La mare aux mots
Parcourir le tag

Adolie Day

Parler des attentats et du suicide [article en accès libre]

Par 23 juin 2017 Livres Jeunesse

Les livres du jour parlent de sujets pas faciles à aborder avec les enfants : les attentats et le suicide de l’un des parents.

Il était une fois un village qu’on appelait Le village aux mille roses parce qu’il y poussaient des roses de toutes les couleurs. Un jardinier réussi à réaliser un jour des roses noires et pour le chef ce fut le coup de foudre pour cette nouvelle fleur. Désormais, il ne voulait plus voir d’autres roses, les noires seules étaient admises… et gare à quiconque oserait cultiver d’autres fleurs.
C’est en pensant à Arianne Theiller, ancienne stagiaire chez Flammarion décédée au Bataclan, que Philippe Nessmann a écrit ce conte magnifique. Il y est question de diversité et de dictature, il évoque avec des mots poétiques le totalitarisme. La fable est pourtant pleine d’espoir. C’est un formidable outil pour discuter avec les enfants (en famille ou à l’école).
Un ouvrage pour évoquer les attentats et rendre hommage à ceux et celles qui nous ont été arrachés par les barbares.

Un enfant s’interroge… c’est quoi un attentat ? Difficile d’expliquer, même avec des métaphores… Comment expliquer l’inexplicable, comment faire comprendre aux enfants le sens de ce mot qu’ils ont beaucoup entendu ces derniers temps, sans les terroriser.
On avait déjà parlé de C’est quoi un attentat, lors d’un Parlez-moi de (lire ici), mais nous ne l’avions pas chroniqué. Contrairement au livre précédent, ici on n’est pas dans une fable, mais dans quelque chose de plus concret (le livre vise un public plus jeune) et si le début peut décontenancer (c’est mon cas), la fin répond avec justesse à la question. Difficile de lire sans avoir la chair de poule, mais le livre est pourtant plein d’espoir en parlant de l’après.
Un album dur, mais nécessaire pour parler avec les plus jeunes de ces tragédies qui font maintenant partie de leur quotidien.

Maman est forte, elle ne pleure jamais… pourtant ce soir, elle pleure. C’est depuis le coup de tonnerre… mais normalement l’orage ne la fait pas pleurer et là elle ne peut plus s’arrêter. Papa aussi pleure, ainsi que le grand frère. Après l’orage, tout est devenu calme… trop calme… plus de bisous, plus de câlins, pourtant l’enfant n’a rien fait… Pourquoi tout le monde est devenu bizarre ?
On évoque ici les policiers qui sont apparus devant l’école, « l’épidémie de tristesse », la vérification des sacs dès qu’on va dans les magasins et des bougies et des dessins qui sont apparus à un endroit. C’est délicat, poétique, et les enfants vont reconnaître des moments qu’ils ont traversés il y a peu. Hélène Romano évoque avec beaucoup de justesse ce sentiment d’impuissance des enfants face au désarroi des parents et leur peine quand on leur explique qu’ils sont trop petits pour comprendre (l’album est un vrai plaidoyer pour parler aux enfants, nommer les choses). Graphiquement, c’est tout aussi réussi.
Un bel album pour évoquer les attentats et rappeler la nécessité d’expliquer aux enfants.

Un autre livre pour parler des attentats, Graines de Charlie, que l’on avait chroniqué ici.

Un enfant se souvient de la vie « avant », quand il partait à la plage avec ses parents, le bonheur qui régnait dans la maison. C’était il y a seulement deux ans, depuis son père n’est plus là à cause d’un arbre. C’est sur cet arbre que l’enfant a vu son père se balancer à une branche, sans bouger.
On retrouve Hélène Romano et Adolie Day dans cet album également sorti chez Courtes et Longues. Avec beaucoup de délicatesse, tant dans le texte que dans les illustrations, elles évoquent le suicide de l’un des parents. Disons les choses franchement, le livre est vraiment destiné aux enfants vivant ce drame-là (on trouve d’ailleurs, en fin d’ouvrage, une fiche détachable à destination des adultes pour aider ces enfants), mais (contrairement à pas mal de livres « médicament ») l’album est particulièrement réussi, c’est un livre de qualité comme on a l’habitude de voir aux éditions Courtes et Longues.
Un bel ouvrage pour aider les enfants dont l’un des parents s’est suicidé.

Le village aux mille roses
de Philippe Nessmann
Flammarion jeunesse
5 €, 140×200 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Dis, c’est quoi un attentat ?
Texte d’Oulya Setti, illustré par Perrine Rempault
Bilboquet dans la collection Les trésors bilboquet
13,50 €, 256×188 mm, 34 pages, imprimé en Union Européenne, 2017.
Après l’orage
Texte d’Hélène Romano, illustré par Adolie Day
Éditions Courtes et Longues
15 €, 175×250 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017
L’arbre et l’ombre de la lune
Texte de Hélène Romano, illustré par Adolie Day
Éditions Courtes et Longues
19,90 €, 172×247 mm, 32 pages, imprimé en France, 2017

You Might Also Like

Quelques activités pour ces journées de vacances

Par 4 novembre 2012 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Les vacances sont là, il ne fait pas super beau… il faut occuper les enfants ! Quelques cahiers d’activités.

Mon cahier Montessori de chez Nathan est un gros cahier avec des tas d’activités. Le livre contient 212 pages et il est plutôt complet. On va travailler sur les formes, les lettres et les sons, la nature et la géographie… sous forme de dessin, découpage, coloriage, collage (une planche de gommettes est d’ailleurs proposée en fin d’ouvrage),… Des activités il y en a ! Même si, parfois, les exercices tournent un peu en rond (souvent les mêmes) et dans le genre j’ai préféré celui de Balthazar. Le livre fourmille aussi de conseils aux parents pour aiguiller les enfants, les laisser travailler seuls (rappelons que la pédagogie Montessori est basée sur le fait que l’enfant doit apprendre à faire seul). Il s’adresse aux 3-6 ans, il est conçu par une enseignante et directrice d’une école Montessori et il est vraiment très sympa. .  Les enfants adorent ce genre de cahier et nous on adore les occuper intelligemment, non ?

    

Chez Deux coqs d’or viennent de sortir deux cahiers dans la collection Mon grand livre d’activités, un sur les princesses et fées et l’autre sur les chevaliers et pirates… et là ceux qui me connaissent savent déjà ce que je vais dire !  Pourquoi faire deux cahiers, un étiqueté fifille rose tout ça et l’autre garçon… Passé le sujet qui fâche on peut admettre qu’ils sont bien faits, sympa et complets ! Dans les deux on va retrouver des pochoirs (épées, armures, dragons d’un côté et licornes, cygnes et carrosses de l’autre), des choses à colorier, à découper, des petits jeux (et même des jeux de plateau), des autocollants, des histoires, de l’origami, des tests, des textes à trous pour créer une histoire… bref de quoi occuper des heures ! Encore une fois ce côté fille d’un côté et garçon de l’autre (et impossible d’acheter celui chevalier à une fille car les textes à l’intérieur sont vraiment destinés à un garçon) me gêne un peu… Mais bon si votre fille adore les princesses ou votre fils les chevaliers, foncez c’est fait pour eux !

Envie d’activités scientifiques ? C’est ce que proposent les éditions Usborne avec un petit carnet à spirales, 50 activités scientifiques. Ici on va faire vibrer une fourchette tenue par un fil pour comprendre les vibrations de l’air, percer le bas d’une bouteille d’eau introduire des pailles dans les trous puis de l’eau dans la bouteille pour tester l’énergie hydraulique, créer une mini guitare pour comprendre comment les vibrations font les notes ou encore découvrir l’ADN grâce à un oignon, du liquide vaisselle, du sel et de l’alcool. Bref 50 expériences toutes assez simples (généralement à faire avec un adulte quand même quand les enfants sont trop petits) qui vont permettre de comprendre des choses en sciences. C’est ludique tout en étant éducatif, c’est très bien fait, très bien expliqué, bref j’aime beaucoup !

Votre enfant aime la nature ? Alors voici Mon cahier nature ! Très complet et très bien fait il propose 100 activités généralement très sympa : créer un HLM à abeilles (grâce à des branches creuses), un aspir-insecte pour mieux observer les petites bêtes (personnellement je suis assez fan car c’est très ingénieux et ça permet vraiment d’attraper les insectes puis de les relâcher sans qu’aucun mal ne leur soit fait), fabriquer une lotion anti-moustique (là aussi ça ne tue pas, ça éloigne), un pain de graisse pour nourrir les mésanges,… Dans ce cahier on trouve des recettes de cuisine, des choses à fabriquer, du bricolage, du recyclage, des petits jeux… c’est franchement un très bon cahier d’activités. On voit apparaître de plus en plus de livres « nature » car ça marche et on sent que derrière… ce sont plus des gens qui cherchent la recette pour vendre que d’écologistes ! Ici on sent vraiment l’amour de la nature. L’auteur n’est autre que le génial Christian Voltz. Une vraie réussite !

Pour les amateurs de danse (et les autres !) Adolie Day vient de sortir Lilichou, l’atelier des ballerines. Cette illustratrice a de très nombreux fans et si vous en faites partie vous n’allez pas être déçus ! Ici on va apprendre à dessiner, on va colorier, coller (des autocollants sont proposés en fin d’ouvrage). C’est vraiment très bien fait, par exemple pour les dessins on montre à l’enfant des modèles et en face le dessin avec les principaux traits, l’enfant devra repasser puis ajouter ce qu’il manque puis au fur et à mesure des pages il y a de moins en moins de traits, l’enfant doit de plus en plus dessiner par lui-même. Il est aidé par une sorte de quadrillage. C’est vraiment une technique d’apprentissage pratique et bien faite. Tout ceci est aussi prétexte à apprendre les positions de danse classique. C’est vraiment un très joli carnet à spirales, très esthétique, adorable qui va faire craquer bien des enfants !

Pour terminer on va fabriquer des livres ! C’est quand même la chose principale qui nous réunit ici, non ? Je fabrique mes livres de Nadine Palmaerts et Marie Paruit est un très joli ouvrage (très coloré, bien illustré) qui va aider les enfants à fabriquer un livre de A à Z. Tout est fait pour que les enfants puissent faire le maximum de choses seuls. Ici c’est aussi un prétexte à comprendre comment sont fabriqués les « vrais » livres. Donc au programme découpage, reliure, recherche du titre et de l’illustration de couverture, les pages de garde… on va même apprendre à faire des livres pop-up, des livres accordéons, des livres éventails et des livres en forme ! On apprend aussi des techniques comme le collage. Bref pour les enfants qui aiment bricoler, fabriquer, se servir de leurs mains pour créer, ce livre va être un super cadeau ! L’éditeur l’indique dès 3 ans mais je pense que c’est un peu exagéré, personnellement je dirai plutôt 4 voire 5 ans.

Quelques pas de plus…
D’autres idées de loisirs créatifs et cahiers d’activités.

Mon cahier Montessori
de Marie Kirchner, illustré par Nicole Maubert
Nathan
12,90€, 230×270 mm, 208 pages, imprimé en France
Mon grand livre d’activités
de Karine Thiboult
Deux coqs d’or
13,50€, 247×293 mm, 96 pages, imprimé en Chine
50 activités scientifiques
de Georgina Andrews et Kate Knighton
Usborne
10,20€, 147×180 mm, 104 pages, imprimé en Chine
Mon cahier nature
de Christian Voltz
Petite plume de carotte et La petite salamandre
12€, 210×239 mm, 118 pages, imprimé en France
Lilichou, l’atelier des ballerines
de Adolie Day
Éditions Amaterra
12,50€, 178×236 mm, 75 pages, imprimé en Chine
Je fabrique des livres
de Nadine Palmaerts, illustré par Marie Paruit
Casterman
12,50€, 232×232 mm, 43 pages, imprimé en France

A part ça ?

Un petit concours pour gagner un très bon livre ? Cherchez les poissons chez D’orbestier.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange