Aventures historiques

Aujourd’hui, on suit deux hommes qui ont marqué l’histoire, chacun à leur manière !

alexandre le grandAlexandre est le fils du roi de Macédoine. Dès sa plus tendre enfance, il rêve de conquérir de nouvelles terres pour agrandir le royaume. Batailles, alliances, amitiés et grands combats, il est prêt à tout pour accomplir son projet et régner sur le monde !

Véritable plongée dans l’antiquité, Alexandre le Grand, jusqu’au bout du monde, nous propose de suivre le parcours de ce personnage ambitieux ! Organisé en courts chapitres, ce roman aux allures de documentaire historique permet d’apprendre plein de choses sur cette période historique sans en avoir l’air ! Hélène Montardre dépoussière l’antiquité, et dresse un portrait complet de ce personnage célèbre ! Dépaysement garanti !

moi, stevensonAutre siècle et autre ambition, partons à la découverte de Robert Louis Stevenson, le célèbre auteur de L’île au Trésor. Finalement, écrire un livre d’aventures en est déjà une en soi ! Comment viennent les idées ? Comment les organiser ? Quels liens avec la « vraie vie » ? On n’imagine pas tout ce travail quand on lit un roman d’aventures !

Accéder aux coulisses d’un livre, c’est un peu ce que nous propose Jean René, en écrivant cette histoire sur l’écriture de l’œuvre majeure de Stevenson. C’est finalement un prétexte, et il n’est pas nécessaire d’avoir lu L’île au trésor pour apprécier ce récit : on a un peu l’impression de pouvoir se mettre dans la peau de l’écrivain et c’est déjà un sacré voyage ! Original et rythmé, discrètement illustré par Zaü, mais aussi instructif, Moi, Stevenson est un roman biographique est réussi !

Quelques pas de plus...
Nous avons déjà chroniqué un autre livre de la collection Un regard sur… : D’un combat à l’autres, les filles de Pierre et Marie Curie, de Béatrice Nicodème.

Alexandre le Grand, jusqu’au bout du monde
d’Hélène Montardre
Nathan dans la collection Un regard sur…
5 €, 121 x 180 mm, 166 pages, imprimé en France, 2013
Moi, Stevenson, l’aventure de ma vie
Texte de Jean René illustré par Zaü
Bulles de savon
9 €, 140 x 210 mm, 80 pages, imprimé en UE, 2013

A part ça ?

Encore et toujours du papier découpé, mais vous savez comme j’aime ça ! Cette fois, Hari et Deepti nous présentent des scènes en relief de toute beauté !

Marianne

La première guerre mondiale et la famille Curie

Aujourd’hui, je vous présente deux romans qui nous présentent la famille Curie, au temps de la Grande Guerre, dont on commémore le centenaire cette année !

la petite curieNous sommes en 1916. Marcellin et Cyprien, comme tant d’autres hommes en ce temps-là, sont au front, dans les tranchées. Il y a énormément de blessés et il voit bientôt débarquer une ambulance conduite par une femme ! Une femme ?! Marcellin n’en croit pas ses yeux ! Cyprien reconnaît que celle-ci n’est autre que Marie Curie et entreprend de raconter le destin de cette scientifique à son compagnon !

S’en suit donc un récit construit sous forme de dialogue entre les deux soldats, souvent interrompus par les bombardements… Cyprien nous présente cette grande dame qui a marqué son époque et les suivantes, titulaire de deux prix Nobel, notamment grâce à la découverte du radium. Un destin hors du commun raconté par Rafi Toumayan, avec beaucoup d’informations historiques et scientifiques très intéressantes, accompagnées de quelques illustrations détaillées et colorées de Sébastien David. La petite Curie : un savoureux mélange de roman et de documentaire !

d'un combat à l'autrePierre et Marie Curie ont eu deux filles : Irène et Eve. Jeunes adolescentes au moment où la première guerre mondiale sévit, et prenant exemple sur leur mère, elles désirent plus que tout se rendre utiles. Mais si la science tient une place importante dans la famille, et qu’Irène s’y épanouit, ce n’est pas pour autant une fatalité. Eve saura se rendre utile autrement, notamment grâce à ses talents littéraires…

L’histoire de deux jeunes filles, d’une famille, et d’une nation, D’un combat à l’autre, c’est tout cela à la fois ! Béatrice Nicodème nous plonge complètement dans la drôle de guerre qui, cent ans plus tard, marque toujours les esprits. On découvre le quotidien des jeunes gens de l’époque, la dure vie des soldats au combat, mais aussi l’histoire d’une fratrie. Et là, c’est intemporel : comment choisir sa voie, notamment quand on pourrait penser que l’histoire familiale nous prédestine ? Émotions et suspense sont au rendez-vous !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Béatrice Nicodème (Wiggins et la nuit de l’éclipse, Wiggins et le perroquet muet, et Wiggins et la ligne chocolat). Retrouvez également son interview.

La petite Curie
Texte de Rafi Toumayan, illustré par Sébastien David
Les éditions de l’évolution dans la collection Les géants du microscope
12,50 €, 140 x 225 mm, 32 pages, lieu d’impression non précisé, 2013
D’un combat à l’autre. Les filles de Pierre et Marie Curie
de Béatrice Nicodème
Nathan dans la collection Un regard sur…
5 €, 120 x 180 mm, 157 pages, imprimé en France, 2014

A part ça ?

Origami, collage : les formes rondes de Caroline Attan donnent le tournis !

Marianne

En savoir plus sur la préhistoire

Aujourd’hui, je vous propose un petit voyage dans le temps. Mettez votre pagne en peau de bête, préparez-vous… et attention aux dinosaures !

Oh! dinosauresOn commence le voyage à une époque où l’on va se sentir bien seul ! On va être les seuls hommes puisque nous sommes à l’ère des dinosaures. Nous voici donc il y a 230 millions d’années, des reptiles géants parcourent la Terre, certains sont marins, d’autres vivent sur la terre. Petit à petit, ils seront rejoints par des mammifères. Dans Oh ! Les dinosaures, sorti dans la collection Les yeux de la découverte chez Gallimard Jeunesse, on va tout savoir de ces terrifiants monstres qui vivaient sur notre planète avant nous. C’est un documentaire extrêmement complet avec de nombreux textes, richement illustrés. On va en savoir plus sur les fossiles, l’anatomie des dinosaures, leur monde, leur vie et bien entendu leur disparition. Les jeunes (à partir de 9 ans d’après l’éditeur) fans de stégosaures, cératopsiens, sauropodomorphes… vont adorer cette mine d’info (seuls les fans de Line Renaud seront déçus, il n’y a rien à son sujet !). Un ouvrage familial, mais très pédagogique et vraiment complet qui vous dira tout tout tout sur les dinosaures.

Cro MagnonÇa y est les dinosaures sont morts (d’après ma fille « il y a eu un volcan et il a explosé ! Du coup, tous les animaux sont arrivés sur une autre terre et c’était la terre de Paris. Mais il y avait aucun homme qui existait hein ! On a pu les dessiner car on a retrouvé leurs os ! », c’est une théorie qui se défend), place à l’homme de Cro-Magnon ! Cro-Magnon c’est justement le titre de ce documentaire signé Muriel Zürcher, Phicil et Drac. Un documentaire plein d’humour et vraiment original. Des petits textes, des BD, de nombreuses illustrations… Ici, on va faire des fossiles (une expérience facile à faire et qui est vraiment très bien trouvée), fabriquer un bâton de parole ou une besace. On va même aller se faire cuire un œuf (grâce à de l’alu, du carton et un bol en verre). Mais ce n’est pas tout, le livre nous enseigne à parler Cro-Magnon (notamment, les fameuses expressions « Il pleut comme mammouth qui pisse » ou « ça ne casse pas des silex »), nous apprend des jeux, à faire du croca-cola… Bref, vous l’aurez compris ça ne manque pas d’humour et l’on apprend plein de choses. S’amuser en apprenant c’est toujours une formidable méthode. Pour finir, le livre est un très bel objet avec une couverture à rabat, un lien en cuir et une dent de tigre pour le refermer. Bref, on est très fan de cet album sorti chez Graine².

InrLa préhistoire Actes Sud JuniorOn termine avec un tout petit ouvrage qui vient de sortir chez Actes Sud Junior dans la collection À très petits pas, intitulé, tout simplement, La préhistoire. Ici, c’est également un documentaire. Il va répondre aux questions des enfants au sujet de cette période de l’Histoire : Quel temps faisait-il pendant la préhistoire ? L’homme descend-il du singe ? À quoi servaient les outils en pierre ?… Au total, douze questions de ce genre trouvent ici leur réponse. En fin d’ouvrage, on trouve un petit quiz, histoire de tester ses connaissances. Le petit album format poche est richement illustré par Loïc Méhée (qui a bien dû connaître cette période car il vient de sortir Le CRO-magnon et la TRO-mignonne dont Marianne vous parlera bientôt) et il ajoute beaucoup d’humour à l’ouvrage. Un petit livre très sympa pour en savoir plus sur la préhistoire.

Quelques pas de plus…
On a déjà parlé de la préhistoire et des dinosaures (Avant quand y avait pas l’école, Les hommes des cavernes, Quand papa était petit il y avait des dinosaures, Tyrannosaure, Les dinosaures, Dis papa, est-ce que les dinosaures sont morts ?, Tyranono, une préhistoire d’intimidation, Un dinosaure, c’était grand comment ? et Les dinosaures).
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Muriel Zürcher (Le tourneur de page, T.3 Au-delà des temps, Le gang des gigoteurs, Le voleur de lunettes, Papa Yaga, Krok Mais, Le tourneur de page, tome 2 : Vers l’inconnu, Le tourneur de page – T1 : Passage en outre-monde et La perle volée) et de Loïc Méhée (Au secours ! Un loup tout poilu et Cat and Mouse : Eat good food). Retrouvez aussi notre interview de Muriel Zürcher.

Oh ! Les dinosaures
Texte de Douglas Palmer (traduit par Bruno Porlier)
Gallimard jeunesse dans la collection Les yeux de la découverte
18€, 258×306 mm, 128 pages, imprimé en Chine, 2013.
Cro-magnon
Texte de Muriel Zürcher, illustré par Phicil et Drac
Graine²
19,90€, 194×262 mm, 92 pages, imprimé en Chine, 2012.
La préhistoire
Texte de Colette Swinnen, illustré par Loïc Méhée
Actes Sud Junior dans la collection À très petits pas
6,90€, 144×206 mm, 35 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Des dinosaures en appli ? Bien sûr, c’est sur Déclickids !

Gabriel

Loup, y es-tu ?

Le loup est certainement l’animal le plus présent dans la littérature jeunesse. Lors d’une conversation avec Maman Baobab, je lui ai dit que j’allais faire une chronique avec plusieurs albums sur le loup… elle en avait également l’intention ! Nous vous proposons donc aujourd’hui deux chroniques qui se croisent (la sienne est ici), avec parfois des livres en commun. Aoooouuuuuuuu !!!!!!!

Loulou l'incroyable secretLoulou vivait heureux avec Tom, le lapin, jusqu’au jour où une voyante lui donna un portrait de sa mère. Loulou ne savait pas qu’il avait une mère, il lui fallait partir à sa rencontre. Seulement, c’était dans un pays un peu effrayant (surtout pour Tom) appelé Wolfenberg. Un voyage qui n’allait pas être de tout repos !

Loulou l’incroyable secret est une BD tirée du film éponyme. On retrouve ici les deux personnages créés par Solotareff il y a 25 ans qui ont grandi, les voilà maintenant ado. L’album, qui ne manque pas de suspense et de rebondissements, parle surtout de la quête des origines, d’où vient Loulou, qui est-il vraiment ? Personnellement, j’ai eu une impression de résumé (on sent que c’est tiré d’un film et qu’il manque des passages), on passe trop vite d’une scène à l’autre. Parfait pour ceux qui ont déjà vu le film, très certainement. Pour les autres, ça donne envie de le voir…
Le même vu par Qu’importe le flacon et par Les lectures de Kik.

Un jeune loup bien éduquéPour la première fois, un jeune loup partit chasser seul. Très rapidement, il attrape un lapin mais comme notre jeune ami est bien élevé il accorde au lapin une dernière volonté : celui-ci veut une histoire. Ni une, ni deux, le loup va chercher un livre… sauf qu’à son retour, il n’y a plus de lapin ! Et c’est reparti pour la chasse ! Ce coup-ci, c’est un poulet qui est pris au piège… mais il veut que le loup lui joue de la musique avant de mourir. Le loup part donc chercher sa guitare ! Et à son retour… vous avez deviné ! Le loup se fera-t-il toujours aussi bien avoir ?

On reconnaît bien dans Un jeune loup bien éduqué l’humour de Jean Leroy et de Matthieu Maudet, auteur et illustrateur qu’on aime beaucoup ici. Ce conte en randonnée est rythmé et vraiment drôle, le genre d’histoire qui cartonne auprès des enfants. Ils rient de ce qui arrive au loup tout au long de l’aventure et ils rient encore plus à la chute. Une histoire aux illustrations colorées qui fait mouche !
Le même vu par Clarabel, Le cabas de Za, Enfantipages et Butiner de livres en livres.

loup qui mangeait n'importe quoiUn loup sans foi ni loi (et même un peu relou) était en colère tellement il avait faim. Il errait dans le bois de Saint-Cloud quand il croisa un mouton solitaire. L’animal n’était pas seul sans raison : il avait des renvois si odorants que personne ne voulait rester avec lui. Il eut beau prévenir le loup que s’il le mangeait il serait sûrement affublé du même mal, il fut gobé ! Après une bonne sieste, le loup reprit son chemin… tout en lâchant des rots bruyants et puants. Il croisa un cochon solitaire. Le cochon lui expliqua que s’il était seul c’est parce qu’il avait des problèmes de gaz… et que s’il le mangeait il lui arrivait la même chose… Pas de souci pour le loup et hop ! Le cochon fut mangé ! L’histoire était loin d’être finie…

Alors forcément, ce loup qui rote, qui pète, qui a le nez qui coule… ça va plaire à la plupart des enfants ! Mais les parents vont aussi se régaler de cette histoire complètement loufoque signée Christophe Donner et illustrée par Manu Larcenet (génialissime auteur BD dont c’est le premier album jeunesse). D’habitude, j’ai vraiment du mal avec les textes en rime, mais le texte est tellement drôle, tellement moderne que là ça passe tout seul, on prend beaucoup de plaisir à lire ce texte à voix haute. La chute est complètement inattendue et rend l’album encore plus original. Ici, on est fans de ce loup qui mangeait n’importe quoi !
Un extrait en ligne.
Le même vu par Dans la bibliothèque de Noukette.

Le plus malinAlors qu’il se promène dans les bois, le loup croise une petite fille toute de rouge vêtue. Elle lui dit qu’elle va chez sa grand-mère. Le loup, qui est très malin, se dépêche d’y être avant elle. Une fois sur place, pas de grand-mère, mais une chemise de nuit sur le lit attire l’œil du loup, et s’il se déguisait ? Voilà notre loup déguisé en grand-mère, le plan est presque parfait ! Pour ne pas éveiller les soupçons, il faut aller effacer les traces de pas devant la maison… Sauf que la porte de la maison claque et voilà notre loup, en chemise de nuit, dehors… Il va croiser les trois petits cochons, le chasseur, les sept nains et d’autres personnages encore et il regrettera d’avoir voulu être le plus malin !

On retrouve bien ici le ton de Mario Ramos, son humour, son trait. Comme beaucoup d’entre vous, je pense, j’adore les contes détournés. On reconnaît ici le début du petit chaperon rouge puis l’histoire part dans tout autre chose. On rit avec ce loup (ou plutôt de ce loup), devenu plus très crédible travesti ainsi. Une histoire pleine d’humour qui va beaucoup plaire aux enfants… et aux adultes aussi !
Le même vu par Enfantipages et  À l’ombre du saule.

Loup ?Un cochon se rendit à la boucherie Au petit chaperon rose, il voulait acheter de la viande de loup… mais il n’y en avait pas ! La petite fille décida de mener l’enquête… où trouver le loup ? Boucle d’Or n’avait pas l’air de savoir mais elle en avait envie, elle alla voir le chien mais ce dernier doutait de l’existence du loup… Il décida d’aller en parler au diable…

Loup ? est un album collectif réalisé dans le cadre de Manges-livres à Grateloup (un salon du livre jeunesse en Lot-et-Garonne). Six auteurs/illustrateurs (Alfred, Carole Chaix, Marc Daniau, Claire Franek, Régis Lejonc et Henri Menier) mêlent ici leurs talents pour cette histoire drôle mais aussi pleine de sens. Qui sont les loups ? Pas forcément ceux qu’on croit… Un bel album très graphique et vraiment original.

Tous sauf unC’est l’histoire d’un loup qui adorait manger les moutons, il aimait toutes sortes de moutons, dès qu’il en voyait un, peu importe son apparence, il était avalé… Tous ? Non sauf un ! Il y avait un mouton bien trop malin qui ne se laissait pas avoir. Le loup adorait aussi effrayer les enfants, c’était plus fort que lui, dès qu’il en voyait un, peu importe lequel il lui montrait les dents et l’enfant partait en courant. Tous ? Non sauf un ! Un petit garçon très malin qui narguait le loup. Autre plaisir de ce loup : écrabouiller les fleurs ! Il adorait ça… mais là aussi il y en a une qui lui résistait ! Il avait beau tout tenter sur elle, elle restait toujours aussi belle ! Mais un jour…

Nadine Brun-Cosme signe un texte plein de poésie sur un loup et ses petites frustrations devant les choses qui lui résistent… mais si finalement ces petites frustrations étaient nécessaires ? Si le fait de ne pas tout avoir nous faisait encore mieux apprécier ce que l’on a ? Si c’était ça qui mettait un peu de piment dans notre vie ? Un très beau texte mit en image avec beaucoup d’humour par Anne-Isabelle Le Touzé.

Le loup qui voyageait dans le tempsAlors qu’il fouillait dans son grenier, Loup trouva un livre sur lequel il était écrit que c’était un livre pour voyager dans le temps… il suffisait de tourner la page et l’on se retrouvait plongé au cœur de l’histoire. Loup n’y crut pas et se retrouva pourtant bien loin de chez lui… Un voyage dans le temps qu’il n’allait pas oublier !

On ne peut pas faire une chronique sur les loups sans parler d’un des plus célèbres, le Loup d’Orianne Lallemand et d’Éléonore Thuillier, personnage cher aux enfants. On aime beaucoup ce loup, ses histoires pleines de fantaisies et ses illustrations pleines d’humour et de couleurs. Ici, notre Loup va donc voyager dans le temps et donc donner quelques notions historiques aux enfants (attention ce n’est quand même pas un documentaire, n’exagérons rien). Loup va rencontrer Louis XIV, Jules César ou encore les dinosaures. Une frise, en page de garde, replace chaque époque que visite le loup. Un album plein d’humour… et qui donne des premières notions d’Histoire aux enfants.
Le même vu par A l’ombre du saule.

Loup noirCette chronique spéciale loup est aussi l’occasion de vous annoncer la ressortie du magnifique Loup Noir d’Antoine Guilloppé dans une magnifique version de luxe avec une reliure bodonienne, débossage et papier offset (oui, je cite le dossier de presse sans savoir de quoi je parle, mais le résultat est superbe !). J’avais déjà parlé de ce magnifique album qui joue sur les contrastes noir et blanc (comme sait si bien le faire Antoine Guilloppé). Cette superbe version qui sort pour les dix ans de l’album est l’occasion de vous l’offrir si vous ne l’aviez pas encore.
Deux photos de la couverture par Antoine Guilloppé.

Quelques pas de plus…
Parmi les albums sur les loups que nous avons chroniqués : Coffret Grand Loup & Petit Loup, Marlaguette, Sinon…!Le Grand Méchant Loup et l’école des affreux, Monsieur Le Loup, Li-loup, Lou P’tit Loup et la bergère… et plein d’autres avec le tag Loups.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Grégoire Solotareff (Méchant petit prince et Adam et Eve), Jean-Luc Fromental (10 p’tits pingouins autour du monde), Jean Leroy (Anoki, Canaille a oublié son doudou, Canaille ne veut pas aller à l’école, Canaille va chez le docteur, Canaille n’aime pas la soupe et Si j’étais un oiseau…), Matthieu Maudet (La croccinelle, Le ça, Bonjour facteur, Bonjour Docteur), et même un album de Jean Leroy et Mathieu Maudet (Papy), Mario Ramos (L’école est en feu, Le petit Guili et Mon ballon), Nadine Brun-Cosme (D’une île à l’autre, Trop c’est trop et Le prince amoureux), Anne-Isabelle Le Touzé (Timoléon), Orianne Lallemand (Les chaussettes de Gaspard, Au secours ! Un ogre glouton, Au secours ! Une sorcière au nez crochuAu secours ! Un loup tout poilu, Pestouille et Jolicoeur),  Éléonore Thuillier (Sur la route des formes, Gros GrisLa jungle en haleine, Adam est fort, Le grand lapin blanc, Mon papa est un zarzouilleur et Jour de piscine) et d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (Le loup qui n’aimait pas Noël , P’tit loup rentre à l’école).

Loulou l’incroyable secret
de Grégoire Solotareff et Jean-Luc Fromental
Rue de Sèvres
12,50€, 210×275 mm, 64 pages, imprimé en France, 2013.
Un jeune loup bien éduqué
Texte de Jean Leroy, illustré par Matthieu Maudet
L’école des loisirs
12,20€, 197×265 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2013.
Le loup qui mangeait n’importe quoi
Texte de Christophe Donner, illustré par Manu Larcenet
Mango Jeunesse
14,50€, 250×340 mm, 26 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Le plus malin
de Mario Ramos
École des loisirs dans la collection Lutin Poche
5,60€, 150×190 mm, 45 pages, imprimé en France, 2013 (première édition 2011).
Loup ?
d’Alfred, Carole Chaix, Marc Daniau, Claire Franek, Régis Lejonc et Henri Menier
Association Mange-Livres
10€, 200×200 mm, 40 pages, imprimé en Europe, 2013.
Tous sauf un
Texte de Nadine Brun-Cosme, illustré par Anne-Isabelle Le Touzé
Points de suspension
12€, 200×230 mm, 30 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2009.
Le loup qui voyageait dans le temps
Texte d’Orianne Lallemand, illustré par Éléonore Thuillier
Auzou dans la collection Mes grands albums
9,80€, 255×255 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013.
Loup noir
d’Antoine Guilloppé
Casterman dans la collection Les albums Casterman
13,95€, 255×258 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013.

À part ça ?

Jean Fabre, l’un des fondateurs de l’école des loisirs, nous a quitté. Un hommage signé Lucie Cauwe.

Gabriel

Pendant les vacances, on ne s’ennuie pas !

Comme je vous l’avais annoncé, après les livres pour occuper les enfants en vacances, voici une sélection de cahiers d’activités.

Origamis Rebecca DautremerEt on commence par deux ouvrages qui ne sont d’ailleurs pas des cahiers ! Origamis et Pochoirs sortis chez Gautier Languereau. Grâce aux feuilles (100 !) décorées par Rébecca Dautremer on va pouvoir faire de jolis objets en origami. Ici, tout est expliqué, 18 modèles sont proposés (cocotte, chat, lapin, soleil…) et les explications sont claires, on arrive facilement à faire ce que l’on a envie de faire. Les décors signés Rébecca Dautremer sont de petites merveilles. Nous, on a testé surtout les lampions pour refaire une guirlande (qui était assez moche) et on a eu un résultat vraiment merveilleux (photo). Ma fille de 5 ans a beaucoup participé, mais elle avait quand même besoin d’aide. La boîte cartonnée, avec son petit tiroir, est vraiment bien faite. pochoirs Régis LejoncBref ici on a adoré ! Les pochoirs, eux, sont signés Régis Lejonc. Une trentaine de modèles Kawaï sont proposés (il faut d’abord détacher les morceaux de carton puis colorier à l’intérieur des trous. Ici, ça a eu du succès au-delà de ce que je pensais. Ma fille teste énormément de loisirs créatifs (vous pensez bien) et elle est revenue plusieurs fois sur celui-là, j’ai rarement vu à ce point. Elle a adoré voir apparaître son dessin et le customiser. Il faut dire que les illustrations sont vraiment sympas. Le seul défaut est la matière des pochoirs (carton) et j’ai peur que ça ne tienne pas super longtemps (c’est certainement pour ça qu’ils sont en double) et ça limite l’utilisation au crayon. Même système que pour les Origamis, boîte à tiroir bien pratique !

Mon Premier Livre De PochoirsOn continue avec les pochoirs, mais dans un autre genre. Dans une collection que j’aime beaucoup (Haut comme 3 pommes), Mon premier livre de pochoirs propose aux jeunes enfants de dessiner des motifs, des formes… Ici, ils vont par exemple dessiner une spirale, on tourne la page pour admirer la belle spirale et on nous propose d’en dessiner d’autres en suivant le modèle. La page avec le trou avant changé de côté, ce coup-ci en utilisant le pochoir on va ajouter sa spirale a une coquille d’escargot. Une autre fois, ça sera des zébrures qui une fois faites, pourront être le départ d’un animal à inventer (puis de l’autre côté on va donc décorer un zèbre déjà dessiné). C’est vraiment joli et plutôt bien pensé (par contre à usage unique, on dessine sur le livre). On peut utiliser des tampons, de la peinture à doigt, pour d’autres résultats (mais attention le papier du pochoir n’est pas très épais). Une initiation aux pochoirs bien sympathique.

Pam & TomEnvie de coloriages ? On commence avec un petit album édité par un magazine qu’on aime beaucoup, Anorak (si vous ne connaissez pas et si comme moi vous êtes fans des illustrations un peu vintage, foncez ! Découvrez-le sur leur site). Ici, on va colorier Pam et Tom, deux petits héros qui volent sur un tapis volant, pêchent des bottes ou jouent au foot avec une pieuvre. Les images sont vraiment belles et c’est agréable d’avoir des coloriages de cette qualité ! Vous pouvez voir les planches sur le site d’Anorak (ici) et j’ai l’impression que c’est aussi le meilleur moyen de l’acheter (pas certain qu’il soit trouvable en librairie). Un très joli coloriage vintage.

pirates a tartinerOn vous avait parlé des Sorcières à chatouiller (ici), voici maintenant les Pirates à tartiner (toujours signé par Éric Veillé). Près de 100 pages de jeux (sept différences, points à relier, mots cachés…), coloriages, dessins… Le genre de cahier d’activités qu’on adore parce que les activités proposées sont très sympas, mais surtout, le ton adopté est original. C’est vraiment plein d’humour. Pirates à tartiner (tout comme Sorcières à chatouiller) est le genre de cahier d’activités qui ne prend pas les enfants pour des neuneus (ici, on n’est vraiment pas dans la mièvrerie) et qui laisse une belle part à l’imagination, à la création. Une vidéo qui vous donnera plus envie que ma chronique : http://www.actes-sud-junior.fr/9782330022174-l-eric-veille-pirates-a-tartiner.htm

Les miss à la plageOn change complètement d’univers avec Les miss à la plage, sorti chez Larousse dans la collection du Club des miss. Tout comme dans Les miss dont la mode, dont je vous avais parlé ici, on va ici colorier l’histoire de quatre filles passionnées de mode et on va leur créer des looks grâce aux autocollants fournis (il y a même des pochoirs et des papiers à motifs pour créer encore plus de vêtements). Pour les passionnés de mode, c’est vraiment sympa, le côté spirale et double bloc est très pratique (on peut tourner les pages d’autocollants tout en restant sur la même page dans le cahier). Et surtout, les illustrations d’Oreli Gouel sont vraiment très jolies. J’ai une fan du Club des miss à la maison et celui-là l’a encore ravie !
Le même vu par Les mercredis de Julie.

Une journée avec Belle et BooBelle et Boo ce sont une petite fille et un lapin. Deux cahiers d’activités avec des autocollants sont sortis chez Albin Michel Jeunesse. Dans Une journée avec Belle & Boo on va accompagner la petite fille et son lapin faire du cerf-volant, de la cuisine ou encore pique-niquer. Ces activités seront prétextes à décorer les scènes, habiller Belle, chercher des différences, sortir de labyrinthes… Dans Les jeux préférés Les jeux preferes de Belle et Boode Belle & Boo, on retrouve nos amis qui vont faire la fête, se cacher dans une cabane secrète ou jouer à cache cache. Ici encore, de nombreux jeux au programme (d’ailleurs ici ce sont principalement des jeux) : puzzle, mots cachés, jeux d’observations… On va aussi s’entraîner à compter, à écrire… Ces deux cahiers proposent des petits jeux très sympas, mais surtout… ils sont magnifiques ! Les illustrations de Mandy Sutcliffe (si l’on adhère à cet univers) sont superbes, un petit côté rétro vraiment plaisant. Bref ici on adore !

Coloriages et autocollants Les féesOn ne peut pas faire une chronique avec des coloriages et des livres d’autocollants sans parler de nouveautés de chez Usborne. Vous êtes nombreux à aimer leurs albums et c’est aussi souvent notre cas ! Dans Coloriages et autocollants Les fées, on va trouver, comme son nom l’indique, des coloriages et des autocollants sur le thème des fées. Dans la première partie on va coller : le goûter des fées, la cascade des fées, le bal des fées… il va falloir y ajouter des autocollants, décorer des scènes. Puis ça sera des coloriages : les fées pâtissières, les fées de l’arc-en-ciel, le château… il faudra y ajouter des couleurs. Les amoureux des fées auront de quoi faire ! Dans Le grand livre des autocollants AnimauxMon grand livre des autocollants Les animaux on va décorer de grandes scènes grâce aux autocollants fournis : des lions dans la savane, des morses sur la glace, des poissons-anges dans le récif corallien (ou des tigres sur la banquise et des vaches dans le ciel si votre enfant est un rebelle !). Plus de 450 autocollants et une trentaine de scènes, là aussi vos enfants vont être occupés pour un moment ! On quitte les animaux pour les monstres ! Dans la collection 1000 1000 autocollants Montres et fantômesautocollants vient de sortir Monstres et fantômes. Si vous ne connaissez pas cette collection, dont on vous parle souvent ici, c’est un petit cahier (un tout petit peu plus grand que le format poche), bien pratique pour les voyages. De nombreuses scènes (23) qui vont de l’étang empoisonné au manoir hanté, en passant par le train fantôme et la fête chez les monstres, et 1000 autocollants soit pour décorer les scènes indiquées, soit les scènes de notre choix, soit pour décorer des enveloppes, des invitations… A la fin du cahier, on trouve même des étiquettes pour les cahiers ou les cadeaux. Vos petits monstres vont être occupés pour un moment !
Monstres et fantômes vu par Butiner de livres en livres.

Habille... les explorateursOn continue chez Usborne avec la collection Habille… qui compte de nombreux albums (et même des applications !). Dans tous on trouve des personnages en sous-vêtements ou tenues légères (raccord avec le personnage) et grâce aux autocollants on va lui rendre ses vêtements traditionnels. Dans Habille… les explorateurs on va donc retrouver les marins phéniciens, Marco Polo, des chefs africains ou Christophe Colomb. Treize grandes planches double-pages et plus de 150 autocollants. Bien entendu on en profite pour en savoir un peu plus sur ces hommes et ces… ah non il n’y a aucune femme ! (petit bémol). J'habille mes amies Autour du monde et La mode à travers les âges J’habille mes amis Autour du monde et à travers les âges, sur le même principe, est une compilation de plusieurs albums. Vingt-cinq grandes planches et plus de 450 autocollants pour habiller des mariés au Japon, des tibétains, des habitants d’un village du Pérou, des gens ayant vécu dans la Chine ancienne, dans les années 20 en Angleterre ou dans l’Amérique des années 50. Toujours dans cette collection, Ma valisette J'habille mes amiesviennent de sortir deux petites mallettes qui contiennent chacune quatre livres. Et même si on regrettera que l’une est rose (et propose des filles à habiller) et l’autre bleue (avec des garçons donc), c’est pratique de trouver ces petits albums au format poche (et génial pour les transports). Ma valisette J’habille mes amies contient donc un album sur les princesses, un surMa valisette habille... les fées, un sur les filles et l’autre sur les ballerines. Ma valisette habille… contient un album sur les chevaliers, un sur les soldats, un sur les sportifs et un dernier sur les pirates. En dehors du sexisme, donc, ce sont de bons albums qui, en plus d’occuper les enfants avec des autocollants, leurs font connaître des choses sur l’histoire et sur les autres pays, de quoi les ouvrir aux autres cultures.
Les deux valisettes vues par Les mercredis de Julie.

Quelques pas de plus…
Vous trouverez de nombreuses chroniques de loisirs créatifs sur le blog, par exemple celle de la semaine dernière.

Origamis
de Rebecca Dautremer
Gautier Languereau dans la collection L’atelier
12,90€, 190×220 mm, 100 feuilles, imprimé en Chine, 2013.
Pochoirs
de Régis Lejonc
Gautier Languereau dans la collection L’atelier
12,90€, 190×220 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mon premier livre de pochoirs
d’Anton Poitier
Nathan dans la collection Haut comme trois pommes
14,90€, 245×320 mm, 52 pages, imprimé en Chine, 2013.
Pam & Tom
de Ben Javens
The Anorak Press
5£, 210×297 mm, 16 pages, imprimé en Grande-Bretagne, 2013.
Pirates à tartiner
d’Éric Veillé
Actes Sud Junior
9,90€, 230×300 mm, 96 pages, imprimé en France, 2013.
Les miss à la plage
Auteur non précisé, illustré par Oreli Gouel
Larousse dans la collection Le Club des Miss
12,90€, 275×223 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2013.
Une journée avec Belle & Boo
Texte de Gillian Shields (traducteur non précisé), illustré par Mandy Sutcliffe
Albin Michel Jeunesse dans la série Belle & Boo
6,50€, 210×298 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les jeux préférés de Belle & Boo
Texte de Gillian Shields (traducteur non précisé), illustré par Mandy Sutcliffe
Albin Michel Jeunesse dans la série Belle & Boo
6,50€, 210×298 mm, 23 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les fées
Texte de Jessica Greenwell (traduit par Lorraine Beurton-Sharp), illustré par Rebecca Finn
Usborne dans la collection Coloriages et autocollants
7,95€, 215×275 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013.
Les animaux
Auteur non précisé (traduit par Véronique Duran), illustrations de Cecilia Johansson et Rebecca Finn
Usborne dans la collection Mon grand livre d’autocollants
9,95€, 217×277 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2013.
Monstres et fantômes
Texte de Fiona Watt (traduit par Christine Sherman), illustrations de Stella Baggott et Lauren Ellis
Usborne dans la collection 1000 autocollants
9,95€, 152×212 mm, 87 pages, imprimé en Chine, 2013.
Habille… les explorateurs
Texte de Struan Reid (traduit par Christine Sherman), illustré par Diego Diaz
Usborne dans la collection Habille…
5,50€, 242×308 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Autour du monde et La mode à travers les âges
Texte de Emily Bone, Lucy Bowman et Louie Stowell (traduit par Lorraine Beurton-Sharp), illustré par Jo Moore et Stella Baggott
Usborne dans la collection J’habille mes amies
8,95€, 240×305 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2013.
Ma valisette j’habille mes amies
Texte de Fiona Watt et Leonie Pratt (traduit par Déborah Cixous), illustrés par Vici Leyhane et Stella Baggott
Usborne dans la collection J’habille mes amies
12,90€, 212×170 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2013.
Ma valisette habille…
Texte de Louie Stowell et Kate Davies (traduit par Jean-Noël Chatain, Pascal Valejka et Déborah Cixous), illustrés par Emi Ordàs, Patrick Morize, Diego Diaz et Jean-Sebastien Deheeger
Usborne dans la collection Habille…
12,90€, 210×168 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2013.

A part ça ?

Il y a du nouveau dans le livre d’or !

Gabriel