La mare aux mots
Parcourir le tag

Autrement

Vocabulaire en images

Par 10 juillet 2015 Livres Jeunesse

Je vous l’ai sans doute déjà dit, mais j’aime particulièrement les imagiers et autres livres d’images. Et pas seulement parce que je m’en sers beaucoup dans le cadre de mon travail. Je crois que je les collectionne aussi pour mon propre plaisir ! En voici trois !

animaliumAu musée, tout a un nom, tout est étiqueté ! Et particulièrement au Museum d’histoire naturelle où chaque espèce est identifiée et nommée avec précision.
Et quand ce musée se retrouve transposé sur papier, on en prend plein les yeux ! Animaux marins, oiseaux, reptiles, invertébrés, Animalium est une véritable galerie qui nous présente des dizaines d’espèces différentes, illustrées avec énormément de précision et de finesse par Katie Scott. Jenny Broom complète ce magnifique et gigantesque album de multiples informations précises sur la faune de notre belle planète. Voici un livre que l’on consulte en famille, que l’on regarde pour le plaisir des yeux ou pour chercher une information précise ! Un coup de cœur !
Le même vu par Le cabas de Za.

mille premiers motsMille mots ! Rien que ça ! Les mots du corps, les mots de la ferme, de la cuisine, de la salle de bains ou de la rue, les mots du docteur, les mots des aliments,… Tout a un nom pardi !
Les mille premiers mots est un grand imagier qui propose, autour d’une grande scène fourmillant de détails pour chaque double-page de retrouver une multitude d’images. Tout le quotidien y passe : les lieux, les pièces de la maison, les verbes, les nombres, le temps qui passe, la famille,… Sur chaque double-page, on retrouve un petit canard jaune que l’on s’amuse à débusquer. Et l’on pointe, on commente, on nomme, on recherche, on rit des facéties des personnages, on s’invente des histoires. Et mine de rien, le jeune lecteur fait des liens avec tout ce qu’il voit autour de lui !
Un bel imagier qui existe également en version espagnole, italienne, allemande, anglaise et arabe pour découvrir les mots dans toutes les langues !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

le grand imagierL’école, les pièces de la maison, le supermarché, le jardin… Il s’en passe des choses autour de nous ! Dans Le grand imagier, on trouve quelques personnages à retrouver en action dans différents lieux, et à chaque fois, plusieurs pages sur tout le vocabulaire lié à cet endroit. En tout, on y trouve plus de 800 mots ! Les illustrations sont très fouillées, colorées et réalistes, proches du quotidien des jeunes lecteurs pour constituer un bel imagier foisonnant de détails. Avec un tel objet, à spirales et à la couverture matelassée, on dénomme, on met un nom sur des objets communs et on range chaque chose à sa place.
Un très beau support de langage, de découverte et d’apprentissage, adapté à un large public tant les illustrations sont réalistes !

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres chroniques d’
imagiers pleins de surprises ou décalés.

Animalium
Texte de Katie Scott (traduit par Emmanuel Gros), illustré par Jenny Broom
Autrement
25 €, 277  x377 mm, 107 pages, imprimé en Chine, 2014.
Les mille premiers mots
de Heather Amery et Stephen Cartwright
Usborne
10 €, 230 x 305 mm, 63 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le grand imagier
Texte de Geneviève de la Bretesche, illustré par Collectif.
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes premières découvertes
15 €, 215 x 255 mm, 108 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Du 17 au 31 Juillet, aura lieu Lire en short, la grande fête du livre pour la jeunesse partout en France ! Où que vous soyez cet été, vous trouverez une animation ! Suivez le guide !

Marianne

You Might Also Like

Quelques premières lectures

Par 26 juin 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose quelques ouvrages pour les tout jeunes lecteurs.

Le parfum du voyageC’est avec ses animaux qu’il voyage. Un crocodile empaillé, un chien, un coq, une musaraigne et surtout des chats le suivent partout. Avec eux, il a visité le Vésuve ou encore les chutes du Niagara, il a vu les bulbes du Kremlin et eu le vertige en haut de la tour Eiffel. Avec eux, il a senti le parfum du voyage.
On commence par un très bel ouvrage, Le parfum du voyage d’Anne Bouin et Vincent Bourgeau. Texte poétique, belles illustrations, beau papier, couverture à rabats… C’est un livre première lecture particulièrement réussi !
Un joli petit roman pour voyager.

Oedipe et l'énigme SphinxLe sphinx, un monstre au corps de lion, à la tête de femme, aux ailes de vautour et à la queue de serpent, terrorisait la population. Créon promit que celui qui le vaincrait épouserait la reine et deviendrait roi. Œdipe se présenta.
Sorti dans la collection ma première mythologie chez Hatier Poche, Œdipe et l’énigme du Sphinx va réjouir les jeunes lecteurs passionnés d’Histoire ! Ceux qui aiment les histoires d’aventures, sans rien connaître de la mythologie, apprécieront également cette histoire pleine de suspense !
Œdipe et le Sphinx à portée des jeunes lecteurs.

Les contes du CP - Boucle d'or et les 3 oursIl y avait Papa Ours, Maman Ours et Bébé Ours. Ils vivaient dans la forêt dans une petite maison. Un jour qu’ils étaient partis se promener, une blondinette nommée Boucle d’or goûta leur soupe, testa leurs chaises et même leurs lits !
Pas besoin de vous raconter l’histoire de Boucle d’Or et les trois ours, grand classique ! Magdalena l’a adaptée ici pour les lecteurs en herbe pour la collection Les contes du CP (des contes classiques adaptés au niveau de lecture du CP). Les illustrations de Mélanie Allag sont superbes et pleines d’humour, ce qui ne gâche rien !
Après l’avoir tant écouté, vos enfants seront fiers de lire eux-mêmes un grand classique !

Les contes du CP - Le loup et les 7 chevreauxProfitant de l’absence de la chèvre, un loup fait tout pour entrer dans sa maison pour manger ses sept petits.
Sorti dans la même collection, Le loup et ses sept chevreaux reprend lui aussi un grand classique des contes. Écrit, comme le précédent, par Magdalena, c’est, ici, Églantine Ceulemans qui illustre avec des dessins proches de la BD.

Je commence à lire T9 - La Mauvaise humeurAujourd’hui, Émilie est de très mauvaise humeur ! Stéphane et Sidonie n’arrivent pas à lui redonner le sourire. Elle ne veut pas se lever, elle ronchonne et elle se met même à pleurer ! Ben alors, Émilie ?
On vous a déjà parlé de la collection Je commence à lire avec… émilie. Adaptations du dessin animé d’après le personnage de Domitille de Pressensé, ce sont des petits livres que les fans d’Émilie sont ravis de lire tout seuls. C’est très simple à déchiffrer, le texte et court et en fin d’ouvrage on trouve même quelques jeux en rapport avec la lecture.

Je commence à lire T10 - Les robotsAujourd’hui, Émilie et Sidonie jouent à être des robots. Stéphane les regarde amusé et décide de jouer avec elles. Il sera leur contrôleur ! Quand arrivent les cousins, les robots sont encore plus nombreux !
On retrouve là encore Émilie et ses ami-e-s dans une aventure pleine d’humour. En lisant l’histoire, les enfants vont adorer imiter les robots en détachant bien les syllabes.

Apprenti Chevalier Bonne chance pour leTournoiLe chevalier Bernard de Main-Matin-de-Bonheur se prépare pour un grand tournoi, le tournoi des trois nations. S’il veut gagner, il lui faut faire attention à tout… mais avec un écuyer comme Solal, un garçon très étourdi, ce n’est pas facile…
Beaucoup d’humour dans ce nouvel épisode de L’apprenti chevalier, la série de Christophe Nicolas, Rémi Chaurand et Bérengère Delaporte ! Solal est décidément impayable. Ici, les parents peuvent lire la narration et les enfants les dialogues dans les bulles, un bon moyen de lire en famille !

Que la vie est belle dans l'espaceTokiri le petit lièvre et Kouma la grande girafe regardent le ciel étoilé et ils rêvent. Ils rêvent d’aller se promener dans l’espace. Grâce à leur ami Marabout les voilà bientôt habillés comme des cosmonautes et un en rien de temps ils sont propulsés dans les airs ! Ils ne sont pas près d’oublier leur voyage !
Même principe que dans le précédent, on va aussi partager la lecture grâce aux bulles ! René Gouichoux et Mylène Rigaudie nous racontent une histoire pleine de rebondissements et d’humour, de quoi enchanter les jeunes lecteurs !

Quelques pas de plus…
D’autres idées de premières lectures ici ou .

Le parfum du voyage
Texte d’Anne Bouin, illustré par Vincent Bourgeau
Autrement
8,95 €, 140×220 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Œdipe et l’énigme du Sphinx
Texte d’Hélène Kérillis, illustré par Grégoire Vallancien
Hatier Jeunesse dans la collection Premières lectures
4,99 €, 142×190 mm, 47 pages, imprimé chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Boucle d’or et les trois ours
Texte de Magdalena, illustré par Mélanie Allag
Castor Poche dans la collection Les contes du CP
5,60 €, 150×195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Le loup et les sept chevreaux
Texte de Magdalena, illustré par Églantine Ceulemans
Castor Poche dans la collection Les contes du CP
5,60 €, 150×195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
La mauvaise humeur d’Émilie
d’après Domitille de Pressensé
Casterman dans la collection Je commence à lire avec… émilie
4,95 €, 144×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Les robots
d’après Domitille de Pressensé
Casterman dans la collection Je commence à lire avec… émilie
4,95 €, 144×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Bonne chance pour le tournoi !
Texte de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte
Nathan dans la collection Premières lectures et dans la série L’apprenti chevalier
5,60 €, 140×185 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Dans l’espace !
Texte de René Gouichoux, illustré par Mylène Rigaudie
Nathan dans la collection Premières lectures et dans la série Que la vie est belle !
5,60 €, 140×185 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.

À part ça ?

10178015_1031628496848535_3056833699093020026_nON A BESOIN DE VOUS !
Au départ de la mare aux mots nous avions fait un sondage pour vous connaître, connaître vos envies, vos attentes. Seulement voilà, le blog aura bientôt quatre ans et l’on avait envie de le refaire !
Nous aimerions que vous répondiez SINCÈREMENT à « quelques » questions, ça nous aidera énormément ! Ce blog nous le faisons pour vous, il est important que nous connaissions vos attentes.
Comme c’est un peu pénible comme exercice, pour vous remercier 10 d’entre vous gagneront un ouvrage (voir photo) et les 10 suivants un badge La mare aux mots !

C’est ici que ça se passe : https://docs.google.com/…/1ICLmIl2zOGMJStssg3XvF4…/viewform…
Répondez sincèrement (sinon ça n’a aucun intérêt), aucune question n’est obligatoire (mais évitez de toutes les passer), il n’y a pas de bonnes et de mauvaises réponses (et nous cirer les pompes ne vous fera pas gagner plus facilement).

Merci à vous ! (vous avez jusqu’au 1er septembre).

Gabriel

You Might Also Like

Tendres rebelles

Par 12 mars 2015 Livres Jeunesse

perdus au muséeLa classe de Mlle Simone est en sortie. Au programme, le musée du coin ! Tout le monde porte une belle casquette rouge, pour être facilement identifié. La maîtresse rappelle encore et encore les règles élémentaires de bonne tenue et de sécurité, et la visite commence. Justin et Noémie sont ensemble dans le bus et dans le rang. Ils se serrent la main très fort et admirent les tableaux… Et soudain, c’est le drame ! Ils sont toujours ensemble, mais autour d’eux, plus de copains, plus de maîtresse ! Ils sont clairement perdus. Ensemble, ils n’ont peur de rien, et ne s’inquiètent pas plus que ça… Ils prennent même quelques libertés !
À deux, on ne risque rien (ou presque) et l’on est plus fort ! Il suffit d’avoir un bon ami, quelqu’un sur qui compter, et le poids que l’on a sur le cœur dans certaines situations angoissantes (en l’occurrence, se perdre dans un musée…) s’allège ! C’est ce que nous rappelle Laure Monloubou avec Perdus au musée !. À la fois dans le texte et dans les illustrations, elle réussit toujours aussi bien à mêler situations du quotidien et message plus profond !
C’est drôle, tendre, jamais mièvre et ça fait du bien !

sauvageSauvage vit dans les bois depuis toujours. Tous les animaux ont pris soin de son éducation et elle est totalement épanouie. Un jour, elle rencontre des animaux inconnus, qui lui ressemblent vaguement physiquement et qui l’emmènent vivre chez eux. C’est du grand n’importe quoi ! Ils se coiffent, ils parlent une drôle de langue, ils mangent avec des couverts… Décidément, avec eux, elle ne se sent pas du tout à l’aise ! Sa place est dans la forêt, un point c’est tout !
Ces grands yeux et cette coiffure fleurie sur la couverture m’ont immédiatement attirée, intriguée. Et j’ai bien fait de m’aventurer dans cette histoire, qui nous rappelle qu’il est aussi important d’écouter son cœur pour s’épanouir que de respecter la vie sauvage ! Avec Sauvage, Emily Hughes nous propose de belles illustrations fouillées, expressives et colorées et un texte simple qui va droit au but !
Un album pour revenir à l’essentiel !
Le même vu par Le cabas de Za, La littérature jeunesse de Judith et Sophie et Le tiroir à histoires.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Laure Monloubou (Maman arrive…, Jacinthe, Mais pourquoi ? et Danse, Prosper, danse !). Nous l’avons également interviewée.

Perdus au musée !
de Laure Monloubou
Kaléidoscope
12,80 €, 186 x 287 mm, 34 pages, imprimé en Italie, 2015.
Sauvage
de Emily Hughes
Autrement Jeunesse
12,50 €, 275 x 238 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2014.

À part ça ?

Vadim Trunov a photographié des écureuils en train de jouer !

Marianne

You Might Also Like

Petits livres, grandes histoires

Par 5 février 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose des petits albums (donc à petit prix) avec des textes assez longs, donc des albums qui s’adressent plutôt, d’après moi, aux « grands » de 7-12 ans.

ce qu'il y avait sur limageJabbar était un vendeur itinérant. Il achetait ses marchandises quand la caravane arrivait puis partait dans les villages isolés revendre ce qu’il avait acheté. Cette fois-là, c’étaient des images que Jabbar avait acquises et parmi elles l’image d’une mystérieuse femme…
Ce qu’il y avait sur l’image… de Philippe Lechermeier est un magnifique conte oriental. Une histoire d’amour, un récit d’aventures. Le très beau texte est accompagné par les superbes illustrations de Charlotte Gastaut avec des planches pleine page (même si le petit format de l’album ne leur rend pas justice).
Un magnifique conte oriental magnifiquement illustré, un album pour s’évader.
Des extraits sur le blog Intemporel.

Les amants papillonsSon père l’avait décidé, Naoko quitterait le foyer et partirait étudier les bonnes manières. La jeune fille refuse d’obéir et décide de se déguiser en garçon pour apprendre la littérature. Sauf que Naoko rencontre le beau Kamo…
J’avais déjà lu cette histoire (dans une version assez différente), ici c’est Benjamin Lacombe qui raconte et illustre ce conte classique chinois, Les Amants Papillons, une belle histoire d’amour (qui ne plaira pas aux fervents défenseurs de La Manif pour tous…). Là aussi, très belles illustrations pleine page.
Un conte tragique, mais beau. Une belle histoire d’amour venue de Chine.
Le même vu par Les lectures de Liyah et par Œil d’ailleurs.

Monsieur PanMonsieur Pan était persuadé qu’il allait mourir. Chaque geste, pensait-il, pouvait lui être fatal. Aussi, quand il apprit que sa sœur était mourante, il se dit que lui aussi et n’alla pas à son chevet. Sa sœur mourut quelques jours plus tard, Monsieur Pan non, c’est donc lui qui eut en charge les enfants de sa sœur.
Monsieur Pan est signé Kressman Taylor (l’auteur d’Inconnu à cette adresse) et nous parle de la peur de vieillir et de mourir et des choses qui arrivent dans notre vie et la bouleverse. Ce très beau conte est illustré avec beaucoup de talent (comme d’habitude) par Princesse Camcam.
Une belle histoire sur la peur de mourir et sur les tours que nous joue la vie.
Le même vu par Chez Clarabel, Sous le feuillage et Enfantipages.

Jesus BeltzJésus Betz était né sans jambes et sans bras, sa mère ne savait que faire d’un tel enfant. Pourtant son destin allait être exceptionnel.
C’est un album assez étrange que nous proposent Fred Bernard et François Roca (qui aiment ces ambiances bizarres). Jésus Betz n’aura pas toujours une vie heureuse, loin de là, il va même vivre des choses assez tragiques… heureusement, tout ça se terminera bien. J’avoue avoir surtout été séduit par les illustrations de François Roca dont le travail est toujours extraordinaire.
Une sorte de Freaks (le chef d’œuvre de Todd Browning), et son univers étrange, version album pour enfants.
Le même vu par Chez Clarabel et Les lectures de Liyah.

charles prisonnier du cyclopeUne petite info pour finir, Charles le prisonnier du cyclope, le très bel album d’Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin, vient aussi de ressortir en petit format. On vous avait déjà parlé de cette belle série (ici ou encore ) et si vous ne l’aviez pas encore, maintenant vous n’avez plus  aucune excuse !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqués plusieurs livres de Charlotte Gastaut (Le petit sapin, Les cygnes sauvages, Boucle d’Or & les 3 ours, Peau d’âne, PoucetteMon amie est princesse et Mais que fait la police ? ), de Princesse Camcam (Suivez le guide, promenade au jardin, Une rencontre, Le jardin de Clara, Je danse à l’Opéra, L’album de famille, Marie de Paris, Marie voyage en France, Drôles de marchés ! et La fille aux cheveux d’encre), de Fred Bernard (Rose et l’automate de l’opéra, L’histoire de vraie de Kiki la tortue géante et L’histoire vraie de Ralfone l’orang-outan), de François Roca (Le papa de Simon, Rose et l’automate de l’opéra et Les mille et une nuits), d’Alex Cousseau (Charles apprenti dragon, Les mammouths, les ogres, les extraterrestres et ma petite soeur, Les Frères Moustaches et Charles à l’école des dragons) et de Philippe-Henri Turin (Charles apprenti dragon et Charles à l’école des dragons). Retrouvez aussi notre interview de Princesse Camcam.

Ce qu’il y avait sur l’image…
Texte de Philippe Lechermeier, illustré par Charlotte Gastaut
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×192 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition 2005).
Les amants papillons
de Benjamin Lacombe
Seuil Jeunesse dans la collection Seuil’issime
5,90 €, 150×190 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015 (première édition 2007).
Monsieur Pan
Texte de Kressmann Taylor, illustré par Princesse Camcam
Autrement dans la collection Fil Rouge
5,20 €, 160×190 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2014 (première édition 2008).
Jésus Betz
Texte de Fred Bernard, illustré par François Roca
Seuil Jeunesse dans la collection Seuil’issime
5,90 €, 150×190 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015 (première édition 2002).
Charles prisonnier du cyclope
Texte d’Alex Cousseau, illustré par Philippe-Henri Turin
Seuil Jeunesse dans la collection Seuil’issime
5,90 €, 150×190 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015 (première édition 2012).

À part ça ?

«Ce n’est pas facile d’entrer dans une librairie en demandant un livre sur le terrorisme.», une interview de Carl Norac et Vanessa Hié sur le blog des librairies sorcières.

Gabriel

You Might Also Like

Des chiffres et des lettres

Par 10 janvier 2015 Livres Jeunesse

1000 GOUTTES DE PLUIE1 enfant, 2 chaussures, 6 bougies d’anniversaire, 12 heures, 18 crayons, 50 bonbons et 1000 gouttes de pluie.
Autrement réédite un très bel album de 1971 signé John J. Reiss où, sur chaque page, est représenté un chiffre (de 1 à 20, puis les dizaines jusqu’à 100 et enfin 1000). Chaque fois, le chiffre est illustré par un dessin un peu vintage. Le principe est des plus simples, mais il fonctionne à merveille, et le résultat est vraiment esthétique.
Un bien bel album pour apprendre à compter de 1 à 1000.

123 Attrape MoiUn chien court après une petite fille, elle a deux chaussures, mais il lui en vole une, saute par-dessus trois ours et quatre cubes, voit passer cinq papillons, se couche près de six tulipes…
Bref, vous l’aurez compris, ici aussi on va apprendre à compter (jusqu’à 10), mais avec une très jolie et très vivante petite histoire. Côté illustration, je suis décidément fan du travail d’Alison Murray, ses dessins (qui ont un petit côté rétro) sont magnifiques et poétiques.
Un très bel album, plein de vie, pour apprendre à compter jusqu’à dix.

ABC Chien GourmandMême principe avec ABC chien gourmand, sauf qu’ici on apprend les lettres. On nous raconte une petite histoire avec les mêmes personnages que dans le livre précédent sauf que sur chaque page une lettre est mise en valeur (on admire le travail de traduction de Yann Walcker !). Et comme dans le précédent, on se régale des illustrations d’Alison Muray.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un livre d’Alison Muray (Bas les pattes Zac ! et Petite souris).

1000 gouttes de pluie
de John J. Reiss
Autrement dans la collection Autrement Vintage
12,50 €, 218×287 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
1 2 3 Attrape-moi !
d’Alison Murray (traduit par Yann Walcker)
Hatier Jeunesse
9,99 €, 226×208 mm, 28 pages, imprimé en Chine, 2013.
ABC Chien Gourmand
d’Alison Murray (traduit par Yann Walcker)
Hatier Jeunesse
9,99 €, 226×208 mm, 28 pages, imprimé en Chine, 2013.

À part ça ?

« Tu viens d’incendier la Bibliothèque ?
– Oui.
J’ai mis le feu là.
– Mais c’est un crime inouï !
Crime commis par toi contre toi-même, infâme !
Mais tu viens de tuer le rayon de ton âme !
C’est ton propre flambeau que tu viens de souffler !
Ce que ta rage impie et folle ose brûler,
C’est ton bien, ton trésor, ta dot, ton héritage !
Le livre, hostile au maître, est à ton avantage.
Le livre a toujours pris fait et cause pour toi.
Une bibliothèque est un acte de foi
Des générations ténébreuses encore
Qui rendent dans la nuit témoignage à l’aurore.
Quoi ! dans ce vénérable amas des vérités,
Dans ces chefs-d’œuvre pleins de foudre et de clartés,
Dans ce tombeau des temps devenu répertoire,
Dans les siècles, dans l’homme antique, dans l’histoire,
Dans le passé, leçon qu’épelle l’avenir,
Dans ce qui commença pour ne jamais finir,
Dans les poètes ! quoi, dans ce gouffre des bibles,
Dans le divin monceau des Eschyles terribles,
Des Homères, des Jobs, debout sur l’horizon,
Dans Molière, Voltaire et Kant, dans la raison,
Tu jettes, misérable, une torche enflammée !
De tout l’esprit humain tu fais de la fumée !
As-tu donc oublié que ton libérateur,
C’est le livre ? Le livre est là sur la hauteur ;
Il luit ; parce qu’il brille et qu’il les illumine,
Il détruit l’échafaud, la guerre, la famine ;
Il parle ; plus d’esclave et plus de paria.
Ouvre un livre. Platon, Milton, Beccaria.
Lis ces prophètes, Dante, ou Shakespeare, ou Corneille ;
L’âme immense qu’ils ont en eux, en toi s’éveille ;
Ébloui, tu te sens le même homme qu’eux tous ;
Tu deviens en lisant grave, pensif et doux ;
Tu sens dans ton esprit tous ces grands hommes croître ;
Ils t’enseignent ainsi que l’aube éclaire un cloître ;
À mesure qu’il plonge en ton cœur plus avant,
Leur chaud rayon t’apaise et te fait plus vivant ;
Ton âme interrogée est prête à leur répondre ;
Tu te reconnais bon, puis meilleur ; tu sens fondre,
Comme la neige au feu, ton orgueil, tes fureurs,
Le mal, les préjugés, les rois, les empereurs !
Car la science en l’homme arrive la première.
Puis vient la liberté. Toute cette lumière,
C’est à toi, comprends donc, et c’est toi qui l’éteins !
Les buts rêvés par toi sont par le livre atteints.
Le livre en ta pensée entre, il défait en elle
Les liens que l’erreur à la vérité mêle,
Car toute conscience est un nœud gordien.
Il est ton médecin, ton guide, ton gardien.
Ta haine, il la guérit ; ta démence, il te l’ôte.
Voilà ce que tu perds, hélas, et par ta faute !
Le livre est ta richesse à toi ! c’est le savoir,
Le droit, la vérité, la vertu, le devoir,
Le progrès, la raison dissipant tout délire.
Et tu détruis cela, toi !
– Je ne sais pas lire. »
À qui la faute ?, extrait de L’Année terrible, Victor Hugo, 1872.

Gabriel

You Might Also Like