La mare aux mots
Parcourir le tag

Rivages

« En amour, il y a toujours des problèmes »

Par 29 novembre 2011 Livres Jeunesse

Si vous me suivez depuis longtemps vous le savez certainement… je suis fou des livres de Nadja ! (d’ailleurs je rêve qu’elle soit L’invitée du mercredi… si jamais quelqu’un…). Je pourrai vous reparler (longuement) de ses précédents albums (ah Les sur-fées… ah Momo… ah les princesses nulles, laides,..), mais après tout vous pouvez vous reporter à ce que j’ai dit sur le forum, ici. Bien avant d’avoir des enfants j’ai acheté des livres de Nadja et là je suis heureux de vous parler de son dernier album L’amour c’est fou sorti chez Rivages.

L’amour c’est fou est une sorte de dictionnaire de l’amour commenté par des souris. Du premier amour au serment d’amour en passant par l’amourette, l’amour obsessionnel ou l’amour timide tout y passe ! Une soixantaine de doubles pages comportant chacune une variation de l’amour, son commentaire par des souris moqueuses et un exemple en image. On retrouve l’humour piquant de Nadja qui fait que je l’aime tant, son ironie, ses sarcasmes. Ici, comme toujours chez elle, on est loin des filles potiches qui attendent le prince comme on voit dans les contes neuneus et quand elles le sont, il y a derrière une copine qui balance une vacherie. Ici il y a des petites médisances qui font du bien, des personnages absolument pas lisses.

Je trouve en plus que c’est un très beau livre. 128 pages, papier épais, couverture souple à rabats. On a autant envie de l’offrir à un adulte qu’à un enfant. D’ailleurs en le lisant à ma fille j’ai bien ri et elle me regardait incrédule ne comprenant pas ce qui me faisait rire (mais disons le, ce n’est pas pour les tout petits !)

Dans un tout autre style, je viens de lire un joli petit conte publié chez Jeunesse L’harmattan, Sibo et la petite Mami Wata d’Anselme Djeukam.

Sibo passe ses vacances chez sa grand-mère et espère pêcher quelques poissons dans le fleuve qui passe à côté de là où elle extrait l’huile de palme. Malheureusement le fleuve ne donne plus de poisson depuis quelques temps, tout comme il n’y a plus d’animaux dans la forêt. À sa grande surprise, Sibo va sortir un poisson déjà cuisiné ! Sa grand-mère refusant qu’il le mange il le rejette à l’eau et voit apparaitre une petite Mami Wata qui lui dit l’avoir préparé pour lui. C’est le début d’une très belle aventure.

C’est un très joli conte camerounais où l’on croise un elfe, un calao qui parle, des fleurs qui pleurent ou encore un méchant sorcier. C’est également une bien belle histoire d’amour, une fable sur la nature.

L’amour c’est fou de Nadja publié chez Rivages, 20€

Sibo et la petite Mami Wata d’Anselme Djeukam publié chez Jeunesse L’harmattan, 9€

Public : lecteurs confirmés (Sibo et la petite Mami Wata est indiqué à partir de 7 ans par l’éditeur car c’est un mini roman de 55 pages avec très peu d’illustrations, pour le Nadja peu de texte mais c’est plus pour une histoire de compréhension).

 ——————————————————————————————————————-

A part ça ?

Le salon de Montreuil commence donc demain. Moi j’y serai demain soir, samedi et lundi, certains de vous y vont ? Si ça dit certains j’aurai plaisir à vous croiser ! (d’ailleurs j’ai peut-être quelques invit’ en trop pour l’inauguration, si ça vous tente contactez moi en cliquant sur « contact » à gauche)

Gabriel

You Might Also Like