La mare aux mots
Parcourir le tag

Remanence

Avec ou sans avenir ?

Par 9 janvier 2015 Livres Jeunesse

Le silence des oiseauxMarcel n’a pas eu une enfance facile. Il a grandi en passant de famille en famille, sans jamais connaître de parents aimants. À douze ans, il se voit condamné, pour une broutille, à séjourner dans une maison de correction à Belle-Ile-en-mer jusqu’à sa majorité. Sa vie va se transformer en véritable enfer.
Quelle claque ! Dorothée Piatek nous raconte le quotidien de ces enfants qui ont été enfermés dans le bagne de Belle-Île, le cauchemar qu’ils ont vécu, la torture (mentale et physique) dont ils ont été les victimes, les humiliations. C’est un roman extrêmement fort, parfois très dur, un vrai coup de poing dans le ventre. Mais un magnifique roman sur l’enfance, sur l’espoir, sur l’injustice, sur la liberté. Certains passages du livre ont été mis en musique par Arm (écouter ici)
Un roman extrêmement fort, le genre de roman que l’on n’oublie pas, qui marque. Un pan (honteux) de notre Histoire.

L'AVENIR L’avenir… Qu’est-ce que sera l’avenir de Charlène ? Fuir loin comme sa sœur ? Rester consoler une mère qui tente de survivre ? Vivre le grand amour avec un jeune garçon qu’elle vient de rencontrer ? Comment envisager l’avenir quand on n’a que 16 ans ?
Catherine Leblanc aborde un sujet que les adolescents connaissent bien et qui pourtant n’est pas si souvent traité en littérature jeunesse : l’avenir. Comment faire des choix qui seront cruciaux pour sa vie d’adulte alors qu’on est en pleine adolescence ? Un thème d’autant plus important aujourd’hui où le futur professionnel est si incertain. Charlène doit vivre avec cette angoisse et sa mère qui la pousse à faire des choix. Et puis il y a l’amour, choisir le bon, celui avec qui avoir sa première fois, celui avec qui l’on veut vivre une belle histoire. L’avenir est un roman dont les phrases sont courtes, comme s’il y avait une urgence, une urgence à nous raconter. Dans l’écriture rythmée on sent l’angoisse de la jeune fille, ses appréhensions.
Un très beau roman sans vampires, sans jeunes qui vont mourir du cancer, sans jeunes filles abusées, un roman juste sur l’adolescence banale, mais pas si facile à vivre.

Quelques pas de plus…
Sur le même sujet que Le silence des oiseaux, nous avons chroniqué Liberté pour Hannah.

Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Dorothée Piatek (La sorcière dans le congélateur) et Catherine Leblanc (Le chemin d’Antonin, Le grand méchant livre, Drôle de bonhomme, Plus vite ! Mes véhicules, Soleil, Ce crime, Ma couleur, Au lit Ludo !, Le goût d’être un loup, Les petites personnes, Au revoir, bonjour, Lulu et Moussu, Le prince Kangor et Mon gros dico des monstres à ratatiner). Retrouvez notre interview de Catherine Leblanc.

Le silence des oiseaux
Texte de Dorothée Piatek (musique et voix d’Arm)
Seuil
11 €, 140×205 mm, 180 pages, imprimé en France, 2014.
L’avenir
Texte de Catherine Leblanc
Remanence dans la collection Regards
15,80 € (existe aussi en format numérique à 3,99€), 145×180 mm,120 pages, imprimé en France, 2014.

Gabriel

You Might Also Like