La mare aux mots
Parcourir le tag

Anne Laval

À la découverte du monde

Par 30 janvier 2018 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on suit des personnages qui partent à la découverte de nouveaux territoires fictifs ou réels… grâce à deux très beaux albums Le nombril du monde d’Anne Laval et Puisque c’est ça, je pars d’Yvan Pommaux.

Le nombril du monde
d’Anne Laval
Rouergue
16 €, 226×307 mm, 44 pages, imprimé en France, 2017.
Puisque c’est ça, je pars
d’Yvan Pommaux
L’école des loisirs
14,80 €, 316×223 mm, 44 pages, imprimé en France, 2017.

You Might Also Like

Les invité-e-s du mercredi : Anne Laval et Catharina Valckx

Par 25 février 2015 Les invités du mercredi

J’aime beaucoup le travail d’Anne Laval (que je trouve trop rare), j’ai eu envie d’en savoir plus sur elle et sur son travail. Ensuite, c’est avec Catharina Valckx, auteur et illustratrice bourrée de talent, que nous avons rendez-vous pour notre rubrique « En vacances avec ». Bon mercredi !


L’interview du mercredi : Anne Laval

Anne LavalParlez-nous de votre parcours
Je suis entrée en section illustration à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg (concours d’équivalence de 3ème année) après une licence en fac d’arts plastiques. Je suis sortie, mon diplôme en poche, en 2005. Depuis je travaille en atelier avec d’autres indépendants (illustrateurs mais aussi graphistes, vidéastes, journalistes). Je fais partie de différents collectifs. Central Vapeur qui crée différents évènements autour de l’illustration, Les Rhubarbus qui montent des expositions collectives mêlant auteurs, illustrateurs et artistes.

Quelles techniques d’illustration utilisez-vous ?
Anne LavalJ’aime mettre les mains dans le cambouis et j’aime que ça change. J’utilise donc tout un tas de techniques : l’encre, la peinture, le pochoir, les tampons, les crayons de couleurs, le papier découpé, la sérigraphie…
Je les choisis et je les mixe en fonction des projets.
L’ordinateur m’aide à assembler des images composites et à régler les contrastes, les couleurs.

Quelles étaient vos lectures d’enfant, d’adolescente ?
Très variées. J’étais abonnée à J’aime Lire puis Je Bouquine. J’ai pas mal lu le Club des 5, Fantômette, la bibliothèque rose et verte. Je me souviens avoir été marquée par le roman Les enfants Tillerman et Le bon gros géant de Roald Dahl. Des tas de BD, Lucky Luke, Anne LavalAstérix, Agrippine. En livre jeunesse, je me souviens des Contes de la Folie Méricourt de Gripari illustré par Claude Lapointe qui est devenu mon professeur aux Arts Décoratifs.

Quel-le-s sont, actuellement, les illustrateur-trice-s qui vous touchent particulièrement ?
J’aime beaucoup Sempé, son dessin, ses compositions, les émotions qu’il exprime et qu’il suscite. Parmi les anciens il y a aussi Sendack et Ungerer pour leur expressivité.
Pour ce qui est des illustrateurs plus contemporains, il est difficile de faire un choix et de n’en citer que quelques uns. Je suis touchée par certains albums autant par le texte que par les illustrations qui forment un ensemble indissociable. Dernièrement j’ai beaucoup aimé N’y a t-il personne pour se mettre en colère de Tellegen et Boutavant et puis Bigoudi de Mourrain et Perret et Les gratte-ciel de Zullo et Albertine
J’ai des goûts très éclectiques en matière d’images, j’aime le travail délicat à l’encre de Carson Ellis, les jeux de formes et de couleurs de Blexbolex, la richesse des matières de Valerio Vidali, etc…

La vie de châteauVous avez illustré les trois albums de Pascal Parisot, parlez-nous de cette collaboration.
Cette collaboration a commencé avec un premier livre-CD, Les pieds dans le plat paru chez Milan en 2008, c’est cette maison d’édition qui nous a mis en contact. Notre collaboration a continué ensuite chez Naïve avec Bêtes en stock et La vie de château.
J’ai tout de suite beaucoup aimé l’univers de Pascal. J’ai trouvé ses textes décalés et drôles, accessibles autant aux adultes qu’aux enfants avec des arrangements chouettes qui ne font pas mal à la tête. Je crois que mes dessins lui ont plu et qu’il a retrouvé un peu de son humour dans mes personnages. Ses concerts valent aussi le détour.

Quels sont vos projets ?
En ce moment je réalise les affiches 2015 du salon Playtime. Des images uniques qui doivent être percutantes et sensibles à la fois pour Paris, Tokyo et New York.
J’ai plusieurs projets d’albums qui piaffent dans les tiroirs, jeunesse et adulte.
J’ai des envies d’expositions, de grands formats et de volume.
J’ai découvert la gravure sur tétrapack et je vais bientôt tester la litho de cuisine.
Avec Central Vapeur et Inuit (collectif et librairie à Bologne) nous allons (à nouveau) organiser les 24h de l’illustration au mois de juin.
Et puis peut être aussi partir en vacances.
Loin.

Bibliographie sélective :

  • La vie de château, illustration de textes de Pascal Parisot, Naive (2013), que nous avons chroniqué ici.
  • La tête en vacances, illustration d’un texte de Vincent Cuvellier, Actes Sud Junior (2013).
  • La rentrée de Marcel, illustration d’un texte de Christine Noyer, Actes Sud Junior (2010).
  • Comme si, illustration d’un texte de Christine Beigel, Sarbacane (2010).
  • Angèle, ma Babayaga de Kerménéven, illustration d’un texte de Richard Couaillet, Actes Sud Junior (2009).
  • Les pieds dans le plat, illustration de textes de Pascal Parisot, Milan (2008), que nous avons chroniqué ici.
  • Marcel a des poux, illustration d’un texte de Christine Noyer, Actes Sud Junior (2008), que nous avons chroniqué ici.

Retrouvez Anne Laval sur son site, celui de Central Vapeur et celui de Rhubarbu.


En vacances avec… Catharina Valckx

Régulièrement, je pars en vacances avec un artiste (je sais vous m’enviez). Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais moi j’adore partir comme ça avec quelqu’un, on apprend à le connaître notamment par rapport à ses goûts… cet artiste va donc profiter de ce voyage pour me faire découvrir des choses. On emporte ce qu’il ou elle veut me faire découvrir. On ne se charge pas trop… 5 de chaque ! 5 albums jeunesse, 5 romans, 5 DVD, 5 CD, sur la route on parlera aussi de 5 artistes qu’il ou elle veut me présenter et c’est lui ou elle qui choisit où l’on va… 5 destinations de son choix. Cette fois-ci, c’est Catharina Valckx qui s’y colle, merci à elle !
Allez en route !

5 albums jeunesse

  • Momo ouvre un magasinRanelot et BuffoletArnold Lobel, illustrations de l’auteur, 1970
  • Winnie l’ourson, A.A. Milne, illustré par E.H. Shepard, 1926 (aucun rapport avec les dessins animés des studios Disney)
  • L’anniversaire de l’écureuil, Toon Tellegen, illustré par Kitty Crowther, 2007
  • Momo ouvre un magasin, Nadja, illustrations de l’auteur, 1992
  • Galopin construit une maison, Janosch, 1980 (hélas épuisé, comme presque tous les Janosch)

5 romans – que 5? Impossible!

  • Molloy, S. Beckett, 1955Chroniques de l’oiseau à ressort, Haruki Murakami
  • La conjuration des imbéciles, J.K. Toole, écrit en 1963, publié en 1980
  • Chroniques de l’oiseau à ressort, Haruki Murakami, 1994
  • Legend of a suicide, David Vann, 2008
  • Tous les livres de Jean-Philippe Toussaint, et quelques enquêtes du Commissaire Maigret en prime (Simenon)

5 DVD Je mets des films moins connus, pour la découverte. Je les ai tous trouvés fantastiques.

  • Poetry, Lee Chang-dong,Taxidermia,György Palfi, Hongrie, 2006
  • Poetry, Lee Chang-dong, Corée 2010
  • Kitchen Stories, Bent Hamer, Norvège, 2003
  • The return, Andrei Zvyagintsev, Russie 2003
  • Vivan las antipodas, Victor Kossakovsky, Russie, documentaire, 2012

5 CD Ce que j’écoute en ce moment

  • Awesome waves, Alt-JThe best of Creedence Clearwater Revival
  • Astral Weeks, Van Morrisson
  • The best of Creedence Clearwater Revival
  • The B-sides, The Gaslight Anthem
  • Concertos pour violons et violons et hauboits, English chamber orchestra, Jeffrey Tate J.S. Bach

5 artistes

  • Rembrandt
  • Leonard De Vinci
  • Picasso
  • Mark Rothko
  • Günther Förg (D) 1952-2013

5 lieux

  • Chez moi. Centre ville d’Amsterdam, vue sur la rivière.
  • La pointe de Bugéles, Côtes d’Armor, Bretagne
  • Les Ardennes françaises, au sud/est de Charleville-Mézières
  • Bucarest au mois de mai (quand les tilleuls sont en fleur)
  • La cathédrale d’Aix-la-Chapelle (Aachen, Allemagne)

Catharina ValckxCatharina Valckx est auteur et illustratrice.

Bibliographie sélective :

Retrouvez Catharina Valckx sur son site : http://www.catharinavalckx.com.

You Might Also Like

En petit format

Par 4 septembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui je vous propose trois albums qui viennent de ressortir en petit format (et donc à petit prix).

ChaussetteAdieu chaussette c’est un lapin buffle (d’après ce petit garçon) incroyablement mou et franchement nul en tout ! Alors c’est décidé, il va l’abandonner parce ce que bon… il n’est plus un bébé ! Il va le laisser dans les bois, partir en courant et adieu Chaussette ! Sauf que ce n’est pas facile de traîner un animal aussi lent au cœur de la forêt… c’est long ! Et forcément, rien ne va se passer comme prévu !
Adieu Chaussette est un magnifique album signé Benjamin Chaud. Chaussette est vraiment un personnage attachant (quelle idée que de vouloir l’abandonner), le genre de personnage irrésistible, qu’on a envie d’adopter. Ici, on parle de l’amitié (d’avoir peur de perdre ceux qu’on aime et de rencontrer de nouveaux amis), du fait de grandir, de l’imagination.
Les planches sont magnifiques, drôles et tendres, voilà un album qu’on ne va pas abandonner dans les bois !
Le même vu par Les lectures de Liyah, La littérature de Judith et Sophie et Les riches heures de Fantasia.

IlRose bonbon était un pays où les éléphantes avaient la peau douce et rose. Cette couleur était le résultat de leur alimentation : anémones et pivoines ! On encourageait même le rose à venir en habillant ces éléphantes avec des vêtements de cette couleur. De leur enclos, dont elles n’avaient pas le droit de sortir, elles regardaient leurs frères manger ce qu’ils voulaient et se rouler dans la boue. Un jour naquit une éléphante qui ne devenait pas rose au grand désespoir de ses parents…
Encore une histoire antisexiste particulièrement bien faite. Les éléphantes, pour rester roses, doivent obéir à des tas de règles pendant que les éléphants, eux, font ce qu’ils veulent. Heureusement que quelqu’un va venir bouleverser tout ça !
Un classique de l’antisexisme totalement réjouissant qui ressort enfin en petit format.

Marcel a des poux TR Marcel a des poux de Christine Noyer, illustré par Anne Laval nous présente Marcel, un petit garçon qui se réveille un matin la tête pleine de poux. Pour sa mère, c’est évident, il ne faut pas en parler, c’est vraiment trop la honte ! Pourtant à l’école un secret ne le reste pas longtemps. Et puis tout le monde commence à se gratter… et personne n’assume… jusqu’à ce que…
Un album plein d’humour, aux jolies illustrations, pour dédramatiser le fait d’avoir des poux ! Car après tout… tout le monde en a, non ?
Le même vu par Les lectures de Liyah.

Nous avons déjà chroniqué des ouvrages de Benjamin Chaud (Je n’ai pas fait mes devoirs parce que… et L’alimentation – Pourquoi on ne mange pas que des frites ?) et Anne Laval (La vie de château).

Adieu Chaussette
de Benjamin Chaud
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×192 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition 2010).
Rose bonbon
Texte d’Adela Turin, illustré par Nella Bosnia
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×192 mm, 40 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition 1975 sous le titre « Rose Bombonne » aux Éditions des femmes).
Marcel a des poux
Texte de Christine Noyer, illustré par Anne Laval
Actes Sud Junior dans la collection Encore une fois…
4,95 €, 150×192 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2014 (première édition 2008).

À part ça ?

On est pas très livres numériques, mais quand c’est gratuit, antisexiste, de qualité (rare dans les livres numériques) et signé Élise Gravel on fonce ! C’est ici.

Gabriel

You Might Also Like

De la musique (+ concours)

Par 24 novembre 2013 Livres Jeunesse, Musique pour enfants

Cette musique,
Ta musique,
Quelques notes,
Trois fois rien,
Pour toi, rien que pour toi.
La musique
Barbara

Après les CD et livres-CD qui racontent des histoires la semaine dernière, cette semaine on s’intéresse à ceux de musique.

On commence par trois livres-CD de berceuses.

Mes premières berceusesMes premières berceuses sorti chez Seuil Jeunesse propose 28 berceuses chantées, pour la plupart connues : Meunier tu dors, Colas mon p’tit frère, La p’tite poule grise,… et d’autres beaucoup moins connues (voire même quelques créations). On trouve aussi quelques classiques étrangers. Ici, ce sont donc des chansons qu’on pourra également leur chanter nous-même. Le livre est tout cartonné donc on peut le mettre dans les mains des tout-petits (après avoir enlevé la pochette CD) et il est très joliment illustré par Cécile Gambini. Un bien joli livre-CD.

Mes plus belles berceuses classiquesMes plus belles berceuses classiques et autres musiques douces pour les petits sorti chez Gallimard Jeunesse (en collaboration avec Radio Classique) est un livre tout cartonné (donc manipulable par les tout-petits). Le choix musical est très intéressant, c’est un CD extrêmement agréable à écouter, très doux. Schubert, Debussy, Chopin, Bach… Piano surtout mais aussi violon, flûte, violoncelle et clarinette pour ces morceaux pour la plupart instrumentaux (4 morceaux sur les 17 qui composent le CD sont chantés). Niveau illustrations ce sont Cécile Gambini, Elsa Fouquier, Olivier Latyk et Charlotte Roederer qui rendent ce livre très beau à regarder, coloré et doux. Un très très bon ouvrage pour les tout-petits mais qui sera aussi agréable à écouter pour les grands.
Un extrait ici.

les plus belles berceuses classiquesL’année dernière, Didier Jeunesse nous avaient régalés avec un des plus beaux livres-CD sorti ces dernières années, Les plus belles berceuses Jazz. Cette année ce sont des berceuses classiques qu’ils nous proposent d’un un très bel album dont les illustrations sont signées Élodie Nouhen. Brahms, Schubert, Ravel, Grieg… Seize morceaux extrêmement doux qui vont ravir autant les parents que les enfants. Ici, ce ne sont que des musiques instrumentales (interprétées par l’Ensemble Agora). Dans le magnifique livre, l’histoire de chaque morceau est racontée. Envie de passer une bonne trentaine de minutes comme enveloppé dans un cocon très doux ?
Extraits du CD et du livre.

Le chant des oiseauxOn reste sur de la musique classique avec le très bel album sorti chez La montagne secrète, Le chant des oiseaux. Cette très jolie sélection tourne donc autour des oiseaux : L’oiseau de Prokofiev extrait de Pierre et le loup, Poules et Coq de Camille Saint-Saëns extrait de Le carnaval des animaux, Le coucou et le Rossignol d’Haendel,… Pour chaque piste, le livre nous parle du morceau et de l’oiseau dont il s’agit. En fin d’ouvrage on trouve un guide d’écoute qui va encore plus loin dans l’initiation à la musique classique. On trouve aussi une biographie des compositeurs, un glossaire des termes musicaux et une chronologie. Bref si le CD est d’une grande qualité, le livre l’est tout autant et ici on va vraiment intéresser les enfants à la musique classique et leur apprendre beaucoup de choses. Les illustrations de Cecilia Varela sont vraiment belles. Un très bel ouvrage qui prouve encore que musique classique n’est pas synonyme d’ennui et de poussiéreux.
Feuilleter le livre et écouter le CD.

Sylvain Luc - souvenirs d'enfanceOn reste dans la musique avec Sylvain Luc qui dans Souvenirs d’enfance réinterprète de façon instrumentale les classiques de l’enfance : Ah vous dirai-je maman, Gentil Coquelicot, Il court il court le furet, Sur le pont d’avignon… C’est doux, très doux. On pense aux boîtes à musique, aux musiques pour les tout-petits. Sylvain Luc est guitariste jazz, il signe ici un très joli CD pour redécouvrir nos classiques en version instrumentales (et pourquoi pas chanter dessus).
Des extraits en ligne ou sur Qobuz.

MilanimoOn change de registre avec le très doux Milanimo de Julien Baer. Une des plus belles surprises musicales de ces derniers temps. Non pas que je sois surpris que Julien Baer sorte un bon disque (il en sort de très beaux pour adultes depuis des années) mais j’avoue que dans les « chanteurs pour adultes » ce n’est pas celui que j’aurai le plus imaginé sortir un album pour enfants. Et il faut reconnaître que c’est une vraie réussite ! Dans le genre album de chansons pour les tout-petits je n’avais pas eu un tel coup de cœur depuis Ici Baba. Les chansons sont vraiment très belles, très douces, très poétiques. Julien Baer nous parle donc des animaux : des poulets croisés dans la rue, du trafic d’animaux, des guêpes qui piquent, du tamanoir qui se sent seul… C’est vraiment un très bel album qui est accompagné d’un magnifique livre illustré par Katerine (le chanteur). Seul bémol, les livres souples avec des systèmes en mousse pour tenir le CD c’est toujours une cata. Mais vu la merveille qu’est Milanimo vous ferez l’achat d’un boitier cristal pour mettre le CD, et puis c’est tout ! De jolies chansons qui restent en tête, qu’on chante avec les enfants, bref une vraie réussite !
Des extraits du CD, du livre et une vidéo.

Expérience Philippe Fourel Expériences de Philippe Fourel est une très bonne surprise. Je ne connaissais pas du tout ce chanteur et son album est follement entraînant, très rythmé et à la fois poétique. Certaines chansons donnent vraiment envie de les reprendre avec lui, les enfants s’amusent vraiment. Il joue avec les mots et forme des mots valises… et en profite pour dénoncer les manipulations génétiques « sans danger garanti testé sur des rats des oies qui sont restés sans voix », parle des écrans et du danger de rester devant, dénonce les absurdités de la planète « d’un côté des infirmières d’un côté des militaires Non mais c’est quoi cette planète Moitié vaccin moitié révolver D’un côté on fait la fête d’un côté on fait la quête ». Des messages qui passent avec humour, sans que ça soit lourd. Il y a parfois de très bonnes choses qui sortent dans des tout petits labels (voir même auto-produits), Expériences de Philippe Fourel en fait partie ! Un très bel album, drôle et poétique.
Des extraits en ligne.

Comment ça va sur la Terre ?Comment ça va sur la Terre ? interrogent Michèle Buirette, Elsa Birge et Linda Edsjö, un trio de chanteuses-musiciennes. La Terre de plus en plus sèche qui réclame de l’eau, les arbres qui sont décimés pour faire passer les voitures, les légumes qui se bagarrent… on parle ici de la nature mais avec humour et poésie, ce n’est pas le genre de chanson écolo-ringarde chantée par des babas allumés accompagnés à la guitare (j’en ai entendu pas mal comme ça et même si je suis moi-même écolo-végétarien-gaucho-chaispaquoi moi ça me gonfle). Ici c’est vivant, animé, ça sent bon le spectacle (vous savez ce genre de CD qui nous donne envie d’aller assister au concert). Elles nous racontent de belles histoires à travers leurs chansons (dont certaines sont des textes de Robert Desnos ou Jean Tardieu mis en musique). On passe vraiment un très bon moment, à l’écoute de ce très joyeux Comment ça va sur la terre ?.
Des extraits en ligne.

Casse-piedsJe dois vous faire un aveu… je ne suis pas du tout fan d’Henri Dès (je préfère son fils). On a eu tellement de choses plus modernes ces dernières années que je préfère écouter Zut ou Pascal Parisot (et ma fille partage ce sentiment). Mais là j’ai été surpris ! Très surpris même ! Dans Casse-pieds illustré par Zep on se surprend à chanter avec lui, reprendre les refrains… La plupart des chansons sont vraiment rythmées, entraînantes. Il s’est vraiment renouvelé avec cet album, d’après moi. On parle ici des retrouvailles entre cousins, des trucs même pas vrais, des anniversaires, du temps où pépé était petit ou encore, bien-sûr, des casse-pieds ! Une très bonne surprise donc que ce dix-huitième album d’Henri Dès, illustré par Zep (ce qui modernise encore plus le tout !), sorti en CD et en livre-CD (les illustrations valent le coup d’investir dans le livre-CD qui est quasiment au même prix).
Des extraits du livre et du CD en ligne.
A noter : Henri Dès sera à l’Olympia les 8 et 15 décembre, les 21 et 22 à Montreux avec un choeur de 200 enfants et en tournée un peu partout : Nantes (le 15 février), Tours (le 16), Genthod (le 28), Clermont-Ferrand (le 8 mars), Vuarens (les 15 et 16), Lyon (le 29), St Etienne (le 30), Dijon (le 12 avril), Marseille (le 13)…

La vie de châteauJe l’ai cité juste au-dessus… Pascal Parisot ressort son album La vie de château en livre-CD. Alors ça forcément on est ravis car les illustrations sont magnifiques (même si je déteste, et le mot est faible, qu’on ressorte « en mieux » un CD qu’on avait déjà acheté pour nous le faire acheter une seconde fois). On retrouve ici tout l’humour de ce chanteur absolument génial, les enfants s’amusent énormément (et les parents ne s’ennuient pas, ne sont pas gonflés au bout de la 30ème écoute). Vous pouvez retrouver ma chronique sur le CD ici. Si vous n’aviez pas encore La vie de château, procurez-vous d’urgence le livre-CD (en plus les illustrations d’Anne Laval sont superbes) et surtout courrez voir Pascal Parisot sur scène ! On l’a vu à plusieurs reprises avec ma fille et c’est chaque fois un régal, ce dernier spectacle est sans doute son meilleur.
Dans le A part ça ? du jour (en fin d’article) je vous propose de gagner des places pour son concert à L’européen.
Écouter sur Deezer.

Vive la récré !J’avais déjà entendu (d’une oreille distraite) Vive la recré ! sorti chez Gallimard, j’ai voulu en savoir plus… et je n’ai pas été déçu. La première impression a été confirmée : voilà un très bon album avec les chansons à gestes, des chansons-jeux… Trois petits chats ou Maya l’abeille nous feront nous taper dans les mains (vous savez face à face, on se tape l’un dans les mains de l’autre de façon alternée), Dans ma maison sous terre ou Le facteur n’est pas passé nous feront jouer en cercle, Mon prof de ski m’a dit ou Head and shoulders nous feront faire des gestes avec tout notre corps,… Une vingtaine de chansons qui sont pour la plupart des classiques de la récré (je suis certains que vous en connaissez plusieurs parmi celles que j’ai citées) qui sont présentées dans un livre qui explique bien les mouvements, gestes, etc. Les versions chantées sont vraiment agréables à écouter (car ce genre de chansons ça pourrait vite devenir un objet de torture). Un super CD, idéal pour la voiture mais pas seulement !
Des extraits en ligne.

Comptines, Biguines & chocolatOn vous parle régulièrement de Magguy Faraux, quel plaisir de la retrouver dans deux nouveaux double-CD ! Comptines, biguines & chocolat propose 36 titres des Antilles. Dépaysement garanti, nous voilà avec Magguy Farraux enfant dans sa case à danser la biguine pendant que dehors les grandes personnes parlent de cyclone. Difficile de ne pas bouger à l’écoute de ces musiques entraînantes, les ennuis sont loin, place à la bonne humeur ! Le livret du CD propose même la recette du chocolat chaud créole, cet hiver on n’aura vraiment pas froid ! Le deuxième CD du double CD est DansePirouette & Cabriole Ti doudou qu’on avait chroniqué ici. Pirouette & Cabriole va nous faire bouger également ! Le premier CD s’adresse aux plus petits en leur proposant des petites danses, des mouvements (dans les paroles on leur dit quoi faire). Même programme dans le deuxième CD mais pour les plus grands (ici plutôt 4-7 ans d’après l’éditeur, le premier plutôt 2-5 ans). C’est un régal ! On danse, on bouge son corps. Magguy Faraux m’a réconcilié avec la musique des îles.
Extraits de Comptines, biguines & chocolat et de Pirouette & Cabriole.

Trop facile, la musique !Pour finir et si nous faisions nous-même de la musique ? Alors on quitte les CD et ce coup-ci c’est un livre que je vous propose : Trop facile la musique sorti chez Actes Sud Junior. Ici, on nous explique comment se fabriquer des instruments de musique très simplement : Un piano avec des bouteilles et de l’eau, des maracas avec des pots de yaourt (le livre part de « pots de ferments lactiques » mais ça serait vraiment de minuscules maracas, je pense que c’est une erreur), une guitare avec une boîte à chaussures, des crayons, de la pâte à modeler et des élastiques… bref on va se faire tout un big band (comme le dit le livre) à peu de frais ! On sent que c’est vraiment réfléchi, testé et le livre est en plus très vivant, très coloré. Un très bon ouvrage pour les bricolo-musiciens en herbe !

Quelques pas de plus…
On chronique souvent des CD musicaux, par exemple , ici ou (mais encore plus avec la catégorie Musique)

Mes premières berceuses
Collectif, illustré par Cécile Gambini
Seuil Jeunesse dans la collection Un livre un CD
16.90€, 208×210 mm, 30 pages, imprimé en Chine, 2013.
Mes plus belles berceuses classiques
Collectif
Gallimard Jeunesse dans la collection Mes plus belles…
15€, 215×215 mm, 40 pages, CD : 50 min., imprimé en Chine, 2013.
Les plus belles berceuses classiques
Collectif, interprété par L’Ensemble Agora, illustré par Élodie Nouhen
Didier Jeunesse dans la collection Un livre, un CD
23,80€, 265×265 mm, 36 pages, CD : 33 min., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Le chant des oiseaux
Collectif, textes d’Ana Gerhard (traduits par Caroline Déry), illustré par Cecilia Varela
La montagne secrète dans la collection Livre-disque
19,50€, 210×205 mm, 66 pages, CD : 28min., imprimé à Hong Kong, 2013.
Souvenirs d’enfance
de Sylvain Luc
Just Looking Production
Autour de 13€, CD : 36 min.
Milanimo
de Julien Baer, illustré par Philippe Katerine
Actes Sud Junior
19,90€, 155×191 mm, 40 pages, CD : 18 min., imprimé en Espagne, 2013.
Expériences
de Philippe Fourel
Les chansons d’abord
autour de 12€, CD : 47 min.
Comment ça va sur la Terre ?
de Michèle Buirette, Elsa Birge, Linda Edsjö
Victor Mélodie
Autour de 15€, CD : 39 min.
Casse-pieds
Texte de Henri Dès, illustré par Zep
Les Éditions des Braques dans la collection Un livre-Un CD
18,30€, taille en mm, 29 pages, CD : 61 min., imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2013.
Exciste aussi en CD autour de 18€, Production Mary-Josée.
La vie de château
de Pascal Parisot, illustré par Anne Laval
Naïve dans la collection Naïve musique
20€, 193×255 mm, 32 pages, CD : 67 min., imprimé en Malaisie, 2013.
Vive la récré !
de Trois p’tits chats & cie
Gallimard Jeunesse dans la collection Gallimard Jeunesse musique
20,10€, 245×220 mm, 45 pages, CD : 63 min., imprimé en Italie, 2009.
Comptines, biguines & chocolat
de Magguy Faraux
ARB Music dans la collection Terres d’enfance
Autour de 20€, CD : 72 min.
Pirouette & cabriole
de Magguy Faraux
ARB Music dans la collection Terres d’enfance
Autour de 20€, CD : 64 Min.
Trop facile la musique !
de Claire Laurens, illustré par Marion Puech
Actes Sud Junior
8,50€, 187×188 mm, 32 pages, imprimé en France, 2013.

A part ça ?

Flyer Parisot Décembre
Grâce à Traffix Music, j’ai la chance d’offrir à trois d’entre vous deux places pour le concert du 23 décembre de Pascal Parisot, dont je vous parlais plus haut dans cette chronique (et dont je vous parle régulièrement). Ce concert aura lieu à l’Européen, 5 rue Biot à Paris (dans le 17ème). Pour cela, laissez un commentaire sous cet article en précisant que vous voulez tenter de gagner des places ! Vous avez jusqu’au 13 décembre 10h !  Pour rappel, il fera 3 dates à L’Européen : le 21 décembre à 15h, le 22 décembre à 11h et donc le 23 décembre à 15 h. Ne ratez aucune des dates de Pascal Parisot en suivant la page Facebook de Traffix Music. Nous, nous l’avons vu plusieurs fois avec notre fille de 5 ans et c’est chaque fois un régal !

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange