La mare aux mots
Parcourir le tag

Cochons

Des plumes et des poils

Par 17 avril 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on célèbre les animaux, connus ou inconnus, héros de contes ou du quotidien grâce à deux très beaux albums Rose cochon et Rita la poule veut un bébé

Rose cochon
Texte de Clémence Sabbagh, illustré par Françoise Rogier
À pas de loups
15 €, 230×300 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.
Rita la poule veut un bébé
de May Angeli
Les éditions des éléphants
14 €, 217×249 mm, 32 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Loups et cochons !

Par 4 avril 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, mettons à l’honneur des loups et des cochons comme on en voit peu !

Le loup à la bonne odeur de chocolatLes loups ont une odeur forte. Une odeur de forêt et d’animal. Mais ce n’est pas le cas de Loulou, qui sent le chocolat. Tout le monde se moque de lui, il est désespéré. Alors, pour ressembler à tout le monde, il décide de se rouler dans une flaque, dans la boue des cochons, dans l’essence du tracteur. Ah ça, pour sentir mauvais, il sent mauvais ! Mais il n’est pas heureux pour autant…
Vouloir changer pour plaire n’est pas nécessairement source de bonheur et d’épanouissement personnel : c’est ce que nous enseigne Loulou, dans cette histoire pleine d’humour et de tendresse. Paule Battault nous propose un texte drôle et rythmé et les illustrations de Maud Legrand sont très belles, colorées et vivantes.
Le loup à la bonne odeur de chocolat est un album au message fort pour apprendre à s’accepter et à ne pas lutter contre sa nature !

Les trois petits championsLes trois petits cochons sont de vrais champions. Ensemble, ils ont tout gagné ! Des concours de tricot, le concours de cochons pendus, le tournoi de Wimblechon, le Tour de Ferme 2014… Une vraie équipe de choc, soudée et imbattable. Un jour, ils reçoivent la visite du vieux loup qui aimerait beaucoup voyager. Il a besoin pour cela d’un accompagnateur. Lequel des trois saura se distinguer et pourra partir bronzer sous les cocotiers avec leur vieil ami ? Excellente question…
Un album où cochons et loup sont amis, ce n’est pas si fréquent. Et c’est bien agréable : pas de méchants dans cette histoire ! Un peu de rivalité, beaucoup d’amitié et d’entraide, mais aucune mièvrerie ! Coralie Saudo nous propose une aventure vraiment drôle, avec des dialogues façon bande dessinée bien pensés et des illustrations fourmillant de détails humoristiques, mêlant dessin, collages et photos.
C’est drôle, très original et l’on retrouve un beau message d’amitié et de solidarité.
Vous pouvez consulter quelques pages de cet album sur le site des éditions Balivernes.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Maud Legrand (La girafe en maillot de bain) et Coralie Saudo (Viiite !, Mon monde de 1 à 1000 et bien plus encore…, À l’école des poussins !, Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chômage, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme). Retrouvez également notre interview de Coralie Saudo.

Le loup à la bonne odeur de chocolat
Texte de Paule Battault, illustré par Maud Legrand
L’élan vert
12,70 €, 236 x 297 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2015.
Les trois petits champions
de Coralie Saudo
Balivernes dans la collection Calembredaines
13 €, 240 x 240 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2015.

À part ça ?

Peregrine Church a décidé de rendre les jours pluvieux plus gais ! Il a peint au sol des dessins qui se révèlent au contact de l’eau. Étonnant !

Marianne

You Might Also Like

On écoute des histoires ?

Par 27 juillet 2014 CD non musical, Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de CD et livre-CD qui nous proposent d’écouter des histoires.

Coco et son potAlors que Coco est invité chez Max, il fait pipi dans son pantalon. De retour à la maison, Maman a acheté un pot et il est chouette ! Il a une forme de tortue. Coco adore s’amuser avec, le pousser sur le sol, mettre des choses dedans… Mais pendant ce temps, Coco continue de faire pipi dans son pantalon…
Coco et son pot est joliment habillé, musicalement parlant. Piano, clarinette, violon et batterie accompagnent cette histoire de pot. À la fin de l’histoire, on peut même écouter juste les instruments. De l’éveil musical donc, accompagné d’une histoire et le tout dans un joli livre cartonné. Vraiment agréable à écouter.

Unl'Apprenti sorcier apprenti sorcier profite de l’absence de son maître pour utiliser la magie afin de nettoyer la caverne. Seulement, autant il a réussi à commander au balai d’aller chercher de l’eau et de la verser sur le sol, autant il ne se souvient plus comment l’arrêter. Et voilà que le balai apporte de l’eau, et encore de l’eau, et encore de l’eau, remplissant petit à petit la pièce sous l’œil impuissant de l’apprenti sorcier.
Grand classique, L’apprenti sorcier est ici raconté en intégralité sur la musique originale de Paul Dukas ! Un texte et une musique qui nous plongent dans une vraie ambiance, dans ce monde où les sorciers règnent sur la Terre et sur les hommes. C’est une magnifique version, captivante que nous offrent les éditions Eponymes.
Extraits.

Connaissez-vous3 Little Cochons les 3 little cochons ? Il y a le plus petit, surexcité en permanence, qui saute partout, puis il y en a un moyen qui se plaint tout le temps et qui traîne des pieds et le plus grand qui ressemble à un prof de maths et qui est quand même un peu rabat-joie. Alors qu’ils se promènent en forêt, un jeune loup fainéant les surprend, les épie et les regarde se construire chacun une maison. Le premier fit une maison un peu étrange bourrée de faute d’orthographe, le second une où il peut manger toute la journée tout en surfant sur internet, le troisième, enfin, une maison écoresponsable. Leurs maisons seront-elles résistantes face au loup ?
3 little cochons and the loup est une version moderne des trois petits cochons, vous l’aurez compris. Sur fond de musique Jazz, on suit donc les aventures de ces trois héros et du loup qui n’est jamais loin. On parle d’orthographe, d’écologie, de Facebook, de malbouffe… on entend des mots comme relou, google earth et même XPTDR… on entend des bruits modernes (genre le bip des clefs de voiture), on mélange le français et l’anglais (comme dans le titre)… Bref, on est assez éloigné des contes classiques ! Et sincèrement… là pour le coup je préfère les classiques. Mais c’est une histoire de goût. Ma fille, elle, a tout de suite accroché, a aimé les jeux de mots. Comme quoi…
Extraits.

MartinMisser ou les ratounes de papi s’est toujours demandé pourquoi son grand-père n’avait pas de dents. Un soir, il ose et lui pose la question. Celui-ci lui répond qu’on les lui a volées. Cette nuit-là, dans son sommeil, Martin va partir à la recherche des dents de son grand-père et pour ça rencontrer des personnages parfois sympathiques… parfois terrifiants !
C’est une jolie histoire que celle de Martin… mais une histoire assez effrayante ! Misser, que Martin va rencontrer, est un bouc qui fait peur, avec une voix sur laquelle on a rajouté de l’écho… bref, évitez cette histoire si vous avez des enfants sensibles !
On parle de l’amitié intergénérationnelle, de l’amour d’un petit fils pour son grand-père, de l’imaginaire des enfants… une histoire un peu magique, joliment racontée.
Extraits.

Quelques pas de plus…
Toutes les histoires sur CD que nous avons chroniquées sont regroupées ici.

Coco et son pot
Texte de Paule du Bouchet, illustré par Xavier Frehring, raconté par Marion Stalens, sur une musique de Marie-Jeanne Séréro
Gallimard Jeunesse dans la collection Éveil Musical
12,50 €, 150×150 mm, 16 pages, durée : 11min. environ, imprimé en Pologne, 2014.
L’apprenti sorcier
Texte de Francis Scaglia d’après Goethe, raconté par Jacques Alric et Francette Vernillat, musique de Paul Dukas interprétée par l’Orchestre symphonique NBC
Éponymes
Prix conseillé : 15 €, durée : 22 min. environ.
3 Little Cochons and the Loup
de Heavy Fingers, livret illustré par Claire Chavenaud
Éponymes
Prix conseillé : 13 €, durée : 43 min. environ.
Misser ou les ratounes de papi Chanot
Texte de Mathias Berthier, raconté par Michel Toty
Éponymes
Prix conseillé : 13 €, durée : 46 min. environ.

À part ça ?

Un peintre recrée les tableaux les plus célèbres avec des Playmobils.

Gabriel

You Might Also Like

Des livres cartonnés

Par 11 mai 2014 Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de livres cartonnés ça vous dit ? Alors c’est parti !

Manger un loupOn la connaît l’histoire, le loup qui mange le cochon… Et si l’on changeait un peu ? Et si c’était l’inverse ? Ce cochon est bien décidé, aujourd’hui il va manger le loup. Bon d’abord il lui faut une marmite, de l’eau, quelques légumes… et qu’y a-t-il d’autre dans le garde-manger ?

Décidément, j’aime le duo Ramadier et Bourgeau qui sait nous faire des albums aussi beaux que drôles et surtout originaux ! Notre petit cochon aimerait tant inverser les rôles, changer un peu, mais ce n’est pas si facile. Un album vraiment plein d’humour qui va faire rire vos tout-petits (surtout si vous savez crier en racontant les histoires).

C'est Quand Le GouterAujourd’hui, c’est l’anniversaire de Dodo ! C’est super, surtout qu’il va y avoir le goûter ! Au fait, y’a quoi comme gâteau ? Suffit de regarder dans le réfrigérateur… Oh dites donc ça a l’air bon tout ça. Oui, mais… faut attendre les copains, hein !

Voilà encore un petit livre cartonné (avec des volets à ouvrir) plein d’humour. À chaque page, on ouvre la porte du frigo et bien entendu le nombre de gâteaux diminue (et les traces de gâteaux autour de la bouche de Dodo augmentent). On parle donc d’impatience, de gourmandise, d’anniversaire, mais on apprend aussi à repérer ce qu’il manque, à reconnaître les couleurs (les couleurs des gâteaux qui disparaissent apparaissent sur le visage du héros). Un petit livre plein d’humour qui permettra aussi de jouer avec les enfants.
Attention, cet album ne sort que le 21 mai !

Un peu perduOh-Oh ! le bébé de la chouette est tombé du nid ! Boing… boing… BOING ! le voilà par terre… sans sa maman ! Comment la retrouver ? Heureusement, un écureuil est là, bien décidé à l’aider. Bébé Chouette décrit sa maman « elle est très très grande » l’écureuil voit bien qui c’est ! Ah non, visiblement Bébé Chouette ne reconnaît pas l’ourse ! Alors il faut décrire plus précisément…

Là encore, beaucoup d’humour dans cet album signé Chris Haughton (dont c’est le premier livre pour la jeunesse) autant dans le texte, l’histoire que dans les illustrations. Ce pauvre Bébé Chouette va avoir chaque fois une proposition de maman qui correspond à sa description… mais ça ne sera jamais la bonne (rassurez-vous il la trouve quand même à la fin). Un très joli album, plein d’humour, pour parler de l’angoisse de la séparation et du plaisir de se retrouver.
Le même vu par Un petit bout de Bib(liothèque), Les riches heures de Fantasia, Le blog de Lila et Délivrer des livres.

Cache Cache Grosses BêtesVous aimez jouer à cache-cache ? Moi aussi ! Et généralement les enfants également. Avec deux nouveaux livres sortis chez Nathan on va jouer à cache-cache avec les animaux.

Dans Cache-cache des petites bêtes une grenouille se cache derrière un nénuphar, un escargot derrière une salade ou encore un crabe dans un seau. Dans Cache-cache des grosses bêtes c’est l’hippopotame qui s’est caché derrière un rocher, le crocodile derrière un tronc d’arbre et même le bébé éléphant derrière sa mère.

Deux très jolis albums avec des volets à soulever en Cache Cache Petites Bêtesfeutrine et dont les illustrations sont signées Olivier Latyk. En plus de faire apparaître et disparaître les animaux (les enfants aiment généralement), on pourra essayer de deviner en voyant la forme dépasser quel animal on va trouver. Deux ouvrages aux belles illustrations cartonnées qui devraient beaucoup plaire aux plus jeunes (dès 6 mois d’après l’éditeur).
Cache-cache des petites bêtes vu par Maman Baobab.

Decouvre les formes avec BarriRevoilà Barri, le héros préféré de Suzanne, ma fille de 10 mois ! Le petit éléphant noir va cette fois-ci nous faire découvrir les formes. Rond comme la roue de son auto, triangle comme la voile d’un bateau quand Barri est à la plage ou carré comme un cadeau quand vient Noël. Trois décors (maison, plage et Noël, donc) et des formes à détacher (rond, triangle et carré) dont l’illustration correspond à l’emplacement où elle va (on voit des rideaux sur le carré qui va sur la fenêtre de la maison, par exemple). Les livres de Barri sont toujours aussi bien faits pour les tout-petits, et graphiquement, ils sont toujours réussis ! Un super album pour apprendre les formes (dès 12 mois, d’après l’éditeur).
Attention, cet album ne sort que le 13 mai !

Regarde Dans L'HerbeUne maman coccinelle et son bébé se promènent sur un brin d’herbe, un escargot quant à lui s’est caché dans le potager, dans un champ de pâquerettes, deux abeilles viennent butiner. Il s’en passe des choses dans la nature !

J’aime énormément cette collection chez Petit Nathan dont les illustrations sont signées Emiri Hayashi. Avec les doigts, on suit des lignes, on caresse les points de la coccinelle… Des matières à toucher, donc, mais aussi des matières réfléchissantes, des parties structurées… Mais surtout, c’est très beau, coloré, poétique. Bref, je trouve ces albums particulièrement esthétiques et celui-là ne déroge pas à la règle.
Le même vu par Maman Baobab, À l’ombre du Saule, Les lectures de Liyah et Délivrer des livres.

Coucou chatouilles !On aime beaucoup Juliette Vallery (auteur des Pops et surtout de Patabulle), elle vient d’écrire les textes d’une nouvelle collection sortie chez Albin Michel Jeunesse.

Coucou chatouilles ! et Coucou bisous ! Dans le premier, on va s’amuser à chatouiller les animaux grâce à un petit ouistiti et sa collection de plumes. Derrière les oreilles des éléphants, sur le museau des hippopotames, dans le cou de la girafe… Chaque fois, il faudra soulever un volet pour retrouver le petit singe et les chatouilles qu’il fait aux animaux Coucou bisoussont un bon prétexte pour en faire à nos enfants ! En fin d’ouvrage, notre petit héros a le ventre recouvert d’une matière que les enfants vont adorer chatouiller à leur tour. Dans Coucou bisous ! il est question du bisou du matin, du bisou qui console ou encore du bisou du coucher. Ici aussi, une matière à toucher conclu l’ouvrage et il faudra, tout au long de l’histoire, soulever des volets. C’est Yu-Husan Huang qui signe les illustrations de ces deux ouvrages destinés aux enfants dès 12 mois, d’après l’éditeur.

Super Tracteur roi des champsBeum beum beum ! Voici que s’avance Super Tracteur ! Il est grand, il est beau, il est fort et il va gagner la course des gros moteurs. Mais pour ça, il a besoin de nous ! On va déplacer un tronc couché sur la route et pousser des épis de maïs qui traînent sur le chemin. Et beeeeeeeeeeuuuuuuuuuum ! C’est parti !

Je vous avais déjà parlé de la collection Mes histoires douces signée Pakita. Des histoires à hauteur des tout-petits avec des matières à toucher et des volets à soulever. Super tracteur Roi des champs (illustré par Petit Poney au pas, au trot...Charlotte Ameling) vient donc de sortir en même temps que Poney Au pas, au trot… (illustré par Marc Clamens, l’illustrateur de Barri dont je parlais plus haut), où là il faudra brosser un poney, retrouver ses céréales sous le bon volet et lui caresser le ventre. Deux livres avec des matières à toucher et des volets à soulever assez originaux (pour les enfants dès 2 ans d’après l’éditeur).
Super tracteur Roi des champs vu par Délivrer des livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Ramadier et Bourgeau (Voici un œuf, Au secours voilà le loup ! et Mais il est où ?), de Cédric Ramadier sans Vincent Bourgeau (Attention aux princesses !), Benoît Charlat (Fourmis), Christel Denolle et Emiri Hayashi (On joue !On mange !, Regarde comme je t’aimeBonne nuit Rosalie, Bonjour mon bébé !, Coucou les animaux !, On se cache ?, On s’habille ? et On fait du bruit !), Emiri Hayashi sans Christelle Denolle  (Regarde dans la neige et Regarde dans la mer), Olivier Latyk (En voiture ! Mes premiers pas sur la route, La merveilleuse légende de Saint NicolasL’imagier de la couleurLa petite Louise, ses voyages et son accordéon, La vie merveilleuse de la princesse Olga et Contemimes : comptines à mimer et chanter), Marc Clamens (Vroum Vroum c’est parti !, Barri joue avec Papa, La palette de couleurs de BariBarri cherche son doudou et Barri joue à cache cache), Juliette Vallery (Rien qu’à moi, Pourquoi tu boudes ?, C’est qui le plus grand ?, Trop tôt pour le dodo !, Patabulle et les bottes rouges, Au chat et à la souris, Patabulle cultive son jardin et Patabulle les pieds sur terre), Pakita (Boucles d’or et Jean de l’Ours, Père Noël, La course aux cadeaux !Tout le monde peut se tromper même moi !, Ma demi-soeur que j’aime en entier, Vroum Vroum c’est parti !Pablo le pirate chasse au trésor !Vive la chasse au trésor, Le club des grands inventeurs, Je m’occupe toute seule, Emma ou Léa, qui est qui ?Ambre a peur du noir Julie nous fait la cuisine et Pakita la princesse magique) et Charlotte Ameling (Père Noël, La course aux cadeaux !).

Manger un loup
de Ramadier et Bourgeau
École des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 190×190 mm, 26 pages, imprimé en Allemagne, 2014.
C’est quand le goûter ?
de Benoît Charlat
École des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,50 €, 205×205 mm, 20 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Un peu perdu
de Chris Haughton (traducteur non précisé)
Éditions Thierry Magnier
14,80 €, 260×270 mm, 32 pages, lieu d’impression non précisé, 2013.
Cache-cache des grosses bêtes
Texte de Christel Denolle, illustré par Olivier Latyk
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 178×180 mm, 8 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Cache-cache des petites bêtes
Texte de Christel Denolle, illustré par Olivier Latyk
Nathan dans la collection Petit Nathan
9,95 €, 178×180 mm, 8 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Découvre les formes avec Barri
de Marc Clamens
Hatier dans la collection Éveil
8,95 €, 270×225 mm, 10 pages, imprimé à Hong-Kong, 2014.
Regarde dans l’herbe
Texte de Christel Denolle, illustré par Emiri Hayashi
Nathan dans la collection Petit Nathan
13,90 €, 260×261 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2014.
Coucou chatouilles !
Texte de Juliette Vallery, illustré par Yu-Hsuan Huang
Albin Michel Jeunesse
9,90€, 190×186 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.
Coucou bisous !
Texte de Juliette Vallery, illustré par Yu-Hsuan Huang
Albin Michel Jeunesse
9,90€, 190×186 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.
Super Tracteur, Roi des champs
Texte de Pakita, illustré parCharlotte Ameling
Nathan dans la collection Mes histoires douces
12,95 €, 197×198 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.
Petit Poney, Au pas , au trot…
Texte de Pakita, illustré par Marc Clamens
Nathan dans la collection Mes histoires douces
12,95 €, 197×198 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

On a ouvert un compte Instagram. Si le cœur vous en dit, suivez-nous !

Gabriel

You Might Also Like

Vous dansez ?

Par 7 avril 2014 Livres Jeunesse

Tourne, tourne, tourne
Ça va tourner les p’tits jupons
Chauffe, chauffe, chauffe
Ça va chauffer les p’tits chaussons
Danse, danse, danse
Ça va danser dans les foyers
Danse danse danse, Henri Dès.

Aujourd’hui, on va parler de danse ! Que ce soit chez nous en écoutant de la musique ou carrément à l’opéra, aujourd’hui on va bouger en rythme, avec grâce… ou pas ! Et l’on commence par des livres pour les petits.

Coco DanseAttention le spectacle va commencer ! Tout le monde est bien installé ? L’éléphant s’avance, fait quelques pointes pendant que la souris chante. La chanson continue, les autres animaux rejoignent la scène avec grâce. Mais tout à coup, les paroles de la chanson prennent une tournure à laquelle on ne s’attendait pas… et c’est la cata !

The show must go on ! Peu importe ce qu’il se passe, le spectacle doit continuer (d’ailleurs, le public est ravi !). Avec beaucoup d’humour, Dorothée de Monfreid nous fait assister à un drôle de spectacle. Parle-t-on ici aussi de jalousie ? Un bien joli petit album cartonné sur le spectacle et la danse.
Le même vu par Des livres, etc.

Viens danser !Souris est triste… Il lui faut de la musique, une musique gaie. Elle allume sa radio et voilà que l’envie de danser est irrésistible. Elle bouge en rythme, se déhanche et elle est bientôt rejointe par la Tortue. Toutes les deux dansent maintenant quand arrive Loup puis Crocodile, Hippopotame, Éléphant, Chimpanzé et Ours. Ça danse dans tous les sens ! Mais tout à coup… la musique s’arrête ! Que va-t-on faire ?

On danse dans Viens danser ! de Natacha de Bradké et Émilie Philipot ! Au son des onomatopées, tout comme les héros de l’histoire on est dans le rythme, on a envie de bouger. Ici, en plus de parler de danse, on évoque le bonheur d’avoir des amis, de partager, de ne pas être seul. Un très chouette album coloré et cartonné pour les tout-petits.
Le même vu par Enfantipages.

ma poupée ballerinePour son cinquième anniversaire, sa mère lui avait fabriqué une poupée avec une étoile sur le nombril. La petite fille aimait habiller sa poupée en danseuse. Avec son tutu, elle lui ressemblait vraiment. Mais un jour, alors qu’elle l’a amené à son cours de danse, la poupée tombe du sac… les chaudes larmes n’y firent rien, la poupée restait introuvable.

Ma poupée ballerine est un bel album sur l’amitié entre un enfant et sa poupée. La danse n’est pas ici le sujet, mais elle est en arrière-plan. Les illustrations de Junko Shibuya tout en tissus brodés sont très particulières, on accroche… ou pas ! Une très jolie histoire sur une petite danseuse et sa poupée en tutu.
Le même vu par Enfantipages et Maman Baobab.

EntrechatsMacha est le genre de petite fille qui adore s’amuser avec ses camarades. Ses jeux préférés ? Monter aux arbres, chat perché, le foot et se bagarrer ! Alors forcément quand les petites filles passent à côté d’elle, elles rigolent… C’est quoi cette fille qui joue à des jeux de garçons (sic). Macha en a assez ! Elle voudrait avoir des amies et décide de s’inscrire à la danse. Comme le dit Mlle Petitpas, son professeur, il va falloir beaucoup travailler !

Le début m’a un peu dérangé, le côté « jeux de filles »/« jeux de garçons »… et la fin m’a surpris (un retournement de situation des plus plaisants). Même si l’histoire manque un peu de crédibilité (la petite fille qui aime la bagarre et le foot et qui a d’un coup envie de faire de la danse… et devient la meilleure élève en peu de temps…), voilà un album plein d’humour avec des illustrations qui font un peu BD, un album qui déconstruit (un peu maladroitement) les stéréotypes sexués.

Moussy & le fantôme de l'opéraMoussy va passer le concours d’entrée à l’Opéra seulement voilà, la souris n’est pas aussi menue que les sœurs Fluettes et l’on se moque d’elle, la qualifiant de grassouillette. Moussy décide de se priver quand vient l’heure du repas, seulement passer un concours le ventre vide… ce n’est pas l’idéal.

On vous a parlé régulièrement de Moussy la souris petit rat, le personnage créé par Nathalie Infante dont les aventures se lisent généralement dans des livres à dérouler (on ouvre des pans au fur et à mesure de l’histoire et quand on arrive à la fin on a déplié une grande image). On ne pouvait pas vous parler d’ouvrages sur la danse sans vous reparler de Moussy et c’était l’occasion de vous présenter ceux qu’on n’avait pas encore chroniqués. Donc ici, on parle de surpoids, de la « norme », des moqueries et surtout de s’assumer. Une histoire tout en rimes et aux couleurs qui pétillent.

La souris petit ratMoussy a été sélectionnée, elle va participer à un spectacle et elle va même avoir un bel habit cousu sur mesure. Seulement, voilà… quand Moussy vient le chercher, un fantôme se manifeste et la prévient qu’il ne la laissera pas en paix si elle touche à ce costume…

Autre aventure de la petite souris de Nathalie Infante, donc, avec ici une histoire de fantôme… qui n’est peut-être pas ce qu’on croit ! On parle ici de la peur, de la jalousie, de la compétition. Et c’est ici aussi un livre à dérouler avec un texte en rimes et plein d’humour (et de suspense !). Moussy c’est vraiment un héros qu’affectionnent les enfants.

Un crocodile dans le ventreCerise aime danser. En tutu et chaussons, elle fait des pointes et des entrechats. Plus tard, elle sera petit rat ! Seulement, depuis que son papa est parti, Cerise est triste, chaque nuit elle se relève en cachette pour manger ce qu’elle trouve dans les placards. Bientôt, elle ne rentre plus dans ses vêtements de danse. Maman se fâche, une danseuse, ça doit être mince ! Peu de temps plus tard, Cerise est même renvoyée du cours de danse…

Ici, on parle du diktat de la minceur que les danseuses connaissent bien. Cerise est bien triste de ne plus être dans les normes… mais très vite, elle apprendra qu’il n’y a pas qu’une forme de danse et que tout le monde n’a pas les mêmes exigences. Même s’il y a quand même quelques maladresses (en gros, parce qu’elle a des rondeurs elle est faite pour la danse africaine, un cours de danse exige rarement de ses danseuses d’être filiformes… surtout un cours de danse où les danseuses ne sont pas en chignon…), c’est un album pour s’aider à s’accepter et trouver sa voie.

Pieds de cochonsUn vieux loup maigre et miteux découvrait un nouveau quartier de la ville quand il tomba sur une affiche : Le lac des truies, les ballets de Bayonne, chorégraphie : Jean Bon d’York ! Le texte était déjà alléchant, mais la photo encore plus : des petits cochons merveilleusement juteux étaient représentés. Il lui fallait entrer, et bondir sur la scène pour dévorer les petits danseurs… sauf que…

Pieds de cochons de James Marshall et Maurice Sendak a quand même pris un sacré coup de vieux ! Tant dans les illustrations que dans la mise en page, mais quelle histoire originale ! Le loup va se laisser surprendre par la beauté de la danse et oublier pourquoi il est là. C’est aussi ça l’art, ça nous cueille, nous transporte, nous fait oublier le reste.

Rose et automateIl avait été abandonné depuis longtemps, si longtemps qu’il ne sait plus depuis quand. Il avait fallu un petit rat pour le sortir. Elle lui avait souri, l’avait caressé, dépoussiéré, ça l’avait tant ému. Puis elle lui a même parlé, cherché le reste de son corps (car il n’y avait qu’une tête) et avec l’aide du vieux machiniste elle l’a entièrement remonté. Quand il a été enfin complet, il s’est mis à danser, la petite fille n’avait plus qu’une envie… danser avec lui !

Mais qu’elles sont belles les planches de François Roca ! La grande taille de l’album les met parfaitement en valeur et l’on admire le travail de l’illustrateur à chaque page. Son acolyte (ils ont signé plusieurs albums ensemble), Fred Bernard a écrit un texte extrêmement poétique, l’histoire d’un vieil automate retrouvé par une jeune danseuse, et surtout l’histoire de celle-ci qui va se battre pour réhabiliter l’automate. On parle aussi ici du plaisir de danser. C’est extrêmement beau, le genre d’album dont on ne se sépare pas.

On quitte les albums pour passer aux documentaires.

JOSEPHINE Baker la danse libéréeAu milieu des années 20, une jeune fille danse devant un public médusé, elle est à moitié nue et elle a conquis le public européen. Ce n’était pas gagné pour la jeune Joséphine que tout le monde appelle Tumpie. Née dans une famille pauvre, elle a commencé à travailler à huit ans comme femme de ménage. Elle a tout fait pour quitter cette misère et vivre de sa passion : la danse.

Joséphine Baker, la danse libérée est un petit livre sorti dans la collection Des graines et des guides dont on vous a déjà parlé ici. Une super collection qui, chaque fois, nous présente un homme ou une femme qui a marqué l’histoire, la culture. Construits comme de courts romans, légèrement illustrés, c’est chaque fois une lecture passionnante. Ici donc on va mieux connaître la vie de cette danseuse qui a marqué la France des années 20 et dont la générosité reste célèbre. On regrette juste parfois que l’auteur n’ait pas plus détaillé certaines choses, certaines périodes, passant trop vite à la suite. Encore un livre très intéressant de la collection Des graines et des guides chez À dos d’âne.

Les arts de la danseLes arts de la danse de Carole Laffon sorti chez Mango jeunesse est un documentaire dont la couverture matelassée avec sa belle photo attire. Les photos intérieures sont un peu moins sympa… Elles semblent parfois datées et ne sont pas toujours en adéquation avec le texte (par exemple, pour accompagner un texte sur le fait de danser pieds nus à partir de trois ans… on voit des enfants en chaussures !). Ici, on parle des différentes danses, de quand commencer, des vêtements, des cours… le livre aborde vraiment tout des premiers pas aux professionnels. Mais c’est un peu fouillis… En fin d’ouvrage, on trouve des quizz sur l’art de la danse et un vocabulaire technique. Un documentaire à destination des plus jeunes pour une première approche, qui aurait mérité des photos plus adaptées et un classement plus réfléchis.

La danse racontée aux enfantsNous (j’ai demandé son avis sur ces trois documentaires à ma compagne qui a fait de la danse pendant plusieurs années) avons été plus enthousiastes sur La danse racontée aux enfants de Christine Beigel sorti chez De la Martinière jeunesse. Déjà, ici les photos sont superbes, les thématiques claires et la mise en page attrayante. L’Histoire de la danse, les différentes danses, les costumes, les décors, la danse au cinéma… les thèmes sont un peu les mêmes que dans l’ouvrage précédent, mais ici on parle moins des cours de danse, c’est plus un livre sur l’art de la danse que sur son apprentissage. Mais voilà un livre extrêmement réussi visuellement qui donne donc envie de s’y plonger, un livre original qui traite de sujets qu’on ne trouve pas souvent dans les livres pour enfants. Mais ça reste quand même un ouvrage qui s’adresse aux plus grands par rapport à Les arts de la danse.
Le même vu par Enfantipages.

Copains de la danseOn termine par un classique : la collection Copains et son tome sur la danse : Copains de la danse. Ici, c’est extrêmement complet. Plus de 250 pages pour explorer la danse, son Histoire, les différentes danses, les vêtements… mais ici on va aussi voir la fabrication d’un chausson de danse ou savoir qui a inventé les pointes, voir la différence entre le vaudeville et le music-hall, s’essayer au smurf et apprendre à se faire un cataplasme à l’argile. On est proche ici de l’encyclopédie ! Copains de la danse est un livre extrêmement complet, richement illustré (avec des dessins pleins de modernité et des photos très bien choisies). LE livre pour tout savoir sur la danse.

Quelques pas de plus…
D’autres livres qui parlent de danse que l’on a chroniqués : Jeu de piste à LondresL’ours qui danseLes ailes de la sylphideIsadora DuncanFlamingo, La catcheuse et le danseur, Moussy, danseuse de balai, Je danse à l’Opéra, Petites danseuses, Lilichou l’atelier ballerines, Tonnerre de catch, Danse, Prosper, danse ! et Philo mène la danse.

Coco danse
de Dorothée de Monfreid
L’école des loisirs dans la collection Loulou & Cie
10,70 €, 205×205 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2009.
Viens danser !
de Natacha de Bradké et Émilie Philipot
L’école des loisirs
11,20 €, 191×220 mm, 28 pages, imprimé en Malaisie, 2011.
Ma poupée ballerine
de Junko Shibuya
Autrement
12,50 €, 170×230 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2013.
Entrechats
Texte de Rosine & Claire Wortemann
p’titGlénat dans la collection Vitamine
11 €, 306×215 mm, 24 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Moussy & Le fantôme de l’opéra
de Nathalie Infante
Les Éditions Marie-Louise dans la collection Roll Story
6€, 160×120 mm, 18 pages, imprimé en France, 2010.
Moussy la souris petit rat
de Nathalie Infante
Les Éditions Marie-Louise dans la collection Roll Story
6€, 160×120 mm, 18 pages, imprimé en France, 2009.
Un crocodile dans le ventre
Texte d’Anne Ferrier, illustré par Roseline d’Oreye
Pastel
11,20 €, 180×250 mm, 35 pages, imprimé en Belgique, 2008.
Pieds de cochons
Texte de James Marshall, illustré par Maurice Sendak
L’école des loisirs
13,70 €, 200×230 mm, 30 pages, imprimé en France, 2001.
Rose et l’automate de l’opéra
Texte de Fred Bernard, illustré par François Roca
Albin Michel Jeunesse
19 €, 290×365 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2013.
Joséphine Baker la danse libérée
Texte de Marianne Stjepanovic, illustré par Pauline Sciot
Éditions À dos d’Âne dans la collection Des graines et des guides
7,50 €, 105×150 mm, 50 pages, imprimé en Italie, 2013.
Les arts de la danse
Textes de Caroline Laffon
Mango dans la collection Qui sommes nous ?
13,50 €, 255×310 mm, 59 pages, imprimé en Chine, 2012.
La danse racontée aux enfants
Textes de Christine Beigel
De la Martinière Jeunesse
14,50 €, 291×262 mm, 70 pages, imprimé en France, 2012.
Copains de la danse
Textes d’Agnès Izrine, illustrés par Sophie Lebot, Jérôme Brasseur et Claude Cachin
Milan dans la collection Copain
14,95 €, 195×255 mm, 254 pages, imprimé en Chine, 2013.

À part ça ?

l'age heureuxAnnées 60, Delphine, petit rat à l’Opéra de Paris, a été choisie pour interpréter un grand rôle dans Galatée. Certains ne comprennent pas pourquoi c’est elle et non pas la très sage et très talentueuse Julie. Mais le maître n’en démord pas, ça sera elle. Un soir, Delphine et ses amies réussissent à monter sur les toits de l’Opéra, ce qui est formellement interdit. Julie en profite pour les enfermer à l’extérieur afin qu’elles se fassent avoir et punir. C’est grâce à une amie que j’ai connu L’âge Heureux, une série de 1966 qui existe en DVD. Quatre épisodes de 50 minutes en noir et blanc dans lesquels on suit donc de jeunes danseuses de l’Opéra de Paris. On est plongé dans les années 60 avec ses rites, sa mode, sa vie quotidienne mais aussi, donc, dans la vie des petits rats de l’Opéra de Paris. L’intrigue principale rend le tout passionnant. Une série à découvrir de toutes urgences, que vous aimiez la danse ou pas.
Une vidéo composée d’extraits.
L’âge heureux de Philippe Agostini, d’après un roman d’Odette Joyeux, autour de 20€.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange