La mare aux mots
Parcourir le tag

Elisa Granowska

Les mots…

Par 18 juillet 2013 Livres Jeunesse

AUX-P'TITES-CHOSESVous cherchez des mots ? Aux P’tites Choses, la boutique de Monsieur Bernard est là ! Le commerçant, les mots il les attrape, les met dans ses tiroirs et saura toujours vous trouver celui dont vous avez besoin ! Sauf que voilà… plus ça va et moins il trouve des mots doux, or ce sont ceux-là les plus demandés… Comment faire dans ce monde où ce sont les mots les plus terribles qui sont légion ?

Quelle façon poétique de parler des mots ! Des jolis mots et des autres, du bonheur d’entendre des mots doux, de la tristesse de ne plus entendre que des gros mots ou des mots de haine… Le texte très poétique est surtout magnifiquement mis en image par des illustrations en volume d’Elisa Granowska ! Une vraie merveille. Un très bel album, poétique et magique.
Quelques extraits sur le site des P’tits Bérets.

Des mots globe trottersQuel est le point commun entre Toboggan, Echec, Tatouage et Shampoing ? ces mots nous viennent d’autres langues (dans l’ordre : de l’algonquin, du persan, du polynésien et de l’indi). La langue française est riche de par ces mots qui ont voyagé pour venir jusqu’à nous.

Des mots globe-trotters est un très bel album qui répertorie donc une trentaine de ces mots qui sont arrivés chez nous de nos voisins et du reste du monde pour nous enrichir, ils sont illustrés de façon très esthétique par Aurore Petit. Un album un peu rétro mais en même temps très moderne, avec un beau papier et une couverture épaisse, de petits textes courts passionnants et jamais rébarbatifs. Pour les amoureux des mots… et des voyages.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué deux livres illustrés par Elisa Granowska (La fabrique à comptines et L’étrange secret de Dolly Lola).
L’avis de Za sur Aux p’tites choses.

Aux p’tites choses
Texte de Caroline Barber, illustré par Elisa Granowska
Les p’tits bérêts dans la collection Sur la pointe des pieds
11€, 155×205 mm, 29 pages, imprimé en Italie, 2012.
Des mots globe-trotters
Texte de Sylvain Alzial, illustré par Aurore Petit
Actes Sud Junior
11,80€, 151×217 mm, 40 pages, imprimé Italie, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

En musique !

Par 11 novembre 2012 Musique pour enfants

Quittons dans ce monde insolite
Le bruit des pelles mécaniques
Qui construisent quoi
Faisons taire les mélancoliques
Avec notre propre rythmique et notre joie
Musique
Et que chacun se mette à chanter
Et que chacun se laisse emporter
Chacun tout contre l’autre serré
Chacun tout contre l’autre enlacé
Musique (France Gall)

On commence par une petite merveille, Les plus belles berceuses jazz de chez Didier Jeunesse. Vous en avez peut-être déjà entendu parler, depuis sa sortie je l’ai vu sur plusieurs blogs et pages facebook (et systématiquement avec des termes élogieux). Il faut dire que c’est un très bon CD et que le livre est un objet magnifique. Ella Fitzgerald, Nat King Cole, Sarah Vaughan, Chet Baker, Peggy Lee,… des voix envoûtantes, des musiques d’une extrême douceur. Qu’est-ce que c’est bon ! J’ai testé sur ma fille 4 ans et demi, un après-midi où elle ne voulait pas dormir et ça a fonctionné ! Bon ok d’un exemple on ne fait pas une généralité et ce disque ne va pas plonger dans un sommeil profond tout enfant qui va l’écouter mais il nous enveloppe dans un cocon tout doux bien agréable. Le grand livre (le format habituel des albums Un livre, un CD de Didier Jeunesse) est illustré par Ilya Green. Personnellement je n’accroche pas toujours à ses illustrations mais ici c’est magnifique. Pour chaque piste le livre nous donne son texte, la traduction et des informations sur son interprète. C’est l’ouvrage à offrir à noël que ce soit aux parents qui viennent d’avoir un enfant et cherchent un CD de berceuses à la copine enceinte qui veut des musiques relaxantes à faire écouter au futur bébé en passant par la grand-mère qui aime le jazz et les beaux livres et l’ado à qui l’on veut faire découvrir ces grandes chansons.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

On change radicalement de style. Maintenant vous voulez danser ? C’est ce que propose 1,2,3 danse avec moi (jeux dansés et rondes d’Afrique) et on peut dire qu’il s’y prend bien ! Dès la première chanson (Je fais danser dans mes cheveux) on est appelé à bouger ses cheveux, ses épaules, ses fesses,… et il faut dire que le rythme de la musique et la voix de la chanteuse ne nous donnent pas le choix ! On a vraiment envie de bouger (moi-même en écrivant cette chronique je réécoute le CD et je remue des fesses sur ma chaise !), on ne peut pas résister, entraînant, on ne peut pas s’empêcher de se trémousser. Chaque piste est follement rythmée sans que ça soit « lourd » ou trop « entêtant ». Les paroles sont souvent assez explicites pour savoir quoi faire, soit de façon directe « Tu lèves un genou, tu lèves l’autre genou et maintenant tu sautes » (Le zèbre qui danse) ou de façon imagée. Certaines chansons ne sont pas en français mais en langues africaines (koulango, lingala, boualé,…), quelques pistes sont également instrumentales ce qui permet de se reposer un peu, car croyez-moi on va se dépenser avec ce CD ! Une vraie réussite ! Vous allez faire danser les petits (l’éditeur indique « dès 2 ans » mais d’après moi-même avant, un disque idéal pour les crèches et les écoles maternelles). Allez moi-même j’y retourne !
Vous pouvez écouter des extraits ici.

Comptines pour chanter en anglais, chez Didier Jeunesse, se propose lui de faire vocaliser vos bambins dans la langue de Shakespeare. C’est une collection que je connaissais et que j’appréciais plutôt (j’avais adoré par exemple Chansons pour fêter Noel) mais là j’avoue avoir eu plus de mal… Le livre tout cartonné est très beau (il est illustré par la très talentueuse Cécile Hudrisier), il est parfait pour les petites mains mais musicalement je suis resté assez hermétique (pour ne pas dire que ça m’a assez vite agacé, mais j’ai toujours du mal avec les voix d’enfants) mais pour l’avoir testé sur des enfants entre 2 et 4 ans eux adhèrent… Sur chaque page on vous explique les mouvements à faire avec les enfants sur la chanson et les paroles vous sont données, ainsi que leur traduction en français. Vous pouvez écouter des extraits ici, ainsi vous verrez si c’est un CD que vous écouterez avec vos enfants ou si comme moi vous leur demanderez d’aller l’écouter dans leur chambre.

On reste chez les petits avec L’imaginer de la musique chez Naïve et là aussi on a un livre aux pages épaisses faciles à manipuler par les plus jeunes. Ici c’est de l’éveil musical que l’on propose et c’est très bien fait (forcément c’est le très bon Jean-François Alexandre qui est derrière). Grâce à des jeux sonores, des exemples,… les enfants vont découvrir ce qui est grave et aigu, court et long, sur un rythme rapide ou lent,… C’est intelligent, très bien trouvé et parfaitement adapté aux enfants mais mieux vaut leur demander d’aller l’écouter dans leur chambre car entendre Une souris verte 10 fois, parfois au ralenti, parfois en accéléré ça exaspère assez vite les parents. Mais là il faut reconnaître, une nouvelle fois, que les enfants adorent. Et c’est vraiment agréable de leur apprendre les premières notions musicales.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

Et puisqu’on est dans la musique et ses premières notions pour les tout-petits, j’en profite pour vous parler d’un livre sans CD celui-ci mais sonore (on appuie sur des pastilles d’où sortent des sons), Mon petit livre musical. Les animaux vont donner un concert, chacun s’entraine dans son coin : l’écureuil joue de la flûte traversière, la taupe du métallophone, la belette de la guitare, le blaireau du piano et le renard du violon, ce soir ils seront tous prêts ! Chaque fois qu’on voit un des personnages on peut écouter le son de son instrument, à la fin on nous propose d’écouter leur concert. Alors bien-sûr ce sont des sons courts (genre 15 secondes) mais l’enfant peut appuyer seul sur les touches et c’est une jolie manière de découvrir le son des instruments. Les illustrations un peu « à l’ancienne » ne manquent pas de charme et les mélodies, bien qu’un peu « électroniques » sont plutôt sympathiques.

Drôle d’idée qu’ont eu les éditions Éveil et découvertes que de publier un CD de comptines chantées par une chanteuse de télé réalité me suis-je dit en voyant La fabrique à comptines. Et j’avoue que j’ai été très agréablement surpris ! La chanteuse Luce reprend ici des classiques (ah ! les crocodiles, Bateau sur l’eau, Le grand cerf,…) avec modernité mais sans les dénaturer, le résultat est agréable à écouter, plein de punch et d’humour. Depuis quelques années on essaye de nous faire des nouvelles versions des comptines connues pour nous les vendre à nouveau et séduire un nouveau public (comme si les enfants allaient adhérer à une version rap de Tourne tourne petit moulin ou reggae d’Il était un petit navire) et c’est souvent un fiasco (nous en reparlerons plus bas d’ailleurs). Ici c’est vraiment une bonne « relecture ». Certaines chansons comme La marche des éléphants sont vraiment enthousiasmantes. Le Livre qui accompagne le CD est très sympa avec des illustrations d’Elisa Granowska. Il nous propose, en plus des paroles des chansons, une découverte des instruments (très divers) utilisés pour le CD. Si vous cherchez un CD de comptines « connues » dans des versions pas gnan-gnan vous l’avez trouvé !
Vous pouvez écouter des extraits ici.

Alors justement… en parlant de reprises « modernisées »… l’album Explose les comptines ! de Gimick représente bien, d’après moi, ce que je disais plus haut. Je n’ai pas réussi à tenir entièrement la moindre chanson de l’album. Ma fille (4 ans et demi) n’a pas du tout apprécié non plus car ce sont des chansons qu’elle connait et d’un coup elle ne peut plus les chanter (tous les rythmes ont été complètement changés). Et là on se demande à qui s’adresse ce genre de CD… Les enfants qui connaissent déjà ces chansons ne vont pas aimer ces nouvelles versions, ceux qui ne les connaissent pas encore vont apprendre une version étrange et ne vont plus rien comprendre quand ils vont les apprendre à l’école. Je suis peut-être réac sur ce coup-là mais vraiment ça ne passe pas… Non vraiment pas du tout pour moi (ni pour ma fille qui a eu comme réflexe de me demander les vraies chansons).
Un extrait ici vous permettra très vite de savoir si c’est votre truc.

J’ai été séduit d’emblée par Moi et mon chat de Barth et Ayumi : très jolie pochette qui se déplie, aux graphismes adorables, musique pop douce et acidulée vraiment agréable et chanteuse à la voix un petit peu décalée qui change de ce qu’on entend d’habitude… sauf que… sauf qu’au bout de 3 pistes je ne supportais plus déjà la voix de la chanteuse ! Sinon les chansons sont plutôt réussies : une petite fille raconte sa rencontre avec son chat, quand elle fait une ronde avec des singes, ses peurs la nuit, sa rencontre avec des monstres qui vont veiller sur ses nuits, son voyage dans les airs… c’est extrêmement poétique et délicat, ma fille, elle, adore. Moi j’avoue qu’au final je suis plus fan des reprises instrumentales des chansons en fin de CD. Mais c’est quelque chose de très personnel les voix, une même voix peut envouter certains et horripiler d’autres… donc allez écouter (ici) !

Envie de douceur ? C’est ce que nous propose Domitille avec sa mise en musique de poèmes de Maurice Carême. Ici tout est doux, les illustrations (superbes) d’Olivier Tallec, la musique très mélodique, la voix de Domitille, les textes de Maurice Carême… Et que l’objet est beau ! C’est un vrai petit livre qui accompagne le CD. La mise en musique de poèmes est toujours un pari risqué, c’est parfois bancal, ici c’est plutôt réussi, après on aime ou pas ce genre de chose… forcément ! En tout cas je trouve que l’objet est un bien joli cadeau et que c’est très agréable à écouter pour les tout-petits.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

On termine par un classique… on ne présente plus Henri Dès. Il sort une compilation Henri Dès en 25 chansons. La petite Charlotte, C’est le printemps, Les bêtises à l’école… les fans vont retrouver 25 titres sortis entre 1977 et maintenant et s’en régaler. Un CD qui va ravir ceux qui ont écouté ces chansons petits et qui veulent les faire découvrir à leurs enfants.
Vous pouvez écouter des extraits ici.

J’ai aussi écouté Maman dit qu’il ne faut pas de Sophie Forte aux éditions des braques (maison d’édition que j’aime beaucoup) mais je n’ai pas du tout accroché… donc je préfère vous indiquer le lien de Maman Baobab qui elle semble avoir aimé : http://maman-baobab.blogspot.fr/2012/10/zique-ptites-zoreilles-et-zequences-de.html

Quelques pas de plus…
Notre dernière chronique musicale avec Zut, Abel etc et plein d’autres chroniques dans la section musique.

Les plus belles berceuses jazz
berceuses sélectionnées par Misja Fitzgerald Michel, traduites par Valérie Rouzeau, illustrées par Ilya Green
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD.
23,80€, 273×273 mm, 43 pages, imprimé en Italie
1,2,3 danse avec moi
(Jeux dansés et rondes d’Afrique)
de Kossua Ghyamphy
ARB music dans la collection Terres d’enfances.
17,90€, imprimé en France
Comptines pour chanter en anglais
illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Didier Jeunesse Éveil musical
12,90€, 160×160 mm, 26 pages, imprimé en Chine
L’imagier de la musique
de Corinne Albaut et Jean-François Alexandre
Naïve
15,90€, 170×165 mm, 70 pages, imprimé en Chine
Mon petit livre musical
Illustré par Elisa Squillace
Usborne
11,90€, 295×230 mm, 22 pages, imprimé en Chine
La fabrique à comptines
chantées par Luce, musique de Male Instrumenty, illustré par Élisa Granowska
Éveil et découvertes
15,50€, 175×185 mm, 41 pages, imprimé en Union Européenne
Explose les comptines
de Gimick
Naïve
Autour de 15€, imprimé en France
Moi et mon chat
de Barth et Ayumi
Naïve
Autour de 15€, imprimé en France
Maurice Carême chanté par Domitille
de Domitille
Naïve
Autour de 16€, imprimé en Italie
Henri Dès en 25 chansons
de Henri Dès
Universal Music
Autour de 13€, imprimé en France

A part ça ?

Du 4 au 9 décembre c’est le festival Mino ! L’année dernière nous y avions vu deux supers concerts : David Sire et Ici Baba. Mino c’est un festival dédié aux enfants, avec des concerts adaptés pour eux. Les prix ne sont pas excessifs (6€ pour les enfants et 12 pour les adultes) et l’ambiance vraiment sympa. Plus d’infos ici : http://www.festivalmino.fr/

Gabriel

You Might Also Like

« Personne ne se doutait, à part son petit chat, de ce qui se passait chez elle, ces soirs-là. »

Par 2 juillet 2011 Livres Jeunesse

On a rarement vu une sorcière plus étrange que Dolly Lola… Cette sorcière rousse, victime d’un mauvais sort, deviant les soirs de pleine lune… une courgette !

J’aime beaucoup les illustrations faites de personnages et décors en volume puis photographiés d’Elisa Granowska. Elles donnent encore plus de relief au joli texte de Sandrine Lévy, en rimes, très amusant et plaisant à lire à voix haute. La couverture est également très jolie, car elle ressemble à un grimoire, et c’est tout à fait adapté pour une histoire de sorcière non ??
L’étrange secret de Dolly Lola est un joli album et un joli objet. Et je suis très contente d’avoir découvert cette jeune illustratrice !

L’étrange secret de Dolly Lola de Sandrine Lévy et Elisa Granowska.
C’est chez Eveil et Découvertes.
Public : A leur lire
Prix : 12,50 euros

Alexandra

You Might Also Like