La mare aux mots
Parcourir le tag

Claire Frossard

Pendant ce temps-là, les adultes…

Par 26 mai 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on va parler d’adultes qui comptent dans la vie des enfants : les parents, l’institutrice et la directrice.

Mais que font les parents la nuit ?
Texte de Thierry Lenain, illustré par Barroux
Little Urban
13,50 €, 242×310 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2017.
Pendant que Maman fait la sieste
Texte de Jo Hoestlandt, illustré par Claire Frossard
Père Castor dans la collection Mes premières lectures
7,95 €, 185×215 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2015.
Le doudou de la directrice
Texte de Christophe Nicolas, illustré par Maurèen Poignonec
Didier Jeunesse
11,10 €, 198×178 mm, 28 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
J’ai perdu…
Texte de Robert Soulières, illustré par Geneviève Després
Isatis dans la collection Clin d’œil
10 €, 185×185 mm, 24 pages, imprimé au Canada, 2016.

You Might Also Like

Il n’y a pas que les livres dans la vie : Activités et coloriage

Par 5 mars 2016 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Même si les vacances sont finies, pourquoi ne ferait-on plus d’activités créatives ? Allez, on sort les crayons et c’est parti !

You Might Also Like

Encore du caca !

Par 1 août 2014 Livres Jeunesse

Trois livres sur le caca…
Cette chronique est dédiée à Élise Gravel.

Kiki est kakiAujourd’hui, Kiki, le king de la banquise, est au milieu de la mer, posé sur une sorte de rocher. Tout est calme… quand tout à coup un scarabée sacré passe et lâche une crotte sur la tête de Kiki ! On a à peine le temps de le plaindre que voilà un colibri qui passe et là, la crotte est plus grosse ! Puis il y aura des colverts… et d’autres encore ! Pauvre Kiki le voilà tout kaki !
Apprenons les nuances de kaki grâce à Kiki et au caca… il n’y avait que Vincent Malone pour oser ! Comme d’habitude, on ricane (surtout si l’on aime les histoires de caca), même si c’est vraiment n’importe quoi !
Peut-être un des meilleurs tomes du héros des allitérations en [k].

MaisMais où il va mon caca ? où il va mon caca ? On peut se poser la question (les enfants surtout). Larousse sort un livre pour répondre à cette question existentielle !
D’abord, il faut bien se nourrir, c’est important ! Il faut manger équilibré. Ensuite, il y a la digestion. Jour et nuit, nos intestins travaillent. Puis il y aura le pipi, le caca et même les prouts ! Alors zou, il faut aller aux toilettes ! Et là, c’est parti ! Le caca tombe dans la cuvette puis s’en va dans les égouts…
C’est drôle (et même quand c’est pas voulu, forcément avec le caca…) et surtout on apprend plein de choses ! Non seulement sur nos excréments, mais aussi sur ceux des animaux et sur les déchets en général (et surtout sur ce qu’ils deviennent). Le côté rabats rend le livre plus ludique.
Un livre drôle et éducatif pour tout savoir sur le caca !

JePipi Caca Popot ! profite de cette chronique un peu thématique pour vous signaler la sortie de Pipi Caca Popot ! de Magdalena et Claire Frossard au Père Castor dans la collection mes premières histoires.
Maman a acheté un beau pot jaune pour Lola sauf que la petite fille lui trouve mille utilités… qui ne sont pas celles auxquelles maman avait pensé ! Un schéma des plus classiques pour une histoire de pot toute mignonne joliment illustrée.

Quelques pas de plus…
Notre précédente chronique sur ce sujet : Et si on parlait du caca ?.
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Vincent Malone (Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, La grande petite bibliothèque de Rose et Émile, Kiki kiffe l’écolePapa Houêtu, Maman HoutuvaKiki fout le camp, Kiki King de la banquise, Kiki fait caca et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), Jean-Louis Cornalba (Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, Kiki kiffe l’école, Kiki fout le camp, Kiki King de la banquise et Kiki fait caca) Magdalena (Je suis en CE1, T1 : Premier jour de classe, Je suis en CP, 3 aventures pour débuter en lecture, L’imagier de Bali, Une journée à l’école et 24 petites souris vont à l’école) et Claire Frossard (La veilleuse pour Juliette).

Kiki est kaki
Texte de Vincent Malone, illustré par Jean-Louis Cornalba
Seuil jeunesse dans la collection L’ours qui pète
5,90 €, 167×167 mm, 28 pages, imprimé en France, 2014.
Mais où il va mon caca ?
Texte de Mike Goldsmith (traduit par Alice Diamant), illustré par Richard Watson
Larousse jeunesse
13,50 €, 215×275 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.
Pipi Caca Popot
Texte de Magdalena, illustré par Claire Frossard
Père Castor dans la collection mes premières histoires
7,50 €, 184×222 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

J’adore ces parents qui recréent des films en photo avec leur enfant : http://cardboardboxoffice.com.

Gabriel

You Might Also Like

J’ai pas envie de dormir…

Par 11 novembre 2013 Livres Jeunesse

Une petite sélection de livres autour du sommeil. Le coucher et le réveil vus par la littérature jeunesse.

Et on commence avec une petite collection de chez Larousse, Tous au lit.

La boîte à musique de GastonGaston est heureux, son papi est venu passer quelques jours chez lui. Quel bonheur de jouer ensemble ! Mais forcément, on se couche plus tard que d’habitude et Gaston est épuisé. Une fois au lit il est très stressé, il n’entend plus rien… et s’il y avait des monstres dans la maison ? Gaston a peur, il appelle. Sa maman vient lui chanter une chanson mais dès qu’elle part il a peur à nouveau, son père vient ensuite lui lire une histoire mais après son départ c’est pareil… Et si c’était Papi qui avait la solution ?

La boîte à musique de Gaston est une jolie petite histoire de peurs nocturnes. Comment se rassurer quand on a peur la nuit, et si une petite musique réglait tout ça ? Les illustrations de Virginie Martins-B sont pleines de douceur.

Le doudou d'ErnestinEntre Ernestin et son doudou, c’est une grande histoire ! Le petit garçon lui raconte ses secrets et le doudou le rassure la nuit. Seulement voilà… un jour Doudou a disparu ! On a beau retourner la maison, pas de trace du petit lapin en peluche ! Que lui est-il arrivé ? Ernestin imagine les pires scénarios.

Ah ces doudous c’est bien pratique…sauf quand on les perd ! (et tous les parents d’enfants à doudou savent de quoi je parle). C’est donc de cette tragédie dont parle Oriane Lallemand dans Le doudou d’Ernestin. Ici encore, c’est Virginie Martins-B qui signe les illustrations.

Un bisou pour LiliLes parents de Lili sont de sortie. C’est Olga qui va garder la petite souris. Seulement celle-ci s’interroge, qui va lui donner à manger ? Qui va lui donner son bain ? Qui va lui lire une histoire ? C’est Olga qui fera ce que font chaque soir les parents de Lili. Oui mais le bisou…

Olga a réponse à tout et Lili pourra se coucher tranquille, le bisou de ses parents est là, sur une feuille. Un bisou pour Lili est encore un bien joli petit album, très doux, sur les soirs où les parents ne sont pas là mais  où il faut quand même s’endormir rassuré.

Les chaussettes de GaspardGaspard ne peut pas dormir sans ses chaussettes préférées, alors imaginez le jour où il les perd ! Gaspard pleure… Et quand il les retrouve, elles sont maintenant utiles à quelqu’un d’autre. Et s’il était temps de les abandonner, de dormir sans elles ?

Dans Les chaussettes de Gaspard d’Orianne Lallemand et illustré par Isabelle Jacqué aussi on parle de ce avec quoi les enfants ont besoin de dormir, ce n’est plus un doudou mais des chaussettes. Le livre évoque aussi du moment où ils doivent se rendre compte qu’en grandissant il faut abandonner certaines choses.

Le pyjama de CharlotteLes parents de Charlotte sortent ce soir, elle va dormir chez ses cousins. Seulement voilà… Charlotte se rend compte qu’elle a oublié son pyjama préféré, elle sait qu’elle ne pourra jamais s’endormir ! Tout le monde s’y met pour trouver une solution, proposer des choses à Charlotte… jusqu’à ce que…

Encore une histoire d’objet dont on a besoin pour dormir, surtout quand on est loin de chez soi ! On évoque aussi la perte de doudou ou de chaussettes préférées (c’est si courant ?) par le biais des autres enfants qui ont connu cette situation. Et la chute de l’album est pleine d’humour.

La veilleuse de JulietteJuliette va dormir chez sa mamie Odette. Quel bonheur ! Elle profite bien de ce moment privilégié mais au moment de passer au lit… catastrophe, on a oublié la veilleuse ! Juliette a toujours dormi avec, comment faire ? Sans lumière il fait trop noir, avec il fait trop jour… Heureusement que Juliette à une mamie qui ne manque pas d’ingéniosité !

Autre petite béquille des peurs nocturnes, la fameuse veilleuse ! Une jolie histoire, là aussi, et les illustrations de Claire Frossard sont vraiment douces. Ah ces mamies, heureusement qu’elles sont là pour rassurer les enfants !

Le livre magique de SachaSacha a horreur d’aller se coucher, il faut dire qu’il a peur tout seul dans l’obscurité de sa chambre. En plus ce soir il n’y a plus de bougie, rien pour le rassurer. Et si une maman et un livre ça faisait l’affaire ? Il faudra à cela ajouter une complice !

On termine donc les petits livres de cette collection par Le livre magique de Sacha, une jolie histoire sur le pouvoir des livres (et l’utilité de la lune les soirs trop sombres) ! Là encore des illustrations très douces, signées ici Aurélie Vitali.

Ces tout petits livres (à petit prix) sortis chez Larousse forment vraiment une jolie collection sur le sommeil et les situations qu’on peut rencontrer et qui rendent difficile le moment du coucher. Des histoires simples, mais qui touchent les enfants, des illustrations douces. Bref une collection bien sympathique.

A La SiesteA LA SIESTE ! Ah non c’est pour les bébés la sieste disent le crocodile et l’hippopotame, l’éléphant dit être trop costaud pour ça, la gazelle n’a pas le temps, la girafe trop grande, le singe trop occupé. Pour tout le monde c’est pareil : La sieste ? Pas question !

J’aime vraiment beaucoup les illustrations d’Iris de Moüy. Avec À la sieste elle signe un album plein d’humour sur ce fameux « je ne veux pas faire de sieste » que tous les parents ont déjà entendu (non ?). Un album aux pages épaisses, dos toilé et tout en longueur. Un texte simple mais percutant pour les petits. Un livre aussi drôle que beau !

Au lit tout le monde !Au lit tout le monde ! D’accord mais pas sans doudou pour le mouton, pas sans bouillotte pour le coq, la souris ne vient que si elle dort sur son coussin rose ! Bref chacun a ses exigences mais voilà tout le monde est couché, on peut éteindre ? Non le lapin a peur du noir… Il va falloir trouver une solution !

J’aime toujours autant les livres d’Audrey Poussier. Graphiquement déjà, je les trouve toujours réussis avec leur côté épuré. Le texte aussi est épuré, avec peu de mots, comme ici, elle arrive à faire passer beaucoup de choses. Au lit tout le monde ! correspond à tout ça. Un album très graphique sur le coucher, les rituels du coucher, la peur du noir. On parle aussi de l’entraide, de l’amitié. Un très bel album qui vient de ressortir en format « lutin » (le format poche de L’école des loisirs).

Le dodo est fini ? il faut se réveiller… mais pas trop tôt !

reveillés les premiersAnna est réveillée, il fait encore nuit. Elle appelle sa grande sœur mais elle dort encore ! Anna descend l’escalier avec Shiro, son chat. Ensemble ils vont faire pipi puis voir les parents… qui dorment aussi ! Décidément ils sont les seuls réveillés ! Et s’ils en profitaient un peu ?

Je l’ai déjà dit mais je le redirai à chaque fois, je suis ultra fan du travail de Komako Sakaï. Parmi tous les illustrateurs que j’ai découverts depuis les débuts du blog, c’est l’un de mes plus gros coups de cœur (avec Suzy Lee). Non seulement ses illustrations sont absolument magnifiques, mais ses textes expriment toujours avec beaucoup de justesse et de poésie des situations que vivent les enfants. Anna s’est réveillée bien trop tôt, elle profitera pour faire ce qui est d’habitude interdit (jouer avec la poupée de sa sœur, par exemple)… puis se rendormira au moment où le soleil se lève. Un petit bijou de poésie et de douceur comme à chaque fois avec Komako Sakaï.
Le même vu par Le cabas de Za et Les lectures de Liyah qui vous montrent des planches).

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà parlé de plusieurs livres sur le sommeil : Dis tu dors ?A l’heure du loup, 40 histoires du marchand de sable, Jour de grève chez les marmottes, Victor et les Amulettes, 101 moutons au chômage, Dors bien, Rosalie, Tu ne dors pas, petit ours ? et même une chronique entière sur le sommeil. Vous en trouverez d’autres (et pourrez même en ajouter) sur le forum.
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Anne Jonas (L’homme à la peau d’ours), Orianne Lallemand (Au secours ! Un ogre glouton, P’tit loup rentre à l’école, Au secours ! Une sorcière au nez crochu, Au secours ! Un loup tout poilu, Pestouille et Jolicoeur), Charlie Pop (La politesse, Comptines d’écoliers et L’école Maternelle), Céline Lamour-Crochet (Laurélie la chauve souris et Ydriane), Iris de Moüy (En route pour la tour Eiffel) et Komako Sakaï (Un amour de ballon, Le lapin en pelucheL’ours et le chat sauvage et Dans l’herbe).

La boîte à musique de Gaston
Texte d’Anne Jonas, illustré par Virginie Martins-B
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Le doudou d’Ernestin
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Virginie Martins-B
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Un bisou pour Lili
Texte de Carole Bauvers, illustré par Charlie Pop
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Les chaussettes de Gaspard
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Isabelle Jacqué
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Le pyjama de Charlotte a dispau
Texte d’Anne Jonas, illustré par Virginie Martins-B
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
La veilleuse pour Juliette
Texte de Céline Lamour-Crochet, illustré par Claire Frossard
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Le livre magique de Sacha
Texte d’Anne Jonas, illustré par Aurélie Vitali
Larousse dans la collection Tous au lit
3,90€, 130×130 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2013.
À la sieste
d’Iris de Moüy
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
12,50€, 280×160 mm, 26 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Au lit tout le monde !
d’Audrey Poussier
L’école des loisirs dans la collection Lutin poche
5,60€, 190×150 mm, 27 pages, imprimé en France, 2013.
Réveillés les premiers
de Komako Sakaï (traduit par Corinne Atlan)
L’école des loisirs
12,70€, 210×265 mm, 40 pages, imprimé en France, 2013.

A part ça ?

Vous savez à quel point nous sommes anti sexisme, depuis quelques jours on en parle beaucoup sur les réseaux sociaux, on a été choqué par Le dico des filles 2014 sorti chez Fleurus. On savait Fleurus parfois très sexiste (voir la collection Petit garçon / Petite fille dont mon préféré est Chloé joue à faire le ménage…) mais là on culpabilise les jeunes filles sur l’avortement ou sur la masturbation, on leur fait comprendre que l’homosexualité n’existe pas vraiment, on continue à soutenir des thèses sexistes qui moi me révoltent. Bref, vous pouvez lire un excellent article ici et en ce qui nous concerne, dorénavant, nous ne chroniquerons plus rien de chez Fleurus (on ne va pas promouvoir une telle maison !).

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange