La mare aux mots
Parcourir le tag

Albin Michel Jeunesse

Escapade nocturne et chevalier revêche

Par 13 septembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, un peu d’action ! On commence par partir à l’aventure avec une bande d’enfants plus ou moins téméraires (mais qui ont quand même un tout petit peu peur), puis on rencontre un jeune chevalier en pleine phase d’opposition aux prises avec un terrible dragon.

Nous étions dix
de Nine Antico
Albin Michel Jeunesse
18 €, 270×208 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2018.
Le chevalier qui disait non !
de Lucy Rowland
Gautier-Languereau
14,95 €, 250×290 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2018.

You Might Also Like

La théorie du complot, la vie privée et l’anorexie [ARTICLE EN ACCÈS LIBRE]

Par 5 mars 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, trois livres pour aborder des sujets forts : la théorie du complot, la vie privée et l’anorexie.

Sébastien est un petit génie qui adore lancer des rumeurs sur internet. Il a créé bon nombre de pages, de blogs, de sites, uniquement dans le but de diffuser des informations fausses pour faire le buzz. Un soir, alors qu’il est devant les informations avec sa mère, la nouvelle tombe : des attentats meurtriers ont eu lieu à Paris. D’abord sous le choc, le jeune garçon va vite reprendre ses esprits. Un tel événement est pour lui une aubaine pour pouvoir lancer des rumeurs avec plus de retentissement ! Le soir même, il crée un nouveau site, Vendredi maudit, sur lequel il diffuse de fausses informations relatives aux attentats, dans le but de faire un maximum d’audience. Mais son site est tellement fréquenté qu’un personnage mystérieux, et encore plus désireux que Sébastien de créer de la désinformation, va entrer en contact avec lui pour lui proposer un marché qui risque de pousser les choses beaucoup trop loin…
Ce roman jeunesse aborde de manière intelligente la question de la théorie du complot, comment elle est diffusée et alimentée, mais aussi le public qu’elle touche : les jeunes, pour une grande majorité. L’histoire montre comment les choses peuvent basculer très facilement. Alors que Sébastien veut juste faire le buzz (sans doute un peu pour oublier qu’il n’a quasiment aucun·e ami·e au collège), ses petites blagues de collégien attirent des personnes dangereuses et vraiment mal intentionnées qui auraient pu lui attirer encore plus de problèmes qu’il ne va en avoir.
Un roman utile pour parler des dangers d’internet et de la désinformation.

La vie privée a tendance à devenir un concept plutôt fluctuant à notre époque. On est presque continuellement filmés, les enfants sont plus que jamais surveillés, on a pris l’habitude de raconter notre vie sur les réseaux sociaux… mais à quel point cette nouvelle manière de vivre nous impacte ? Comment se protéger en mettant à l’abri les informations les plus privées ? Et bien, il faut déjà savoir qui nous surveille et comment…
Ce petit livre documentaire sur la vie privée m’a un peu glacé le sang. Déjà, parce que j’ai appris qu’on pouvait mettre des étiquettes sur les cartables des écolier·ère·s pour savoir quand ils·elles arrivent ou partent de l’école et qu’ils·elles sont donc constamment traçables, qu’on peut aussi mettre des traceurs GPS sur à peu près tout, que nos mails sont parfois collectés, archivés… bref, nous vivons à l’ère de la surveillance. Même si certaines choses présentées dans cet ouvrage sont connues de la plupart des gens, j’ai été sidérée de découvrir que sous couvert de protéger leurs enfants, les parents, professeur·e·s et tou·te·s les autres peuvent avoir des attitudes légèrement extrêmes. L’ouvrage est vraiment bien organisé et amène à se poser des questions sur cette surveillance. On s’y demande par exemple : qu’est-ce qui est le plus important dans le fait de mettre des caméras dans toutes les salles de classe : la plus grande sécurité que cela apporte ou le fait que cela puisse déborder allégrement sur la vie privée ? On nous expose aussi des situations réelles qui semblent largement outrepasser la notion de vie privée. Comme le fait de laisser les assurances poser des boîtiers dans les voitures qui leur permettront de savoir exactement comment vous conduisez. Voilà qui invite à réfléchir….
Un documentaire très bien fait, un peu terrifiant mais terriblement utile !

L’anorexie, c’est quelque chose qui est infiniment compliqué à comprendre de l’extérieur, mais également de l’intérieur. Les malades ne se rendent parfois même pas compte qu’ils·elles le sont et leur entourage peut avoir bien du mal à comprendre ce qu’il se passe. Pourtant, diagnostiqué à temps, ce trouble du comportement alimentaire peut être soigné !
Il existe beaucoup de romans sur cette maladie terrible mais finalement peu de petits guides comme celui-ci. Ce livre est aussi bien fait pour l’entourage que pour le ou la malade et essaye de donner les clefs nécessaires à l’identification du trouble. Il propose aussi des conseils pour essayer de gérer cette période difficile au mieux. On peut trouver dans cet ouvrage beaucoup d’informations sur l’anorexie, des petits encarts des termes précis ainsi que des témoignages de patient·e·s ou de personne faisant partie de leur entourage proche. Les doubles pages ne sont jamais surchargées de texte grâce à ces différents encadrés mais aussi grâce aux illustrations que j’ai trouvé (en tant qu’ex troublée du comportement alimentaire) vraiment justes et pertinentes dans leur manière de représenter la maladie. Un petit regrets cependant, j’aurais préféré lire “l’anorexique PEUT être ceci… cela….” plutôt que d’avoir un listing qui entend que tou·te·s les malades le sont de la même manière.
Un ouvrage juste et pertinent qui sait, à mon sens, mettre les bons mots sur l’anorexie.

La Théorie du complot
d‘Arthur Ténor
Scrineo
10,90 €, 130 x 190 mm, 176 pages, imprimé en France, 2018.
Touche pas à ma vie privée !
Texte de Tanya Lloyd Kyi (traduit par Anaïs Maniaval) illustré par Belle Wuthrich
Albin Michel Jeunesse
11,50 €, 160 x 213 mm, 136 de pages, imprimé en France, 2018.
L’Anorexie, un guide pour comprendre
Texte de Rébecca Shankland, illustré par Jacques Azam
De la Martinière Jeunesse dans la collection Plus d’oxygène
9,95 €, 135 x 185 mm, 112 pages, imprimé en Espagne, 2018.

You Might Also Like

Deux beaux contes

Par 25 janvier 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir deux très beaux albums avec 100 % d’héroïnes féminines dedans ! Dans le premier, trois sœurs avides d’aventures essayent de débusquer le mystérieux Quetzalcoatl et dans le second, deux orphelines se lient d’amitié et sont littéralement fascinées par un anneau d’or aux grands pouvoirs.

Quetzalcoatl
Texte de Taï-Marc Le Thanh, illustré par Éric Puybaret
Gautier-Languereau
14 €, 240 x 305 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.
La Malédiction de l’anneau d’or
Texte de Fred Bernard, illustré par François Roca
Albin Michel Jeunesse
19 €, 285 x 355 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2017.

You Might Also Like

Pop-up !

Par 4 décembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on découvre quatre pop-up ! On commence avec la pluie chez les fourmis, puis avec la déclaration des droits de l’Homme, on retrouve ensuite Chien Pourri pour des aventures parisiennes en volume et on finit avec Ernest et Célestine.

Déluge chez les fourmis
d’Elmodie
De la Martinière Jeunesse
19,90 €, 195 x 235 mm, 5 doubles pages, imprimé en Chine, 2017.
Chien pourri à Paris ! Pop-up
Texte de Colas Gutman, illustré par Marc Boutavant
L’école des loisirs
24,90 €, 208 x 164 mm, 50 pages, imprimé en Chine, 2017.
La Déclaration Universelle des droits de l’Homme
Collectif
Albin Michel Jeunesse dans la collection Trapèze
15 €, 120 x 160 mm, 7 doubles pages, imprimé en Chine, 2017.
Le Grand Livre pop-up Ernest et Célestine
de Gabrielle Vincent
Les Albums Casterman
18,90 €, 260 x 300 mm, 7 doubles pages, imprimé en Malaisie, 2017.

You Might Also Like

Avec un peu d’imagination…

Par 1 décembre 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, deux livres qui font la part belle à l’imagination ! On commence par rencontrer trois petits minous accros aux écrans, avant d’aller affronter de vilains cauchemars !

Les trois petits casse-pieds
Texte de Jean Leroy, illustré par Matthieu Maudet
L’école des loisirs
12,20 €, 216×268 mm, 36 pages, imprimé en Belgique, 2017.
Le livre qui fait peur aux cauchemars
Texte de Léna Ellka, illustré par Laurent Simon
Albin Michel Jeunesse
13,50 €, 245×260 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2017.

You Might Also Like

Secured By miniOrange