La mare aux mots
Parcourir le tag

Andrée Prigent

Les invité.e.s du mercredi : Andrée Prigent et Flore Vesco

Par 3 mai 2017 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, c’est Andrée Prigent qui a accepté de répondre à nos questions, puis on part en vacances avec Flore Vesco… et l’on va bien se marrer ! Bon mercredi à vous !


L’interview du mercredi : Andrée Prigent

J’aimerais que vous nous parliez de Poto le chien, qui est ce personnage qui donne son titre à un album qui vient de sortir chez Didier Jeunesse ?
Poto est un chien abandonné ! Attaché à un poteau qui lui donnera son nom : POTO

Quelles techniques d’illustration utilisez-vous ?
La technique ressemble à celle de la lithographie, chaque couleur est réalisée en noir au crayon 9B sur des feuilles séparées, ensuite ces matières noires sont scannées puis transformées en couleur puis en calque et ensuite tout est assemblé.

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?
Coté parcours j’ai fait les beaux arts de Rennes je passais mon temps dans l’atelier de gravure… j’ai adoré ces 5 années d’étude…

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
Je n’ai pas eu beaucoup de livres quand j’étais enfant alors je me rattrape !

Quels sont vos projets ?
Mon prochain texte est en préparation le titre serait « C’est quand qu’il neige ».
Histoire d’un lièvre et d’une planète qui se réchauffe…

Bibliographie sélective :

  • Poto le chien, texte et illustrations, Didier Jeunesse (2017), que nous avons chroniqué ici.
  • Gérard et le machin collant, illustration d’un texte de Fred Paronuzzi, Kaléidoscope (2016), que nous avons chroniqué ici.
  • Didoune, texte et illustrations, Didier Jeunesse (2016).
  • L’Ogre Babborco, illustration d’un texte de Muriel Bloch, Didier jeunesse (2015), que nous avons chroniqué ici.
  • Colografouillage, La maison est en carton (2014).
  • Quel radis dis-donc !, illustration d’un texte de Praline Gay-Para (2008).
  • Tibili, le petit garçon qui ne voulait pas aller à l’école, illustration d’un texte de Marie Léonard, Magnard Jeunesse (2001).


En vacances avec… Flore Vesco

Régulièrement, nous partons en vacances avec un.e artiste. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à la.le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet.te artiste va donc profiter de ce voyage pour nous faire découvrir des choses. On emporte ce qu’elle.il veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il.elle veut me présenter et c’est elle.lui qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est avec Flore Vesco que nous partons ! Allez, en route !

5 albums jeunesse

Bon, je m’excuse, j’ai explosé le compteur… cet exercice est trop difficile. Sans mentir, j’ai terminé avec un tic nerveux à la paupière gauche, rien que d’avoir essayé de choisir entre tout ce que j’aime.

  • Album primo-avrilesque, Alphonse Allais
  • Tout-petits déjà, Nikolaus Heidelbach
  • Cuisine de nuit, Maurice Sendak
  • Il ne faut pas habiller les animaux, Judi et Ron Barrett
  • Marcel et Hugo, Anthony Browne
  • Papa ! Philippe Corentin
  • Pierre l’ébouriffé, Heinrich Hoffmann
  • Les Nibelungen, Carl Otto Czeschka

5 romans

Cette fois, je m’engage à respecter les règles. Cinq romans, pas plus. Promis, je ne triche pas. La preuve ? Je me suis retenue de poursuivre la liste ci-dessous en tassant encore L’Odyssée de Pi de Yann Martel et Le Passage de Louis Sachar. Et j’ai fait des efforts pour ne pas glisser également Neil Gaiman, Anthony Horowitz, François Place, Timothée de Fombelle, Gail Carson Levine, Franny Billingsley…

  • 1) Tout Marcel Aymé
  • 1bis) Dieu et nous seuls pouvons, Michel Folco
  • 1 ter) La Horde du contrevent, Alain Damasio
  • 2) La trilogie héraldique d’Italo Calvino
  • 3) Princess Bride, William Goldman
  • 3 bis) Gagner la guerre, Jean-Philippe Jaworski
  • 3 ter) Le cœur cousu, Carole Martinez
  • 4) La Stratégie Ender, Orson Scott Card
  • 5) Le nom du vent, Patrick Rothfuss

5 BD

Je continue à jouer le jeu. C’est la moindre des choses. Où irions-nous, si tous les auteurs s’amusaient à dépasser systématiquement le compte ? Ça n’aurait plus aucun sens.

  • 1) Tout Marcel Gotlib
  • 2) Tout Daniel Goossens
  • 2.5) Sunnymoon et Blotch, Blutch
  • 3) Petit Vampire, Joan Sfar
  • 3.8) Le Capitaine Ecarlate, David B et Guibert
  • 4) Nausicaä, Hayao Miyazaki
  • 4.33) Peter Pan, Loisel
  • 5) La ligue des gentlemen extraordinaires, Alan Moore et Kevin O’Neill

5 DVD

Ça n’a pas été facile, mais je suis fière de moi. Je suis à nouveau parvenue à me plier à cette contrainte du top 5.

  • -2) Tout Charlie Chaplin
  • -1) Le Sens de la vie, les Monty Python (et tous les autres films des Monty Python, évidemment)
  • 0) Old boy, Park Chan-Wook
  • 1) La Folle ingénue, Ernst Lubitsch
  • 2) Grindhouse, Quentin Tarantino et Robert Rodriguez
  • 3) 12 hommes en colère, Sidney Lumet
  • 4) Shaolin Soccer et Crazy kung fu, Stephen Chow
  • 5) Le Corbeau, Les Diaboliques et Le Salaire de la peur, Henri-Georges Clouzot

5 CD

En voilà cinq et seulement cinq. Je suis comme ça, moi. J’ai une discipline de fer.  

  • 1) Boris Vian et Boby Lapointe
  • 2) Hans Zimmer et James Newton Howard
  • 3) John Frusciante et R.E.M.
  • 4) Florence and the machine et alt-J
  • 5) Rimsky Korsakov et Camille Saint-Saëns

5 artistes

Clairement, je m’améliore à cet exercice. Je m’en tiens à cinq. Facile. Les cinq doigts dans le nez ! High five !

  • 1) Roland Topor
  • 2) Gustave Doré
  • 3) Jacques Prévert, les poèmes et les collages
  • 3) Plonk et Replonk
  • 4) Robert Doisneau
  • 5) Jean Lecointre

5 lieux

J’ai beaucoup cherché, et puis je suis enfin arrivée à trouver cinq lieux. Si, si. 

  • 1) Le nombril du monde, à Pougne-Hérisson (79)
  • 2) La colline de Taumata­whakatangihanga­koauau­o­tamatea­turi­pukaka­piki­maungah­oronuku­pokai­whenuaki­tanatahu en Nouvelle-Zélande
  • 3) La plaine où vivent les mulefas dans A la croisée des mondes
  • 5) Le jardin de ma grand-mère

Flore Vesco est autrice.

Bibliographie :

  • Louis Pasteur contre les loups-garous, roman, Didier Jeunesse (2016).
  • De cape et de mots, roman, Didier Jeunesse (2015).

Retrouvez Flore Vesco sur son site : florevesco.com

You Might Also Like

Des copains poilus

Par 31 mars 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente de drôles de copains, des copains poilus !

Mon lapin patate
de Christine Roussey
De La Martinière Jeunesse
11,90 €, 200×275 mm, 32 pages, lieu d’impression non indiqué, 2017.
Son chat-chat à sa Chouchoute
Texte d’Agnès de Lestrade, illustré par Clothilde Delacroix
Sarbacane
14,50 €, 260×210 mm, 48 pages, imprimé en France, 2017.
Poto le chien
d’Andrée Prigent
Didier Jeunesse
13,10 €, 204×255 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Gros ours ?
de Lisa Blumen
Kilowatt
13,70 €, 198×268 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2017.
Le grand livre des animaux
de Pronto
De La Martinière Jeunesse
14,90 €, 230×360 mm, 36 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Dis, où tu habites ?
Textes de Françoise de Guibert, illustrés par Clémence Pollet
De La Martinière Jeunesse
12,90 €, 197×209 mm, 90 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Des trucs et des machins

Par 3 mars 2016 Livres Jeunesse

Quand on fait des trucs et des machins, ça donne parfois des choses étranges… Aujourd’hui deux albums rigolos sur les machins trucs.

You Might Also Like

Chut ! J’écoute le disque !

Par 16 mars 2015 CD non musical, Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Une nouvelle petite sélection de CD et livres-CD

Ici BabaOn commence en musique et avec un de nos chouchous ! Ici Baba est de retour pour le plus grand plaisir de nos enfants (et le nôtre, un peu). Comme dans le précédent album (Chat qui se cache), ici l’ambiance est familiale. Samir Barris chante avec les enfants et l’on a l’impression d’être dans la pièce avec eux. On reprend les paroles en même temps que les enfants du CD, on écoute attentif. C’est rare un CD qui donne autant une impression d’immersion ! Les chansons sont à la fois douces et entraînantes. Samir Barris se fait certainement plaisir (et à nous aussi) en adaptant A Forest des Cure en français, un délice.
Ce CD est, comme le précédent, une vraie réussite ! Ici Baba s’impose comme l’un des meilleurs groupes pour les plus petits.
L’écouter sur deezer.

Le loup est un loup pour l'hommeUn autre chanteur dont on avait beaucoup aimé le précédent album, Julien Baer revient et ça nous ravit ! Après Milanimo, il nous parle d’un seul animal : le loup. Dans Le loup est un loup pour l’homme on l’écoute nous raconter l’histoire d’un loup un peu trop gourmand. Pour introduire l’histoire et la conclure, Julien Baer chante de sa voix douce, accompagné d’une musique qui nous enveloppe comme un cocon. Que c’est doux ! Et pourtant, jamais mièvre, plein d’humour (le loup passe quand même son temps à manger tout le monde !). Comme pour le précédent, le livre qui accompagne le CD est illustré par Philippe Katerine. Même si le défenseur des animaux que je suis regrette un peu la fin de l’histoire, c’est là encore un album très réussi.
Une histoire, trois chansons, un beau livre. C’est doux et drôle, c’est bon, tellement bon !
Bande annonce.

le nom de l'arbreIl y a longtemps, très longtemps, les animaux étaient doués de parole. À cette époque, une sécheresse incroyable s’abattit sur le pays et avec elle vint la famine. Les animaux pensaient qu’ils allaient mourir de faim quand ils s’aperçurent qu’un arbre était couvert de fruit. Seulement les fruits étaient hauts, même la girafe ne pouvait les attraper. Pour que l’arbre se penche et donne ses fruits, il fallait dire son nom. Les animaux durent donc aller voir le chef qui vivait en haut de la montagne, lui connaissait le nom de l’arbre, mais il fallait aussi le retenir…
C’est un très beau conte que nous proposent les éditions québécoises Planète Rebelle. Un conte qui nous rappelle que chacun a son utilité dans la collectivité, même celui dont on doute des qualités. Les illustrations de Slavka Kolesar sont superbes.
Un beau conte, plein d’humour, superbement illustré.
Un extrait sur le site de l’éditeur.

La pluie d'orÀ Paris, dans le quartier de La Pluie d’Or les habitants vivent en harmonie depuis que l’or est tombé du ciel (d’où le nom du quartier). Mère Fatma régale tout le monde avec son couscous, mais il lui manque quelque chose : des enfants. Elle se rend à l’Hororphelinat et décide d’adopter Asia et Noah, deux enfants qui ont l’air triste. Mais pour rendre aux enfants la joie de vivre, le chemin sera long !
La pluie d’Or est une comédie musicale rap née à la Goutte d’Or, quartier populaire parisien. Dans ce livre-CD, on retrouve donc une novélisation de l’histoire et un CD avec les chansons du spectacle. J’avoue ne pas être tombé sous le charme (contrairement à Délivrer des livres), mais c’est certainement un livre-CD qui ravira ceux qui ont vu le spectacle et ceux qui aiment ce genre de musique. On parle ici de la peur des étrangers, de la différence, de la tolérance, de vivre ensemble, de l’adoption. L’ouvrage est préfacé par MC Solaar.
Un conte musical rap, dont vous pouvez écouter le communiqué de presse ici.
Des extraits… et si vous êtes parisiens rendez-vous dans le À part ça ?.

Contes traditionnels du QuébecEt si on partait au Québec ? Grâce aux éditions Oui’dire, on va passer près de 2 heures à l’écoute de conteurs québécois qui nous offrent des contes traditionnels de leur belle province.
La fille d’un roi promise à celui qui arriverait à l’embêter en trois questions, la femme d’un fainéant qui fut tentée par le diable, un homme invisible qui se marierait à la première femme qui pourrait le voir, un trempeur de couteau qui s’était fait voler la recette qui le rendait exceptionnel et qui s’en alla voir le diable, un homme qui promit sa fille à un ours après avoir cueilli une fleur dans son jardin, un homme qui voulait coincer celui qui était capable de répondre à toutes les questions, un étrange invité à un bal ou encore un couple qui découvre un miroir.
Les histoires font parfois peur, le diable est bien présent, comme souvent dans les contes traditionnels (j’ai souvent pensé aux contes bretons). Mais elles sont toutes captivantes. On a l’impression d’être au coin du feu et d’écouter les conteurs, d’être avec eux.
Un double CD qui va enchanter les amoureux du Québec et les amateurs de contes, tout simplement.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

des nouvelles de SuisseAprès le Québec, La Suisse !
Un poulet bien résistant, un oiseau très laid qui devint beau grâce à un lac et un loup qui voulut faire pareil, un jeune berger coincé dans la montagne qui va rencontrer trois géants, un homme qui aida une femme bien étrange qui allait nu pieds, une femme qui n’avait jamais peur et qui voulait connaître cette sensation, un homme qui s’aperçut que sa femme était une sorcière et Jeanne, une petite fille que sa mère, trop occupée par son téléphone, avait oubliée dans un abribus.
Entrecoupés par des chants tyroliens, les sept contes suisses réunis ici sont tout simplement captivants. Difficile de ne pas s’arrêter le temps d’écouter les conteurs. Les histoires ne s’adressent pas aux plus jeunes (certaines sont assez dures), mais passionneront les grands enfants… et même les adultes !
Encore un CD de contes sorti chez Oui’dire qui prouve la qualité de cette super maison d’édition.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

L'Ogre BabborcoUn enfant qui avait faim mangea le repas d’un ogre et mit des crottes de chèvre à la place en croyant que celui-ci ne verrait rien. Un petit garçon gardé par sa sœur un peu distraite fut enlevé par les oies de Baba Yaga. Un Alligator se fit passer pour la maman de trois petites filles pour que celles-ci ouvrent la porte et qu’il en fasse son repas.
Trois contes. Une version sarde du Petit chaperon rouge, un conte populaire russe et une version louisianaise de la Chèvre et les biquets. Muriel Bloch, une de nos plus grandes conteuses, nous propose ces trois histoires captivantes. On a un peu peur, on rigole, on chante. On se régale surtout ! D’autant que le CD est accompagné d’un magnifique album aux illustrations signées Andrée Prigent et Régis Lejonc.
Encore un super livre-CD sorti chez Didier Jeunesse.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Dans le ventre d'AnansiOn reste avec Muriel Bloch, mais cette fois-ci avec un CD pour les plus grands. Une heure de contes qui nous fait voyager en Amérique, en Afrique ou encore en Inde.
Muriel Bloch nous raconte comment le feu est venu sur Terre ou quel était le premier animal. Elle nous parle de la gourmandise d’Anansi, l’araignée rusée, et des funérailles de son ventre. Il sera aussi question de manteaux difficiles à créer, d’apprenti tailleur amoureux d’une femme génie, de la première femme qui réussit à entrer dans la ville d’Angola, d’une cloche qui redonnait le goût de la vie, d’un conte et une chanson coincés par le ventre d’une femme qui n’avait pas d’enfant qui décidèrent de se venger et d’une couverture en piquants de porcs épics.
Même si j’ai trouvé parfois la musique trop présente, on fait un beau voyage avec Muriel Bloch. Ses contes viennent de Lettonie, du Ghana, d’Afrique occidentale, du Japon… Sa voix nous enchante.
Une heure délicieuse avec la voix de Muriel Bloch.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

VirelanguesOn termine avec Virelangues, des jeux de langues interprétés par Béatrice Maillet et Wanda Sobczak. Des phrases impossibles à répéter (Chez Sacha, Angèle et Gilles en gilet, gèlent. Chez ce cher Serge, j’ai chaud), des allitérations (Six souris sous le lit sourient sans souci de six chats), des phrases étranges, des jeux de mots… la langue se régale en répétant les phrases. Les deux adultes sont accompagnées par des enfants qui s’amusent à répéter et par des musiciens qui rendent le tout plus agréable à écouter. On retrouve aussi des petites chansons, comme Trois petits chats.
Pour s’amuser en famille ou dans la classe, pour jouer avec la langue et s’entrainer à prononcer.
Des extraits sur le site de l’éditeur.

Quelques pas de plus…
Retrouvez, regroupés dans des tableaux Pinterest, tous les CD et livres-CD musicaux que nous avons chroniqués ici et les CD et livres-CD non musicaux .

Ma mie forêt
d’Ici Baba
Victor mélodie / Stakhanova
Autour de 13 €, 43 min. env., 2014.
Le loup est un loup pour l’homme
de Julien Baer, illustré par Philippe Katerine
Actes Sud Junior
19 €, 225×254 mm, 50 pages, 10 min. env., imprimé en Belgique, 2014.
Le nom de l’arbre
Texte de Stéphanie Bénéteau (lu par l’auteure), illustré par Slavka Kolesar
Planète Rebelle dans la collection Conter Fleurette
22 €, 200×200 mm, 40 pages, 13 min. env., imprimé au Canada, 2015.
La pluie d’Or
Texte de Salima Drider, illustré par Gautier Rebetez
Nuits d’encre dans la collection Ziklu
Autour de 15 €, 210×210 mm, 82 pages, 31 min. env., imprimé en Bulgarie, 2014.
Contes traditionnels du Québec
Collectif
Oui’dire dans la collection La puce à l’oreille
21 €, 108 min. env., 2014.
Des nouvelles de Suisse
Collectif
Oui’dire dans la collection Contes croisés
17 €, 69 min. env., 2014.
L’Ogre Babborco
Textes de Muriel Bloch (racontés par l’auteure), illustrés par Andrée Prigent et Régis Lejonc
Didier Jeunesse dans la collection À petits petons
21,30 €, 232×217 mm, 96 pages, 27 min.env., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2015.
Dans le ventre d’Anansi
de Muriel Bloch
Oui’dire dans la collection Contes d’auteurs
17 €, 64 min.env., 2014.
Virelangues
Interprété par Béatrice Maillet et Wanda Sobczak, musique de Michel Dupuis et Jean-Luc Lenoir
Oui’dire dans la collection À la marge
17 €, 34 min. env., 2014 (première édition 1996).

À part ça ?

Si vous êtes parisien, sachez que vous pourrez assister, le samedi 28 mars à 11 H, à une représentation de La pluie d’or au Gibert Joseph Barbès. Le concert sera suivi d’une rencontre avec Salima Drider et une discussion autour des valeurs centrales du livre, la tolérance et le vivre ensemble.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange