La mare aux mots
Parcourir le tag

Mijade

Des classiques revisités

Par 19 janvier 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose deux albums grand format qui nous font redécouvrir des classiques de la littérature.

Le cas étrange du docteur Jekyll et de Mr Hyde
texte de Robert Louis Stevenson (traduit par Théo Varlet), illustré par Simon Moreau
Marmaille et compagnie
20 €, 250 x 360 mm, 80 pages, imprimé en France, 2016.
Le Livre de la jungle
texte de Rudyard Kipling (traduit et adapté par Xavier Deutsch), illustré par Quentin Gréban
Mijade
20 €, 279 x 348 mm, 110 pages, imprimé en Belgique, 2016.

You Might Also Like

Même pas peur !

Par 18 août 2016 Livres Jeunesse

Et si l’on parlait des peurs qui rendent la vie de nos enfants un peu plus difficiles ?

Il va me manger !
Texte de Luc Foccroulle, illustré par Annick Masson
Mijade
11,50 €, 272×237 mm, 28 pages, imprimé en Belgique, 2016.
15 histoires qui font peur pour ne plus avoir peur
de Collectif
Auzou
12,95 €, 187×258 mm, 96 pages, imprimé en Chine, 2015.

You Might Also Like

Oppresseur et opprimé

Par 5 mars 2013 Livres Jeunesse

Alors que l’un terrorise tout le monde, l’autre est la cible de toutes les moqueries.
9782871428336FSGrand Ours est grand. Grand Ours est fort. Il terrorise un peu toute la forêt, et lorsqu’il hurle qu’il a un pot de miel mais qu’il ne le partagera jamais, le silence se fait. Mais une fois qu’il est absorbé dans la dégustation de son bon nectar, la résistance s’organise. Souris, Taupe et les frères Lapin compte bien réussir à le surprendre et à en chiper un peu, même si l’aventure s’annonce dangereuse ! S’ensuit une aventure d’espionnage où les animaux doivent s’organiser et ruser tout en gardant le silence pour atteindre leur but sans réveiller Grand Ours.

A première vue, et même tout au long de la lecture, on pense qu’avec Bas les pattes c’est mon miel ! on a affaire à une traditionnelle histoire de pouvoir, où le gros grand et fort terrorise les êtres les plus faibles ! On se laisse alors charmer par les belles illustrations de Tim Warnes, vraiment délicates et tendres, tout en découvrant le texte plein d’humour de Jane Chapman. Mais c’est sans compter la chute de cet album pour enfants, vraiment bien trouvée et bien amenée ! Sans vous en dire plus, parce que ça serait vraiment dommage, je peux vous dire que vous serez surpris. J’aime les albums à la fin surprenante, qui donnent envie de relire aussitôt l’histoire pour voir si on aurait pu se douter de quelque chose ! C’est vraiment bien amené, et personnellement, je n’ai rien vu venir ! Jolie réussite, qui en plus, ne laisse pas de côté l’esthétique !

gr_9782897140229Tyranono est un petit dinosaure timide qui va à l’école des Saints-Fossiles. Là-bas, toute une bande d’affreux dinos, emmenée par Tyran passe son temps à l’embêter, le bousculer, l’intimider. En deux mots, ils le harcèlent. Tyranono n’arrive pas à répliquer et se laisse humilier et mettre de côté à toutes les récrés. Ses parents se rendent bien compte que ça ne va pas mais Tyranono n’ose rien dire. Il invente même de sombres histoires pour expliquer la disparition de certaines affaires, que les méchants dinos lui volent. La dure loi du silence. L’année scolaire se déroule lentement, avec tous les soirs ces difficultés à s’endormir, et tous les matins, la boule au ventre. Jusqu’aux vacances d’été, où enfin tranquille, Tyranono va avoir l’occasion de prouver à tout le monde qu’il est un petit tyrannosaure extraordinaire. Les esprits vont soudainement s’apaiser… pour longtemps.

Quel bel album ! Tyranono, une préhistoire d’intimidation mérite vraiment d’être connu. Gilles Chouinard signe une histoire forte sur un sujet difficile : le harcèlement scolaire. Mais au-delà, on retrouve aussi un message d’amitié, de tolérance, de solidarité. Le tout, et c’est là l’atout principal, sans faire pleurer dans les chaumières. Certes, on a un peu de peine pour Tyranono qui n’a effectivement pas l’air à l’aise au départ, mais les illustrations modernes et réussies de Rogé ajoutent une touche de fraicheur dans cette histoire qui traite d’un sujet d’actualité, parfois difficile à aborder avec les enfants, qu’ils soient concernés de près ou non. Le tout dans le monde des dinosaures, si cher à bon nombre de jeunes lecteurs ! Un album de qualité à découvrir !

Quelques pas de plus…
Retrouvez d’autres chroniques de livres qui mettent en scène des dinosaures : Un dinosaure, c’était grand comment ?, un album documentaire, ou Les dinosaures, un livre d’autocollants.
Ou bien des ours : Les ours de Grand-Mère, Regarde-toi dans le miroir et fais comme moi, Ours a une histoire à raconter, Où est maman ourse ?, L’invitée surprise.
Nous avons déjà chroniqué un album de Rogé : Mingan, mon village.

Bas les pattes c’est mon miel !
de Jane Chapman illustré par Tim Warnes traduit par Nelle Hainaut-Baertsoen
Mijade
11,50 €, 265 x 285 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013
Tyranono, une préhistoire d’intimidation
de Gilles Chouinard illustré par Rogé
Les éditions de la Bagnole
11,90 €, 229 x 230 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Entrez dans l’atelier de Dominique Vivant Denon, le premier directeur du musée du Louvre, qui propose aux enfants de découvrir les secrets des lieux et des oeuvres !  Histoires vraies, anecdotes, souvenirs, une véritable plongée dans les coulisses de ce célèbre musée.

You Might Also Like

Il y a un bébé dans le ventre de maman

Par 1 février 2013 Livres Jeunesse

Entre deux coups d’pieds, on te tire le portrait.
En Mai, j’ai eu la trouille..
D’voir arriver ta bouille..
Et puis juin
Rose

Aujourd’hui (allez savoir pourquoi…) j’ai envie de vous présenter des livres qui parlent des bébés dans le ventre. Pas forcément de comment ils sont arrivés là (pour ça voir ma chronique Comment on fait les bébés), ni sur la fratrie (voir la chronique de Marianne), non sur cette période précise plein de questionnement pour les futurs ainés… le bébé dans le ventre de maman !

Et on commence par trois coups de cœur.

ALMAAlma n’est pas encore là est un album absolument superbe. Le texte est d’une beauté renversante et en même temps avec des petits touches d’humour, mais un humour fin et subtil, on a affaire ici à de la vraie littérature. Alma grandit dans le ventre de sa mère, au départ ce n’est qu’un grain de poussière et petit à petit voilà que le grain se transforme, qu’il y pousse des bosses, qu’il s’y dessine des taches. Jusqu’à devenir bébé la route est longue, il faudra apprendre à voir (grâce au soleil qui éclaire le ventre de sa mère sur la plage), à entendre (le bruit des ambulances dans la rue ou des rugissements d’un lion au zoo). Alma va aussi découvrir le goût (celui du chocolat qu’elle va aimer et celui du parmesan qui lui fera faire la grimace) et le toucher. Alma va se cogner, se tourner, réfléchir. On suit donc la croissance d’Alma, mois après mois avec des tas de petites choses, des choses qui semblent anodines et qui sont d’une extrême poésie. C’est un livre dont on pourrait sortir presque toutes les phrases pour montrer à quel point le texte est beau et donc j’avais envie de vous le citer un peu. « Mais ce qu’elle entendait le mieux, mieux que les ambulances et que les animaux les plus bruyants, c’était Jamie, puisqu’elle était dans son ventre : le cœur battant de sa mère, la voix de sa mère, et même les gargouillis de son ventre quand Jamie avait faim. Alors Alma sut qu’elle n’était pas la seule au monde, que quelque chose autour d’elle était là, pour elle : Alma se mit à aimer, pour la première fois. Et cela tombait très bien, puisque c’était sa mère, qui l’aimait déjà. ». Les illustrations également sont extrêmement poétiques et le livre contient de grands rabats ce qui permet de les mettre en valeur. Un petit bijou, vraiment.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Le Ventre de MamanLe ventre de maman, Toi dedans, moi devant de Jo Witek et Christine Roussey est un très bel album, extrêmement poétique. Une petite fille s’adresse au bébé qui est dans le ventre de Le ventre de mamansa mère. Patiemment elle l’attend, en lui faisant des câlins, en lui racontant sa vie, en lui chantant des chansons,… Au fil des pages le ventre devient de plus en plus gros et on y trouve un petit volet (qui lui aussi s’agrandit) derrière lequel se cache le bébé qui évolue en même temps. Des illustrations très épurées comme j’aime, des pages un peu épaisses, un texte très poétique, très doux,… Un petit bijou.

MA PETITE HISTOIRE AVANT D'ETRE NEMa petite histoire avant d’être né est un livre bien original, un tout petit livre qui tient dans la ma petite histoire avant d'être némain avec des chapitres courts qui racontent la vie dans le ventre d’une maman. Écrit à la première personne, le personnage va donc tout nous dire du moment où la rencontre entre un homme et une femme a fait qu’il est là jusqu’au moment où il sort du ventre de sa mère. C’est extrêmement bien écrit, très poétique, on parle des sons entendus (le tic-tac de la montre du père, son qu’il va reconnaître une fois né) et de la lumière qu’il voit quand sa mère est au soleil mais aussi des danses qu’il exécute et des grimaces lorsque sa mère mange des choses épicées. Un livre très doux, très poétique, très beau, un véritable coup de cœur.

9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur, et 9 livres pour l’attendre. Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée ont créé cet objet très original, un porte livre en tissus qui s’attache sur un lit à barreaux ou au mur contenant 9 livres en carton épais, un pour chaque mois. On peut ainsi lire chaque livre au fur et à mesure de ces très longs 9 mois. Adapté aux plus petits donc (et nécessite du coup d’avoir des enfants rapprochés), on va ici chaque mois voir l’évolution du fœtus avec des comparatifs qui parlent bien aux enfants mais aussi aborder des thèmes comme les envies, la peur d’être moins aimé ensuite, communiquer avec le bébé dans le ventre ou préparer sa chambre. Alors par contre je ne peux pas laisser sous silence le sujet qui fâche, les idées sexistes qu’aime mettre Catherine Dolto dans ses livres… ici c’est la petite fille qui dit « si c’est une fille, je lui prêterai ma poupée. » puis le petit garçon « Si c’est un garçon, je lui prêterai mon camion »… C’est dommage car l’objet est joli, l’idée est bonne mais ce genre de propos chez moi ça ne passe pas… mais si chez vous ça ne pose pas de problème je pense que vous aimerez cet objet original.
Vous pouvez le feuilleter ici.

Attendre un bébéOn reste dans les livres pour les tout-petits avec Attendre un bébé dans la célèbre collection L’imagerie des tout-petits de chez Fleurus. Alors honnêtement je n’ai pas une Attendre un bébétrès bonne image de cette collection et à la base je m’étais dit que je vous parlerai de ce livre à titre informatif… et j’ai été très agréablement surpris ! Bien que les illustrations aient un peu vieillit (les ordinateurs semblent venir d’une autre époque, et de toutes manières je ne suis pas très fan de ce genre d’illustrations), c’est complet et très bien fait. Ici on part du test qui nous révèle que maman attend un bébé à la naissance en passant par la recherche du prénom, le moment où on apprend que certains de ses anciens jouets vont aller au bébé, les envies et la prise de poids de la maman, ce qu’on peut et ce qu’on ne peut pas faire avec elle,… On voit aussi l’évolution du bébé dans le ventre. L’accouchement est « montré » de façon très sobre et en aucun cas dérangeante. Franchement une bonne surprise !

Et dedans il y a...Dans la série des livres très connus, vous avez sans doute déjà entendu parler de celui de Jeanne Ashbé, Et dedans il y a. Un petit livre à volets très bien fait. Il est composé en 3 chapitres, tout d’abord les choses qu’on peut ouvrir pour voir dedans : la valise, le cadeau et la pastèque. Ensuite celles qu’il ne vaut mieux pas ouvrir pour voir à l’intérieur : la télévision, le nounours et le ballon. Et enfin ce qu’on ne peut pas ouvrir pour voir dedans mais… et là on va parler, vous vous en doutez, du ventre de maman. On va donc voir sur 3 dessins l’évolution du bébé dans le ventre de sa mère. Tout le livre utilise des volets qu’on soulève afin de découvrir l’intérieur, c’est ingénieux et efficace. Et après, il y auraC’est très doux et plein de charme. Du même auteur on va aussi trouver Et après, il y aura… dans lequel on parle de « l’après ». Même principe avec ses trois chapitres et ses volets à soulever, on va ici rassurer l’enfant en lui montrant que même quand le bébé sera là, il comptera toujours, il y aura toujours du temps pour lui (nous avions parlé de ce livre ici).

Un bébé dans le ventre de maman ?Un bébé dans le ventre de maman ? Simon et Gaspard n’en reviennent pas ! Alors bien-sûr on s’interroge comment c’est arrivé une telle chose, « comment on fait les bébés ? ». Papa est bien embêté pour répondre à ça… ce soir peut-être… sauf qu’à l’école Simon va savoir grâce à sa copine Lou… et c’est pas triste ! Ah Simon le lapin… J’en ai déjà parlé plusieurs fois et vous êtes nombreux, ici, à aimer. Quel bonheur de le retrouver ici dans cet album sur la grossesse. Et, vous le savez, Simon n’a pas sa langue dans sa poche donc ici on saura (presque tout) : que c’est le papa qui met une graine dans le ventre de la maman (par où on ne sait pas) puis que le bébé pousse et sort par la zézette de la maman ! On apprend même que les graines du papa sont dans son zizi ! Donc en gros si ce genre de détails vous fait peur… Ce n’est pas un livre pour vous ! Mais Stéphanie Blake amène ça avec beaucoup d’humour et son personnage est définitivement irrésistible !

Maman va exploserMaman va exploser ! C’est sûr ! Elle n’arrête pas de manger et elle grossit, grossit, grossit… elle fait même péter ses boutons de pantalon ! Franchement ça fait peur… et c’est ce sentiment qu’éprouve le petit garçon de cette histoire. Ici c’est également un album plein d’humour qui parle donc de la grossesse. On n’abordera pas du tout le bébé (avant le dénouement final) mais juste la prise de poids, le ventre qui s’arrondit et cette maman qui mange tout le temps. Drôle et plutôt original.

L'histoire de mon bébéAline va être grande sœur… oui mais quand ? Elle trouve ça long ! Et il va arriver comment ce bébé ? Par une cigogne d’après son grand-père, d’un chou lui dit sa grand-mère… bizarre ! Et puis cette maman qui grossit, grossit… c’est inquiétant ! Bref Aline se pose beaucoup de questions… c’est inquiétant cette histoire de bébé dans un ventre. Grâce à un dialogue avec le bébé (oui si on sait écouter ils nous parlent, vous l’ignoriez ?) et une photo (échographie) Aline va être rassurée, elle a des réponses à ses questions. Un album tout doux (les illustrations de Claude k. Dubois…), avec une histoire simple et qui plaît aux enfants. Laurence Bourguignon a réussi à répondre aux principales questions des enfants de façon naturelle. Un très bel album.

c'est quoi dans ton ventre ?Puisqu’on est sur les questions, C’est quoi dans ton ventre ? est un très bon livre entre le documentaire et l’album. Des tas de questions que les enfants ne vont pas manquer de C'est quoi dans ton ventre ?vous poser : Le bébé il arrive à quelle heure ? Comment on fait les bébés ? Il est déjà tout construit ? Il fait caca où ? (celle-là, elle surprend la première fois !). Le livre indique aussi, grâce à un petit repère visuel, les grandes étapes de la grossesse à aborder avec les enfants. Ici les réponses sont simples et adaptées aux petits (à propos de comment on fait les bébés « Papa a mis une graine dans mon ventre. Maintenant elle va grandir », à la question « il va sortir par où ? » « les mamans ont un passage spécial bébé »,…). En fin d’ouvrage des conseils intéressants d’une pédopsychiatre sur comment aborder la grossesse avec les enfants.

Le bébé, Mes p'tits docsLe bébé, dans la collection Mes p’tits docs de chez Milan est aussi très riche en informations. Ici on parle échographie, sages-femmes, cours de préparation à l’accouchement, liquide amniotique, couveuse,… au cours d’une histoire qui va de la découverte du fait que maman attend un bébé à la présentation dudit bébé aux copains. L’histoire est simple, les choses sont claires, bien présentées, c’est un album très riche en information.

BébéUn bébé ? Ouh la… ça fait se poser des questions… comment l’appeler, il arrive quand et surtout… qu’est-ce qu’il fera ? Un petit garçon imagine ce que pourra faire ce bébé plus tard et c’est un très bon prétexte pour parler de tous les sentiments qui traversent les enfants. S’il est peintre il mettra le bazar, sinon il peut être surveillant au zoo… pour se faire manger par un tigre, s’il est capitaine de bateau c’est quand même mieux si c’est moi le capitaine… L’enfant est partagé entre la peur de la place que va prendre ce bébé qui arrive (il a même envie qu’il retourne d’où il vient) et l’amour qu’il a déjà pour lui. Bien-sûr à la fin c’est le côté « on va l’aimer le bébé » qui va l’emporter. Un album plein d’humour et de douceur.

maman sort des bébésOn termine par un album un peu à part mais qui a sa place dans cette thématique, Maman sort des bébés fait partie de la collection Kifékoi qui explique les métiers aux Maman sort des bébésenfants. Ici la maman de Juliette est sage-femme mais elle est également enceinte. A travers la grossesse de Madame Sanchez, la maman de Juliette, et de ses journées au travail, on va donc suivre tout ce qui entoure la grossesse et celles qui sont là pour faire naître. De l’explication du mot « sage-femme » à l’échographie en passant par la vision décalée de l’accouchement que montrent les séries télé à la péridurale, on va apprendre des tas de choses tout en s’amusant car l’album est très drôle (la péridurale est vue comme un club de vacances, au moment de la naissance on montre les papas tous avec leur téléphone pour donner le poids de leur enfant. Maman sort des bébés est un album très sympa, bourré d’info sur le métier de sage-femme et donc forcément sur l’accouchement.

Quelques pas de plus…
Le ventre de maman a déjà été chroniqué sur Les livres de Dorot’ (dans l’article elle chronique aussi Maman va exploser et d’autres livres sur le même sujet) et par Méli-Mélo de livres.
D’autres livres sur la maternité que nous avons déjà chroniqué : Le ventre de maman de Sophie Lebot, Dans le ventre de maman de Laurie Cohen et Elen Lescoat, Le parcours de Paulo de Nicholas Allen, Dans le ventre des dames… de Malika Doray, Le mystère des graines à bébé de Serge Tisseron et Aurélie Guillerey et La surprise de Janik Coat. Encore plus de titres sur le forum dans un post général sur l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur (si vous en connaissez d’autres n’hésitez pas à compléter là-bas)
Nous avons déjà parlé de livres illustrés par Amélie Graux, les Play with Oops & Ohlala, d’un livre écrit par Catherine Dolto et Collinne Faure Poiré, Les parents se séparent, d’un livre illustré par Christine Rousset, Les cocottes à histoires, d’un autre livre d’Amélie Graux, L’hôpital, d’un autre livre illustré par Laurent Moreau, Mini Rikiki Mimi, de deux livres illustrés par Claude K. Dubois, Papa, maman… avant et La valise rouge, de deux livres de Jeanne Ashbé, Yola et Et après, il y aura… et deux de Stéphanie Blake : Je veux des pâtes ! et Je veux pas aller à l’école.

Alma n’est pas encore là
de Stéphane Audeguy, illustré par Laurent Moreau
Gallimard Jeunesse
15,40€, 266×306 mm, 32 pages, imprimé en Espagne sur papier recyclé, 2012.
Le ventre de maman
de Jo Witek, illustré par Christine Roussey
De la Martinière jeunesse
14,10€, 265×255 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2011
Ma petite histoire avant d’être né
de Martine Camillieri, illustré par Gaspard Richter
Hélium
7€, 100×145 mm, 40 pages, imprimé en Espagne, 2011
9 mois pour attendre un petit frère ou une petite sœur
de Catherine Dolto et Colline Faure-Poirée, illustré par Amélie Graux
Gallimard Jeunesse Giboulées
19,90€, 110x110x60 mm, 9×10 pages, imprimé en Chine, 2012
Attendre un bébé
d’Emilie Beaumont, illustré par Sylvie Michelet
Fleurus dans la collection L’imagerie des tout-petits
8,15€, 170×200 mm, 30 pages, imprimé en Italie, 2004.
Et dedans il y a
de Jeanne Ashbé
Pastel
9,20€, 155×155 mm, 16 pages, imprimé en Chine, 1997.
Un bébé dans le ventre de maman ?
de Stéphanie Blake
L’école des loisirs
12,70€, 227×285 mm, 20 pages, imprimé en France, 2012.
Maman va exploser
de Fabrice Boulanger
Les éditions de la bagnole dans la collection Klaxon
9€, 210×211 mm, 24 pages, imprimé au Québec, 2010 (précédente édition 2006)
L’histoire de mon bébé
de Laurence Bourguignon, illustré par Claude K. Dubois
Mijade
11€, 225×227 mm, 22 pages, imprimé en Belgique, 2012 (précédente édition 1992)
C’est quoi dans ton ventre ?
de Josef Anton, illustré par Caroline Hüe
Auzou
8,95€, 206×257 mm, 29 pages, imprimé en Chine, 2011
Le bébé
de Stéphanie Ledu, illustré par Lynda Corazza
Milan dans la collection Mes p’tits docs
7,20€, 195×195 mm, 29 pages, imprimé en Italie, 2007
Bébé
de Helen Oxenbury (traduit par Alice Delarbre), illustré par John Burningham
Père Castor dans la collection Les albums du Père Castor
15,50€, 257×267 mm, 48 pages, imprimé en Chine, 2011.
Maman sort des bébés
d’Eléna Zampino, illustré par Olivier Goka
Zoom éditions dans la collection Kifékoi
11,10€, 176×177 mm, 44 pages, imprimé en Italie, 2004.

A part ça ?

Grâce à une amie j’ai pu tester La princesse aux petits prouts avec ma fille (photo) et maintenant je suis donc sûr de moi en vous le conseillant ! Une vraie merveille. Si vous avez une tablette, n’hésitez pas ! Foncez ! Quelques liens pour vous donner encore plus envie : le reportage du JT de Claire Chazal, celui de France Info, l’article de 3 étoiles et puis leur blog, leur site et leur page facebook.

Gabriel

You Might Also Like

Des titres à rallonge

Par 9 octobre 2012 Livres Jeunesse

Ah ce Léon Levaillant ! Quel personnage ! Il n’est peut-être pas très valeureux, certes, mais il a quand même plus d’un tour dans son sac. Quelle fine équipe il forme avec Vent Véloce, son cheval plus si rapide que ça…! Pas très rapide, certes, mais bavard ! Alors qu’il cherchent une aventure à se mettre sous la dent, ils arrivent au Royaume Paisible, qui est en crise, parce qu’il y pleut des cordes depuis un certain temps… Pourquoi ? A cause de qui ? Comment sauver cette région tranquille ? Il va bien falloir que la fine équipe reprenne du service !

Les aventures de Léon le peureux chevalier contre la sorcière et le voleur de parapluies (oui, rien que ça messieurs dames !) de Raùl Argemi, est un roman pour enfants très original. Situations très cocasses, personnages aux noms si éloquents (la sorcière Nécromantine Lapétoche pour ne citer qu’elle), humour, ratés,…on ne s’ennuie pas ! Même si j’ai parfois été gênée par le style d’écriture, alambiqué ou complexe par moments, j’ai beaucoup ri de cette sorte de parodie de roman de chevalerie !

Attention OLNI (Objet Littéraire Non identifié) ! L’histoire presque vraie de Cedar B. Hartley qui voulait vivre une vie peu ordinaire (à vos souhaits !) de Martine Murray est un roman hors du commun. Par sa forme déjà, à cheval entre le journal intime et le roman illustré (bon, ce ne sont que quelques petits dessins griffonnés, mais tout de même, ce n’est pas très courant). Mais surtout grâce à son personnage principal, la fameuse Cedar. Adolescente banale qui n’intéresse personne, Cedar va vivre de folles aventures qui lui permettront de mieux se connaître et de grandir. Quand je vous dis folles aventures, je pèse mes mots : elle décode les roucoulements de pigeon, rencontre Burky, devient artiste de cirque, partage des moments de complicité avec son frère un peu philosophe dans l’âme, et elle-même a des réflexions loufoques sur la vie… Et encore, vous ne savez pas tout !

D’abord un peu déstabilisée par tant de loufoquerie (et pourtant, ça me connaît…), j’ai finalement beaucoup aimé ce journal intime plein de poésie, de tendresse et d’humour, teinté de l’esprit de Roald Dahl qui m’est si cher ! Les jeunes ados un peu rêveurs devraient entrer sans souci dans l’univers de cette jeune fille pas si ordinaire…!

Quelques pas de plus…
Une autre histoire d’adolescente avec Candy, d’Anne Loyer, chroniqué par Gabriel, il y a peu.

Les aventures de Léon peureux chevalier contre la sorcière et le voleur de parapluies
de Raùl Argemi, traduit par Nathalie Nedelec-Courtes
Mijade
7 €, 195×130 mm, 168 pages, imprimé en Belgique
L’histoire presque vraie de Cedar B. Hartley qui voulait vivre une vie peu ordinaire
de Martine Murray traduit par Agnès de Ryckel
Mijade
9 €, 130×195 mm, 240 pages, imprimé en Belgique

A part ça ?

Julian Germain a entrepris de photographier les classes autour du monde. Une sympathique série de photos à retrouver sur son site.

Marianne

 

You Might Also Like