La mare aux mots
Parcourir le tag

Mylène Rigaudie

Des livres… et un peu plus

Par 9 juin 2016 Livres Jeunesse, Numérique

Parfois, le livre… n’est pas qu’un livre… Il y a un petit bonus. Aujourd’hui, je vous propose des livres avec un ajout numérique et un livre avec des cubes.

Copain ?
de Charlotte Gastaut
Albin Michel Jeunesse dans la collection Histoires Animées
15 €, 175×238 mm, 22 pages, imprimé en Pologne, 2016.
Chouette !
de Léna Mazilu
Albin Michel Jeunesse dans la collection Histoires Animées
15 €, 175×238 mm, 22 pages, imprimé en Pologne, 2016.
La Fabrique à contes
Auteur.e non crédité.e, illustré par Mylène Rigaudie
Auzou
14,95 €, 210×301 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2016.

You Might Also Like

Quelques premières lectures

Par 26 juin 2015 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose quelques ouvrages pour les tout jeunes lecteurs.

Le parfum du voyageC’est avec ses animaux qu’il voyage. Un crocodile empaillé, un chien, un coq, une musaraigne et surtout des chats le suivent partout. Avec eux, il a visité le Vésuve ou encore les chutes du Niagara, il a vu les bulbes du Kremlin et eu le vertige en haut de la tour Eiffel. Avec eux, il a senti le parfum du voyage.
On commence par un très bel ouvrage, Le parfum du voyage d’Anne Bouin et Vincent Bourgeau. Texte poétique, belles illustrations, beau papier, couverture à rabats… C’est un livre première lecture particulièrement réussi !
Un joli petit roman pour voyager.

Oedipe et l'énigme SphinxLe sphinx, un monstre au corps de lion, à la tête de femme, aux ailes de vautour et à la queue de serpent, terrorisait la population. Créon promit que celui qui le vaincrait épouserait la reine et deviendrait roi. Œdipe se présenta.
Sorti dans la collection ma première mythologie chez Hatier Poche, Œdipe et l’énigme du Sphinx va réjouir les jeunes lecteurs passionnés d’Histoire ! Ceux qui aiment les histoires d’aventures, sans rien connaître de la mythologie, apprécieront également cette histoire pleine de suspense !
Œdipe et le Sphinx à portée des jeunes lecteurs.

Les contes du CP - Boucle d'or et les 3 oursIl y avait Papa Ours, Maman Ours et Bébé Ours. Ils vivaient dans la forêt dans une petite maison. Un jour qu’ils étaient partis se promener, une blondinette nommée Boucle d’or goûta leur soupe, testa leurs chaises et même leurs lits !
Pas besoin de vous raconter l’histoire de Boucle d’Or et les trois ours, grand classique ! Magdalena l’a adaptée ici pour les lecteurs en herbe pour la collection Les contes du CP (des contes classiques adaptés au niveau de lecture du CP). Les illustrations de Mélanie Allag sont superbes et pleines d’humour, ce qui ne gâche rien !
Après l’avoir tant écouté, vos enfants seront fiers de lire eux-mêmes un grand classique !

Les contes du CP - Le loup et les 7 chevreauxProfitant de l’absence de la chèvre, un loup fait tout pour entrer dans sa maison pour manger ses sept petits.
Sorti dans la même collection, Le loup et ses sept chevreaux reprend lui aussi un grand classique des contes. Écrit, comme le précédent, par Magdalena, c’est, ici, Églantine Ceulemans qui illustre avec des dessins proches de la BD.

Je commence à lire T9 - La Mauvaise humeurAujourd’hui, Émilie est de très mauvaise humeur ! Stéphane et Sidonie n’arrivent pas à lui redonner le sourire. Elle ne veut pas se lever, elle ronchonne et elle se met même à pleurer ! Ben alors, Émilie ?
On vous a déjà parlé de la collection Je commence à lire avec… émilie. Adaptations du dessin animé d’après le personnage de Domitille de Pressensé, ce sont des petits livres que les fans d’Émilie sont ravis de lire tout seuls. C’est très simple à déchiffrer, le texte et court et en fin d’ouvrage on trouve même quelques jeux en rapport avec la lecture.

Je commence à lire T10 - Les robotsAujourd’hui, Émilie et Sidonie jouent à être des robots. Stéphane les regarde amusé et décide de jouer avec elles. Il sera leur contrôleur ! Quand arrivent les cousins, les robots sont encore plus nombreux !
On retrouve là encore Émilie et ses ami-e-s dans une aventure pleine d’humour. En lisant l’histoire, les enfants vont adorer imiter les robots en détachant bien les syllabes.

Apprenti Chevalier Bonne chance pour leTournoiLe chevalier Bernard de Main-Matin-de-Bonheur se prépare pour un grand tournoi, le tournoi des trois nations. S’il veut gagner, il lui faut faire attention à tout… mais avec un écuyer comme Solal, un garçon très étourdi, ce n’est pas facile…
Beaucoup d’humour dans ce nouvel épisode de L’apprenti chevalier, la série de Christophe Nicolas, Rémi Chaurand et Bérengère Delaporte ! Solal est décidément impayable. Ici, les parents peuvent lire la narration et les enfants les dialogues dans les bulles, un bon moyen de lire en famille !

Que la vie est belle dans l'espaceTokiri le petit lièvre et Kouma la grande girafe regardent le ciel étoilé et ils rêvent. Ils rêvent d’aller se promener dans l’espace. Grâce à leur ami Marabout les voilà bientôt habillés comme des cosmonautes et un en rien de temps ils sont propulsés dans les airs ! Ils ne sont pas près d’oublier leur voyage !
Même principe que dans le précédent, on va aussi partager la lecture grâce aux bulles ! René Gouichoux et Mylène Rigaudie nous racontent une histoire pleine de rebondissements et d’humour, de quoi enchanter les jeunes lecteurs !

Quelques pas de plus…
D’autres idées de premières lectures ici ou .

Le parfum du voyage
Texte d’Anne Bouin, illustré par Vincent Bourgeau
Autrement
8,95 €, 140×220 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Œdipe et l’énigme du Sphinx
Texte d’Hélène Kérillis, illustré par Grégoire Vallancien
Hatier Jeunesse dans la collection Premières lectures
4,99 €, 142×190 mm, 47 pages, imprimé chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Boucle d’or et les trois ours
Texte de Magdalena, illustré par Mélanie Allag
Castor Poche dans la collection Les contes du CP
5,60 €, 150×195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Le loup et les sept chevreaux
Texte de Magdalena, illustré par Églantine Ceulemans
Castor Poche dans la collection Les contes du CP
5,60 €, 150×195 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
La mauvaise humeur d’Émilie
d’après Domitille de Pressensé
Casterman dans la collection Je commence à lire avec… émilie
4,95 €, 144×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Les robots
d’après Domitille de Pressensé
Casterman dans la collection Je commence à lire avec… émilie
4,95 €, 144×190 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.
Bonne chance pour le tournoi !
Texte de Christophe Nicolas et Rémi Chaurand, illustré par Bérengère Delaporte
Nathan dans la collection Premières lectures et dans la série L’apprenti chevalier
5,60 €, 140×185 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Dans l’espace !
Texte de René Gouichoux, illustré par Mylène Rigaudie
Nathan dans la collection Premières lectures et dans la série Que la vie est belle !
5,60 €, 140×185 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.

À part ça ?

10178015_1031628496848535_3056833699093020026_nON A BESOIN DE VOUS !
Au départ de la mare aux mots nous avions fait un sondage pour vous connaître, connaître vos envies, vos attentes. Seulement voilà, le blog aura bientôt quatre ans et l’on avait envie de le refaire !
Nous aimerions que vous répondiez SINCÈREMENT à « quelques » questions, ça nous aidera énormément ! Ce blog nous le faisons pour vous, il est important que nous connaissions vos attentes.
Comme c’est un peu pénible comme exercice, pour vous remercier 10 d’entre vous gagneront un ouvrage (voir photo) et les 10 suivants un badge La mare aux mots !

C’est ici que ça se passe : https://docs.google.com/…/1ICLmIl2zOGMJStssg3XvF4…/viewform…
Répondez sincèrement (sinon ça n’a aucun intérêt), aucune question n’est obligatoire (mais évitez de toutes les passer), il n’y a pas de bonnes et de mauvaises réponses (et nous cirer les pompes ne vous fera pas gagner plus facilement).

Merci à vous ! (vous avez jusqu’au 1er septembre).

Gabriel

You Might Also Like

Et si l’on parlait d’homoparentalité et d’homosexualité aux enfants ? (2)

Par 17 mai 2015 Livres Jeunesse
Cette chronique est dédiée à la petite Adèle.

La chronique que j’avais écrite il y a maintenant presque trois ans (Et si l’on parlait d’homoparentalité et d’homosexualité aux enfants) continue d’être LA chronique la plus lue de ce blog. Relayée par un grand nombre de sites, de forums et même d’organismes. En cette journée internationale contre l’homophobie, j’avais envie d’ajouter quelques albums à la liste. Nous ferons d’ici quelques semaines une chronique romans. Tous les livres (albums et romans) que nous avons chroniqués sur l’homosexualité et l’homoparentalité sont regroupés dans un tableau Pinterest. Ces albums sont vraiment importants, car ils permettent aux enfants qui grandissent dans des familles homoparentales de voir qu’ils ne sont pas les seuls et ils banalisent ces situations auprès des autres enfants. La peur et la haine naissent souvent de choses qu’on ne connaît pas, qu’on ne comprend pas, ces livres peuvent aussi faire qu’il y aura moins d’homophobie demain.

Boum ! Boum !Timothée aime Fleur. Son cœur fait BOUM ! BOUM ! quand il pense à elle. Sa bouche dit YOUPI ! YOUPI ! quand elle est d’accord de sortir. Puis il y a le klaxon de la bicyclette, le bruit des papilles quand ils se régalent d’une pomme d’amour, le choc des verres qu’ils tapent pour trinquer… l’amour entre Timothée et Fleur fait beaucoup de bruit ! Mais il y a un autre bruit, il y a celui des pleurs de José qui est amoureux de Timothée.
« Et tant pis si un jour cet amour fait GRAND bruit autour de lui ! », ainsi se termine BOUM ! BOUM ! et autres petits (grands) bruits de la vie. Le cœur de José fait le même bruit que celui de Timothée, il aime de la même façon. Et comme le dit le docteur, ce n’est pas grave. Ici, il y a un garçon qui aime un autre garçon et au fond quelle importance ?
Un très bel album, très doux, sur les bruits de l’amour.

Renard & renardRenard et Renard vivent ensemble. L’un est plutôt peureux, l’autre rêve d’aventure. Quand le second décide de partir vivre sa vie, le premier préfère rester. Mais très vite, le renard courageux rentrera retrouver son foyer.
À aucun moment, il n’est dit qu’il s’agit ici d’homosexualité. Pourtant ce sont bien deux garçons qui vivent ensemble, qui se sentent seuls l’un sans l’autre, qui sont pressés de se retrouver (et la phrase « ils vécurent longtemps ensemble en paix » nous rappelle le « ils vécurent heureux » des contes de fées). Chacun pourra donc y voir l’histoire qu’il a envie d’y voir.
Renard & Renard est une belle histoire d’amour, entre deux renards.

Papa c'est quoi un homme haut sekçuelLe papa de Tinig a plein de surnoms. Uranien pour certains (alors qu’il ne vient pas d’Uranus), Socratique, Zèbre… il a même entendu pédale ou tapette ! C’est bizarre tous ces surnoms… Tinig décide d’en parler avec lui.
Pas toujours facile d’avoir un papa homo, c’est ce que nous rappelle avec beaucoup de tendresse et de finesse Papa, c’est quoi un homme haut sekçuel ?. L’enfant s’étonne d’entendre tant de choses sur son père et ne les comprend pas. Son père saura lui expliquer que tout ça ne fait que désigner une situation qui est, pour l’enfant, tout à fait naturelle, son père aime les hommes. Ici pas de couple (généralement quand on parle d’homoparentalité, le parent est en couple avec quelqu’un du même sexe) et pas non plus de maman. C’est un papa seul avec son enfant. Les illustrations d’Anna Boulanger sont magnifiques.
Un très bel album pour parler de l’homophobie.

Les trois prochains livres ne parlent pas que d’homoparentalité, mais ils l’abordent. Ils parlent de la diversité des familles.

Ma Super FamilleDans certaines familles, tout est simple. Dans celle de Timothée, 6 ans, c’est un peu compliqué. Déjà, ses parents ne vivent pas ensemble. Ensuite, il a un demi-frère et une demi-sœur (alors qu’elle mange comme quatre), une cousine qui vient de l’autre bout du monde, des tantes plus jeunes que lui (suite à un grand-père remarié), un grand-père inconnu, une grand-mère qui vit avec son amoureuse… quand je vous disais que c’était pas simple !
Avec l’humour qu’on leur connaît (lire absolument leurs géniales BD), Gwendoline Raisson et Magali Le Huche croquent avec justesse les familles d’aujourd’hui. Le papa de Timothée a été élevé par deux mamans, et alors ?
Un très bon album à flap, pour se rappeler que les familles ce n’est pas forcément juste un papa, une maman, un garçon, une fille et un chien.

CAMILLE VEUT NOUVELLE FAMILLECamille en a marre, ras le bol, elle veut une nouvelle famille. Elle part de chez elle pour trouver qui pourra l’accueillir ! Peut-être Yann qui vit avec ses parents adoptifs ou Dorine qui vit seule avec sa mère et pourquoi pas Baptiste qui vit avec ses deux papas ?
Ici aussi, on rend hommage à toutes les familles (on parle aussi de « couple mixte », de parents souvent absents et de familles nombreuses) en rappelant que « quand on s’aime, toutes les familles sont idéales ».
Un album tendre et drôle.

Un air de familleDes familles, il y en a vraiment des différentes. Des familles nombreuses, des familles monoparentales, des familles homoparentales, des familles qui accueillent parfois un enfant supplémentaire, des familles recomposées, des parents qui ont des origines différentes… Il y a des papas un peu trop énervés, des fils uniques, des jumelles, des grands-mères qui vivent à la maison, des demi-sœurs, des enfants en fauteuil roulant…
Béatrice Boutignon (l’auteure du célèbre Tango a deux papas et pourquoi pas ?) s’intéresse à tous les types de familles. Autour des étapes de la journée et de la vie (repas, vacances, après-midi au musée, heure du coucher, sur le chemin de l’école…), des familles nous sont présentées en quelques mots. Les situations sont totalement diverses, rien ne semble avoir été oublié. Par contre, pas d’histoire ici, juste cinquante petits portraits, ce qui peut lasser en lisant l’album. C’est plutôt un album où l’on viendra piocher, ou qui sera un très bon support pour un travail en classe.
Les familles sont variées, elles sont toutes ici représentées !

à nos amoursOn termine… par un petit carnet à remplir ! à nos amours parle de l’amour et ses mystères, un bon support pour discuter entre parents et enfants. On pose des questions (à quel âge peut-on tomber amoureux, qu’est-ce que ça fait…), on se demande comment on ferait comprendre ses sentiments à l’autre, on écrit des histoires d’amour… C’est un ouvrage vraiment original ! Dans un passage, on parle des garçons qui aiment les garçons et des filles qui aiment les filles… ça méritait d’être signalé !
Extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avions donc chroniqué de nombreux livres sur l’homosexualité et l’homoparentalité ici mais nous en chroniquons aussi régulièrement, ils sont tous regroupés dans un tableau pinterest (en cliquant sur la couv’ vous arrivez sur la chronique). Je vous conseille aussi le très bon dossier de NVL, qui m’a aidé à préparer cette chronique.

BOUM ! BOUM ! Et autres petits (grands) bruits de la vie
Texte de Catherine Lafaye-Latteux, illustré par Mam’zelle Roüge
Éditions Frimousse dans la collection Les pieds poètes
20 €, 236×350 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2011.
Renard & renard
Texte de Max Bolliger (traduit par Lilo Neis et Anne Salem-Marin), illustré par Klaus Ensikat
La joie de lire
16,75 €, 287×217 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2002.
Papa, c’est quoi un homme haut sèkçuel
d’Anne Boulanger
Zoom éditions
17 €, 285×185 mm, 68 pages, lieu d’impression non indiqué, 2007.
Ma SUPER famille
Texte de Gwendoline Raisson, illustré par Magali Le Huche
Les éditions du Père Castor
15,50 €, 280×320 mm, 48 pages, imprimé en Malaisie, 2009.
Camille veut une nouvelle famille
Texte de Yann Walcker, illustré par Mylène Rigaudie
Auzou dans la collection Mes p’tits albums
5,95 €, 214×217 mm, 31 pages, lieu d’impression non indiqué, 2013.
Un air de famille
de Béatrice Boutignon
Le Baron Perché
16 €, 255×190 mm, 48 pages, imprimé en France, 2013.
à nos amours, cahier d’activités
Auteur non crédité
Minus
5 €, 105×150 mm, 52 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.

À part ça ?

On ne peut pas parler d’homophobie sans parler du Refuge. Une association qui aide les jeunes homos chassés de chez eux, une belle association à défendre absolument. Envoyer des dons ici.

Gabriel

You Might Also Like

Approchez, j’ai des secrets !

Par 22 mai 2014 Livres Jeunesse

Promettez-moi de ne rien dire…!

le secret de petit boudhaC’est l’histoire d’un petit bouddha qui trônait sur les étagères d’un magasin d’antiquités. Mais avant d’arriver là, il a parcouru presque toute la planète passant des mains d’un prince à celles de riches marchands, aux quatre coins du monde. Mais surtout, il redonne le sourire à tous ceux qui le croisent. Pourquoi ? C’est Le secret du petit Bouddha…!

Embarquez pour une aventure au long cours, une histoire qui vous fera découvrir des destinations lointaines. Le texte de Bernard Villiot est agréable à lire à haute voix, plein de mots un peu rares qui riment et résonnent. Quant aux illustrations de Mylène Rigaudie, elles sont à la fois pleines de détails, d’humour et de couleurs. Chaque objet a une histoire, et j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir celle du petit Bouddha de pierre.

Le secret le plus fort du mondeBao-le-terrible se présente à la reine comme l’homme le plus fort du monde. Il veut l’épouser et lui prendre son palais. Il devra d’abord affronter l’océan, le ruisseau, le nuage, l’arbre, plus forts que lui… Mais il y a plus fort encore : l’abeille ! Il l’écrase, et le monde s’arrête alors de fonctionner : plus de fleurs, plus de pluie, plus de nuages… Tout le cycle naturel est perturbé… Heureusement, la reine a un secret : Le secret le plus fort du monde.

Quel beau conte ! Gaël Aymon nous invite avec beauté à prendre conscience du monde qui nous entoure et à considérer avec un peu plus d’attention notre environnement. Sans l’abeille, nous ne sommes rien. Et les fleurs, les arbres, et l’océan non plus. Alors qu’on sait que cet animal est de plus en plus menacé, ce message est plus que jamais d’actualité. Une reine, un méchant, un secret magique et des défis, tous les ingrédients du conte sont là, et c’est un régal ! Sans parler des illustrations de Pauline Comis, délicates et poétiques, qui m’ont charmée ! Une belle découverte !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Bernard Villiot (Le voleur de lune, La belle au bois dormant et La moufle), Mylène Rigaudie (Hello, I’am Lily), et Gaël Aymon (Ma réputation, Le fils des géants, L’anniversaire à l’envers, Les souliers écarlates, La princesse Rose-Praline, Une place dans la cour, Contes d’un autre genre et Giga Boy). Retrouvez également l’interview de Gaël Aymon.

Le secret du petit Bouddha
Texte de Bernard Villiot, illustré par Mylène Rigaudie
L’élan vert
12,70 €, 237 x 297 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2014
Le secret le plus fort du monde
Texte de Gaël Aymon, illustré par Pauline Comis
Ricochet
14,70 €, 246 x 346 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2014

A part ça ?

georges sardineLe numéro Sardine du magazine Georges est sorti !
Encore une fois, des rencontres, des histoires, des jeux et des activités, dans un univers graphique original. Cette fois, on plonge au fond de l’océan. On nous propose de construire un sous-marin, de rencontrer des hommes de la mer, de découvrir un pirate…
Un avant-goût des vacances qui donne envie de chausser masques et tubas, on plonge !
Georges, numéro Sardine, Mai 2014.

Marianne

You Might Also Like

In English, please !

Par 30 août 2013 Livres Jeunesse

Cette année on se met à l’anglais !

Mon premier cahier d’anglaisChansons et exercices sont au programme de Mon premier cahier d’anglais de chez GJ éducation. On chante des classiques (dont les fameux Head, shoulders, knees and toes et Old Macdonald), on apprend les mots de la chanson et on fait des exercices en relation avec la chanson. Ainsi My family sera prétexte à apprendre le vocabulaire de la famille, à relier des animaux avec leurs mères, à se dessiner soi-même, à apprendre le vocabulaire de la maison et les mots en « oor ». Chaque fois grâce au CD, en plus de chanter, on va répéter des mots. C’est vraiment bien fait, ludique et jamais ennuyeux. Ma fille (5 ans) a adoré cet ouvrage et l’a écouté plusieurs fois à la suite en répétant (approximativement parfois) tout ce qu’elle avait à répéter. Une vraie réussite.

Hello i am lilyLily vit à New-york, la ville des taxis jaunes et des gratte-ciels. Elle nous présente sa vie, sa famille, tout ce qui l’entoure. Elle nous emmène avec elle au musée d’art moderne, à Central Park et même à Washington pour voir la maison blanche !

Charlie, lui, habite à Londres. Tout comme Lily il nous présente sa vie et sa famille. Il nous parle aussi de la Reine et de Buckingham Palace, du petit déjeuner anglais.

Hello, I am Lily ! from New York City et Hello, I am Charlie ! from London sont deux albums sortis chez abc melody (maison d’édition spécialisée dans les langues) Hello I am Charlie dans la collection Hello Kids (collection destinée aux enfants dès 6 ans, d’après l’éditeur). En plus du livre, on trouve sur internet la version audio pour que l’enfant puisse écouter le texte et suivre sur son livre (avec un petit bruit pour tourner la page). Les textes sont simples et en même temps intéressants et les illustrations (Mylène Rigaudie pour le premier, Yannick Robert pour le second) sont vraiment agréables et ajoutent de l’humour au texte. A côté du texte, certains mots sont isolés avec une illustration qui les accompagne (genre imagier) et à la fin du livre tout est traduit. Deux livres très réussis qui plairont aux enfants car l’histoire est intéressante, les illustrations réussies et la version audio attrayante.

I love my familyI love my family est un livre à couverture souple, avec une histoire toute simple pour une première approche de l’anglais. Un enfant se présente, nous parle de sa vie, de sa famille, de ses goûts… et invite le petit lecteur à faire de même (l’auteur laisse même son adresse mail pour les enfants qui voudraient le faire par mail). C’est simple et coloré… et efficace ! Un ouvrage qui peut être un point de départ pour les enseignants.
Des extraits en ligne.

Welcome to the zooWelcome to the zoo ! Bienvenue au zoo ! est quant à lui un cahier d’exercices en anglais pour les enfants de 7 ans et plus (d’après l’éditeur). Retrouver le nom d’animaux dans une grille de lettres, trouver le bon code pour décoder des noms de couleurs, remettre la bonne météo sur chaque continent,… et bien sûr tout ça en anglais (les énoncés sont en français mais les mots à trouver sont en  anglais). C’est typiquement les jeux qu’on trouve dans les cahiers de jeux de cet âge sauf qu’ici on révise l’anglais (en douceur, ce ne sont jamais des exercices de traduction et c’est très ludique). Les illustrations sont vraiment pleines d’humour. L’ouvrage propose aussi 48 cartes animaux à découper sur lesquelles leur nom en anglais et français est inscrit. On va apprendre en s’amusant !

Mon premier dictionnaire d'anglais LarousseLarousse nous propose Mon premier dictionnaire d’anglais. Classé par ordre alphabétique (ok ce n’est pas nouveau pour un dictionnaire) on va donc trouver les traductions de 1000 mots ou expressions de « a » à « zoo » ! Chaque fois la traduction est complétée par un exemple (et sa traduction). On trouve aussi plein de petites informations dans des petits cadres à part : anecdotes sur les États-Unis, particularités amusantes sur les façons d’écrire certaines choses, rappels de grammaire,… Des planches entières avec tout le vocabulaire lié à un lieu (My bedroom, My house, At school,…) ou à des choses diverses (meals, sports, body and clothes,…) sont aussi proposées aux jeunes lecteurs. Une planche propose même de montrer la différence entre certains mots anglais et américains. C’est très bien fait, les illustrations sont colorées, le dictionnaire n’est absolument pas ennuyeux, les enfants vont adorer !

Harrap'sEt vous ? Ben oui c’est facile de faire travailler les enfants mais vous ? Vous en êtes où avec l’anglais ? Harrap’s vous propose de lire des romans en VO avec la traduction des mots difficiles dans la marge. J’ai testé et pour quelqu’un dont le niveau d’anglais est proche de zéro comme moi ce n’est pas super facile… mais pas franchement difficile ! On a tous en tête le vocabulaire de base (si on a fait anglais, évidemment), ce sont souvent les mots moins courants qui nous manquent, là ils sont tous traduits à côté. On avance assez vite (surtout que la collection propose des polars et qu’on est pris dans l’intrigue) et on en est étonné ! Dans cette collection j’ai tenté The Drop du génial Michael Connely mais vous pouvez aussi trouver Paper Money de Ken Follet, A mind to murder de P.D. James ou Misery de Stephen King. Tous les titres sont vendus à 8,90€. Yes you can !

Quelques pas de plus…
D’autres titres que nous avons chroniqué pour apprendre l’anglais : Les plus belles chansons anglaises et américaines, Comptines pour chanter en anglais, Cat and Mouse – Eat good food ! et Play with Oops & Ohlala – Celebrations / Les fêtes.

Mon premier cahier d’anglais
de France Cottin et Caroline Clavignac, musique de Jean-Philippe Crespin
GJ éducation dans la collection Découvertes Gallimard
9,90€, 230×300 mm, 47 pages, imprimé en Italie chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Hello, I am Lily ! from New York City
Texte de Jaco & Stéphane Husar, illustré par Mylène Rigaudie
abc melody dans la collection Hello Kids
12€, 225×225 mm, 31 pages, imprimé en République Tchèque, 2013.
Hello, I am Charlie ! from London
Texte de Stéphane Husar, illustré par Yannick Robert
abc melody dans la collection Hello Kids
12€, 225×225 mm, 31 pages, imprimé en République Tchèque, 2013.
I love my family
Texte de Sandrine-Marie Simon, illustré par Catherine Vervaeren
Éditions Eponymes
6€, 210×297 mm, 16 pages, imprimé en UE, 2013.
Welcome to the zoo ! Bienvenue au zoo !
de Juliette Saumande, illustré par Laure du Faÿ
Fleurus dans la collection C’est pas du jeu
7,50€, 188×240 mm, 46 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Mon premier dictionnaire d’anglais
Texte de Gaëlle Amiot-Cadey, illustré par Olivier Poli
Larousse dans la collection Larousse dictionnaire
12,90€, 200×233 mm, 128 pages, lieu d’impression non indiqué, 2013.
Collection Yes you can !
Harrap’s
8,90€ chacun, 125×192 mm, 304 à 432 pages suivant les livres, imprimé en Italie, 2013.

Gabriel

You Might Also Like