La mare aux mots
Parcourir le tag

Père

Il va y avoir un bébé…

Par 28 avril 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose des livres qui parlent de naissance… et des livres de naissance !

il elle lui
Texte d’Alice Brière-Haquet, illustré par Raphaële Enjary et Olivier Philipponneau
3eil
12 €, 170×173 mm, 32 pages, imprimé en Lettonie, 2017.
Toi et moi, l’histoire de ta naissance
Texte d’Elisenda Roca (traduit par Sébastien Cordin), illustré par Guridi
De la Martinière Jeunesse
12,90 €, 230×290 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Bébé arrive !
Texte d’Eiko Kadono (traduit par Fédoua Lamodière), illustré par Koshiro Hata
Nobi Nobi ! dans la collection 1,2,3 Soleil
11,50 €, 190×260 mm, 40 pages, imprimé en Roumanie, 2017.
émilie et le petit bébé
de Domitille de Pressensé
Casterman dans la série émilie
5,75 €, 216×280 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2016.
émilie ne veut plus de petite sœur
de Domitille et Guillaume de Pressensé
Casterman dans la série émilie
5,75 €, 216×280 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2017.
Chez un père crocodile
de Malika Doray
MeMo
12,20 €, 211×148 mm, 32 pages, imprimé en Belgique chez un imprimeur éco-responsable, 2012.
Ma petite sœur du séisme
Texte de Sophie Noël, illustré par Louise Collet
Pétroleuses éditions
12 €, 280×220 mm, 40 pages, imprimé en France, 2015.
D’où viennent les bébés ?
Textes de Katie Daynes (traduits par Claire Lefebvre), illustrés par Christine Pym
Usborne dans la collection Mes premières questions
9,95 €, 201×224 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2016.
Bienvenue bébé
Textes de Christelle Chatel, illustrés par Coline Citron
Nathan dans la collection Mes premières questions réponses !
6,95 €, 195×220 mm, 18 pages, imprimé en Espagne, 2017.
L’album de mon bébé
de Christine Roussey
De La Martinière Jeunesse
19,50 €, 253×262 mm, 75 pages, imprimé en Chine, 2017.
L’album de bébé – Trousselier
Illustré par Dorothée Cudry
Gründ
19,95 €, 235×244 mm, 70 pages, imprimé en Chine, 2016.
Mon album de bébé – Snoopy et les Peanuts
Auteur.trice.s non crédité.e.s
Hachette Jeunesse
15,95 €, 257×278 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2017.

You Might Also Like

C’est la famille !

Par 6 mars 2015 Livres Jeunesse

Et si l’on parlait de la famille ?

Coeur élastiqueUne famille, ça commence souvent par de l’amour. Deux êtres s’aiment, un enfant naît. Un enfant dont le prénom a été choisi avec amour. Un enfant qui sera parfois le portrait de ses parents… parfois totalement différent. Qu’il soit l’aîné ou l’un des suivants, il sera aimé tout autant… un cœur c’est élastique !
On parle des parents, des enfants, des grands-parents, des cousins et des cousines… dans Cœur élastique d’Anne-Claire Lévêque et Arianna Tamburini. On parle de la famille et du bonheur qu’elle procure. Alors bien sûr ici tout est positif, la famille c’est que de l’amour et des bons moments. C’est forcément un papa et une maman, des grands-parents encore en vie, des tonnes de cousins et plus tard « les petits devenus grands, ont à leur tour, des enfants ». Même si l’on peut regretter cette version très caricaturale de la famille, Cœur élastique reste un album plein de poésie (notamment grâce aux belles illustrations d’Arianna Tamburini) et de douceur.
Cœur élastique, pour rappeler que l’amour ne se divise pas.
Des extraits sur le site de l’éditeur et le même vu par Les lectures de Liyah.

9782246787259-X_0Un futur bébé et un futur grand frère s’écrivent. L’un, dans le ventre de sa mère, s’interroge sur le monde et dit sa hâte de rencontrer son aîné. L’autre, raconte sa vie pas toujours rose et explique qu’il se passe très bien de lui. L’un aime celui qu’il va rencontrer, espère qu’il sera son guide. L’autre a déjà peur de ne plus être le centre du monde.
Lettres à mon cher petit frère qui n’est pas encore né est un album épistolaire plein d’humour et de tendresse. Avec beaucoup d’originalité, Frédéric Kessler parle de la crainte des aîné-e-s en voyant arriver les petits frères et les petites sœurs et de la fascination qu’éprouvent ces dernier-e-s pour leurs aîné-e-s. Bien entendu, la rencontre sera belle, le grand finalement pas si mécontent. Le texte est illustré par des dessins aux allures rétro.
Un très bel album sur l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.

SOEURS MODE D EMPLOIUne sœur, ce n’est pas évident à comprendre, heureusement voici un guide pour vous aider ! Vous y apprendrez qu’une petite sœur c’est souvent bruyant et que ça mord parfois. Vous saurez comment les bloquer pour pouvoir les chatouiller (et où les parquer quand y’en a marre). Vous allez apprendre que ça fait beaucoup de bêtises… mais qu’au fond ce n’est pas si nul.
Sorti en Angleterre sous le titre A Guide to Sisters, voici que sort en France Sœurs mode d’emploi traduit par Aliyah et la pétillante Susie Morgenstern. C’est drôle et tendre, piquant et poétique. On parle autant des agacements que des moments de complicité. Les illustrations ont également ce côté tendresse sans mièvrerie.
Un super guide pour comprendre les sœurs et savoir comment s’en servir.
Le même vu par Enfantipages.

Raconte encore grand-mère !Depuis que son grand-père est parti, sa grand-mère habite avec eux. Parfois, elle entend ses parents dire que sa grand-mère ne sourit plus, qu’elle est devenue vieille, elle, elle sait que c’est faux. Elle la voit rire et faire des farces comme quand par exemple elle fait semblant de ne plus la reconnaître. Elle écoute ses histoires en sachant que même le jour où elle ne sera plus là, elle sera encore dans sa tête.
Raconte encore grand-mère ! est un très bel album sur les grands-parents, sur la relation entre eux et leurs petits-enfants, sur la transmission. L’histoire n’a rien d’original, elle nous a même été racontée très souvent, mais les mots de Marido Viale nous touchent et les illustrations de Xavière Broncard sont superbes.
Un album qui nous donne envie de demander encore et encore à nos grands-mères de nous raconter des histoires, leur histoire.
À noter : le livre existe aussi en arabe.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

RéunisSon papa ne rentre pas très souvent à la maison. Il construit de grands immeubles, loin. Une fois par an il est avec eux, au moment du Nouvel An… et c’est aujourd’hui.
C’est encore un très bel album que nous proposent les éditions HongFei. Un album extrêmement poétique et plein de tendresse sur la relation entre une petite fille et son père qu’elle ne voit pas souvent. L’histoire se passe en Chine, mais elle pourrait se passer en France, le papa pourrait être tout simplement marin, militaire ou prisonnier. On parle ici aussi de la transmission, du bonheur d’être ensemble, de l’amour, de la famille. On parle aussi du Nouvel An chinois et des traditions qui l’accompagnent.
Un album plein de tendresse sur la joie d’être réunis.
À noter : l’album original a été désigné « meilleur album » par un prestigieux prix chinois.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Anne-Claire Lévêque (La pluie et le beau temps et Le p’tit déjeuner), d’Arianna Tamburini (Mon alphabet zinzin des animaux du zoo, Marguerite, la vache jongleuse, Alain, le lapin magicien, Hector l’éléphant funambule et Ernesto le coq acrobate) et Frédéric Kessler (Le doudou-qui-parle et L’album de famille). Retrouvez aussi notre interview d’Arianna Tamburini.

Cœur élastique
Texte d’Anne-Claire Lévêque, illustré par Arianna Tamburini
Les Éditions du Ricochet dans la collection Les canoës du ricochet
11 €, 225×225 mm, 30 pages, imprimé en Pologne, 2014.
Lettres à mon cher petit frère qui n’est pas encore né
Texte de Frédéric Kessler, illustré par Alain Pilon
Grasset Jeunesse
13,90 €, 210×175 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2015.
Sœurs mode d’emploi
de Paula Metcalf et Suzanne Barton (traduit par Aliyah et Susie Morgenstern)
De la Martinière Jeunesse
12,90 €, 240×275 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Raconte encore grand-mère !
Texte de Marido Viale, illustré par Xavière Broncard
Samir
11 €, 190×260 mm, 36 pages, imprimé au Liban, 2014.
Réunis
Texte de Yu Liqiong (traduit par Chun-Liang Yeh), illustré par Zhu Chengliang
HongFei dans la collection Vent d’Asie
14,50 €, 258×290 mm, 35 pages, imprimé en République Tchèque, 2015.

À part ça ?

Les 10 Bienfaits de la Lecture : Pourquoi Vous Devriez Lire Tous les Jours.

Gabriel

You Might Also Like

Papa ?

Par 2 février 2015 Livres Jeunesse

POUPOUPIDOURSQuand Petit ours se réveille, il est tout seul chez lui. Il décide de s’aventurer dans les bois, faut dire qu’il fait particulièrement beau. Et à force de trottiner, Petit ours arrive dans une grande clairière où grouille toute une population autour d’une tente rouge, il aperçoit même son père, allez vite il faut le retrouver !
Quel bonheur de retrouver Petit ours et son père, les deux héros irrésistibles de Benjamin Chaud. Ici encore ça fourmille de détails et l’on passe du temps sur chaque page. Benjamin Chaud adore rendre hommage aux personnages de la littérature jeunesse (et même aux héros de ses propres livres). Nouveauté pour cette troisième aventure, des découpes dans les pages !
Dans cet album, il y a donc une ambiance de cirque, avec des acrobates, des clowns… et il y a surtout une surprise !
Encore une belle histoire d’un petit ours et son père.
Le même vu par Clarabel.

Et si vous ne connaissez pas les précédents…

UNE CHANSON D'OURSAlors qu’il est presque l’heure d’hiberner, Petit ours décide de suivre une abeille. Papa ours se rend compte que son fils est parti et part à sa recherche, cette poursuite va l’amener dans un endroit bien étrange…
Premier tome des aventures de Papa ours et Petit ours et là également c’est riche en détail ! On s’amuse d’ailleurs à rechercher, avec Papa ours, Petit ours sur chaque grande planche. On reconnaît ici aussi des personnages qu’on connaît bien. On passe donc, là encore, du temps sur chaque page à chercher et à observer.

coquillages et petit oursIl a neigé sur le toit de l’opéra où Petit ours et Papa ours se sont réfugiés (on les laisse à cet endroit à la fin du livre précédent). Nos deux héros se glissent par une fenêtre pour se retrouver au chaud et s’endorment bien vite… sauf que quand Papa ours se réveille, son petit a disparu. Vite, il faut partir à sa recherche.
Même principe que l’album précédent, Coquillages et Petit ours est également un livre riche en détail où il faut chercher… tout en nous racontant une histoire ! On visite ici les grands magasins, mais également bien d’autres lieux !

Ces trois albums de Benjamin Chaud sont pleins d’humour et de tendresse. Trois histoires qui rendent hommage à l’amour d’un père et son fils.

edmondEdmond est du genre qui n’aime pas qu’on le voit, qui vit caché. Un jour, Edmond découvre un œuf, un œuf aussi blanc que lui est noir. Il décide de rechercher la future maman à qui appartient cet œuf. Mais rien à faire… Alors Edmond décide de s’occuper lui même de cet œuf et de le couver. Et un jour, il entend un CRAC…
Beaucoup de tendresse et de poésie tant dans le texte d’Ingrid Chabbert que dans les belles illustrations de Guridi (que je découvre avec cet album). On parle ici de l’amitié, voire même de l’adoption, de devenir parents, de la transmission. On parle aussi de la différence, du fait d’avoir peur des autres.
Un album vraiment poétique et tendre avec de très belles illustrations.
Le même vu par Enfantipages, Les lectures de Kik, ou La bibliothèque de Chlop.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Benjamin Chaud (Adieu Chaussette, Je n’ai pas fait mes devoirs parce que… et L’alimentation – Pourquoi on ne mange pas que des frites ?) et d’Ingrid Chabbert (Dans l’enfer d’Écomonde, Le livre de maman, Y’a un monstre à côté, Les chaussettes qui puentIndira l’indépendante, Firmin, Un accordéon sinon rien, La vérité sort toujours de la bouche des enfants, La mémoire aux oiseaux, L’oiseau, Les écharpes de Mamie Berthe, Tonnerre de catch, La fête des deux mamans, Raconte-moi la révolution, Les yeux du parapluie, Sur les quais et Le bateau de Malo). Retrouvez aussi notre interview d’Ingrid Chabbert.

Poupoupidours
de Benjamin Chaud
Hélium
15,90 €, 242×366 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Une chanson d’ours
de Benjamin Chaud
Hélium
15,90 €, 242×366 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2011.
Coquillages et petit ours
de Benjamin Chaud
Hélium
15,90 €, 242×366 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2012.
Edmond
Texte d’Ingrid Chabbert, illustré par Guridi
Frimoüsse
12 €, 146×286 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2014.

À part ça ?

Comme tous les mois, nous vous donnons aujourd’hui nos coups de cœur du mois qui se termine. En janvier, c’était donc, pour moi : L’étrange zoo de Lavardens de Dedieu (Seuil Jeunesse) et un jour Moineau d’Anne Herbauts (Casterman). Et pour Marianne Même les tigres dorment de Mary Logue et Pamela Zagarenski (Circonflexe), Les robes d’Albertine et Germano Zullo (La joie de lire) et Bigoudi de Delphine Perret et Sébastien Mourrain (Les fourmis rouges).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Coeurs de pères

Par 21 octobre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux albums coup de cœur, qui mettent les pères à l’honneur !

papa îleBetty et Jean-Louis seront bientôt parents. Pour Jean-Louis, c’est encore un peu abstrait : quel père sera-t-il ? Comment être un super papa ? Jouer au foot, plonger, bricoler, très peu pour lui… Mais Betty a sa petite idée : elle sait quel père il sera ! Un papa-île, un papa-cheval, un papa-avion…
Que de douceur et d’émotion dans cet album ! J’ai envie de l’offrir à tous les futurs ou jeunes papas de mon entourage !
Papa-île est une magnifique histoire, à la fois simple et belle, comme je les aime…  Emile Jadoul rend hommage aux pères et c’est une réussite ! Pas de fioritures, pas de niaiseries, mais des mots forts et des illustrations qui donnent le sourire. Un sourire attendri et ému.
Un album fort et simple, un coup de cœur !

La piscineNager, sauter, plonger, le tout sous le regard admiratif de son papa qui a pris du temps alors qu’il est débordé, c’est fantastique ! Mais pourquoi est-ce que ça passe si vite ? Alors qu’une heure peut parfois être si longue dans d’autres circonstances… C’est la subjectivité du temps !
Nadia Roman a un véritable talent pour raconter le quotidien. Avec La piscine, j’ai eu l’impression d’avoir de nouveau cinq ans et de passer un moment à la piscine municipale, le dimanche matin. Tout y est, des yeux qui piquent à cause du chlore aux cheveux qui fouettent le visage, en passant par le maillot qui rentre dans les fesses quand on plonge. Et dans le même temps, il y a énormément d’émotion qui se dégage de cette histoire : le temps précieux et partagé, l’admiration des enfants pour leurs parents, la douceur des petits moments du quotidien… Les illustrations d’Amélie Falière, colorées et à l’air un peu rétro, nous plongent (sans mauvais jeu de mots) au cœur de cette belle histoire !
Voici un album qui donne envie de profiter et de prendre le temps, même quand ça paraît un peu difficile !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres d’Émile Jadoul (Canaille fête son anniversaire, Ça sent bon la maman, Comme un secret, Canaille a oublié son doudou, Canaille ne veut pas aller à l’école, Canaille va chez le docteur, Canaille n’aime pas la soupe, Mon bonnet, Les mains de papaÀ l’eau, Hourra, Aglagla, Tout le monde y va, Gros pipiÀ la douche et À la folie) et Amélie Falière (Moi je, Le petit-déjeuner et Qu’est-ce qui mijote dans ma marmite à mots ?). Retrouvez également notre interview d’Émile Jadoul.

Papa-île
d’Émile Jadoul
Pastel
12,50 €, 208 x 300 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2014.
La piscine
Texte de Nadia Roman, illustré par Amélie Falière
Les éditions du Ricochet
13,70 €, 260 x 263 mm, 30 pages, imprimé en Pologne, 2014.

À part ça ?

Je vous parle souvent de Georges, ce magazine hors du commun, original et joliment illustré.
Georges a besoin de vous pour se développer (et oui, un magazine sans aucune publicité et d’une telle qualité demande un certain investissement financier…) et lance un appel à financements via la plateforme Ulule ! Comme on dit,  « les petits ruisseaux font les grandes rivières »…

Marianne

You Might Also Like

Une paire de pères

Par 22 juillet 2014 Livres Jeunesse

Deux histoires de famille, touchantes et émouvantes…

les jours noisetteSon père est sculpteur de nuages, inventeur de gros mots, mais aussi et surtout roi des fantômes… Et son eau de toilette sent la noisette… Il l’aime, mais d’un amour contradictoire, qui se transforme parfois en colère. Les jours noisette sont des jours à part, des jours entre parenthèses… Mais je ne vous dirai pas pourquoi. Emmanuel Bourdier arrive à garder le suspense jusqu’à la dernière page, avec un texte très fort, sensible et poétique et les illustrations de Zaü, dans un camaïeu de gris illustre avec beaucoup de puissance cette très belle histoire sur une relation père-fils particulière, sans oublier la place de la mère ! Un coup de cœur !
Vous pouvez feuilleter cet album sur le site des éditions Utopique.

un papa pour titouBrigitte élève seule son poussin Titou. Lui ne s’en plaint pas et est heureux avec sa maman. Mais elle aimerait trouver un compagnon, et un père pour Titou ! Louis l’asticot, Bouclette, Tom le cheval, Monsieur Oisanis le hibou, aucun ne convient ! Trouvera-t-elle son bonheur ?
On suit avec plaisir ce tendre duo dans cette quête d’amour. Mais avec Un papa pour Titou ?, Natacha de Bradké nous fait sourire également, toujours avec des mots tendres : Brigitte et Titou forment un duo plein de force. Les illustrations de Luciana Monaji sont très jolies, délicates et colorées, et complètent parfaitement cette jolie histoire dans laquelle se reconnaîtront sans doute bien des familles… Toutefois, on peut trouver que cette idée de besoin absolu d’un père et d’une mère présents au quotidien pour être heureux est un peu réductrice ! Il y a beaucoup d’autres manières de vivre la famille, c’est certain !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Zaü (Moi, Stevenson, l’aventure de ma vie) et Natacha de Bradké (Viens danser !).

Les jours noisette
Texte d’Emmanuel Bourdier, illustré par Zaü
Utopique dans la collection Bisous de famille
15,50 €, 220 x 320 mm, 40 pages, imprimé en France, 2014
Un papa pour Titou ?
Texte de Natacha de Bradké, illustré par Luciana Monaji
L’école des loisirs
12,20 €, 213 x 270 mm, 28 pages, imprimé en France, 2014

A part ça ?

Bovey Lee découpe finement du papier ! Moi qui peine à découper droit avec des ciseaux, je ne peux être qu’admirative…

Marianne

You Might Also Like