La mare aux mots
Parcourir le tag

Kim Jong-do

Une petite fille farceuse qui fâche un démon protecteur et une comptine rythmée.

Par 6 janvier 2012 Livres Jeunesse

Aujourd’hui deux livres qui plairont aux amateurs de beaux albums. Ils ont comme point commun d’être édités chez Picquier Jeunesse (donc pas étonnant que ça soit de beaux albums…).

Yukiko est une petite fille farceuse. Elle adore ça, elle, cacher des sauterelles dans les serviettes des clients de l’auberge de son père ou couper les moustaches du chat pour les jeter dans la soupe. Malgré les blagues de Yukiko l’auberge ne désemplit pas. Il faut dire que le Kami de la lune (un démon protecteur) adore plonger dans la source tout près et grâce à lui l’eau guérit les maux des clients. Quand on a une telle bénédiction sur son commerce c’est la prospérité assurée. Pourtant un jour Yukiko va faire la blague de trop, fâcher le Kami de la lune, ce qui va le faire fuir et donc les clients avec. Elle devra assumer ses actes et partir à la recherche du fameux démon pour le convaincre de revenir. Pour cela elle va apprendre qu’on n’a rien sans rien, et devra travailler (ce qu’elle refusait de faire jusqu’à présent).

C’est un album magnifique que signent ici Nathalie Dargent et Sandrine Thommen. L’histoire est très belle et passionnante, un conte comme on les aime et les illustrations sont superbes et sont bien mises en avant par la grande taille de l’album (27x33cm). Les aventures de cette petite blagueuse de Yukiko vont  devenir un véritable périple, elle va rencontrer de nombreuses personnes qui vont lui être précieuses… si elle accepte de les aider, cette expérience va la faire grandir. En fin d’ouvrage, les enfants apprendront quelques petites informations sur le Japon (sur la mythologie, les vêtements ou la nourriture). Tout dans cet album est merveilleux. Un gros coup de cœur.

On quitte le Japon pour la Corée, et en musique !

Tam tam boum boum c’est le bruit qu’on entend au loin dans la montagne, mais qui arrive vers nous. Des feuilles bougent… ça s’approche… c’est un renard qui tape pour rythmer son chant. Les animaux qu’il va croiser vont alimenter sa chanson, aussitôt le renard proclame La cigogne a de longues pattes elle sera facteur et on voit la cigogne se transformer sous nos yeux. Il en sera de même pour le martin-pêcheur, l’ours, le lapin et ainsi de suite. Tous rejoignent la danse au son de tam tam boum boum.

C’est en partant d’une comptine traditionnelle coréenne que Kim Jong-do a créé ce magnifique album qui joue sur les ombres et la lumière, le noir et le blanc. Le texte est délicieux à lire à voix haute et les enfants adorent cette répétition de ce tam tam boum boum qui rythme vraiment l’histoire. C’est un livre très esthétique dont la lecture met de bonne humeur.

Le kami de la lune de Nathalie Dargent, illustré par Sandrine Thommen. 14€50
Tam tam boum boum d’après une comptine traditionnelle coréenne, illustré par Kim Jong-do. 13€

Tous deux chez Picquier Jeunesse
Public : A leur lire / lecteur débutants

———————————————————————————————————————-

A part ça ?

Vous aimez retrouver vos yeux d’enfants ? Voici une projection absolument magique sur une façade d’un immeuble. Ça dure 7 minutes mais on est captivé et émerveillé. Bon par contre c’est (forcément) une publicité… mais on peut regarder sans forcément consommer !

Gabriel

You Might Also Like