La mare aux mots
Parcourir le tag

Imagiers

Beaux objets graphiques

Par 18 décembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux livres un peu fous aux illustrations franchement originales. On devine le nom des animaux de la ferme grâce à un drôle de système de pages pliées dans le premier, et on liste toutes sortes de choses, farfelues ou pas, dans le second.

Bêtes en devinettes
de May Angeli
Les éditions des éléphants
16 €, 200 x 140 mm, 28 pages, imprimé en Chine, 2017.
Dans le détail
d’Élisa Géhin
Les fourmis rouges
16,50 €, 160 x 270 mm, 128 pages, imprimé au Portugal, 2017.

You Might Also Like

Dedans-dehors

Par 23 novembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux albums qui traitent un même thème différemment : la relation dedans-dehors. Le premier est un genre d’imagier qui à un dedans fait correspondre son dehors. Dans le second, une petite fille déménage dans un nouveau pays où il y a un dedans, un superbe jardin luxuriant, et un dehors, la guerre.

Dedans dehors
Illustré par Anne-Margot Ramstein et Matthias Aregui
Albin Michel jeunesse dans la collection Trapèze
18 €, 240 x 340 mm, 40 pages, imprimé en Italie, 2017.
Le Jardin du dedans-dehors
Texte de Chiara Mezzalama, illustré par Régis Lejonc
Les Éditions des éléphants
15 €, 210 x 330 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2017.

You Might Also Like

Deux collections pour les tout-petits

Par 25 août 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux collections qui s’adressent aux plus petits : les Lionel chez Actes Sud Junior et des imagiers venus de Finlande sortis chez Gallimard Jeunesse.

Lionel ne veut pas prêter
Lionel rêve en couleurs
Lionel dit non
Lionel fait comme papa
d’Éric Veillé
Actes Sud Junior dans la série Lionel
6,90 € chacun, 135×135 mm, 28 pages chacun, imprimé en Italie, 2017.
La journée de bébé
Les animaux
Les couleurs et les formes

d’Aino-Maija Metsola
Gallimard Jeunesse
9,90 € chacun, 195×195 mm, 14 pages chacun, imprimé en Chine chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Des imagiers

Par 15 juillet 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux imagiers intéressants, l’un d’un illustrateur qu’on aime beaucoup, Patrick Pasques, et l’autre bilingue !

L’imagier de Patrick
de Patrick Pasques
La joie de lire
9,50 €, 135×95 mm, 45 pages, imprimé en Chine, 2013.
L’imagier du Père Castor
illustré par un collectif
Père Castor
12 €, 114×220 mm, 261 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Changez d’air !

Par 21 juillet 2015 Livres Jeunesse

Le grand livre des petits trésorsTatsuo et sa mamie partent en balade : sur le bord de la rivière, en ville, en forêt, à la campagne, au parc, à la plage. Chaque lieu est l’occasion pour Tatsuo de recueillir de petits trésors qu’il met dans son sac, et qui diffèrent d’une sortie à l’autre. Les galets succèdent aux pétales de magnolia, qui succèdent aux plumes de perdrix, qui succèdent aux graines d’asclépiade, qui succèdent aux coquillages. C’est fou tous les trésors que l’on peut trouver, avec les yeux d’un enfant !
Cet album-imagier-livre d’activité sensibilise avec intelligence à la diversité des paysages et des lieux. Au début de chaque balade, une illustration pleine page nous montre Tatsuo et sa grand-mère dans le décor en question, avec un petit dialogue. Sur la page suivante, on retrouve tous les petits objets que Tatsuo a trouvés, avec leur nom. Puis, c’est au lecteur de relier le trésor (par exemple une bille) avec sa provenance (le sac de billes). Cet imagier sélectif rappelle aussi subtilement que, malheureusement, dans la Nature, on ne trouve pas que des éléments naturels : sur le bord de la rivière, on trouve ainsi une vieille capsule de bouteille, ou une boîte d’allumettes vide dans la ville. Cela peut également donner lieu à un autre jeu avec vos enfants : trouver dans les trésors de Tatsuo ce qui ne devrait pas y être si les Hommes étaient un peu plus propres et respectueux. Attention toutefois, si vos enfants ont tendance à ramasser, et surtout à garder, absolument TOUT ce qu’ils trouvent sur leur chemin, ce bel album ne pourra que les inciter à continuer leur collection de trésors !
Une jolie balade intergénérationnelle qui parlera à beaucoup d’enfants, et de parents !
Le même vu par Un livre dans ma valise et par Délivrer des Livres.

TangapicoSur le fleuve Tangapico vogue le fier bateau à vapeur Christo Valdès. À son bord, tout le monde profite du voyage… sauf Marcus, 9 ans, qui aurait préféré rester avec sa maman sur la terre ferme, plutôt que de rejoindre son père dans la jungle. D’autant qu’à chaque escale du bateau, il est contraint d’échanger une de ses affaires contre les cadeaux des habitants : son mp3, sa console de jeux et même ses chaussures y passent. Vraiment, ce voyage est le pire des voyages qui puissent exister !
Quand on regarde les magnifiques illustrations d’Alexandra Huard, qu’on aimerait prendre la place de Marcus et embarquer pour ce voyage dans la jungle. S’il ne veut pas y aller, on prend sa place avec plaisir ! Mais bientôt, ce petit garçon qui était si agaçant au départ, accroché à son confort et à ses affaires, découvre que ce que l’on possède est bien peu de choses face à la beauté de la Nature et de l’aventure…
Une belle leçon sur la futilité de notre société de consommation.
Des extraits sur le site de l’illustratrice.

Que fais-tu, Sissi ?Assise sur son banc, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants jouent à la marelle, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants se lancent une petite balle de sable, Sissi ne bouge pas. Quand les autres enfants font de la balançoire, pique-niquent ou achètent des friandises, Sissi ne bouge pas. « Pourquoi ? » s’interrogent les autres enfants. Est-elle malade ? Est-elle fâchée ? Est-elle triste ?… Personne ne sait. Mais tiens, voilà qu’elle bouge enfin.
Les enfants ont parfois du mal à se figurer qu’il existe dans le monde d’autres enfants qui vivent dans d’autres pays, avec d’autres jeux, d’autres occupations. Se déroulant dans un seul et même parc, en un après-midi, l’album énumère les activités des enfants chinois : le jianzi, le sac de sable, la libellule de bambou… À la fin de l’ouvrage, un petit lexique explique ces jeux et ces coutumes. Les illustrations, pleines de détails, reprennent sur chaque double les mêmes enfants : l’occasion de chercher avec les petits les personnages d’une page à l’autre.
Une belle façon de s’ouvrir sur le monde, avec fraîcheur et délicatesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.
Le même vu par Un livre dans ma valise.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Aki (Livre-tapis d’activités Paris, Pas de cochon pendu sous le marronnier, Jeux de cartes et Mon cahier de bien-être), de Didier Lévy (Comment devenir prince charmant en 10 leçons) et d’Alexandra Huard (Dessus dessous la villeLe vieux Cric CracLa petite sirène et Rikimini). Retrouvez aussi notre interview d’Alexandra Huard.

Le grand livre des petits trésors
Texte de Nadine Robert, illustré par Aki
Gallimard Jeunesse
14,90€, 245×320 mm, 33 pages, imprimé en Europe, 2015.
Tangapico
Texte de Didier Lévy, illustré par Alexandra Huard
Sarbacane 
15,50€, 242×324 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
Que fais-tu, Sissi ?
Texte de Mao Xiao (traduit par Chun-Liang Yeh), illustré par Chun-Miao Li et Yan-Hong Zhang
HongFeidans la collection Vent d’Asie
13,90€, 242×235 mm, 32 pages, imprimé en République tchèque, 2015.

Marie

You Might Also Like