La mare aux mots
Parcourir le tag

Editions Mouck

Des BD

Par 29 février 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose une sélection de BD. Il y en a pour les plus jeunes… et pour les plus grand.e.s !

You Might Also Like

Plaisir de lire !

Par 26 mars 2015 Livres Jeunesse

En tant qu’orthophoniste, je rencontre nécessairement beaucoup d’enfants en difficulté avec l’apprentissage de la lecture. Je suis donc particulièrement intéressée par les albums qui leur permettent de lire en confiance, en retrouvant par exemple les mêmes mots d’une page à l’autre. Ils mettent du sens sur ce qu’ils lisent et prennent de l’assurance ! Voici trois albums dans cette veine, découverts récemment !

c'est pas la même choseZoé et Noé sont jumeaux. Alors certes, ils font beaucoup de choses ensemble et se ressemblent physiquement, mais ils sont aussi très différents. L’une aime lire, l’autre aime rire. L’un reçoit un masque, l’autre un casque. L’une saute dans la mer, l’autre saute dans la mare. Et ainsi de suite…
Pour chaque double page, Irène et Pierre Coran nous présentent les deux personnages qui font chacun une action semblable, mais différente. De courtes phrases, toujours sur le même modèle légendent les belles illustrations colorées en papier découpé de Lauranne Quentric. Le plus souvent, un seul mot varie d’un personnage à l’autre, et la lecture est donc aisée, même pour les lecteurs hésitants ou débutants.
C’est pas la même chose est un album simple, aéré, et plein de tendresse !
Des extraits sur le site des éditions Mouck.

le livre de petit oursPetit Ours se promène. Armé de son crayon, il amadoue les animaux les plus menaçants de la jungle. Une peluche pour le gorille, une trompette pour le crocodile, une couronne pour le lion… À chaque fois, un coup de crayon magique, et le danger s’éloigne !
Quand il se promène dans les contes classiques, c’est la même chose ! Un arbre qui s’enroule autour de l’ogre, une colombe qui vient voler le chapeau de la sorcière et découvrir son crâne nu et pointu, un pique-nique pour les trois ours en colère après Boucle d’Or… Là encore, personne ne lui résiste !
un conte de petit oursLe livre de Petit Ours et Le conte de Petit Ours sont deux albums d’Anthony Browne, dont la première édition date de 1989. Ils ressortent aujourd’hui avec une nouvelle couverture, et n’ont pas pris une ride. Je ne connaissais pas ces histoires, mais j’ai beaucoup aimé cette idée du dessin magique qui transforme le cours de l’aventure. À chaque fois, une grande image et une phrase simple, qui varie très peu à chaque page. Les illustrations sont vivantes, pleines d’humour et en disent plus encore que le texte !
Deux beaux albums qui mettent en avant la force de l’imaginaire et de la créativité pour se sortir des situations les plus délicates !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Lauranne Quentric (Ti Moun dit non !) et d’Anthony Browne (À calicochon).

C’est pas la même chose
Texte d’Irène et Pierre Coran, illustrations de Lauranne Quentric
Éditions Mouck
12 €, 205 x 237 mm, 36 pages, imprimé en Europe, 2015.
Le livre de Petit Ours
d’Anthony Browne
Kaléidoscope
10,90 €, 256 x 277 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2014.
Un conte de Petit Ours
d’Anthony Browne
Kaléidoscope
10,90 €, 257 x 266 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Quand je pense que quand j’étais enfant, j’aimais créer des bonshommes avec des éléments naturels trouvés en balade… J’étais vraiment une petite joueuse à côté des créations fleuries de Flora Forager !

Marianne

You Might Also Like

« Enfin, je déposai à ses pieds mes grosses pièces d’or, mon peigne, ma tabatière d’argent, mon mouchoir et mon journal de bord. »

Par 21 octobre 2011 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, Marianne et moi ayant lu deux livres d’une même collection j’ai décidé de vous proposer nos deux chroniques en même temps. Il s’agit de deux contes sortis dans la collection Lectures Neuves aux éditions Mouck : Le petit Mouck et Le voyage de Gulliver à Lilliput.

Le petit Mouck est un peu ridicule avec son petit corps et sa grosse tête… Mais qui est-il vraiment? Quelle est son histoire?

Le petit Mouck est un conte de Wilhelm Hauff (aussi connu en Allemagne que les frères Grimm) qui date du XIXème siècle. Ici il est adapté par Gérard Pourret et magnifiquement illustré par Maddalena Gerli (Award de l’illustration italienne en 2007). On y suit donc l’histoire d’un héros peu commun qui ne part pas avec les meilleures armes dans la vie (physique atypique,pauvreté, aucune connaissance) et qui à force d’ingéniosité va devenir riche et se venger de ceux qui se moquaient de lui. Le conte, que je ne connaissais pas, est très beau, captivant et les illustrations subliment l’histoire. Ici on est plutôt, quand même, dans le roman illustré que dans l’album. Le texte est assez long et convient difficilement à une lecture du soir pour les petits (ou alors en épisodes).

Gabriel

—————–

En 1726, Jonathan Swift publie Les Voyages de Gulliver. Le plus célèbre d’entre eux est celui qui mènera l’aventurier à Lilliput, où il sera accueilli d’abord farouchement, par un peuple minuscule et tourmenté par une guerre contre une île voisine.

C’est cette célèbre aventure que les Éditions Mouck ont décidé de mettre en avant dans leur collection Lectures Neuves, qui a pour but de familiariser le jeune public à la littérature, sans dénaturer le texte original. Le texte est donc directement issu de la traduction de 1727 de l’abbé Desfontaines.

La recette est simple et efficace !

L’album est grand, le papier est glacé, la présentation est aérée. Du coup, on a plus l’impression d’avoir affaire à un bel album avec beaucoup de texte, qu’à un véritable « livre sérieux » qui pourrait effrayer le jeune lecteur.

Les grandes illustrations de Marta Fonfara y sont pour beaucoup également. Elle utilise l’aquarelle, et retranscrit avec finesse la différence de taille entre Gulliver et ses hôtes, tout en conservant les détails qui permettent de situer l’histoire dans le temps. Les costumes, le château, les scènes de combat…Les petits lecteurs n’auront pas de mal à s’imaginer lilliputien du XVIIIème siècle, et auront de quoi fouiner entre deux pages de texte. !

C’est finalement un beau voyage dans les mots et les images, pour donner le goût des textes un peu plus longs et difficiles aux enfants qui entrent dans le monde merveilleux de la lecture autonome ! Aventures et humour sont au programme du premier voyage de Gulliver !

Marianne

 

Le petit Mouck de Wilhem Hauff (adapté par Gérard Pourret) illustré par Maddalena Gerli
Le voyage de Gulliver à Lilliput  écrit par Jonathan Swift et illustré par Marta Fonfara

Tout deux dans la collection Lectures Neuves aux éditions Mouck, chacun 14 euros.
Public : Lecteurs débutants (aidés par un adulte qui prend le relais de temps en temps, ça peut être très agréable) / Lecteurs Confirmés. L’éditeur précise 7 ans.

————————————————————————————————————————-

A part ça?

Vous vous demandiez qui est derrière La mare aux mots? On vous dit tout ici!

You Might Also Like