La mare aux mots
Parcourir le tag

Autonomie

De très beaux albums

Par 21 décembre 2017 Livres Jeunesse

Pour ma dernière chronique de l’année, je vous propose des merveilles. Noël est tout proche, j’ai sélectionné de beaux albums. Cette chronique arrive un peu tard (mais la grande majorité d’entre eux étaient dans le webzine), mais elle vous donnera peut-être des idées de cadeaux de dernière minute ou tout simplement parce que finalement, Noël ce n’est pas forcément toujours le 25 décembre !

La Mésaventure
d’Iwona Chmielewska (traduit par Lydia Waleryszak)
Format
16,90 €, 218×275 mm, 60 pages, imprimé en Pologne, 2016.
Lignes
de Suzy Lee
Les Grandes Personnes
14 €, 215×280 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Promenons-nous dans les mois
d’IK & SK
Père Castor
15 €, 190×255 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Giselle
de Charlotte Gastaut, d’après Théophile Gautier et Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges
Amaterra
24,50 €, 298×330 mm,44 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le prince Sauvage et la renarde
Texte de Jean-Philippe Arrou-Vignod, illustré par Jean-Claude Götting
Gallimard Jeunesse
16 €, 270×333 mm, 48 pages, imprimé en Espagne, 2017.
Mes petites roues
de Sébastien Pelon
Père Castor
14 €, 300×260 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2017.
Le nez de Cyrano
Texte de Géraldine Maincent, d’après Edmond Rostant, illustré par Thomas Baas
Père Castor
14 €, 210×340 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Princesse Souris
Texte de France Quatromme, illustré par Violaine Costa
Circonflexe dans la collection Albums Circonflexe
15 €, 265×340 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2017.
Pleine Neige
d’Antoine Guilloppé
Gautier-Languereau
19,95 €, 298×325 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2017.
Petit jardin de poésie
Textes de Robert Louis Stevenson (traduits par Christian Demilly), illustrés par Ilya Green
Grasset Jeunesse dans la collection La Collection
19,90 €, 242×312 mm, 32 pages, imprimé en Espagne, 2017.
La patience du héron
Texte d’Érik L’Homme, illustré par Lorène Bihorel
Gallimard Jeunesse
15,90 €, 290×200 mm, 48 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
La Princesse aux mille et une perles
Texte de Ghislaine Roman, illustré par Bertrand Dubois
De La Martinière Jeunesse
16 €, 273×385 mm, 32 pages, imprimé au Portugal, 2017.
Björn et le vaste monde
de Delphine Perret
Les fourmis rouges
12,50 €, 210×150 mm, 64 pages, imprimé en Italie, 2017.
Les Belles
Textes de Fabienne Morel et Gilles Bizouerne, illustré par Charlotte Gastaut, Delphine Jacquot et Peggy Nille
Syros dans la collection le tour du monde d’un conte
21,90 €, 180×229 mm, 286 pages, imprimé en France chez un imprimeur éco-responsable, 2017.
Contes de Grimm
Textes des frères Grimm, illustrés par Arthur Rackham
BNF éditions
29 €, 220×270 mm, 192 pages, imprimé en Belgique, 2017.
Le secret du nom et autres contes
Textes de Muriel Bloch, illustrés par Margaux Othats
Gallimard Jeunesse Giboulées
18 €, 205×265 mm, 128 pages, imprimé en Italie chez un imprimeur éco-responsable, 2017.

You Might Also Like

Des animaux et de l’humour

Par 22 février 2016 Livres Jeunesse

Aujourd’hui, je vous propose de rencontrer un Petit Dino qui pense pouvoir se débrouiller seul, de lire une histoire qui n’en est pas une, de chanter un poussin vert sur l’air d’une souris verte et de faire la connaissance d’une sacré girafe, ça vous va ? Alors c’est parti !

You Might Also Like

Grandir !

Par 16 novembre 2013 Livres Jeunesse

Grandir… Quel programme !
vas-y socrateSocrate est un petit kangourou, né il y a 6 mois. 6 mois qu’il vit au fond de la poche de sa maman, et il n’a pas du tout envie d’en sortir. Il sortira quand il sera grand, na ! Pourtant, tout le monde, son père, son frère, sa soeur, tout le monde lui montre à quel point la vie hors de la poche peut être intéressante. En réalité, Socrate a le vertige… Il a donc très peur de sauter ! Mais un événement va un peu précipiter les choses… Il faut parfois se lancer pour grandir !

Je sens que cet album, même s’il met en scène une famille de kangourous va parler à beaucoup d’enfants et de parents bien humains. La difficulté à se séparer, à oser, à vaincre ses peurs pour aller de l’avant, c’est finalement très fréquent comme problème ! Françoise Laurent signe une histoire pleine de sensibilité et de justesse sur ces sentiments de peur et de courage qui accompagnent souvent la prise d’autonomie, avec simplicité et humour. Quant aux illustrations de Bruno Robert, rondes, tendres et très joliment colorées, elles sont pleines de mouvement, et nous permettent de vivre l’aventure au plus près du jeune kangourou ! Vas-y Socrate ! Un bel album pour ne plus avoir peur de grandir !

je n'en rate jamais uneLe petit héros de cet album est en pleine transition. Il va entrer à l’école et peut-être qu’enfin, il cessera d’être pris pour « le petit » par toute sa famille. Petit pour les grands, mais grand pour les plus petits, il cherche sa place. Mais surtout, il collectionne les bêtises ! Il ne sait pas quoi inventer pour qu’on le remarque, mais personne ne comprend, et il trouve cela très injuste !

Je n’en rate jamais une ! est en fait un catalogue de bêtises décrites Eva Janikovzsky ! Ca risque de donner des envies aux jeunes lecteurs ! Et en même temps qu’il est attendrissant ce petit garçon : il fait sourire, et on s’amuse du regard qu’il porte sur les adultes et leurs remontrances. Avec sa soeur Barbara et son chien Salami, il lui en arrive des aventures ! C’est une vraie plongée au cœur de l’enfance, qui mêle petits blocs de texte et illustrations simples et colorées disséminées sur la page de Laszlo Reber, et que l’on savoure avec grand plaisir ! Grandir oui, mais pas trop vite !

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué d’autres livres de Françoise Laurent (La colère d’Albert) et Bruno Robert (Jour de vote à Sabana).

Vas-y Socrate !
de Françoise Laurent, illustré par Bruno Robert
Ricochet
14,70 €, 247 x 346 mm, 32 pages, imprimé en Pologne, 2013
Je n’en rate jamais une !
d‘Eva Janikovszky, illustré par Laszlo Reber
La joie de lire
12,20 €, 200 x 225 mm, 40 pages, imprimé en Chine, 2013

A part ça ?

Yoni Lefevre a demandé à des enfants de dessiner leurs grands-parents, puis il a mis en scène ces personnes âgées en collant au plus près des dessins ! Le résultat est tendre et malicieux, plein de vie !

Marianne

You Might Also Like

A l’aventure !!!

Par 1 juillet 2013 Livres Jeunesse

Aujourd’hui on part à l’aventure, ça vous dit ? C’est parti !

Bad LinoBad Lino l’aventure il connaît ! C’est un aventurier, un vrai, un qu’a des muscles ! Rien ne lui fait peur, affronter des monstres, des océans déchaînés ou des territoires hostiles, dans toutes les situations il est à l’aise ! Bad Lino c’est le meilleur ! Jusqu’au moment où…

Non non non je ne vous révèlerai pas la chute de Bad Lino, cet album plein d’humour et de punch signé Séverine Vidal et Estelle Billon-Spagnol mais je vous assure qu’elle est drôle. On en a tous connu des gamins comme ça non ? bad linoIls nous arrivent aux genoux mais sont des vrais durs, ils ont vécu tellement de choses extraordinaires… Un album très drôle sur l’imagination des enfants et leur côté « c’est moi le plus fort ». Même si j’ai toujours du mal avec les « ze » (à la place des « je »), ici l’album est tellement bon que je lui pardonne ce petit défaut. Estelle Billon-Spagnol a particulièrement réussi son héros haut en couleur, avec des couleurs (justement) pleines d’énergie, de pep’s. Bref en plus d’être drôle c’est un album que je trouve très esthétique.

un pour tous tous poussinsLéonard, Lili, Yvan, Shirley et Anatole ont décidé… aujourd’hui ils sortent ! Nos cinq poussins quittent le poulailler au petit matin et les voilà dans la forêt ! Bien équipés (boussole, carte, nourriture,…) ils n’ont pas peur… Et c’est parti pour l’aventure ! Et même le renard n’y changera rien, un pour tous, tous poussins !

Quel bonheur de retrouver la suite de Tout seul ! et Tous ensemble ! et les cinq poussins héros de cette série signée Géraldine Collet et Coralie Saudo ! Comme dans les deux premiers c’est vraiment drôle et on adore ces personnages qui n’ont pas froid aux yeux. L’union fait la force, voilà le message de cet album avec lequel on peut aussi jouer (régulièrement on nous décrit ce queun pour tous tous poussins fait chaque personnage, on peut alors demander aux enfants lequel est-ce,  qui est en train d’observer un lézard et qui porte la boussole ?). Géraldine Collet arrive toujours à nous parler de l’enfance sans mièvrerie, avec des phrases qui font mouche. Un nouveau tome d’une série vraiment réussie qui plait beaucoup aux enfants.

Une victoire pour HalimaHalima vit dans un petit village d’Afrique, son père garde les moutons dans les pâturages et la petite fille décide de lui porter du lait. Seulement voilà, pour ça il lui faudra traverser des dunes et le fleuve Niger, croiser des djinns et des girafes blanches, se frayer un chemin dans le défilé de la danse des masques et même gravir une montagne ! Mais Halima ne faiblit pas, elle garde sa jatte sur sa tête et le lait n’est pas renversé… jusqu’à ce qu’elle arrive à son père !

On change complètement de style d’album avec Une victoire pour Halima. Album très coloré qui nous fait voyager en Afrique, au bord du fleuve Niger. C’est une magnifique histoire, un conte même, sur l’amour, la ténacité. Est-ce le lait que contient la jatte ou le fait d’y faire attention pour son père qui est important ? Le genre d’album qui marque, qu’on relit avec plaisir. Vraiment un très bel ouvrage.

Quelques pas de plus…
Nous avons déjà chroniqué plusieurs livres de Séverine Vidal (L’œil du pigeon, Au pays des vents si chauds, Petit Minus, Le laboureur de nuages & autres petits métiers imaginaires, La grande collection, Mon papa est zarzouilleur, Clovis & le pain d’épices, Rien qu’une fois, Philo mène la danse, Plus jamais petite, Comment j’ai connu papa, Arsène veut grandir, Lâcher sa main, Rouge Bitume, Comme une plume, J’attends Mamy, Roulette Russe tome 1 Noël en juillet, Je n’irai pas, Léontine, princesse en salopette, Mamythologie, On n’a rien vu venir, Du fil à retordre, Prune, tome 1 : La grosse rumeurPrune, tome 2 : Le fils de la nouvelle fiancée de papa, Prune, tome 3 : Prune et la colo d’enfer, 5h22, Les petites marées et La meilleure nuit de tous les temps), Estelle Billon-Spagnol (Les chaussettes qui puent, Les soeurs Tsss, La planète des mius, Ti-Jack, Chiche !, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, 5h22, Petit Lagouin, Le jardin du secret, Jacotte, Le petit bois du dimanche soir, À table et Mister Mok), Géraldine Collet (Défends-toi !, La petite liseuse, Sais faire moi, La rentrée de Jacotte, Jacotte en vacances, Okimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille, Tout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île, et A table) et Coralie Saudo (Et si je mangeais ma soupe ?, Au pied de ma lettre, Habille-toi, Zaza !, Ma classe de A à Z, Le petit pot de Zaza, Jour de grève chez les marmottes, Tout seul !, Tous ensemble !, S’échapper d’une île et 101 moutons au chômage). Retrouvez aussi notre interview de Séverine Vidal, notre interview d’Estelle Billon Spagnol, notre interview de Géraldine Collet et notre interview de Coralie Saudo.

Bad Lino
Texte de Séverine Vidal, illustré par Estelle Billon-Spagnol
L’élan vert dans la collection Poivre & compagnie
11,20€, 232×232 mm, 24 pages, imprimé en Chine, 2013.
Un pour tous, tous poussin !
Texte de Géraldine Collet, illustré par Coralie Saudo
Les 400 coups
8€, 225×225 mm, 32 pages, imprimé en Chine, 2012
Une victoire pour Halima
Texte de Stephen Davies (traduit par Vanessa Rubio-Barreau), illustrations de Christopher Corr
Gallimard Jeunesse
12,50€, 230×270 mm, 32 pages, imprimé en Malaisie, 2013.

A part ça ?

Nous avons décidé, à quelques exceptions près, que les A part ça ? (contrairement au blog) partaient en vacances en juillet et août ! Mais ils ont remis leur vacances à demain le temps de vous annoncer nos coups de cœur album du mois et roman du trimestre !
Pour le mois de mars, les coups de cœur albums de Marianne sont La girafe en maillot de bain de Sandrine Beau et Maud Legrand (L’élan vert) et La maison ballon de la famille Hippo de Yukio Abe (Nobi Nobi). Les miens : Si j’étais oiseau de Jean Leroy et Marie-Anne Abesdris (Les 400 coups), Ours et les papillons de Susanna Isern et Marjorie Pourchet (Oqo) et Le calligraphe de Chun-Liang Yeh et Nicolas Jolivot (HongFei).
Niveau romans, Le bonheur en cinq lettres de Pascale Perrier (L’archipel) pour Marianne et Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier (Casterman), Là où je vais de Fred Paronuzzi (Thierry Magnier) et La meneuse de bête d’Anne Ferrier (Oskar) pour moi.
Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog, sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Bêtises et autonomie

Par 21 septembre 2012 Livres Jeunesse

Ce petit bonhomme sait tout faire ! Jouer du tambour avec des cuillères en bois, courir pour attraper la queue du chat, dire le même mot 48 fois ou répondre à tout le monde en demandant pourquoi… il sait faire !

Vous l’aurez compris ce petit personnage sait surtout faire des bêtises ! Mais il est très fier de savoir les faire. C’est drôle et bien écrit, c’est du Géraldine Collet ! C’est ici une longue énumération qui se termine toujours par « sait faire moi ! » (avec quelques légers dérivés). Parfois ce genre d’énumération peut-être assez vite lourde, on sent que l’éditeur a réclamé quelques pages de plus et que c’est en trop. Ici non, Géraldine Collet a su mettre des situations tellement drôles que chaque page est un plaisir, les parents sourient en coin en lisant ça aux enfants qui adorent les énumérations, on le sait. On reconnaît régulièrement des situations vécues… Les illustrations de Lunat sont assez particulières et je pense que certaines personnes ne vont pas du tout accrocher, moi j’aime vraiment beaucoup le côté un peu « monstrueux » des personnages. Un petit album très drôle où l’on parle des bêtises, donc, mais aussi de se prendre pour le meilleur… et ça aussi les enfants savent le faire !

Petit pot de colle est toujours contre sa maman ! Quoiqu’elle fasse, où qu’elle soit il est là ! Pas facile pour cette mère de vivre sa vie… Pourtant un jour, à bout de force, ses parents lui disent d’aller jouer dans la forêt… et si cette forêt sombre et terrifiante se transformait en grand terrain de jeu ?

J’aime beaucoup la plume d’Anne Ferrier, j’avais déjà parlé de ses albums de la série La table ronde, ici elle évoque donc l’autonomie, thème qu’on aime aborder avec eux. On parle aussi de la peur d’avancer seul sans ses parents et de la découverte du monde qui n’est pas si terrible que ça finalement et où l’on se fait des amis ! Les illustrations sont assez particulières, ici aussi, et j’avoue que j’aurai aimé plus de couleurs, de contrastes mais je les trouve quand même très belles. Un bien bel album.

Quelques pas de plus…
L’interview de Géraldine Collet sur le blog et les livres d’elle que nous avons chroniqués : La rentrée de JacotteJacotte en vacancesOkimdam, l’oiseau auquel il manquait une case, Tranquille !JacotteTout seul !, Tous ensemble !, Le fil rouge, S’échapper d’une île et À table.
L’interview d‘Anne Ferrier sur le blog et les livres d’elle que nous avons chroniqués : Merlin, l’enfance d’un enchanteur, Arthur, l’enfance d’un roi et Morgane, L’enfance d’une magicienne.

Sais faire moi !
de Géraldine Collet, illustré par Lunat
Philomèle
9,50€, 150×150 mm, 44 pages, lieu d’impression non précisé
Petit Pot de Colle
d’Anne Ferrier, illustré par Grégory Béal
Éditions Millefeuille dans la collection Trampoline
14,70€, 250×250 mm, 20 pages, imprimé en France

A part ça ?

Une page avec plein d’idées de déco de plats sympa pour les enfants ici.

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange