La mare aux mots
Parcourir le tag

Amitié fille-garçon

Un mur, deux rives et la guerre

Par 4 août 2017 Livres Jeunesse, Médias

Aujourd’hui, des albums où l’Histoire s’invite. Il sera question de Seconde Guerre mondiale et de chute du Mur de Berlin. Et, puisqu’on parle d’Histoire, je vous proposerai deux revues sur le sujet.

D’une rive à l’autre
Texte de Cécile Roumiguière, illustré par Natali Fortier
À pas de loups
16 €, 270×170 mm, 40 pages, imprimé en Belgique, 2016.
Léonie se marie
Texte d’Isabelle Wlodarczyk, illustré par Sonia Maria Luce Possentini
Lirabelle
19 €, 235×305 mm, 24 pages, lieu d’impression non indiqué, 2016.
Un air de violoncelle. 1989, la chute du Mur de Berlin
Texte d’Adèle Tariel, illustré par Aurore Pinho E Silva
Kilowatt dans la collection Un jour ailleurs
15,80 €, 195×270 mm, 48 pages, imprimé en Pologne, 2016.

You Might Also Like

Tendres rebelles

Par 12 mars 2015 Livres Jeunesse

perdus au muséeLa classe de Mlle Simone est en sortie. Au programme, le musée du coin ! Tout le monde porte une belle casquette rouge, pour être facilement identifié. La maîtresse rappelle encore et encore les règles élémentaires de bonne tenue et de sécurité, et la visite commence. Justin et Noémie sont ensemble dans le bus et dans le rang. Ils se serrent la main très fort et admirent les tableaux… Et soudain, c’est le drame ! Ils sont toujours ensemble, mais autour d’eux, plus de copains, plus de maîtresse ! Ils sont clairement perdus. Ensemble, ils n’ont peur de rien, et ne s’inquiètent pas plus que ça… Ils prennent même quelques libertés !
À deux, on ne risque rien (ou presque) et l’on est plus fort ! Il suffit d’avoir un bon ami, quelqu’un sur qui compter, et le poids que l’on a sur le cœur dans certaines situations angoissantes (en l’occurrence, se perdre dans un musée…) s’allège ! C’est ce que nous rappelle Laure Monloubou avec Perdus au musée !. À la fois dans le texte et dans les illustrations, elle réussit toujours aussi bien à mêler situations du quotidien et message plus profond !
C’est drôle, tendre, jamais mièvre et ça fait du bien !

sauvageSauvage vit dans les bois depuis toujours. Tous les animaux ont pris soin de son éducation et elle est totalement épanouie. Un jour, elle rencontre des animaux inconnus, qui lui ressemblent vaguement physiquement et qui l’emmènent vivre chez eux. C’est du grand n’importe quoi ! Ils se coiffent, ils parlent une drôle de langue, ils mangent avec des couverts… Décidément, avec eux, elle ne se sent pas du tout à l’aise ! Sa place est dans la forêt, un point c’est tout !
Ces grands yeux et cette coiffure fleurie sur la couverture m’ont immédiatement attirée, intriguée. Et j’ai bien fait de m’aventurer dans cette histoire, qui nous rappelle qu’il est aussi important d’écouter son cœur pour s’épanouir que de respecter la vie sauvage ! Avec Sauvage, Emily Hughes nous propose de belles illustrations fouillées, expressives et colorées et un texte simple qui va droit au but !
Un album pour revenir à l’essentiel !
Le même vu par Le cabas de Za, La littérature jeunesse de Judith et Sophie et Le tiroir à histoires.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Laure Monloubou (Maman arrive…, Jacinthe, Mais pourquoi ? et Danse, Prosper, danse !). Nous l’avons également interviewée.

Perdus au musée !
de Laure Monloubou
Kaléidoscope
12,80 €, 186 x 287 mm, 34 pages, imprimé en Italie, 2015.
Sauvage
de Emily Hughes
Autrement Jeunesse
12,50 €, 275 x 238 mm, 32 pages, imprimé en Belgique, 2014.

À part ça ?

Vadim Trunov a photographié des écureuils en train de jouer !

Marianne

You Might Also Like

Les sentiments humains

Par 28 novembre 2014 Livres Jeunesse

Je sais bien que demain
Ira peut-être moins bien
Mais je n’aurais qu’à penser au passé
Tu sais celui qu’on s’est bâti
A coups de rires et de joie
Celui qu’on s’est donné le droit d’habiter
Tu sais celui qu’on a souvent touché du bout de nos doigts
Tu sais celui qui a grandi entre toi et moi
27-100 rue des partances, Pierre Lapointe

Sept jours à l'enversIl est mort. Il y a une semaine maintenant. Une semaine douloureuse avec les sourires forcés, le retour à l’école, la boule au ventre, les souvenirs qui rejaillissent et l’enterrement où tous ces gens font le même geste, une petite caresse sur la tête.
Sept jours à l’envers est un roman très fort de Thomas Gornet. Sept jours entre l’annonce de la mort et l’enterrement. À l’envers parce que tout commence par la fin, le roman s’achève sur la mort (tout au long du roman, on se demandera d’ailleurs qui est mort). À l’envers, c’est aussi l’état du héros. Sept jours à l’envers n’est absolument pas un livre larmoyant, on sourit régulièrement avec les souvenirs évoqués, les conversations pleines d’humour qu’échangeait le héros avec le disparu. Ce n’est absolument pas un roman plombant. En lisant ce très beau roman de Thomas Gornet j’ai pensé plusieurs fois à un auteur que j’aime beaucoup, Arnaud Cathrine.
Sept jours à l’envers c’est un beau roman sur la mort, sur la vie qui continue, sur le bouleversement qu’est la perte d’un proche.

Pas couchéQu’on ARRÊTE de le lui demander, Manon n’a pas couché avec Timothée ! Arrêtez de la saouler avec ça, elle n’en peut plus ! OUI, elle est hétéro et lui aussi, OUI ils passent leur temps ensemble, mais ils sont AMIS ! Vous savez ce que c’est un AMI ? On ne couche pas avec son ami ! L’amitié entre fille et garçons ça existe, eh oui ! Alors arrêtez de lui demander, elle ne couche pas avec Timothée !
Pas couché de Cathy Ytak se lit d’un seul souffle comme le dit la couverture, une sorte de monologue sans reprendre sa respiration. On entend les intonations de la jeune fille, sa voix (et l’on imagine parfaitement une adaptation théâtrale). On parle ici de l’amitié, de sa force, du regard des autres et de leurs visions étriquées, de l’ambiguïté. Cathy Ytak parsème son livre de musique (Manon et Timothée sont fans de vieux vinyles) et les amoureux de chanson française se régalent.
Un livre très fort, à lire d’une traite.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Thomas Gornet (Je porte la culotte / Le jour du slip et Qui suis-je ?) et Cathy Ytak (Petits ruisseaux).

Sept jours à l’envers
de Thomas Gornet
Rouergue dans la collection doado
8,70 €, 139×204 mm, 80 pages, imprimé en France, 2014.
Pas couché
de Cathy Ytak
Actes Sud Junior dans la collection D’une seule voix
9 €, 116×216 mm, 67 pages, imprimé en France, 2014.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange