La mare aux mots
Parcourir le tag

Barbro Lindgren

Allez on lâche la tétine !

Par 2 novembre 2012 Livres Jeunesse

Ah la tétine… ce truc quand même pas très esthétique (allez avouez-le) qu’on colle dans la bouche des enfants pour avoir la paix (avouez-le aussi) … Seulement voilà… Il y a un moment, l’enfant grandit et il a l’air de plus en plus ridicule avec ce truc qu’il tête en permanence. Heureusement les livres sont là pour engager la conversation sur le sujet.

On commence par un livre adapté aux tout-petits avec ses pages en carton épais, Je me souviens… Bénédicte Guettier (la maman de Trotro) propose ici un grand album plein d’humour, comme elle sait si bien le faire. Un bébé se souvient des seins qu’il a tétés, remplacés ensuite par le biberon. Maintenant il lui reste ses tétines, mais un jour il s’en séparera et il le dit « et ce jour-là je serai grand ». Le texte et les illustrations sont simples et efficaces, ils parlent bien aux petits et le livre est assez résistant pour eux !

La tétine de Kouki est également un livre cartonné avec ici un petit bonus : un doudou pour essayer de se séparer de sa tétine. Kouki et Tutu sont deux amis. Pour Kouki la tétine c’est fait pour dormir, Tutu, lui, a envie de la garder tout le temps. Pourtant il se rendra vite compte qu’avec ça dans la bouche personne ne le comprend et aucun enfant ne veut jouer avec lui et pire… il n’a pas de gâteau lors de la distribution ! J’aime beaucoup les illustrations douces et colorées du livre et l’histoire est sympathique (même si j’ai toujours du mal avec les dialogues écrits en « langage bébé »).

La tétine de Nora ne sert plus que dans les moments de fatigue ou de tristesse, le reste du temps elle est dans sa poche. Sauf qu’un jour elle tombe ! Et là elle va être utilisée pour toutes sortes de choses… l’éléphant s’en fait un bracelet de trompe, le mouton un chouchou, la poule une balançoire pour ses petits et le cochon un lance pierre ! Quand Nora retrouve sa tétine elle est toute abimée… et si c’était le moment de s’en séparer… Voilà un très bon album ! Les illustrations de Yusuke Yonesu sont tout simplement superbes. Sur chaque page on reste un temps les admirer, regarder les détails. Ici aussi le livre est cartonné épais et manipulable par les tout-petits mais l’histoire est un peu plus longue. Un de mes albums préférés de cette sélection.

Même titre que le précédent, Au revoir, tétine ! dans la collection des Kola chez Nathan. Les parents de Kola lui expliquent qu’il est grand maintenant pour sa tétine. Le petit garçon va donc accepter de la ranger dans une petite boîte et va découvrir la joie (et les avantages) de vivre sans elle. Si vous aimez ce petit personnage foncez, le livre est fait pour vous, si comme moi vous y êtes allergique passez votre chemin.

Benny voulait un petit frère, ça y est, il est là ! Et quel chanceux ce bébé… il a une tototte ! Benny est jaloux ! Lui aussi il aimerait en avoir une… Oh et puis tant pis… Benny vole la tétine de son petit frère et part en courant. Sauf qu’une tototte à son âge… le petit cochon va subir les moqueries… voire pire ! Un très bel album que celui-ci. C’est plein d’humour autant au niveau du texte que des illustrations. Le genre de livre au charme intemporel, dont on ne se lasse pas. Simple, efficace et drôle.

Qui ne connaît pas encore La tétine de Nina ? Nina est une petite fille qui ne quitte jamais sa tétine et personne ne comprend jamais ce qu’elle dit. Elle s’imagine son futur toujours avec elle, même à son mariage elle l’aura c’est sûr. Mais que se passe-t-il le jour où elle rencontre le loup et que celui-ci ne comprend pas un traitre mot de ce qu’elle dit ? Voilà encore un album très drôle et plein de charme. Le personnage de Nina, sorte de petite tête de mule qu’on aime bien quand même, est le genre de personnage que j’adore (plus dans les livres que dans la vie). Un album qui cartonne avec les enfants.

Je termine sur le très beau La lune voleuse aux éditions OQO. Un jour la tétine de cette petite fille a disparu. Pour sa mère ce n’est pas un mystère, c’est la lune qui l’a prise, la preuve elle ne pleure pas. Pourtant la petite fille va la chercher partout, elle a un doute que la lune soit vraiment une voleuse. La mère a caché la tétine et accuse la lune de l’avoir volée, à partir de là la petite fille va imaginer toutes sortes de choses. Comme toujours OQO nous livre une très belle histoire, très poétique avec des illustrations pleines de charme. Un superbe album sur l’imaginaire des enfants.

Quelques pas de plus…
Sur le même sujet, un livre chez Dorot’ : Pirate tétine.

Je me souviens…
de Bénédicte Guettier
L’école des loisirs dans la collection Loulou & cie
9,70€, 240×250 mm, 18 pages, imprimé en Malaisie
La tétine de Kouki
de Madeleine Deny, illustré par Florence Langlois
Tourbillon
14,15€, 205×183 mm, 12 pages, imprimé en Chine
Au revoir Tétine !
de Brigitte Weninger, illustré par Yusuke Yonezu
Minedition
8,11€, 167×167 mm, 14 pages, imprimé en Chine
Au revoir, tétine !
de Jacques Després
Nathan dans la collection Kola
6€, 178×180 mm, 24 pages, imprimé en Italie
La tototte
de Barbro Lindgren (traduit du suédois par Florence Seyvos), illustré par Olof Landström
L’école des loisirs
11,20€, 206×261 mm, 24 pages, imprimé en France
La tétine de Nina
de Christine Naumann-Villemin, illustré par Marianne Barcilon
Kaléidoscope
12,20€, 267×217 mm, 26 pages, imprimé en Italie
La lune voleuse
de Pablo Albo (traduit de l’espagnol par Laurence Guillas), illustré par Pierre Pratt
OQO dans la collection O
14€, 250×230 mm, 28 pages, imprimé au Portugal

A part ça ?

Nous voilà en novembre… il est temps de vous donner nos coups de cœur album du mois d’octobre ! Marianne a choisi Une vie d’ours de Christophe Fourvel et Janik Coat et moi Les souliers écarlates de Gaël Aymon et Nancy Ribard. Retrouvez nos coups de cœur des mois précédents sur le blog et sur Facebook (ici pour les albums et pour les romans) et sur Pinterest (ici pour les albums et pour les romans).

Gabriel

You Might Also Like

Secured By miniOrange