’Ella Charbon
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 199×201 mm, 34 pages, imprimé en Malaisie, 2017.
Tout doux
de Gaëtan Dorémus
Le Rouergue
15 €, 188×224 mm, 36 pages, imprimé en Italie, 2018.

You Might Also Like

Deux romans d’été

Par 19 juillet 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on plonge dans deux romans passionnants, deux histoires rocambolesques et émouvantes : Martin Perché de Christian de Montella qui nous embarque en plein mois de mai 68 et Le Jazz de la vie de Sara Lövestam, véritable ode à l’amitié et à la différence !

Martin Perché
de Christian de Montella
L’école des loisirs
11,50 €, 148×218 mm, 96 pages, imprimé en France, 2018.
Le Jazz de la vie
de Sara Lövestam (traduit par Esther Semarge)
Gallimard Jeunesse
17,50 €, 155×226 mm, 332 pages, imprimé en France, 2018.

You Might Also Like

Des garçons enfermés et des filles amoureuses

Par 19 juin 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux univers très différents ! Le premier nous embarque pour une histoire pleine d’amour, sous la chaleur des plages de la Côte sauvage, tandis que le second nous plonge dans un monde clos et glaçant, avec l’adaptation en bande dessinée de la série Méto.

La sirène et la licorne
d’Erin Mosta
Rageot
15,50 €, 145×210 mm, 272 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur écoresponsable, 2018.
Méto, tome 1 – La maison
d’après l’œuvre d’Yves Grevet, scénario de Lylian illustré par Nesmo, couleurs par Christian Lerolle
Glénat dans la collection Log-in
16,90 €, 215×293 mm, 80 pages, imprimé en France par un imprimeur écoresponsable, 2018.

You Might Also Like

Deux albums qui donnent envie d’avoir des lunettes ! [ARTICLE EN ACCÈS LIBRE]

Par 28 mai 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux albums pour rappeler qu’avoir des lunettes c’est quand même pas si mal !

Charlie n’était pas du genre à se lever tôt pour arriver dans les premiers à l’école, mais depuis qu’il était amoureux d’Inès les choses avaient changé. Mais Charlie était petit, Inès ne le voyait pas… Il avait beau essayer de se faire remarquer, rien n’y faisait ! Le jour où Inès arriva avec des lunettes à l’école il reprit espoir… mais elle ne le voyait toujours pas… Par contre, on ne parlait plus que de ses lunettes. Si Charlie en portait aussi, forcément il attirerait également l’attention et Inès le remarquerait…
Les lunettes est un très bel album. C’est drôle, poétique, décalé et les illustrations de Guridi sont, comme à chaque fois, magnifiques (je suis totalement fan de son travail). Ici, on parle des lunettes qui nous font voir des choses qu’on n’avait jamais remarquées, mais on parle aussi d’amour.
Un magnifique album qui donne envie de porter des lunettes !

C’est pratique les lunettes, ça sert d’excuse quand on a raté son travail en classe (« mes lunettes devaient être sales ») ou à ne pas manger d’endives à la cantine (« désolé avec la buée sur les lunettes je ne vois pas mon assiette »), mais c’est aussi un sacré avantage pour retrouver une bague perdue par Manon…
Alice Brière-Haquet et Amélie Graux proposent un album plein d’humour pour dédramatiser les lunettes. Ici, elles sont utiles, même pour les bêtises ! Comme dans l’album précédent, ça donne même envie d’en avoir ! Là encore, l’amour est au rendez-vous… et les lunettes n’y seront pas pour rien !
Un album tendre et drôle pour dédramatiser les lunettes.

Envie de plus d’albums sur les lunettes ? Une chronique thématique ici.

Les lunettes
Texte de Margarita Del Mazo (traducteur·trice non crédité·e), illustré par Guridi
Versant Sud
12,90 €, 165×230 mm, 36 pages, lieu d’impression non indiqué, 2018.
Mes lunettes
Texte d’Alice Brière-Haquet, illustré par Amélie Graux
Père Castor
10,50 €, 195×240 mm, 24 pages, imprimé en France, 2015.

You Might Also Like