La mare aux mots
Parcourir le tag

Victorie Music

Il n’y a pas que les livres dans la vie : Musique !

Par 21 mai 2016 Musique pour enfants

Aujourd’hui, je vous propose de la musique ! Trois CD pour les plus jeunes.

Le chat musicien
Collectif
La montagne secrète
42 minutes, 2003.
Temps calme, 24 mélodies du monde pour les tout-petits
Collectif
ARB Music
44 minutes, 2015.
S’il te plaît… merci !
de Morgane
Victorie Music, dans la collection Chansons pour tout-petits
30 minutes, 2016.

You Might Also Like

La musique adoucit les mioches

Par 21 avril 2014 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Une petite chronique musicale, ça faisait longtemps !

Henri Godon - Chansons pour toutes sortes d'enfantsOn commence par un gros coup de cœur. Un album découvert dans l’émission Écoute, il y a un éléphant dans le jardin qui nous a fait danser dans l’appartement ! Henri Godon et ses Chansons pour toutes sortes d’enfants nous colle un sourire (et je dirai même la patate) qui fait du bien ! Difficile de ne pas remuer en écoutant ce Québécois, on reprend les refrains, ça met l’ambiance ! On y joue à cachette dans l’bois, on s’y donne rendez-vous à la disco du vendredi, on y demande à tout le monde comment on fait les bébés (et la réponse sera toujours la même… Dim dade de lide lam…), on s’y fait peur à Halloween, on y parle du trafic routier incroyable à la campagne, de la musique qui rythme notre vie, d’une fête sans les parents (une chanson qui devrait faire remonter quelques émotions aux parents), d’un marché où l’on achète des instruments, de vacances pluvieuses, de quand la neige empêche d’aller à l’école, des toutes sortes de monde qu’il faut pour faire un monde, des enfants qui ont toutte et qui ne savent quand même pas savoir quoi faire… Bref, vous l’aurez compris, Henri Godon nous parle de sujets qu’on connaît bien. Beaucoup d’humour, de poésie, de délicatesse… Avec de jolis messages (mais pas niaiseux). Henri Godon c’est certainement ma meilleure découverte musicale de cette année, un album qui va nous accompagner longtemps, sur la route des vacances, ou ailleurs !
Écoutez des extraits sur le site d’Henri Godon.

Comptines de roses et de SafranÇa sent bon les épices quand on écoute Comptines de rose & de safran, le grand livre CD de la collection Comptines du monde chez Didier Jeunesse sur l’Inde, le Pakistan et le Sri Lanka. Des musiques douces, d’autres entraînantes, des musiques typiquement indiennes, des airs bien connus (comme par exemple une version Tamoul de Frère Jacques), on est bercé, on a envie de danser et surtout on prend beaucoup de plaisir. Comme toujours dans cette collection on va retrouver, pour chaque chanson les paroles et leur traduction et un petit texte explicatif sur l’origine, l’histoire ou encore la signification du morceau. Dans l’introduction, on en saura plus sur les langues, sur les transcriptions. À signaler aussi que le livre est magnifiquement illustré par Aurélia Fronty, et c’est un régal ! Un superbe livre-CD avec des musiques venues d’Inde, du Pakistan et du Sri Lanka pour les enfants… mais aussi pour les adultes sans enfants.
Extraits du livre et du CD sur le site de Didier Jeunesse.

Gibus Tam-Tam dans la brousseUn crapaud pas beau, une sauterelle qui s’en va au loin, un éléphant somnambule, un zèbre qui est noir rayé de blanc ou blanc rayé de noir… peu importe et bien d’autres animaux nous accompagnent dans Tam-Tam dans la Brousse. Sorti dans une toute nouvelle collection de chez Didier Jeunesse, Zim Zim Carillon, le livre-disque signé Gibus, Tam-Tam dans la brousse, nous transporte en Afrique. En français, en lingala ou en créole, les rythmes entraînent les petits (3-6 ans d’après l’éditeur, mais je dirai que même avant ça fonctionne bien), leur donnent envie de danser au son des nombreux instruments, de reprendre les refrains. Un disque très rythmé, un livre très coloré (grâce aux belles illustrations de Charles Dutertre) pour bouger son corps… et pourquoi pas réviser son lingala !
Extraits du livre et du CD sur le site de Didier Jeunesse.

David Sire Niet Popov !Le nouveau David Sire s’appelle Niet Popov ! On y parle d’interdiction (qui fait que ça nous démange), des « oh ! », de la société de consommation, d’un personnage qui traîne des pieds en soupirant et qui s’appelle Bof, des beurk qu’on lance en voyant les horreurs du monde, des jours où l’on est scrogneugneu, de l’impératif qui fait répondre non, de la gourmandise, d’un personnage appelé Couic qu’il vaut mieux ne pas importuner, des boulettes qui nous font faire oups et des jours de grisaille qui nous donnent envie de dire Aïe ! bref vous l’aurez compris, dans son nouvel album, David Sire joue avec les onomatopées ! J’avais découvert ce chanteur avec le génial L’Arpenteur puis avec son spectacle Filopat & Cie qu’on avait adoré, donc je suis ravi de le retrouver ! Un nouvel album poétique, qui joue avec les mots, les sons où l’on aborde des tas de sujets. Des chansons qui font réfléchir, d’autres qui nous restent en tête et qu’on a envie de chanter avec les enfants. Et en plus, le livre est illustré par la géniale Magali Le Huche ! David Sire a vraiment son univers… et l’on est heureux d’y retourner !
À noter que l’album est sorti aussi en disque simple, sans livre.
Extraits du livre et du CD sur le site des Éditions des Braques.

David Sire C'est de familleLes éditions des Braques, qui éditent Niet Popov ! ont la très bonne idée de rééditer un précédent David Sire qui était épuisé : C’est de famille ! Illustré ici aussi par Magali Le Huche (les illustrations restent les mêmes que dans la précédente édition, la maquette a juste été un peu modifiée dans les premières et dernières pages). Un album qu’on a beaucoup écouté ici et qu’on est heureux de pouvoir à nouveau conseiller. Ici, on croise des enfants qui se faufilent sous la table pour les pieds (ou pour épier), on parle d’un père qui se moque d’avoir de gros biscotos, des gens qui ont de drôles de noms, des dédales que sont les arbres généalogiques, d’être puni, d’un grand-père qui pépie, des sœurs qui font tourner en bourrique, d’une famille un peu distraite, des parents qui se séparent (Y’a plus d’amour sous notre toit, Mon cœur est tout pantois, maman qui crie, papa qui part, mes parents se séparent), les familles recomposées, d’un cousin qui est un peu remuant, d’une mamie qu’on a mise dans une boîte, d’un petit dernier qui ne voulait plus être traité de petit dernier et même de savoir qui a pété dans la voiture bondée ! Bref ici c’est parfois grave… mais on rigole bien aussi ! Comme la vie en famille, non ?
Extraits du livre et du CD sur le site des Éditions des Braques.

La musique en chantantInitions-nous à la musique maintenant ! Grâce à Morgane et Cie et Naïve, on va faire des échauffements de voix puis nous voilà lancés ! On chante les notes, on différencie le grave de l’aigu, on apprend le tempo, on va faire des sons avec notre voix grâce aux onomatopées, on va se familiariser avec les rimes, développer notre oreille interne, maîtriser notre souffle, chanter crescendo, assouplir notre voix, faire des percussions corporelles, chanter en canon… Grâce à des chansons connues (Frère Jacques, Alouette, gentille alouette…) et à des créations, les enfants vont découvrir la musique en chantant. Les chansons sont agréables à entendre, à reprendre et pour chacune d’entre elles, on trouve dans le livret une petite explication sur son intérêt pour l’initiation musicale. Le genre d’album qu’on adore utiliser avec les petits, une vraie réussite !
Un extrait en ligne.

Comptines pour mon bébéOn termine par des livres pour les plus petits et l’on commence avec Comptines pour mon bébé illustré par Cécile Hudrisier, qu’on adore. D’abord on ouvre les yeux, puis on se lève, on prend le petit déjeuner et nous voilà en train de faire les petites marionnettes ! Dans ce nouveau livre de la collection Éveil Musical de chez Didier Jeunesse on va retrouver des chansons à doigts (avec des indications) et des petites comptines. Chansons connues (Bateau sur l’eau, Ainsi font font font, Les petits poissons dans l’eau…) côtoient des chansons que l’on va découvrir. Au niveau des interprètes, on retrouve notre pétillante Natalie Tual, Pierre Amiot ou encore Yves Prual et des chœurs d’enfants. C’est doux à écouter pour les tout-petits (en plus, ils ont un livre tout cartonné qu’ils peuvent manipuler) et pas désagréable pour les parents, bref on aime beaucoup cette collection et ce nouvel opus nous ravit !
Extraits du livre et du CD sur le site de Didier Jeunesse.

Les instruments du monde vol 2On termine par deux livres sans CD, mais dans lesquels la musique est quand même présente. Tout d’abord, on va se familiariser avec les instruments du monde. On vous avait déjà parlé du premier livre de cette série, revoici donc six nouveaux instruments illustrés par Marion Billet avec une pastille sonore pour écouter quel son il produit. Guitare hawaiienne, violon chinois, cornemuse, harmonica, bongos et guitare flamenca sont joués par des animaux typiques du pays d’où ils viennent. L’enfant appuie donc pour entendre le son. Un petit curseur caché en fin d’ouvrage permet « d’éteindre » le livre et économiser les piles. Et les sons sont plutôt agréables !

les oiseaux exotiquesOn quitte la musique, mais comme c’est aussi un livre de la collection Mes petits imagiers sonores, c’était dommage de vous parler de Les instruments du monde vol.2 sans vous parler de celui-ci ! Les oiseaux exotiques propose, comme son titre l’indique, de partir à la rencontre du martin-pêcheur géant, du loriquet arc-en-ciel, du toucan, du manchot royal et du flamant rose. Ici aussi, en touchant la pastille l’enfant déclenche un son (et là encore, on trouve un bouton off !). C’est également Marion Billet qui habille de ses illustrations colorées ce petit livre cartonné. Deux ouvrages qui vont vraiment plaire aux petits.

Quelques pas de plus…
Nous chroniquons régulièrement des CD, par exemple ici, , ici ou encore .

Précision : pour cette chronique j’ai trouvé que les picto âge avaient encore moins d’importance que d’habitude, j’ai juste laissé le têtard quand les livres sont manipulables par les tout-petits.

Chansons pour toutes sortes d’enfants
Texte de Henri Godon
Victorie Music
Autour de 15€ pour le disque et de 10€ pour le format numérique, 35 min. env.
Comptines de Roses & Safran
Collectées par Chantal Grosléziat, réalisation musicale de Jean-Christophe Hoarau, illustrés par Aurélia Fronty
Didier Jeunesse dans la collection Comptines du monde
23,80 €, 270×275 mm, 58 pages, 55 min. env., imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2012.
Tam-Tam dans la brousse
de Gibus, illustré par Charles Dutertre
Didier Jeunesse dans la collection Zim Zim Carillon
14,90 €, 215×217 mm, 32 pages, 32 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Niet Popov !
de David Sire, illustré par Magali Le Huche
Les éditions des Braques dans la collection Un livre – Un CD
18,30 €, 213×214 mm, 36 pages, 59 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Niet Popov !
de David Sire
Les éditions des Braques
Autour de 15€ pour le disque et de 10€ pour le format numérique, 59 min. env.
C’est de famille !
de David Sire, illustré par Magali Le Huche
Les éditions des Braques dans la collection Un livre – Un CD
18,30 €, 213×214 mm, 36 pages, 74 min. env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
La musique en chantant
de Morgane et Cie
Naïve dans la collection Les petits indispensables des tout-petits
Autour de 10 €, 32 min. env.
Comptines pour mon bébé
Illustrées par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Éveil musical
12,90 €, 160×160 mm, 26 pages, 13 min. env., imprimé en Chine, 2014.
Les instruments du monde vol. 2
Musiques de Paule du Bouchet, illustré par Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014
Les oiseaux exotiques
Musiques de Paule du Bouchet, illustré par Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10 €, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2014

À part ça ?

La Petite Salamandre 93Le nouveau numéro de La petite salamandre est sorti et cette fois-ci on a rendez-vous avec l’escargot ! On va en apprendre sur ce charmant (si si) petit animal ! Par exemple qu’il peut tirer un poids de 4 kilos (ce qui équivaudrait pour nous à tirer un chariot avec deux éléphants !), que son accouplement peut durer plusieurs jours et que, quand les œufs éclosent, l’une des nourritures des nouveau-nés ce sont les petit-e-s frères/sœurs moins rapides ! En plus de ce dossier sur les escargots (qui est complété par une idée d’activité avec des coquilles, une recette de gâteau et un jeu plein d’humour), on va en savoir plus sur le sonneur à ventre jaune, apprendre à différencier le pissenlit du tussilage, jouer avec les rapaces, retrouver l’extraterrestre Klignopo le temps d’une BD, avoir des conseils en matière d’écran de la part de Myrtille, lire une histoire… Bref encore un super numéro de La petite Salamandre, la revue des enfants curieux de nature.
Feuilletez ce numéro en ligne et abonnez-vous ici.

Gabriel

You Might Also Like

A écouter

Par 2 août 2013 CD non musical, Musique pour enfants

Dans les transports on peut facilement occuper les enfants en leur faisant écouter des histoires (c’est bien mieux qu’un écran !). Voici quelques CD et livre-CD pour rendre les voyages moins longs.

Petite sagesses du soirUn chat qui fait ami-ami avec la souris son ennemie, un chameau qui se réconcilie avec un ami qui l’avait frappé, un chien qui se rend compte que sa différence est une force,… 10 animaux qui nous parlent de l’importance du jeu, de l’amitié, de se soigner ou de se calmer avant de s’endormir.

Dix petits contes sages tout doux tout doux écrits par Muriel Bloch (qui nous les raconte aussi) entrecoupés d’une musique tout aussi douce de Jean-François Alexandre. Chaque animal raconte une courte (entre une et deux minutes) histoire qui a du sens et finit par souhaiter une bonne nuit aux enfants. C’est apaisant et ça accompagne bien les petits dans le sommeil tout en repensant aux éléments de la journée. Les illustrations de Maud Legrand font regretter que ce ne soit pas un livre-CD pour en profiter vraiment. Un CD plein de douceur et de philosophie pour les enfants à partir de 2 ans (d’après l’éditeur).

Le plus feroce des loupsLe plus féroce des loups se promène dans la forêt et il a TRES faim ! En route il croise trois lapins, mais il n’est pas le seul à s’en approcher, s’en vient aussi un chasseur… mais voilà que le loup mange le chasseur et fait un clin d’œil aux petits lapins. Le gros loup continue son chemin et ce coup-ci c’est trois petits cochons qu’il croise…

Plein d’humour et de rythme dans ce conte dans lequel on croise 3 lapins, 3 cochons, le petit chaperon rouge, un chasseur, un boucher, un ogre et un loup très gourmand ! Voilà une histoire qui va beaucoup plaire aux enfants, il arrive toujours une chose à laquelle on ne s’attend pas et chaque fin de page est rythmée par des oiseaux qui chantent un peu comme une chorale gospel « Hou ! Hou ! Gare à vous ! Voilà le plus féroce des loups ». Les illustrations d’Olivier Tallec accompagnent parfaitement le texte de Sylvie Poillevé dans le très joli livre du CD. Une vraie réussite !

Roméo et le coup de luneRoméo, un petit clown,  adore les enfants. Dès que l’école est finie il les fait rire. Seulement voilà, le rire des enfants insupporte Croquilaine la sorcière et elle fera tout pour que ça cesse.

Roméo et le coup de lune est typiquement le genre de conte musical qui plaît aux enfants… et avec lequel j’ai beaucoup de mal ! Histoire rythmée par des chansons, on pense aux spectacles musicaux du genre Emilie Jolie, Le soldat Rose ou encore L’enfant au Grelot (que j’avais vu au théâtre des nouveautés il y a peu et que ma fille, contrairement à moi, avait adoré). Bref une ambiance à laquelle on accroche… ou pas ! Si vous faites partie de la première catégorie vous allez certainement aimer cette histoire racontée par Jean-François Stévenin où l’on parle du rire des enfants, de la jalousie, des sorcières et des fées, des clowns augustes et des clowns blancs.
Bande annonce du spectacle : http://www.youtube.com/watch?v=sISYidQ6hgM

Plume-Ton-OiseauLa ville de Plume-ton-oiseau, comme son nom l’indique, n’est pas le paradis des volatiles ! Il faut dire qu’il y règne l’horrible Abracar, c’est lui qui oblige les chats à travailler et à plumer les oiseaux. Mais attention grâce à un oiseau-mouche et un renard la révolution est proche !

Ici on parle de révolte et de liberté au son de la guitare, avec des musiques très rythmées. Heureusement que certains sont là pour renverser la dictature. J’avoue avoir été plus séduit par le fond que par la forme, mais Plume-ton-oiseau est une histoire avec un joli message.
Un très beau site avec des extraits.

HombrecitoLe petit Daniel est bien malade, la Mort vient d’ailleurs le chercher… seulement voilà, un petit personnage dessiné sur un carreau de faïence que Daniel a appelé Martinito ne laissera pas la mort faire, l’enfant a été le seul à le remarquer, à lui parler, il va donc déjouer la Mort, l’occuper jusqu’à ce qu’elle oublie son heure. Mais Martinito prend des risques…

A la première écoute (pas vraiment attentive) je n’avais pas été attiré par Hombrecito, Le petit Bonhomme de Buenos Aires, ce conte argentin avec sa musique d’Amérique du Sud. Trop sombre peut-être. En fait en l’écoutant vraiment, quelle magnifique histoire ! Le petit bonhomme du carreau de céramique est un conte classique en Argentine, Ezequiel Spucches a choisi de l’adapter pour nos petits français. On parle ici d’amitié, de solidarité mais aussi de la maladie et de la mort. Avec en fond sonore une très belle musique, c’est une narratrice, Laure Gouget, qui nous raconte cette belle histoire, très poétique. Un beau voyage à Buenos Aires (que c’est agréable de voyager grâce aux contes) pour y rencontrer des personnages très touchants… et un autre un peu effrayant !

Abeilles&BourdonsC’est le printemps et pendant que les papillons volettent, à la ruche il y a une toute nouvelle abeille. A peine intronisée celle-ci doit se trouver un bourdon-papa pour assurer la survie de l’essaim mais aucun bourdon ne lui plaît à la ruche… Alors il faut en trouver un plus loin mais forcément quand on sait qu’on va mourir dès qu’on devient bourdon-papa ça ne donne pas envie…

Après le très drôle Marrons et châtaignes (sur l’automne), les Nid de coucou nous présentent Abeilles et bourdons (sur le printemps). Ici c’est une très belle histoire d’amour que nous conte, de sa voix magnifique, Raphaëlle Garnier (qui dessine aussi les illustrations, écrit les textes et les musiques, joue de la trompette, du cristal Bachet et du métallophone !). Comme dans le précédent opus c’est très lyrique, on est ici dans un très beau conte servi par une magnifique musique et surtout une superbe voix. Aussi réussi que le précédent !

LA PETITE SIRENELe roi de la mer avait six filles mais la plus jeune était la plus belle. Cette petite sirène était passionnée par le monde des hommes. Lorsque ses sœurs eurent le droit d’aller voir ce monde (à leurs 15 ans) elle écoutait leurs récits en attendant impatiemment son tour. Lorsque ce jour arriva elle vit un bateau sur lequel se trouvait un prince, elle en tomba immédiatement amoureuse.

Je parlais encore il y a peu de La petite Sirène, voici une version racontée pour les plus grands (pour les enfants à partir de 10 ans d’après l’éditeur). L’histoire tragique d’une petite fille de l’eau, fascinée par un monde qui n’est pas le sien qui quittera tout par amour et finira par mourir (oui je raconte la fin mais bon je ne pense pas l’apprendre à grand monde !). Marie Tirmont nous raconte de sa belle voix le texte intégral d’Hans Christian Andersen (1h15 d’écoute) et c’est un beau moment, elle nous emmène avec elle dans ce magnifique conte qu’on redécouvre encore une fois avec plaisir.

Chut Gutman RoseRose a un souci d’élocution, les mots ne sortent pas comme il faut. Un simple « chat » devient un « moustachacu », la marelle dans sa bouche devient « crève en enfer ». A cause de ça elle a dû changer d’école, mais comment se faire accepter dans la nouvelle avec son souci ? Ne rien dire ? Pas facile… Et si la solution était d’affronter les demi-lampadaires (les collégiens) ? A la maison les choses ne sont pas simples non plus entre une patate (un père) crayon (dessinateur), qui lui écrit des lettres plutôt que de lui parler et une ventouse (mère) slogantine (publicitaire), un peu collante et qui lui parle comme à une débile. Heureusement grâce à la lecture de Chien Pourri, Rose s’évade.

Quel bonheur que cette histoire de Rose ! C’est une histoire extrêmement poétique, sur fond de guerre entre les primaires et les collégiens. Le défaut de Rose est prétexte pour Colas Gutman pour jouer avec les mots, les erreurs de la petite fille sont bien entendu pleines de sens : écrabouser, ennuimerder, bon levant (pour bonjour), pince à cinq doigts (pour main) des fantômes (ceux qu’on ne voit pas dans une classe),… On parle ici de la différence, mais aussi d’amour, des parents (qui ne comprennent pas forcément les enfants), d’amitié. On rit beaucoup lorsque les parents de Rose essayent de la corriger (et se plantent complètement) ou tentent des choses farfelues pour la faire parler normalement. C’est extrêmement drôle (tout en étant très tendre), je n’avais pas ri à ce point en écoutant une histoire depuis bien longtemps ! Sylvie Ballul fait beaucoup plus que de lire l’histoire, elle l’interprète vraiment. Le son d’un saxophone l’accompagne. Un délice !

Le petit PrinceAlors qu’il essayait de réparer son avion, un homme rencontre un étrange petit garçon qui lui demande de lui dessiner un mouton… la suite vous la connaissez…

Pour fêter les 70 ans du Petit Prince, Gallimard a sorti plusieurs versions (toutes magnifiques) de ce conte d’Antoine de Saint-Exupéry, dont une version avec CD racontée par Gérard Philippe. Quel bonheur que d’écouter la voix de cet extraordinaire comédien. Une version qui a 60 ans et n’a pas pris une ride. En bonus, on retrouve un document vidéo où Gérard Philippe raconte un extrait face caméra, un grand moment. L’édition aussi est superbe avec un très beau papier. L’histoire est présentée dans son intégralité (attention Gérard Philippe, par contre, dans sa version lue ne lit que des extraits) avec les aquarelles originales d’Antoine de Saint-Exupéry. Le tout présenté dans un superbe coffret cartonné. Une magnifique version.

A noter que vous pouvez retrouver une version poche vendue dans un petit fourreau avec une très belle carte pop-up (9,50€), une version dans un grand album (13,50€), une version beau livre (avec de nombreux bonus, 29€) et une version folio collector limitée avec un livret de dessin d’Antoine de St Exupéry (9,60€). Ces versions étant sans CD.

Quelques pas de plus…
D’autres histoires à écouter ici et ou encore (entre autres).
Nous avons déjà chroniqué des histoires de Muriel Bloch (Le Schmat doudou), des CD de Jean-François Alexandre (Musique de cinéma pour petites oreilles, L’imagier de la musiqueMusiques de cirque pour petites oreilles, Chansons et comptines de nos régions, Comédies musicales pour petites oreilles, Les instruments de l’orchestre pour petites oreilles, Musiques baroques pour petites oreilles et Musiques Jazz et Blues pour petites oreilles et Chansons et comptines de notre enfance), d’Olivier Tallec (Pas de pitié pour les baskets, Kevin et les extraterrestres, Restons Calmes !, Joyeux Noël Rita et Machin, Mon cœur en miettesLe slip de bain, ou les pires vacances de ma vie et La croûte), un livre-cd de Nid de coucou (Marrons et châtaignes), des histoires d’Andersen (La petite sirène illustré par Alexandra Huard, Contes inédits : Le compagnon de voyage, Le petit Ole Ferme l’oeil, Le goulot de Bouteille, Le Rossignol et l’empereur de Chine, un CD regroupant plusieurs de ses contes, La petite fille aux allumettes illustré par Fabrice Backès, Les habits neufs de l’empereur illustré par Parastou Haghi et un recueil sorti chez Lito, Contes d’Andersen), et des livres de Colas Gutman (Chien pourri et Les inséparables) que nous avons d’ailleurs interviewé.

Petites sagesses du soir
Textes de Muriel Bloch, musique de Jean-François Alexandre
Naïve dans la collection Les petits indispensables des tout-petits
12€ (prix conseillé), 50 minutes, livret de 24 pages, 2013.
Le plus féroce des loups
Texte de Sylvie Poillevé, illustré par Olivier Tallec
Père Castor dans la collection Les albums en musique
10,50€, 178×217 mm,12 minutes, 28 pages, imprimé en Chine, 2013.
Roméo et le coup de lune
d’Eva Marchal, raconté par Jean-François Stévenin
Eponymes Jeunesse
13€ (prix conseillé), 35 minutes, livret de 8 pages, 2013.
Plume-Ton-Oiseau
d’Amaury Ballet et Christophe Dupire
Eponymes Jeunesse
13€ (prix conseillé), 32 minutes,livret de 8 pages, 2013.
Hombrecito
d’Ezequiel Spucches sur un texte de Manuel Mujica Làinez, interprêté par AlmaViva Ensemble
Victorie Music
18€ (prix conseillé), 51 minutes, livret de 8 pages, 2013.
Abeilles & Bourdons
de Nid de Coucou
Nid de Coucou
18€, 200×200 mm, 35 minutes, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2013.
La petite sirène
Texte de Hans Christian Andersen (traduit par Régis Boyer), lu par Marie Tirmont
Gallimard Jeunesse dans la collection écouter Lire
12,90€, 1h15, livret 4 pages, 2013.
Rose
Texte de Colas Gutman lu par Sylvie Ballul
L’école des loisirs dans la collection Chut !
13,70€, 62 minutes, 2013.
Le petit prince
d’Antoine de Saint-Exupéry, lu par Gérard Philippe
Gallimard
19,90€, 158×222 mm, 120 pages, imprimé en Chine, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Des vacances en musique !

Par 28 juillet 2013 Musique pour enfants

En vacances c’est le moment idéal pour écouter de la musique (surtout dans les transports). Voici une sélection d’albums qui viennent de sortir.

Le grand bazar du Weeper CircusOn commence cette sélection avec un coup de cœur personnel (partagé avec ma fille), le nouveau disque pour enfants des Weepers Circus : Le grand bazar du Weepers Circus. C’est drôle (voire tordant), rythmé, bourré d’invités (de François Morel à Dick Rivers en passant par Aldebert),… Les créations côtoient les classiques mais ici ces derniers sont complètement revus et corrigés à la sauce Weepers Circus : Un éléphant qui se balançait se transforme en un dialogue entre les pachydermes qui se demandent au combientième éléphant la toile va craquer,  Pirouette cacahuète devient une battle entre Brassens et des rappeurs (une version à mourir de rire qui ringardise complètement les versions de Gimmick, qu’on peut écouter sur le site de Gallimard). Les créations du groupe sont aussi très bonnes que ça soit l’ogre qui chante son amour pour les enfants (Mangeons les enfants, mangeons les enfants, avec du miel, avec du sel) ou le magicien qui ne fait que « quelques » erreurs (Du premier jour de ma vie, je fais des tours de magie souvent ça me réussit mais parfois c’est pourri). Les jeux de mots sont poilants pour ceux qui ont un humour aussi raffiné que le mien (A propos d’un éléphant, Je lui raconte une blague, ça le fait barrir). Le grand livre qui accompagne le CD est tout aussi merveilleux grâce aux illustrations de Clotilde Perrrin. C’est tout simplement un des meilleurs disques pour enfants sortis ces dernières années (même s’il y a, d’après moi, quelques morceaux comme Dansez, chantez et Ritournelles au vent que je trouve fades à côté des autres), un disque qu’on écoute ici en boucle sans se lasser avec des textes a plusieurs niveau de lecture pour que les parents se marrent aussi comme des baleines. Une vraie réussite.
Vous pouvez écouter l’album ici.

Mon imagier des comptines des maternellesOn continue avec un disque pour les tout-petits. Gallimard jeunesse vient de sortir Mon imagier des comptines des maternelles, un livre CD aux pages cartonnées pour que les plus petits puissent manipuler le livre sans risque de déchirure (et les allergiques aux voix d’enfants dans les chansons seront heureux de les laisser seuls avec) ! Au programme des classiques mais pas forcément ceux qu’on a déjà sur 32 CD (J’habite une maison citrouille, Nagawika, J’ai un gros nez rouge,… ), des grands classiques qu’on connaît par cœur (La famille tortue, L’empereur, sa femme et le petit prince, Pomme de reinette,…) et même des chansons que je n’avais jamais entendue (Un jour dans sa cabane, Un p’tit soleil, Le gâteau au yaourt,…). Les illustrations (signées Charlotte Roeder) sont magnifiques, pleines de couleurs. Un livre-disque qui dépoussière les classiques, tout en leur restant fidèle (mais déconseillé aux allergiques aux voix d’enfants, donc) et qui risque de devenir le disque phare de vos enfants.
Extraits en vidéo et making of sur le site de Gallimard.

Les instruments du mondeUne petite parenthèse puisque Les instruments du monde ne contient pas de CD (mais il est, comme le précédent, tout cartonné et sorti chez Gallimard). Six images avec un instrument de musique et avec chaque fois une puce pour écouter l’instrument en question. Musicalement c’est très réussi (tant sur la mélodie, qui dure chaque fois une dizaine de secondes, que sur sa qualité) et le choix des instruments est vraiment intéressant (bandonéon, mandoline, flûte de bambou, kora, darbouka et balalaïka) et les illustrations de Marion Billet sont colorées pour plaire aux tout-petits. Les livres avec des puces comme ça j’ai tendance à fuir (car très vite on n’en peut plus), là c’est vraiment bien fait.

Vroum vroum en voiture avec les naïvettesVroum Vroum en voiture avec les naïvettes est une compilation Naïve pleine de punch ! J’ai du mal avec les compilations en général (peu de cohérence et beaucoup de remplissage), ici c’est un quasi sans fautes !  Faut dire que dans le répertoire de Naïve Jeunesse y’a de quoi faire ! On trouve les chanteurs qui dé-gniangniantise la chanson pour enfants comme Pascal Parisot, Vincent Malone, François Hadji-Lazaro, Abel,… le genre de choses qu’on adore écouter en voiture (car les parents adhèrent aussi). On retrouve aussi des choses plus douces comme Enzo Enzo ou Bath & Azumi et même des classiques (Auprès de ma blonde ou Bon voyage Monsieur Dumollet). Bref des chansons qui vont mettre du rythme dans la voiture et que vous allez vous surprendre à chanter avec les enfants !
Vous pouvez écouter l’album ici.

Alain Schneider Le vent qui nous mèneFaut-il encore présenter Alain Schneider qui chante pour les enfants depuis plus de dix ans ? Le vent qui nous mène, son nouvel album vient de sortir. Tantôt toutes douces, tantôt un peu plus rythmées, ses chansons nous parlent de la danse des éoliennes, rendent hommage à Picasso, évoquent  les petites musiques de nuit (le ronflement) ou donnent la parole à des moutons qui réclament qu’on arrête de les tondre (métaphore avec la société de consommation ?). Dans la famille des jeunes chanteurs pour enfants Alain Schneider est le poète, ses textes sont magnifiquement ciselés, ils demandent parfois de s’y attarder pour en comprendre les subtilités. Un album pour les amoureux de la chanson française dans la pure tradition.
Vous pouvez l’écouter ici.

Amipagaille Les amis de mes amisMoins connus, voici les Amipagaille et leur nouvel album Les amis de mes amis. On pense à la jeune scène française (Amélie-les-crayons, Clarika, Marie et ses beaux courtois,… qui ne sont plus si « jeunes » que ça d’ailleurs, mais moi non plus), aux groupes qu’on découvre en concert,… Amipagaille nous parle d’un bout de plastique qui voyage dans la mer, chante une ode à la fantaisie (Allons enfants de la fantaisie ! Le jour de croire… à la fantaisie !), nous raconte les demandes de son popotin (de trouver un truc qui bouge, un rythme sauvage) ou d’une balade dans Paris déguisé en fille (une chanson que j’adore et qui me fait diablement penser aux Matchboxx). Les amis de mes amis est un disque très frais, que vous allez voler à vos enfants !
Vous pouvez l’écouter ici.

Quelques pas de plus…
Nos chroniques musicales sont ici.

Le grand bazar du Weepers Circus
des Weepers Circus
Gallimard Jeunesse
24€, 250×290 mm, 32 pages, 45 minutes, imprimé en Italie chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Mon imagier des comptines de la maternelle
de Jean-Philippe Crespin et Bernard Davois, illustré par Charlotte Roederer
Gallimard Jeunesse dans la collection Eveil Musical
15,50€, 155×156 mm, 32 pages, 1heure, imprimé en Chine, 2013
Les instruments du monde
illustré par Marion Billet
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes petits imagiers sonores
10,10€, 150×150 mm, 14 pages, imprimé en Chine, 2013.
Vroum Vroum en voiture avec les naïvettes
de Collectif
Naïve
10€ (prix de vente conseillé), 50 minutes, 2013.
le vent qui nous mène
d’Alain Schneider
Victorie Music
18€ (prix de vente conseillé), 77 minutes, 2013.
Les amis de mes amis
d’Amipagaille
Victorie Music
18€ (prix de vente conseillé), 33 minutes, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Chansons pour les minus

Par 12 mai 2013 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Aujourd’hui on sort les platines !

La vie de châteauOyez Oyez braves gens, ouvrez vos écoutilles, Pascal Parisot est de retour ! Et disons-le tout de suite, son troisième album est génial ! On avait adoré Les pieds dans le plat et On est des bêtes, on a plus qu’adoré La vie de château ! On s’est marré comme des baleines en l’écoutant. Pascal Parisot est en train de devenir le meilleur chanteur pour enfants tout simplement (si ce n’est pas déjà fait !). La vie de château est donc un album sur les princes, les princesses et les châteaux, mais aussi la musique, les anniversaires, la cuisine de maman, le centre de loisirs ou la flûte à bec (non ça ne fait pas forcément partie de la musique). Les chansons sont entrecoupées d’intro (aux jeux de mots parfois hasardeux… et c’en est encore plus meilleur). Ce n’est pas drôle c’est désopilant ! On ricane, on pouffe et parfois on éclate même de rire. Pascal Parisot a su croquer avec son humour grinçant des scènes de nos quotidiens. C’est très bien vu, musicalement très bon et encore une fois très drôle. Tout simplement un des meilleurs (le meilleur ?) disque pour enfant !
A noter aussi que sur scène Pascal Parisot est tout aussi drôle, nous l’avons vu dans le cadre de Chorus, il sera à l’Européen (à Paris) les 24,25,26 et 31 octobre, 1er et 2 décembre et 21,22 et 23 décembre (et dans toutes la France, voir les dites ici). Ne manquez absolument pas ses concerts !
A  noter que l’album a été élu coup de cœur de l’académie Charles Cros.
Pour écouter l’album avant de l’acheter et pour écouter une super interview de Pascal Parisot au sujet de cet album.

Pitt'Ocha et la tisane de couleursPitt’Ocha est de retour ! Vous connaissez très certainement les deux premiers disques des aventures de ce personnage créé par Les Ogres de Barback. Pas de déception au rendez-vous pour ce troisième CD, le disque est dansant, entraînant,  bien écrit et bien interprété (faut dire que les Ogres sont rejoints par Thomas Fersen, Anne Sylvestre, Emily Loizeau, Juliette, Manu Chao,…). Dans ce disque on va voyager, Pitt Ocha a la bougeotte de découvre des pays et grâce à lui nos enfants vont découvrir différentes cultures. Donc vous vous en doutez, ici il y a une vraie diversité musicale, on découvrir les musiques du monde (kabyle, cambodgienne, occitane,…). Les Pitt’Ocha sont vraiment des albums que les parents écoutent avec autant de plaisir que les enfants (d’ailleurs quand j’étais vendeur j’en vendais beaucoup à des gens sans enfants !). Comme toujours c’est un peu engagé (on parle décroissance, publicité, recyclage,…). On peut aussi signaler que c’est un bel objet avec sa pochette en carton et son livret très épais (72 pages) le tout illustré par Eric Fleury. Après les chansons, comme pour les deux premiers opus, on peut écouter un conte (musical cette fois-ci) dans lequel il est question d’ogres qui ont trafiqué du lait ce qui rend tout le monde malade (une très belle fable écologique). Encore un bel album !
Le clip de Varicelle :

Pierre et Vincent Drôle d'oiseauxUn peu moins connus que les deux précédents, Pierre et Vincent sortent leur troisième album. Une suite de chansons rythmées aux thèmes divers. Certaines chansons nous invitent à jouer (on va jouer en voiture ou faire le portrait-robot d’un extra-terrestre), d’autres parlent d’écologie (notamment une très bonne chanson qui nous montre que les bêtes ne sont pas aussi dangereuses pour la planète que les hommes), ou racontent des petites histoires (comme celle d’un vampire végétarien). Il y a aussi un hommage aux nounous et l’obligatoire chanson sur les mamans (le nombre d’albums pour enfants avec une chanson sur les mamans… bref…). Un album de chansons très sympathiques avec de belles thématiques (et avec des invités de marque : Graeme Allwright, Magyd Cherfi, Christian Olivier, des membres des Ogres de Barback…).
Le clip de La tortue :

Cette année Charles Trénet aurait eu 100 ans, l’occasion de lui rendre hommage.

Trenet HaurognéJacques Haurogné a enregistré un disque de reprise pour Les éditions des Braques et Victorie Musique. C’est avec beaucoup de talent qu’il reprend Le soleil et la lune, Débit de l’eau, débit de lait, Le jardin extraordinaire, Je chante… Un album vivant qui met de bonne humeur grâce aussi aux orchestrations du Grand Orchestre du Splendid. On chante, on a envie de bouger, y’a de la joie ! On peut le trouver en CD ou en livre-CD magnifiquement illustré par Marie Dorléans. J’ai toujours du mal avec les albums de reprises (autant écouter les originales), mais celui-ci est très bon, les enfants, tout comme les adultes, vont l’adorer !
Écoutez des extraits :

Charles TrenetLa vie de Charles Trénet, de son enfance à sa mort, nous est racontée dans un ouvrage de la très bonne collection Découvertes des musiciens chez Gallimard Jeunesse. Sa naissance à Narbonne, le divorce de ses parents, ses débuts dans la chanson, ses rencontres (Cocteau, Johnny Hess,…). Ce très bel ouvrage avec de nombreuses photos apprend plein de choses aux 6-10 ans (d’après l’éditeur, bien au-delà d’après moi) sur la vie du fou chantant. Sur le CD, la narration est entrecoupées de chansons intégrales et c’est avec un grand plaisir qu’on réécoute les classiques et qu’on en découvre d’autres. Un très bon ouvrage dans une collection particulièrement bien faite.

Musique de cinéma pour petites oreillesOn continue sur les CD avec un côté documentaire avec la nouveauté de la très bonne collection Musique pour petites oreilles de Jean-François Alexandre et cette fois-ci on va parler de musique de cinéma ! Un enfant discute avec son oncle d’Amérique, un oncle compositeur de musique de cinéma. Il va lui faire écouter de célèbres thèmes et lui raconter des anecdotes à leur sujet. On va donc entendre la musique de La guerre des étoiles, James Bond ou Love Story et apprendre que le thème de Mission impossible est construit sur cinq notes, ce que sont l’orchestration et le générique, d’où vient le mot navet,… La conversation tourne autour de la musique de films mais aussi du cinéma (dans le dialogue l’oncle a passé à sa nièce les films en question et en discutent). Pour les amateurs de cinéma c’est passionnant et quel plaisir de réentendre ces musiques (dans de très bonnes orchestrations, les choix musicaux sont toujours très bons dans cette collection). Même si par moment le jeu des acteurs est un peu crispant, c’est absolument passionnant et les enfants adorent, ma fille est très fan. Décidément Musiques pour petites oreilles est une très bonne collection.

Viens DanserÇa vous dirait de danser maintenant ? C’est ce que vous propose la pétillante Magguy Faraux. Polka, java, cancan, on va secouer la tête, sauter en arrière, balancer les bras,… on va vraiment bouger tout notre corps entraîné par les rythmes endiablés (signés Strauss, Mozart, Offenbach,…) de cet album. J’avais déjà chroniqué un CD de cette collection qui était vraiment dansant (Danse Ti Doudou) et là aussi les enfants adorent et s’éclatent (les musiques sont vraiment rythmées et les indications de ce qu’ils doivent faire très simples). Après on a assez rapidement envie qu’ils l’écoutent dans leur chambre car ça devient assez vite crispant en musique de fond mais si on s’y met aussi on s’éclate ! Un super disque pour les collectivités (genre crèche) également.
Écoutez l’album avant de l’acheter.

On termine avec deux livres cartonnés pratiques pour les mains des tout-petits.

Comptines Des PapasUn livre-CD maintenant, Comptines des papas. Le CD contient des musiques douces et berceuses et le livre propose d’accompagner l’écoute des chansons par des petites activités : gymnastique, yoga, jeux, massages,… Tout est parfaitement expliqué aux parents (pourquoi se limiter aux papas ?), des indications accompagnent les textes des chansons et les illustrations sont signées Amélie Graux. On avait testé un livre de cette collection avec ma fille Mes premières comptines de relaxation et c’est toujours un des plus grands classiques chez nous (et un livre que je conseille souvent comme cadeau de naissance original). Là aussi c’est un très bon livre-CD conçu par un musicothérapeute et relaxologue pour partager de bons moments entre parents et enfants, un livre qui favorise les échanges grâce à des jeux, des massages et qui participe à l’éveil sonore des bébés.

Comptines pour chanter les couleursOn retrouve Alain Schneider et la géniale Natalie Tual (entre autres) dans le dernier né de la collection Éveil musical de chez Didier Jeunesse. C’est un des meilleurs opus de cette collection de livres-CD pour les tout-petits. Un fil conducteur relie les chansons, les couleurs ! On croise la souris verte et un éléphant blanc, on est invité à tout rebarbouiller ou à mélanger les couleurs, on est entraîné dans des rythmes dansants ou on se détend avec des rythmes plus calmes, les chansons traditionnelles croisent des inédits, bref un CD varié dont on ne se lasse pas. Le livre est magnifiquement illustré par la géniale Cécile Hudrisier c’est une énorme cerise sur le gâteau ! Un super disque pour les tout-petits (et même pour les un peu plus grands).
Des extraits sur le site de Didier Jeunesse.

Quelques pas de plus…
Nous avons chroniqué plusieurs CD pour enfants (vous les retrouvez tous dans notre rubrique musique) et notamment les deux autres albums de Pascal Parisot (Les pieds dans le plat et Bêtes en stock), les deux précédents Pitt’Ocha (La pittoresque histoire de Pitt’Ocha et Pitt’Ocha au pays des mille collines), d’autres albums de Musiques pour petites oreilles (Musiques de cirque pour petites oreilles, Comédies musicales pour petites oreilles, Les instruments de l’orchestre pour petites oreilles, Musiques baroques pour petites oreilles et Musiques Jazz et Blues pour petites oreilles). Et, en plus de ceux-ci, parmi nos coups de cœur : Bête et méchant d’Oldelaf , Weepers circus à la récré, Petit robert et le mystère du frigidaire de Brico Jardin , Quand je ne chante plus de chanson, je tourne en rond de Babouille Bonbon, Chat qui se cache d‘Ici Baba, Et qu’ça saute et ABCDzut de Zut, Ouf  ! des Voilà voilà, Yemaya et Dalaka, Ma tata, mon pingouin, Gérard et les autres de François Hadji-Lazaro, Vu de la lune d’Abel, Marrons et châtaignes de Nid de Coucou, Les plus belles berceuses Jazz, 1,2,3 danse avec moi de Kossua Ghyamphy, L’homme qui rêvait d’être une girafe de Tom Poisson,…

La vie de château
de Pascal Parisot
Naïve
Autour de 16€, 65 minutes environ, 2013.
Pitt ‘Ocha et la tisane de couleurs
de Les ogres de Barback
Irfan (le label)
25€, 79 minutes 40, imprimé chez un éditeur éco-responsable, 2013.
Drôles d’oiseau
de Pierre et Vincent
Victor Mélodie
15€ (prix de vente conseillé), 71 minutes, 2013.
Charles Trénet pour les enfants
de Jacques Haurogné
Victorie
18€ (prix de vente conseillé), 2013.
Charles Trénet pour les enfants
de Jacques Haurogné
Éditions des Braques dans la collection Un livre, un CD
18,50€, 212×214 mm, 33 pages, imprimé en France, 2013.
Charles Trénet
de Stéphane Ollivier, illustré par Lucie Durbiano
Gallimard Jeunesse dans la collection Découverte des musiciens
16,15€, 190×190 mm, 24 pages, 40minutes, imprimé en Italie, 2013.
Musique de cinéma pour petites oreilles
de Jean-François Alexandre
Naïve dans la collection Musiques pour petites oreilles
15€ (prix de vente conseillé), 76 minutes, 2013.
Viens danser la java, la polka, le cancan
de Magguy Faraux
ARB music, dans la collection Terres d’enfance.
17,90€ (prix de vente conseillé), 2013.
Comptines des papas
de Gilles Diederichs, illustré par Amélie Graux
Nathan dans la collection Petit Nathan
15€, 264×262 mm, 12 pages, imprimé en Chine, 2013
Comptines pour chanter les couleurs
de Collectif, illustré par Cécile Hudrisier
Didier Jeunesse dans la collection Eveil Musical
12,90€, 160×160 mm, 15 minutes environ, 28 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Envie de participer d’animer une fanfare ? Et hop ! (En plus d’être ludique on apprends le son des instruments).

Gabriel

You Might Also Like