La mare aux mots
Parcourir le tag

Aurélie Blanz

Hou hou le loup !

Par 25 novembre 2014 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous présente deux albums pour voir d’un autre œil les bêtes poilues et terrifiantes des contes pour enfants !

de qui a peur le grand méchant loupC’est bien connu, le loup, c’est toujours le méchant qui terrifie tout le monde et croque les gentils ! Mais si on y réfléchit bien, est-ce que les chevreaux qui lui remplissent le ventre de pierres, ou les petits cochons qui le plongent dans la marmite sont beaucoup plus gentils ? Le loup devient méfiant et à chaque fois qu’il croise quelqu’un dans la forêt (le petit chaperon rouge, les chevreaux, les cochons,…), il vérifie dans son livre de contes le sort qui lui est réservé ! Alors même si tout ce petit monde est très appétissant, il préfère le plus souvent s’abstenir…. Tant pis, il jeûnera plutôt que de prendre un tel risque !
De qui a peur le grand méchant Loup ? s’intéresse à ce personnage si important des histoires pour enfants. Sur La mare aux mots, on a une certaine tendresse pour ce grand animal gris, et c’est touchant de le voir se livrer sur ses plus grandes inquiétudes… Chika Shigemori nous propose un portrait touchant et surtout plein d’humour, tant dans le texte que les illustrations qui sont par ailleurs d’une grande finesse, pleines de détails.
On rit, on s’attendrit, et on dédramatise !
Vous pouvez découvrir quelques pages du livre sur le site des éditions Nobi-Nobi.

le mystérieux monstre poiluDans Le mouton qui ne croyait pas au grand méchant loup (que nous avions aimé et chroniqué ici), Gaston n’écoutant pas les rumeurs, pensait que toutes ce qu’il pouvait entendre à propos du loup, n’étaient valables que dans les histoires pour enfants… Et voilà que ça recommence : tout le monde est terrifié parce qu’un monstre blanc et poilu rôde. Même les loups auraient fui, c’est dire ! Là encore, Gaston ne se démonte pas et continue à mener son petit bonhomme de chemin… Il rencontre alors un animal blessé qu’il prend pour un gros chien (nous, on comprend que c’est un loup) et qui apparemment a eu affaire au Monstre Poilu et est bien décidé à se venger… Pas de quoi affoler Gaston, toujours plein d’aplomb et d’assurance, qui est bien décidé à poursuivre sereinement sa route !
Quel plaisir de retrouver Gaston ! Encore une fois, les rôles sont inversés, le mouton n’a peur de rien, et le loup n’est pas tout-puissant… Les illustrations d’Aurélie Blanz sont magnifiques, pleines de nuances dans les couleurs. Et avec beaucoup de subtilité, Myriam Ouyessad petit à petit nous livre une partie du mystère, avec un texte écrit en rimes. Le mystérieux monstre poilu est un album à deux niveaux de lecture : une histoire simple et drôle, que l’on comprend du premier coup, et puis en relisant, on fait des liens et c’est encore plus fort !
Je ne sais pas si je suis très claire, mais une chose est sûre : Gaston est un mouton à découvrir ! Et c’est encore plus drôle quand on lit les deux albums à la suite !
Vous pouvez feuilleter cet album sur le site des éditions de l’Elan vert.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Myriam Ouyessad (Mon parc d’attractions et Le mouton qui ne croyait pas au Grand Méchant Loup) et Aurélie Blanz (Le mouton qui ne croyait pas au grand méchant loup).

De qui a peur le grand méchant loup ?
de Chika Shigemori
Nobi-Nobi dans la collection 1, 2, 3 Soleil
13,50 €, 255 x 188 mm, 48 pages, imprimé en Slovaquie, 2014.
Le mystérieux monstre poilu
Texte de Myriam Ouyessad, illustré par Aurélie Blanz
L’élan vert
12,70 €, 237 x 298 mm, 20 pages, imprimé en Chine, 2014.

À part ça ?

Cette année, les éditions Balivernes fêtent leurs 10 ans ! A cette occasion, les festivités vont bon train ! Un concours est notamment organisé : à la clef, tout simplement le catalogue complet ! Soit une centaine de livres ! Il y aura un gagnant individuel et un gagnant pour une collectivité ! Il s’agit de se mettre en scène avec un livre de la collection de manière originale ! Un jury composé notamment d’enfants désignera les gagnants ! Vous avez jusqu’au 15 Mars 2015 ! Suivez le guide, tout se passe par là

Marianne

You Might Also Like

Espiéglerie et rébellion

Par 23 juin 2012 Livres Jeunesse

Je ne suis pas particulièrement adepte de l’engouement récent pour le monde des vampires. Ce n’est pas un thème qui m’attire beaucoup, peut-être que d’ailleurs, je devrais un peu plus curieuse. Mais, avec Globuline, c’est bien différent.
Globuline
, c’est quatre petits romans d’une cinquantaine de pages pour les jeunes lecteurs. C’est une petit fille, qui a la nuit tombée se transforme en vampire. Du coup, ses nuits ne sont pas de tout repos, et parfois, elle est bien fatiguée la journée. Il faut dire qu’aller mordre les meilleurs élèves de la classe alors qu’ils dorment à poings fermés pour leur voler leurs connaissances, ça épuise drôlement ! Bien sûr, rien ne se passe jamais totalement comme prévu, et elle se lance souvent dans des aventures rocambolesques. Il existe Globuline petite vampire, Globuline cherche copine, Globuline lit l’avenir et Globuline : vampire à l’école. Les quatre tomes de la série fonctionnent grâce aux mêmes principes : un texte drôle, découpé en très courts chapitres pour faciliter la lecture, de l’aventure, de l’amitié et une pointe de fantastique… ! Le tout servi par des illustrations rigolotes, pleines de détails, qui nous permettent d’excuser rapidement Globuline tant elle a une bouille sympa !

Le mouton qui ne croyait pas au grand méchant loup, c’est tout ce que j’aime ! Déjà un bel album, du papier lisse qui sent très bon ! Et quand on s’intéresse au contenu, on n’est pas moins déçu. Gaston, c’est LE mouton du troupeau qui n’est pas pressé que le berger vienne le tondre. Personne ne le comprend, car s’il refuse, le berger risque de l’exclure, et il se retrouvera alors seul à l’extérieur, où rode….LE GRAND MECHANT LOUP ! Qu’à cela ne tienne. Gaston refuse de céder à la panique ambiante. Il décide de partir, de découvrir le monde, et demande à tout le monde si eux ont déjà vu le grand méchant loup. Je ne vous dis pas tout, mais il semblerait qu’un peu de rébellion contre les idées reçues n’ait jamais fait de mal à personne ! Il ne s’en laisse pas conter, et il a bien raison. Myriam Ouessad nous propose ici une histoire qui va au-delà des animaux. Elle parle des légendes, des rumeurs, des peurs propagées un peu partout pas toujours pour des raisons fondées, des idées suivies en masse sans discernement personnel mais aussi de la liberté de penser et d’agir ! Le tout sous couvert d’une vraie histoire pleine d’humour !
En plus, les illustrations d’Aurélie Blanz sont vraiment chouettes : regardez ce mouton frisettes au vent sur la couverture. Moi, je l’ai tout de suite trouvé sympathique. Les images sont pleines de lumière et de relief et sont tout à fait en accord avec le texte.

Un album rafraîchissant et plus profond qu’il n’en a l’air !

Globuline petite vampire
Globuline cherche copine
Globuline lit l’avenir
Globuline : vampire à l’école

d’Olivier Lhote illustré par Valérie Michaut
Lito
5€ chacun
Le Mouton qui ne croyait pas au Grand Méchant Loup
de Myriam Ouyessad illustré par Aurélie Blanz
L’Elan Vert 
12,70 €

A part ça ?

Ce week-end, ce sont les Journées Nationales de l’Archéologie. L’occasion de visiter des chantiers de fouilles, de participer à différents ateliers, de rencontrer des passionnés, et d’apprendre beaucoup ! Demandez le programme !

Marianne

You Might Also Like

Secured By miniOrange