Pour écouter sur la route des vacances

À la fin de la semaine, c’est (déjà) les vacances ! Certains d’entre vous vont peut-être prendre la route et vous savez qu’on aime vous donner des conseils de CD à mettre dans l’autoradio (ou à écouter au casque dans le train, c’est mieux que de regarder un écran). Une petite sélection des derniers livres-CD écoutés avec mes filles.

OnLa voiture de Groucho commence par les plus jeunes avec un livre cartonné raconté par Olivier Saladin, La voiture de Groucho.
Alors qu’il s’apprête à partir à l’anniversaire d’Alice, Groucho n’arrive pas à ouvrir sa voiture ! Mais que se passe-t-il ? Visiblement, elle est fermée à clef… Mais où sont donc les clefs ? Groucho décide de passer par le coffre, mais ce petit personnage un peu distrait n’est pas au bout de ses peines…
Voilà une histoire drôle, vivante et colorée ! On rit grâce au texte plein d’humour de Michèle Moreau, mais surtout grâce à Olivier Saladin et à sa façon de nous le raconter ! C’est un pur bonheur ! Pour vous en rendre compte, allez absolument écouter des extraits sur le site de Didier Jeunesse (ici), vous allez craquer tout comme nous. À la suite de l’histoire, Gibus interprète Dans ma belle auto.
Gros coup de cœur pour La voiture de Groucho, un livre-CD plein d’humour aux illustrations pleines de pep’s de Nathalie Choux.
Extraits (du livre et du CD) en ligne.

LesIris et Lou petits vont aussi aimer la suite d’Iris a trois ans (que nous avions chroniqué ici), une jolie histoire racontée et chantée par la douce Coralie Clément (qui vient d’ailleurs de sortir aussi un album pour adultes, La belle affaire). Ici, Iris invite sa meilleure amie, Lou, à la maison. Un très joli moment de complicité en perspective… mais aussi quelques disputes. Une bien jolie histoire musicale toute douce sur l’amitié.

DorothéeLe magicien d'Oz aime s’évader de son quotidien. Orpheline, elle vit chez son oncle et sa tante qui ont bien trop de travail pour s’occuper d’elle. Heureusement, elle a son chien Toto. Un jour où un cyclone passe sur sa maison, celle-ci est arrachée du sol et Dorothée se réveille dans un pays aux couleurs chatoyantes. Elle va y rencontrer des personnages étranges dont un lion peureux, un épouvantail sans cervelle, un bûcheron en fer blanc sans cœur et un mystérieux magicien…
Pour les fans du chef d’œuvre de Victor Flemming avec Judy Garland, dont je fais partie, c’est extrêmement difficile d’entendre une autre version de l’histoire (ici, le parallèle entre la vraie vie et le monde d’Oz n’existe pas dans l’entourage de Dorothée, mais dans ses jouets, les Muchkins qui avaient été rebaptisés Microsiens dans la VF s’appellent ici les Machkinkins à prononcer à la française…). D’autant qu’ici, le récit est accompagné des chansons du film ! Ce qui est à la fois une très bonne idée (les chansons sont géniales) et qui est un peu casse-gueule (on compare forcément au film et surtout les chansons sont en anglais donc ne sont pas forcément parlantes pour les enfants). Côté illustration au moins, pas d’ambiguïté ! Les très belles planches à la peinture à l’huile d’Olivier Desvaux s’éloignent radicalement du film !
C’est quand même un magnifique ouvrage, comme toujours chez Didier Jeunesse, peut-être à réserver à ceux qui ne connaissent pas le film, donc, mais qui seront peut-être décontenancés par les chansons en anglais.
Extraits (du livre et du CD) en ligne.

EtPierre et le loup puisqu’on est dans les classiques, connaissez-vous la version de Pierre et le loup racontée par Bernard Giraudeau ? C’est une version des plus classiques, mais l’ouvrage est magnifiquement illustré par Olivier Tallec alors forcément on est fan ! On se régale en feuilletant ce grand album qui met en valeur les grandes illustrations d’un de nos illustrateurs préférés. Et l’histoire de Pierre et le Loup reste un incontournable à posséder chez soi, autant en avoir une belle version !

Unle ventre de l'arbre Papa Hyène et un Papa Lièvre étaient amis. Ils étaient pourtant bien différents, autant le premier était stupide, autant le second était intelligent. Tous les deux partirent chercher de la nourriture pour leurs enfants, chacun de leur côté pour multiplier les chances…
Un Papa Hyène rencontra un jour un arbre qui parlait… mais qui n’aimait pas qu’on le dise !
Petit Jean rencontra un jour Dieu qui lui proposa de lui exaucer un vœu, un seul… pas évident de trouver le bon vœu !
Si comme moi vous aimez les contes d’Afrique, vous allez adorer écouter Hassane Kassi Kouyaté vous raconter ces trois histoires venues d’Afrique de l’Ouest ! Ces trois contes issus de la tradition orale sont un régal ! On rit des aventures de ce pauvre Papa Hyène qui n’est pas très futé ou de ce Petit Jean qui est bien plus malin qu’il en a l’air. Musicalement aussi c’est un pur bonheur : flûte peule, chora et percussions accompagnent le conteur. Et pour couronner le tout, de très belles illustrations de Joëlle Jolivet !
On adore s’évader et voyager grâce aux contes du monde, ces trois-là nous ont enchantés !
Extraits (du livre et du CD) en ligne.

Quelques pas de plus…
Toutes les histoires sur CD que nous avons chroniquées sont regroupées ici.

La voiture de Groucho
Texte de Michèle Moreau, raconté par Olivier Saladin, illustré par Nathalie Choux, musique d’Antoine Delecroix, chanson de Gibus,
Didier Jeunesse dans la collection écoute & devine
13,10 €, 190×190 mm, 30 pages, durée du CD : 9 min. env., imprimé en Malaisie, 2014.
Iris & Lou
Texte de Coralie Clément, raconté et chanté par Coralie Clément et Gesa Hansen, illustré par Gesa Hansen
Naïve
12 €, 160×160 mm, 32 pages, durée du CD : 7 min. env., lieu d’impression non indiqué, 2014.
Le magicien d’Oz
Texte de Jean-Pierre Kerloc’h d’après L. Frank Baum, dit par Natalie Dessay, illustré par Olivier Desvaux, avec les musiques d’Herbert Stohart
Didier Jeunesse dans la collection Contes et Opéras
23,80 €, 265×265 mm, 60 pages, durée du CD : 51 min., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Pierre et le loup
Auteur non crédité, texte lu par Bernard Giraudeau, illustré par Olivier Tallec, musique de Serge Prokofiev jouée par l’Orchestre national de France
Gallimard Jeunesse dans la collection Musique
22,50 €, 265×295 mm, 31 pages, durée du CD : 25 min. env., imprimé en Italie, 2009.
Le ventre de l’arbre et autres contes d’Afrique de l’Ouest
Texte écrits et racontés par Hassane Kassi Kouyaté, illustrés par Joëlle Jolivet
Didier Jeunesse dans la collection Contes et Voix du monde
16 €, 220×216 mm, 38 pages, durée du CD : 25 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

Poulpe, zombie et chien, de drôles d’animaux de compagnie

Entre chien et poulpeLa demande d’Edgar était pourtant simple, il voulait un chien ! Mais Edgar a eu un poulpe… Jarvis… Edgar n’est pas vraiment content avec ce poulpe, il ne fait rien comme un chien. Quand on lui dit « couché » il enfile un bonnet de nuit, prend son doudou et file au lit. Quand on lui demande de faire le mort, le voilà déguisé en momie ! Allez présenter ça à un concours canin ! Jarvis sent bien qu’Edgar ne l’aime pas, alors il part… Et là, forcément, le petit garçon…
Voilà un album plein d’humour et de tendresse, comme on les aime. On y parle d’accepter l’autre tel qu’il est (même si c’est un poulpe) et que chacun a des qualités, des avantages (même si c’est un poulpe !). C’est surtout une magnifique histoire d’amitié. Les illustrations sont bourrées de clins d’œil, de références, de détails plein d’humour. Certaines planches sont absolument magnifiques.
Coup de cœur pour cet album original et décalé.

Quandmon ami le zombie il était petit, il était souvent triste, il aimait se raconter des histoires, surtout des histoires de zombies… jusqu’au jour où il en rencontra un ! Alors forcément être ami avec un zombie c’est pas évident, ça croque un peu tout (vache, cochon, couvée) et ce qui est croqué devient zombie, mais on s’y fait petit à petit !
Encore plus décalé que le précédent, Mon ami le zombie signé Vincent Malone et Miré. On se marre franchement en voyant le mort vivant les bras traînants par terre et la gueule complètement ravagée en train d’errer à la recherche de quelque chose à croquer… ou l’on passe complètement à côté de cet humour déjanté. Personnellement, j’avoue être assez fan. Les animaux, devenus zombies, marchant sur deux pattes, le regard dans le vide et un trou de morsure sur le corps me font me gondoler. Au milieu de l’ouvrage, l’auteur nous propose un documentaire sur les zombies, pour mieux les connaître, avec des blagues et des devinettes. Hilarant également.
Un album très drôle sur les amis zombies.

On passe à un animal de compagnie encore plus saugrenu… un chien !

C’estRita et Machin l’anniversaire de Rita, mais elle n’est pas à la fête ! Rien ne va, le gâteau ne lui plaît pas et les cadeaux ne lui donnent pas envie de les ouvrir. Quand soudain, un paquet ne met à bouger, forcément ça attire la curiosité ! Rita ouvre… un chien ! Alors elle le prévient, s’il est en peluche il ira directement au vide-ordures ! Mais visiblement non, c’en est un vrai ! Reste à lui trouver un nom…
Bon je sais que la plupart d’entre vous allez me dire « Rita et Machin ? Sérieux ? Tu me moques de nous ? On connaît déjà… et puis t’as un train de retard, mec ! C’est sorti il y a 8 ans ! Depuis ça a même été adapté en dessin animé ! » Alors premièrement, vous n’avez pas à me parler comme ça, deuxièmement, je fais ce que je veux, c’est mon blog ! Troisièmement même si je ne fais découvrir qu’à une seule personne, je serai content !
Rita et Machin c’est une super série d’albums signés Jean-Philippe Arrou-Vignod et Olivier Tallec. Une petite fille un brin peste et son chien qui ne se laisse pas forcément faire. Dans cette première aventure, Rita rencontre donc Machin, se rend compte qu’il parle et doit surtout trouver comment l’appeler ! Une super rencontre, le début d’une belle amitié, et le départ d’une série d’aventures toutes aussi géniales les unes que les autres.
Une super série pour les enfants, une sorte de Calvin et Hobbes pour les plus petits.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Vincent Malone (Kiki est kaki, Kiki a un kiki, Kiki en Amérique, La grande petite bibliothèque de Rose et Émile, Kiki kiffe l’écolePapa Houêtu, Maman HoutuvaKiki fout le camp, Kiki King de la banquise, Kiki fait caca et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), Jean-Philippe Arrou-Vignot (Enquête au collège L’intégrale 1, Enquête au collège : Le professeur a disparu, Louise Titi et Joyeux Noël Rita et Machin) et Olivier Tallec (Louis Ier, Roi des moutons, Waterlo & Trafalgar, Jérôme par cœur, La boum ou la plus mauvaise idée de ma vie, Qui quoi qui, Coffret Grand Loup & Petit Loup, MarlaguetteLe plus féroce des loups, Pas de pitié pour les baskets, Kevin et les extraterrestres, Restons Calmes !, Joyeux Noël Rita et MachinMaurice Carême chanté par Domitille, Mon cœur en miettesLe slip de bain, ou les pires vacances de ma vie et La croûte). Retrouvez aussi notre interview d’Olivier Tallec.

Entre chien et poulpe
de Martin McKenna (traduit par Laura Derajinski)
Editions Père Fouettard
13 €, 270×240 mm, 32 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Mon ami le zombie
Texte de Vincent Malone, illustré par Miré
Seuil Jeunesse
13,50 €, 290×158 mm, 64 pages, imprimé en France, 2014.
Rita et Machin
Texte de Jean-Philippe Arrou-Vignod, illustré par Olivier Tallec
Gallimard Jeunesse dans la collection Rita et Machin
6 €, 206×213 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2006.

En garde, chevaliers !

Aujourd’hui, je vous présente deux albums qui nous plongent au temps des chevaliers et qui sont surtout des objets très originaux !

livre-jouet le château fortUne journée au château, ce n’est pas de tout repos ! Les chevaliers s’entraînent au tir à l’arc, l’écuyer selle les chevaux, et une fois le tournoi terminé, ils s’aventurent en forêt et croisent alors le terrible dragon ! Et il faut en plus délivrer la princesse enfermée dans sa tour ! Heureusement, la soirée sera consacrée à un grand banquet pour se remettre de ces émotions !
Le château fort n’est pas un livre comme les autres ! Dans un coffret, on trouve ce livre pop-up, avec de jolies animations en papier. À part l’histoire, on trouve aussi de petites informations sur le Moyen-Âge, accessibles aux plus petits. Et surtout, si on déplie entièrement les pages, on obtient un grand plateau de jeu en trois dimensions, pour faire évoluer des personnages en carton fournis (avec leurs accessoires). Il manque juste de petits supports pour qu’ils puissent tenir debout, mais on doit pouvoir les bricoler. L’ensemble est vraiment réussi, les illustrations de Britta Teckentrup sont fouillées et modernes, et la courte histoire de Corina Fletcher accessible aux plus jeunes. Mais c’est surtout le fait de pouvoir transformer le livre en piste de jeu qui fait le charme de ce coffret !
Un bel objet pour s’évader, observer, et surtout jouer !

un dragon au châteauLe grand dragon bleu s’est introduit au château ! Il sème la panique ! Des enfants croqués, un tonneau de vin renversé, et surtout un cochon rôti dérobé, il faut que le chevalier rouge fasse quelque chose ! Parviendra-t-il à ramener le calme au château ?
Là encore, avec ce livre cartonné, on trouve une histoire simple, pour voyager au temps des châteaux forts, des dragons, et des banquets ! Et surtout, le livre cartonné est très original, avec ses pages crénelées qui donnent un effet réaliste ! On a l’impression d’entrer à chaque page un peu plus dans les pièces de la forteresse ! Le texte de Marie Fordacq est facile d’accès et plein d’action et d’humour et Ilaria Falorsi nous propose de jolies illustrations, détaillées et colorées !
Un dragon au château est un album cartonné pour vibrer avec le chevalier rouge ! Les plus petits aussi ont le droit à des aventures dignes de ce nom !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Britta Teckentrup (Un intrus s’est perdu, Tu vivras dans nos cœurs pour toujours… et Monsieur Le Lion va chez le coiffeur).

Le château fort
Texte de Corina Fletcher (traduit par Delphine Bourgoin), illustré par Britta Teckentrup
Gallimard Jeunesse
19,90 €, 216 x 216 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014.
Un dragon au château
Texte de Marie Fordacq, illustré par Ilaria Falorsi
Tourbillon
9,95 €, 180 x 210 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Aujourd’hui et demain se tient le Festival du Livre de Mouans-Sartoux, l’un des plus importants de la région PACA !

Marianne

Documentaires animaliers

Aujourd’hui, je vous présente une sélection de documentaires sur la nature, les animaux ou les plantes ! Mais hors de question de s’ennuyer : l’originalité est au rendez-vous !

le pouCommençons avec un documentaire qui n’en a pas l’air ! En cette période de rentrée scolaire on en entend beaucoup parler, et malheureusement, ce n’est pas prêt de s’arrêter ! Le Pou est absolument partout ! Saviez-vous que cet insecte vivait 20 à 30 jours sur la tête des humains ? Qu’on pouvait voir son estomac tant il est transparent ? Qu’il ne pouvait ni voler ni sauter ? Élise Gravel nous apprend tout ça, et bien d’autres détails encore, avec beaucoup d’humour, tant dans le texte que dans les illustrations ! On arrive même à éprouver un peu de tendresse pour cette petite bête, rendue si sympathique (et pourtant, on sait comme tout le monde la déteste, à raison !)
Un petit album souple pour s’informer avec le sourire !
L’occasion de vous rappeler que le concours pour gagner Le pou est toujours d’actualité, jusqu’à mercredi 10 h !

le livre géant des animaux sauvagesPartons tout autour du monde avec Le livre géant des animaux sauvages ! Éléphant, girafe, ours polaire, baleine bleue, chameau, panda, hippopotame : tous ces animaux livrent leurs secrets ! Pour chaque animal, une double-page nous renseigne sur le lieu de vie de l’espèce, sa taille, ses prédateurs, et ses particularités physiques. Marie Greenwood nous apprend énormément de choses et on en prend plein les yeux ! Les illustrations numériques en 3D de Peter Minister ne sont pas tout à fait ma tasse de thé, mais il faut avouer qu’ici, elles donnent vraiment un côté réaliste au documentaire. Il faut dire aussi qu’elles sont imposantes par la taille, grâce à un système de volets, qui rend l’ensemble assez impressionnant ! Ma petite sœur a exploré cet album documentaire avec attention, en poussant des « Oh ! » de surprise tout au long de sa lecture !
Un documentaire original pour les amoureux des animaux !

bon appétit les animauxLa nature est très organisée. Pour l’alimentation, les espèces animales (dont les humains font évidemment partie) adoptent différents régimes. Il y a les carnivores, les herbivores, les insectivores, les omnivores… Il y a ceux qui courent pour se nourrir, ceux qui épuisent leurs proies, ceux qui avalent sans mâcher, ceux qui ruminent pendant des heures, et ceux qui ont des ustensiles particuliers (la trompe de l’éléphant, le cou de la girafe,…) !
Avec Bon appétit les animaux ! vous saurez tout sur l’alimentation des animaux, du loup au campagnol en passant par les dauphins et les hérons ! Françoise Laurent vulgarise tous ces termes techniques de classification, pour expliquer les régimes alimentaires aux plus jeunes. C’est bien pensé, et joliment illustré par Capucine Mazille.
Un album instructif et éducatif, qui n’oublie pas l’esthétique !

mon guide natureTout aussi instructif et plus traditionnel dans la forme, Mon guide nature porte bien son nom ! Les mammifères, les oiseaux, les insectes, les arbres et les fleurs : tout y est ! Organisées en grandes classes, puis selon leurs caractéristiques et/ou leurs couleurs, beaucoup d’ espèces courantes de la faune et de la flore de nos régions sont présentées.
Anne Baudier signe de courts textes informatifs dans lesquels on vient piocher pour se renseigner, tout en profitant des jolies illustrations détaillées de Cathy Gaspoz, Florence Mc Kenzie et Dominique Mansion.
Un peu comme dans les guides du même type existants pour adultes, mais avec une présentation convenant aux jeunes lecteurs : on ouvre, on lit, on parcourt au hasard, on cherche précisément,…
Un guide complet et détaillé pour apprendre à observer la nature autour de nous !

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres documentaires sur notre tableau Pinterest.

Le pou
d’Élise Gravel
Éditions Le pommier dans la collection Les petits dégoûtants
6,90 €, 150 x 210 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-certifié, 2014
Le livre géant des animaux sauvages
Texte de Marie Greenwood (traduit par Christiane Prigent), illustré par Peter Minister
Gallimard Jeunesse
16 €, 266 x 282 mm, 15 pages, imprimé en Chine, 2014
Bon appétit les animaux ! Les régimes alimentaires
Texte de Françoise Laurent, illustré par Capucine Mazille
Ricochet dans la collection Ohé la science !
12,50 €, 280 x 210 mm, nombre de pages, imprimé en Italie, 2014
Mon guide nature
Texte d’Anne Baudier, illustré par Cathy Gaspoz, Florence Mc Kenzie et Dominique Mansion
Rue des enfants
10,50 €, 150 x 210 mm, 158 pages, imprimé en Slovénie, 2014 (première édition en 2008)

À part ça ?

dadoclemPour la 4ème année, les éditions Dadoclem lancent leur concours bilingue, La Marmite-O-langues ! Il faut avoir entre 8 et 16 ans et écrire une histoire en deux versions : en français et en anglais, allemand, espagnol ou italien. Le thème de cette année, qui devrait inspirer les jeunes auteurs, est Globe-trotters ! A vous les récits de voyage et d’aventure aux quatre coins du globe !
Vous avez jusqu’au 15 Novembre et vous trouverez toutes les informations utiles ici.
Alors à vos stylos !

Marianne

Un certain Nicolas…

J’ai des lacunes, et même parfois de sacrées lacunes ! Avec La mare aux mots, j’ai découvert Pierre Gripari, Roald Dahl et celui dont je vais vous parler aujourd’hui : Le petit Nicolas ! Bien sûr dans les trois cas je connaissais les noms, mais je n’en avais jamais lu !

Le petit NicolasLa sortie d’une édition spéciale (les trois premiers livres réunis en un) était le parfait prétexte pour découvrir ce classique de la littérature jeunesse.

Nicolas est un petit garçon, à l’école il a plusieurs copains. Il y a Alceste (qui mange tout le temps), Rufus (le fils d’un policier), Clotaire (un peu cancre), Eudes (qui passe son temps à donner des coups de poing), Geoffroy (dont le père est très riche), Agnan (le chouchou de la maîtresse sur qui l’on ne peut pas cogner, car il a des lunettes) et d’autres encore. Tous ceux-là (enfin sauf Agnan) se retrouvent pour faire de nombreuses bêtises et rendre la vie impossible aux adultes (le bouillon, leur surveillant, la maîtresse, le directeur, les parents…). Nicolas veut souvent bien faire (comme lorsqu’il décide d’offrir un bouquet à sa maman), mais généralement ça finit mal… Les adultes ne sont pas forcément mieux que les enfants, comme par exemple le père de Nicolas toujours en train de se chamailler avec le voisin et qui, peu importe de quoi parle Nicolas, aurait pu en être champion s’il avait continué.

Quel bonheur que ce gros recueil ! Très certainement que vous connaissez tous ce héros de Sempé et Goscinny que je découvre à 37 ans, mais peut-être donnerais-je l’envie à quelques-uns de le lire à leurs enfants ! J’ai lu, pour ma part, tout cet été ces histoires à ma fille de 6 ans qui s’est totalement régalée ! Elle est devenue totalement fan (au point un jour de me dire qu’elle aimerait un déguisement du Petit Nicolas…) et j’avoue en être devenu fan également ! C’est très drôle, plein de tendresse, terriblement bien écrit. Le fait que ça soit bourré de répétitions (notamment sur les personnages qui sont systématiquement présentés) fait beaucoup rire les enfants qui disent les mots avant qu’on ne les prononce.
Un grand classique de la littérature jeunesse qui n’a pas du tout vieilli.

LeLes vacances du Petit Nicolas troisième livre compilé dans ce recueil, Les vacances du Petit Nicolas, est également sorti en CD raconté par Benoît Poelvoorde… et là encore quel bonheur !
Dans cette histoire, on va donc suivre les aventures du Petit Nicolas tout d’abord en vacances avec ses parents puis en colo. Les copains habituels sont donc absents, mais les nouveaux ne sont pas mal non plus. Ici encore les bêtises sont au rendez-vous et les adultes sont toujours aussi désemparés, exaspérés.
Benoît Poelvoorde excelle dans son rôle de récitant, par moment j’ai franchement ri et je ne me suis jamais ennuyé. Ma fille a écouté ce double CD quasiment en boucle tout cet été dans sa chambre, sans jamais s’en lasser.
Une géniale lecture du Petit Nicolas, aussi savoureux pour les enfants que pour les parents.

Le Petit Nicolas
Texte de Goscinny, illustrations de Sempé
Gallimard Jeunesse dans la collection Folio Junior
12,50 €, 125×175 mm, 480 pages, imprimé en Italie, 2014.
Les vacances du Petit Nicolas
Textes de Goscinny, lus par Benoît Poelvoorde
Gallimard Jeunesse dans la collection écoutez lire
19,90 €, durée : 2h13, 2014 (précédente édition 2012).

À part ça ?

Si vous recevez notre feuille de nénuphar ou si nous suivez sur facebook vous le savez peut-être déjà… La mare aux mots recrute ! Nous cherchons un-e chroniqueur-euse pour le numérique ! Plus d’infos ici.

Gabriel