La mare aux mots
Parcourir le tag

Louise Heugel

Maestro !

Par 13 janvier 2017 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, de la musique pour petits et grands, dans ces deux livres-CD qui réunissent de grands noms ! On commence avec des chants accessibles dès la naissance, et l’on poursuit avec un beau conte plein d’émotion.

Georgia, tous mes rêves chantent
Texte de Timothée de Fombelle, illustré par Benjamin Chaud et lu par Cécile de France
Gallimard Jeunesse musique
24,90€, 250×290 mm, 44 pages, imprimé en Roumanie, 2016.
Je chante avec mon bébé
Texte d’Agnès Chaumié, illustré par Loren Capelli, Bénédicte Guettier, Marjolaine Leray et Louise Heugel
Enfance et Musique
24,90€, 237×209 mm, 165 pages, imprimé en Belgique, 2013.

You Might Also Like

Loisirs créatifs !

Par 14 juillet 2015 Livres Jeunesse, Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Grosse chronique aujourd’hui, mais il serait dommage de vous parler de loisirs créatifs à la fin des vacances. Tout comme les jeux (voir chronique de samedi dernier), les loisirs créatifs sont un bon moyen d’occuper les enfants pendant les vacances quand on ne peut pas sortir (et même dehors, en fait, voire même sur la route des vacances !).

On commence par quelques ouvrages originaux.

Mon arbre tropical à monterMonter un arbre tropical ça vous dit ? Alors c’est parti ! On détache tout d’abord les éléments des pages cartonnées puis on les assemble. On construit l’arbre, pour commencer, puis des fleurs qui poussent en dessous et des animaux qui s’y perchent. Pas besoin de colle ni de ciseaux, ici on glisse dans les fentes (et l’on peut donc redéfaire son arbre pour le ranger). Le résultat est un arbre joli graphiquement et haut de 45 cm !
L’éditeur le destine aux enfants dès 6 ans, ma fille de 7 ans a adoré cette activité, mais a eu besoin d’un peu d’aide pour l’assemblage de l’arbre.

World FashionVos enfants aiment la mode, ils aiment créer ? Ils vont adorer le carnet World Fashion ! Alda Bournel et Sophie Griotto proposent de détacher des pochoirs vêtements puis de choisir un tissu (en fait des papiers décorés avec des motifs tissus) et de se servir des pochoirs pour suivre les contours puis découper les vêtements dans les tissus. Ensuite, on posera les vêtements que l’on a créés sur les silhouettes proposées. On peut bien entendu créer des combinaisons de son choix, marier les imprimés. Des autocollants sont également proposés pour compléter la panoplie. Les auteures ont choisi des tissus venant des pays du monde entier et chaque fois un texte accompagne le tissu. On apprend des choses tout en s’amusant. Petit bémol (et non des moindres) toutefois, le livre s’adresse directement à ses lecteurs… et le fait au féminin… « prête pour l’aventure », « avec tes copines »… Un défaut sexiste un peu dommage…
Un chouette cahier d’activités pour les petites filles passionnées de mode… ou les petits garçons pas dérangés par le fait qu’on leur parle au féminin.

Description du contenu de la carte postale-silhouettes moyen-age. Une carte postale, une envellope de couleur, des silhouettes de cartons. Un cadeau à envoyer, des silhouettes à collectionner. Raconter des silhouettes en théâtre d'ombres avec les baguettes ou avec les figurines en carton qui tiennent grâce à leurs supports.

On vous avait déjà parlé de Coco d’en haut () et de leur kit de création de silhouettes. Ils déclinent l’idée ici avec une carte postale ! Dans une petite pochette sur le thème du moyen-âge, on trouve donc une carte, une planche avec des silhouettes à détacher, des pastilles autocollantes et des bâtonnets. Une fois les personnages retirés de leur support, on y accroche une des pastilles qui permettra de le manipuler avec un des bâtons (ceux-ci ont à leur bout une partie qui s’accroche facilement au scratch des pastilles). On peut donc poster le tout à un ami qui s’amusera à faire vivre ces personnages en ombre chinoise. Par contre, l’enveloppe fournie est assez légère, personnellement j’aurais peur d’envoyer par la poste ce joli petit cadeau.
Un joli kit à envoyer, qu’on s’amuse à monter.

Cisorama_coffret_finalOn va se servir de ciseaux maintenant avec Cisorama sorti chez De la Martinière Jeunesse ! Sophie Ledesma propose aux enfants de découper des motifs pour décorer ou compléter des chats, coléoptères ou encore lions. On va créer, imaginer (et l’on n’est même pas forcé de suivre la consigne, comme le précise l’auteure)… Et grâce aux ciseaux cranteurs fournis (l’un effet vague, l’autre effet dentelle), on va vraiment faire de bien jolies choses ! Il faut dire que les illustrations de Sophie Ledesma sont colorées et graphiquement très réussies.
C’est beau, c’est original, ça fait travailler la motricité fine… Bref, on adore !

ColoramaOn reste avec Sophie Ledesma, on pose les ciseaux et maintenant on va s’intéresser aux couleurs !
Colorama propose de la peinture (des petites pastilles qu’on mouille avec un pinceau) et un joli cahier pour parler des couleurs. Les couleurs primaires et les couleurs obtenues grâce aux mélanges. Ensuite, il est temps de passer aux travaux pratiques ! On colorie, on barbouille, on dessine… On doit compléter des dessins ou décorer, bref on ne s’ennuie pas ! Comme dans le précédent, les illustrations sont particulièrement réussies.
Un joli cahier de coloriage très graphique pour apprendre les couleurs.

pocket Map BarcelonaAllez on file maintenant à Barcelone grâce à la collection Pocket Map de chez Omy. Une toute petite pochette qui tient dans la poche (14cm sur 10) et contient une grande feuille (52×38 cm) à déplier. On va donc rajouter des couleurs à cette carte en noir et blanc de Barcelone. On pourra même, au dos, noter ce qu’on a fait dans la ville et ajouter des petites flèches autocollantes sur les endroits qu’on a visités. C’est une bonne idée : c’est vraiment pratique et ingénieux !
Un coloriage sur Barcelone, que l’on visite la ville cet été… ou pas !
Visuels sur le site de l’éditeur.

Pocket Games & ColoringOn reste avec la marque Omy et les petits formats pratiques. Pocket games & Coloring propose un mètre de jeux ! On déroule et l’on découvre tour à tour un dessin à compléter, un labyrinthe à résoudre, un cherche et trouve, un jeu d’observation, un jeu de différences, des points à relier, un coloriage mystère… Bref, il y a de quoi s’amuser un moment ! Là aussi, c’est très pratique, car la boîte est toute petite (3 cm d’épaisseur et 13 cm de long) et l’on nous fournit même un crayon 8 couleurs !
Un chouette objet facile à glisser dans la poche pour occuper les enfants en déplacement.
Visuels sur le site de l’éditeur.

Coloriage au royaume des chatsOn continue dans les coloriages avec cette fois-ci un nouvel ouvrage des Ateliers du calme, dont on vous parle régulièrement. Coloriage royaume des chats propose, comme son nom l’indique, de colorier des chats. Sauf qu’ici ce ne sont pas de simples chats, ils sont décorés d’arabesques, de motifs. Il faudra être donc particulièrement minutieux pour colorier les petites parties, mais le résultat sera vraiment joli.
Une activité créative qui pourra autant plaire aux parents qu’aux enfants, ce genre de coloriage faisant un carton actuellement chez les adultes.

Arts de l'IslamUn autre très beau coloriage (sorti chez Palette…), Arts de l’Islam. Ici aussi, ce sont des petits détails qu’il faudra colorier, mais l’éditeur le conseille dès 5 ans (tout en précisant qu’il s’adresse aussi à tous les passionnés de coloriages). On va colorier des œuvres d’Ouzbékistan du XIVe ou encore d’Iran du XIIIe, ça va aussi permettre de rencontrer une culture. D’autant plus qu’après les coloriages, une partie documentaire vient compléter l’ouvrage (et comme toujours chez Palette… c’est de grande qualité).
Quarante dessins et un petit documentaire pour colorier et découvrir les arts de l’Islam.

Motifs celtiques à colorierAprès les arts de l’Islam, les motifs celtiques ! Ici encore, c’est grâce au coloriage que l’on va découvrir une autre culture. Largement enrichis de textes documentaires, Motifs celtiques à colorier sorti chez Usborne propose aux enfants (et aux adultes là encore) de colorier des lettrines, des enluminures, des armes et motifs guerriers, des bijoux… bref, toute la culture celte est présente dans ce petit coloriage qui va ravir les amoureux de cette civilisation.

La peinture magiqueLa peinture magique de chez Usborne est un ouvrage vraiment original. Un feutre est fourni… mais ce feutre va nous permettre de réaliser de nombreuses couleurs ! En effet, il suffit de le mouiller et les couleurs apparaissent ! Attention, ce n’est pas pour autant plus facile, il ne s’agit pas de barbouiller d’eau une page pour voir apparaître un dessin ! Si l’on ne s’applique pas, tout se mélange ! On colorie bien une case puis un rince le crayon pour éviter de mélanger les couleurs. C’est ingénieux et vraiment ludique, les enfants vont adorer le côté magique et les dessins proposés sont vraiment charmants.

Mon grand livre d'activitésSi vous êtes adeptes des GROS cahiers, Mon grand livre d’activités et de coloriages vous propose plus de 220 pages où il faudra créer, compléter ou reproduire pas à pas des dessins, dessiner, colorier… découpées en parties thématiques (dû tout simplement au fait que c’est une compilation) : Les vacances, Les pirates, Les dinosaures, Châteaux et chevaliers, Les monstres, Le football et Fantômes et sorcières, y’en a pour tous les goûts ! C’est aussi un ouvrage où il y a de nombreuses choses à lire et où l’on va donc apprendre plein de choses !
Plus de 220 pages d’activités créatives, de quoi occuper les enfants un bon moment !

Les activités de TimotéConnaissez-vous Timoté, le personnage d’Emmanuelle Massonaud et Mélanie Combes ? Aujourd’hui, il vous propose de colorier, compter et dessiner ! Les activités sont variées : retrouver des différences entre deux images, associer chaque animal avec son petit grâce aux autocollants, colorier en suivant des indications, continuer des lignes de graphisme, compter des éléments, recréer une image avec des pièces de puzzles autocollantes…
Un album de loisirs créatifs et d’activités pour les enfants à partir de 3 ans, d’après l’éditeur.

en route activitésSi vos enfants ont aimé En route !, le dernier Dreamworks, au cinéma, ils vont être ravis de retrouver les héros du film le temps d’un petit cahier d’activités. Ici, on propose de résoudre des labyrinthes, de décoder du langage boov (les extraterrestres du film), de résoudre des sudokus, de chercher des mots dans une grille de lettres, de compléter un dessin avec des pièces de puzzle autocollantes… Bref là encore des activités variées, amusantes et jamais barbantes !

LES MINIONS ACTIVITES ET JEUXOn reste avec les ouvrages d’après des personnages que les enfants connaissent sur écran : Les minions !
Glénat jeunesse propose un cahier d’activés avec ces drôles de héros jaunes venus des films Moi, moche et Méchant. Jeux de différences, énigmes, puzzles, coloriages, quiz, memory, mots croisés… Les jeux sont là encore très variés et plutôt sympa (par contre ils ne s’adressent pas aux trop jeunes). On trouve aussi dans l’album des autocollants et des infos histoire de se cultiver un peu.
Un cahier d’activités plein d’humour qui séduira les fans des minions.

LES MINIONS LE GUIDEEt si vos enfants sont vraiment fans de ces héros et de leur univers, ils vont adorer Le guide les minions qui leur permettra de savoir enfin tout sur ces personnages ! Là encore, on trouve des activités : dessin, labyrinthes, autocollants… mais c’est surtout une mine d’informations sur les personnages de l’univers des Minions (avec une fiche signalétique sur chaque héros que l’enfant pourra même compléter avec ses anecdotes préférées).
Un petit carnet plein d’humour.

coffrets grundDeux petites boîtes maintenant, Joue avec les contes ! et Jeux pour les curieux ! sortis tous les deux chez Gründ. Dans chacun, six petits livrets d’activités avec des autocollants. Dans le premier on va trouver Le vilain petit canard, Jack et le haricot magique, Le bonhomme de pain d’épice, Le petit chaperon rouge, Les trois petits cochons et Boucle d’or et les trois ours. Chaque fois, on commence par l’histoire dans une version assez courte puis on enchaîne sur des jeux (labyrinthes, différences, paires…), des coloriages et même des marionnettes à doigts à fabriquer. On nous fournit aussi des autocollants pour décorer des scènes ou compléter des dessins. Dans Jeux pour les curieux, les six livrets sont intitulés Les pays du monde, Les formes, Les couleurs, Les mots du quotidien, Les chiffres et Les animaux. Ici, on va écrire, colorier, coller des autocollants et suivre des pointillés.

cherche et trouve ton cheminVos enfants aiment résoudre des labyrinthes ? Cherche et trouve ton chemin, sorti chez Larousse, propose de suivre des gaufrettes, passer par un chemin de billes, traverser une mare en évitant les rochers et les plantes, trouver quelle voiture va gagner, reconnaître le bon parcours pour que le train arrive à destination… Parfois sur plusieurs pages, ces labyrinthes sont assez basiques (le bloc s’adresse aux enfants dès 3 ans d’après l’éditeur), mais les illustrations sont variées, les problèmes ne sont jamais les mêmes, c’est un bloc très sympa pour un long trajet en train !

 cahier de vacances art On change complètement de style… Cet été, on ne va pas bronzer idiot ! Palette… propose un cahier de vacances art pour toute la famille ! Des quiz, des vrai ou faux, des mots casés, des mots à replacer au bon endroit, des artistes à reconnaître, des tests… Bref, on va voir si vous connaissez bien l’art (ça va de la peinture du XIXe à l’art égyptien en passant par les statues de l’île de Pâques ou l’invention de la photographie !). Le cahier de vacances est également agrémenté de plein d’infos pour briller sur le camping.
Un cahier de vacances élégant et riche sur l’art, pour toute la famille !

Mon cahier d'activités natureJe suis très fan de la revue La petite salamandre et j’avais beaucoup aimé Mon cahier nature, c’est donc avec un pur bonheur que je me suis jeté sur Mon cahier d’activités Printemps été, toujours édité par La petite salamandre. 64 pages pour apprendre, collecter, bricoler, s’amuser… en forêt, en ville, dans la prairie, à la plage précise la couverture et c’est bien ce qui est proposé ici ! Faire de la glace à la mûre ou une omelette de pissenlits, rechercher des fleurs ou des oiseaux proposés, fabriquer une flûte avec une tige de pissenlit ou une manche à air, se faire du dentifrice au thym et du shampoing à la saponaire, reconnaître les signes qui annoncent le beau ou le mauvais temps… les activités sont variées ! C’est forcément très respectueux de la nature, autant du règne animal que des plantes. Les activités nature, nous on adore ça !

tres tres gros cahier lettres MontessoriBalthazar et Pépin sont deux personnages qu’on adore. Leurs auteures, Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier, sont bien connues des adeptes de la pédagogie Montesorri. Après Le gros cahier de voyage, Le très très gros cahier de nature et Le très très gros cahier d’activités de Balthazar et de Pépin aussi ! voici donc Le très très gros cahier Montessori des lettres de Balthazar et de Pépin aussi !. Ici, vous l’aurez compris, il s’agit donc de lettres. Destiné au 3-6 ans, d’après l’éditeur, l’ouvrage propose d’apprendre à reconnaître les lettres en les traçant avec les doigts en suivant le modèle et de faire des activités en rapport avec cette lettre. Par exemple, pour la lettre A il faudra colorier des cases pour faire apparaître un dessin, nommer et relier à la lettre A tous les mots qui commencent par le son A et décorer une assiette. Les activités sont vraiment variées et parfaitement adaptées aux plus jeunes.
Un cahier d’activité, inspiré de la pédagogie Montessori, pour se familiariser avec les lettres.

Atelier couture enfantsOn change radicalement de style… on va maintenant coudre ! C’est ce que nous propose Clémentine Collinet avec Atelier couture enfants. 30 créations faciles et rigolotes sont ici présentées. Un pendentif champignon, un lapin doudou, un petit sac chat, un hérisson porte-clefs… les ateliers proposés sont variés, mais toujours très beaux ! Conseillé à partir de 6 ans d’après l’éditeur, les enfants qui aiment les travaux manuels vont adorer fabriquer ces jolis objets, et les conserver ensuite. On trouve dans l’ouvrage les patrons, mais il vous faudra acheter de la feutrine, du fil à broder, du rembourrage et quelques accessoires. Le jeu en vaut vraiment la chandelle, car les objets fabriqués par les enfants ne seront pas une énième création qui traînera sur une étagère avant d’être jetée, ici vraiment on va garder ce que l’on a fait voire même l’utiliser. Ma compagne l’a testé avec ma fille de 7 ans, elles ont adoré le principe, la façon dont est fait le livre et le résultat. À noter aussi que le livre lui-même est très beau, avec une maquette claire et de belles photos.
De super ateliers à faire avec les enfants pour faire de très jolis objets en feutrine.

Je couds pour mes enfantsJe termine par un ouvrage qui ne s’adresse pas aux enfants, mais si vous aimez coudre il devrait vous intéresser ! Je couds pour mes enfants et je recycle mes vêtements sorti chez Terre Vivante propose de recycler ses vieux vêtements et de réaliser chemisettes, pantalons, mais aussi sac, marionnettes… 24 modèles à faire à partir de vieux vêtements pour les 0-3 ans (et les patrons sont fournis). Le livre s’adresse également aux débutant-e-s car il présente quelques bases de la couture.  La jolie maquette avec ses belles photos donne vraiment envie et les explications sont claires.

Quelques pas de plus…
D’autres idées de loisirs créatifs sur notre tableau Pinterest.


À part ça ?

Cahier de vacances pour adultes de 17 à 117 ansEt pendant que les enfants remplissent leur cahier, et si nous aussi on s’y collait ? Chifflet & Cie propose un Cahier de vacances pour adultes de 17 à 117 ans ! Français, géographie, culture générale, anglais, mais aussi cinéma, série télé ou culture web, ici on va rester nos connaissances ! C’est ludique, plein d’humour, jamais pénible. Après tout, pourquoi il n’y aurait que les enfants qui devraient réviser ?
Cahier de vacances pour adultes de 17 à 117 ans, collectif, Chifflet & Cie, 8,95 €.

Gabriel

You Might Also Like

De l’art

Par 22 mars 2013 Livres Jeunesse, Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Aujourd’hui on va s’intéresser à l’art.

On commence par une petite merveille, art & sciences de Philippe Nessmann.

Art & sciencesContrairement à ce qu’on pourrait croire, la science et l’art sont très liés et ce depuis très longtemps. Alors bien-sûr les avancées dans des domaines comme l’anatomie, la géologie, la zoologie ou encore la météorologie ont permis aux peintres et aux sculpteurs d’être plus près de la vérité, mais c’est aussi grâce aux mathématiciens que les peintres ont appris les perspectives, grâce à la chimie que de nouvelles couleurs de peinture sont arrivées. La photographie et le cinéma existent directement grâce à des scientifiques qui ont inventé ces techniques. En architecture également, les avancées de la science et des techniques vont faire évoluer la forme et les matériaux des bâtiments, même chose en sculpture.

Je l’ai déjà dit ici, j’avoue que je suis totalement hermétique aux sciences. Mes professeurs de physique/chimie se désespéraient de ne jamais réussir à me faire dépasser les 5 de moyenne. Dès qu’on me parle de ce genre de choses, hop mon esprit s’envole ! Et pourtant ici j’ai été captivé ! Le livre est absolument magnifique esthétiquement parlant (beau papier, couverture à bords francs, très belle mise en page, très bons choix d’œuvres…), et passionnant à lire. Ce n’est jamais rébarbatif et pourtant on apprend des tas de choses. On parle de Dali et de physique quantique, de Léonard de Vinci et des turbulences, du nombre d’or, d’Alexander Calder, de la robotique,… et tout ça avec une approche simple. Un vrai bonheur. J’ai montré ce livre a une amie professeur d’art plastique en lycée qui a été scotchée. Un livre qui réconcilie les passionnés d’art et les scientifiques !

10 tableaux ballon rougeOn passe maintenant à un livre plus abordable par les petits (à partir de 5 ans). 10 tableaux et un ballon rouge… tout est dit ! Le principe est simple, grâce à un jeu très malin de découpage on voit un ballon apparaître sur les pages et en les tournant on voit ce qu’est ce ballon dans un tableau. L’enfant va donc suivre l’itinéraire de ce ballon rouge et découvrir Les joueurs de football du Douanier Rousseau, Icare de Matisse ou Femmes et oiseau, la nuit de Miro. L’idée est vraiment très bonne et c’est tellement bien de faire découvrir la peinture aux enfants. Une jolie initiation aussi ludique que culturelle.

On continue sur l’art avec des loisirs créatifs. Une bonne manière d’intéresser les enfants à la peinture est de le faire de façon ludique.

fruits & legumesDans la collection GRAND cahier DE création, Palette… a sorti Fruits & légumes qui regorge d’idées. Ici on va peindre avec des oranges, des poivrons, des poireaux, du brocoli,… Toujours en s’appuyant sur des œuvres existantes et sur des techniques utilisées par des peintres, l’enfant est invité à tenter des choses. Le cahier est grand (comme son nom l’indique) et les œuvres sont vraiment mises en valeur. Personnellement j’ai tenté deux choses avec ma fille et l’une de ses amies (voir ici et ) : utiliser des pamplemousses et des oranges pour faire des cercles colorés à la façon de Delaunay et des poireaux (et les doigts) pour faire un tableau inspiré d’Emmert. Le résultat n’était pas extraordinaire car les filles étaient un peu trop petites (elles ont mis trop de peinture) mais elles se sont éclatées ! Quel plaisir de tremper des choses inhabituelles dans la peinture. Bref un livre qui met en valeur les tableaux et avec lequel on s’amuse bien !

MasquesDans la même collection, Masques propose des masques prédécoupés sur un beau papier épais et des tableaux qui vont nous permettre de nous en inspirer. On va se faire un masque en imitant le visage de la Femme avec un livre de Fernand Léger ou en s’inspirant de Figure contre un soleil II de Miro. C’est une très bonne idée, originale et là aussi on va se familiariser avec l’art de façon ludique. Et généralement les enfants adorent mettre des masques !

L'histoire de l'artL’histoire de l’art en autocollants sorti chez Usborne en collaboration avec la National Gallery de Londres est un cahier très complet, regorgeant d’informations. Mais ici aussi c’est ludique donc pas rébarbatif. On va de la préhistoire à nos jours en passant par la peinture Hollandaise ou les représentations des dieux et des monstres, et sur chaque doubles pages, en plus de multiples petits textes informatifs, on va coller des autocollants. C’est vraiment très bien fait, un ouvrage comme je les aime !

Mon livre d'art à colorierDans Mon livre d’art à colorier, toujours chez Usborne, on va… colorier ! (bien y’en a qui suivent !). Colorier des tourbillons à la Van Gogh, des insectes à la Warhol, des rhinocéros d’Albrecht Dürer… C’est très complet et très varié, Jawlensky, Klee, Magritte, Chikanobu,… et ici aussi en plus du côté ludique, on va trouver des petites info sur les tableaux, les peintres et la technique qu’ils utilisaient. Décidément j’aime ces livres où l’on s’amuse en apprenant.

Quelques pas de plus…
Trois ouvrages sur l’art que nous avons chroniqué : L’art en autocollants, Le musée des jeux et Yves Klein. Retrouvez aussi d’autres ouvrages (et venez en ajouter) sur le forum.
Nous avons déjà chroniqué un livre illustré par Louise Heugel (Le secret de l’Achachila), un roman de Marie Sellier (Le fils de Picasso) et deux ouvrages de Philippe Nessmann (Toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes jamais posées et Le livre de tous les jumeaux).

art & sciences
de Philippe Nessmann
Palette…
24€, 240×269 mm, 84 pages, imprimé en Italie, 2012.
10 tableaux et un ballon rouge
de Marie Sellier
Nathan
14,90€, 258×257 mm, 45 pages, lieu d’impression non indiqué, 2013.
Fruits et légumes
de Louise Heugel
Palette… dans la collection GRAND cahier DE création
10€, 240×319 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2013.
Masques
de Michel Backes
Palette… dans la collection GRAND cahier DE création
11,50€, 240×319 mm, 24 pages, imprimé en Europe, 2013
L’histoire de l’art en autocollants
de Sarah Courtauld (traduit par Pascal Varejka), illustré par Nicola Butler
Usborne
7,50€, 240×306 mm, 48 pages, imprimé en Malaisie, 2013.
Mon livre d’art à colorier
de Rosie Dickins (traduit par Pascal Varejka), illustré par Carles Ballesteros
Usborne
6€, 217×252 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Alors que le salon de Paris ouvre ses portes aujourd’hui, un salon jeunesse important se prépare, celui de Villeurbanne (69). Chaque année nous suivons ce qu’il s’y passe en regrettant de ne pas pouvoir y aller (et chaque année les lyonnais nous narguent sur le forum en nous présentant un programme alléchant). Cette année encore ce salon du livre gratuit accueille de grands noms (Alice Brière-Hacquet, Barroux, Colas Gutman, Janick Coat, Charlotte Gastaud, Philippe Nessmann, Fred Paronuzzi, Samuel Ribeyron,…) et propose des tas de choses ! Tout le programme (et plus encore) sur leur site : http://www.fetedulivre.villeurbanne.fr et sur leur page facebook : https://www.facebook.com/fetedulivrejeunesse.

Gabriel

You Might Also Like

Chut ! Écoute l’histoire…

Par 18 novembre 2012 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui des CD qui racontent des histoires, en musique ou pas… Commençons par trois coups de cœur.

Lorsque Malo naît il fait le bonheur de ses parents… faut dire qu’il est si beau ! Mais un jour Malo a commencé à changer physiquement et très vite le voici avec une coquille sur le dos. Le petit garçon devient vite une curiosité… mais qu’est-ce que c’est que ce garçon étrange ? Certains se moquent de lui, d’autres pensent qu’il faut le cacher. Il n’y a que Nina pour le défendre. Comment va-t-il se faire accepter ?

Parfois on croit rêver, on se frotte les yeux en se demandant « qui a lu dans mes pensées pour réunir dans un même ouvrage des artistes de la chanson, du cinéma et de la littérature que j’aime ? », quel est ce pote trop sympa qui s’est dit « si on faisait plaisir à Gabriel et proposait à Arnaud Cathrine, Mathieu Boogaerts et Artus de Pengern de se réunir sur un même Livre-CD ? Bon et puis j’ai vu qu’il était vendu partout donc il ne doit pas être fait que pour moi ! Plus sérieusement quand j’ai vu ces noms que j’aime beaucoup (ajoutons aussi Florent Marchet mais le voir aux côtés d’Arnaud Cathrine n’est plus une surprise) j’ai eu un peu peur… Parfois les meilleurs casting font les pires œuvres (je pourrai citer plusieurs exemples cinématographiques). Après tout pas besoin que ça soit bien pour que ça se vende, les fans des artistes présents achèteront quand même le livre… et là franchement ce n’est pas ce genre de choses ! C’est une œuvre de qualité, un des meilleurs livres-CD de cette année (voire au-delà) avec une histoire à la fois moderne, drôle, bien écrite. On parle donc ici du rejet d’un enfant différent, de se battre pour se faire accepter. On peut mettre plusieurs interprétations sur la coquille de Malo… Les chansons sont belles et restent bien en tête, les illustrations d’Aurélie Guillerey sont vraiment jolies, colorées, avec un petit côté rétro bien agréable. Une vraie réussite je vous dis !
Quelques extraits ici.

Et puisqu’on est dans les réussites…

Parce qu’elle voulait manger des crêpes, une petite fille doit se rendre chez sa grand-mère pour lui emprunter sa poêle, mais sur la route elle croise une ogresse poilue. Cette dernière lui propose de faire un jeu, la première qui arrive chez la grand-mère a gagné. Bien-sûr l’ogresse a dans l’idée de manger la vieille dame et la petite fille.

Quelle merveille que ce conte ! Cette adaptation du petit chaperon rouge par Fabienne Morel et Debora Di Gilio (dont l’accent est irrésistible) est un pur moment de bonheur. C’est drôle, truculent, bien écrit, on est tout simplement captivé par les histoires, les enfants adorent et nous aussi. Je n’avais pas été aussi agréablement surpris par un livre-CD de conte depuis Le papa maman d’Angelina Galvani. Le livre est assez grand et magnifiquement illustré par Nathalie Choux. Comme toujours avec les contes Syros vous pouvez le regarder en ligne ici… et je parie que vous allez tomber sous le charme du duo Huile d’olive & beurre salé.

Ferme les yeux et tu vas voir ce qu’il se passe. Saviez-vous qu’au tout début du commencement du monde le ciel était bas et que c’est parce qu’il se prenait des coups de pilon lorsque les femmes pilaient qu’il est parti très haut ? Mais les coups de pilon avaient fait des trous dans le ciel et c’est par ces trous que l’on voit le soir les bougies de la fille des nuages, c’est ça les petites lumières dans le ciel, la nuit. Saviez-vous que c’est lorsque cette même fille passe avec ses seaux trop remplis qu’il pleut sur la Terre ? Fermez les yeux et vous apprendrez tout ça et bien plus, vous connaîtrez aussi le tisseur de vent et les Luludis, fleurs qui ont appris leur chant aux oiseaux.

Voilà un conte musical extrêmement doux et poétique. Le texte est d’une beauté… on tombe sous le charme si on est sensible à ce genre d’univers onirique (ce qui est, vous l’aurez deviné, mon cas). Clémentine Mallein et Lucie Malbosc de la compagnie aLumeCiel nous entraînent avec elles dans cette histoire qui nous explique la création des éléments de la nature. Elles sont captivantes à écouter et les chansons qui viennent parfois entrecouper l’histoire sonnent justes, sont belles, elles restent en tête et on les reprend avec les enfants. Avec ma fille de 4 ans on a tout de suite adhéré et répété entre nous les dialogues, chanté les chansons. Un très très beau voyage.

Mizou est un petit chat noir, il a deux frères, un gris et un blanc. Mizou est surtout le roi des bêtises ! Parlées ou chantées, le livre-CD nous propose de suivre ses aventures. Avec ses frères ils vont tomber successivement dans la farine, la suie et la boue et deviendront des inconnus aux yeux de leur mère… heureusement que la pluie viendra les sauver ! Ensuite Mizou va croiser un grand-père qui a un énorme routabaga dans son jardin et devra se faire aider par sa femme et plusieurs animaux pour le sortir de terre puis le petit chat continuera son chemin, toujours à la poursuite de la petite souris espiègle. Mizou le petit chat noir d’Aimée de la Salle (accompagnée par Sébastien Bertrand) est une jolie histoire pleine de rebondissements dans laquelle l’auteur a incorporé des contes et des comptines (connues ou moins connues) qu’elle a adapté. Très musical et très doux, c’est vraiment un livre-CD qui va plaire aux plus petits (à partir de 2-3 ans je pense). Les illustrations de Marion Piffaretti sont, comment toujours, vivantes et pleines de couleur.
Des extraits ici.

Lulu est une petite grenouille, elle ne vit pas dans une mare mais dans une fontaine donc pas évident de se faire des copains ! Heureusement sa rencontre avec un moustique va changer sa vie. Le petit insecte va lui indiquer le pays des grenouilles, si Lulu ne le mange pas. Sur la route elle va se faire plein d’amis en passant par divers endroits, un petit pois aussi seul qu’elle dans le jardin potager, un coq dur de la feuille dans la basse-cour puis un âne qui a l’âme en peine dans l’étable. Tous vont monter sur le dos de Lulu à la recherche du pays des grenouilles

Les musiques du Pays des grenouilles de Solen Imbeaud et Benjamin Ramón sont vraiment entraînantes, dansantes et les enfants s’amusent vraiment, ils reprennent les refrains, dansent, font des bonds,… On passe du rock à la bossa, de musiques lentes à des musiques franchement rythmées (l’ensemble est quand même plutôt dansant). Au cours de l’histoire les enfants auront même l’occasion de répondre à des devinettes sur les animaux. Les textes sont vraiment amusants, les musiques variées (d’ailleurs on trouve ici un grand nombre d’instruments de musique), de quoi ravir les plus petits (à partir de 2 ans d’après l’éditeur).

Après ces deux livres pour les plus petits, en voici pour les plus grands.

Les enfants n’ont pas toujours une vie facile. Chaque jour ils doivent parfaire l’éducation de leurs parents. Cet animal bizarre difficile à apprivoiser est complexe, les enfants ne savent pas toujours quoi en faire, parfois ils baissent les bras… pourtant avec quelques conseils utiles… C’est le but du CD Bien éduquer ses parents, conférence musicale réjouissante. Des experts donnent donc aux enfants des méthodes d’éducation, des astuces,… tout est évoqué : le bon usage du caprice (pour que les parents ne se croient pas tout puissants), les parents pas éduqués qui arrivent d’un coup dans le foyer en cas de divorce (et les parents dont l’éducation n’est pas encore terminée et qu’on ne verra plus qu’un week-end sur deux… pas évident de réussir à finir le boulot !), gérer les disputes entre parents (et doit-on les provoquer pour en obtenir des avantages), supporter Henri Dès, faire qu’ils nous fassent un petit frère ou une petite sœur (les parents, pas Henri Dès !)… Cet album est drôle, piquant, pas gnangnan, bref il a tout pour me séduire ! Seul hic j’ai du mal avec les voix d’enfants… mais sincèrement c’est parfois tellement drôle que finalement j’ai réussi à passer outre. Ça s’adresse quand même à des enfants assez grands (7-8 ans) et ça fait beaucoup sourire les parents (pour tout vous dire, j’ai d’ailleurs pensé au départ que ça ne ferait rire que les parents, je l’ai fait écouter à deux enfants qui m’ont démontré l’inverse !).  Le « livret » (à ce niveau on peut parler de petit livre) qui l’accompagne est très beau, très soigné. Bref un album esthétique et plein d’humour.
Vous pouvez l’écoutez ici et suivre leur page facebook.

Le village de l’Achachila, un vieux sage, ne connaissait pas la faim. Le vieil homme savait toujours quelles étaient les bonnes terres pour cultiver. Les hommes se demandaient quel était son secret… un jour il le leur révéla en leur racontant l’histoire de son amitié avec le Quirquincho, petit animal à la carapace grise, et celle de son charango, un instrument de musique étrange.

La collection des Contes du musée de la musique ont pour but de faire découvrir d’autres cultures et des instruments de musique par le biais d’un conte sur Livre-CD (je vous avais déjà parlé d’Aimata et le secret des tambours). Ici on part donc pour un très beau voyage en Bolivie au XVème siècle et on va nous raconter la légende de la naissance du charango. Au son de la musique d’Amérique du Sud, on suit cette belle histoire illustrée par Louise Heugel. C’est captivant et dépaysant. Prêt pour le voyage ?
Des extraits ici.

On reste dans les livres un peu documentaire…

Elvis est un petit garçon qui naît dans l’Amérique des années 30 dans une famille pauvre. L’enfant aime chanter des chants religieux dans la chorale de l’église. Petit à petit il apprendra la guitare et deviendra le célèbre Elvis Presley.

Encore un magnifique livre de la collection Découverte des musiciens chez Gallimard Jeunesse Musique. On retrouve ici la vie d’Elvis Presley de son enfance à sa mort en 1977. Le livre est très beau, les illustrations sont signées par le très talentueux Rémi Courgeon et elles sont complétées par des photos. Le CD est absolument passionnant à écouter, c’est le génial acteur Éric Caravaca qui nous raconte cette histoire. Tout en étant un très bon documentaire (le livre regorge d’infos supplémentaires), c’est un livre-CD qui peut passionner un enfant qui n’aurait jamais entendu parler du King mais qui aime écouter de belles histoires. Et bien sûr il y a la voix d’Elvis… On réécoute avec plaisir Love me Tender, Blue Suede Shoes ou encore Jailhouse Rock. Un très très bon livre-CD.
Un extrait ici.

Ivan est le plus jeune de sa fratrie, les autres le considèrent comme un nigaud parce qu’il n’est pas aussi ambitieux et manipulateur que les autres. Un jour qu’il est à la pêche, il rencontre une magnifique femme dont il tombe tout de suite amoureux mais celle-ci se transforme en cygne. Pour la retrouver il lui faudra affronter Baba Yaga , un dragon à trois tête (le Zmeï Gorynytch) et Kosheï l’immortel. Heureusement dans son périple il va être aidé par le sage Nikolaï.

Pour écrire Un conte russe, Véronika Kuzmina a repris des thèmes connus des contes russes. Jusqu’où peut nous mener l’amour ? Ivan sera prêt à tout affronter pour retrouver sa belle. On parle ici de l’amour, donc, mais aussi de l’égo (Kosheï n’aime que lui et ça ne le rend pas heureux). Roxane Lebrun est passionnante à écouter, elle incarne vraiment ses personnage, change de voix, elle sait captiver son auditoire. Elle est accompagnée musicalement au piano par une musique très mélodique (après le conte on peut d’ailleurs entendre la musique seule) et la seule chose qu’on pourrait reprocher serait les bruitages qui parfois font un peu cheap. Le CD propose aussi une version en russe du conte.
Des extraits ici.

Une minuscule fille appelée Poucette qui va être la femme d’un crapaud, la compagne d’une taupe puis grâce à une hirondelle va rencontrer un homme à sa taille, un rossignol dont le chant va toucher le cœur de l’empereur de Chine jusqu’à ce qu’il soit remplacé par un oiseau mécanique, onze garçons changés en cygnes dont la sœur est le seul espoir pour vaincre ce sortilège, il est possible que vous connaissiez ces très beaux contes signés Andersen.

On retrouve ici Roxane Lebrun, Véronika Kuzmina et de belles musiques au piano. On passe un très bon moment (trente minutes au total) à écouter ces trois magnifiques contes entrecoupés de très belles mélodies. Comme souvent chez Andersen, c’est dur, la vie n’y est pas un long fleuve tranquille, mais c’est aussi ça la beauté des vieux contes. Décidément le duo Roxane Lebrun / Véronika Kuzmina est un duo qui captive ses auditeurs.
Une vidéo de présentation ici.

On reste avec Andersen

Il était une fois… une petite sirène qui tombât amoureuse d’un prince. Par amour pour lui elle renonçât à sa queue de poisson et à sa voix… mais le jeu en valait-il la chandelle ?

La belle histoire d’Andersen (pas dans sa version édulcorée par le papa de Mickey), racontée par la douce voix de Natalie Dessay sur la musique de Peer Gynt et illustrée par Nathalie Novi ! Le genre de livre qui nous fait dire « ouh la n’en rajoutez plus, j’achète ! ». Le livre est vraiment très très beau (ah les grands formats de la collection  un livre, un CD de chez Didier Jeunesse…) et on est envoûté par cette magnifique et tragique histoire. La musique d’Edvard Grieg se marie parfaitement avec ce conte et avec la voix de Natalie Dessay. Une vraie réussite. Attention toutefois, pas pour les enfants trop jeunes (j’aurai tendance à dire au moins 6-7 ans)…
Des extraits ici.

Le prince de Motordu a du mal avec la musique, ça lui rappelle trop son gros fesseur qui lui enseignait le violent. Ses enfants veulent qu’il se réconcilie avec la musique et ensemble ils décident de faire venir un orchestre. L’orchestre va devoir apprendre la langue de Motordu pour venir jouer au pays du fameux prince. Celui-ci arrivera-t-il à apprécier la musique ?

Voilà un conte très lyrique, chanté parfois façon opéra, joué par l’Orchestre national d’Ile de France. Forcément ce genre de choses on adhère… ou pas ! Les fans du prince de Motordu risquent en tout cas d’être décontenancés par cette grande aventure musicale, les amoureux de la musique eux peuvent beaucoup aimer. Ici on parle de fugues, d’alto, d’octaves, on initie les enfants au vocabulaire des musiciens. Le conte est parfois assez ardu à suivre et ne s’adresse vraiment pas aux jeunes enfants (Gallimard le conseille de 5 à 10 ans, j’aurai tendance à dire plus près de 10 que de 5). Le Ré-si-do-ré du Prince de Motordu sera joué à Pleyel le 2 décembre, plus d’informations ici et vous pouvez voir une vidéo de présentation .

Quelques pas de plus…
Maman Baobab a aussi chroniqué Le Ré-si-do-ré du Prince de Motordu (et son avis est assez différent du mien).
D’autres histoires à écouter que nous avons chroniqué : Ma grande sœur m’a dit, les saisons en musique, Roule-Toujours ! ou la lune dans la tête, La sorcière au nez de fer, Le petit Cépou, Pakita, la maîtresse magique !, Mon voisin, Arsène Lopin, Le célèbre cabrioleur, Le papa maman, Je t’aime comme toi, Nouvelles de Mars, Le géant de la forêt, L’arbre à musique et beaucoup d’autres !

Coquillette la mauviette
d’Arnaud Cathrine et Florent Marchet, raconté par Julie Depardieu, avec la participation de Mathieu Boogaerts, Valérie Leulliot, Jeanne Cherhal, Artus de Penguern, Raphaële Moussafir et Antoine Dezelli, illustré par Aurélie Guillerey.
Actes Sud Junior
21€, 205×205 mm, 48 pages, durée du CD : 18’20, imprimé en Italie
L’ogresse poilue
d’Huile d’Olive & Beurre salé (Fabienne Morel et Debora Di Gilio), illustré par Nathalie Choux.
Syros
18,90€, 260×260 mm, 40 pages, durée du CD : 16’09, imprimé en France
Ferme les yeux
de Cie aLumeCiel (Clémentine Mallein et Lucie Malbosc)
Victor Mélodie
15€ (prix de vente conseillé), CD digipack avec livret illustré de 28 pages, durée du CD : 33’53.
Mizou le petit chat noir
d’Aimée de la Salle, accompagnée par Sébastien Bertrand à l’accordéon, illustré par Marion Piffaretti
Didier Jeunesse dans la collection Polichinelle
17,70€, 210×210 mm, 36 pages, durée du CD : 14’48, imprimé en France
Le pays des grenouilles
de Solen Imbeaud et Benjamin Ramon
Victor Mélodie
15€ (prix de vente conseillé), CD digipack, durée du CD : 32’45.
Bien éduquer ses parents, conférence musicale réjouissante
de La compagnie Famille nombreuse, illustré par Jean-Louis Cornalba
Naïve
20€ (prix de vente conseillé), 145×155 mm, 72 pages, durée du CD : 35’10, imprimé à Singapour
Le secret de L’Achachila
de José Mendoza et Cécile Boisel, raconté par Xavier Clion, illustré par Louise Heugel
Actes Sud Junior dans la collection Les contes du musée de la musique
16€, 205×205 mm, 40 pages, durée du CD : 18’53, imprimé en Italie
Elvis Presley
de Stéphane Ollivier, raconté par Eric Caravaca, illustré par Rémi Courgeon
Gallimard Jeunesse dans la collection découverte des musiciens
17€, 225×225 mm, 25 pages, durée du CD : 25’48, imprimé en Italie
Un conte russe
de Veronika Kuzmina, raconté par Roxane Lebrun
Éponymes Jeunesse
13€ (prix de vente conseillé), CD Mint Pack, durée du CD : 69′
3 contes d’Andersen
de Veronika Kuzmina, raconté par Roxane Lebrun
Éponymes Jeunesse
15€ (prix de vente conseillé), CD Mint Pack, durée du CD : 51′
La petite sirène
d‘Andersen, raconté par Natalie Dessay, Musique d’Edvard Grieg jouée par Ensemble Agora, illustré par Nathalie Novi
Didier Jeunesse dans la collection 1 livre 1 CD (Conte et Opéras)
23,80€, 265×2665 mm, 48 pages, durée du CD : 51′, imprimé en Italie
Le RÉ-SI-DO-RÉ du prince de Motordu
de Pef et Marc Olivier Dupin, lu et chanté par Estelle Béréau, Paul-Alexandre Dubois et Laurent Stocker, musique jouée par l’Orchestre nationale d’Île-de-France
Gallimard Jeunesse
22€, 250×289 mm, 40 pages,durée du CD : 44’46 imprimé en Italie

A part ça ?

Jusqu’au 23 janvier, la cité de la musique propose une expo Django Reinhardt. Les enfants ne sont pas oubliés avec une visite-conte pour les 4-11 ans et un cycle sur le jazz et la guitare manouche pour les 8 à 14 ans. Plus d’informations ici et un joli site prévu pour les enfants . J’espère y aller et vous en dire plus.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange