La mare aux mots
Parcourir le tag

Colère

De la colère et des contraires

Par 1 juin 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on apprend à maîtriser ses émotions à l’aide d’un petit livre rouge de colère, puis on explore et l’on manipule pour découvrir les contraires, dans deux albums cartonnés pleins d’inventivité !

Le livre en colère !
Texte de Cédric Ramadier, illustré par Vincent Bourgeau
l’école des loisirs
10,50 €, 185×240 mm, 20 pages, imprimé en Pologne, 2016.
Prendre et donner
de Lucie Félix
Les Grandes Personnes
14,50 €, 200×220 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 2014.

You Might Also Like

Ça va bof

Par 5 mai 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui ça ne va pas trop… N’y voyez pas une allusion à l’ambiance actuelle, c’est juste que les personnages des livres d’aujourd’hui ne vont pas super bien.

Nuage
Texte d’Alice Brière-Haquet, illustré par Monica Barengo
PassePartout
16,00 €, 210×290 mm, 32 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2016.
Bof
de Clothilde Delacroix
Talents Hauts
12 €, 155×195 mm, 26 pages, imprimé en République Tchèque, 2017.
Mon chagrin
de Malika Doray
MeMo
12,90 €, 211×148 mm, 32 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2012.
Broutille
d’Anne Herbauts
Casterman dans la collection Les Albums Casterman
13,90 €, 180×250 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
L’heure bleue
de Ghislaine Herbéra
MeMo
14 €, 208×240 mm, 32 pages, imprimé en Europe chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Max et Lapin – La tarte à la colère
Texte d’Astrid Desbordes, illustré par Pauline Martin
Nathan dans la collection Max et Lapin
5,90 €, 177×179 mm, 24 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Mölang – Piu Piu est malade
Texte de Marie Manand, illustré par Hye-Ji Yoon
Père Castor
6 €, 160×190 mm, 12 pages, imprimé en Pologne, 2017
J’aime PAS être grand
Texte de Stéphanie Richard, illustré par Gwenaëlle Doumont
Talents Hauts
11,50 €, 158×198 mm, 32 pages, imprimé en République Tchèque, 2017.

You Might Also Like

Des monstres terrifiants

Par 28 février 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on fait la connaissance de deux monstres terrifiants : le Bronto Megalo Saure et le Monstre du bain… Installez-vous confortablement, ça risque de swinguer !

Bronto Megalo Saure
Texte de Davide Cali, illustré par Sébastien Mourrain
Sarbacane
14,90 €, 219×280 mm, 28 pages, imprimé en France, 2017.
Le monstre du bain
Texte de Colin Boyd, illustré par Tony Ross
Seuil Jeunesse
12,90 €, 248×288 mm, 22 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Des petits héros pour nos petits héros à nous

Par 23 février 2014 Livres Jeunesse

Je vous propose, aujourd’hui, une sélection d’ouvrages pour les plus jeunes.

On commence par de toutes nouvelles séries et tout d’abord… Les pops !

Les pops rien qu'à moiSourili a un trésor, attention c’est SON trésor, pas question de le partager avec ses amis. Ronlapin est triste, lui n’en a pas… Heureusement, Zazèbre va lui montrer qu’on peut tous avoir des trésors, que les trésors sont partout, il suffit de regarder autour de soi.

Une très jolie histoire pour se rappeler que la valeur des choses est celle qu’on leur donne. Un caillou, un marron, une feuille, tout peut devenir un trésor. Et que jouer à plusieurs, c’est bien plus amusant que de jouer seul !

Les pops pourquoi tu boudesQue c’est calme ce matin ! Ronlapin aimerait bien que ses copains se réveillent et viennent jouer avec lui. Il tente de les chatouiller un peu, mais visiblement ça ne plaît pas à Sourili qui part vite se cacher. Où est-elle ? Il faut chercher ! Ah non ce n’est pas le jeu que Ronlapin avait prévu et le voilà qui boude…

Vous l’aurez compris, ici on va parler d’une situation que l’on connaît bien avec les enfants… l’enfant boudeur ! Et contre les boudeurs, qu’est-ce qui est efficace ? Si vous ne savez pas, la solution est dans le livre !

Les pops c'est qui le plus grand ?« Coucou, les riquiquis ! » lance tout à coup Griboulion à ses copains. Riquiquis ? Les voilà surpris ! C’est qu’il pense être devenu le plus grand. Pourtant si Sourilili grimpe sur la balançoire elle le dépasse, si Ronlapin déplie ses oreilles il lui arrive au-dessus. Tous rigolent bien, pas Gribouilion qui est devenu si grand qu’il est maintenant très sérieux. Vraiment ?

Ici, c’est le fait de vouloir vite devenir grand et sortir de l’enfance dont on parle. Souvent, les enfants aimeraient d’un coup être grands, mais finalement il y a quelques avantages à être encore petit…

Les pops trop tôt pour le dodo !La journée est finie, il faut aller se coucher. Tout le monde tombe de sommeil… Ah non, pas tout le monde ! Zazèbre ne veut pas dormir, elle sort même de la maison en prétextant un rendez-vous avec la lune ! Les copains la suivent, mais les bruits de la nuit ce n’est pas très rassurant ! Et si l’on faisait une fête pour avoir moins peur ?

Dans cette quatrième et dernière aventure des Pops, on parle des enfants qui refusent d’aller se coucher… alors qu’ils sont crevés ! Zazèbre ne veut pas aller au lit, mais elle sera la première à s’endormir. On parle aussi d’affronter sa peur de la nuit.

Quatre tomes donc pour cette nouvelle série, Les pops, signée Juliette Valery et Tristan Mory (tous deux déjà auteurs du génial Patabulle). Les Pops portent bien leur nom, ça pétille, c’est coloré, c’est plein d’énergie. Tout en étant plein de tendresse, très poétique. Les livres ont des pages plastifiées, pratiques pour les petites mains. Des nouveaux héros qu’on adore déjà !

On passe à une autre série, Les livranimo sortis chez Lito.

Un pot juste pour moiPas facile de jouer quand on a une couche, il faut souvent la changer… Titourse a décidé, il faut que ça change ! Mais pour ça, il faut un pot… Où en trouver un ? Chez le castor il est au milieu de l’eau, chez la marmotte il est minuscule, chez le marcassin il y a trop d’enfants c’est toujours occupé… il doit bien y avoir une solution !

Le thème de ce livre est facile à trouver… Le pot ! Ah ce fameux pot… Ici, c’est une histoire très originale que nous raconte Muriel Zürcher (ce n’est pas une énième histoire de « non ce n’est pas fait pour mettre sur la tête »). On est quand même plus à l’aise pour jouer sans couche, non ?

Je veux prendre un bain !Se baigner dans la rivière glacée ? Pour Petite Cane, c’est hors de question ! Alors que faire quand tout le monde est trop occupé pour l’accompagner dans une petite mare bien chaude ? Un peu d’astuce, quelques amis et l’on trouve bien vite une solution.

C’est d’entraide et d’ingéniosité dont nous parle cette petite histoire de bain. Alors bien sûr on parle aussi du bonheur de patauger dans l’eau, mais si Petite Cane n’était pas aussi maline et si elle n’avait pas quelques amis prêts à l’aider, elle ne pourrait pas se baigner dans une eau bien chaude !

Qui veut un doudouUn lion c’est courageux, ça n’a pas besoin de doudou ! Tu parles… bien sûr que si, on en a besoin, surtout qu’un doudou, ça sert à tout plein de choses, pas juste à nous rassurer. Tilion est bien content d’avoir le sien ! Par contre, Papa lion a l’air bien grognon… Qu’est-ce qui le gène tant dans ce doudou ?

Ah le doudou… On sait à quel point la plupart des enfants y tiennent… Dans cet album-là, on verra qu’il n’y a pas que les enfants qui en ont besoin… Et si les parents, eux aussi, avaient parfois besoin d’un peu de réconfort ? Vive les doudous !

Je suis le roi du non !À toutes les questions, Souriceau n’a qu’une seule et même réponse : NON ! Aujourd’hui, c’est son anniversaire, ça tombe mal ! Souriceau refuse de ranger ses affaires, d’aider papa à faire le gâteau, d’aider maman à décorer la maison… Seulement quand les invités arrivent…

Ah le « non »… Que de bons moments passés pour nous parents avec un simple mot de trois lettres… Heureusement, certaines situations font que le « oui » revient, mais vite, car les invités attendent à la porte !

Beaucoup d’humour et de tendresse, là encore, dans cette série signée Muriel Zürcher, auteur qu’on aime beaucoup à La mare aux mots. Des petits albums souples aux illustrations colorées.

Encore une série, ce coup-ci le héros est un petit fantôme !

Manolo un boudeur de petit fantôme Ce matin, rien ne va ! Manolo ne veut pas se lever et quand enfin il sort du lit on ne peut pas dire qu’il soit de bonne humeur… Pendant le petit déjeuner, il continue de bouder. Sur le chemin de l’école, c’est la même chose ! Aujourd’hui, Manolo boude ! Espérons que Papa connaisse un secret qui empêche les enfants de bouder…

On retrouve donc les enfants boudeurs avec des situations qu’on connaît bien (en tout cas moi je les connais bien…) ! On peut dire que Manolo a de la chance, son papa est patient et sait le remettre de bonne humeur.

Manolo un cochon de petit fantomeOh la la, mais dans quel état rentre Manolo ! Le drap du petit fantôme n’a plus rien de blanc… on peut retrouver tout ce qu’il a fait toute la journée : du marron sous le menton c’est du chocolat, du vert sur les genoux c’est qu’il a roulé dans l’herbe… C’est sûr Maman ne va pas être contente… Et si ce petit coquin de Manolo trouvait une solution ?

Là encore, certains parents reconnaîtront cette situation où nos enfants rentrent dans un tel état qu’on se demande ce qu’ils ont bien pu faire de leur journée ! Il y en a de toutes les couleurs.

Même si je regrette un peu le « l’heure des mamans » (d’autant plus que c’est son papa qui vient chercher Manolo) et le « Maman ne va pas être contente » (papa, lui, s’en fout certainement), voilà une très bonne nouvelle série ! Quelle bonne idée d’avoir pris comme héros un petit fantôme, c’est original ! Beaucoup d’humour dans l’écriture de Sandrine Beau et dans les illustrations de Coralie Saudo. Et les livres sont beaux avec leur couverture épaisse et leur beau papier !

De nouvelles aventures pour des héros que l’on connaît déjà.

Tomi fait des crepesAujourd’hui, Tomi fait des crêpes ! Des œufs, du lait, de la farine… il a tout ce qu’il faut ! On sort la poêle (oui, Tomi n’a pas de billig !), on fait sauter, mais attention Tomi ! Faut bien qu’elle retombe dans la poêle cette crêpe et non pas sur la tête de Pingouin ! Quand on a fini, on partage avec les amis, on va se régaler !

Tomi c’est un petit ours qui nous vient de Suède. Ses aventures sont pleines de charme, drôles et délicates. Les illustrations épurées et colorées sont parfaitement adaptées aux plus petits. Typiquement le genre de héros que l’on aime. Dans Tomi fait des crêpes on parle donc de partage, de gourmandise. La plupart des enfants adorent quand on fait des crêpes, ils risquent forcément d’aimer cette petite histoire !
De nombreuses autres aventures de Tomi existent, retrouvez-les là : http://www.editions-hatier.fr/collection/tomi.
Le même vu par Les Mercredis de Julie et Butiner de livres en livres.

Oops et Ohlala prennent leur bainOops et Ohlala s’amusent bien dans leur bain, ils chantent, font nager des canards, jouent au sous-marin, se font de la barbe et des cheveux en mousse… mais attention quand même à ne pas trop éclabousser !

Ah le bonheur du bain… Deux héros qu’on aime décidément beaucoup. Des pages plastifiées, des dessins pleins d’humour et très colorés et toujours des histoires simples, mais efficaces.
Déjà 18 titres disponibles dans cette collection où les enfants retrouveront des moments de leur quotidien, retrouvez la liste ici : http://www.talentshauts.fr/?p=catalogue8-32.

On termine avec trois ouvrages qui ne présentent pas des héros récurent, mais toujours à destination des plus jeunes.

 Tac-tac le hibouJe vous présente Tac-Tac le hibou. Il n’a pas toujours eu cette tête-là, c’est à cause de sa témérité qu’il a deux petites oreilles qui pointent comme ça. Vous ne me croyez pas ? Et bien lisez Tac-Tac le hibou, vous saurez tout !

Ici, ce n’est pas un héros récurent, mais une collection qui chaque fois nous explique (de façon saugrenue) une des caractéristiques d’un animal (par exemple pourquoi les moustiques ont une épine de rose sur le bout du nez). C’est là encore des illustrations épurées, mais super efficaces, comme les enfants aiment. Faut dire que cette série est signée Édouard Manceau ! Une petite collection, un brin déjantée, qu’on aime décidément beaucoup.

Histoire qui fait peurUne histoire qui fait peur, ça vous dit ? Il faut un ciel de nuit, deux grandes étoiles, trois grandes chauves-souris… et bien d’autres choses encore ! Mais croyez-moi, vous allez avoir peuuuuur ! Quoique…

Voilà une histoire avec énumération originale et pleine d’humour ! Marjorie Béal prouve ici qu’elle peut  écrire avec autant de talent qu’elle illustre (elle est surtout connue pour ses illustrations, L’histoire qui fait peur ! n’est que le second livre dont elle signe le texte). La chute est très drôle, très bien trouvée. Un livre aussi esthétique qu’amusant, une vraie réussite !
Le même vu par Les lectures de Liyah.

On termine avec des couleurs ?

Une touche de....Une page trop blanche sur laquelle on rajoute un peu de bleu, puis un peu de rouge… tient, en se mélangeant ils font du violet ! Et si l’on mélange du bleu et du jaune alors ?

Très originale, ici aussi, cette petite histoire de couleur. Cette page sur laquelle on rajoute des gros traits de peinture et l’on voit le résultat des mélanges. Bien entendu, le fond est vu et revu (le nom des couleurs, la couleur obtenue par le mélange de deux autres), mais la forme est complètement originale. Laurie Cohen et Marjorie Béal ont eu vraiment une très bonne idée. Un très joli livre sorti chez Points de suspension.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Juliette Vallery (Patabulle et les bottes rouges, Au chat et à la souris, Patabulle cultive son jardin et Patabulle les pieds sur terre), Tristan Mory (Patabulle et les bottes rouges, Patabulle cultive son jardin et Patabulle les pieds sur terre), Muriel Zürcher (Cro-magnonLe tourneur de page, T.3 Au-delà des temps, Le gang des gigoteurs, Le voleur de lunettes, Papa Yaga, Krok Mais, Le tourneur de page, tome 2 : Vers l’inconnu, Le tourneur de page – T1 : Passage en outre-monde et La perle volée), Sigrid Martinez (Annick la bernique et la mer salée), Sandrine Beau (Fées d’hiver, Je suis une lionne, L’Ogre qui n’avait peur de rien, La girafe en maillot de bainRouge Bitume, Ma maman est comme ça, Mon papa est comme ci, On n’a rien vu venir, Roulette Russe Tome 1 Noël en Juillet, Des crêpes à l’eau, L’hippopotin, L’été où mon grand-père est devenu jaunophile, L’étrangleur du 15 Août, et Quand on sera grands), Coralie Saudo (Un pour tous, tous poussin !Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île et 101 moutons au chômage), Mellow (Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Amélie Graux (Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Édouard Manceau (Chponk le moustique), Marjorie Béal (À la campagne, Et toute la ville s’éveille, Mes deux papas, Si petit, Si grand, Ma maison du bout du monde et La fabrique extraordinaire) et Laurie Cohen (Mon ami imaginaire, À la campagne, Ma maison du bout du monde, Si petit, Si grand, Et toute la ville s’éveille, Est-ce que vous m’aimerez encore…?, Dans le ventre de maman et Ma voisine est une sorcière). Retrouvez nos interviews de Juliette Vallery, Muriel Zürcher, Sandrine Beau, Coralie Saudo, et Marjorie Béal.

Rien qu’à moi
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Pourquoi tu boudes ?
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
C’est qui le plus grand ?
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Trop tôt pour le dodo !
Texte de Juliette Vallery, illustré par Tristan Mory
Albin Michel Jeunesse dans la collection Les pops
5,90 €, 162 x172 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.
Un pot juste pour moi !
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Je veux prendre un bain !
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Qui veut un doudou ?
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Je suis le roi du non !
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Sigrid Martinez
Lito dans la collection Livranimo
4,90 €, 170×207 mm, 24 pages, imprimé en UE, 2014.
Manolo, un boudeur de petit fantôme
Texte de Sandrine Beau, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups dans la collection Manolo
8 €, 224×224 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2014
Manolo, un cochon de petit fantôme
Texte de Sandrine Beau, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups dans la collection Manolo
8 €, 224×224 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2014
Tomi fait des crêpes
Texte de Eva Pils et Agneta Norelid (traduit par Yann Walcker), illustré par Kenneth Andersson
Hatier Jeunesse dans la collection Tomi
4,95 €, 150×167 mm, 32 pages, imprimé en France, 2014.
Oops et Ohlala prennent un bain
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Tac-tac le hibou
d’Édouard Manceau
Frimousse dans la collection La p’tite étincelle
6,60 €, 135×135 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
L’histoire qui fait peur !
Texte de Marjorie Béal
Des ronds dans l’O
10 €, 166×169 mm, 30 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Une touche de…
Texte de Laurie Cohen, illustré par Marjorie Béal
Points de suspension
8 €, 140×160 mm, 24 pages, imprimé en France, 2013.

À part ça ?

Ces comptines que vous n’oserez plus chanter à vos enfants

Gabriel

You Might Also Like

COLÈRE !

Par 8 novembre 2013 Livres Jeunesse

On est grincheux
On est grognons
Ça va gronder
Et vous les grands attention ça va grincer !
Grrr pas contents – Zut

Et si nous parlions de la colère ? Tout comme nos marmots, les héros des albums jeunesse poussent aussi des colères.

Bleu d'orageElle s’est disputée avec Théo. Théo est parti chez Phil, elle a fui avec Lucette (sa poupée) dans la campagne. Elle a marché pour éliminer sa colère. Dans le vent, sous la pluie. Elle ne rentrera plus, c’est décidé. Elle cueille des mûres mais comme elle pense à Théo elle les écrase dans sa main de colère. Et même Lucette commence à l’énerver.

Bleu d’orage est un album très poétique sur la colère. Les illustrations de Sarah Pinson (qui signe aussi le texte) à la peinture sont magnifiques. Ici on raconte parfaitement les colères de l’enfance, où l’on finit même par faire des choses qu’on sait mauvaises pour nous, mais juste parce qu’on pense que ça va punir l’autre. Le dialogue de la petite fille avec sa poupée est extrêmement poétique. Un très bel album.
Plus d’illustrations sur le site de Lirabelle.

la colère d'AlbertAlbert veut bien que sa sœur l’appelle Bibi, il aime ça même, mais les copains de l’école hors de question ! Faut dire que c’est souvent accompagné de moqueries… Un jour qu’Albert est déjà bien énervé, il se reçoit un ballon sur la tête et ça, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Albert est hors de lui, la colère monte en lui, si fort qu’Albert grandit, grandit, grandit et ses canines s’allongent, s’allongent, s’allongent. Il n’y a pas à dire Albert est en colère et il est terrifiant !

Ici, c’est avec beaucoup d’humour qu’on parle de la colère avec cette image de devenir terrifiant. Bien-sûr les copains d’Albert osent moins se moquer. La colère d’Albert sera quand même désamorcée (mais désormais on réfléchira à deux fois avant de lui dire qu’il est tout petit ou de l’appeler Bibi !). Un texte plein d’humour et de très belles illustrations pour un petit album ressorti chez Tom’Poche (qui ressort en format poche des albums sortis chez d’autres éditeurs).
Le même vu par Œil d’ailleurs et par Parfums de livres (dans une chronique sur la colère).

Albert le hamster qui pique une grosse colèreAlbert (oui oui encore mais c’en est un autre) est un hamster qui pique de grosses colères ! Mais alors vraiment grosses ! Qui font jeter les affaires par terre ! On a beau essayer de le calmer, rien n’y fait ! Albert quand il est en colère c’est la guerre !

Ici aussi quelqu’un saura désamorcer la colère d’Albert et le petit hamster se rendra compte que s’il est moins colérique on l’aimera davantage. Albert, le hamster qui pique une grosse colère de Nathalie Dujardin et Marie Moray est un album au texte simple, en rime (on accroche ou pas aux textes en rimes, moi j’ai plutôt du mal) avec des illustrations modernes. Un album pour parler avec les petits de leurs colères.
Le même vu par Maman Baobab (dans une thématique sur la colère, d’ailleurs).

SinonUn loup entre dans la boulangerie de Madame Bonpain et réclame très énervé « un éclair au chocolat, SINON… ». Forcément, devant un loup aussi énervé, on cède ! Mais la boulangère, terrifiée, cherche quelqu’un pour la remplacer le lendemain. Les gens derrière le comptoir vont se succéder jusqu’à ce que quelqu’un ose répondre au loup.

Un album que j’ai adoré lire à ma fille (et qu’elle a adoré écouter), un album très drôle dans lequel on imite la voix du loup (et les répétitions permettent aux enfants de dire aussi les dialogues). Une histoire pleine d’humour, des dessins simples mais efficaces. On regrettera juste cette succession de personnages féminins qui tremblent devant le loup et ce n’est que lorsqu’il aura un personnage masculin que le loup trouvera enfin un interlocuteur qui ose lui tenir tête

méchant petit princeIl était une fois un petit prince qui était si méchant qu’il pinçait son père pour lui dire bonjour et mordait sa mère au lieu de l’embrasser. Il énervait tellement son monde qu’on décida de l’enfermer dans une tour du château. Seulement il réussit à s’enfuir ! Et après avoir beaucoup voyagé, il rencontra une princesse aussi méchante que lui avec qui il eut de nombreux enfants (c’est peu dire) qui adoraient mettre leur père en boule.

Grégoire Solotareff nous embarque encore dans une histoire complètement folle et décalée où ce qui l’entoure devient entièrement rouge quand le prince s’énerve (ce qui fait beaucoup rire ses enfants, qui, du coup, provoquent ses colères). Le méchant petit prince est un album très coloré dans lequel finalement les colères (et la méchanceté) ce n’est pas si grave que ça, et même c’est plutôt drôle.

anais voit rougeAnaïs vient de déménager, elle va donc dans une nouvelle école. Seulement, de tout ça, Anaïs n’a aucune envie, et que ce soit chez elle ou à l’école, elle pousse de grosses colères. Ses parents et sa maîtresse vont devoir y faire face, heureusement que la psychologue de l’école est là pour aider Anaïs à maîtriser ses colères.

On termine par un album beaucoup plus pédagogique. Anaïs voit rouge est écrit par une psychoéducatrice et l’histoire pour les enfants est accompagnée d’un texte à destination des adultes où l’on parle de la colère chez les tout-petits, des attitudes à avoir devant cette situation… J’ai toujours du mal avec ces albums très pédago-psycho-quelque chose… Mais c’est très personnel et si vous cherchez un livre qui donne des solutions pour faire face aux colères des enfants et en parler avec eux, cet album peut vous plaire.

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur la colère que nous avons chroniqué : Pas envie, Joseph Fipps, Gros-gris, Lili, capricieuse petite sorcière, Le masque et Plus de bisous !.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Nathalie Dujardin et Marie Morey (Ronchon le cochon qui répond toujours non), Grégoire Solotareff (Adam et Eve) et Sophie Martel (Yoganimo, Le yoga des enfants).

Bleu d’orage
Texte de Sarah Pirson
Lirabelle
15€, 240×170 mm, 32 pages, imprimé en France, 2005.
La colère d’Albert
Texte de Françoise Laurent, illustré par Pascal Vilcollet
Tom’Poche
5,50€, 150×211 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2011.
Albert, le hamster qui pique une grosse colère !
Texte de Nathalie Dujardin, illustré par Marie Morey
Éveil et découvertes dans la collection Mini rimes
12€, 220×305 mm, 34 pages, imprimé en Union Européenne, 2012.
Sinon…!
Texte de Alice Bassié, illustré par Sylvain Diez
Kaléidoscope
12,70€, 175×255 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2009.
Méchant petit prince
de Grégoire Solotareff
L’école des loisirs
12,70€, 225×317 mm, 30 pages, imprimé en France, 2013.
Anaïs voit rouge
Texte de Sophie Martel, illustré par Christine Battuz
Dominique et compagnie dans la collection Une histoire sur…
14€, 220×285 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2010.

A part ça ?

Si vous cherchez un livre pour apprendre à gérer les colères des enfants, les comprendre je peux vous conseiller Pleurs et colères des enfants et des bébés d’Aletha Solter sorti chez Jouvance éditions dont on m’a dit du bien (oui j’avoue que je ne l’ai lu moi-même, je lis peu de lire sur l’éducation). Un article qui en parle.

Gabriel

You Might Also Like