La mare aux mots
Parcourir le tag

Andy Guérif

Se familiariser avec l’art

Par 27 juin 2014 Livres Jeunesse

On continue donc notre petite sélection de livres qui parlent d’art. Aujourd’hui, des albums qui utilisent des œuvres.

Du bruit dans l'artOuiiiinn un enfant pleure, c’est Le nouveau-né de Georges de La Tour, Drrrrring ! ça sonne ! Décrochez Le téléphone-homard de Salvador Dali. Snif, la Crying girl de Roy Lichtenstein essuie une larme. Plouf ! Quelqu’un a plongé dans A Bigger Splash de David Hockney. Beurk, la Tête de caractère de Franz Xaver Messerschidt n’a pas l’air d’apprécier.
Vous l’aurez compris, ici il est question de bruits ! Dans un très beau petit livre sorti chez Palette… (qui est une bonne adresse quand on parle de livres d’art), Andy Guérif et Édouard Manceau imaginent le bruit du Cri de Munch ou du Baiser de Francesco Hayez. Ça amuse les enfants (on peut aussi leur faire deviner le bruit) et c’est un très bel objet.
Un livre génial pour se familiariser avec des grandes œuvres.
Des extraits sur le site d’Édouard Manceau.

10 Tableaux Et Des AnimauxRegarde dans le trou, un détail apparaît. Un museau et des pattes, une dame au turban blanc et un énorme poisson, un gros chien et des oiseaux. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ? Tourne la page et tu verras que sous la première c’est une peinture préhistorique de la grotte de Lascaux, sous la seconde un détail du Triptyque de la tentation de Saint Antoine de Jérôme Bosch et sous la dernière le chien est au pied de Madame Georges Charpentier et ses enfants de Paul-Auguste Renoir.
Là aussi, le côté ludique est une très bonne façon de se familiariser avec l’art. Tout d’abord parce qu’on essaye de deviner à quoi appartient le détail que l’on voit dans le trou, ensuite parce que le texte qui accompagne chaque tableau est plein d’humour. Marie Sellier a imaginé un dialogue avec des personnages des tableaux. Le fait de mettre l’accent sur un point du tableau nous fait remarquer des choses que nous n’avions parfois pas vues, et ça nous donne envie de mieux regarder tout le tableau.
Là aussi, un très bon livre pour donner envie aux enfants de mieux connaître la peinture.

L'envol des couleursDans la ville bleue, où l’on ne fabrique que du bleu, Élisabeth pense à Melchior qui vit dans la ville rouge, où l’on de fabrique que du rouge. Mais les habitants des deux villes se détestent et jamais le père d’Élisabeth ne donnera son accord pour que cet amour soit possible. Grâce à sa servante, elle échange des lettres avec son aimé, mais celui-ci lui annonce qu’il part à l’autre bout du monde chercher l’Écarlate.
Quelle drôle d’idée qu’imaginer toute une histoire à partir de tableaux de Vermeer ! Les célèbres tableaux se voient affublés de bulles et de légendes. J’avoue qu’en feuilletant ce livre j’ai été surpris et plutôt repoussé… Et en fait, en lisant l’histoire j’ai trouvé le résultat, bien que casse-gueule, plutôt réussi.
En partant du fait qu’à l’époque de Vermeer il y avait les teinturiers du bleu et ceux du rouge et qu’ils n’avaient pas le droit les uns et les autres d’utiliser la couleur de l’autre, Hélène Kerillis a imaginé cette histoire d’amour interdite. Une jolie histoire qui se voit donc illustrée par des tableaux du célèbre peintre hollandais.
Une histoire d’amour illustrée par Vermeer, une idée très originale et plutôt bien exploitée.

Quelques pas de plus…
Tous les livres qui parlent d’art que nous avons chroniqués sont regroupés sur un tableau Pinterest. Nous avons déjà chroniqués plusieurs livres d’Édouard Manceau (Histoires sans fin, Coucou, le grand cache-cache des animaux, Histoires sans queue ni tête, Tac-tac le hibou, Chponk le moustique) et Marie Sellier (Le secret de grand-mère, 10 tableaux et un ballon rouge, Le fils de Picasso et Dragons & Dragon).

Du bruit dans l’art
d’Andy Guérif et Édouard Manceau
Palette…
14,50 €, 187×187 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2014.
10 tableaux et des animaux
de Marie Sellier
Nathan
14,90 €, 258×260 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2014.
L’Envol des Couleurs
Texte d’Hélène Kerillis, illustrations de Johannes Vermeer
Léon art & stories dans la collection Art-Fiction
16 €, 270×240 mm, 32 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

Mes années d'écoleL’année scolaire se termine et l’on classe déjà tout ce qui appartient à l’année passée pour bientôt commencer l’année nouvelle. Les photos de classe en font partie. On l’a regardée toute l’année pour se rappeler qui sont les fameux Jean-Michel, Yvette et Josiane dont parle tout le temps notre enfant. Mais qu’en faire maintenant ? Ça ne rentre pas dans les albums classiques. Mila Éditions a sorti un bel ouvrage où l’on va pouvoir coller chaque année la photo (de la petite section au CM2). L’album est vraiment très beau avec de petites illustrations jamais envahissantes, des pages de calques entre les pages de textes et les pages de photos. Car oui il n’y a pas que la page pour la photo, on va aussi rédiger chaque année une petite chose en plus. Bien entendu l’année scolaire, le nom de l’école, le nom du maître ou de la maîtresse, mais aussi ce qu’on a pensé de l’année, un souvenir, les copains/copines, ce qu’on a aimé… On va aussi coller un dessin et écrire son nom chaque année, pour voir ainsi l’évolution. Un très bel album à conserver longtemps… longtemps…
Des extraits en ligne.
Mes années d’école, d’Anne Weiss, Mila éditions, 14,95 €.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange