La mare aux mots
Parcourir le tag

Géraldine Collet

Saletés

Par 19 octobre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, une chronique qui pue. On commence avec une merveilleuse princesse qui pète sans arrêt et on continue avec un minuscule bousier qui essuie pas mal de moqueries.

Prout prout prout !
Texte de Laetitia Le Saux, illustré par Eléonore Zuber
Oskar dans la collection Trimestre
6,95 €
, 220 x 170 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.
Le Roi des cacas
Texte de Géraldine Collet, illustré par Hervé Le Goff
L´élan vert
12,70 €
, 230 x 290 mm, 32 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Caractères de cochon

Par 3 juillet 2015 Livres Jeunesse

LE PETIT LIVRE QUI DIT NONNon, non, non et NON ! Que ce soit pour aider, pour manger proprement, pour se tenir correctement ou pour ranger ses affaires, elle n’a qu’un mot à la bouche : NON ! Pourtant le petit monstre sait redevenir une petite fille gentille au moment où elle en a besoin…
On rit en voyant la trogne de la petite fille qui s’époumone à dire non, qui multiplie les bêtises et fait absolument n’importe quoi (même son ours en peluche semble ne plus en pouvoir). Les illustrations de Carole Crouzet sont pleines de mouvement, d’énergie. En lisant le texte de Swann Meralli on s’amuse à imiter les enfants en pleine phase d’opposition… et on les fait rire ! Quoi de mieux pour débloquer une situation que de s’en moquer ?
Un album plein d’humour pour rire de la fameuse phase du non (avec un dénouement qui ravira les fans de livres).

Quel caractère !Allez, on se lève ! Ouh la non, ce petit cochon n’a pas envie, il ne veut pas obéir. Les autres sortent ? Et bien qu’ils sortent, il pleut, lui a envie de rester à l’abri ! En plus, il ne veut pas s’habiller comme on le lui demande. Non c’est décidé il ne fera pas comme les autres… et s’il avait raison ?
Dire tout le temps non c’est fatigant… mais il est bon parfois de s’opposer, de refuser ce qui nous semble injuste, de s’indigner, de ne pas être un mouton. Géraldine Collet nous raconte l’histoire d’un petit cochon qui, grâce à son mauvais caractère, va échapper à un destin pas très rose. L’histoire est pleine d’humour, mais c’est aussi un bon moyen de réfléchir à l’effet de groupe, au fait de décider soi-même de ses envies.
Un album pour apprendre à ne plus suivre le troupeau.

petit mot magiqueIl propose des donuts, mais refuse d’en donner quand on en accepte… mais qu’est-ce qu’il a ce panda ? C’est quoi son problème ? Et s’il attendait simplement un petit mot magique en réponse ?
Là encore, le personnage a bien raison d’avoir sale caractère ! Pourquoi tout accepter des autres ? Face à ceux qui exigent ou ceux qui veulent tout, il remballe la marchandise ! C’est tellement plus agréable d’offrir aux gens aimables.
Un album plein de douceur et d’humour pour se rappeler qu’on gagne toujours à être poli.
Le même vu par Le cahier de lecture de Nathan.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Géraldine Collet (À l’école des poussins !, Un pour tous, tous poussin !, Défends-toi !, La petite liseuse, Sais faire moi, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille, Tout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île et A table), de Sébastien Chebret (Arrête de bouder, Les étoiles d’Hubert, La mystérieuse lettre au Père NoëlMon album à compter et L’entrée en maternelle) et de Steve Anthony (Saperlipopette mon chapeau !). Retrouvez aussi nos interviews de Géraldine Collet et de Sébastien Chebret.

Le petit livre qui dit NON !
Texte de Swann Meralli, illustré par Carole Crouzet
p’titGlénat dans la collection Vitamine
11 €, 255×284 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Quel caractère !
Texte de Géraldine Collet, illustré par Sébastien Chebret
Les 400 coups dans la collection Carré blanc
13 €, 220×285 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2015.
Un petit mot magique
de Steve Antony (traducteur non crédité)
Gautier-Languereau
14 €, 268×270 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2015.

Gabriel

 

You Might Also Like

Bientôt la rentrée !

Par 7 août 2014 Livres Jeunesse

Cette année, pas de grosse chronique sur la rentrée, nous en avons fait plusieurs les années précédentes et vous pourrez y puiser des tas d’idées ! Mais voici quand même trois livres sortis depuis.

A l'école des poussinsDemain, c’est la première rentrée des poussins, imaginez un peu ! Ça s’active dans le poulailler ! Et pendant que certains préparent leur cartable, Shirley stresse un peu… Qu’est-ce qu’elle va faire à l’école ? Et si la maîtresse est méchante ? Heureusement, ses amis sont là pour la rassurer !
On est ravi de retrouver les poussins de Géraldine Collet et Coralie Saudo ! On adore ces personnages dont les préoccupations sont si proches de celles des enfants. Ici encore les auteurs ont su croquer avec justesse les angoisses et l’excitation de la veille de la rentrée.
Un album drôle et tendre jusque dans les illustrations.

CeA l'école d'Eliott matin, c’est son papa qui accompagne Eliott à l’école. Il y retrouve ses copains et Élise, sa maîtresse. Certains pleurent un peu, d’autres réclament un bisou. Au fait, qui reste à la cantine ? Une fois les parents partis, on se retrouve tous dans la classe. Julie, l’Atsem, aide la maîtresse. On se répartit en petits groupes, certains feront du dessin, d’autres jouent aux voitures, d’autres enfilent des perles. Il y aura aussi la cantine, la sieste, le sport… bref une journée bien remplie.
C’est dommage de devoir le signaler, mais comme c’est rare, ici il y a autant de papas que de mamans qui accompagnent les enfants à l’école, il y a des garçons qui enfilent des perles tout comme il y a des filles qui jouent aux voitures ! Bref, que ça fait du bien un livre non sexiste ! (et l’on ne devrait même pas le signaler tellement ça devrait être normal…) Françoise de Guibert et Olivier Latyk décrivent, avec beaucoup de justesse, la journée des petits. Même l’Atsem est présente ! C’est riche en détails, en petites histoires, une vraie réussite !
Un grand livre cartonné, coloré, avec des volets. Un super bon livre sur la maternelle.

Oops et Ohlala vont à l'écoleOops et Ohlala sont à l’école, mais c’est un peu la cata… Quand ils doivent dessiner un rond, Oops dessine un carré… Quand ils doivent le colorier en bleu, Ohlala le colorie en jaune ! Quant au moment du saute-mouton, c’est vraiment la catastrophe ! Oups ! Ohlala…
Ah nos amis Oops et Ohlala… ils m’amusent toujours autant (je crois d’ailleurs que c’est celui qui m’a fait le plus pouffer, seul chez moi). Une série qui croque parfaitement les enfants et qui est, en même temps, drôle et décalée. Bref, j’adore !

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les ouvrages sur la rentrée scolaire et l’école en général que nous avons chroniqués regroupés dans un tableau pinterest.
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Françoise de Guibert (Maman et Papa), Olivier Latyk (Cache-cache des grosses bêtes, Cache-cache des petites bêtes, En voiture ! Mes premiers pas sur la route, La merveilleuse légende de Saint NicolasL’imagier de la couleurLa petite Louise, ses voyages et son accordéon, La vie merveilleuse de la princesse Olga et Contemimes : comptines à mimer et chanter), Géraldine Collet (Un pour tous, tous poussin !, Défends-toi !, La petite liseuse, Sais faire moi, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille, Tout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île et A table), Coralie Saudo (Le vieux-vieux monsieur du 33e étage, Ca… caca… catastrophe !, Un pour tous, tous poussin, Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île, 101 moutons au chomâge, Manolo, un boudeur de petit fantôme et Manolo, un cochon de petit fantôme), Mellow (Oops et Ohlala à la mer, Oops et Ohlala vont dormir, Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Amélie Graux (Oops et Ohlala à la mer, Pouce !J’aime mes cauchemars, Oops et Ohlala vont dormir, Oops et Ohlala fête un anniversaire, Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes). Retrouvez aussi nos interviews de Géraldine Collet et de Coralie Saudo.

L’école d’Eliott
Texte de Françoise de Guibert, illustré par Olivier Latyk
Gallimard Jeunesse
15,90 €, 260×320 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014.
À l’école des poussins !
Texte de Géraldine Collet, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups
8 €, 222×222 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2013.
Oops et Ohlala vont à l’école
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection La petite vie de Oops & Ohlala
5,80 €, 156×156 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2013.

À part ça ?

Expériences à la plageBon sérieusement… ok on s’approche de la rentrée, mais il reste un mois ! Autant en profiter… pour faire des expériences à la plage et surtout en mettre plein la vue aux copains. C’est ce que nous proposent Jack Guichard, Guy Simonin et Kamil Fadel dans Expériences à la plage sous-titrée Défie tes copains et ramène ta science !. Car oui ici on va impressionner ses amis, les défier. Arriveront-ils à trouver le galet qui chauffe le plus parmi ceux qu’on leur propose, à retourner un seau rempli d’eau avec un frisbee sans rien renverser ou encore à se décoller de leur ombre ? Nous on va réussir grâce à ce petit livre drôlement ingénieux. Chaque fois, on nous explique comment défier les copains, comment réussir le défi et l’explication scientifique. C’est ludique et l’on apprend plein de choses… et en plus ça tient dans la poche !
Expériences à la plage de Jack Guichard, Guy Simonin et Kamil Fadel, illustré par Lucie Maillot, Le Pommier, 6,90 €.

Gabriel

You Might Also Like

A l’aventure !!!

Par 1 juillet 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on part à l’aventure, ça vous dit ? C’est parti !

Bad LinoBad Lino l’aventure il connaît ! C’est un aventurier, un vrai, un qu’a des muscles ! Rien ne lui fait peur, affronter des monstres, des océans déchaînés ou des territoires hostiles, dans toutes les situations il est à l’aise ! Bad Lino c’est le meilleur ! Jusqu’au moment où…

Non non non je ne vous révèlerai pas la chute de Bad Lino, cet album plein d’humour et de punch signé Séverine Vidal et Estelle Billon-Spagnol mais je vous assure qu’elle est drôle. On en a tous connu des gamins comme ça non ? bad linoIls nous arrivent aux genoux mais sont des vrais durs, ils ont vécu tellement de choses extraordinaires… Un album très drôle sur l’imagination des enfants et leur côté « c’est moi le plus fort ». Même si j’ai toujours du mal avec les « ze » (à la place des « je »), ici l’album est tellement bon que je lui pardonne ce petit défaut. Estelle Billon-Spagnol a particulièrement réussi son héros haut en couleur, avec des couleurs (justement) pleines d’énergie, de pep’s. Bref en plus d’être drôle c’est un album que je trouve très esthétique.

un pour tous tous poussinsLéonard, Lili, Yvan, Shirley et Anatole ont décidé… aujourd’hui ils sortent ! Nos cinq poussins quittent le poulailler au petit matin et les voilà dans la forêt ! Bien équipés (boussole, carte, nourriture,…) ils n’ont pas peur… Et c’est parti pour l’aventure ! Et même le renard n’y changera rien, un pour tous, tous poussins !

Quel bonheur de retrouver la suite de Tout seul ! et Tous ensemble ! et les cinq poussins héros de cette série signée Géraldine Collet et Coralie Saudo ! Comme dans les deux premiers c’est vraiment drôle et on adore ces personnages qui n’ont pas froid aux yeux. L’union fait la force, voilà le message de cet album avec lequel on peut aussi jouer (régulièrement on nous décrit ce queun pour tous tous poussins fait chaque personnage, on peut alors demander aux enfants lequel est-ce,  qui est en train d’observer un lézard et qui porte la boussole ?). Géraldine Collet arrive toujours à nous parler de l’enfance sans mièvrerie, avec des phrases qui font mouche. Un nouveau tome d’une série vraiment réussie qui plait beaucoup aux enfants.

Une victoire pour HalimaHalima vit dans un petit village d’Afrique, son père garde les moutons dans les pâturages et la petite fille décide de lui porter du lait. Seulement voilà, pour ça il lui faudra traverser des dunes et le fleuve Niger, croiser des djinns et des girafes blanches, se frayer un chemin dans le défilé de la danse des masques et même gravir une montagne ! Mais Halima ne faiblit pas, elle garde sa jatte sur sa tête et le lait n’est pas renversé… jusqu’à ce qu’elle arrive à son père !

On change complètement de style d’album avec Une victoire pour Halima. Album très coloré qui nous fait voyager en Afrique, au bord du fleuve Niger. C’est une magnifique histoire, un conte même, sur l’amour, la ténacité. Est-ce le lait que contient la jatte ou le fait d’y faire attention pour son père qui est important ? Le genre d’album qui marque, qu’on relit avec plaisir. Vraiment un très bel ouvrage.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué plusieurs livres de Séverine Vidal (L’œil du pigeon, Au pays des vents si chauds, Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps), Estelle Billon-Spagnol (Les chaussettes qui puent, Les soeurs Tsss, La planète des mius, Ti-Jack, Chiche !, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, 5h22, Petit Lagouin, Le jardin du secret, Jacotte, Le petit bois du dimanche soir, À table et Mister Mok), Géraldine Collet (Défends-toi !, La petite liseuse, Sais faire moi, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille, Tout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île, et A table) et Coralie Saudo (Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île et 101 moutons au chômage). Retrouvez aussi notre interview de Séverine Vidal, notre interview d’Estelle Billon Spagnol, notre interview de Géraldine Collet et notre interview de Coralie Saudo.

Bad Lino
Texte de Séverine Vidal, illustré par Estelle Billon-Spagnol
L’élan vert dans la collection Poivre & compagnie
11,20€, 232×232 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Un pour tous, tous poussin !
Texte de Géraldine Collet, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups
8€, 225×225 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2012
Une victoire pour Halima
Texte de Stephen Davies (traduit par Vanessa Rubio-Barreau), illustrations de Christopher Corr
Gallimard Jeunesse
12,50€, 230×270 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2013.

A part ça ?

Nous avons décidé, à quelques exceptions près, que les A part ça ? (contrairement au blog) partaient en vacances en juillet et août ! Mais ils ont remis leur vacances à demain le temps de vous annoncer nos coups de cœur album du mois et roman du trimestre !
Pour le mois de mars, les coups de cœur albums de Marianne sont La girafe en maillot de bain de Sandrine Beau et Maud Legrand (L’élan vert) et La maison ballon de la famille Hippo de Yukio Abe (Nobi Nobi). Les miens : Si j’étais oiseau de Jean Leroy et Marie-Anne Abesdris (Les 400 coups), Ours et les papillons de Susanna Isern et Marjorie Pourchet (Oqo) et Le calligraphe de Chun-Liang Yeh et Nicolas Jolivot (HongFei).
Niveau romans, Le bonheur en cinq lettres de Pascale Perrier (L’archipel) pour Marianne et Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier (Casterman), Là où je vais de Fred Paronuzzi (Thierry Magnier) et La meneuse de bête d’Anne Ferrier (Oskar) pour moi.
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Les animaux sont surprenants !

Par 11 mai 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux albums qui nous présentent certains comportement animaliers… Divertissant et instructif, que demander de plus ?

Le premier jour de ma vie

Saviez-vous que la loutre, après avoir mis son petit au monde, le tient fermement contre elle pour ne pas qu’il dérive, emporté par le courant ?  Saviez-vous que le petit gnou, à peine né, doit déjà trotter, parce que son troupeau ne s’arrête jamais ? Saviez que la zébrelle mémorisait très vite le dessin des rayures de son zébreau pour le retrouver parmi ses congénères ?….

Le premier jour de ma vie intérieurEt bien moi, je ne savais rien de tout cela, mais j’ai trouvé toutes ces anecdotes passionnantes. Le premier jour de ma vie propose aux enfants d’en savoir plus sur les naissances et les premiers moments de vie des animaux. J’avais bien quelques idées, mais je suis vraiment restée étonnée devant toutes ces informations. J’ai aussi découvert un tas d’animaux inconnus pour moi jusqu’alors. Loutres, tortues, girafes,… côtoient le sifaka (une sorte de lémurien), le capybara (de la famille du cochon d’Inde, ou le mégapode (un drôle d’oiseau), entre autres espèces plutôt méconnues jusque là… A chaque page, on trouve une belle illustration presque aussi réaliste qu’une photo de Robin Page, et un court texte de Steve Jenkins qui donne la parole aux animaux pour raconter leur premier jour de vie. C’est simple, clair, émouvant et instructif (à la fin de l’album, on trouve même un descriptif plus précis de tous les animaux présentés) et ça devrait plaire à tous les curieux (enfants comme parents) !

défends toi

Dans la nature, les animaux ont souvent besoin de se défendre, notamment contre d’éventuels prédateurs. Le hérisson se roule en boule, le lapin est aux aguets, le caméléon se camoufle,  le bélier fonce tête la première, ou bien encore, l’oppossum fait semblant d’être mort !

Avec Défends-toi, Géraldine Collet dresse un rapide inventaire des techniques et parades utilisées par les animaux pour se protéger du danger. Avec des mots simples, elle nous montre qu’ils ont décidément plus d’un tour dans leur sac, sans pour autant être violent ou riposter réellement. Même si les informations sont sérieuses, le ton est vraiment plein d’humour avec des bulles pour faire parler les animaux (qui viennent compléter le court texte documentaire) et des illustrations vraiment drôles de Mélanie Allag : les animaux sont très expressifs et on rit de tous les petits détails humoristiques disséminés dans l’image ! Un album qui permet d’en savoir plus sur le monde animal, avec le sourire !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres de Géraldine Collet : La petite liseuse, Sais faire moi, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille, Tout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île, et A table. Retrouvez également son interview.
Retrouvez également d’autres chroniques de livres illustrés par Mélanie Allag : Dis-moi pourquoi ? et L’écologie des petits.

Le premier jour de ma vie
de Steve Jenkins illustré par Robin Page traduit par Christine Billaux
Circonflexe dans la collection Aux couleurs du monde
12 €, 238 x 238 mm, 32 pages, imprimé aux Emirats Arabes Unis, 2013
Défends-toi !
de Géraldine Collet illustré par Mélanie Allag
L’Elan Vert dans la collection Pas bête
11,20 €, 217 x 217 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Aujourd’hui et demain, c’est l’opération Tous à l’opéra !
25 opéras français ouvrent leurs portes au public pour visiter les coulisses de ces lieux un peu magiques qui font souvent rêver. Plus d’informations sur le site officiel de la manifestation pour connaître les animations prévues près de chez vous.

Marianne

 

You Might Also Like