La mare aux mots
Parcourir le tag

Humour piquant

Ça grince

Par 18 mai 2015 Livres Jeunesse

Ernest Maître du mondeIl est minuscule, il est moche, il est mal élevé… et pourtant c’est le maître du monde ! Ernest est un microbe. Il ne vous fait pas peur ? Et bien, vous devriez ! Vous devriez même trembler, vous cacher. Sinon il va vous arriver la même chose qu’au professeur Plöck et ça, croyez-moi, vous n’en avez pas envie ! Je ne suis même pas certain que vous vouliez savoir ce qui est arrivé au professeur Plöck, mais si c’est le cas lisez Ernest Maître du monde d’André Bouchard… mais je vous aurai prévenu !
J’aime décidément beaucoup l’humour grinçant d’André Bouchard. Ici encore, l’auteur-illustrateur nous embarque dans une histoire loufoque et décalée où un microbe accomplit ses méfaits avec un grand sourire. Les situations qu’il provoque sont tout simplement hilarantes et feront rire tous les amateurs d’humour noir (parents comme enfants). La chute, elle, est totalement irrésistible et interpelle le lecteur qui devient un personnage du livre. Gros coup de cœur.
Un personnage drôlement méchant dont je suis vraiment fan.
Le même vu par Sous le feuillage et par Enfantipages.

Cherche nounouDans une petite rue où tout semble bien se passer une annonce est posée sur un arbre. On cherche une baby-sitter. À l’adresse indiquée, une femme se prépare à recevoir les candidats, elle leur a préparé un thé et des gâteaux. Sur le canapé passent une tortue qui semble trop âgée, un éléphant qui manque peut-être d’agilité ou même un vautour qui ne rassure pas vraiment. Aucun ne semble être le candidat recherché. Ah, attendez, il se peut bien que…
La chute, totalement inattendue, risque de vous surprendre et de bien faire rire, là encore, ceux qui aiment l’humour grinçant. On doit ce bel album à un duo qu’on aime beaucoup sur La mare aux mots, Meritxell Martí et Xavier Salomó  et on les retrouve ici avec plaisir.
Un album idéal pour les amateurs d’histoires un peu cruelles.
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Délivrer des livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’André Bouchard (Y a un louuuuhouu !, L’abominable sac à main, Avant quand y avait pas l’école et Quand papa était petit il y avait des dinosaures), de Meritxell Martí (Les trois petits cochons et Le petit chaperon rouge) et de Xavier Salomó (Les trois petits cochons, Le petit chaperon rouge, OFF, Range ta chambre ! et Atchoum). Retrouvez aussi notre interview de Xavier Salomó.

Ernest Maître du Monde
d’André Bouchard
Seuil Jeunesse
13,50 €, 240×310 mm, 48 pages, imprimé en France, 2015.
Cherche nounou
de Meritxell Martí et Xavier Salomó 
Sarbacane
13,90 €, 260×210 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2015.

À part ça ?

COUV BREVE-COPIES-DU-BAC-T2-Vous ignorez certainement que comme les fleuves ont tendance à descendre ils se jettent dans la Méditerranée, que les riches quittent la France à cause de l’IVG, qu’avec le GPS les homosexuels peuvent faire des enfants sans femmes, que les États-Unis font leur 14 juillet le 4 pour se faire remarquer ou que ce que nous devons à l’état c’est 760 € ! Et bien vous l’apprendrez (et des tas d’autres choses encore) grâce à Brèves de copies de Bac 2 sorti chez Chifflet & Cie. C’est parfois drôle, parfois affligeant, parfois désespérant, parfois touchant. On passe un bon moment. Brèves de copies de Bac 2, 10 €, Chifflet & Cie.

Gabriel

You Might Also Like

Un tigre et des lions

Par 9 avril 2015 Livres Jeunesse

Ne chatouille jamais un tigreZélie est une petite fille du genre qui ne tient pas en place, jamais à une bêtise près. Forcément, lors d’une sortie au zoo c’est la première qu’il faut surveiller ! Sa maîtresse passe son temps à lui crier de ne pas toucher au serpent, de ne pas exciter les éléphants, de ne pas taper sur les tortues et SURTOUT de ne JAMAIS chatouiller les tigres. Sauf que forcément, du coup, ça la démange !
Même si j’ai toujours autant de mal avec les albums montrant des animaux dans un zoo, Pamela Butchart et Marc Boutavant signent un album drôle et original. Zélie est un personnage comme on les aime (dans les histoires en tout cas). Une forte tête, un enfant avec du caractère et la double chute est vraiment pleine d’humour. La grande taille de l’album permet de mettre en valeur les belles planches de Marc Boutavant (d’autant plus que la page centrale se déplie nous offrant une illustration de près de 80 cm de long !).
Un album plein d’humour pour se rappeler qu’il ne faut SURTOUT pas chatouiller un tigre.
Le même vu par Enfantipages, Les lectures de Liyah, Sous le feuillage et Butiner de livres en livres.

je suis un lion Il s’avance quand tout à coup, sa route est barrée par un animal. Forcément, ça le dérange et ce n’est pas à lui de faire un détour, le gêneur n’a qu’à se pousser… sauf qu’il ne bouge pas ! Visiblement, il ne sait pas à qui il a affaire !
Difficile de vous raconter Je suis un lion sans vous dévoiler le principal gag de l’histoire (en même temps, il vous restera une chute finale hilarante), le lion de l’histoire est un canard. Un canard qui ne comprend pas qu’on n’ai pas peur de lui vu qu’il est, d’après lui, un lion. Les dialogues sont particulièrement savoureux et je n’avais pas ri autant en lisant un album depuis bien longtemps.
Un petit bijou d’humour, un album tout simplement hilarant.

je peux volerSorti dans la même collection (et d’Antonin Louchard également), Je veux voler nous raconte l’histoire d’un petit oiseau qui aimerait bien que son papa s’occupe un peu de lui et lui apprenne à voler. Sauf que son papa est bien trop occupé !
Là aussi, c’est drôle, mais c’est surtout tendre. Le héros de l’histoire est tout simplement irrésistible.

 

Les mêmes vu par Enfantipages et Les lectures de Liyah.

Le CrocolionIl y a le lion, mais il y a encore plus méchant. Un animal même plus méchant que le crocodile… c’est le crocolion ! Un animal mi-lion, mi-crocodile. Et il a une bonne raison d’être méchant !
On retrouve à nouveau Antonin Louchard avec cet album sorti il y a deux ans et qui est déjà devenu un classique ! En s’inspirant de la blague du crocolion (si vous ne la connaissez pas, je ne vous dis pas la chute), qui avait déjà inspiré Greg Mac Gregor (Le crocolion, à l’école des loisirs), il nous raconte une histoire pleine d’humour sur la complicité père/fils.
Encore un album plein d’humour signé Antonin Louchard.
Le même vu par Chez Clarabel, Un petit bout de bib(liothèque) et Des livres, etc..

comment cacher un lion à mamieIris vit maintenant avec son lion. Elle ne le cache plus ! Sauf qu’aujourd’hui sa grand-mère arrive et il risque de la terrifier alors c’est reparti pour cacher le lion… et ce n’est toujours pas si facile ! Mais si Mamie avait un secret elle aussi ?
On retrouve les héros de Comment cacher un lion (album primé et nominé dans des prix de littérature jeunesse) dans ce nouvel opus. On pourrait craindre la déclinaison sans intérêt, mais Helen Stephens a réussi à introduire de nouveaux personnages et une nouvelle intrigue. Il y a du suspense dans Comment cacher un lion à Mamie, mais il y a surtout de l’humour et beaucoup de tendresse.
La suite savoureuse d’un album qu’on avait beaucoup aimé.
Le même vu par Enfantipages et Parfums de livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Marc Boutavant (Polka et Hortense, la grande aventure, Chien Pourri à l’école, Chien Pourri à la plage, Chien Pourri, Mon copain Bogueugueu, Bogueugueu est amoureux et Edmond la fête sous la lune) et d’Antonin Louchard (Cékicékapété ?, La planète de la petite bête et La chanson de la Petite Bête).

Ne chatouille jamais un tigre
Texte de Pamela Butchart, illustré par Marc Boutavant
Nathan dans la collection Album Nathan
14,90 €, 270×270 mm, 32 pages, lieu d’impression non indiqué, 2015.
Je suis un lion
d’Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
8,90 €, 180×180 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Je veux voler
d’Antonin Louchard
Seuil Jeunesse
8,90 €, 180×180 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Le crocolion
d’Antonin Louchard
Éditions Thierry Magnier
12,80 €, 186×216 mm, 26 pages, imprimé en Italie, 2013.
Comment cacher un Lion à Mamie
Texte d’Helen Stephens (traduit par Rémi Stefani)
Casterman dans la collection Les albums Casterman
13,95 €, 256×281 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

Téléchargez l’abécédaire des auteurs et illustrateurs jeunesse offert par La Charte.

Gabriel

You Might Also Like

Un mooooonstre !!!!!

Par 6 février 2015 Livres Jeunesse

Un monstre à chaussettesUn enfant hurle, faut dire qu’il y a de quoi… y’a un monstre à chaussettes ! Oh attendez… ce n’est pas un monstre à chaussettes, c’était un déguisement et dessous c’est un fantôme à lunettes ! UN FANTÔME À LUNETTES !!!! c’est pas rassurant ! Ah, mais en fait…
Après le fantôme à lunettes, il y aura un crocodile frisé, la dame de la bibliothèque (elles vont apprécier…) ou encore un tigre en sandalettes, bref chaque fois on est rassuré de voir que c’est un déguisement, mais ce qu’on découvre est finalement aussi effrayant ! Bien sûr, on rit beaucoup en lisant ce nouvel album du génial Éric Veillé (surtout quand un adulte sait mettre le ton et hurler à chaque nouveau monstre). C’est vraiment drôle et jamais lassant, car ce n’est pas qu’une suite de monstres. Les illustrations sont pleines de pep’s, colorées, vivantes, modernes. Bref ici on adore !
Encore un super album d’Éric Veillé, un album à lire en hurlant !
Des extraits sur le site d’Actes Sud Junior et l’avis du Tiroir à Histoires.

Le MoustocUn moustique pique un vieux coq, mais ce dernier n’en a rien à faire et lâche un énorme pet sur le moustique… Qu’avait mangé le coq, l’histoire ne le dit pas, mais voilà que notre moustique se transforme en MOUSTOC ! Il n’a maintenant plus qu’une obsession, et ne cesse de le répéter « MANGER ! ». De son côté, comme tous les vendredis matin, Mademoiselle Lacourge va faire des tagliatelles aux queues de cochon et se rend donc chez son boucher, timidement, comme d’habitude. Leurs destins vont se croiser.
Michaël Escoffier/Matthieu Maudet, l’un des duos (LE duo ?) les plus efficaces de la littérature jeunesse. C’est drôle, plein de suspense et de rebondissements (à chaque instant, on croit que le moustoc va piquer Mademoiselle Lacourge mais il se passe toujours un truc). On pense à un dessin animé de Tex Avery. Les enfants adorent la répétition du seul mot prononcé par le moustoc et répète « Manger » en rigolant, bref un album vraiment réussi.
Un album où les enfants se marrent autant que les parents, un album plein de rebondissements, un album signé Michaël Escoffier et Matthieu Maudet, quoi !
Des extraits sur le site de Matthieu Maudet.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Éric Veillé (Mon imagier après la tempête et Tout sur le grand méchant loup), de Michaël Escoffier (20 bonnes raisons de croire au Père Noël, Ouvre-moi ta porte, Le chevalier noir, L’anniversaire, La croccinelle, Le ça, Tous les monstres ont peur du noir, Trois petits riens, Le jour où j’ai perdu mes super pouvoirs, Zizi, Zézette, mode d’emploi, Le grand lapin blanc, Vacances à la ferme, Bonjour FacteurLa plume, Sans le A et Bonjour Docteur) et de Matthieu Maudet (Ouvre-moi ta porte, Un jeune loup bien éduqué, La croccinelle, Le ça, Bonjour facteur et Bonjour docteur).
Retrouvez également nos interviews d’Eric Veillé, Michaël Escoffier et Matthieu Maudet.

Un monstre à chaussettes !
d’Éric Veillé
Actes Sud Junior
13,50 €, 205×248 mm, 25 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Le moustoc
Texte de Michaël Escoffier, illustré par Matthieu Maudet
Frimousse dans la collection Maxi’Boum
15 €, 237×306 mm, 30 pages, imprimé en Malaisie, 2011.

À part ça ?

QuotiAprès le Petit Quotidien (pour les 6-10 ans) et Mon quotidien (pour les 10-14)… voici que débarque chez les marchands de journaux Quoti ! Ce nouveau magazine s’adresse aux 4-8 ans et n’a de point commun avec ses deux aînés que son éditeur (et certains membres de son équipe éditoriale), car Quoti n’est pas un quotidien, mais un bimestriel. Il ne parle pas non plus d’actu. C’est donc une (super) revue pour les plus jeunes. Deux grandes histoires (l’une signée Adèle Tariel, l’autre est un épisode des Pyjamasques, les héros de Romuald), une BD, une partie documentaire (deux pages sur le lynx, deux pages sur le chamois, mais aussi sur la neige et la vie au Pôle Nord), des jeux, des devinettes, des coloriages, des comptines, un quiz, du bricolage, des conseils de lecture (et ils sont très bons ! On retrouve par exemple Ce n’est pas très compliqué de Samuel Ribeyron), de jeux ou d’applis, un courrier des parents… Dans Quoti, y’a de quoi lire ! C’est donc le numéro 1 et ici on est déjà fans. On peut feuilleter un extrait et même s’abonner sur ce même lien !
Quoti, 4,90 € (abonnement d’un an à 24,90 €), Playbac presse.

Gabriel

You Might Also Like

Un personnage qu’on adore et un monstre qu’on va adopter

Par 12 juin 2014 Livres Jeunesse

Mais qu'est ce qu'il fait MomoArrêtez tout, allez sortir la bouteille de champagne qui est au frais, Momo est de retour !
Momo c’est un personnage dont je suis totalement fan. Bien avant que La mare aux mots n’existe, une amie libraire m’avait offert l’intégrale (qui ne l’est donc plus) chez l’école des loisirs. Ça a été un énorme coup de cœur, le premier livre pour enfant lu dans ma vie d’adulte et si aujourd’hui vous lisez ce blog c’est certainement grâce à ce livre (et à cette amie). Bref Momo est de retour le temps de quatre nouvelles aventures.
Momo voit un de ses copains en train de manger une glace… il y goûterait bien, mais bon, le copain a l’air d’avoir aussi bon caractère que Momo et il va falloir ruser.
Ça y est, Momo est célèbre, on a même parlé de lui à la télé japonaise, c’est même une actrice qui a parlé de lui, si si ! Comment ça quelle actrice ? Qu’est-ce qu’il en sait Momo ? C’est une copine d’une copine de sa mère qui l’a vu, alors bon…
Momo se met à la boxe, mais pour ça il a besoin d’un Sparring-partner. Qui postule ?
Momo a quelques doutes sur son physique… il va voir Pauline, qui ne le rassure pas vraiment ! Visiblement, Alfredo est mieux que lui… Mais il a quoi de spécial Alfredo ?
Ah Momo, son mauvais caractère et ses sorties cinglantes nous font craquer. Quel bonheur de retrouver ce personnage irrésistible de Nadja, on se régale avec ce grand format et ses belles planches pleine page. Mais qu’est-ce qu’il fait Momo sorti chez Rivages fait rire autant les enfants que les parents, on se régale !

Adopte un GlurbVous voulez adopter un glurb ? Voici enfin un guide complet. Vous saurez tout sur son mode de vie, comment vous en occuper, quels sont ses jeux préférés (notamment dérouler le papier toilette), sa nourriture (attention ça mange n’importe quoi), sa reproduction…
Grâce à Élise Gravel, vous ne serez pas surpris par les agissements et la susceptibilité de ce petit compagnon irrésistible.
Lire ce guide complet vous donnera envie d’en adopter un ou au contraire de réfléchir avant de sauter le pas.
Merci Élise Gravel !
Adopte un Gurb ! c’est donc un guide sous forme de BD, plein d’humour signé par une illustratrice que j’aime décidément beaucoup et sorti dans la collection Balloon Toons de chez Didier Jeunesse. Très fan !
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqués des ouvrages de Nadja (Deux mains deux petits chiens, Cinq petites sorcières, La robe couleur de tout, une histoire à colorier et L’amour c’est fou) et d’Élise Gravel (Le rat et La limace). Retrouvez aussi notre interview de Nadja.

Mais qu’est-ce qu’il fait Momo
de Nadja
Rivages
20 €, 207×186 mm, 128 pages, imprimé en France, 2014.
Adopte un Gurb !
d’Élise Gravel (traducteur non indiqué)
Didier Jeunesse dans la collection Balloon Toons
9 €, 215×165 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-reponsable, 2014.

À part ça ?

Et puisqu’on parle de BD… Un article très complet à propos de la lettre ouverte signée par près de 750 auteurs envoyée à Aurélie Filippetti.

Gabriel

You Might Also Like

À taaaaaable !

Par 18 avril 2014 Livres Jeunesse

Et si l’on mangeait ?

le gros goûter Invitation : Le gros goûter, près du petit lac à 16 heures. Autant vous dire que tout le monde s’y précipite ! Enfin… à son rythme… Pendant que Lapin va bondissant, Renard va courant, Sanglier caracole, Ours déboule, et la tortue Nana, elle, avance à petits pas. En passant tout le monde rigole, si elle est aussi lente, il ne restera rien pour elle ! Mais Nana les rassure il lui restera assez de ce qu’elle préfère…

Stéphane Servant et Cécile Bonbon, auteur et illustratrice du génial Le machin, reforment donc leur duo pour un nouveau conte en randonnée. Répétitions (comme les enfants aiment), humour décalé (à la Stéphane Servant), illustrations (magnifiques) faites de tissu, de laine et de coton, suspense intenable (mais qu’est-ce qu’elle aime cette tortue à la fin !)… ici, on se régale ! La double chute finale est complètement inattendue… et irrésistible ! Un conte (un brin cruel) qui va beaucoup faire ricaner nos amateurs d’histoires décalées.
Le même vu par Œil d’ailleurs et des extraits des planches sur le (super) site de Didier Jeunesse.

Oops et Ohlala mangent comme des grandsOops et Ohlala ont faim ! Il faut passer à table. Mais d’abord, on met le couvert ! Qu’est-ce qu’on mange ? Oh miam de la purée et des saucisses ! En plus on peut s’amuser à faire un volcan avec la purée. Et en dessert ? De la mousse au chocolat ! Bon maintenant il faut débarrasser. Oh attention ! Oups… oh là là…

On vous a déjà parlé plusieurs fois de ces deux personnages sympathiques à destination des plus jeunes (avec des livres aux feuilles plastifiées pour résister aux mains trop brutales). On adore leurs aventures qui sont parfaitement adaptées aux tout-petits, ils reconnaissent là leur quotidien et les illustrations aux forts contrastes sont parfaites pour eux. Ici, il est donc question de manger… et de mettre la table et de la débarrasser (et tant pis si l’on est un peu maladroit). Des petits héros qu’on aime dans une histoire pleine d’humour.

Un repas chez les lapins de PâquesGabin le lutin est invité avec sa cousine Amélia la gentille sorcière à fêter Pâques chez ses voisins les lapins. Au menu : carottes râpées ! Mais Gabin a une idée… il n’y aura pas que ça à manger !

Un album plutôt sympathique aux couleurs pastelles pour parler des œufs de Pâques (c’est le moment !). Même si j’ai personnellement trouvé l’histoire trop complexe, les enfants aimeront retrouver ici le genre de personnages qu’ils adorent (lapins, gentille sorcière, lutin…). En fin d’ouvrage, on retrouve même la recette des œufs de Pâques.
Le même vu par Délivrer des livres et une bande annonce.

Arthur est allergique et alors ?Quand sa maman l’accompagne à l’école, Arthur a toujours avec lui son panier-repas. Il faut dire qu’il est allergique, il ne doit pas manger comme les autres ! Rien de très grave, il faut juste s’organiser. Confier le panier-repas en arrivant, qu’il soit conservé jusqu’à l’heure du déjeuner, ne pas manger dans l’assiette des copains.

Pas de gros coup de cœur ici non plus, comme pour le précédent, mais voilà un livre qui a au moins le mérite d’exister ! On dédramatise ici les PAI (Projet d’Accueil Individualisé). C’est une situation quotidienne, présente dans à peu près toutes les classes… et pourtant (à ma connaissance) aucun livre pour les enfants n’en parle ! C’est vraiment le genre d’ouvrage dont on applaudit la sortie ! Il aurait peut-être mérité d’autres illustrations… Mais c’est un avis personnel. Un album sur les allergies alimentaires et l’école, avec même des recettes en bonus !
Un site sur le livre : http://www.arthurallergique.com.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Stéphane Servant (Nos beaux doudous, Boucle d’ours, Le machin, Le crafougna et Le masque), Cécile Bonbon (Le machin), Mellow (Oops et Ohlala prennent un bainPlay with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes), Amélie Graux (Oops et Ohlala prennent un bain, Comptines des papas, 9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes) et Camille Piantanida (L’étoile de pépé).

Le gros goûter
Texte de Stéphane Servant, illustré par Cécile Bonbon
Didier Jeunesse
12,50 €, 234×250 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Oops et Ohlala mangent comme des grands
Texte de Mellow, illustré par Amélie Graux
Talents Hauts dans la collection La petite vie de Oops & Ohlala
5,80 €, 157×157 mm, 18 pages, imprimé en Chine, 2013.
Un repas chez les lapins de Pâques
Texte de Carine Foulon, illustré par Élise Catros
La Palissade
12,50 €, 245×250 mm, 24 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Arthur est allergique, et alors ?
Texte de Marie-Constance Mallard, illustré par Camille Piantanida
Libre Label dans la collection Petit Label
12 €, 210×145 mm, 32 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.

À part ça ?

Mily Miss QuestionMily c’est Miss Question. L’amour, le « beau », la mort, la normalité… Mily s’interroge. Son chien Pop (qui parle) l’accompagne dans ses aventures, on croise aussi son frère qui se prend pour une rock star, sa petite sœur qui l’horripile parfois, Masséo le sportif qui se la pète un peu, le sage Dan, la copine Juliette, Gaspard (dont Mily est un peu amoureuse…) et plein d’autres personnages. Dans cette série où la philo est expliquée à hauteur d’enfant, on combat aussi les clichés sexistes. Des décors réels avec des personnages animés, un résultat plutôt esthétique et surtout très intéressant. Chaque fois, ça se termine par une question, pour amener l’enfant à réfléchir. Un double DVD vient de sortir (avec 40 épisodes de 7 minutes) mais on peut aussi retrouver Mily Miss Question sur France 5.
Mily Miss Question, double DVD (40 épisodes de 7 minutes), autour de 15 €, Francetv distribution.

Un épisode :

Gabriel

You Might Also Like