La mare aux mots
Parcourir le tag

Anges

Sot ou stupide

Par 28 mai 2013 Livres Jeunesse

 

cover Tu es sot Crocodilo« Tu es sot Crocodilo !« : Crocodilo par ci, Crocodilo par là, ça commence à bien faire. Les parents du jeune reptile sont toujours sur son dos : il ne peut pas jongler avec les œufs dans la cuisine, se pendre au lustre, ou faire l’équilibriste sur la table qui accueille les plantes et l’aquarium. Ce n’est décidément pas raisonnable. Alors Crocodilo imagine qu’il croque ses deux parents : comme ça, tout est plus simple ! Il peut prendre un bain de mousse aussi longtemps qu’il veut, faire du trampoline sur le lit, bref, c’est la belle vie ! Mais jusqu’à quand ?

Quelle flèche ce petit crocodile ! On le sent dans le texte plein de vie de Natalie Louis-Lucas, qui nous raconte avec humour les facéties de ce jeune animal qui ne rate aucune occasion de s’amuser. Les illustrations de Kristien Aertssen sont vraiment réussies : elles fourmillent de détails plein d’humour et retranscrivent très bien l’énergie du petit crocodile (et de ses parents, parce que les chiens ne font pas des chats !)

stupidon

Stupidon est un angelot. Nous sommes le 14 Février et comme ses parents, son grand frère et tous ses amis, il a du pain sur la planche. En effet, les anges sont de sortie pour décocher leurs flèches d’amour et unir des inconnus. Stupidon s’est beaucoup entraîné, mais il reste très maladroit. Pauvre Stupidon ! Alors que tous les autres archers se débrouillent pour unir des passants pressés, des promeneurs, ou des camarades d’école, il se retrouve à planter ses flèches au milieu d’un zoo. Que de couples étranges ! De retour en ville, il forme de drôles d’union, en unissant des gens que tout semblait opposer mais qui s’aiment malgré tout ! Il n’y a pas de règles en amour, on peut s’aimer même en étant différent ! C’est en tout cas le message de Stupidon ! Et même si on trouve finalement une explication et une solution (qui donnent lieu à une chute surprenante et pleine d’humour) à cette légendaire maladresse, il y a fort à parier que lors de la prochaine Saint Valentin, le monde sera plus triste sans les unions loufoques de Stupidon !

Humour et tendresse sont les deux piliers de cet album. En effet, même si on rit beaucoup des frasques du petit ange bouclé, on s’émeut aussi de sa situation, pas toujours facile à vivre : les moqueries, l’incompréhension des autres parce qu’il ne fait pas comme tout le monde, et son envie de délivrer un message d’espoir et de tolérance. Maureen Dor signe une histoire drôle et légère, qui fait tout de même passer un message fort : la différence ne doit pas empêcher l’amour et la tolérance ! Dit comme ça, on pourrait s’attendre à un récit plein de mièvrerie,mais ce n’est du tout le cas ! L’humour prime, et les illustrations de Pélagie Lamenthe (mise à l’honneur récemment par Gabriel, et je partage cet enthousiasme) y contribuent : tout en rondeurs, colorées et pleines de tendresse, elle m’ont complètement séduite ! Un album à lire ou à écouter grâce au CD inclus !

Quelques pas de plus…
Il y a quelques temps, Gabriel a chroniqué un autre album illustré par Pélagie Lamenthe : Ma feuille. Vous pouvez également lire son interview. Nous avons également déjà chroniqué plusieurs albums de Maureen Dor : Moi, super Moi, Le rêve de l’arbre, et Rita la féroce fée rousse.

Tu es sot, Crocodilo !
de Natalie Louis-Lucas illustré par Kristien Aertssen
Pastel
11 €, 206 x 206 mm, 24 pages, imprimé en Italie, 2013
Pauvre Stupidon
de Maureen Dor illustré par Pélagie Lamenthe. Musique de Jérôme Dedina
Éditions Clochette dans la collection Les ZYGOmots
14,95 €, 220 x 220 mm, 24 pages, imprimé en Belgique, 2013

A part ça ?

Avec Pagaille à Versailles, un mini-site ludique, les enfants sont amenés, à aider Louis XIV et ses hommes de confiance à construire le château de Versailles. A chaque niveau, ils gagnent un élément de maquette à imprimer et à monter !

Marianne

 

You Might Also Like

Des anges et des danseuses

Par 15 avril 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui deux très beaux livres, l’un sur les anges, l’autre sur l’Opéra de Paris et la danse.

Le Livre Secret Des AngesRaphaël qui aida un peuple d’Amérique du Sud à protéger ses récoltes d’une invasion de sauterelle, Michel qui voulut faire comprendre à un homme que la paix était préférable à la guerre, Sieb et Iblis qui combattirent l’un pour corrompre un jeune seigneur persan, l’autre pour l’en empêcher, Zébulon qui voulut prendre l’âme d’un bûcheron et Ezequiel qui LIVRE SECRET DES ANGES[BD].indd.pdfaccompagna la fin de vie d’un vieil homme, cinq contes (et un poème) dans lesquels nous sont présentés 7 anges et archanges.

Le livre est très beau : grandes illustrations de Delphine Jacquot façon enluminures, couverture dorée mais surtout les textes de Mario Urbanet sont magnifiques. Avant chaque histoire il nous présente l’ange (ou les anges) dont il sera question dans le conte dans une sorte de fiche signalétique. On trouve ici un conte amérindien, un conte congolais et un conte espagnol mais aussi un conte d’après Zadig de Voltaire et un conte adapté d’un sermon. Des histoires très belles, pleines de sens, qui nous permettent de nous évader et de mieux connaître la mythologie des anges.

Je danse à l'OpéraTalia est une jeune danseuse de l’Opéra de Paris, avec elle nous allons découvrir l’histoire de ce bâtiment, ce qui s’y passe,  la vie des danseuses qui y travaillent, l’histoire de la danse et d’autres choses encore.je danse à l'Opéra

Parigramme fait toujours de beaux livres qui nous permettent de mieux connaître Paris. Ici on parle donc de l’Opéra de Paris mais pas exclusivement. On va voir quelle est la vie des petites danseuses qui apprennent ici arabesques et attitudes, où elles mangent, où elles dorment, où elles apprennent les matières générales,… Le livre est une mine d’informations sur tout ce qui concerne la danse (de haut niveau tout de même). Il est illustré par la géniale Princesse Camcam et la beauté de ses grandes illustrations rend ce livre merveilleux. Un très beau livre pour les amoureuses de la danse (l’auteur ayant choisi le parti-pris de tout nous montrer à travers les yeux d’une petite fille, parti pris intéressant mais malheureusement, du coup, les garçons sont juste évoqués).

Quelques pas de plus…
D’autres livres sur la danse que nous avons chroniqués : Petites danseuses, Lilichou, l’atelier des ballerines, Tonnerre de catch, Danse, Prosper, danse ! et Philo mène la danse.
Nous avons aussi chroniqué des livres de Princesse Camcam (L’album de famille, Marie de Paris, Marie voyage en France, Drôles de marchés ! et La fille aux cheveux d’encre ), un livre de Mario Urbanet (Qui dit noir dit blanc) et un livre illustré par Delphine Jacquot (La belle au bois dormant ou Songe de la vive ensommeillée).

Le livre secret des anges
de Mario Urbanet, illustré par Delphine Jacquot
P’tit Glénat
14,50€, 225×323 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2013.
Je danse à l’Opéra
d’Isabelle Calabre, illustré par Princesse Camcam
Parigramme
14€, 251×252 mm, 54 pages, imprimé en France chez un imprimeur responsable, 2012.

A part ça ?

Cram cram !Le nouveau Cram Cram ! est sorti et comme chaque fois c’est un régal ! Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce magazine des jeunes aventurières et aventuriers, c’est un super bon magazine alternatif qui, à chaque numéro, nous présente des lieux et leurs habitants. Cette fois-ci direction le Sri Lanka ! Au programme: reportage, rencontre avec le semnopithèque blanchâtre et même une grande histoire (un conte sur un jeune garçon des rues qui deviendra le prince d’un étrange royaume… entre rêve et réalité) et des blagues sri lankaises. Ensuite retour en France avec, comme à chaque numéro, Le jouet de grand-père Daniel, cette fois-ci il nous parle du tire-boulette et nous explique comment le fabriquer. Enfin des astuces recyclage pour fabriquer des tampons, un circuit à bille ou une maison de papier ! Sans oublier la recette (des chips de pomme au four) ! Encore un très bon numéro d’une des (de la ?) meilleures revues pour enfants.
Le site de Cram Cram ! : http://www.cramcram.fr
Leur page internet : https://www.facebook.com/MagazineCramCram

Gabriel

You Might Also Like

Anges ou démons ?

Par 5 octobre 2012 Livres Jeunesse

Quels sont ces animaux bizarres appelés « petites personnes »? Ils ont une tête, deux bras et deux jambes, et un sac pour aller à l’école. Ils sont gourmands, inventent des mots et vivent avec des grandes personnes.

C’est un grand album pour parler des petites personnes. Les petites personnes, vous l’aurez compris, ce sont les enfants. C’est drôle et bien écrit, Catherine Leblanc décrit donc ces êtres étranges comme on le ferait dans un documentaire animaliers pour enfants : mots simples, phrases courtes. C’est très poétique, très beau et original. Ce n’est pas un album « comique » (ici pas de gags) mais on sourit beaucoup. Catherine Leblanc a vraiment su croquer l’enfance, sans caricature et avec finesse. Les illustrations de Gwendal Le Bec sont également belles, « simples » et efficaces. Un très bel album sur l’enfance.

Un ange ça ne fait pas de bêtises, si ? Pourtant Céleste, alors qu’il joue à cache-cache dans les nuages, trouve un interrupteur et ne peut résister… il faut l’essayer ! Mais voilà que ça éteint le soleil… Horreur ! Malheur ! Tout le monde est en colère… Céleste va devoir réparer tout ça.

C’est avec beaucoup de poésie qu’Isabelle Bauer nous parle des bienfaits du soleil. Comment les fleurs vont-elles pousser sans lui ? Comment la chouette saura-t-elle quand s’arrêter de dormir ? Et qui dit plus de soleil dit plus d’évaporation d’eau et donc plus de nuages… donc qui arrosera les fleurs des champs ? Cette jolie petite histoire d’ange qui fait une bêtise est beaucoup plus profonde qu’elle n’apparaît au premier abord. On parle aussi de la solidarité (Céleste n’arrivera pas seul à retrouver l’interrupteur). Même si je ne suis pas fana de toutes les illustrations du livre, certaines sont magnifiques, le petit personnage notamment est toujours superbe. Un livre pour tous ceux qui aiment les histoires douces et poétiques.

Quelques pas de plus…
D’autres livres de Catherine Leblanc que nous avons chroniqués : Lulu et Moussu et Ah, si j’étais président !
Notre interview d’Isabelle Bauer et les livres que nous avons chroniqués d’elle : La machine à bonbons et Un (grand) cri de souris.
Un autre livre illustré par Katia Belsito que nous avons chroniqué  : Je t’aime comme toi.

Les petites personnes
de Catherine Leblanc, illustré par Gwendal Le Bec
P’tit Glénat
11€, 267×320 mm, 32 pages, imprimé en France.
Qui a éteint le soleil ?
d’Isabelle Bauer, illustré par Katia Belsito
Philomèle
12,50€, 200×200 mm, 36 pages, lieu d’impression non précisé.

A part ça ?

Enfin, l’école va se battre contre les clichés sexistes, un article ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange