La mare aux mots
Parcourir le tag

Les grandes personnes

Des livres un peu magiques !

Par 16 septembre 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on découvre deux livres un peu spéciaux : le premier est une histoire qui prend vie sous la forme d’un splendide pop-up, tandis que le second nous incite à le manipuler dans tous les sens pour faire apparaître des lignes de couleur.

La princesse Flore et son poney Bouton d’or
de Philippe Ug
Les Grandes Personnes
22 €, 150×240 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2016.
Histoires de lignes
d’Andy Mansfield
Seuil Jeunesse
15 €, 195×197 mm, 10 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Il n’y a pas que les livres dans la vie : loisirs créatifs

Par 18 juin 2016 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Aujourd’hui, on poursuit notre découverte de cahiers d’activités avec cinq ouvrages pour explorer son environnement et exprimer sa créativité !

Mon cahier d’activités créatives
Textes de Marie Fordacq, illustrations d’Aki
Tourbillon
12,94 €, 205×225 mm, 94 pages, imprimé en Chine, 2014.
Mon cahier d’activités tout fou
Textes de Madeleine Deny, illustrations de Joanna Wiejak
Tourbillon
12,99 €, 205×225 mm, 94 pages, imprimé en Chine, 2015.
Saccage ce carnet… partout !
de Keri Smith
Larousse
5,90 €, 105×160 mm, 144 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Finis ce carnet
de Keri Smith
Larousse
9,95 €, 205×142 mm, 110 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Typogribouilles
de Jan Bajtlir
Les Grandes Personnes
12,50 €, 208×288 mm, 156 pages, imprimé en Pologne, 2016.

You Might Also Like

Histoires d’arbres…

Par 15 avril 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on se met au vert et l’on découvre deux histoires d’arbres. Le premier trône dans une grande forêt, tandis que le second se cache tout au fond d’un jardin. Et l’un comme l’autre révèle bien des secrets !

L’arbre d’Albert
de Jenni Desmond (traduit par Élisabeth Duval)
Kaléidoscope
13 €, 230×270 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2016.
Mon arbre à secrets
Texte d’Olivier Ka, illustré et mis en page par Martine Perrin
Les Grandes Personnes
18,50 €, 148×210 mm, 44 pages, imprimé en Chine, 2013.

You Might Also Like

Contes peu ordinaires

Par 9 juin 2015 Livres Jeunesse

récits extraordinairesNinon a peur de la neige. Une peur panique que personne ne comprend. On se moque d’elle, on trouve qu’elle exagère. Son père finit même par l’obliger à pelleter la neige lors d’une tempête. Un cauchemar pour Ninon. Jusqu’à ce qu’une rencontre ait lieu. Une rencontre magique, surnaturelle, qui permettra à la jeune fille d’affronter ses craintes.
Ulysse comprend les oiseaux. Il les entend penser, décrypte leurs sentiments. Tout le monde se moque, personne ne l’écoute. Un jour, il rencontre des corbeaux. Et ces oiseaux noirs mystérieux n’ont pas fini de le surprendre et de l’inquiéter.
Un jeune garçon rencontre un soir un « ours-lumière ». Une sorte de fantôme. Il n’ose en parler à personne, puis finit par se confier à Nmi, la sorcière du village qui lui livrera les secrets de la créature mystérieuse.
Récits extraordinaires est un recueil de trois nouvelles fantastiques. Trois contes qui mettent en lien des enfants et la nature. Ce sont aussi trois récits initiatiques : chacun d’eux va faire une rencontre qui changera le cours de sa vie et lui permettra de grandir. Jean-François Chabas nous propose des histoires aux allures de contes. L’ambiance, le vocabulaire employé, les tournures de phrases, le rythme du récit : on imagine très bien ces histoires lues et mises en scènes.
Trois histoires peu ordinaires pour rêver et grandir !
Le même vu par Les riches heures de Fantasia et Délivrer des livres.

Les 9 vies de philibert salmeckPhilibert Salmeck (il a fallu que je le lise à haute voix pour comprendre qu’il y avait un jeu de mots dans ce nom de famille) est un jeune milliardaire. Alors que tous les membres de sa famille disparaissent les uns après les autres, il décide de se faire transplanter les neuf vies de son chat. Enfant gâté qui ne connaît pas la valeur de l’existence, il les gâche les unes après les autres : électrocution, noyade, saut dans le vide… Lorsqu’il ne lui reste plus qu’une vie, il prend conscience de la fragilité de l’existence et décide de se cloîtrer chez lui.
Les 9 vies de Philibert Salmeck est un roman unique en son genre. D’abord déroutée par ce scénario étrange et le ton très caustique, j’ai progressivement été séduite par l’humour noir omniprésent de ce récit. John Bemelmans Marciano se sert de Philibert pour parler des grandes peurs des hommes dans ce conte fantastique joliment illustré par Sophie Blackall.
Un roman aux multiples facettes qui peut tour à tour déranger, faire rire ou émouvoir !
Le même vu par Les riches heures de Fantasia.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Jean-François Chabas (
Féroce) et Sophie Blackall (Dis, tu dors ?).

Récits Fantastiques
de Jean-François Chabas
L’école des loisirs
8 €, 125 x 190 mm, 80 pages, imprimé en France, 2013.
Les 9 vies de Philibert Salmeck
Texte de John Bemelmans Marciano (traduit par Mickey Gaboriaud), illustré par Sophie Blackall
Les grandes personnes
16 €, 155 x 230 mm, 161 pages, imprimé en Espagne, 2014.

À part ça ?

 Hoang Tien Quyet réalise des origamis en papier humide !

Marianne

You Might Also Like

Soeur et grand-mère, piliers defamille

Par 1 juillet 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux romans qui mettent à l’honneur des histoires familiales particulières

une vie merveilleusePetit roman mais gros coup de cœur ! Une vie merveilleuse, c’est l’histoire d’un frère qui rend hommage à sa sœur aînée, pas heureuse tous les jours. On sent énormément d’amour du petit pour la grande, qui porte un regard tantôt admiratif, tantôt inquiet sur son aînée qui vit son adolescence avec quelques difficultés. Il se confie par petites tranches qui en disent pourtant long.

C’est vif, percutant, et j’ai senti parfois une boule monter dans ma gorge en lisant ce court roman fort, dur, mais tout de même plein d’espoir. Un court roman de Dominique Brisson présenté sous forme d’abécédaire (chaque lettre est l’occasion d’évoquer un aspect de la vie des deux personnages) que j’ai dévoré, captivée.

aldabra la tortue qui aimait shakespeareAutre forme d’hommage, Aldabra, la tortue qui aimait Shakespeare, est une magnifique histoire aux allures fantastiques pour parler de la fin de vie. La grand-mère d’Elisa, au fur et à mesure qu’elle se rapproche de la mort, se transforme en tortue géante pour échapper à son destin. Mais si les mots sont de plus en plus rares, l’amour pour Shakespeare et le théâtre que partagent la grand-mère et sa petite-fille est intact, tout comme leur complicité.

Silvana Gandolfi nous présente des personnages hors du commun dans un quartier ouvrier de Venise pour parler avec poésie et émotion du temps qui passe, irrémédiablement, et des relations familiales si particulières. Une réédition bienvenue pour sourire et s’émouvoir…

Quelques pas de plus…
Tous les livres en lien avec la fratrie que nous avons chroniqués sont regroupés sur un tableau Pinterest.

Une vie merveilleuse
de Dominique Brisson
Syros dans la collection Tempo +
6,20 €, 120 x 180 mm, 118 pages, imprimé en France, 2014
Aldabra, la tortue qui aimait Shakespeare
de Silvana Gandolfi (traduit par Nathalie Bauer)
Les Grandes Personnes
13,50 €, 130 x 230 mm, 184 pages, imprimé en Espagne, 2014

A part ça ?

Quand deux feuilles de papier se rencontrent…

Marianne

You Might Also Like