La mare aux mots
Parcourir le tag

Naïve

Les copains d’abord…

Par 11 février 2016 Livres Jeunesse

Qu’est-ce que c’est que l’amitié ? Et la solitude ? À quoi ça sert, les amis ? Voici trois albums qui nous parlent de ce sentiment si précieux et des façons de prendre soin des autres.

Bob et Marley. La maison
Texte de Thierry Dedieu, illustré par Frédéric Marais
Seuil jeunesse
7,50 €, 186×187 mm, 36 pages, imprimé en France, 2015.
Amis d’un jour
Texte de Christelle Vallat, illustré par Juliette Parachini-Deny
Naïve Livres
15 €,215×290 mm, 28 pages, imprimé en Espagne, 2015.
Léo le fantôme
Texte de Mac Barnett (traduit par Gilbert Bouger), illustré par Christian Robinson
Hélium
14,90 €, 210×255 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2016.

 

You Might Also Like

Avec sa petite différence

Par 16 février 2015 Livres Jeunesse

Le vilain défautÀ sa naissance, sa différence était toute petite, mais en grandissant, sa différence a grandi aussi… et les gens ont commencé à la trouver gênante, ils la qualifiaient même de « vilain défaut ». Alors forcément ça a commencé à l’empêcher d’avancer, à se faire des amis. La différence devenait tellement un handicap dans sa vie qu’il commença à consulter des docteurs…
Le vilain défaut est un magnifique ouvrage. Magnifique grâce aux illustrations de Csil, grâce à la poésie des mots d’Anne-Gaëlle Balpe et grâce à l’édition soignée de Marmaille & compagnie (fourreau autour du livre, des pages de calques dans l’histoire). Malgré tout ça, quelque chose m’a gêné… Sans doute pour être plus universel, le « défaut » n’est jamais cité et parfois on évoque une piste… pour s’en éloigner aussitôt. J’ai l’impression, mais je me trompe peut-être, qu’à force de vouloir toucher un maximum de monde, on ne touche plus personne. Il n’en reste que passé ce bémol, Le vilain défaut est un album superbe tant au niveau de l’objet que du contenu.
Des extraits sur le site de l’éditeur et l’avis de Maman Baobab et de La bibliothèque de Noukette qui n’ont pas eu le même souci que moi.

Les inconstances de constanceConstance n’est pas constante. Mi-ange, mi-démon, tantôt à se prendre pour une star, tantôt renfermée, Constance n’est jamais la même, Constance est multiple. Elle aime le doux et l’amer, l’ombre et la lumière… et s’il y en a que ça agace, tant pis pour eux, Constance est comme ça.
On retrouve toujours avec un grand plaisir la poésie de Martine Delerm. Ici encore, elle nous propose un texte profond, le genre de texte qui se lit et se relit, qui n’arrive pas tout mâché, qui fait son chemin. On pense à Je suis comme je suis de Prévert. Ses illustrations pleines de délicatesse accompagnent, comme toujours, à merveille son texte qui l’est tout autant.
Un bel album, plein de philosophie, pour se rappeler l’importance d’être soi.

Comme les autresQuand Mademoiselle Julie, son institutrice de l’année dernière, a annoncé à ses parents qu’il était surdoué, Augustin a senti leurs regards changer. Pourtant lui, il le savait bien qu’il ne pouvait pas être surdoué, il y avait tant de choses qu’il ne savait pas. Et puis il n’avait pas envie d’être le petit garçon parfait que ses parents pensaient maintenant avoir. Ce petit garçon dont ils parlaient avec tant de fierté à leurs amis en n’oubliant jamais d’insister sur le mot « surdoué ». À l’école aussi les choses avaient changé, personne ne voulait plus jouer avec celui qui les faisait passer pour des « sous-doués ». Non vraiment, Augustin ne voulait pas être un surdoué, mais juste un garçon comme les autres.
Entre le roman jeune lecteur et l’album, Comme les autres nous présente donc Augustin, un enfant diagnostiqué surdoué et qui vit mal cette différence. Françoise Cruz, raconte à la première personne, avec beaucoup de justesse le regard des enfants qui voudraient être comme les autres. Elle évoque d’autres sujets comme les Roms, l’orgueil des parents.
Un très beau texte, illustré par des photos, qui nous présente un enfant qui ne veut pas être super, mais juste normal.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages d’Anne-Gaëlle Balpe (Le ballon de Simon, Le roi maladroit, D’où il vient ce gros chagrin ?, Une pizza pour Monsieur WolfLa lanterne magique, Noël à l’endroit, Où va-t-on quand on disparaît ?, Chez moi, Mon cartable, De vrais amis, Le grand n’importe quoi, Rouge bitume, Noël en Juillet, On n’a rien vu venir, Bonhomme et le caillou bleu, Quand je serai grand, je serai grand méchant loup, Les potions de Papi-guérit-tout, et Fées d’hiver), Csil (55 oiseaux, C’est la mienne, Paul et Rien qu’une fois) et Martine Delerm (Juste en soi, Jeanne cherche Jeanne et La petite fille sans allumettes). Retrouvez aussi notre interview d’Anne-Gaëlle Balpe.

Le vilain défaut
Texte d’Anne-Gaëlle Balpe, illustré par Csil
Marmaille & Compagnie
20 €, 310 x252 mm, 40 pages, imprimé chez un imprimeur éco-responsable (lieu d’impression non indiqué), 2015.
Les inconstances de Constance
Texte de Martine Delerm
Seuil Jeunesse
13,50 €, 240×240 mm, 28 pages, imprimé en France, 2014.
Comme les autres
Texte de Françoise Cruz, illustré par un collectif
Naïve
12 €, 142×190 mm, 19 pages, imprimé en Belgique, 2014.

Gabriel

You Might Also Like

Musiques d’enfance

Par 18 novembre 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous présente une sélection de CD, pour chanter et rêver !

Wanted Joe DassinJoe Dassin tient une place particulière dans ma vie. Ma grand-mère, de qui j’étais extrêmement proche, l’écoutait souvent, et appréciait sa voix si particulière. On l’écoutait en cassette audio dans sa voiture, quand j’allais chez elle le week-end, et on regardait les reportages le concernant à la télévision, ensemble sur le canapé… J’ai été bercée par ses chansons qui racontent souvent de petites histoires que les plus jeunes peuvent comprendre (à leur niveau tout du moins).
J’étais donc très curieuse de découvrir Wanted Joe Dassin, un album pour enfants qui remet certains des plus grands tubes du chanteur des années 60 : Les Champs-Elysées, Le petit pain au chocolat, Le moustique, Le chemin de Papa, Siffler sur la colline, L’équipe à Jojo, Comme la lune… En tout, ce sont quatorze titres que reprennent The Joe’s, groupe composé de Laurent Madiot, Ben Ricour et Jean-Pierre Cheveu Bottiau. C’est une très belle surprise ! Ils n’essaient pas de copier, ils ont leur propre style et les arrangements musicaux sont modernes et pétillants ! C’est gai, vivant, et très agréable à écouter ! Il manque juste un petit livret pour suivre les paroles !
Un album dans l’air du temps, qui remet au goût du jour des tubes d’antan !
Des concerts issus de cet album sont donnés par The Joe’s un peu partout en France. Renseignez-vous !
L’écouter sur deezer.

HENRI DESHenri Dès est une autre page importante de mon enfance. J’avais plusieurs cassettes audios, les textes de ses chansons contenues dans les petits livrets sont parmi les premières choses que j’ai su lire pour pouvoir chanter en même temps que lui, et c’est aussi mon premier concert (en 1996 à l’Acropolis de Nice, dans des fauteuils rouges en velours qui me paraissaient immenses à l’époque).
Alors même si je n’écoute plus ses chansons en boucle, je garde une tendresse pour ce chanteur pour enfants, et j’étais ravie de découvrir ce beau livre-CD à l’occasion de ses 50 ans de carrière. Ce sont donc pas moins de 50 chansons qui sont réunies sur deux CD, pour redécouvrir l’ambiance joyeuse, les petites histoires, les mélodies entrainantes, et la voix douce d’Henri Dès. Et surtout, on trouve un joli livret contenant une belle illustration pop-up retraçant la vie et la carrière du chanteur, avec des photos d’époque !
50 ans de chansons est un bel objet pour découvrir ou redécouvrir Henri Dès qui chante depuis un demi-siècle !
Retrouvez des extraits sur le site d’Henri Dès.

lila et les piratesLila est la fille du grand pirate Edward Tromblon. Et ce n’est pas marrant de voir son père partir sur les mers ! Elle décide alors de partir le rejoindre ! Accompagnée de son perroquet Kiko elle prend la mer et vit de grandes aventures !
Avec Lila et les pirates, Nicolas Berton nous embarque dans une grande aventure chantée et endiablée ! Ça bouge, c’est entrainant, varié, et original ! La musique, les paroles, l’ambiance sonore, tout est réuni pour créer une vraie aventure musicale ! Et c’est assez rare : l’ensemble des chansons peut s’écouter séparément, mais forme également une vraie histoire ! Ce n’est ni une suite de titres, ni un conte lu !
Un disque à écouter pour prendre le large !
Vous pouvez retrouver plus d’informations, des extraits musicaux, des vidéos, et les paroles des chansons sur le site dédié à Lila et les pirates.

le petit ours gris de la mauricieAu cœur de la Mauricie, province canadienne, un ourson désobéit à ses parents et refuse d’entrer en hibernation. Il n’a pas peur, et il veut partir explorer les paysages enneigés ! Aventure risquée…
Le petit ours gris de la Mauricie est un conte hivernal de Félix Leclerc, à lire au coin de la cheminée, et à écouter !
Des chansons d’Edgar Bori à l’accent canadien qui nous fait voyager ponctuent la lecture, et on peut également suivre l’histoire sur un beau livre illustré par Marie Lafrance avec tendresse et délicatesse. C’est le genre d’histoire qui donne envie de se pelotonner dans une couverture, près du radiateur ou de la cheminée un soir d’hiver !
Un livre-CD qui nous fait voyager dans le froid inquiétant, en paroles et en musique, assez court et donc adapté aux plus jeunes !
Vous pouvez écouter des extraits de ce CD sur le site des éditions de La Montagne Secrète.

Babatoumba a un rendez-vous importantBabatoumba est un jeune garçon bien pressé. Il a un rendez-vous important. Mais en chemin, il rencontre Xylo l’hippo, Nimportekoa le koala, Chignon la guenon, Lèveto l’éléphanteau et Couchetar le guépard, qui ont tous besoin de son aide ! Il s’arrête, mais reprend rapidement sa route, il est pressé…
Après les contrées froides, les pays chauds ! Elodie Perraud Soubiran nous emmène dans une aventure entre lecture et musique, au cœur de l’Afrique ! C’est vivant, plein d’humour, joliment illustré par Olivier Deliens, et plaisant à écouter !
De quoi s’évader, rêver et rire sans bouger de son canapé !
Vous pouvez retrouver une vidéo de présentation avec des extraits musicaux sur le site des éditions Éponymes Jeunesse.

Quelques pas de plus…
Retrouvez tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués sur l’album Pinterest qui leur est consacré.

Wanted Joe Dassin
de The Joe’s : Laurent Madiot, Ben Ricour et Jean-Pierre Cheveu Bottiau
Naïve Jeunesse
18 € (prix conseillé), durée : 44 min. env, 2014.
50 ans de chansons
d’Henri Dès
Universal
15 € (prix conseillé), 275×140 mm, 16 pages, durée : 127 min. env., lieu d’impression non indiqué, 2014.
Lila et les pirates
de Nicolas Berton
Naïve Jeunesse
14 € (prix conseillé), durée : 45 min, 2014.
Le petit ours gris de la Mauricie
Texte de Félix Leclerc, illustré par Marie Lafrance, lu et chanté par Edgar Bori
La montagne secrète
20 € (prix conseillé), 10 € en version numérique, 210 x 210 mm, durée : 37 min. env., imprimé à Hong-Kong, 44 pages, 2013.
Babatoumba a un rendez-vous important
Texte d’Elodie Perraud-Soubiran, illustré par Olivier Deliens, lu et chanté par Marthelene
Éponymes Jeunesse
13 € (prix conseillé), durée : 24 min. env., 2014.

Marianne

You Might Also Like

Pour écouter sur la route des vacances

Par 13 octobre 2014 CD non musical, Livres Jeunesse

À la fin de la semaine, c’est (déjà) les vacances ! Certains d’entre vous vont peut-être prendre la route et vous savez qu’on aime vous donner des conseils de CD à mettre dans l’autoradio (ou à écouter au casque dans le train, c’est mieux que de regarder un écran). Une petite sélection des derniers livres-CD écoutés avec mes filles.

OnLa voiture de Groucho commence par les plus jeunes avec un livre cartonné raconté par Olivier Saladin, La voiture de Groucho.
Alors qu’il s’apprête à partir à l’anniversaire d’Alice, Groucho n’arrive pas à ouvrir sa voiture ! Mais que se passe-t-il ? Visiblement, elle est fermée à clef… Mais où sont donc les clefs ? Groucho décide de passer par le coffre, mais ce petit personnage un peu distrait n’est pas au bout de ses peines…
Voilà une histoire drôle, vivante et colorée ! On rit grâce au texte plein d’humour de Michèle Moreau, mais surtout grâce à Olivier Saladin et à sa façon de nous le raconter ! C’est un pur bonheur ! Pour vous en rendre compte, allez absolument écouter des extraits sur le site de Didier Jeunesse (ici), vous allez craquer tout comme nous. À la suite de l’histoire, Gibus interprète Dans ma belle auto.
Gros coup de cœur pour La voiture de Groucho, un livre-CD plein d’humour aux illustrations pleines de pep’s de Nathalie Choux.
Extraits (du livre et du CD) en ligne.

LesIris et Lou petits vont aussi aimer la suite d’Iris a trois ans (que nous avions chroniqué ici), une jolie histoire racontée et chantée par la douce Coralie Clément (qui vient d’ailleurs de sortir aussi un album pour adultes, La belle affaire). Ici, Iris invite sa meilleure amie, Lou, à la maison. Un très joli moment de complicité en perspective… mais aussi quelques disputes. Une bien jolie histoire musicale toute douce sur l’amitié.

DorothéeLe magicien d'Oz aime s’évader de son quotidien. Orpheline, elle vit chez son oncle et sa tante qui ont bien trop de travail pour s’occuper d’elle. Heureusement, elle a son chien Toto. Un jour où un cyclone passe sur sa maison, celle-ci est arrachée du sol et Dorothée se réveille dans un pays aux couleurs chatoyantes. Elle va y rencontrer des personnages étranges dont un lion peureux, un épouvantail sans cervelle, un bûcheron en fer blanc sans cœur et un mystérieux magicien…
Pour les fans du chef d’œuvre de Victor Flemming avec Judy Garland, dont je fais partie, c’est extrêmement difficile d’entendre une autre version de l’histoire (ici, le parallèle entre la vraie vie et le monde d’Oz n’existe pas dans l’entourage de Dorothée, mais dans ses jouets, les Muchkins qui avaient été rebaptisés Microsiens dans la VF s’appellent ici les Machkinkins à prononcer à la française…). D’autant qu’ici, le récit est accompagné des chansons du film ! Ce qui est à la fois une très bonne idée (les chansons sont géniales) et qui est un peu casse-gueule (on compare forcément au film et surtout les chansons sont en anglais donc ne sont pas forcément parlantes pour les enfants). Côté illustration au moins, pas d’ambiguïté ! Les très belles planches à la peinture à l’huile d’Olivier Desvaux s’éloignent radicalement du film !
C’est quand même un magnifique ouvrage, comme toujours chez Didier Jeunesse, peut-être à réserver à ceux qui ne connaissent pas le film, donc, mais qui seront peut-être décontenancés par les chansons en anglais.
Extraits (du livre et du CD) en ligne.

EtPierre et le loup puisqu’on est dans les classiques, connaissez-vous la version de Pierre et le loup racontée par Bernard Giraudeau ? C’est une version des plus classiques, mais l’ouvrage est magnifiquement illustré par Olivier Tallec alors forcément on est fan ! On se régale en feuilletant ce grand album qui met en valeur les grandes illustrations d’un de nos illustrateurs préférés. Et l’histoire de Pierre et le Loup reste un incontournable à posséder chez soi, autant en avoir une belle version !

Unle ventre de l'arbre Papa Hyène et un Papa Lièvre étaient amis. Ils étaient pourtant bien différents, autant le premier était stupide, autant le second était intelligent. Tous les deux partirent chercher de la nourriture pour leurs enfants, chacun de leur côté pour multiplier les chances…
Un Papa Hyène rencontra un jour un arbre qui parlait… mais qui n’aimait pas qu’on le dise !
Petit Jean rencontra un jour Dieu qui lui proposa de lui exaucer un vœu, un seul… pas évident de trouver le bon vœu !
Si comme moi vous aimez les contes d’Afrique, vous allez adorer écouter Hassane Kassi Kouyaté vous raconter ces trois histoires venues d’Afrique de l’Ouest ! Ces trois contes issus de la tradition orale sont un régal ! On rit des aventures de ce pauvre Papa Hyène qui n’est pas très futé ou de ce Petit Jean qui est bien plus malin qu’il en a l’air. Musicalement aussi c’est un pur bonheur : flûte peule, chora et percussions accompagnent le conteur. Et pour couronner le tout, de très belles illustrations de Joëlle Jolivet !
On adore s’évader et voyager grâce aux contes du monde, ces trois-là nous ont enchantés !
Extraits (du livre et du CD) en ligne.

Quelques pas de plus…
Toutes les histoires sur CD que nous avons chroniquées sont regroupées ici.

La voiture de Groucho
Texte de Michèle Moreau, raconté par Olivier Saladin, illustré par Nathalie Choux, musique d’Antoine Delecroix, chanson de Gibus,
Didier Jeunesse dans la collection écoute & devine
13,10 €, 190×190 mm, 30 pages, durée du CD : 9 min. env., imprimé en Malaisie, 2014.
Iris & Lou
Texte de Coralie Clément, raconté et chanté par Coralie Clément et Gesa Hansen, illustré par Gesa Hansen
Naïve
12 €, 160×160 mm, 32 pages, durée du CD : 7 min. env., lieu d’impression non indiqué, 2014.
Le magicien d’Oz
Texte de Jean-Pierre Kerloc’h d’après L. Frank Baum, dit par Natalie Dessay, illustré par Olivier Desvaux, avec les musiques d’Herbert Stohart
Didier Jeunesse dans la collection Contes et Opéras
23,80 €, 265×265 mm, 60 pages, durée du CD : 51 min., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Pierre et le loup
Auteur non crédité, texte lu par Bernard Giraudeau, illustré par Olivier Tallec, musique de Serge Prokofiev jouée par l’Orchestre national de France
Gallimard Jeunesse dans la collection Musique
22,50 €, 265×295 mm, 31 pages, durée du CD : 25 min. env., imprimé en Italie, 2009.
Le ventre de l’arbre et autres contes d’Afrique de l’Ouest
Texte écrits et racontés par Hassane Kassi Kouyaté, illustrés par Joëlle Jolivet
Didier Jeunesse dans la collection Contes et Voix du monde
16 €, 220×216 mm, 38 pages, durée du CD : 25 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

You Might Also Like

De beaux voyages

Par 3 octobre 2014 Livres Jeunesse

la bassine jardin de CélestinCélestin n’avait pas un grand jardin, juste trois pommiers et quelques fleurs, le tout dans une bassine. Pourquoi avoir plus grand, puisque ce jardin lui suffisait ? Son petit jardin faisait même des envieux, ses voisins en avaient des biens plus grands qu’ils entretenaient avec soin… pourtant ils ne donnaient rien ! Alors forcément Célestin était mal vu, on se méfiait de lui, on essayait de percer son secret… Un secret ? Célestin n’en avait pas, il le répétait « c’est le jardin qui décide ». Un jour, on vit même venir un homme riche qui voulait acheter la bassine et le jardin pour exploiter le filon. Malgré tout l’argent proposé, Célestin répondit encore et toujours que c’était le jardin qui choisissait, pas lui. Et puis bon, à quoi bon être riche quand on a un aussi beau jardin ? Mais un matin…
C’est une très belle histoire que signe Marie Zimmer, un conte moderne où un jardin est maître de son destin, où pour être heureux on n’a pas besoin de beaucoup plus qu’une bassine rouillée, trois pommiers et quelques fleurs. Le texte extrêmement poétique est accompagné de douces et belles illustrations de Leïla Brient.
Un très bel ouvrage pour se rappeler l’importance des choses rares, des petits bonheurs sans prix qui nous rendent heureux.
Des illustrations intérieures sur le blog de l’illustratrice.

«Polka et Hortense C’est le grand jour ! » crie Polka à son amie Hortense pour la réveiller. Elle a encore sommeil, mais il n’y a pas une minute à perdre, il faut partir ! Un long voyage est prévu, il ne faut pas tarder. Nos amis ont décidé d’aller voir ce qu’il y a derrière la montagne, même la carte ne le dit pas ! Personne n’est jamais monté jusque-là, trop peur de tomber de l’autre côté. Mais Hortense et Polka sont bien décidés… enfin… ils ne sont pas non plus très rassurés… En chemin, ils entendent des bruits bizarres, ils croisent Edmond qui tente de les décourager… mais il faut continuer ! Vont-ils y arriver ?
On retrouve les héros de Edmond la fête sous la lune pour une belle histoire d’amitié et d’aventure. On parle aussi de surmonter sa peur et d’entraide. Les illustrations de Marc Boutavant sont lumineuses, pleines de pep’s et tendres à la fois.
On avait beaucoup aimé Edmond la fête sous la lune, voilà une très jolie suite qui laisse présager le début d’une série… on est pas contre !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Leïla Brient (L’accumulatôr à bidouilleries, Mélina et Les écharpes de Mamie Berthe), Astrid Desbordes (Edmond la fête sous la lune) et Marc Boutavant (Chien Pourri à l’école, Chien Pourri à la plage, Chien Pourri, Mon copain Bogueugueu, Bogueugueu est amoureux et Edmond la fête sous la lune). Retrouvez aussi notre interview de Leïla Brient.

La bassine jardin de Célestin
Texte de Marie Zimmer, illustré par Leïla Brient
Naïve
14 €, 225×307 mm, 30 pages, lieu d’impression non indiqué, 2014.
Polka et Hortense, la grande aventure
Texte d’Astrid Desbordes, illustré par Marc Boutavant
Nathan dans la collection Album Nathan
10 €, 222×275 mm, 24 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

Biscoto jumeauxLe nouveau Biscoto est sorti ! Ce n’est pas un numéro double… c’est un numéro spécial jumeaux ! On y croise donc jumeaux et jumelles, mais aussi un scarabée qui se bat avec une fourmi, un professeur très perspicace, les frères J’humehaut et J’humebas (trouverez-vous les différences entre les deux ?), un tamanoir caché, des gouttes d’eau, un aéroglisseur à fabriquer… Et bien sûr un feuilleton, des nouvelles, des tas de BD, des blagues, des devinettes, des jeux… Biscoto c’est le journal plus fort que costaud ! Un super journal pour enfants qu’on adore (le journal, pas les enfants) !
Biscoto n° 20 : Les jumeaux, 3,50 € le numéro, 35 € l’abonnement (ici). Où le trouver ? Ici !

Gabriel

You Might Also Like