La mare aux mots
Parcourir le tag

Ateliers Villette

Cinéma

Par 30 mai 2015 Livres Jeunesse

Clap ZoomAlors qu’ils sont au parc, Jeanne et Gabin se rendent compte que tout n’est pas comme d’habitude. En effet, on tourne un film ! Ils vont assister au tournage et même devenir figurants !
Comme toujours dans la très bonne collection des Ateliers Villette de chez Actes Sud Junior, on commence par une histoire, on continue par une partie documentaire et l’on termine par un atelier. Dans la partie documentaire, on parle de l’Histoire du cinéma, de la réalisation d’un film ou encore des effets spéciaux. On trouvera aussi un lexique et une liste de films à avoir dans sa cinémathèque (personnellement, j’aurai dit vidéothèque). Enfin, dans la partie atelier, on va fabriquer des thaumatropes, faire des mini films avec des personnages fournis et le téléphone des parents ou encore dessiner des costumes.
Une très bonne collection qui s’adresse aux plus jeunes (dès 6 ans d’après l’éditeur) et qui s’intéresse ici au cinéma.

Il était une fois le cinémaPour les plus grands, Gallimard jeunesse Giboulées a sorti un ouvrage extrêmement complet qui devrait ravir les jeunes cinéphiles. Dans Il était une fois le cinéma, Jean-Michel Frodon raconte le septième art. Sa création (les frères Lumière, Edison, Méliès…), ses courants (la Nouvelle Vague, l’âge d’or d’Hollywood…), ses bouleversements (le parlant, la 3D…), ses grands noms. Il s’agit ici d’un documentaire très dense (des textes très longs avec peu d’illustrations) qui risque d’effrayer ceux qui ne s’intéressent que « de loin » au cinéma, mais qui va captiver ceux qui en sont passionnés.
Un ouvrage extrêmement complet pour les adolescents (et même les adultes) passionnés de cinéma.

Star Wars 11 scènes cultissimesFaites-vous partie des fans de La guerre des étoiles ? (oui, je sais depuis quelques années on dit « Star wars ») Si oui, que vous allez adorer ce livre en Scanimation®. Si vous ne connaissez pas le nom, vous connaissez le principe. L’image s’anime grâce à des bandes qui bougent. On voit donc Dark Vador combattre Luke Skywalker, C3PO et R2D2 marcher ou l’Étoile de la mort exploser. Chaque fois, on nous indique dans quel épisode figure la scène et l’on peut lire quelques dialogues. Les fans de la série vont être ravis et c’est une bonne occasion de comprendre un vieux procédé cinématographique !

Quelques pas de plus…
Deux autres chroniques sur le cinéma ici et .

Clap Zoom
Texte de Sandrine Le Guen, illustré par Chloé Perarnau
Actes Sud Junior dans la collection Ateliers Villette
9,90 €, 180×235 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2014.
Il était une fois le cinéma
de Jean-Michel Frodon
Gallimard Jeunesse Giboulées
22,50 €, 172×230 mm, 224 pages, imprimé en Italie, 2014.
Star Wars, 11 scènes cultissimes venant d’une galaxie lointaine, très lointaine…
de Rufus Butler Seder
Larousse
15,90 €, 185×150 mm, 25 pages, imprimé en Chine, 2014.

Gabriel

You Might Also Like

Dessinons-nous des maisons !

Par 8 juin 2014 Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Activités créatives, deux livres aux titres très proches. On commence par Dessine-toi une maison puis ça sera Dessine-moi une maison.

Dessine To iUne MaisonSorti chez Nathan, Dessine-toi une maison, des idées pour créer comme un architecte de Thibaud Herem est un gros cahier d’activités de plus de 200 pages. Ici, on va proposer des tas de choses aux enfants, ça va de dessiner leur propre maison à imaginer la maison d’un monstre en passant par le coloriage de maisons typiques (Suède, Nouvelle-Angleterre, Mali), bâtiments célèbres (Chrysler Building, Empire State Building…), d’œuvres d’architectes marquants (Le Corbusier, Franck Lloyd Wright…) et des tas d’autres choses encore (ce qui orne les bâtiments comme les heurtoirs ou encore les gargouilles ou ce qu’on trouve à l’intérieur comme les chaises ou les cheminées). C’est un livre extrêmement complet qui va initier les enfants à l’architecture et au design. Les activités vont du coloriage à la création, il faut parfois compléter le dessin, imaginer le toit, on trouve aussi des jeux (comme des points à relier). Bref, voilà un cahier d’activité très complet qui va occuper les enfants pendant de longues heures !

Dessine-moi une maisonPlus petit, Dessine-moi une maison est un mini cahier d’activité signé Knapfla et sorti chez Minus. Ici aussi, on va créer et découvrir. Reproduire l’intérieur de sa maison vu du ciel (s’il n’y avait pas de toit), apprendre à faire des perspectives puis imaginer une maison improbable dans le style d’Escher, imaginer une maison écolo ou un immeuble délirant… bref, ce petit carnet (qui tient facilement dans le sac) d’une quarantaine de pages propose aux enfants de laisser libre cours à leur imagination. Il propose aussi d’utiliser l’application ONprint pour découvrir de nombreux bonus documentaires sur des maisons ou des architectes évoqués (mais je ne dois pas être doué, car malgré une demi-heure de tentatives, ma tablette n’a reconnu qu’une seule des pages). Un petit carnet parfait pour occuper les enfants en déplacement sans s’encombrer.
Extraits en ligne.


archicubeEt puisqu’on parle d’architecture, à noter la sortie d’Archicube dans la très bonne collection Ateliers Villette de chez Actes Sud (dont on vous avait déjà parlé ici ou ). Une petite histoire où des formes nous font voir autrement les bâtiments suivie d’un documentaire sur l’architecture et enfin de quelques activités créatives, le tout illustré par Annabelle Buxton. Un nouvel ouvrage dans une série vraiment bien faite en collaboration avec les ateliers proposés au jeune public au Parc de la Villette.
Des extraits en ligne.
Archicube, de Sandrine Le Guen, illustré par Annabelle Buxton, Actes Sud Junior, dans la collection Ateliers Villette, 9,90 €.

Dessine-toi une maison
de Thibaud Herem
Nathan
16,90 €, 210×280 mm, 208 pages, imprimé en Italie, chez un imprimeur éco-responsable, 2014.
Dessine-moi une maison
de Knapfla
Minus
5 €, 150×105 mm, 44 pages, imprimé en France, chez un imprimeur éco-responsable, 2014.

À part ça ?

On continue à construire… mais en numérique avec Géométrie Montessori ! Rendez-vous sur DéclicKids.

Gabriel

You Might Also Like

Respectons la nature et les animaux

Par 5 septembre 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on va parler de la beauté de la nature et des animaux. Il est important d’apprendre aux enfants dès le plus jeune âge à respecter les bêtes (j’en encore ai vu un viser les canards avec des graviers au parc l’autre jour sous l’œil amusé des parents… fin de la parenthèse) et la nature. Une petite sélection sur le sujet.

Et je commence par un petit bijou.

Bonolon le gardien de la forêtBonolon c’est le gardien de la forêt, un géant un peu effrayant mais qui exauce les vœux. Il suffit que des larmes touchent un arbre sacré et Bonolon apparaît. Un prince très peureux qui ne se sentait pas capable d’affronter la Montagne Sacrée, une vieille dame responsable d’un orphelinat très malade, un castor chassé d’une forêt, un pommier magique qui ne donne pas de pommes et des habitants qui meurent tous les uns après les autres ; Bonolon va arranger tout ça !

Sorti chez Nobi Nobi !, Bonolon, le gardien de la forêt regroupe cinq superbes histoires. Les illustrations sont magnifiques. Ici on parle de la nature, celle qui n’est plus la même quand on chasse un animal, celle qui sauve, celle qui guérit. Alors bien-sûr ce n’est pas un album expressément sur ce sujet mais la nature est au cœur de chaque histoire, Bonolon est une sorte d’esprit de la forêt qui aide les hommes. À la fin de l’ouvrage de petits textes nous expliquent ce que sont le camphrier, le chêne, l’érable,… Cinq magnifiques contes réunis dans un bien bel ouvrage.
Bonolon chroniqué par Yana, Laël et par Liyah.

Mauvaise HerbeAlors qu’elle se promène dans la nature avec sa mère, Mathilde découvre les bluets, les coquelicots ou encore la camomille… toutes ces fleurs appelées « mauvaises herbes ». Ces plantes n’ont pourtant pas que des inconvénients !

Une très jolie histoire autour des mauvaises herbes. On parle de l’utilité des choses dans la nature, du désastre que sont les désherbants et autres produits chimiques. Avec une petite histoire toute simple, Séverine Dalla fait passer beaucoup de choses sans que ça fasse leçon de morale ou cours de biologie. On apprend tout en lisant une belle histoire. On sent que l’auteur connaît la nature et l’aime vraiment (car ici, contrairement à dans Crocolou aime la nature, on ne cueille pas les fleurs et, accessoirement, on ne tue pas les animaux). L’histoire est complétée par une petite partie documentaire et des jeux. Un très joli petit livre.
Des extraits en ligne.

Cours Petit HerissonLouison, le petit hérisson, est en colère contre sa maman il décide de s’enfuir ! Seulement dehors il y a plein de dangers pour les petits hérissons ! Entre les voitures, les chiens, les rapaces, la pollution… Louison sera bien content de retrouver le petit jardin naturel où il vit avec sa maman et ses frères et sœurs !

Ici Séverine Dalla nous parle des hérissons, ces petits animaux adorables qu’on voit, hélas, de moins en moins. Elle nous explique à quel point ils sont importants. En fin d’ouvrage, comme dans le précédent on trouve une partie documentaire (avec notamment ce qu’il faut faire et ne pas faire pour les hérissons) et des jeux. Une belle histoire avec de jolies illustrations.
Des extraits en ligne.

Kiki la tortue géanteEn 2009, Kiki est morte à l’âge de 146 ans. Elle pesait alors 250 kilos ! Kiki c’est une tortue géante des Seychelles arrivée à Paris, au Jardin des Plantes, en 1923. C’est là aussi qu’il mourut après avoir vu défiler les années et les visiteurs.

Ralfone l'orang outanRalfone et Ralfina sont deux petits orangs-outans qui ont été trouvées dans un avion qui venait de Bornéo, certainement victimes de trafiquants. Seule solution trouvée, appeler le zoo du Jardin des Plantes. C’est là qu’elles sont restées le temps de reprendre des forces et d’apprendre certaines choses. Puis on a pu relâcher Ralfone dans son pays de départ quant à Ralfina, elle a fini dans un zoo…

J’avoue être complètement hermétique aux zoos, je boycotte tout endroit avec des animaux en captivité. J’aime trop les animaux pour les voir enfermés, arrachés à leur terre natale. J’ai donc eu un peu de mal avec l’histoire de Kiki qui a passé sa vie dans un climat qui n’était pas le sien, emprisonnée au Jardin des Plantes. J’ai préféré l’histoire de Ralfone qui elle a eu la chance de retrouver son vrai lieu d’habitat naturel (même si dans la même histoire Ralfina termine dans un zoo…). Bref malgré le fait que ça soit très bien écrit, avec une petite partie documentaire et même si les illustrations de Julia Faulques sont très belles, je préfère les animaux dans la nature.
Kiki et Ralphone vus par Enfantipages et Fantasia.

Abeille, miel et pain d'épicesUne abeille passe au-dessus d’enfants qui discutent du métier qu’ils feront plus tard. Elle, ce n’est pas un seul métier qu’elle fait, mais plusieurs se dit-elle (nettoyeuse, nourrice, cirière,…). Cette petite histoire (joliment illustrée par Steffie Brocoli) est suivie d’un documentaire en rien rébarbatif sur ces insectes, leurs vies, ce qu’elles produisent… et les causes de leur disparition… On trouve aussi la recette du pain d’épices et des petits jeux (labyrinthes, dessins, jeux d’observation,…) pour le côté ludique. Cet ouvrage est issu de la nouvelle collection basée sur les ateliers de la Villette (à Paris), dont je vous ai déjà parlé ici. Un très joli livre sur les abeilles qui nous apprend plein de choses sans jamais nous ennuyer.

Après plusieurs livres entre l’album et le documentaire, en voici un (très beau) entre documentaire et livre d’activités.

Cherchons les petites betesCherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin est un magnifique ouvrage de près de 140 pages sur les animaux qui peuplent la nature, comment les observer, comment les attirer, comment les reconnaître… Découpé en sept parties (Où et quand trouver les petites bêtes, Les insectes, Les araignées, les mille-pattes et les crustacés, Les escargots, les limaces et les vers de terre, Les grenouilles, les crapauds, les lézards et les serpents, Les oiseaux et Les mammifères), voici un livre complet et vraiment beau (richement illustré de belles photos). Un ouvrage qui ne s’adresse pas qu’aux petits campagnards car on y parle aussi de faire venir des petites bêtes dans ses jardinières ou de les observer au parc. C’est un livre passionnant, extrêmement complet, bourré d’info, d’idées, d’activités,… toujours dans le respect de la nature et des bêtes (les animaux sont toujours relâchés après observation, jamais tués). Un vrai coup de cœur.

On termine cette sélection avec trois revues qu’on adore et dont on vous parle régulièrement (elles sont déjà sorties depuis quelques semaines, j’ai pris du retard cet été, mais elles devraient encore être trouvables ne serait-ce que sur le site des magazines).

La Hulotte 99Dans son dernier numéro La hulotte s’intéresse au martin-pêcheur. Et c’est grâce à une pie qu’on va tout savoir ! Tel un paparazzi pour la presse people, elle a observé l’animal jour après jour et va nous livrer son quotidien ! On saura TOUT ! De sa façon de pêcher, à celle de défendre son territoire. On va aussi apprendre comment il communique, où il habite et bien-sûr, presse people oblige, on nous dira tout sur ses conquêtes et sa vie de famille ! La hulotte c’est un petit magazine en noir et blanc avec un seul thème à chaque fois (un animal) et dont chaque numéro est ultra complet, passionnant, toujours traité avec humour. De longs textes richement illustré, on est plus proche du livre documentaire que de la revue (ici pas de rubriques par exemple), et on garde chaque numéro précieusement, en se constituant une belle collection !
Tous les renseignements sur La hulotte, où la trouver, comment s’abonner, se procurer ce numéro, etc sur leur site : http://www.lahulotte.fr

La petite salamandre 89On continue avec une autre revue dont on est fan, La petite salamandre. Ici ça correspond un peu plus à l’idée qu’on se fait d’une revue avec rubriques, jeux, poster, BD,… tout en étant, comme La hulotte, sans pub ! Dans ce numéro on en saura plus sur la vesse-de-loup, on va apprendre à différencier le mulot sylvestre de la souris domestique, et surtout on va, grâce à un joli dossier, connaître le tichodrome échelette (un étonnant oiseau-papillon). Au programme de ce numéro on va également fabriquer un avion-ticho en papier et les habituels jeux, BD, petite histoire, courrier des lecteurs, concours, sélection de livres (dont Cherchons les petites bêtes dont je vous parlais plus haut !).
Tous les renseignements sur cette super revue sur leur site : http://news.petitesalamandre.net

cram cram 21On termine avec notre chouchou, et même si ce n’est pas une revue sur la nature expressément, on en parle quand même beaucoup ! Dans chaque numéro de Cram Cram ! on voyage grâce à une famille et dans celui-ci ce sera au Niger ! Grâce à de superbes photos on va partager la vie de la famille Jourdain-Castillo, leur rencontre avec des crocodiles, leurs voyages en pirogue, leur visite du musée national de Niamey ou encore leur rencontre avec les habitants d’une île du Niger. Ensuite on en saura plus sur le lamantin, on lire une belle histoire d’un homme qui devint roi grâce à une aiguille, on apprendra à fabriquer un appeau avec Grand-Père Daniel et dans la boîte à idée on va cette fois-ci faire des décors sur T-shirt, des piñatas surprises (et rafraîchissants), des cocktails, un totem en carton et des beignets africains ! Encore un super numéro sans pub pour une revue qui continue de beaucoup nous plaire.
Tout savoir sur Cram Cram ! : http://www.cramcram.fr

Quelques pas de plus…
On a déjà parlé de l’amour des bêtes et de la nature et d’écologie dans plusieurs chroniques notamment et ici.

Bonolon, le gardien de la forêt
Texte de Seibou kitahara (traduit par Fédoua Lamodière), illustré par Go Nagayama
Nobi Nobi !
16,50€, 182×257 mm, 144 pages, imprimé en République Tchèque, 2013.
Mauvaise Herbe
de Séverine Dalla
Vert Pomme
9,60€, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2012.
Cours, petit hérisson !
de Séverine Dalla
Vert Pomme
9,60€, 160×210 mm, 32 pages, imprimé en Bretagne chez un éditeur éco-responsable, 2012.
L’histoire de vraie de Kiki la tortue géante
Texte de Fred Bernard, illustré par Julie Faulques
Nathan
10€, 222×272 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013
L’histoire vraie de Ralfone l’orang-outan
Texte de Fred Bernard, illustré par Julie Faulques
Nathan
10€, 222×272 mm, 24 pages, imprimé en France chez un éditeur éco-responsable, 2013
Abeilles, miel et pain d’épices
Texte de Sandrine Le Guen, illustré par Steffie Brocoli
Actes Sud Junior dans la collection Ateliers Villette
9,90€, 181×233 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Cherchons les petites bêtes ! Découvertes et activités au jardin
Texte d’Anne-Sophie Baumann, illustré et réalisé par Clémentine Sourdais
Actes Sud Junior
13,90€, 172×196 mm, 138 pages, imprimé en France, 2013 (première édition 2009).


A part ça ?

On reste dans la nature… mais au niveau des applications ! DéclicKids a chroniqué Bitumia, la planète aux voitures édité par un éditeur que l’on connait bien : Gulf Stream. Leur chronique est là : http://www.declickids.fr/bitumia-la-planete-aux-voitures-un-livre-enrichi-par-gulf-stream-editions-ipad. Bonne lecture !

Gabriel

You Might Also Like

Et si on parlait d’art ?

Par 25 août 2013 Livres Jeunesse, Loisirs Créatifs et Cahiers d'activités

Quelques livres et cahiers d’activité pour initier les enfants à l’art.

L'art de l'ailleurs« L’ailleurs » a toujours passionné, notamment les artistes. Réel ou imaginé. Comme ils l’ont vu de leurs propres yeux ou fantasmé. Des dessins de mappemonde d’après les récits des navigateurs ou des dessins d’animaux suivant ce qui est ramené dans leur pays (d’abord peaux, plumes, etc puis animaux eux-mêmes), dès le Moyen-Âge on dessine l’ailleurs et ce(ux) qui y vi(ven)t (réellement ou non). Dans L’art de l’ailleurs, magnifique album sorti chez Palette…, Hélène Gaudy nous montre comment les peintres ont représenté les étrangers (pas toujours de façon flatteuse) et les pays lointains du Moyen-âge à nos jours. A travers peintures, estampes, carnets de voyages… puis photographies, installations,… les artistes nous montrent non seulement leur vision de l’ailleurs et de l’étranger mais aussi l’évolution de la société (abolition de l’esclavage, colonisation, guerres,…). On parle aussi de l’ailleurs plus loin… l’espace et là aussi les fantasme que ça représente. Un ouvrage aussi beau (l’objet lui-même mais aussi son contenu) que passionnant, un magnifique livre comme savent le faire les éditions Palette…
Feuilletez le livre.

Les arts de la renaissanceFrançois 1er fut un monarque amoureux des arts, il a œuvré pour que la France rayonne lors de la Renaissance. Anne Terral et Edwart Vignot nous présentent la richesse des œuvres sous son règne, de l’architecture à la peinture en passant par la sculpture et la littérature. C’est une période les plus prolifiques de notre Histoire : Léonard de Vinci, François Rabelais, Pierre Ronsard, les châteaux de Chambord et de Fontainebleau,… Les arts de la renaissance sous François 1er, sorti chez Place des victoires est un ouvrage plus abordable et ludique que l’ouvrage précédent (le précédent s’adresse aux enfants de 12 ans, d’après l’éditeur, ici c’est 7 ans, d’après l’éditeur également). En plus de l’Histoire et des œuvres, les enfants sont invités à faire de petits jeux (retrouver des choses dans un tableau, répondre à des questions de culture générale,…). Un ouvrage aussi ludique que pédagogique.
Extraits en ligne.

Pipi Caca Au muséeQuand on pense pipi et caca on ne pense pas forcément à l’art… pourtant Gauguin, Rembrandt ou Picasso ont peint des femmes en train d’uriner, les excréments sont présents dans des œuvres de Gilbert & George ou de Miro. Andy Wharol s’est servi de son urine dans certaines de ses œuvres et Piero Manzoni de ses étrons… Pipi Caca au musée est un très bel ouvrage (si si !) avec sa couverture toute douce (comme du papier toilette) qui nous présente 21 œuvres dans lesquelles le caca ou le pipi sont présents. Accompagnées d’un petit texte (souvent plein d’humour), ces œuvres vont forcément intriguer les enfants… un premier pas vers l’art ? Il fallait oser, Sandrine Andrews l’a fait !
Des extraits.

KawamataTadashi Kawamata fait des installations. Depuis une quarantaine d’année avec du bois ou du matériel de récupération (comme des cagettes par exemple), seul ou aidé d’étudiant, il crée à travers le monde. Sandrine Le Guen propose dans ce petit ouvrage de rencontrer cet homme et son œuvre, de comprendre ce qu’est une installation et qu’une œuvre puisse être éphémère. Elle nous propose aussi de découvrir la tour qu’a construit l’artiste pour La Villette. Le livre propose ensuite de construire aussi de petites installations à l’aide de bâtons de glace, boîtes de camembert ou simples cartons. Un petit livre esthétique (autant dans sa mise en page que dans ce qu’il montre) et ludique, jamais ennuyeux qui fait partie d’une nouvelle collection basée sur les ateliers de la Villette (à Paris), ateliers que j’ai testé parfois avec ma fille et qui sont (généralement) très bien faits. Deux autres livres sont sortis dans la même collection Oh, Hisse ! Chapiteau ! (sur le cirque) et Abeilles, Miel et Pain d’épices (sur les abeilles donc) mais je vous en parlerai bientôt.

Livres d'activites PaletteDeux cahiers de loisirs créatifs pour finir, tous deux sortis chez Palette… Le même principe dans Lichtenstein et Je joue avec les artistes, ici on va coller des autocollants (repositionnables) pour recréer les œuvres d’après un modèle mais aussi pourquoi pas inventer de nouveaux tableaux. Le premier nous propose donc six tableaux de Lichtenstein et soixante autocollants repositionnables. Si ce nom ne vous dit rien, je suis certains que vous connaissez ses tableaux qui font très bandes dessinées. Dans le second ce sont douze tableaux (et plus de 130 autocollants) de Picasso, Klee, Kandinsky, Miro, Matisse et Calder que les enfants devront reconstituer (ou recréer !). Ces deux cahiers pour les enfants à partir de 4 ans (d’après l’éditeur) vont vraiment permettre aux enfants de se familiariser avec l’art de façon extrêmement ludique et créatrice, ils ne seront pas passifs. En plus des tableaux on retrouve un texte sur les peintres et dans Je joue avec les artistes, sous chaque tableau est indiqué, en plus de son nom, la technique utilisée par l’artiste. Ici on adore !
Voir des extraits de Lichtenstein et de Je joue avec les artistes.

Quelques pas de plus…
Une autre chronique sur l’art.

L’art de l’ailleurs
d’Hélène Gaudy
Palette…
24€, 265×250 mm, 96 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Les arts de la Renaissance sous François 1er
d’Anne Terral et Edwart Vignot
Éditions Place des Victoires
14,95€, 285×225 mm,48 pages, imprimé en Europe, 2013.
Pipi caca au musée
de Sandrine Andrews
Palette…
14,90€, 181×184 mm, 48 pages, imprimé en Italie, 2013.
Tadashi Kawagata
de Sandrine Le Guen
Actes Sud Junior dans la collection Ateliers Villette
9,90€, 181×233 mm, 48 pages, imprimé en Belgique, 2013.
Lichtenstein
de Roy Lichtenstein
Palette…
7,50€, 285×205 mm, 28 pages, imprimé en Europe, 2013.
Je joue avec les artistes
de Sylvie Delpech et Caroline Leclerc
Palette…
14,50€, 285×205 mm, 52 pages, imprimé en Europe, 2013.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange