La mare aux mots
Parcourir le tag

Amérique

À l’autre bout du monde…

Par 6 février 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on part, en direction des États-Unis, à la rencontre de Ruby Bridges, icône – malgré elle – des droits civiques, puis l’on suit les mésaventures d’une petite fille chinoise et de sa grand-mère… Préparez-vous à un magnifique voyage !

Ruby tête haute
Texte d’Irène Cohen-Janca, illustré par Marc Daniau
Les éditions des éléphants
15€, 245×337 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.
L’arbre de Tata
Texte de Yu Liqiong (traduit par Chun-Liang Yeh), illustré par Zaü
HongFei
15,90€, 237×268 mm, 40 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

À l’aube du XXe siècle

Par 4 juillet 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on fait la connaissance de deux héroïnes courageuses et intrépides : Jolanda et Calpurnia. Deux héroïnes qui vont devoir faire face à des drames : la Première guerre mondiale pour l’une et la société patriarcale pour l’autre…

Hors-Champ
de Chiara Carminati (traduit par Bernard Friot)
La joie de lire
14,50 €, 143×211 mm, 172 pages, imprimé en Europe, 2017.
Calpurnia et Travis
de Jacqueline Kelly (traduit par Dominique Kugler)
L’école des loisirs
18,50 €, 149×218 mm, 366 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

American Dreams

Par 16 août 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on plonge dans l’Amérique de la seconde moitié du XXe siècle grâce à deux romans initiatiques trépidants Sur la route d’Indianapolis et Mister Orange.

Sur la route d’Indianapolis
De Sébastien Gendron
Magnard Jeunesse
11,90 €, 141×215 mm, 125 pages, imprimé en Espagne, 2016.
Mister Orange
De Truus Matti
La joie de lire
11,90 €, 130×185 mm, 235 pages, imprimé en Allemagne, 2016.

You Might Also Like

Je vis ici

Par 10 novembre 2014 Livres Jeunesse

Little manCassius a rêvé qu’il avait le droit de traverser le pont. Cassius se souvient. Il se souvient d’avant, quand il habitait loin. Quand la guerre l’a forcé à traverser l’océan. Cassius est là, dans la ville. C’est chez lui, maintenant.
Il y a des albums dont il est impossible de parler. Qui sont impossible à résumer. Où le chroniqueur que je suis se rend compte de l’inutilité de son exercice. À quoi bon tenter de vous donner envie de vous procurer Little Man, le voir suffit ! Ouvrir ce chef d’œuvre convaincrait n’importe qui ! Little Man est une pure merveille, un bijou. Vous ne me croyez pas ? Regardez la vidéo, et l’on en reparle (imaginez en plus les découpes au laser) ? Au fond, je n’avais même pas besoin d’écrire, juste vous montrer la vidéo et vous auriez déjà couru en librairie.

CeAdama matin Adama n’est pas en classe. Les enfants s’interrogent, où peut bien être le garçon ? Les jours passent, Adama ne revient pas. L’institutrice semble inquiète, elle semble savoir quelque chose. Les enfants la tannent, elle finit par parler : la famille d’Adama est menacée d’expulsion. Adama se cache. Comment quelqu’un qui n’a rien fait peut-il être recherché par la police ?
Malgré quelques petits défauts, Adama est un très bel album qui dit avec la naïveté des enfants l’incompréhension face aux histoires de papiers. Comment un de leurs camarades qui a toujours vécu ici peut-il, d’un coup, être menacé d’être expulsé ? La classe va se battre, ne pas laisser faire cette injustice. Ici, le regard est juste, sans caricature (la police n’est pas constituée que de méchants). Le texte est particulièrement à hauteur d’enfant (sur le sujet, ce n’est pas toujours le cas).
Un livre fort sur un sujet fort, qui a reçu le soutien d’Amnesty International.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des livres d’Antoine Guilloppé (Le voyage d’Anoki, Les musiciens de Brême, La mouffle, Loup noir, Grand blanc, Première neige, Plein soleil, Qui dit noir dit blanc, Pleine lune et Akiko la rêveuse). Nous avons également interviewé Antoine Guilloppé.

Little Man
d’Antoine Guilloppé
Gautier-Languereau
19,90 €, 310×310 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2014.
Adama
de Remedium
Zoom éditions dans la collection Gros béguin
14 €, 180×280 mm, 48 pages, imprimé en République Tchèque, 2014.

You Might Also Like

Américain, Américaine

Par 1 mars 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, on part en Amérique, ou l’Amérique vient à nous…!

l'aventure selon mo Partons directement dans le Sud des États-Unis où vit Mo avec ses parents adoptifs, Miss Lana et Colonel, excentriques cafetiers de la ville de Port-Tupelo, depuis qu’un ouragan l’a rendue orpheline. Elle a 11 ans, est en classe de 6ème et a la particularité d’écrire énormément, notamment son autobiographie. Un jour, son père est soupçonné d’être lié à un meurtre. Convaincu de son innocence, et déterminée à éviter aux siens d’avoir des ennuis, elle va se mêler à l’enquête, avec son ami Dale, avec qui elle formera les Desperados Détectives ! Et on peut dire qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche !

Coup de cœur pour ce roman et surtout ce personnage de Mo, si attachante ! Futée, espiègle, déterminée et pipelette, elle mène son petit monde tambour battant !  Sheila Turnage nous plonge dans l’ambiance du Sud des États-Unis, tout en nous proposant une enquête bien ficelée et pleine de rebondissements, de détails et de personnages truculents. On ne s’ennuie pas, on cherche avec Mo, et on l’encourage intérieurement ! C’est souvent drôle et touchant à la fois, et je crois que c’est le cocktail d’émotions que je préfère !

mon américainCette-fois, c’est l’Amérique qui vient à nous ! Jérémie Chew débarque au collège Boris Vian, dans la classe de 4ème 1. Et on peut dire qu’il ne passe pas inaperçu ! Il arrive de Los Angeles, il est trilingue, et son père vient d’être nommé au consulat américain de Dijon. Autant dire qu’il surprend et intrigue tout le monde, d’autant plus qu’il ne fait rien pour se faire aimer des autres… A part peut-être de Marina, qui s’intéresse à lui et s’en rapproche de plus en plus… Tellement, qu’elle finira par être très surprise !

Double jeu, mystère, mensonges, le suspense est au cœur de ce roman pour adolescents. Jérémie et Marina ne sont pas comme les autres, et s’attachent l’un à l’autre, en dépit de leurs différences et de leurs situations particulières. Jérémie est malmené par la vie, Marina couvé par ses parents, et ces deux-là s’attirent. Mais c’est une attirance impossible que nous raconte Jean-Paul Nozière, pleine de non-dits. Il dépeint les rapports entre adolescents, pas toujours évidents quand on a 14 ans et même si j’ai parfois trouvé que l’écriture était un peu trop « parlée », elle a le mérite de nous plonger rapidement au cœur de l’intrigue. Une histoire moderne, rythmée et mystérieuse qui devrait plaire aux collégiens.

Quelques pas de plus…
Pour prolonger le voyage en Amérique, retrouvez une chronique récente de Gabriel, sur ce thème.

L’aventure selon Mo
de Sheila Turnage (traduit par Cécile Nelson)
Seuil Jeunesse
14,50 €, 140 x 205 mm, 369 pages, imprimé en France, 2014.
Mon américain
de Jean-Paul Nozière
Nathan dans la collection Mes années collège
5 €, 120 x 180 mm, 108 pages, imprimé en France, 2013.

A part ça ?

Aujourd’hui, nous sommes le 1er mars ! Il est donc temps pour nous de vous livrer nos albums coups de cœur du mois de Février. Pour ma part, c’était donc La déclaration, de Philippe Jalbert (Seuil), L’anniversaire de Mickaël Escoffier et Kris di Giacomo, (Kaléidoscope), Le tout petit d’Anne Letuffe (L’atelier du poisson soluble). Et pour Gabriel, Le fils des géants, de Gaël Aymon et Lucie Rioland (Talents Hauts), Gustave, de Rémy Simard et Pierre Pratt (La Pastèque), et La chaise de Peter d’Ezra Jack Keats (Didier Jeunesse).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Marianne

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange