La mare aux mots
Parcourir le tag

Anne Letuffe

Sans texte

Par 24 juillet 2017 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose des albums sans texte !

Je suis tout
d’Anne Letuffe
L’atelier du Poisson soluble
18,50 €, 175×220 mm, 60 pages, imprimé en Italie, 2016.
Tempête
d’Arianna Tamburini
Isatis dans la collection Tourne-Pierre
12 €, 215×215 mm, 32 pages, imprimé au Canada, 2014.

You Might Also Like

L’invitée du mercredi : Anne Letuffe

Par 18 juin 2014 Les invités du mercredi

Aujourd’hui, nous recevons Anne Letuffe. Suite à ma découverte de Le tout petit (chroniqué ici), qui fut un véritable coup de cœur, j’ai vraiment eu envie d’en savoir plus sur cette auteur et sa manière de travailler. Je suis donc très contente qu’elle ait répondu à mes questions. Encore une fois, pas de bonus cette semaine à cause de quelques contre-temps… J’espère que vous passerez tout de même un bon mercredi en notre compagnie !


L’invitée du mercredi : Anne Letuffe

Anne LetuffeQuel a été votre parcours ?
Dessiner à la maison à 3 ans, dessiner à l’école à 18 ans (arts appliqués au lycée des Arènes à Toulouse), dessiner à l’atelier à 25 ans, dessiner toujours à 40 ans… encore à 80 ans ?

Quelles étaient vos lectures d’enfant ?
Très peu de lectures (en dehors d’un gros livre de contes de Grimm) mais beaucoup de balades, qui ont eu une grande influence sur mon travail : le goût pour les matières, la photographie…

Quel regard portez-vous sur la littérature jeunesse actuelle ?
Je trouve que les auteurs d’album jeunesse s’amusent de plus en plus avec l’objet livre : le fait de tourner une page devient une occasion de jouer à cache-cache, aux ombres chinoises… Il y a une véritable éclosion de livres magnifiques pour tout-petits. Juste un regret que cette fabrication soit presque exclusivement réalisée en Chine ou en Indonésie. Nous avons eu avec mon éditeur beaucoup de difficultés pour trouver un imprimeur en Europe ayant le savoir-faire des découpes, à un prix abordable.

Où puisez-vous votre inspiration ?
En regardant… la nature, ma fille, les enfants que je rencontre dans les classes, ou lors de résidence. Mon dernier album Le Tout Petit m’a ouvert les portes des structures d’accueil de la petite enfance, et cette immersion est très nourrissante, car le tout jeune enfant donne beaucoup : émotions, questionnement… tout à son contact devient une piste de recherche.

Le tout petit est un projet particulièrement original, comment est-il né ?
Il est né en même temps que ma fille ! L’idée de rapprochement entre la nature et l’enfant était sous-jacente dans mon travail, je l’instillais dans mes albums par petites touches, comme dans Nouvelles de printemps, ou Le rêve d’Oscar, mon premier album. Les échanges avec mon petit nourrisson a mis en lumière cette idée : lors de balades, je lui faisais découvrir le paysage en le comparant à son corps : par exemple, les arbres à ses petites mains, ses larmes à la rivière. J’ai tout de suite eu envie de représenter le paysage par des photos, et le corps de l’enfant par un dessin épuré à la plume. C’est ainsi que des photos prises il y a 20 ans ont trouvé leur place.

le tout petitComment vous est venue l’idée de créer autour du livre un jeu de si grande envergure ?
J’ai reçu la proposition d’une Bibliothèque Départementale de créer un jeu à partir d’un de mes albums. Le Tout Petit était sur ma table à dessin, pas encore édité, mais je trouvais que sa forme était très proche de celle du jeu : le cache-cache, le jeu d’association, de devinette…
Le thème du livre étant le corps, je souhaitais que le jeu permette une lecture avec le corps : les tout-petits s’aident des pages des livres géants pour marcher, rampent dans les cabanes, se tortillent pour passer par les perforations, se cachent, se dressent, ou s’installent. J’ai choisi diverses tailles de modules : des grandes structures dans lesquels l’enfant se sent contenu, et d’autres éléments, plus petits, comme le jeu de cartes, que l’enfant peut tenir dans sa main.
Je voulais aussi que le jeu incite au langage, c’est pourquoi j’ai créé un livre « en morceau » : avec le livre puzzle, l’enfant recrée ses propres associations.

Avez-vous des projets ?
Mes projets sont un prolongement de la piste explorée dans Le Tout Petit, j’ai plusieurs recherches en cours sur différents thèmes : le jeu, le rapport au temps, les émotions, un abécédaire… Après avoir photographié essentiellement des paysages, je découvre le plaisir de photographier les enfants dans les crèches et les relais d’assistantes maternelles, à voir si ces photos prendront place dans un livre…

Bibliographie sélective :

Retrouvez Anne Letuffe sur son site.

Marianne

You Might Also Like

Des photos plus fortes que des mots !

Par 1 février 2014 Livres Jeunesse

Personnellement, j’aime beaucoup les albums pour enfants dont les illustrations sont des photographies. Voici deux exemples qui ne m’ont pas fait changer d’avis, bien au contraire !

le tout petitDes épis de blé qui deviennent des cheveux, des bougies qui donnent le rose aux joues, des galets en guise de sourire, un chemin pour tracer les lignes de la main, des ruisseaux qui coulent comme des larmes… Quel programme !

Attention, coup de cœur ! Anne Letuffe parvient à nous raconter tout cela, sans utiliser aucun mot. En mêlant, grâce à un jeu de pages percées, de très belles photographies d’éléments de l’environnement (arbres, cailloux, rivières, sable, feuilles, mais aussi routes, toit de tuiles, et pavés) et des dessins en noir et blanc tendres et poétiques, cet album nous offre un bel imagier de la nature et du corps humain ! J’ai du mal à vous en dire plus, tant Le Tout Petit est un projet original, mais vous pouvez vous en faire une idée plus précise sur le site de l’auteur directement. J’ai découvert également qu’il était possible d’acheter ou de louer (notamment pour des groupes vu la taille) Le tout petit jeu, un jeu en bois issu de cet album, pour prolonger le plaisir de la lecture : tunnels, jeux de cartes, livre en bois,… Il y a de quoi faire ! En tout cas, même en se contentant de l’album, on a affaire à un petit bijou : à la fois beau, esthétique, ludique et original, je suis séduite !

le petit monde d'elliott erwittAutre album, autre coup de cœur ! Cette fois on s’intéresse au travail d’Elliott Erwitt ! Admirer, Souffler, Pleurer, Partir, Dépasser,… Voici quelques exemples des verbes qui sont illustrés dans cet imagier par de magnifiques photographies en noir et blanc.

Encore une fois Marie Houblon choisit avec beaucoup de talent les meilleurs photographies pour mettre du sens sur des mots de la vie courante. On ne voit pas toujours le lien immédiatement, mais il y en a toujours un. On le cherche, on le devine, on discute, et même si on ne le trouve pas, on profite du talent d’Elliott Erwitt qui a su capter des situations quotidiennes avec simplicité et tendresse (coup de cœur pour la grande sœur qui force son petit frère à regarder vers sa bougie d’anniversaire alors que le bébé a bien mieux à faire !). Les images ne datent pas d’hier, et pourtant même les plus jeunes comprennent très bien de quoi il s’agit ! Le petit monde d’Elliott Erwitt est un magnifique support pour observer, parler, échanger, donner son avis, et confronter ses expériences, rien qu’avec les images !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Marie Houblon : Mais…que font-ils ? et Quand tes grands-parents étaient enfants.

Le tout petit
d’Anne Letuffe
L’atelier du poisson soluble
18 €, 168 x 214 mm, 60 pages, imprimé en Italie, 2013
Le petit monde d’Elliott Erwitt
Photos d’Elliott Erwitt, sélectionnées par Marie Houblon
Tourbillon
14,95 €, 227 x 227 mm, 90 pages, imprimé où, 2013

A part ça ?

Comme chaque début de mois, nous vous donnons aujourd’hui nos coups de cœur du mois dernier. En janvier, c’était donc, en ce qui me concerne : Bonnet d’or et les trois ogres d’Éric Battut (Élan Vert) et Égaux sans ego d’un collectif (Locus Solus). Et pour Gabriel : Babakunde d’Annelise Heurtier et Mariona Cabassa (Casterman), Billie du Bayou, le banjo de Will de Séverine Vidal et Ronan Badel (Élan Vert) et Rouge ! d’Alice Brière-Haquet et Élise Carpentier (Møtus).
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Marianne

 

You Might Also Like

Secured By miniOrange