La mare aux mots
Parcourir le tag

Cambourakis

On s’échappe ?

Par 22 mai 2017 Livres Jeunesse

Des enfants qui s’ennuient, un homme lassé par son quotidien et un ours en cage, aujourd’hui les héros et les héroïnes de nos histoires ne rêvent que d’une chose : s’échapper !

Carl et Elsa s’échappent
Texte de Jenny Westin Verona (traduit par Marie Valera), illustré par Jesús Verona
Cambourakis
14 €, 225×305 mm, 32 pages, imprimé en Lettonie, 2017.
La valise d’Osvaldo
Texte d’Emma Anticoli Borza, illustré par Alessandra Vitelli
Versant Sud dans la collection Les pétoches
14,90 €, 230×285 mm, 40 pages, lieu d’impression non indiqué, 2017.
C’est l’histoire d’un ours
Texte de Dominique Demers, illustré par Geneviève Després
Dominique et compagnie
15,70 €, 260×260 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

De l’importance du foyer

Par 23 mars 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, le foyer est au centre de deux albums. Il prend d’abord forme à travers une famille recomposée, puis devient galerie à travers une espèce d’imagier des maisons.

Ma famille 3 + 1 = 7
Texte de Isha Bottin, illustré par Gaspard Talmasse
Les éditions de la bagnole
13,90 €, 237×315 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Les Maisons des autres enfants
Texte de Luca Tortolini, illustré par Claudia Palmarucci
Cambourakis
16 €, 240×320 mm, 48 pages, imprimé en Lettonie, 2016.

You Might Also Like

Noël, joyeux Noël

Par 23 décembre 2016 Livres Jeunesse

Les livres sur le thème de Noël… c’est pas forcément mon truc… mais ces deux-là vont au-delà du « livre à thème », ce sont deux beaux ouvrages.

Mille milliards de pères Noël
Texte de Hiroko Motai (traduit par Aurore Tonnerre), illustré par Marika Maijala
Cambourakis
14 €, 170×250 mm, 48 pages, imprimé en Lettonie, 2016.
Babar et le père Noël
de Jean de Brunhoff
La dolce Vita
20 €, 185×185 mm, 60 pages, CD de 42 min., lieu d’impression non indiqué, 2016.

You Might Also Like

Comme un roman

Par 19 décembre 2016 Livres Jeunesse

Les albums du jour ne se lisent pas en quelques minutes, ils ressemblent plutôt à de petits romans.

Moi, canard
Texte de Ramona Bădescu, illustré par Fanny Dreyer
Cambourakis
16 €, 145×218 mm, 68 pages, imprimé en Lettonie, 2016.
Le voyage d’Ignacio
Texte d’Anne Cortey, illustré par Vincent Bourgeau
Grasset
15 €, 185x257en mm, 44 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Sally Jones – La grande aventure
de Jakob Wegelius (traduit par Agneta Ségol et Marianne Ségol-Samoy)
Thierry Magnier
15,50 €, 160×263 mm, 112 pages, imprimé en République Tchèque, 2016.
La première de la classe est une extra terrestre
Texte de Virginy L. Sam, illustré par Estelle Billon-Spagnol
De la Martinière Jeunesse
12,90 €, 180×330 mm, 64 pages, imprimé en France, 2016.
Le magicien d’Oz
Texte de Michel Laporte (d’après L. Frank Baum), illustré par Olivier Latyk
Père Castor
15,50 €, 227×246 mm, 60 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

De magnifiques albums

Par 28 novembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sorte de sélection de beaux albums. On en présente souvent des beaux (on essaye de ne faire que ça), mais ceux-ci sont des petites merveilles.

Mon tout petit paysSi l’on ferme les yeux, on embarque dans son tout petit pays. On y trouve des renards au fond des placards et du sable pour construire des châteaux, des piscines, des tours et des villes. On y croise la Belle au bois dormant et les trois petits cochons. Dans ce pays-là, cohabitent un dinosaure géant, un papa en pyjama et Paul, un copain en pull orange. Alors, on y va ?
Mais quelle merveille que ce grand album hommage à l’imaginaire ! Le texte d’Hélène Gaudy et les illustrations d’Anne Beauchard (mises en couleurs par Charline Collette) se marient à merveille ! On voyage avec cet album-là, on se perd dans ses pages, on oublie ce qu’il y a autour de nous. On nous propose parfois de jouer à un cherche et trouve (genre Où est Charlie), mais nos yeux s’attardent sur d’autres choses, cherchent à retrouver des personnages, à reconnaître des références. C’est le genre d’album avec lequel on ne peut pas passer de suite à la page suivante, on passe du temps sur chaque illustration. Le genre d’album qu’on va regarder souvent, longtemps, très longtemps. Une merveille je vous dis !
Un grand album absolument magnifique pour voyager sans quitter son canapé et oublier ce qui se passe autour de nous.

Le bois dormaitMais que se passe-t-il dans cette ville où tout semble arrêté ? À première vue, on dirait que tout le monde est mort, mais non… ils et elles dorment. Tous et toutes, dorment. Les enfants sur leurs balançoires, le balayeur sur son balai et même les boxeurs arrêtés en plein combat. Personne ici ne semble avoir échappé à la malédiction. Que faudrait-il pour les réveiller ?
Rébecca Dautremer s’empare du conte de la belle au bois dormant pour en faire un album absolument sublime. Grandes illustrations pleine page à droite, personnages crayonnés à gauche jusqu’à ce que… Tout est merveilleux ici, le travail de Rebecca Dautremer, le mélange des deux univers graphiques, la façon dont elle s’est emparée du conte, la grande taille de l’album (et son format)… On est surpris par une histoire qu’on connaît par cœur, la fin nous émeut, mais surtout on est ébloui par le talent de cette grande grande illustratrice.
Du grand art !

Louis et les spectresLouis a 11 ans. Comme le chat miaule ou le chien aboie, son père pleure, c’est le vin qui le fait pleurer, Louis le sait. Parfois, Louis aussi a envie de pleurer, surtout quand il pense à avant. La mère de Louis, elle, son truc c’est les lingettes pour tout désinfecter et faire toujours trois bisous, pas un de plus, pas un de moins, toujours sur la même joue. Sa mère, elle aussi, pense à avant… Et puis il y a Billie… Billie qui tient tête aux grands niaiseux, Billie que Louis aimerait aborder, mais c’est si difficile…
Les auteures de Jane, le renard et moi signent un nouvel album… et quel bijou ! On parle ici de l’enfance, de l’amour et du courage. On parle aussi du passé et du futur. D’oser. Les illustrations sont magnifiques tant au niveau du dessin que du choix des couleurs (ah ce jaune !). C’est le genre d’album fort qui bouleverse. C’est un album qui va plaire autant aux adolescent.e.s qu’aux adultes, autant à ceux et celles qui aiment les belles illustrations qu’à ceux et celles qui aiment les histoires qui chavirent, font dresser les poils des bras et pointer les larmes au coin de l’œil.
Entre l’album et la BD, un ouvrage bouleversant… un bijou comme on en trouve régulièrement aux éditions de La Pastèque !

Mon tout petit pays
Texte d’Hélène Gaudy, illustré par Anne Beauchard (mise en couleur de Charline Collette)
Cambourakis
18 €, 258×367 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2016.
Le Bois Dormait
de Rebecca Dautremer
Sarbacane
18 €, 290×332 mm, 64 pages, imprimé en France, 2016.
Louis parmi les spectres
Texte de Fanny Britt, illustré par Isabelle Arsenault
La pastèque
28 €, 224×293 mm, 153 pages, imprimé en Slovaquie, 2016.

You Might Also Like