La mare aux mots
Parcourir le tag

Editions Clochette

Drôles de doudous !

Par 17 août 2015 Livres Jeunesse

La valise roseÀ la naissance, certains offrent un nounours, un vêtement ou un jouet quelconque. Sa grand-mère à lui lui avait offert une valise rose. Déjà une valise c’est plutôt incongru comme cadeau, mais, alors que c’était un garçon, une valise… ROSE ! Pourtant très vite, la valise rose était devenue son doudou.
Susie Morgenstern pour le texte, Serge Bloch pour les illustrations, La valise rose a de beaux parents !
On peut voir dans cet album une histoire sur ce qu’on transporte avec nous, notre bagage (qui nous vient parfois de nos parents), et que l’on est obligé de mettre de côté quand vient l’âge adulte. On peut aussi y voir basiquement une histoire de doudou un peu particulier et comment, parfois, les enfants choisissent l’objet le plus encombrant et le moins pratique pour en faire l’objet qui doit les accompagner partout. En tout cas, c’est un album très drôle et très beau (Gallimard a d’ailleurs fait un beau boulot d’éditeur avec un beau papier et une couverture toilée).
Une valise rose comme doudou ? Et pourquoi pas ?

Zeuuuh et le secretZeuuuh est le monstre de madame Verte, le genre de monstre qui ne sait pas tenir sa langue. Aussi quand Zeuuuh entend madame Pipelette raconter que Kaô, son monstre à elle, a un doudou, il sait qu’il va avoir du mal à ne pas raconter ce secret… Il le dit même au premier ami qu’il croise… mais le secret est devenu un nuage, et il décide de tout faire pour le rattraper.
On pense bien sûr fortement à l’histoire du roi Midas en lisant Zeuuuh et le secret. J’ai été vraiment séduit par les illustrations d’Amandine Notaert pleines de pep’s et de couleurs. On parle ici des secrets, des doudous et d’assumer d’en avoir un ! On évoque aussi les moqueries et la solidarité.
Un album moderne et coloré sur les doudous et les moqueries.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Susie Morgenstern (Yoyo : Je ne veux pas dormir et La liste des fournitures) et de Serge Bloch (Le cinéma, Graine de bébé, Mon copain bizarre et Les contes de la Folie Méricourt).

La valise rose
Texte de Susie Morgenstern, illustré par Serge Bloch
Gallimard Jeunesse
13,50€, 177×245 mm, 28 pages, imprimé en Italie, 2015.
Zeuuuh et le secret
Texte de Marine Chastenay, illustré par Amandine Notaert
Éditions Clochette dans la collection Le LivreAmi
14€, 243×294 mm, 32 pages, imprimé en UE, 2015.


Gabriel

You Might Also Like

Futurs métiers, grand-mère de 2015 et lune égarée

Par 20 juin 2015 Livres Jeunesse

Je seraiQuand elle sera grande, elle sera maîtresse… ou bien docteur ! Lui, sera vétérinaire. Un autre sera dresseur de requins et une autre astronaute. Chacun son envie et chacun a ses explications !
Avec beaucoup de tendresse et de poésie, Coralie Saudo et Nicolas Gouny croquent avec justesse les fantasmes de métier des enfants, des plus courants aux plus farfelus. On sourit en lisant que le futur chauffeur de bus imagine qu’il prendra son temps et l’on se réjouit en voyant que les filles ne veulent pas forcément être infirmière ou maîtresse (même si on regrettera le docteur sans « e » pour une fille).
Un livre plein d’humour sur les métiers rêvés des enfants.

MA MAMIE c'est de la dynamiteIl y en a qui se font appeler grand-mère, d’autres mamie ou mémé, elle c’est Minouche ! Faut dire que c’est une sacrée grand-mère ! Le genre qui va à son cours de Zumba en roller, qui tente toutes les coiffures (et de toutes les couleurs) et qui part à Noël avec ses copines en croisière au soleil !
Beaucoup de femmes sont grands-mères avant 60 ans et qui ressemble à ces vieilles avec canne qu’on croise à longueur de livres jeunesse à cet âge-là ? Maureen Dor et Roland Garrigue l’ont bien compris ! Ils dressent le portrait d’une grand-mère de 2015 avec beaucoup d’humour, tant dans le texte que dans les illustrations.
Un album qui montre enfin les grands-mères autrement que comme des vieilles mémés !

Bonne nuit MaxMais que fait Max encore debout ? Il est pourtant l’heure d’aller se coucher… il a d’ailleurs bien sommeil, ses yeux se ferment tout seuls. Il dit bonne nuit à tout le monde, poisson, carton, araignée, lune… lune ? Ah non, elle n’est pas là ! Mais où est-elle ? Max ne peut pas se coucher sans l’avoir vue, il part à sa recherche.
On retrouve Max, le héros irrésistible de Max le terrible, dans ce bel album. Des illustrations épurées avec de grands aplats de couleur, un récit simple, mais efficace, un héros qu’on espère retrouver d’album en album.
Un album tendre et poétique aux illustrations colorées.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Coralie Saudo (Les trois petits champions, Viiite !, Mon monde de 1 à 1000 et bien plus encore…, À l’école des poussins !, Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chômage, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme), de Nicolas Gouny (Viiite !, Léopold le chevalier au mille-pattes, À cache-cache avec les contraires, À cache-cache avec les formes et les couleurs, Quand on sera grands, Le soleil sur la colline, Vacances à la ferme, Il était une fois… une grenouille, Il était une fois… un papillon, Paolo, La vérité sort toujours de la bouche des enfants, Meuh non ! Y’a pas que les vaches qui pètent qui polluent la planète, Jérôme, Amédée et les girafes et Fête d’anniversaire chez la famille Pompom), de Maureen Dor (Tout et rien, Les 3 sœurs du roi méchant, Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !), de Roland Garrigue (L’encyclopédie des Martiens à l’usage des Terriens qui rêvent de visiter Mars, Le livre Super Pouvoirs, Au secours ! Un fantôme, Mille milliards de fourmis, Mon gros dico des monstres à ratatinerAu secours ! Une sorcière au nez crochu, Comment ratatiner les cauchemars, Comment ratatiner les méchants et  Ah ! Si j’étais président) et Ed Vere (Max le Terrible). Retrouvez également notre interview de Coralie Saudo et de Nicolas Gouny.

Je serai
Texte de Coralie Saudo, illustré par Nicolas Gouny
Frimousse dans la collection Maxi’Boum
15,50 €, 237×307 mm, 28 pages, imprimé en Malaisie, 2010.
Ma mamie c’est de la dynamite !
Texte de Maureen Dor, illustré par Roland Garrigue
Éditions Clochette dans la collection Quelle famille !
13 €, 214×289 mm, 25 pages, imprimé en Union Européenne, 2015.
Bonne nuit Max
d’Ed Vere (traduit par Emmanuelle Pingault)
Milan
11,90 €, 220×290 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2015.


Gabriel

You Might Also Like

Loup !

Par 20 avril 2015 Livres Jeunesse

Le jour où loup gros est devenu bleuLoup gris se morfond, il a faim, mais il n’a rien à se mettre sous la dent. Soudain, il aperçoit un énorme pot, peut-être contient-il de quoi se régaler ! Il faut aller voir… mais Loup gris tombe dedans et ressort couvert de peinture bleue ! Et si être bleu était finalement un avantage pour chasser ? Qui se méfierait d’un loup bleu ?
Quel bonheur de retrouver le loup un peu nigaud héros de La bonne humeur de Loup Gris de Gilles Bizouerne et Ronan Badel ! On rit (à ses dépens) tant grâce à l’histoire que grâce aux dessins hilarants. Le jour où Loup Gris est devenu bleu est donc le deuxième épisode des aventures de Loup Gris… On en espère d’autres !
Des extraits sur le site de l’éditeur.

la culotte du loupLe loup se lève, les trois petits cochons n’ont qu’à bien se tenir ! Il enfile sa culotte et… Oh non sa culotte est trouée ! Il faut en acheter une autre, mais seulement pour ça il faut des sous et pour avoir des sous il faut travailler. Notre loup se fait donc embaucher jusqu’à avoir les moyens d’acheter la culotte qui lui plaisait… mais voilà qu’il a envie d’une culotte plus chère…
La culotte du loup de Stéphane Servant et Laetitia Le Saux c’est quasiment devenu un classique ! C’est pour cette raison que Didier Jeunesse a la bonne idée de le ressortir en petit format à la couverture souple (et donc à petit prix). L’histoire est vraiment drôle et le texte savoureux.
Une histoire de loup pour rire en famille.
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Un petit bout de bib(liothèque) et La soupe de l’espace.

Lou p'tit loup jalouxLou P’tit Loup adore les enfants, c’est le premier à aller à la rencontre des plus jeunes que lui. Mais le jour où il apprend qu’il est maintenant grand frère, cet enfant-là il ne l’aime pas et il décide même de s’en débarrasser.
Je vous parlais il y a peu de Lou P’tit Loup, voici donc sa toute dernière aventure, Loup P’tit Loup est jaloux. Antoon Krings parle avec beaucoup de justesse de l’arrivée des petits frères et petites sœurs et de la jalousie que ça peut déclencher. Comme d’habitude, ses illustrations sont pleines de douceur.
Pas facile pour un petit loup de ne plus être enfant unique !

Le loup et la PouletteJean est un loup, mais un loup amoureux d’une poulette. Seulement, voilà, une poulette, ça ne peut pas aimer un loup ! Jean a beau essayer de changer en faisant du sport ou un régime, il reste un loup et Rosie la poulette se moque de lui !
Le loup et la poulette est une petite histoire pleine d’humour aux illustrations très graphiques. On y parle d’amour, de vouloir changer pour une personne dont on est amoureux alors qu’au final ça ne sert à rien (il faut être aimé pour ce que l’on est).
Un album plein de charme sorti chez À pas de loups.
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

SERGE Le Loup BlancSerge est un loup blanc né dans une famille de loups noirs. Autant sa famille est cruelle et carnassière, autant Serge est doux comme un agneau. Forcément, entre Serge et sa famille ça fait des étincelles ! Alors, notre loup blanc décide de fuir. Il va quitter cette famille, sans se retourner.
C’est un peu un classique le coup de l’enfant différent (l’histoire la plus connue étant celle du Vilain petit canard), ici c’est donc un loup blanc dans une famille noire, un loup « gentil » dans une famille « méchante » (je résume rapidement), un loup plus ou moins végétarien dans une famille carnivore. Malgré quelques maladresses (les noirs sont les méchants, les blancs les gentils, le loup végétarien qui au final accepte de manger du pâté…), Serge le loup blanc est un album drôle et tendre, les illustrations de Grégoire Mabire sont colorées et pleines d’humour.
Un album plein d’humour sur la différence et la tolérance.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Gilles Bizouerne (La bonne humeur de Loup Gris et Les histoires des musiciens de Brême racontées dans le monde), Ronan Badel (P’tit Napo, Cucu la praline met son grain de selCucu la praline mène la danse, Le cahier de Leïla, de l’Algérie à Billancourt, Lyuba ou la tête dans les étoiles, Les Roms, de la Roumanie à l’Île-de-France, Le carnet secret de Timothey Fusée, La bonne humeur de Loup GrisDragons père et fils, Billie du bayou, le banjo de Will, Billie du bayou, SOS Garp en détresseHenri ne veut pas aller au centre de loisirs, Cucu la praline se déchaîne, Emile se déguise, Bob le loup, Émile veut une chauve-souris, Émile est invisible, Émile fait la fête, Émile veut un plâtre, La mémé de ma mémé, Tout ce qu’une maman ne dira jamais et Le pépé de mon pépé), de Stéphane Servant (Cheval Océan, Le cœur des louves, Le gros goûter, Nos beaux doudous, Boucle d’ours, Le machin, Le crafougna et Le masque), de Laetitia Le Saux (Tu te crois le lion ? et Boucle d’ours) et d’Antoon Krings (Lou P’tit Loup et les abeilles, Lou P’tit Loup et la bergère et L’herbier des drôles de petites bêtes). Retrouvez aussi nos interviews de Ronan Badel et de Stéphane Servant.

Le jour où Loup Gris est devenu bleu
Texte de Gilles Bizouerne, illustré par Ronan Badel
Didier Jeunesse
12,50 €, 250×250 mm, 36 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
La culotte du loup
Texte de Stéphane Servant, illustré par Lætitia Le Saux
Didier Jeunesse dans la collection Les p’tits Didier
5,50 €, 165×165 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Lou P’tit Loup est jaloux
d’Antoon Krings
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la collection Lou P’tit Loup
6,20 €, 195×195 mm, 28 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Le loup et la poulette
d’Elis Wilk
À pas de loups
14 €, 190×250 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2015.
Serge le loup blanc
Texte d’Émilie Boré, illustré par Grégoire Mabire
Les éditions Clochette dans la collection Le LivreAmi
13 €, 210×270 mm, 24 pages, imprimé en Union Européenne, 2015.


Gabriel

You Might Also Like

Pauvres et riches

Par 23 janvier 2015 Livres Jeunesse

TOUT et RIENMonsieur Picaillon était extrêmement riche, Basile-le-fil, lui, n’avait rien, même pas un toit pour s’abriter. Mais un jour, quand le premier perdit la clef de son coffre-fort, c’est le second qui la trouva. Monsieur Picaillon n’avait plus accès à son immense fortune, Basile-le-fil, lui, avait autour du cou une clef en or qui faisait des envieux…
Deux personnages qui n’ont rien en commun et qui n’auraient jamais dû se rencontrer et pourtant dans ce bien joli conte ils vont le faire. On verra qu’on n’est pas forcément plus heureux quand on est riche et surtout il arrive parfois qu’un petit événement change une vie. Sans trop vous dévoiler la fin, Maureen Dor a l’intelligence de ne pas la rendre trop morale, pas complètement éloignée de la réalité. Les illustrations de Cédric Babouche sont proches de la BD, pleines de détails et de mouvements, on se régale (d’autant qu’elles sont particulièrement mises en valeur par un beau papier) !
Un joli conte moderne, une histoire d’aujourd’hui.

Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvresPourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ? C’est la question à laquelle répondent Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon dans un petit livre documentaire sorti chez La ville brûle. Les deux sociologues expliquent aux enfants ce que c’est que d’être riche, comment on le devient, ce que font les riches, comment ils vivent…
Bien que le livre manque parfois de nuance (et, j’ai l’impression, avec les enfants il en faut un peu) et que certains lui reprocheront un côté partisan (par exemple dans un dessin en fin d’ouvrage en face de la question « Que peut-on faire pour que ça change ? » un personnage sur un bateau hurle « la barre à gauche toute »), voilà un magnifique outil de travail. Ce n’est pas, personnellement, un livre que je donnerai à un enfant pour qu’il le lise seul, mais c’est un ouvrage parfait pour répondre à des questions, discuter, entamer des débats. Avec un enfant, ou avec une classe !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Maureen Dor (Les 3 sœurs du roi méchant, Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !).

Tout et rien
Texte de Maureen Dor, illustré par Cédric Babouche
Les éditions Clochette dans la collection Le Livre Ami
16,95 €, 214×318 mm, 25 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
Pourquoi les riches sont-ils de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres ?
Texte de Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, illustré par Étienne Lécroart
La ville brûle dans la collection Jamais trop tôt
8,50 €, 150×210 mm, 64 pages, imprimé en Union Européenne, 2014.

À part ça ?

Dans l’émission Écoute ! Il y a un éléphant dans le jardin ! du 14 janvier, Véronique Soulé a lu deux textes que j’ai trouvés extrêmement forts, vraiment justes et bien écrits. Deux textes d’enseignants à propos de la tuerie de Charlie Hebdo. Si vous ne les connaissez pas, je vous invite fortement à les lire :
« Comment avons-nous pu laisser nos élèves devenir des assassins ? »
« Pour mes élèves de Seine Saint-Denis »

Vous pouvez aussi écouter la lecture de ces articles par Véronique Soulé dans son émission.

Gabriel

You Might Also Like

Roumanie ou Inde, les contes sont partout !

Par 15 avril 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux très beaux contes !

les trois soeurs du roi méchantUn roi avait trois filles. L’un d’elle ne parlait pas, la seconde n’entendait pas et la dernière ne voyait pas. Puis vint un fils. Un fils parfait. Il ne devra pas vivre au contact de ses sœurs, des fois que leurs défauts soient contagieux. Un jour, il reprend le trône familial, et dirige le pays avec colère… Mais peut-être que ses sœurs, cachées jusque là, pourraient un jour lui être d’un grand secours.

Conte roumain de Marianna Galeana, Les 3 sœurs du roi méchant est le seul qu’elle ait transmis en version écrite. Tous les ingrédients du conte traditionnel sont réunis : un royaume, un pauvre roi, un prince cupide, une forêt, des aventures, des éléments fantastiques,… Et même une morale en filigrane : on peut toujours avoir besoin d’autrui ! Contée par Maureen Dor que l’on peut écouter grâce au CD fourni avec le livre, joliment illustrée sur du papier qui sent bon par Stéphane Girel, cette histoire nous fait voyager. On retrouve également une chanson en lien avec l’histoire !

les mésaventures du gourou paramartaComment se procurer un cheval ? C’est la question que se posent Paramatra, un gourou brahmane et ses élèves (Nigaud, Bêta, Nunuche, Zozo et Nouille, ça veut tout dire n’est-ce pas ?) Chacun y va donc de ses hypothèses et de ses idées, plus farfelues les unes que les autres !

Le gourou de Paramarta est en fait un recueil de contes tamoules, reliés entre eux par cette histoire de cheval. Écrits au dix-septième siècle par Viramamunivar, et traduits dans cette version par Françoise de Valence, ces contes sont drôles, pleins de malice et de sagesse. Il y a beaucoup de texte, mais les enfants qui ne savent pas lire prendront tout de même du plaisir à écouter ces histoires d’un autre temps et d’un autre lieu. Les illustrations à l’aquarelle de Lydia Gaudin Chakrabarty sont très belles et accompagnent avec poésie ces aventures ! Un joli livre, avec du papier de qualité et un format presque carré, pour s’évader !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Maureen Dor (Pauvre Stupidon, Moi, super moi, Le rêve de l’arbre, Rita la féroce fée rousse et Quelle chatastrophe !)

Les 3 sœurs du roi méchant
Texte de Marianna Galanea, conté par Maureen Dor, et illustré par Stéphane Girel
Éditions Clochette dans la collection Les Classimots
14,95 €, 210 x 255 mm, 24 pages, imprimé en Union Européenne, 2013
Le gourou de Pamarta
Texte de Viramamunivar (traduit par Françoise de Valence) et illustré par Lydia Gaudin Chakrabarty
Chandeigne
16 €, 190 x 180 mm, 128 pages, imprimé au Portugal, 2013

A part ça ?

Les cerisiers japonais en fleurs sont magnifiques !

Marianne

 

You Might Also Like