La mare aux mots
Parcourir le tag

Anne Rouquette

Accrochez vos ceintures, on décolle !

Par 21 mai 2015 Livres Jeunesse

Lettres de mon helicoptetreElle est partie. Elle a largué les amarres, laissé tout en plan. Bye bye les parents, au revoir l’ennui. Quelques outils et un vélo, elle a fabriqué un hélicoptêtre et s’est envolée par la fenêtre. À elle l’aventure ! Elle n’est pas partie seule, elle a pris le chat (lui aussi avait l’air de s’ennuyer). Première étape : l’Angleterre ! Elle pensait croiser la reine, mais visiblement elle n’était pas là… par contre, l’hélicoptêtre s’est alourdi… Maintenant direction d’Espagne ! Il y a aura ensuite l’Italie, l’Égypte, la Chine et bien d’autres endroits.
Clémentine Beauvais nous entraîne dans un fantastique tour du monde ! Chaque pays est représenté par une double page où l’on parle forcément de quelques personnalités, monuments ou objets représentatifs du lieu (en Chine, par exemple, de l’encre de Chine, des dragons, des cerfs-volants). Chaque fois, elle ramène par mégarde quelque chose. Au fur et à mesure de l’histoire, son vélo est de plus en plus lourd et l’on voit les personnages qui s’accumulent (un peu comme dans le jeu Je vais au marché). Sauf qu’à un moment, il faut bien rentrer chez soi et là, ça en fait du monde ! Les jolies illustrations au crayon de couleur d’Anne Rouquette accompagnent à merveille le texte plein d’humour de Clémentine Beauvais.
Un bel album pour s’évader !

Vol au ventC’est un jour de grand vent, Pingouin bleu profite de son nouveau jeu : un cerf-volant ! Sauf que le vent est vraiment fort, et notre pingouin pas très lourd… voilà que ses pieds ne touchent plus le sol. Flo et Tif viennent l’aider, mais ça ne marche pas vraiment, les trois sont maintenant partis… Le phoque Mousse, qui les voit passer les attrape pour les retenir… et s’envole à son tour ! Puis ils seront rejoints par l’ours Anatole ! Et tous nos amis sont entraînés toujours plus haut, toujours plus loin… jusqu’à atterrir dans la jungle !
On parle ici d’amitié, d’entraide… et d’aventure ! C’est drôle, poétique et les illustrations sont très graphiques. Décor très froid, très blanc au départ, on passe ensuite aux couleurs chaudes et au décor surchargé de la jungle. Les sons s’invitent parfois dans le décor. Je trouve que c’est bourré de trouvailles graphiques et le résultat est vraiment très beau.
Un album esthétique et drôle.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres ouvrages de Clémentine Beauvais (Comme des images, Samiha et les fantômes, La plume de MarieLes petites filles top-modèles, La pouilleuse et On n’a rien vu venir) et Anne Rouquette (Bons Baisers ratés de Paris et T’as la tchatche). Retrouvez aussi notre interview de Clémentine Beauvais.

Lettres de mon hélicoptêtre
Texte de Clémentine Beauvais, illustré par Anne Rouquette
Sarbacane
15,50 €, 229×280 mm, 32 pages, imprimé en France, 2015.
Vol au vent
de Rob Biddulph (traduit par Emmanuelle Pingault)
Milan
12,50 €, 227×288 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2015.

À part ça ?

Un concours très sympa chez Graine², une maison qu’on aime beaucoup.

Gabriel

You Might Also Like

Un peu de finesse et de poésie

Par 29 décembre 2012 Livres Jeunesse

La Grande collectionViolette récupère ce que les autres jettent, Violette collectionne tout et rien (surtout tout), elle garde, elle conserve, elle classe. Les épluchures de crayon ou les phrases entendues par hasard, les cauchemars et les souvenirs de moments ratés. Violette a aussi dans sa collection une photo de pied, une demi-fourmi et des tonnes de chaussettes trouées.

La grande collectionVéritable ode aux petites choses, celles qui nous entourent et auxquelles on ne fait pas attention, La grande collection est un superbe album d’une infinie poésie… mais un album totalement inclassable ! Sorte d’inventaire à la Prévert ou à la Macha Makeïeff mais revu par la géniale Séverine Vidal, on trouve ici toute sa finesse, son art de faire du beau avec le quotidien, avec les choses banales (voire même les choses qui semblent inutiles). Les illustrations de Delphine Vaute sont délicates et vont parfaitement avec le texte. C’est un album qui touchera autant (plus ?) les parents que les enfants, un album sur l’imagination, sur l’art, sur le fait de grandir, sur ce qui fait que nous sommes nous.

Baisers ratés de ParisAh Paris… la ville la plus romantique du monde, à ce qu’on dit… le Marais, le jardin des Tuileries, Montmartre ou même les musées… tant d’endroit pour s’embrasser… mais le baiser arrivera-t-il ?

Bons Baisers ratés de Paris est une petite merveille, un album plein d’humour. Notre Baisers ratés de Parishéros (un brin loser) parcourt Paris avec celle qu’il aime dans l’attente d’un baiser… tous les lieux connus vont être tentés… le baiser arrivera-t-il ? Le principe est super original et nous fait découvrir Paris et ses monuments. C’est rempli d’humour et graphiquement c’est très beau. L’objet lui-même est très esthétique également, couverture épaisse avec des tranches à vif, une découpe en forme de cœur et des coins arrondis, beau papier. Ici aussi je pense que l’album plaira beaucoup aux adultes. Un livre pour les amoureux de Paris… et les amoureux tout court !

Quelques pas de plus…
Retrouvez Séverine Vidal en interview sur le blog et nos chroniques de ses autres livres : Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps. Retrouvez aussi ses réponses à Dis, c’est quoi ton métier…
Nous avons déjà chroniqué un livre illustré par Anne Rouquette : T’as la tchatche.

La grande collection
de Séverine Vidal, illustré par Delphine Vaute
Philomèle
13,90€, 190×258 mm, 40 pages, imprimé en France, 2012.
Bons Baisers ratés de Paris
de Davide Cali, illustré par Anna Rouquette
Gulf Stream
19,50€, 215×315 mm, 40 pages, lieu d’impression non indiqué, 2012

A part ça ?

L’homme, ce charmant animal…

Gabriel

You Might Also Like

Théâtre, féminisme, langues… et histoire du port de Bordeaux !

Par 12 avril 2012 Livres Jeunesse

Gulf Stream, maison d’édition que j’aime beaucoup et dont je vous parle régulièrement, a lancé une collection Et toc ! qui vaut le coup qu’on en parle ! Ce sont des livres qui chacun aborde un thème sous forme d’abécédaire. J’ai lu les trois derniers : En scène ! (sur le théâtre), Précieuses pas ridicules (sur les femmes) et T’as la tchatche (sur le langage).

Vous pensiez tout savoir sur le théâtre ? Saviez-vous pourquoi on parle de cour et de jardin ? De quand date la mise en scène ? Connaissez-vous la différence entre l’italienne, l’allemande, le filage, la couturière, la générale, la première, la générale de presse et l’avant première ? Vous pensez que Zingaro est une marque d’apéritifs ? Kabuki une variété de sushi ? Et Deus ex machina alors ? Ce livre va tout vous dire sur le théâtre ! Pascale V’d’Auria a été comédienne et ce sont ses connaissances qu’elle partage ici, une vraie mine d’information passionnante et illustrée avec beaucoup d’humour par Julien Castagnié.

Et les femmes alors ? Oui les femmes ! D’Olympe de Gouges à Wonder Woman en passant par Frida Kahlo et Patty Hewes, Charlotte Bousquet (qui est une femme elle-même) nous parle de celles qui l’ont marqué. Sélection forcément subjective car comme elle le dit en fin d’ouvrage, il faudrait 10 livres comme celui ci pour évoquer toutes les femmes qui ont marqué notre histoire. Alors bien sûr l’abécédaire n’évoque pas que des personnages, on parle aussi de l’IVG, de l’excision, des suffragettes,… On apprend énormément de choses (par exemple, savez-vous qui sont les précieuses, qui donnent leur nom à l’ouvrage ?) et c’est absolument passionnant. Assez militant (mais juste ce qu’il faut) l’auteur raconte aux jeunes filles comment leurs droits actuels ont été acquis (et qu’il faut se méfier de ne pas les perdre) et évoque donc toutes ces femmes qui se sont battues contre une société phallocrate et patriarcale. Le petit défaut du livre est peut-être de n’être que pour les filles, l’auteur s’adresse directement à elles (Chères lectrices) or il est important que les garçons eux aussi s’intéressent au féminisme, fassent aussi avancer les choses, prennent conscience de tout ça. J’ajouterai bien que le livre est d’ailleurs assez anti-mec mais on risque de me dire que c’est parce que j’en suis un…

Sylvie Baussier, elle, a écrit le volume sur le langage, T’as la Tchatche. Ici on apprend ce qu’est le globish, le bichelamar ou l’argot, on découvre les origines des langues, des dialectes. Qu’elles soient originaire d’une lointaine contrées ou de la cité, les langues n’auront plus de secret pour vous. J’avoue avoir été moins fan de ce dernier livre, moins captivé en tout cas. Je l’ai trouvé moins léger, moins ludique et surtout beaucoup plus rébarbatif. Ça m’a rappelé des cours de français (alors que les autres livres sont plus sur le registre du livre qui nous apprend des choses tout en nous distrayant). J’ai vraiment eu du mal à le lire sans bâiller… Disons qu’on est ici dans la pure pédagogie sans le côté décalé des précédents. Certaines entrées semblent un peu tirées par les cheveux (l’entrée sur Dieu par exemple), on sent qu’il n’y avait pas forcément de quoi faire 200 pages et que du coup on a rajouté des mots à l’abécédaire en tentant de leur trouver un truc à dire en rapport avec le sujet… Mais bon disons que c’était peut-être pas le thème le plus excitant non plus…

 

Même si je reste sur une petite déception (qui m’est personnelle, encore une fois) avec le dernier livre, je trouve que c’est vraiment une super collection pour apprendre tout en s’amusant des tas de petites choses qui seront sympa a ressortir pour briller en société. Chaque livre comporte un quizz à la fin pour s’entrainer à se la péter, un flip book, des pistes pour aller plus loin,… C’est écrit dans un langage jeune, agréable et facile à lire, bien illustré. Vraiment une collection futée à mettre entre les mains des ados.

Pour rester avec Gulf Stream, ils viennent de sortir un livre sur le port de Bordeaux. Alors si on n’est pas concerné on n’est pas trop attiré mais Gulf Stream sait très bien rendre passionnant des sujets qui ne le paraissent pas. Des textes faciles à lire mais instructifs, des mélanges de photos, images d’archives et de dessins humoristiques,… tout est fait pour intéresser les jeunes ados. On apprendra tout sur l’histoire de ce port, même ses moments les moins glorieux comme l’époque des bateaux négriers. Le livre est construit de façon chronologique avec une frise en haut de chaque page qui va de -323 à 2011. C’est très complet, beaucoup de textes donc ça s’adresse aux plus grands (Dès 10 ans d’après l’éditeur).

En scène !
de Pascale Vd’Auria, illustré par Julien Castanié
Gulf Stream dans la collection Et toc !
12€
Précieuses, pas ridicules
de Charlotte Bousquet, illustré par Stéphanie Rubini
Gulf Stream dans la collection Et toc !
12€
T’as la tchatche
de Sylvie Baussier, illustré par Anne Rouquette
Gulf Stream dans la collection Et toc !
12€
Bordeaux, l’histoire d’un port
de Jean-Michel Deveau, illustré par Benjamin Lefort et Lionel Tarchala
Gulf Stream
dans la collection L’histoire d’un port.
13,90€

———————————————————————————————————————

A part ça ?

Puisque je parlais de la collection Et Toc ! je vous conseille le site : http://et-toc.gulfstream.fr c’est une mine d’informations, des tas de choses à savoir sur l’actualité,…

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange