La mare aux mots
Parcourir le tag

Tom’Poche

Une nouvelle sélection de petits albums à mettre dans la valise

Par 29 juillet 2016 Livres Jeunesse

Je vous propose aujourd’hui une nouvelle sélection d’ouvrages au format poche. Petits formats pratiques pour les valises… et petits prix !

Où est mon chat ?
de Princesse Camcam
Tom’Poche
5,50 € , 170×200 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2016.
Mowgli et les loups
Texte d’Anne Fronsacq d’après Rudyard Kipling, illustré par Sébastien Pelon
Père Castor dans la collection Les classiques du Père Castor
5,50 €, 210×180 mm, 32 pages, imprimé en France, 2016.
Perrette et les oiseaux
Texte de Zemanel d’après Jean de La Fontaine, illustré par Pauline Duhamel
Père Castor dans la collection Les classiques du Père Castor
5,50 €, 210×180 mm, 24 pages, imprimé en France, 2016.
Raiponce
Texte de Kochka d’après les Frères Grimm, illustré par Sophie Lebot
Père Castor dans la collection Les classiques du Père Castor
4,75 €, 210×180 mm, 24 pages, imprimé en France, 2016.
Soleil y es-tu ?
Texte de Sylvie Poillevé, illustré par Vanessa Gautier
Père Castor dans la collection Les classiques du Père Castor
4,75 € €, 210×180 mm, 24 pages, imprimé en France, 2016.
Étoiles
Texte d’Hélène Kérillis, illustré par Guillaume Trannoy
Léon arts & Stories dans la collection Mini Léon
6,50 €, 200×150 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Neige
Texte d’Hélène Kérillis, illustré par Guillaume Trannoy
Léon arts & Stories dans la collection Mini Léon
6,50 €, 200×150 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Fêtes
Texte de Laurence Caillaud-Roboam, illustré par Guillaume Trannoy
Léon arts & Stories dans la collection Mini Léon
6,50 €, 200×150 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Le secret du soir
Texte de Cécile Roumiguière, illustré par Éric Gasté
Milan dans la collection Le coffre à histoires
4,99 €, 170×210 mm, 40 pages, imprimé en Espagne, 2016.

 

You Might Also Like

Des baleines

Par 21 juin 2014 Livres Jeunesse

SPLASH ! Je vous fais découvrir deux histoires de baleine aujourd’hui !

marlène baleinePour Marlène, une sortie à la piscine n’est pas une sinécure… Tout le monde la traite de baleine, parce qu’elle est un peu plus costaud que les autres enfants, et que lorsqu’elle plonge, elle fait un peu plus de vagues. Aidée du maître-nageur et de la force de son imagination, elle va parvenir à retrouver confiance en elle !

J’ai été touchée par Marlène, qui finit par faire une force de sa différence. Cette histoire de Davide Cali, qui ressort chez Tom Poche dans une édition souple à petit prix, est pleine de bienveillance, de tendresse mais aussi de force ! Marlène ne s’en laisse pas compter ! Quant aux illustrations de Sonja Bougaeva, elles sont à la fois douces et rondes, et j’ai particulièrement été séduite par l’ambiance générale de cet album ! Marlène Baleine est une jolie histoire pour apprendre à s’accepter et à clouer le bec des mauvaises langues !

baleine !Il paraît que depuis qu’il a plu, une baleine rôde dans les rues. Tout le monde pense l’avoir aperçue, mais chacun la voit différemment… La rumeur enfle, enfle, enfle, mais Livia ne voit toujours rien ! Jusqu’à ce que…

Baleine ! est un très joli conte graphique (c’est le premier mot qui me vient à l’esprit en pensant à cet album, où les illustrations en disent autant que le texte) qui porte un message écologique. Jean Villemin nous plonge (c’est le cas de le dire) dans une belle histoire avec de magnifiques dessins en noir et blanc, où les adultes s’interrogent, se questionnent, imaginent, alors que Livia, la petite fille, observe simplement, et attend. Sa patience paiera, et la sauvera même ! Cet album est un objet un peu à part, qui à mon avis donnera lieu à diverses interprétations selon l’âge et la personnalité de chacun mais une chose est sûre : prenons le temps, faisons taire la rumeur, et écoutons notre cœur !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Davide Cali (Bons baisers ratés de Venise, Je n’ai pas fait mes devoirs parce que…, Super Potamo et Bons baisers ratés de Paris).

Marlène Baleine
Texte de Davide Cali, illustré par Sonja Bougaeva
Tom Poche
5,50 €, 210 x 160 mm, 30 pages, imprimé en Italie, 2014
Baleine !
de Jean Villemin
Éditions du Lampion dans la collection Loupiote
10 €, 170 x 130 mm, 80 pages, lieu d’impression non précisé, 2014

A part ça ?

Aujourd’hui, c’est l’été ! Pour la peine, je vous plonge en plein hiver, avec les peintures de Leigh Tarentino !

Marianne

 

You Might Also Like

Couleurs

Par 24 mai 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente un pirate coloré, et des animaux variés !

tous les animaux ne sont pas bleusCinq manchots sur la banquise, cinq éléphants à la file indienne, cinq petits chiens endormis, et même des serpents, des dinosaures, des cigognes, des grenouilles… Tous ces animaux sont différents ! Et surtout, Tous les animaux ne sont pas bleus !

Béatrice Boutignon nous propose un album à la fois beau et ludique. A chaque double page, cinq animaux qui se ressemblent. Mais ils sont tous différents, et les courtes phrases de la page de gauche nous invitent à deviner qui est qui. Les illustrations sont délicates et fourmillent de détails humoristiques, et le texte à la fois simple et plein de jolis mots permet d’appréhender les formes, les couleurs, les positions…. Quelle richesse dans un si petit format !

pirate des couleursUn poulpe attaque le bateau de Barberousse, ce grand pirate. Il découpe le bateau en huit morceaux et lâche un grand jet d’encre noire… Heureusement, Barberousse ne se laisse pas faire et s’arme de ses pinceaux ! Un vrai Pirate des couleurs, qui compte bien redonner au monde qui l’entoure la beauté qu’il mérite !

Quelle réussite cet album ! Cette aventure de pirates, écrite par Christine Beigel, à la fois drôle (le perroquet s’appelle Ara-qui-rit…) et rythmée nous plonge dans le monde de la peinture. La vie est tellement plus gaie en couleurs. Ce n’est pas Natacha Sicaud qui dira le contraire, quand on voit ses superbes illustrations à la manière de Van Gogh, chatoyantes et ondulantes. On dirait presque que les images vont s’animer sous nos yeux. Et on joint l’utile à l’agréable puisqu’on retrouve en pages finales des explications sur le peintre, l’époque, et le choix de l’auteur et de l’illustrateur.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Béatrice Boutignon (Tango a deux papas, et pourquoi pas ?) et Christine Beigel (La danse expliquée aux enfants, Monsieur le loup, Le canari qui faisait pipi au nid, Ami ou ennemi ? et Mini Rikiki Mini).

Tous les animaux ne sont pas bleus
de Béatrice Boutignon
Tom’Poche
5,50 €, 210 x 160 mm, 36 pages, imprimé en Italie, 2014
Pirate des couleurs. Vincent Van Gogh
Texte de Christine Beigel, illustré par Natacha Sicaud
Elan vert dans la collection Pont des arts
14,20 €, 245 x 327 mm, 26 pages, imprimé en Chine, 2014

A part ça ?

Encore et toujours des sculptures de papier, mais je ne m’en lasse  pas ! Admirez le travail de Davy et Kristin McGuire.

Marianne

You Might Also Like

Sur un arbre…

Par 3 avril 2014 Livres Jeunesse

Deux petits albums qui mettent en scène l’un une feuille, l’autre un arbre

Une vie merveilleuse Au départ, c’était un petit point vert, puis petit à petit la feuille a grandi. Elle a vu un couple d’oiseaux faire son nid sur sa branche et même leurs petits naître, un jour elle a vu un chat monter et les pompiers venir le rechercher. De là-haut, la vue était fantastique, elle regardait les enfants jouer, les monuments de Paris. Puis un jour, sa couleur a commencé à changer, elle a vu ses amis partir avec le vent, et elle-même à son tour a commencé un voyage.

Une vie merveilleuse est un album assez extraordinaire. Des illustrations très graphiques, une histoire assez simple, pour nous parler de la vie d’une feuille de sa naissance à sa « mort » dans l’océan parmi les poissons multicolores. Écrit à la première personne, c’est cette feuille qui s’adresse à nous pour nous raconter sa vie merveilleuse. Un très bel album qui était sorti il y a quelques années chez Belize et qui vient de ressortir en petit format (à petit prix) chez Tom’Poche.
Le même vu par La littérature de Judith et Sophie.

Sur mon arbre perchéLe chat Grizou quitte la ville pour rejoindre la forêt. Il s’installe sur un arbre, celui-ci lui parle. Grizou est surpris, un arbre qui parle ? Et oui, et il a beaucoup de choses à dire !

Sur mon arbre perché est sorti chez Vert Pomme qui nous parle chaque fois de la nature, et nous en parle bien ! Isabelle Wlodarczyk et Thanh Portal ont vraiment réussi à expliquer, à hauteur d’enfant l’importance des arbres sur la terre, des raisons pour lesquelles il faut les respecter, faire attention à eux. À la suite de cette histoire d’amitié entre un arbre et un chat, on trouve quelques pages documentaires sur la forêt et des idées d’activités nature. Un petit album bien sympathique pour prendre conscience du danger de la déforestation et de l’importance des arbres.
Le même vu par Parfums de livres.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué un ouvrage d’Isabelle Wlodarczyk (La petite disparue) et nous l’avons aussi interviewée.

Une vie merveilleuse
de Melissa Pigois
Tom’Poche
5,50 €, 170×170 mm, 36 pages, imprimé en Chine, 2013 (prremière édition 2009).
Sur mon arbre perché
Texte d’Isabelle Wlodarczyk, illustré par Thanh Portal
Vert Pomme
8,90 €, 206×156 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.

À part ça ?

Comme pour Montreuil, Maman Baobab nous a fait un magnifique album photo de son passage au Salon du Livre de Paris. C’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

COLÈRE !

Par 8 novembre 2013 Livres Jeunesse

On est grincheux
On est grognons
Ça va gronder
Et vous les grands attention ça va grincer !
Grrr pas contents – Zut

Et si nous parlions de la colère ? Tout comme nos marmots, les héros des albums jeunesse poussent aussi des colères.

Bleu d'orageElle s’est disputée avec Théo. Théo est parti chez Phil, elle a fui avec Lucette (sa poupée) dans la campagne. Elle a marché pour éliminer sa colère. Dans le vent, sous la pluie. Elle ne rentrera plus, c’est décidé. Elle cueille des mûres mais comme elle pense à Théo elle les écrase dans sa main de colère. Et même Lucette commence à l’énerver.

Bleu d’orage est un album très poétique sur la colère. Les illustrations de Sarah Pinson (qui signe aussi le texte) à la peinture sont magnifiques. Ici on raconte parfaitement les colères de l’enfance, où l’on finit même par faire des choses qu’on sait mauvaises pour nous, mais juste parce qu’on pense que ça va punir l’autre. Le dialogue de la petite fille avec sa poupée est extrêmement poétique. Un très bel album.
Plus d’illustrations sur le site de Lirabelle.

la colère d'AlbertAlbert veut bien que sa sœur l’appelle Bibi, il aime ça même, mais les copains de l’école hors de question ! Faut dire que c’est souvent accompagné de moqueries… Un jour qu’Albert est déjà bien énervé, il se reçoit un ballon sur la tête et ça, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Albert est hors de lui, la colère monte en lui, si fort qu’Albert grandit, grandit, grandit et ses canines s’allongent, s’allongent, s’allongent. Il n’y a pas à dire Albert est en colère et il est terrifiant !

Ici, c’est avec beaucoup d’humour qu’on parle de la colère avec cette image de devenir terrifiant. Bien-sûr les copains d’Albert osent moins se moquer. La colère d’Albert sera quand même désamorcée (mais désormais on réfléchira à deux fois avant de lui dire qu’il est tout petit ou de l’appeler Bibi !). Un texte plein d’humour et de très belles illustrations pour un petit album ressorti chez Tom’Poche (qui ressort en format poche des albums sortis chez d’autres éditeurs).
Le même vu par Œil d’ailleurs et par Parfums de livres (dans une chronique sur la colère).

Albert le hamster qui pique une grosse colèreAlbert (oui oui encore mais c’en est un autre) est un hamster qui pique de grosses colères ! Mais alors vraiment grosses ! Qui font jeter les affaires par terre ! On a beau essayer de le calmer, rien n’y fait ! Albert quand il est en colère c’est la guerre !

Ici aussi quelqu’un saura désamorcer la colère d’Albert et le petit hamster se rendra compte que s’il est moins colérique on l’aimera davantage. Albert, le hamster qui pique une grosse colère de Nathalie Dujardin et Marie Moray est un album au texte simple, en rime (on accroche ou pas aux textes en rimes, moi j’ai plutôt du mal) avec des illustrations modernes. Un album pour parler avec les petits de leurs colères.
Le même vu par Maman Baobab (dans une thématique sur la colère, d’ailleurs).

SinonUn loup entre dans la boulangerie de Madame Bonpain et réclame très énervé « un éclair au chocolat, SINON… ». Forcément, devant un loup aussi énervé, on cède ! Mais la boulangère, terrifiée, cherche quelqu’un pour la remplacer le lendemain. Les gens derrière le comptoir vont se succéder jusqu’à ce que quelqu’un ose répondre au loup.

Un album que j’ai adoré lire à ma fille (et qu’elle a adoré écouter), un album très drôle dans lequel on imite la voix du loup (et les répétitions permettent aux enfants de dire aussi les dialogues). Une histoire pleine d’humour, des dessins simples mais efficaces. On regrettera juste cette succession de personnages féminins qui tremblent devant le loup et ce n’est que lorsqu’il aura un personnage masculin que le loup trouvera enfin un interlocuteur qui ose lui tenir tête

méchant petit princeIl était une fois un petit prince qui était si méchant qu’il pinçait son père pour lui dire bonjour et mordait sa mère au lieu de l’embrasser. Il énervait tellement son monde qu’on décida de l’enfermer dans une tour du château. Seulement il réussit à s’enfuir ! Et après avoir beaucoup voyagé, il rencontra une princesse aussi méchante que lui avec qui il eut de nombreux enfants (c’est peu dire) qui adoraient mettre leur père en boule.

Grégoire Solotareff nous embarque encore dans une histoire complètement folle et décalée où ce qui l’entoure devient entièrement rouge quand le prince s’énerve (ce qui fait beaucoup rire ses enfants, qui, du coup, provoquent ses colères). Le méchant petit prince est un album très coloré dans lequel finalement les colères (et la méchanceté) ce n’est pas si grave que ça, et même c’est plutôt drôle.

anais voit rougeAnaïs vient de déménager, elle va donc dans une nouvelle école. Seulement, de tout ça, Anaïs n’a aucune envie, et que ce soit chez elle ou à l’école, elle pousse de grosses colères. Ses parents et sa maîtresse vont devoir y faire face, heureusement que la psychologue de l’école est là pour aider Anaïs à maîtriser ses colères.

On termine par un album beaucoup plus pédagogique. Anaïs voit rouge est écrit par une psychoéducatrice et l’histoire pour les enfants est accompagnée d’un texte à destination des adultes où l’on parle de la colère chez les tout-petits, des attitudes à avoir devant cette situation… J’ai toujours du mal avec ces albums très pédago-psycho-quelque chose… Mais c’est très personnel et si vous cherchez un livre qui donne des solutions pour faire face aux colères des enfants et en parler avec eux, cet album peut vous plaire.

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur la colère que nous avons chroniqué : Pas envie, Joseph Fipps, Gros-gris, Lili, capricieuse petite sorcière, Le masque et Plus de bisous !.
Nous avons déjà chroniqué des livres de Nathalie Dujardin et Marie Morey (Ronchon le cochon qui répond toujours non), Grégoire Solotareff (Adam et Eve) et Sophie Martel (Yoganimo, Le yoga des enfants).

Bleu d’orage
Texte de Sarah Pirson
Lirabelle
15€, 240×170 mm, 32 pages, imprimé en France, 2005.
La colère d’Albert
Texte de Françoise Laurent, illustré par Pascal Vilcollet
Tom’Poche
5,50€, 150×211 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2011.
Albert, le hamster qui pique une grosse colère !
Texte de Nathalie Dujardin, illustré par Marie Morey
Éveil et découvertes dans la collection Mini rimes
12€, 220×305 mm, 34 pages, imprimé en Union Européenne, 2012.
Sinon…!
Texte de Alice Bassié, illustré par Sylvain Diez
Kaléidoscope
12,70€, 175×255 mm, 22 pages, imprimé en Italie, 2009.
Méchant petit prince
de Grégoire Solotareff
L’école des loisirs
12,70€, 225×317 mm, 30 pages, imprimé en France, 2013.
Anaïs voit rouge
Texte de Sophie Martel, illustré par Christine Battuz
Dominique et compagnie dans la collection Une histoire sur…
14€, 220×285 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2010.

A part ça ?

Si vous cherchez un livre pour apprendre à gérer les colères des enfants, les comprendre je peux vous conseiller Pleurs et colères des enfants et des bébés d’Aletha Solter sorti chez Jouvance éditions dont on m’a dit du bien (oui j’avoue que je ne l’ai lu moi-même, je lis peu de lire sur l’éducation). Un article qui en parle.

Gabriel

You Might Also Like