La mare aux mots
Parcourir le tag

Amélie Fontaine

De beaux et bons documentaires

Par 6 décembre 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose d’en savoir plus sur les villes (présentes et futures), mais aussi de parler des animaux et des humains. Quatre très bons documentaires à mettre au pied du sapin (que l’on trouve d’ailleurs dans notre webzine spécial Noël !).

la ville quoi de neuf ?
de Didier Corville
Hélium
16,90 €, 209×300 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2018.
Maisons autour du monde
Textes de Mia Cassany (traducteur·trice non crédité·e), illustrés par Paula Blumen
Nathan dans la collection Album Mosquito !
14,95 €, 230×320 mm, 40 pages, imprimé en France, 2018.
Les droits des animaux ça me concerne
Textes de Florence Pinaud, illustrés par Amélie Fontaine
Actes Sud Junior
15,90 €, 206×278 mm, 84 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Discriminations, inventaire pour ne plus se taire
Texte d’Emma Strack, illustré par Maria Frade
De la Martinière Jeunesse
14,90 €, 170×230 mm, 160 pages, imprimé en Espagne, 2018.

You Might Also Like

Docs en tout genre

Par 31 mars 2015 Livres Jeunesse

Je m'appelle LivreÀ l’heure où l’avenir du livre peut sembler incertain, il est bon de rappeler que son histoire a commencé il y a plus de 5000 ans et qu’il n’a pas toujours eu la forme qu’on lui connaît aujourd’hui.
Ici, c’est le livre lui-même qui parle, et qui raconte sa vie, ses évolutions, ses gloires et ses drames. Le narrateur commence son récit en nous rappelant qu’avant l’invention de l’écriture, il y avait des histoires, dont l’existence dépendait uniquement de la mémoire des hommes : « Avant moi, Livre, il y eut la Voix. » Racontant l’invention des hiéroglyphes, de l’alphabet, du papier et de l’imprimerie, comme s’il s’agissait d’histoires extraordinaires plutôt que de faits historiques, Livre retrace son évolution jusqu’à l’E-Book, s’interrogeant sur son propre futur avec philosophie : « Quand j’étais tablette d’argile, n’étais-je pas minéral ? / Quand j’étais papyrus, n’étais-je pas végétal ? / Quand j’étais parchemin, n’étais-je pas animal ? / Pourquoi m’inquièterais-je de devenir digital ? »
Présenté par l’éditeur comme un roman, ce livre est en fait un documentaire écrit sous la forme d’un récit, donc un documentaire vivant, très plaisant à lire, drôle et intelligent, intéressant aussi bien pour les enfants qui savent bien lire que pour les parents. Des citations sur le livre et la lecture, d’auteurs comme Jorge Luis Borges, Lewis Carroll, Emily Dickinson, Mark Twain, ponctuent et aèrent le récit. Les magnifiques dessins en noir de Neil Packer, qui illustrent avec poésie la folle histoire du livre, en font un très bel objet, à offrir à tous les amateurs de livres… et les autres !
Le même vu par La Soupe de l’espace et Sous le feuillage.

I like EuropeIl n’est pas toujours facile de se rendre compte que l’Europe, qui se veut une entité à part entière, est formée d’une multitude de cultures, de traditions, de visions. À travers le témoignage de 10 jeunes Européens et Européennes, âgés 22 à 34 ans, vivant en Grèce, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Lettonie, en Bosnie, au Portugal, l’ouvrage I like Europe donne la parole à toute une génération, qui a parfois du mal à trouver sa place dans la société actuelle, qui se pose des tas de questions sur l’avenir et qui interroge sans cesse le sens et les implications du mot « Europe ».
Cet ouvrage met sur papier une série de rencontres que l’auteure et reporter Caroline Gillet et l’illustratrice Amélie Fontaine ont enregistrées et filmées, et qui ont fait l’objet de chroniques radiophoniques diffusées sur France Inter. On passe de pages d’interviews à des pages foisonnantes d’illustrations, pareilles à des clichés de détails, de personnes, d’instants capturés par les crayons d’Amélie Fontaine. La colorisation est originale et rend l’ouvrage très esthétique.
C’est un documentaire très intéressant mais quand même assez pointu, donc plutôt pour les ados, et sans aucun doute pour les adultes.
Une vidéo de présentation et des extraits sur le site de l’éditeur.

Aimer un peu, beaucoup... à la folie ?Ah, l’Amour ! Les ados s’en posent des questions sur ce sujet : pourquoi et comment tombe-t-on amoureux ? Comment différencier l’amour de l’amitié ? Pourquoi celui ou celle qu’on aime ne nous aime pas ? Autant de questions qu’ils n’osent pas toujours poser à leurs parents, qui, d’ailleurs, n’ont pas forcément les réponses…
Heureusement, Anissa Castel en a, des réponses et l’Amour, ce « mélange étonnant d’extrême lucidité (…) et de doux délire », elle l’explique simplement dans ce petit ouvrage facile et agréable à lire. À grand renfort de concepts philosophiques, de citations littéraires et d’exemples, l’auteure balaie les différentes phases de l’Amour, ses « symptômes », ses bonheurs, ses malheurs, et tente d’éclaircir ce sentiment si déroutant, même pour les adultes. En marge, le petit hibou logo de la collection Chouette ! Penser définit les termes un peu complexes et situe les auteurs cités. Régulièrement, les illustrations de Christelle Enault donnent vie avec poésie aux mots d’Anissa Castel. Je regrette simplement que, si les textes parlent de l’Amour en général, les dessins, quant à eux, ne mettent en scène qu’un garçon et une fille.

Je m’appelle Livre et je vais vous raconter mon histoire
Texte de John Agard (traduit par Rose-Marie Vassallo), illustré par Neil Packer
Nathan dans la collection Romans Grand format
13,90€, 130×200 mm, 144 pages, imprimé en France, 2015.
I like Europe
Texte de Caroline Gillet, illustré par Amélie Fontaine
Actes Sud Junior
15,90€, 183×230 mm, 72 pages, imprimé au Portugal, 2015.
Aimer un peu, beaucoup… à la folie ?
Texte d’Anissa Castel, illustré par Christelle Enault
Gallimard Jeunesse Giboulées dans la collection Chouette ! Penser
10,50€, 130×200 mm, 85 pages, imprimé en Belgique, 2013.

À part ça ?

LogogriphesJe dois, pour paraître accomplie,
Avec art farder mes appas ;
Je ne suis jamais plus jolie
Que lorsque l’on ne me voit pas.

Lecteur, en restant inconnue,
Souvent, je trouve ta raison ;
Nous perdrions, si j’étais nue,
Toi ton amour, et moi mon nom.

Qui suis-je ?

Vous trouverez la réponse dans Logogriphes, le grand livre des casse-têtes et chausse-trapes lexicaux ! Imaginé par Daniel Berlion et Yves Lamy, ce gros pavé de presque 300 pages réunit 700 énigmes, charades, anagrammes sur le thème de la langue française et de la littérature. Je vous préviens, il y a du challenge ! Chapeau à qui viendra à bout de ces casse-têtes ! Mais qu’est-ce que ça fait du bien de se remuer les méninges avec des jeux intelligents, complexes et originaux.
Logogriphes, le grand livre des casse-têtes et chausse-trapes lexicaux, Danier Berlion et Yves Lamy, 20€90, Larousse, 2014.

Marie

You Might Also Like

Secured By miniOrange