La mare aux mots
Parcourir le tag

Andersen

De grands classiques en livres et des petits contes au cinéma

Par 13 novembre 2018 Cinéma et DVD, Livres Jeunesse

Vous connaissez certainement Blanche-Neige, Roméo et Juliette, Mowgli et Le roi nu… mais les voici dans de nouvelles (et magnifiques) versions. Après ces beaux livres (qui auront leur place sous le sapin), un film qui sent déjà Noël à voir au cinéma dès demain, Petits contes sous la neige.

Blanche-Neige
Texte de Gaël Aymon, illustré par Peggy Nille
Nathan dans la collection Album Nathan
16,90 €, 230×300 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2018.
Roméo et Juliette
Texte de Pierre Coran, illustré par Charlotte Gastaut
Père Castor
14 €, 240×300 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2018.
Mowgli de la jungle
Texte de Michel Laporte, d’après Rudyard Kipling, illustré par Olivier Latyk
Père Castor
15,50 €, 220×240 mm, 64 pages, imprimé en Chine, 2018.
Le roi nu
Texte de Hans Christian Andersen, illustré par Albertine
La joie de Lire
14,90 €, 272×219 mm, 40 pages, imprimé en Lettonie, 2018.
Petits contes sous la neige
Collectif
Folimage
40 min. env., 2018.

You Might Also Like

Il n’y a pas que les livres dans la vie : des loisirs créatifs pour les vacances !

Par 13 février 2016 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Certain.e.s sont déjà en vacances, d’autres le seront bientôt… On vous propose quelques loisirs créatifs pour occuper les enfants.

You Might Also Like

La chronique numérique : des contes pas comme les autres

Par 19 avril 2015 Livres numériques, Numérique

Pipo et l'histoire inachevéePour un lutin, Pipo a une drôle de dégaine : un pantalon trop court, une seule chaussure et une chaussette trouée, un gros nez avec des pustules. Son rêve ? Être le héros d’une histoire. C’est ce qu’il va devenir, avec l’aide du lecteur. Pipo et l’histoire inachevée est un conte interactif, développé par Slim Cricket.
L’aventure commence par la convocation de Pipo par le roi. Pipo n’est pas très courageux, pourtant il ne peut tout de même pas contrevenir aux ordres du roi lui-même. Le voilà donc parti pour traverser une forêt hostile, pleine de monstres méchants et poilus. En route, il va rencontrer un dragon malheureux (il a perdu ses couleurs), un prince en larmes (il ne sait même pas jouer du luth), une méchante reine affligée d’un trou de mémoire (elle mélange les paroles de toutes ses formules magiques) et une princesse en retardPipo et l'histoire inachevée (son cocher s’est transformé en cricket). Ils sont tous bien ennuyés. Mais surtout, ils sont malheureux parce qu’ils voudraient bien ne pas correspondre aux stéréotypes des personnages de contes de fées. Le dragon voudrait bien être pompier, le prince star de rock, la méchante reine messagère de l’amour, et la princesse aventurière. Pipo va alors se transformer en vrai héros pour les aider à accomplir leurs rêves.
Le lecteur n’est pas en reste : c’est lui qui va aider Pipo à chaque étape de son aventure. Au fur et à mesure qu’il avance dans l’histoire, il gagne des « capacités » — colorier l’image, ajouter des sons, corriger le texte de l’histoire, animer les personnages — grâce à des jeux très diversifiés : retrouver des sons pour pouvoir colorier le dragon, reconstituer les mots de formules magiques, conduire le carrosse de la princesse en évitant les obstacles et en ramassant des engrenages. Au cours de l’histoire, le lecteur peut intervenir dans l’histoire — mais il faut auparavant avoir gagné la capacité correspondante — en coloriant les papillons d’un tap sur l’écran, en faisant chanter les oiseaux ou encore courir les petites souris.
Pipo et l'histoire inachevéeAvec une bonne dose d’humour, Pipo et l’histoire inachevée nous parle du destin : est-on obligé d’être ce qu’on attend que nous soyons ? Ne peut-on pas changer la fin des histoires ? Ici, on inverse les rôles et on change les stéréotypes. Et c’est bien agréable ! Surtout quand c’est fait de manière aussi intelligente. Même si l’histoire manque un peu de cohérence parfois (moi, je ne sais toujours pas pourquoi Pipo avait été convoqué par le roi…), ce conte est un vrai régal. L’appli est très interactive, et le lecteur est vraiment sollicité pour faire avancer l’histoire. Quant aux jeux qui l’entrecoupent, ils sont tous très bien faits et s’adaptent réellement à des lecteurs d’âge varié. Par exemple, pour reconstituer les formules magiques, dans le premier niveau, les syllabes sont écrites (il faut donc reconnaître les lettres) ; dans le deuxième, elles sont sonorisées (on reconnaît alors les sons) ; dans le troisième, rien n’est indiqué. La prise en main est très facile et la navigation très fluide, notamment grâce au sommaire que l’on peut afficher sur la gauche de l’écran.
Une chouette histoire, dans un univers drôle et décalé, avec des jeux intelligents. Mais que demander de plus ?
Bande-annonce :

Les Habits neufs du présidentLes Habits neufs du président est basé sur le conte bien connu d’Andersen, d’origine espagnole. Et c’est un éditeur espagnol, El Pudu Studios, qui nous en donne ici une version assez originale.
Il était une fois, dans un pays lointain et imaginaire, un président qui n’avait qu’un seul souci, être à la mode. Il possédait des milliers de costumes magnifiques, et parader était son plus grand plaisir. Du coup, il avait bien sûr une conseillère en image… Le jour du grand défilé annuel approche, et le président… n’a rien à se mettre… Sa conseillère doit donc lui trouver un nouveau costume, mais un vraiment exceptionnel ! Les Habits neufs neufs du présidentC’est alors que deux escrocs font leur apparition et proposent de fabriquer un habit dans un tissu si magnifique que seuls les gens qui ont bon goût pourront le voir. Quant aux imbéciles, ils ne verront rien puisque ce sont des imbéciles. Tope là, marché conclu. Mais chacun n’a alors plus qu’une question en tête : verra-t-il ce fameux costume ou bien est-il un idiot imbécile ?
Si l’histoire est ici assez proche du conte originel (elle est surtout transposée dans le monde d’aujourd’hui), ce qui fait l’originalité de l’appli, c’est le mode d’utilisation de la tablette. Le conte est découpé en huit tableaux. Au fur et à mesure que l’on avance dans la lecture, Les Habits neufs du présidentun chemin en pointillé indique le tableau suivant, mais rien n’oblige à le suivre. Chaque tableau présente une scène de l’histoire. Le texte s’affiche (attention, il n’y a pas de sonorisation ici) et disparaît en cliquant sur une croix. Puis on retourne l’écran, le décor se transforme, et on accède à un jeu en lien avec l’histoire : aider le président à s’habiller, à récupérer l’or du pays emporté par les deux escrocs, faire courir autour du monde la conseillère en image en sautant les obstacles ou encore aider le président à s’échapper en se cachant derrière les bosquets pour cacher sa nudité… Bizarrement, les jeux n’ont pas de fin. C’est-à-dire que soit on perd et le jeu recommence immédiatement, soit on décide nous-mêmes de retourner la tablette. Il n’y a aucun lien avec la progression de l’histoire, ce qui peut paraître un peu frustrant. Quant aux tableaux de l’histoire, s’ils sont animés, ils ne sont en aucune façon interactifs. Les Habits neufs du présidentC’est aussi un choix graphique fort qui donne à cette appli sa particularité. Décors et personnages sont faits de feutrines et de cartons découpés, et c’est assez réussi.
Étrange appli que celle-ci. L’association entre texte et jeux est très intéressante, et l’univers graphique vraiment travaillé et séduisant. C’est vraiment chouette de retourner la tablette, de voir le décor dégringoler et se reconstituer avec les mêmes formes pour donner quelque chose de différent. Mais quelles drôles d’idées que de ne pas avoir intégré une option lecture du texte et d’avoir choisi des jeux qui n’ont pas de fin définie…

Pipo et l’histoire inachevée
Slim Cricket
Prix constaté : 3,99 € (Apple) et 3,49 € (Android) ; version lite gratuite (Apple).
Les Habits neufs du président
Texte et animation de Luis L. Navarro, illustrations d’Isabelle Zambelli
El Pudu Studios
Prix constaté : 1,99 € (Apple).

À part ça ?

Ciné puzzlesLe Forum des images vient de sortir une petite appli gratuite, Ciné puzzles. À partir de quatre images au choix, tirées de vieux films, Le Petit mécano de Dave Fleisher, Kiriki acrobates japonais de Segundo de Chomon, Voyage à travers l’impossible de Georges Méliès et Koko dessinateur des frères Fleisher, on peut choisir de faire des puzzles de quatre, neuf ou seize pièces, en se chronométrant ou non. Une fois l’image reconstituée, elle s’anime pour nous faire découvrir un petit (à peine quelques secondes) extrait du film avec une légende explicative (qui peut être lue ou écoutée). Une jolie façon de s’initier à l’histoire du cinéma et de découvrir quelques chefs d’œuvres d’animation. On attend avec impatience les mises à jour annoncées, qui permettront de télécharger plus de puzzles !
Ciné puzzles est disponible gratuitement sur Apple et Android.

Erica

You Might Also Like

Contes ornithologiques

Par 3 février 2015 Livres Jeunesse

les cygnes sauvagesLorsque ses six frères sont changés en cygnes, Élise est très malheureuse. Mais elle est également très courageuse et décidée à se battre jusqu’au bout pour les sauver et les délivrer de cette terrible malédiction.
Adapté d’un conte d’Andersen, Les cygnes sauvages est un très bel album. Bernard Villiot signe un texte qui sonne et résonne, plein de beaux mots précieux et de rimes, et les illustrations d’Anja Klauss sont magnifiques, douces, fortes, colorées et fleuries. L’histoire est pleine de suspense et de rebondissements, et on prend du plaisir à découvrir ou redécouvrir ce conte classique.
Un bel objet pour rêver et s’émouvoir !

le courage de l'accord'héronistePiégé par la glace, un héron perd une patte. Mais alors, comment séduire sa belle ? Il est différent des autres oiseaux. Et pourtant, aidé de Robin, et à force de courage et de ténacité, il saura se montrer sous son plus beau jour.
Le courage de l’accord’héroniste est un joli conte sur la différence. Gilles Bernier nous propose un texte fouillé, avec du vocabulaire complexe, qui nous permet de découvrir le monde de l’ornithologie. Quant aux illustrations d’Élisabeth Piquet, elles traduisent bien la poésie de l’histoire, avec des couleurs et des formes délicates. À la fin de l’ouvrage, on trouve quelques jeux et informations pour prolonger le plaisir de la lecture.
Un conte pour apprendre à vivre avec ses différences !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Bernard Villiot (Le secret du petit bouddha, Le voleur de lune, La belle au bois dormant et La moufle) et Anja Klauss (Fées de légende et La belle au bois dormant). Retrouvez également notre interview d’Anja Klauss.

Les cygnes sauvages
Texte de Bernard Villiot, illustré par Anja Klauss
L’élan vert
13,90 €, 243 x 307 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le courage de l’accord’héroniste
Texte de Gilles Bernier, illustré par Élisabeth Piquet
Millefeuille
12 €, 200 x 250 mm, 40 pages, imprimé en France, 2014.

À part ça ?

On s’envole ! Retour sur le festival de montgolfières d’Albuquerque avec cette belle vidéo !

 Marianne

You Might Also Like

C’est la belle nuit de Noël…

Par 12 décembre 2014 Livres Jeunesse

combien de nuits reste-t-il avant noelCe matin, Petit Ours réveille bien tôt Papa Grizzli tout excité, car c’est Noël ! Sauf que non… il reste quatre nuits et Petit Ours devra patienter. En attendant, Papa Grizzli dit qu’il faut trouver un sapin. Le lendemain matin, Petit Ours réveille encore Papa Grizzli… il a oublié qu’il restait encore trois nuits…
Combien de nuits reste-il avant Noël est un album très tendre sur un petit ours trop pressé et son papa toujours patient, toujours doux avec son enfant (à noter d’ailleurs qu’il n’y a pas de maman et que c’est un album mettant en scène une famille monoparentale). On est vraiment dans l’esprit de Noël avec des illustrations très douces, mais on ne tombe dans la mièvrerie. L’album est plein d’humour et la chute est irrésistible.
Un album plein de douceur pour compter les jours avant Noël.

Le Noël de BalthazarBalthazar et Pépin préparent Noël et se rendent compte qu’ils n’ont pas de cadeau l’un pour l’autre. Tour à tour, ils vont chez le marchand, mais étant sans le sou ils proposent un troc. Sauf que Balthazar va échanger ses billes et acheter un cadeau pour le train de Pépin et Pépin va donner son train contre quelque chose pour les billes de Balthazar…
Balthazar et Pépin sont des personnages qu’on adore. Ici encore c’est une histoire vraiment douce et tendre. On parle de faire des cadeaux même sans argent, de la générosité, du partage.
Un très joli conte de Noël mettant en scène deux personnages qu’on aime décidément beaucoup.

Le réveillon de PolochonPolochon n’est pas du genre naïf, il le sait que ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux, malgré ce que lui dit son amie Lili. Alors cette année il a décidé de repousser son hibernation, il sera là pour le réveillon. Lili se fait une joie de passer ce beau moment avec son ami et prépare déjà le repas… sauf que tout ne se passe pas comme prévu…
Ici encore c’est une histoire qui met en valeur l’amitié et l’entraide. Lili aura bien besoin de son ami, car elle va se perdre dans la forêt. Là aussi, c’est une histoire très tendre et non dénuée d’humour. Avec de bien jolies illustrations de Leïla Brient.
Un conte original sur l’amitié et la magie de Noël.

20 bonnes raisons de croire au Père Noël Et si le Père Noël n’existait pas ? Et bien figurez-vous que nous serions dans le caca ! Et ça Michaël Escoffier le démontre très bien ! Car du coup, comme il l’explique, les rennes seraient au chômage, du coup elles traîneraient au café, forcément les chasseurs s’en prendraient aux lapins… et je ne vous raconte pas la suite !
Alors là, c’est clair qu’on est loin de la mièvrerie, mais forcément avec Michaël Escoffier, on se marre ! Sa démonstration de l’utilité de croire au Père Noël tient (à peu près la route), est complètement délirante et est surtout hilarante ! Les illustrations de Romain Guyard accompagnent à merveille le délire de Michaël Escoffier.
Enfin un livre qui nous explique pourquoi il faut que le Père Noël existe !

Le petit sapinUn sapin vivait dans la forêt. Jamais heureux, jamais satisfait, il espérait une vie meilleure. Il enviait les sapins qui partaient chaque année, coupés par les hommes. Mais un jour, ce fut son tour, et tout ne fut pas si merveilleux…
Conte classique d’Andersen, Le petit sapin se pare ici de bien beaux habits puisque c’est Charlotte Gastaut qui illustre l’histoire. On parle ici du destin des sapins de noël, de leur « naissance » à leur fin tragique, à travers cette histoire on parle aussi de Noël, des traditions, mais également de se satisfaire de ce que l’on a, que l’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs.
Un classique d’Andersen magnifiquement mis en image par Charlotte Gastaut.

La fabuleuse aventure du Père NoëlC’est bientôt Noël et Kim et Clara ne sont pas encore prêts… Avec eux, on va préparer Noël et surtout tout savoir sur cette fête, en France, mais aussi dans le reste du monde. Traditions, croyances, Histoire…
La fabuleuse aventure du Père Noël est un Kididoc spécial Noël ! Avec, comme d’habitude, des volets à ouvrir, des animations à tourner, des pop up… c’est riche d’informations et en même temps ludique et plein d’humour.
Un album pas bête sur Noël pour les petits curieux !

On finit rapidement en musique ? Deux albums sortis chez Didier Jeunesse (donc c’est forcément bien).
Bulle et Bob préparent NoëlOn commence par la réédition en plus grand format de Bulle et Bob préparent Noël. Bulle et Bob, ce sont deux héros qu’on adore. La géniale Natalie Tual qui raconte et chante, les magnifiques illustrations d’IIya Green. Les enfants (les tout-petits comme les plus grands) chantent à tue-tête les chansons et se régalent avec l’histoire. Pour en savoir plus, retrouvez ma chronique de la première édition, ici.

Comptines et chansons de NoëlRien de nouveau non plus (mais que du bon) dans Comptines et chansons de Noël puisque c’est une compilation de livres-disques de chez Didier Jeunesse. On retrouve d’ailleurs une chanson extraite de Bulle et Bob, mais aussi Hervé Suhubiette ou encore les Weepers Circus. Ici, on va donc chanter Noël (en français ou pas), sur des musiques douces ou sur des airs de rock… bref un disque de Noël pas du tout monotone et qui change un peu ! Avec les compilations Didier Jeunesse, on n’est jamais déçu !

Combien de nuits reste-t-il avant Noël
Texte de Mark Sperring (traduit par Rémi Stéfani), illustré par Sébastien Braun
Casterman dans la collection Les Albums Casterman
13,95 €, 275×250 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2014.
Le Noël de Balthazar
Texte de Emma Kelly et Marie-Hélène Place, illustré par Caroline Fontaine-Riquier
Hatier Jeunesse dans la collection Les histoires des petits
5,30 €, 190×142 mm, 40 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Le Réveillon de Polochon
Texte de Bénédicte Carboneill, illustré par Leïla Brient
Les éditions du Pas de l’échelle
10,45 €, 200×240 mm, 32 pages, imprimé en Union européenne, 2014.
20 bonnes raisons de croire au Père Noël
Texte de Michaël Escoffier, illustré par Romain Guyard
Frimousse dans la collection 20 bonnes raisons
18 €, 235×306 mm, 40 pages, imprimé en Malaisie, 2010.
Le petit sapin
Auteur non crédité, d’après Andersen, illustré par Charlotte Gastaut
Père Castor dans la collection les classiques du Père Castor
4,75 €, 210×180 mm, 24 pages, imprimé en France, 2014.
La fabuleuse aventure du Père Noël
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré par Éric Gasté
Nathan dans la collection Les albums Kididoc
15,90 €, 266×267 mm, 24 pages, imprimé en Malaisie, 2014.
Bulle et Bob préparent Noël
Texte de Natalie Tual et Gilles Belouin, illustré par Ilya Green
Didier Jeunesse dans la collection Polichinelle
17,70 €, 215×215 mm, 35 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Comptines et chansons de Noël
Collectif
Didier Jeunesse dans la collection Chansons et comptines d’ici
17,20 €, CD : 40 min., 2014.

À part ça ?

Pour le fun (faites sortir les enfants)…

(plus proche de ce que je pense de Noël)

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange