La mare aux mots
Parcourir le tag

Eponymes Jeunesse

On écoute une histoire ?

Par 27 juillet 2015 CD non musical, Livres Jeunesse

Après les musiques pour les tout-petits vendredi et les musiques pour les plus grands samedi, aujourd’hui je vous propose des livres-CD et CD avec des histoires à écouter. Parfait pour les longs trajets (ma fille de 7 ans peut écouter une histoire au casque pendant un trajet de plusieurs heures), les histoires à écouter sauvent les parents… et sont une alternative parfaite aux écrans abrutisseurs et abêtissants.

Diabou NdaoOn commence le voyage par l’Afrique et par l’histoire de Diabou Ndao, une petite fille qui adore manger des gnioules, des noix qu’on trouve dans les palmiers. Elle aime tellement ça que le jour où le lion débarque dans le village, la petite fille continue à manger ses gnioules… sauf que le lion avale Diabou Ndao ! Mais la petite fille n’a pas dit son dernier mot, elle sort par les fesses du lion, et elle l’avale ! Sauf que…
On avait déjà chroniqué cette histoire dans une autre version (Fatoumata), ici c’est Mamadou Diallo qui raconte et l’on se régale ! Parce que le conteur a une façon de vivre cette histoire qui est totalement irrésistible et parce que l’enregistrement public (avec des enfants qui rient) est vivant. Et il faut dire que cette histoire d’enfant avalée qui ressort par les fesses du lion qui ressort à nouveau par les fesses de l’enfant… forcément ça fait rire ! Côté illustration, c’est Vanessa Hié qui met en image le conte pour le plaisir des yeux !
Un conte sénégalais hilarant et surprenant raconté par un conteur irrésistible.
Extraits sur le site de la maison d’édition.

La promesseUn têtard rencontra une chenille, entre les deux ce fut le coup de foudre. Ils se promirent de ne jamais changer. Sauf que quand ils se retrouvèrent, le têtard avait des jambes…
Jeanne Willis nous raconte une très belle histoire sur le temps qui passe, l’amour et le fait de vouloir imposer des choses à la personne qu’on aime, la nature… Une histoire un brin cruelle aussi, mais « c’est la vie, petit » comme le dit la conclusion du conte. Sur le CD, après avoir écouté l’histoire, on nous propose des ateliers. Dans le premier, L’atelier des mots, la récitante nous propose de deviner des mots. Dans le second, L’atelier des bruits, on devra reconnaître des bruits d’eau. Enfin, dans le dernier, L’atelier Théâtre, les enfants apprennent à jouer la comédie. Ces trois petits jeux sont particulièrement réussis et plutôt originaux. Le fait de faire rejouer des scènes aux enfants, par exemple, est vraiment une bonne idée.
Un livre-CD avec une histoire drôle et cruelle et des jeux bien trouvés.

Au revoir BlaireauBlaireau va mourir, il le sait, mais cela ne lui pose pas de souci, il a bien vécu et il n’a pas peur de la mort. Le jour où Blaireau meurt, c’est pour ses amis que c’est dur. Mais, ensemble, ils se souviennent de celui qui était toujours là pour eux.
Au revoir Blaireau est une belle histoire sur la mort, le deuil. La mort c’est plus dur pour ceux qui restent, mais, comme on le rappelle ici, se souvenir de ceux qui ne sont plus là c’est les garder avec nous. C’est une histoire pleine de tendresse, sans lourdeur sur un sujet pourtant difficile, c’est dans la joie que les amis de Blaireau se souviennent de lui. Après une lecture très agréable du conte, on nous propose de jouer avec les rimes.
Une jolie histoire sur la mort et le deuil.

Merlin l'enchanteurQuand Merlin est né, il était extrêmement laid. Sa mère ne savait pas comment elle était tombée enceinte, mais elle apprit que c’était le diable qui était le père de l’enfant. C’est même de la bouche de l’enfant, lui-même qu’elle l’avait appris. L’enfant parlait alors qu’il n’était qu’un bébé, il lui expliqua il n’était pas un enfant ordinaire, qu’il avait même une mission et qu’il avait des pouvoirs. La suite lui prouva que son fils disait vrai.
De l’histoire de Merlin on ne connaît souvent que des bribes, son amour fou pour Viviane, son amitié avec Arthur, son pouvoir de se transformer… Ce CD de près d’une heure permettra d’en savoir plus sur ce personnage de la légende arthurienne. On croise d’ailleurs ici celui qui deviendra le roi Arthur.
Une histoire totalement passionnante à écouter.
Extrait sur le site de la maison d’édition.

Le roi ArthurLe roi Uther est mort, le monde ne sait pas qu’il a un descendant, Arthur. Lui-même l’ignore. C’est en sortant une épée d’une pierre que son destin change. Le roi Arthur est la suite de Merlin l’Enchanteur, l’histoire reprend là où elle s’était arrêtée. On retrouve d’ailleurs le même récitant et les mêmes comédiens et c’est tout aussi passionnant !

Ulysse contre le cyclopeUlysse est de retour de Troie. Il débarque avec son équipage sur une île inconnue qui lui semble très étrange. Tout y est démesuré. Ils ne tardent pas à faire connaissance avec le cyclope, un géant d’une force incroyable et à la cruauté sans pareille. Il va dévorer petit à petit les amis d’Ulysse. Il faudra que ce dernier soit rusé pour pouvoir s’enfuir.
Après la légende arthurienne, la mythologie grecque ! L’histoire est parfois assez dure (certains hommes sont quand même dévorés vivants !), mais c’est totalement captivant. Ce n’est qu’une partie des aventures d’Ulysse, ça donne envie de (re) découvrir les autres.
Extrait sur le site de la maison d’éditions.

Cucu la pralineCucu la praline c’est comme ça que ses frères l’appellent, mais elle s’appelle Angèle. Autant vous dire qu’elle n’aime pas ce surnom ! Elle adore s’habiller en rose, manger tout ce qui est au citron et se laisser pousser les cheveux. Par contre, elle ne supporte pas ses frères Victor et Jean Maxime (faut dire qu’ils sont pénibles comme 222). On retrouve ici trois de ses histoires.
Ses frères lui ont joué un sale tour, mais c’est mal connaître Cucu la praline, elle va se venger et rigolera bien qui rigolera le dernier !
Ambiance tendue chez les Chambar. La mère de Cucu la Praline est sur les nerfs. Il y a une raison à ça, le maire vient dîner et il faut que TOUT se passe bien. Sauf que…
Cucu la praline est ravie, ses frères sont au foot, elle est tranquille. Mais les choses ne se passent pas comme prévu, l’après-midi va se transformer en cauchemar ! Mais là Cucu la praline n’est pas du genre à se laisser faire.
Avec ma fille de 7 ans on est fans de Cucu la praline. Fanny Joly a un humour qui nous fait nous bidonner. Elle raconte parfaitement l’enfance. Les personnages sont drôlement bien croqués. Cucu la praline, l’éternelle amoureuse, ses horribles frères, les parents et leurs préoccupations de parents. Ici, pour la version CD, c’est elle-même qui lit les trois premières histoires de Cucu la praline et c’est un pur bonheur de l’écouter.
Des romans pleins d’humour racontés par leur auteure, un pur délice !

La Belle et la BêteUn homme autrefois riche, vivait maintenant retiré à la campagne avec ses trois filles et ses trois fils. L’une des filles était si belle qu’on l’appelait La Belle. Ses sœurs étaient orgueilleuses malgré le fait que leur famille était maintenant pauvre. Un jour, l’homme reçut une lettre lui disant qu’il avait des marchandises à récupérer. La richesse allait-elle revenir ? Les sœurs de La Belle espéraient déjà retrouver leur vie d’avant et demandèrent au père de leur ramener des toilettes de son voyage. La Belle qui ne voulait rien demanda juste une rose. C’est pourtant cette rose qui allait changer la destinée de cette famille.
Gallimard ne se moque pas de nous, c’est Jacques Bonnaffé qui lit ce grand classique de Madame Leprince de Beaumont. Ce grand acteur nous captive, nous envoûte. On écoute cette histoire du 18e siècle (il s’agit ici de la version d’origine) comme si l’on ne la connaissait pas encore. Il est accompagné par une clarinette, un violoncelle, un piano, une soprano et un baryton.
Une magnifique version lue d’un grand classique de la littérature, La Belle et la Bête.

Le camembert volantIl y a Jean A (alias J’en ai marre, parce qu’il râle tout le temps), Jean B (alias Jambon parce qu’il est gourmand, c’est lui qui nous raconte l’histoire), Jean C (surnommé J’en sais rien, parce qu’il est distrait), Jean D (surnommé Jean Dégâts depuis qu’il a inondé l’appartement), Jean E (alias Zean E à cause d’un cheveu sur la langue) et enfin Jean F (qu’on appelle Jean Fracas). Ils sont frères, ils ont entre 1 et 11 ans et ont pour point commun (en plus de leur prénom) d’avoir les oreilles décollées et un épi sur la tête. À la rentrée, ils déménagent, mais en attendant, cet été ils vont chez leurs grands-parents. Un été qui sera riche en rebondissements ! Ils vont avoir la télé pour la première fois et vont pouvoir assister au premier pas sur la lune, ils vont jouer à cache-cache, mais le mieux caché aura quelques ennuis, ils vont aller à la pêche au dinosaure, jouer avec leur père aux jeux de société… et c’est quelque chose, tenter de relever les défis de leur grand-mère, supporter les cousins Fougasse… Et le camembert volant me direz-vous ? Vous ne le saurez qu’à la fin !
Décidément, j’aime énormément la plume de Jean-Philippe Arrou-Vignod. Après avoir dévoré les Enquêtes au collège (on vous en reparle bientôt), j’ai adoré les vacances des Jean ! C’est drôle et tendre, il y a un petit côté La guerre des boutons (surtout lors de l’épisode mémorable de la confrontation avec les cousins Fougasse)… À l’écoute, on se demande la part autobiographique (Jean-Philippe s’appelle bien Jean et avait vraiment l’âge du narrateur quand le premier homme a posé le pied sur la lune), le livret du CD le confirme, Jean-Philippe Arrou Vignod s’est bel et bien inspiré de sa propre enfance. Pour l’anecdote, j’ai eu du mal à le chroniquer, ma fille aînée (7 ans, fan d’Enquête au collège) me piquait sans arrêt le CD.
Un été dans les années 60, entre déménagement et vacances chez les grands-parents, deux heures trente de pur bonheur.

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album Pinterest qui leur est consacré.



À part ça ?

S’ennuyer, ça rend les enfants créatifs !

Gabriel

You Might Also Like

Des histoires et des musiques à écouter

Par 20 novembre 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle sélection de CD et livres-disque (et même livres musicaux).

Bouc Cornu, Biquette et ses biquetsEt je commence par un duo qu’on adore, Fabienne Morel et Debora Di Gilio alias Huile d’olive et Beurre salé. Après L’ogresse poilue (version italienne du Petit Chaperon Rouge) et La poulette et les trois maisonnettes (version bretonne des Trois petits cochons) c’est maintenant au Loup et les sept chevreaux qu’elles s’attaquent.
Dès que Biquette a le dos tourné, Bouc Cornu tente d’entrer dans la maison où sont restés les biquets. Seulement, ils ne sont pas stupides, ils entendent bien que ce n’est pas la voix de leur mère… Bouc Cornu va devoir être rusé !
Mais quel régal ! Comme à chaque fois avec ce duo on prend énormément de plaisir à écouter l’histoire racontée et chantée. On rit, on sourit, on ne s’ennuie pas une seconde. Le seul souci avec les livres-disques Syros c’est souvent le son… là encore ! On est loin de la qualité de chez Didier Jeunesse, Oui-dire ou Chut ! C’est un peu dommage. Côté illustration, comme dans les deux premiers livres-CD du duo, c’est Nathalie Choux qui met en image le conte avec des illustrations pleines de pep’s et de couleurs. Sur chaque page, deux petites souris suivent le récit… une sorte d’alter ego de nos conteuses.
Encore une vraie réussite pour Huile d’olive et Beurre salé, un duo dont on est super fans. Un livre-disque qui va encore tourner en boucle ici pendant un petit moment !

AprèsHindbad et les Babouches de 7 lieues Huile d’olive et Beurre salé, une autre de nos conteuses préférées. On avait adoré Le voyage de M’toto lunettes (qu’on avait même vu en spectacle), Sylvie Mombo revient avec un nouveau livre-disque : Hindbad et les Babouches de 7 lieues.
Tout le monde aime Hindbad, c’est un garçon charmant. Mais le jeune homme n’a pas de travail et quand il arrive à se faire embaucher comme porteur d’eau il est bien vite mis à la porte à cause de son ingéniosité. Alors Hindbad s’en va, il part à la rencontre des quarante voleurs qui vivent non loin de là. En chemin, il rencontre un vieux musicien, il entend parler d’une princesse et il trouve de bien étranges babouches…
C’est un voyage merveilleux que nous propose Sylvie Mombo. On l’écoute nous conter la grande aventure de Hindbad et notre esprit voyage au son de la musique de Zeki Ayad Çölaş (saz, oud, violon, lyre crétoise, derbouka, daf, bendir et flûte traversière). Parfois, on entend même le musicien conter en turc. L’histoire est digne des grands contes d’orient, on pense bien sûr aux contes des mille et une nuits.
C’est toujours avec un énorme plaisir qu’on retrouve Sylvie Mombo, ce voyage qu’elle nous propose est encore une vraie réussite.
La bande-annonce du spectacle.

Petites histoires du mondeJean-Claude Carrière nous raconte des Petites histoires du monde… et l’on se régale ! On rit aux petits contes, tels des histoires tantôt drôles tantôt philosophiques, venues du monde entier. Généralement très courtes (entre 20 secondes et 2’30), les histoires vont faire autant sourire les parents que les enfants (voire même, soyons franc, parfois plus les parents que les enfants, car c’est souvent plein de non-sens).
L’habillage musical est composé de oud tunisien, guitare à 8 cordes, bendir et petites percussions et accompagne à merveille la voix du conteur. Les illustrations d’Anna Forlati sont superbes. Bref, on a eu un gros coup de cœur pour ce livre disque très original.
Un petit bijou pour tous ceux qui aiment l’humour absurde et les contes du monde.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Comptines & berceuses tsiganesAutre coup de cœur, Comptines & berceuses tsiganes sorti chez Didier Jeunesse. Vous connaissez certainement la superbe collection Comptines du Monde de chez Didier Jeunesse, c’est toujours extrêmement réussi, tant dans les choix musicaux que dans les interprétations et dans le livre qui accompagne le CD. Ici, est-ce parce que cette musique-là me touche particulièrement, mais je trouve l’ouvrage particulièrement bon. J’écoute l’album en boucle depuis que je l’ai reçu ! Les amateurs de musique tsigane retrouveront avec plaisir Ederlezi (ici sous le titre Herdelezi), Ušti ušti baba ou encore Keren chavorrale drom. Des chansons venues de Hongrie, République Tchèque, Macédoine, Russie, Bulgarie, Roumanie, Turquie et Slovaquie, chantées en hongrois, romani et roumain. Les merveilleuses illustrations du livre sont signées Nathalie Novi. On retrouve, comme d’habitude, les paroles, les traductions et des indications sur les chansons. Le seul souci de Comptines & berceuses tsiganes c’est que ma fille risque de ne pas l’avoir souvent pour elle…
Un magnifique livre-CD plein d’émotion pour les amoureux de musique tsigane… et leurs enfants ! Le cadeau à offrir à Noël, au neveu qui vient de naître et à l’arrière-grand-mère !
Extraits sur le site de l’éditeur.

Coffret berceuses du mondeEt puisqu’on parle de cadeaux… Didier Jeunesse a la bonne idée de ressortir le superbe Les plus belles berceuses du Monde (compilation de quatre de ses plus beaux livres-CD) avec 3 inédits dans un magnifique coffret au pelliculage « soft touch » qui contient, en plus du livre-CD, une illustration d’Aurélia Fronty sur beau papier, à encadrer. Un cadeau de naissance (mais pas seulement) idéal.
Extraits sur le site de l’éditeur.

Enfantillages 2La plupart d’entre vous doit déjà connaître Enfantillages, l’album d’Aldebert sorti en 2008 (l’album est d’ailleurs disque d’or) et peut-être Enfantillages 2 sorti l’année dernière. Voilà que ce deuxième opus ressort dans deux nouvelles versions : un coffret CD/DVD avec le spectacle filmé et un livre-disque. Ici, on chante, on danse avec les enfants, c’est le genre de disque qui plaît aux plus jeunes et n’exaspère pas trop les grands ! C’est bourré de duos, on retrouve notamment Ours, Didier Wampas, Les Yeux Noirs, Bénabar, Louis Chédid, Alexis HK, François Morel, Carmen Maria Vega… et bien d’autres ! On parle de la vie quotidienne des enfants, de leurs mensonges, de la famille, de l’amour…
Dans la version avec DVD on peut donc, en plus du CD, assister au concert filmé. Ici pas de duo et la qualité fait un peu spectacle filmé par France 3 Bretagne dans les années 90, mais les enfants vont adorer retrouver l’ambiance du concert qu’ils ont vu en vrai ou découvrir la version live avec des moments pleins d’humour autour des chansons.
Aldebert Enfantillages 2 livreC’est le même CD (sans le DVD) que l’on retrouve dans la version livre-CD, mais ici les chansons sont illustrées par Simon Moreau.
Aldebert est un artiste que nous suivons depuis plusieurs années, avant qu’il fasse des chansons pour les plus jeunes. Ses disques pour enfants sont à l’image de ce qu’il fait pour adultes et il reste surtout un artiste à voir sur scène… et les occasions ne manquent pas ! Il a joué à guichet fermé à l’Olympia il y a peu (et reviendra à Paris en avril), mais passera bientôt à Nantes, Besançon (chez lui), Marseille, Bruxelles… Retrouvez ses dates ici.
Écouter l’album.

Lili Moutarde comédie musicaleLili Moutarde est une petite fille, elle a deux sœurs (Lili Tempête, une vraie furie, et Lili Farfouille, qui passe son temps à tout décortiquer) et un frère (Titi Chewing-gum qui colle en permanence). Seulement, Lili regrette le temps où elle était seule, elle aimerait se débarrasser de ces trois garnements et rester seule avec ses parents… Elle décide donc de les mettre dans un train… et qu’ils aillent au diable !
Lili Moutarde est une comédie musicale signée Christiane Oriol. Et contrairement à Aldebert ici ça ne va pas forcément rassembler parents et enfants ! Les chansons rythmées et faciles à reprendre risquent de beaucoup plaire aux enfants… et vite exaspérer les parents ! Mais les disques pour enfants sont faits à la base pour eux, non ? Alors on leur donne le CD, ils l’écoutent dans leur chambre, s’éclatent, chantent à tue-tête… et l’on est tranquille pendant au moins une heure !
Extraits sur le site de l’éditeur.

Enquete à l'orchestreLe compositeur est mort ! L’enquêteur va mener l’enquête. Est-ce les cordes que le compositeur faisait jouer comme des forcenées ? Le premier des violons tenait d’ailleurs à la main un étui noir assez suspect… Est-ce les cuivres qui sont si violents ? Le souci c’est que tous ont un alibi… Pourtant le compositeur est bien mort !
Avec son brin de folie habituel, Lemony Snicket rend hommage à la musique… Et quel bel hommage ! Comme dans Piccolo et Saxo ou dans Pierre et le Loup, ici on se familiarise avec les instruments de l’orchestre, mais avec une vraie histoire. Une intrigue policière même ! Le texte de l’auteur des Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire est ici raconté par le génial Pépito Matéo, et comme d’habitude avec ce grand conteur (ah Sans les mains et en danseuse…) c’est un pur régal. Côté illustration, les dessins de Louis Thomas nous font penser à Sempé et à Philippe Dumas.
Encore un savoureux disque pour les amoureux de musique et de belles histoires sorti chez Didier Jeunesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

L'Oiseau de feuUn tsar avait un jardin extraordinaire dans lequel un pommier produisait des fruits d’or. Le tsar aimait venir les regarder chaque matin avant de commencer sa journée. Jusqu’au jour où les pommes commencèrent à disparaître… Le tsar chargea ses fils de mener l’enquête.
Le célèbre conte L’Oiseau de feu nous est ici conté par Élodie Fondacci et illustré par Aurélia Fronty, vous imaginez déjà la beauté de l’objet ! Sous fond de musique de Stravinsky, on écoute donc l’histoire où il est question d’un oiseau de feu, de sorcier, de princesse et d’amour…
Un magnifique conte superbement illustré par Aurélia Fronty.

Mes plus belles musiques classiques pour les petits 2Après StravinskyBach, Debussy, Mozart, Beethoven, Fauré, Schubert, Offenbach et dix autres grands compositeurs réunis dans un très joli livre pour les tout-petits. Dix-sept morceaux parmi les plus belles musiques classiques vont enchanter les enfants et émerveiller les parents (ou l’inverse). Le livre (illustré par Aurélie Guillerey, Vincent Mathy, Clotilde Perrin et Charlotte Roederer) est cartonné et donc on peut le laisser à portée des plus jeunes sans trop de risque (la pochette contenant le CD se détache aisément). Pour chaque morceau, tantôt rythmé, tantôt lent, une double page illustrée avec un petit texte poétique.
Un ouvrage très réussi pour transmettre le goût de la musique classique aux plus jeunes.

la berceuseOn quitte les musiques classiques, mais on reste avec les plus jeunes pour écouter des berceuses du monde. Nathalie Manguy interprète des chansons venues du monde entier : Turquie, Sri Lanka, Brésil, Cameroun, Japon, Pologne… Le résultat est superbe, un disque de berceuses d’une grande qualité, d’une belle « unité » (on n’a pas une impression de morceaux jetés en vrac comme ça peut arriver sur ce genre de disques). Elle chante en créole, en hébreu, en arabe, en français… en reprenant les techniques vocales et le phrasé si particuliers de certaines langues. Ses berceuses sont toujours chantées avec une infinie douceur, énormément de justesse. Le livret du disque nous propose les textes des chansons et leurs traductions.
Un magnifique disque de berceuses, un des plus beaux que j’ai entendu.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

On termine par deux livres musicaux… mais sans CD !
Paco et l'orchestrePaco se promène dans la forêt, tout le monde se prépare pour le concert de ce soir. L’ours s’est mis au piano, l’éléphant au violon et le cochon au xylophone. Il va être rudement chouette ce concert !
Paco est au cirque ! Le fifre joue de la flûte traversière, une autruche bottée de la clarinette, un éléphant funambule de la trompette… et ils ne sont pas les seuls à bien connaître la musique ! Il ne s’ennuie pas, Paco !
Les deux livres sortis dans cette nouvelle collection (Mes petits livres sonores chez Gallimard) sont illustrés par Magali Le Huche et l’on se régale ! Les illustrations sont pleines de malice, colorées, vivantes.Paco et la fanfare Les sons (qui se déclenchent en appuyant sur les pages) ne sont pas trop courts et mettent bien en valeur les instruments. Car ici c’est de ça dont il s’agit : les instruments de l’orchestre dans Paco et l’orchestre et ceux de la fanfare dans Paco et la fanfare (en fait, les titres sont assez logiques). On entend les instruments, le son qu’ils produisent. En fin d’ouvrage, ils sont tous rappelés.
Une super nouvelle collection pour apprendre les instruments, illustrée par une de nos illustratrices préférées.

Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album Pinterest qui leur est consacré.

Bouc Cornu, Biquette et ses biquets
Texte de et raconté par Fabienne Morel et Debora Di Gilio, illustré par Nathalie Choux
Syros
18,90 €, 260×260 mm, 40 pages, CD : 15 min. env., imprimé en France, 2014.
Hindbad et les Babouches de 7 Lieues
Texte de et raconté par Sylvie Mombo, musique de Zeki Ayad Çölaş
Tchekchouka
14 € (prix moyen constaté), CD : 31 min. env., 2014.
Petites histoires du monde
Texte de et raconté par Jean-Claude Carrière
Bulles de savon
20,90 €, 257×292 mm, 43 pages, CD : 24 min.env., imprimé en Union Européenne, 2014.
Comptines & berceuses tsiganes
Collectif, illustré par Nathalie Novi
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 273×270 mm, 60 pages, CD : 52 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Les plus belles berceuses du monde – Éditions Luxe
Collectif, illustré par Aurélia Fronty
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
29,90 €, 280×285 mm, 57 pages, CD : 59 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Enfantillages 2
d’Aldebert, illustré par Simon Moreau
Sony Music (CD + DVD) et Gallimard (Livre-disque)
16 € (prix moyen constaté, CD+ DVD) et 24 € (livre-CD), 255×295 mm (livre-CD), 48 pages (livre-CD), durée du CD : 57 min.env., durée du DVD 90 min. env., imprimé en France (livre-CD), 2014.
Lili Moutarde, comédie musicale
Texte de, raconté par et chanté par Christiane Oriol
Eponymes Jeunesse
13 € (prix moyen constaté), CD : 67 min. env., 2014.
Le compositeur est mort – Enquête à l’orchestre
Texte de Lemony Snicket (traduit par Pépito Matéo et Nathaniel Stookey), raconté par Pépito Matéo, illustré par Louis Thomas, musique de Nathaniel Stookey
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80 €, 265×265 mm, 36 pages, CD : 30 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
L’Oiseau de feu
Texte de et par Élodie Fondacci, illustré par Aurélia Fronty, musique d’Igor Stravinsky
Gautier Languereau dans la collection Des histoires en musique
22,90 €, 280×270 mm, 32 pages, CD : 28 min. env., imprimé en France, 2014.
Mes plus belles musiques classiques pour les petits 2
Collectif, illustré par Aurélie Guillerey, Charlotte Roederer, Clotilde Perrin et Vincent Mathy
Gallimard Jeunesse dans la collection Éveil musical
16,90 €, 215×215 mm, 36 pages, CD : 53 min. env., imprimé en Europe, 2014.
La berceuse
de Nathalie Mainguy
Victor Mélodie
15 € (prix de vente conseillé), durée : 30 min. env., 2014.
Paco et l’orchestre
de Magali Le Huche
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits livres sonores
13,50 €, 185×210 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.
Paco et la fanfare
de Magali Le Huche
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits livres sonores
13,50 €, 185×210 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.

You Might Also Like

Musiques d’enfance

Par 18 novembre 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous présente une sélection de CD, pour chanter et rêver !

Wanted Joe DassinJoe Dassin tient une place particulière dans ma vie. Ma grand-mère, de qui j’étais extrêmement proche, l’écoutait souvent, et appréciait sa voix si particulière. On l’écoutait en cassette audio dans sa voiture, quand j’allais chez elle le week-end, et on regardait les reportages le concernant à la télévision, ensemble sur le canapé… J’ai été bercée par ses chansons qui racontent souvent de petites histoires que les plus jeunes peuvent comprendre (à leur niveau tout du moins).
J’étais donc très curieuse de découvrir Wanted Joe Dassin, un album pour enfants qui remet certains des plus grands tubes du chanteur des années 60 : Les Champs-Elysées, Le petit pain au chocolat, Le moustique, Le chemin de Papa, Siffler sur la colline, L’équipe à Jojo, Comme la lune… En tout, ce sont quatorze titres que reprennent The Joe’s, groupe composé de Laurent Madiot, Ben Ricour et Jean-Pierre Cheveu Bottiau. C’est une très belle surprise ! Ils n’essaient pas de copier, ils ont leur propre style et les arrangements musicaux sont modernes et pétillants ! C’est gai, vivant, et très agréable à écouter ! Il manque juste un petit livret pour suivre les paroles !
Un album dans l’air du temps, qui remet au goût du jour des tubes d’antan !
Des concerts issus de cet album sont donnés par The Joe’s un peu partout en France. Renseignez-vous !
L’écouter sur deezer.

HENRI DESHenri Dès est une autre page importante de mon enfance. J’avais plusieurs cassettes audios, les textes de ses chansons contenues dans les petits livrets sont parmi les premières choses que j’ai su lire pour pouvoir chanter en même temps que lui, et c’est aussi mon premier concert (en 1996 à l’Acropolis de Nice, dans des fauteuils rouges en velours qui me paraissaient immenses à l’époque).
Alors même si je n’écoute plus ses chansons en boucle, je garde une tendresse pour ce chanteur pour enfants, et j’étais ravie de découvrir ce beau livre-CD à l’occasion de ses 50 ans de carrière. Ce sont donc pas moins de 50 chansons qui sont réunies sur deux CD, pour redécouvrir l’ambiance joyeuse, les petites histoires, les mélodies entrainantes, et la voix douce d’Henri Dès. Et surtout, on trouve un joli livret contenant une belle illustration pop-up retraçant la vie et la carrière du chanteur, avec des photos d’époque !
50 ans de chansons est un bel objet pour découvrir ou redécouvrir Henri Dès qui chante depuis un demi-siècle !
Retrouvez des extraits sur le site d’Henri Dès.

lila et les piratesLila est la fille du grand pirate Edward Tromblon. Et ce n’est pas marrant de voir son père partir sur les mers ! Elle décide alors de partir le rejoindre ! Accompagnée de son perroquet Kiko elle prend la mer et vit de grandes aventures !
Avec Lila et les pirates, Nicolas Berton nous embarque dans une grande aventure chantée et endiablée ! Ça bouge, c’est entrainant, varié, et original ! La musique, les paroles, l’ambiance sonore, tout est réuni pour créer une vraie aventure musicale ! Et c’est assez rare : l’ensemble des chansons peut s’écouter séparément, mais forme également une vraie histoire ! Ce n’est ni une suite de titres, ni un conte lu !
Un disque à écouter pour prendre le large !
Vous pouvez retrouver plus d’informations, des extraits musicaux, des vidéos, et les paroles des chansons sur le site dédié à Lila et les pirates.

le petit ours gris de la mauricieAu cœur de la Mauricie, province canadienne, un ourson désobéit à ses parents et refuse d’entrer en hibernation. Il n’a pas peur, et il veut partir explorer les paysages enneigés ! Aventure risquée…
Le petit ours gris de la Mauricie est un conte hivernal de Félix Leclerc, à lire au coin de la cheminée, et à écouter !
Des chansons d’Edgar Bori à l’accent canadien qui nous fait voyager ponctuent la lecture, et on peut également suivre l’histoire sur un beau livre illustré par Marie Lafrance avec tendresse et délicatesse. C’est le genre d’histoire qui donne envie de se pelotonner dans une couverture, près du radiateur ou de la cheminée un soir d’hiver !
Un livre-CD qui nous fait voyager dans le froid inquiétant, en paroles et en musique, assez court et donc adapté aux plus jeunes !
Vous pouvez écouter des extraits de ce CD sur le site des éditions de La Montagne Secrète.

Babatoumba a un rendez-vous importantBabatoumba est un jeune garçon bien pressé. Il a un rendez-vous important. Mais en chemin, il rencontre Xylo l’hippo, Nimportekoa le koala, Chignon la guenon, Lèveto l’éléphanteau et Couchetar le guépard, qui ont tous besoin de son aide ! Il s’arrête, mais reprend rapidement sa route, il est pressé…
Après les contrées froides, les pays chauds ! Elodie Perraud Soubiran nous emmène dans une aventure entre lecture et musique, au cœur de l’Afrique ! C’est vivant, plein d’humour, joliment illustré par Olivier Deliens, et plaisant à écouter !
De quoi s’évader, rêver et rire sans bouger de son canapé !
Vous pouvez retrouver une vidéo de présentation avec des extraits musicaux sur le site des éditions Éponymes Jeunesse.

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album Pinterest qui leur est consacré.

Wanted Joe Dassin
de The Joe’s : Laurent Madiot, Ben Ricour et Jean-Pierre Cheveu Bottiau
Naïve Jeunesse
18 € (prix conseillé), durée : 44 min. env, 2014.
50 ans de chansons
d’Henri Dès
Universal
15 € (prix conseillé), 275×140 mm, 16 pages, durée : 127 min. env., lieu d’impression non indiqué, 2014.
Lila et les pirates
de Nicolas Berton
Naïve Jeunesse
14 € (prix conseillé), durée : 45 min, 2014.
Le petit ours gris de la Mauricie
Texte de Félix Leclerc, illustré par Marie Lafrance, lu et chanté par Edgar Bori
La montagne secrète
20 € (prix conseillé), 10 € en version numérique, 210 x 210 mm, durée : 37 min. env., imprimé à Hong-Kong, 44 pages, 2013.
Babatoumba a un rendez-vous important
Texte d’Elodie Perraud-Soubiran, illustré par Olivier Deliens, lu et chanté par Marthelene
Éponymes Jeunesse
13 € (prix conseillé), durée : 24 min. env., 2014.

Marianne

You Might Also Like

On écoute des histoires ?

Par 27 juillet 2014 CD non musical, Livres Jeunesse

Une nouvelle sélection de CD et livre-CD qui nous proposent d’écouter des histoires.

Coco et son potAlors que Coco est invité chez Max, il fait pipi dans son pantalon. De retour à la maison, Maman a acheté un pot et il est chouette ! Il a une forme de tortue. Coco adore s’amuser avec, le pousser sur le sol, mettre des choses dedans… Mais pendant ce temps, Coco continue de faire pipi dans son pantalon…
Coco et son pot est joliment habillé, musicalement parlant. Piano, clarinette, violon et batterie accompagnent cette histoire de pot. À la fin de l’histoire, on peut même écouter juste les instruments. De l’éveil musical donc, accompagné d’une histoire et le tout dans un joli livre cartonné. Vraiment agréable à écouter.

Unl'Apprenti sorcier apprenti sorcier profite de l’absence de son maître pour utiliser la magie afin de nettoyer la caverne. Seulement, autant il a réussi à commander au balai d’aller chercher de l’eau et de la verser sur le sol, autant il ne se souvient plus comment l’arrêter. Et voilà que le balai apporte de l’eau, et encore de l’eau, et encore de l’eau, remplissant petit à petit la pièce sous l’œil impuissant de l’apprenti sorcier.
Grand classique, L’apprenti sorcier est ici raconté en intégralité sur la musique originale de Paul Dukas ! Un texte et une musique qui nous plongent dans une vraie ambiance, dans ce monde où les sorciers règnent sur la Terre et sur les hommes. C’est une magnifique version, captivante que nous offrent les éditions Eponymes.
Extraits.

Connaissez-vous3 Little Cochons les 3 little cochons ? Il y a le plus petit, surexcité en permanence, qui saute partout, puis il y en a un moyen qui se plaint tout le temps et qui traîne des pieds et le plus grand qui ressemble à un prof de maths et qui est quand même un peu rabat-joie. Alors qu’ils se promènent en forêt, un jeune loup fainéant les surprend, les épie et les regarde se construire chacun une maison. Le premier fit une maison un peu étrange bourrée de faute d’orthographe, le second une où il peut manger toute la journée tout en surfant sur internet, le troisième, enfin, une maison écoresponsable. Leurs maisons seront-elles résistantes face au loup ?
3 little cochons and the loup est une version moderne des trois petits cochons, vous l’aurez compris. Sur fond de musique Jazz, on suit donc les aventures de ces trois héros et du loup qui n’est jamais loin. On parle d’orthographe, d’écologie, de Facebook, de malbouffe… on entend des mots comme relou, google earth et même XPTDR… on entend des bruits modernes (genre le bip des clefs de voiture), on mélange le français et l’anglais (comme dans le titre)… Bref, on est assez éloigné des contes classiques ! Et sincèrement… là pour le coup je préfère les classiques. Mais c’est une histoire de goût. Ma fille, elle, a tout de suite accroché, a aimé les jeux de mots. Comme quoi…
Extraits.

MartinMisser ou les ratounes de papi s’est toujours demandé pourquoi son grand-père n’avait pas de dents. Un soir, il ose et lui pose la question. Celui-ci lui répond qu’on les lui a volées. Cette nuit-là, dans son sommeil, Martin va partir à la recherche des dents de son grand-père et pour ça rencontrer des personnages parfois sympathiques… parfois terrifiants !
C’est une jolie histoire que celle de Martin… mais une histoire assez effrayante ! Misser, que Martin va rencontrer, est un bouc qui fait peur, avec une voix sur laquelle on a rajouté de l’écho… bref, évitez cette histoire si vous avez des enfants sensibles !
On parle de l’amitié intergénérationnelle, de l’amour d’un petit fils pour son grand-père, de l’imaginaire des enfants… une histoire un peu magique, joliment racontée.
Extraits.

Quelques pas de plus…
Toutes les histoires sur CD que nous avons chroniquées sont regroupées ici.

Coco et son pot
Texte de Paule du Bouchet, illustré par Xavier Frehring, raconté par Marion Stalens, sur une musique de Marie-Jeanne Séréro
Gallimard Jeunesse dans la collection Éveil Musical
12,50 €, 150×150 mm, 16 pages, durée : 11min. environ, imprimé en Pologne, 2014.
L’apprenti sorcier
Texte de Francis Scaglia d’après Goethe, raconté par Jacques Alric et Francette Vernillat, musique de Paul Dukas interprétée par l’Orchestre symphonique NBC
Éponymes
Prix conseillé : 15 €, durée : 22 min. environ.
3 Little Cochons and the Loup
de Heavy Fingers, livret illustré par Claire Chavenaud
Éponymes
Prix conseillé : 13 €, durée : 43 min. environ.
Misser ou les ratounes de papi Chanot
Texte de Mathias Berthier, raconté par Michel Toty
Éponymes
Prix conseillé : 13 €, durée : 46 min. environ.

À part ça ?

Un peintre recrée les tableaux les plus célèbres avec des Playmobils.

Gabriel

You Might Also Like

Là-haut, tout là-haut

Par 27 février 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose un voyage dans le ciel, ça vous dit ?

Une nuit sans étoileDans le ciel vivait un mange-lumière. Il se nourrissait d’étoiles. À force de les manger, un beau jour il n’y eut plus d’étoile dans le ciel et c’est la lune qu’il croqua. Il ne restait plus rien jusqu’à ce qu’une luciole passe par là…

Une nuit sans étoile est un album extrêmement original. Des illustrations très graphiques, une histoire vraiment très poétique. On est ici dans un univers à part, j’ai rarement vu un album qui à ce point ne ressemble à rien d’autre. J’ai été touché par l’histoire… tout en ne comprenant pas forcément exactement de quoi elle me parlait (mais avons-nous besoin d’avoir toutes les clefs d’une œuvre pour l’apprécier ?). Un album poétique et graphique.
Découvrez les illustrations intérieures dans une vidéo.

Éclats de LuneCette nuit Kun-Yi a décidé de passer à l’action, pour lui cette nuit de pleine lune c’est le bon moment ! Il va voir tour à tour le renard, la belette, le loup, le cochon, la chèvre, le cheval et le coq. À tous il explique qu’il a besoin d’eux, mais qu’il ne peut pas leur expliquer pour l’instant. Tous le suivent intrigués. Kun-Yi n’a certainement pas choisi, par hasard, ces animaux-là et une nuit de pleine lune…

Quel bel objet ! Si l’on glisse les pages intérieures d’Éclats de lune hors de la couverture et qu’on les déplie, on a devant les yeux une magnifique fresque de dix mètres de long ! On parle ici de la création (sans trop vous dévoiler l’histoire). On parle aussi d’avoir besoin de chacun, que nos spécificités, ce qui fait qu’on est différent des autres, peuvent être utiles. Mais même si le conte de Pierre Cornuel est très beau, c’est surtout dans l’objet que réside le principal intérêt d’Éclat de lune. Un magnifique album à déplier.
Découvrez des extraits (et plein d’autres choses) sur le blog de HongFei.

litchi dans l'espaceJacky (9 ans), Michèle (7 ans), Bernard (8 ans) et Litchi leur ami dragon ont décidé d’aller visiter l’espace ! En route pour le cosmodrome, on enfile la combinaison spatiale et c’est parti ! Ils vont voyager autour de la Terre, sur la Lune, visiter les planètes du système solaire et aller encore plus loin. Ça, c’est du voyage !

Même s’il y a une histoire dans Litchi dans l’espace, on est plutôt ici dans un documentaire. Chaque double page nous donne des petites informations sur une planète, les astres, les équipements d’une fusée… C’est coloré et vivant grâce aux illustrations de Bérengère Delaporte. Entre l’album et le documentaire à portée des plus jeunes.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Laure Cadars (Barbouille et Mauricette font de la confiture avec les fruits de la forêt), Pierre Cornuel (Les deux maisons de Désiré Raton) et Bérengère Delaporte (Au secours ! J’ai perdu mon slip ! ou la véritable histoire de Tarzan et Le gang des gigoteurs).

Une nuit sans étoile
de Laure Cadars
Éponymes jeunesse
12 €, 300×215 mm, 24 pages, lieu d’impression non indiqué, 2013.
Éclats de Lune
de Pierre Cornuel
HongFei
17,90 €, 287×216 mm, 40 pages, imprimé à Taïwan, 2013.
Litchi dans l’espace
Texte de Jacques-Marie Bardintzeff, illustré par Bérengère Delaporte
Le pommier dans la collection Albums
14,90 €, 240×295 mm, 43 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.

À part ça ?

Hier, j’étais sur Aligre FM dans l’émission Écoute, il y a un éléphant dans le jardin pour parler de livres jeunesse sur la Bretagne. Vous pourrez réécouter ma chronique d’ici quelques heures dans l’onglet Chroniques radios.

Gabriel

 

You Might Also Like