La mare aux mots
Parcourir le tag

Chocolapps

La chronique numérique : à la recherche de…

Par 22 mars 2015 Livres numériques, Numérique

Le voyage d'Adeline la GirafeAdeline, c’est la mascotte du zoo de Vincennes. Elle y est née il y a dix-sept ans. C’est l’animal le plus parrainé du zoo, et elle a même un compte twitter !! Elle est aussi la star d’une chouette appli destinée à faire découvrir les animaux de cinq régions du monde. Parce qu’Adeline est une forte tête. Lassée d’être la vedette du Parc zoologique, elle décide de partir explorer le monde sac au dos. Pour la retrouver, il nous faudra visiter les cinq biozones du Parc zoologique, Europe, Sahel Soudan, Amazonie Guyane, Madagascar et Patagonie. Pour cela, rien de plus simple : on se fait un passeport (photo et nom), on monte dans un petit avion, et hop, c’est parti.
Le voyage d'Adeline la GirafeÇa marche comment ? Une fois arrivé à destination, cinq espèces animales de la biozone nous attendent pour nous faire découvrir leurs spécificités. En cliquant sur chaque animal, on obtient une petite fiche descriptive, ou encore un jeu. En Amazonie Guyane, on rencontre ainsi un ara hyacinthe (qui sait imiter les voix humaines), un lamantin (qui passe la moitié de sa journée à manger), un anaconda (qui lui aussi ne pense qu’à manger, et va même jusqu’à avaler des chèvres entières !), un jaguar (aux dents puissantes acérées), et une mygale matoutou. C’est la mygale qui Le voyage d'Adeline la Girafenous offre un petit jeu : il faut guider trois insectes avec le doigt et éviter de se faire manger par la mygale, prête à bondir, cachée dans son cocon. Il y a donc un jeu par biozone : éviter la mygale, hurler avec les loups pour les faire sortir de leur antre, recréer à partir de différents pelages et silhouettes trois espèces animales existantes, associer des paires de manchots, faire sauter le propithèque de branche en branche en évitant les branches pourries et le fossa (un félin affamé) qui attend au bas de l’arbre.Le voyage d'Adeline la Girafe Au cours du voyage, Adeline, qui est décidément une geekette, nous envoie sms, mail, carte postale ou message téléphonique pour nous donner des nouvelles de son périple et nous inciter à la rejoindre dans une autre région. À la fin de l’aventure, une fois rentré au Parc zoologique, un petit quizz est proposé sur les différents animaux rencontrés. Attention, à la fin du quizz, un lien, sans protection parentale, invite à se rendre sur le site du zoo pour parrainer un animal.
Le voyage d'Adeline la GirafeEt j’en pense quoi ? Le voyage d’Adeline la girafe est une réalisation de Benjamin Gibeaux qui nous a déjà montré son talent dans la magnifique appli Petites choses (chroniqué ici). Ici encore, on adore ! L’appli est une vraie réussite, toute en douceur et en délicatesse. Le graphisme, en papiers découpés et collés, est superbe, et la musique, de jolies ritournelles, en harmonie. On apprend plein de choses, et les jeux sont originaux et bien pensés, en adéquation avec la dimension pédagogique de l’appli, avec une mention spéciale aux jeux des loups (dans lequel il faut hurler de plus en plus longtemps pour les attirer) et de la mygale (qui peut faire sursauter les plus petits). Mais pour faire ce tour du monde, il faudra être accompagné d’un lecteur puisque les textes ne sont pas lus. N’hésitez pas à suivre l’intrépide Adeline dans son voyage, il vaut le détour.
Bande-annonce :

The Amazing QuestEt maintenant, on se met en quête d’un trésor ? Dans Amazing quest, le trésor oublié, Chocolapps nous invite à vivre une aventure trépidante sous la forme d’une histoire à jouer. Une histoire dans laquelle on incarne un héros qui, surprenant une conversation entre deux « méchants », apprend l’existence d’un fabuleux trésor. Il s’agira de récupérer ce trésor en évitant de se faire capturer et de rentrer sain et sauf partager ses richesses !
The Amazing QuestÇa marche comment ? On commence par choisir le décor de l’histoire : « le trésor des Caraïbes » (chez les pirates), « le tombeau du pharaon » (dans l’Égypte ancienne), « la mine abandonnée » (au Far West), « l’antre du dragon » (chez les chevaliers) ou « le temple oublié » (en Chine ancienne) ; puis son personnage (fille ou garçon, et costume) et enfin le niveau de difficulté. À l’aide d’un marteau, on tapote l’écran, la vitre se brise et l’aventure peut débuter. À chaque nouvelle scène, une voix lit l’histoire, mais le The Amazing Questtableau que l’on a sous les yeux ne correspond pas. C’est au lecteur de faire correspondre image et texte : le décor n’est pas le bon, on est en plein midi alors qu’il est censé faire nuit, il n’y a pas le bon nombre de personnages et ils n’accomplissent pas les actions décrites. Entre un et quatre éléments sont à modifier pour pouvoir continuer l’histoire. Une flèche en bas de l’écran permet d’afficher ou de faire disparaître le texte (que l’on peut aussi réécouter), sur lequel les éléments à modifier apparaissent en orange tandis que les éléments qui ont été correctement changés sont en vert.The Amazing Quest L’histoire est entrecoupée de quelques jeux, pas forcément évidents, mais que l’on peut passer : un puzzle de la carte au trésor, un taquin, une poursuite, un labyrinthe ou encore une partie de cherche et trouve. Une fois l’aventure terminée, on peut réécouter l’histoire dans sa globalité, avec les bons décors et sans les jeux. Je précise quand même que le scénario est le même dans les cinq histoires, seuls changent les décors, les costumes et les accessoires.
Et j’en pense quoi ? Voilà une excellente idée pour travailler la compréhension d’un texte et d’une image ! C’est très astucieux, et les enfants accrochent à tous les coups. Comment résister à une pareille chasse au trésor ? La modification de l’univers de l’histoire suffit à éviter la lassitude d’un concept qui pourrait être répétitif et l’histoire est The Amazing Questsuffisamment longue pour être détaillée et pleine de rebondissements. L’appli en elle-même est très ludique. Je serai un peu plus mitigée sur le graphisme, proche du dessin animé, qui m’emballe assez peu. Par ailleurs, dans chaque tableau, des sortes de pictogrammes, qui servent à changer de décors ou de temporalité, brouillent légèrement le sens de l’image. Par exemple, si l’œil égyptien permet de basculer dans l’univers des pyramides, il reste présent même lorsque l’on se trouve dans une taverne médiévale. Le parapluie sert à… faire pleuvoir, mais il paraît bien anachronique… Cela ne gâche en rien le plaisir des enfants qui reconstituent avec bonheur les différents tableaux de cette histoire-puzzle.
Bande-annonce :

Le voyage d’Adeline la girafe
de Benjamin Gibeaux
Gedeon Programmes/MFP/MNHM/France Télévisions
Prix constaté : gratuit (Apple, Android).
The Amazing Quest, le trésor oublié
Chocolapps
Prix constaté : 4,99€ (Apple).

À part ça?
En sortant de l’école
est une série de treize court-métrages d’animation à partir des poèmes de Jacques Prévert, mis en scène par de jeunes réalisateurs avec des techniques d’animation variées. Ils sont diffusés sur France 3, mais vous pouvez aussi en profiter en replay ici ou ici. Les poèmes de Prévert sont mis en image et en musique, et c’est drôlement joli.

Erica

 

You Might Also Like