La mare aux mots
Parcourir le tag

Aimer

La poésie de l’amour ou l’amour de la poésie

Par 21 décembre 2013 Livres Jeunesse

Trois livres (un petit, un moyen, un grand) qui mettent à l’honneur les mots et l’amour !

j'aimeOn commence par le plus petit ! Une petite liste de petits bonheurs, ça vous dit ? Alors j’ai ce qu’il vous faut ! Un petit homme chapeauté aime marcher dans le sable, voyager de son canapé, écouter la nature, et tant d’autres joies simples. Simples et poétiques surtout !

« J’aime la musique que font les arbres quand ils giflent le vent de leurs feuilles »

Une liste de plaisirs joliment mis en mots et en images par Pierre Soletti dans un petit livre de la collection Mouchoir de Poche, c’est agréable et dépaysant ! Du texte blanc sur fond noir, des illustrations contrastées, on se laisse porter et on rêve à son tour de tous ces petits plaisirs simples qui jalonnent l’existence ! J’aime !

deux qui s'aimentUn cerf et une chouette, un lièvre et son hase, une brebis et les étoiles, deux canards, une chouette et un écureuil, deux ours, un chien et une chèvre, un élan et une grenouille, un lapin et une sauterelle,… Ce ne sont que quelques-uns des couples présentés dans ce très beau recueil de poèmes de Jürg Schubiger. Réussir à manier les mots (pas toujours très courants) en les faisant rimer avec humour, tendresse et délicatesse, c’est une belle prouesse !

« Ceci est une lettre d’amour
aussi profonde, aussi sombre,
que la mer, par exemple,
sans fond, tout simplement. »

Et comme en plus, les illustrations de Wolf Erlbruch sont très belles, délicatement colorées, et pleines de détails, on obtient un très bel album, qui met l’amour à l’honneur ! Premiers émois, premiers baisers, force des sentiments, c’est vraiment émouvant !

j'aimeraisEt pour terminer, un album encore plus grand. Couverture en papier calque, feuilles de calque à l’intérieur qui permettent de voir les textes par transparence, papier glacé et épais, quel bel objet ! Un portrait, souvent d’enfant, et en face, un texte qui commence toujours par « J’aimerais ». Cette formule qui laisse la place à tous les souhaits les plus fous, mais aussi aux regrets, et aux rêves inaccessibles…

Les dessins d’Ingrid Goddon sont forts. Certains m’ont un peu dérangée, mais tous ont quelque chose qui fait qu’on a du mal à en décrocher. Et ils correspondent bien aux textes de Toon Tellegen, pleins d’émotions. Ce n’est pas toujours rose et positif, mais c’est plein d’émotion… J’ai bien du mal à en dire plus, mais je vous livre un court extrait : « J’aimerais que le bonheur soit une chose que je trouverais et que je ramènerais à la maison. Je ne dirais à personne que je l’ai trouvé. Je le cacherais et ne le sortirais que lorsque je serais certain d’être seul. Puis je le polirais. Le bonheur doit briller, même si c’est en secret. »
Voilà un magnifique qui devrait plaire aux grands enfants, aux adolescents et mêmes aux adultes !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de la collection Mouchoir de poche : Une girafe toquée de Séverine Vidal, Le goût d’être un loup de Catherine Leblanc, J’en ai assez de Michel Boucher, Je suis venu tout seul de Nicole Dedonder, et Une petite heure perdue de Nathalie Hense.

J’aime
de Pierre Soletti
Motus dans la collection Mouchoir de poche
4,50 €, 105 x 150 mm, 32 pages, imprimé en Italie, 2013
Deux qui s’aiment
Texte de Jürg Schubiger (traduit par Marion Graf), illustré par Wolf Erlbruch
La joie de lire
12 €, 165 x 218 mm, 44 pages, imprimé en Chine, 2013
J’aimerais
Texte de Toon Tellegen (traduit par Maurice Lomré), illustré par Ingrid Goddon
Notari
29,90 €, 228 x 287 mm, 94 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Cette chronique est pour moi la dernière de l’année 2013 ! Je voulais en profiter pour vous souhaiter de très joyeuses fêtes de fin d’année. Je vous retrouverai avec plaisir en 2014 !

Marianne

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange